Aller au contenu

L'athéisme n'est que du bluff

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre 52ans Posté(e)
zenalpha Membre 16 598 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 52ans
Posté(e)

Explique moi pourquoi Hawking, Einstein, Newton et une partie non négligeable de scientifiques et parfois dans les sphères les plus élevées de la science ont une réflexion personnelle et intime sur l'idée de "Dieu" qu'ils l'écartent ou pas du reste.

Tu penses être meilleur que moi en sciences pour m'expliquer que je manque de culture m'empêchant de ne pas écarter l'hypothèse d'un code initial ou d'une intentionnalité ?

Es tu si naif ou si éloigné du monde scientifique pour penser que la science répond à ses questions ?

Dire que les autres sont des benêts est condescendant c'est la seule certitude de ton texte tu sais...

Modifié par zenalpha
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
  • Réponses 2 k
  • Créé
  • Dernière réponse

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

  • 307

  • 188

  • 116

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

Messages populaires

Et si vous les oubliez un peu les athées ? Est-ce que j'ouvre des sujets sur vos antiques superstitions tribales ridicules moi ?

Ne désespère pas, la greffe de cerveau sera surement possible un jour... :smile2: 1- tu essaye de suivre un raisonnement auquel tu ne comprends rien car tu n'accepte pas le concept de départ 2- tu g

La science n'est qu'un outil. Et comme n'importe quel outil, il peut être utilisé à bon comme à mauvais escient. Pourquoi frapper sur la science (le moyen) et non contre ces entreprises (la cause) ?

Membre 47ans Posté(e)
jean ghislain Membre 1 084 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)
l'athée se retrouvant dans une notion négative et inverse qui fait que l'on ne croit pas en quelque chose mais qu'on s'accomplit en étant contre quelque chose.

Amen.

On peut voir cela comme une notion négative, car il s'agit en effet d'expulser quelque chose. Faire sans Dieu, c'est certes se décider contre, oui, mais pas seulement.

Je reprendrais une image quotidienne : la nourriture. On parle souvent de nourritures spirituelles. C'est ainsi que les chrétiens en viennent par exemple à manger leur Dieu, symboliquement par un rituel sacré, mais cela signe leur appartenance à la tradition du livre. C'est aussi une acceptation de tout ce qui s'ensuit par là.

Pour exemple, une image simple. La nature veut, que toute nourriture ne soit jamais entièrement assimilée (vous voyez ce que je veux dire ?) : il y a toujours une partie que le corps rejette. Pourtant certains préfèrent peut-être manger cette partie dont le corps ne veut pas ? Ce n'est pas mon cas. Nietzsche parle de dégoût envers la religion. Qu'est-ce que la religion, et qu'apporte-t-elle comme nourriture spirituelle de fait ? Peut-on défendre que cela soit une bonne nourriture ?

La vie offre d'autres possibilités. Et faire de Dieu le principe directeur de sa vie, idée propagée par les religions, c'est mettre son espoir dans un pari, un jeu plus que dommageable à la personne. Il y aura toujours plus de perdants que de gagnants, en religion. Il suffit de regarder la vie des illuminés pour comprendre leur morbidité intrinsèque. Et ce serait là l'exemple à suivre ?

Nous avons, depuis les Lumières, la chance de posséder une philosophie qui repose sur l'homme et ses possibilités. Et non plus de remettre son destin aux soi-disant sages inspirés, ceux du clergé entre autres. Et c'est une bonne chose. Ce serait un comble de ne pas la défendre ?

Explique moi pourquoi Hawking, Einstein, Newton et une partie non négligeable de scientifiques et parfois dans les sphères les plus élevées de la science ont une réflexion sur l'idée de "Dieu" qu'ils l'écartent ou pas du reste.

Tu penses être meilleur que moi en sciences pour m'expliquer que je manque de culture m'empêchant de ne pas écarter l'hypothèse d'un code initial ou d'une intentionnalité ?

Pourquoi des scientifiques sont attachés à un esprit religieux ? Mais le sont-ils vraiment ? Juste parce qu'une fois dans leur vie, ils tendent une oreille bienveillante envers la rêverie religieuse ? Faut-il les étouffer quand ils font l'erreur de mélanger la science d'avec l'influence religieuse ? Certes, ils ne vivent pas en dehors du monde, même ces éminents scientifiques qu'ils sont, ils n'en demeurent pas moins sujet d'une influence religieuse quelconque, surtout si on voit des gens comme toi défendre si stupidement la beauté de la religion ! De là à dire que "une partie non-négligeable" des scientifiques sont de religieuses personnes... ce genre de généralisation et d'exagération est remarquablement gonflé !

PS/ ton code initial ou intentionnalité, tu peux te le mettre où je pense...

Modifié par jean ghislain
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité philkeun Invités 0 message
Posté(e)

Explique moi pourquoi Hawking, Einstein, Newton et une partie non négligeable de scientifiques et parfois dans les sphères les plus élevées de la science ont une réflexion personnelle et intime sur l'idée de "Dieu" qu'ils l'écartent ou pas du reste.

Tu penses être meilleur que moi en sciences pour m'expliquer que je manque de culture m'empêchant de ne pas écarter l'hypothèse d'un code initial ou d'une intentionnalité ?

Es tu si naif ou si éloigné du monde scientifique pour penser que la science répond à ses questions ?

Dire que les autres sont des benêts est condescendant c'est la seule certitude de ton texte tu sais...

Hum, Hawking en est largement revenu, Einstein était plutôt spinoziste, et surtout assez facétieux à ce sujet, Newton était croyant, car il ne pouvait en être autrement à l'époque, tout le monde l'était, 1700 de cathos et de curés, ça laisse des traces.

De nos jours, certains scientifiques les sont (estimés à 10% selon certaines enquêtes) par nécessité, par ex en pays musulmans,

mais surtout aux USA par obligation, car la bas, no faith no funds, les amerloques sont des bigots, et se déclarer athée là bas te coupe les vivres 8/10 fois...

Aussi beaucoup font profil bas et procrastinent totalement le sujet, pour éviter tout problème...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 52ans Posté(e)
zenalpha Membre 16 598 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 52ans
Posté(e)

@ghislain

Seul les siths sont aussi absolus !

C'est de la bonne graine d'integrisme.

Si j'ai le code initial dans le cul, je t'appelle et j'en parle au pape, je te le promets jeune padawan

Modifié par zenalpha
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Invités 0 message
Posté(e)

L'athée et le croyant font acte de foi et se rejoignent dans leur foi respective, leur croyance, leur religion qui les relie les uns aux autres, l'athée se retrouvant dans une notion négative et inverse qui fait que l'on ne croit pas en quelque chose mais qu'on s'accomplit en étant contre quelque chose.

Ce qui est toujours admirable chez certains intervenants c'est qu'ils se croient les meilleurs loin au dessus de la mêlée du vulgus pecum et qu'ils nous assènent leurs vérités, qui les arrangent et leurs jugements péremptoires.....même si pour ce faire ils doivent zapper des messages auxquels ils n'ont pas de réponse.....

Donc je répète que sans le premier croyant qui est venu mettre son dieu sur le tapis, l'athée n'existerait pas.....

L'athée n'a pas inventé un dieu improuvable pour le plaisir de nier son existence.

Le croyant non content de croire et d'adorer son dieu à travers la religion essaye de l'imposer au monde entier, car il a la foi.....

L'athée ne fait que lui répondre qu'il n'arrive pas à croire à ce dieu improuvable, que les affirmations gratuites qui reposent sur du vent (les paroles supposées de ....) il n'en a que faire......putain quel acte de foi!

Le fait que je suis athée ne s'impose à moi que dans les discussions avec les croyants et encore juste sur ce forum....le reste du temps dieu, croyance ou non croyance, rien à foutre...que ce soit amis ou collègues il ne nous est jamais venu à l'idée de discuter d'un dieu, alors affirmer que l'on s'accomplit en étant contre quelque chose est ridicule. D'ailleurs je n'est entendu ou trouvé nulle par de conversations, de cercles d'athées, de communautés d'athées discutant de l'athéisme pour se construire contre quelque chose....

Enfin.....Faut-il remettre la théière de Russel sur le tapis?

Modifié par Invité
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 52ans Posté(e)
zenalpha Membre 16 598 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 52ans
Posté(e)

Théière de Russel et Licorne Rose qui sont des arguments que les athées emploient sans jamais se demander les limites

Les attributs materiels de Dieu sont un folklore qu'on peut opposer à quelqun qui prétendrait que Dieu est un barbu aux yeux bleus mais ça n'a pas le moindre début d'intérêt de se preoccuper d'une description materielle pour une définition de Dieu qui s'en passe parfaitement...

L'argument de la licorne rose est venue dans le contexte ou des creationnistes en opposition aux principes de la connaissance et de la science sommicitaient l'enseignement de cette doctrine à l'ecole.

Dans ce contexte là imaginer une religion folklorique en sollicitant son enseignement avait de l'intérêt en démontrant que sans l'universalité de la science on peut prétendre enseigner n'importe quoi

Les athées font si peu de sciences ou en comprennent su mal les limites qu'en creusant un peu, on s'aperçoit qu'ils appliquent du scientisme sous couvert de sciences

Mais mes amis c'est ridicule

L'idée de dieu n'est pas une déduction mais une induction, il s'agit d'une hypothèse qui n'a rien de demontrée ni rien de démontrable et qui relève d'une intime intuition pour qui étudie et s'extasie de la beauté de la nature

Cette idée là peut ne pas être ressentir et peut être fausse

Toujours est il qu'elle apparaît pour certains comme une évidence quand d'autres ne se positionnent que par elle en s'y opposant et sans toutefois aucune autre hypothèse alternative à proposer

Maintenant ces arguments sont quand même extrêmement basique

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Les athées font si peu de sciences ou en comprennent su mal les limites qu'en creusant un peu, on s'aperçoit qu'ils appliquent du scientisme sous couvert de sciences

On a compris, les athées sont définitivement des cons, il n'y a que les croyants les agnostiques et surtout zenalpha qui sont bons en sciences....:smile2:

résumons les choses simplement

dieu n'est prouvable ni dans le sens de son existence, ni dans celui de son inexistence.

cela le réduit au rang d'hypothèse

pour le croyant cette hypothèse par le phénomène de la foi devient certitude,

pour l'agnostique c'est une hypothèse pus ou moins plausible selon les individus

pour l'athée c'est une hypothèse farfelue

d'autres hypothèses alternatives?.........qui donc serait capable de prouver que matière et énergie ne sont pas éternels?

les croyants se posent-ils la question d'où vient ce dieu, cette "intelligence créatrice" d'où elle a émergé, pourquoi, comment? ont ils des hypothèses à ce sujet?

Vous même qui ergotez souvent sur les ajustements fins, elle viendrait d'où votre intelligence créatrice?

C'est si facile de dire dieu et surtout de ne se poser aucune question sur ce dieu....

Modifié par Invité
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 47ans Posté(e)
jean ghislain Membre 1 084 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)

Théière de Russel et Licorne Rose qui sont des arguments que les athées emploient sans jamais se demander les limites

Les attributs materiels de Dieu sont un folklore qu'on peut opposer à quelqun qui prétendrait que Dieu est un barbu aux yeux bleus mais ça n'a pas le moindre début d'intérêt de se preoccuper d'une description materielle pour une définition de Dieu qui s'en passe parfaitement...

L'argument de la licorne rose est venue dans le contexte ou des creationnistes en opposition aux principes de la connaissance et de la science sommicitaient l'enseignement de cette doctrine à l'ecole.

Dans ce contexte là imaginer une religion folklorique en sollicitant son enseignement avait de l'intérêt en démontrant que sans l'universalité de la science on peut prétendre enseigner n'importe quoi.

Pour ce qui est du folklore, je laisse l'imagination de certains religieux où elle veut parfois s'envoler. Pour ma part, je suis un Terrien, ce qui ne m'empêche pas d'ouvrir les yeux sur chacune des découvertes de l'astrophysique.

L'idée de dieu n'est pas une déduction mais une induction, il s'agit d'une hypothèse qui n'a rien de demontrée ni rien de démontrable et qui relève d'une intime intuition pour qui étudie et s'extasie de la beauté de la nature

Si vous voulez mon avis, allez, je vous le donne... vous n'êtes pas dans la réalité. Et cela ne concerne en rien des raisonnements "déductifs", vous avez raison, les raisonnements, ils peuvent être infinis... on s'en sort pas. Non, c'est plutôt que vous vous trompez sur l'idée fixe que vous soutenez. Une intuition de Dieu ? En philosophie, une intuition est un accès immédiat à une vérité. Vous voulez vraiment nous faire croire à cela ? Encore un fils spirituel de Kant, ou préférez-vous que l'on vous assimile comme ami des gourous ?

Cette idée là peut ne pas être ressentir et peut être fausse

Humm... une idée qui est ressentie ? Abus de langage. Vous péchez par votre idéologie ! La sensation n'a rien à voir avec l'idée. Semblez-vous dire alors que l'on peut être convaincu intimement d'une idée, dès lors qu'elle fait impression ? C'est, au moins pire, demander d'accepter l'influence d'une idée religieuse si elle est bien martelée avec force, c'est ça ? Un endoctrinement qui se base sur un espoir plein de promesses et de bonnes nouvelles !

Toujours est il qu'elle apparaît pour certains comme une évidence quand d'autres ne se positionnent que par elle en s'y opposant et sans toutefois aucune autre hypothèse alternative à proposer

Maintenant ces arguments sont quand même extrêmement basique

Une alternative ? En dehors des sentiers bien rodées de vos religions l'homme ne peut-il pas vivre ? c'est ça ?... mais le débat n'est pas là. Vous faites semblant d'ignorer que sans le poids d'une religion, il est certes accessible pour l'homme de développer son intelligence, et par-là de décider de sa vie, sans suivre un discours religieux. Martelez bien votre soutien à la religion qui arrivera toujours tant bien que mal à dominer certains esprits, faibles hélas bien souvent. C'est autant qui pèsera sur la balance de l'Histoire. Et vous serez alors étonné d'une réaction de notre monde moderne contre ce déséquilibre.

PS/ Pour la réaction : je ne parle pas de l'essai d'extermination des juifs en Europe par le passé, ou de la guerre actuelle contre Daesh. Il s'agit d'un problème de fond, pas seulement politique, mais fondamentalement philosophique, de la résolution de ce déséquilibre. Un problème de liberté, que notre philosophie a hérité des Lumières, et problème qui arrivera bien un jour jusqu'à vos oreilles bien bouchées. Un problème que je souhaite de tout mon coeur être résolu. Vous n'êtes pas du bon côté.

Modifié par jean ghislain
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Répy Membre 18 552 messages
scientifique‚
Posté(e)

le français imite ce monde magnétique et est tourner vers ce CieL

logiCieL, artiFiCieL, offiCieL, progiCieL, superfiCiel le meilleur d'un feu des petits points fait de ciel (champs magnétiques)

le seul long mot avec le ciel est l'unique saC-RI-fi-Ciel

-----------------------

Voilà un morceau d'anthologie !

il montre que son auteur ignore tout de la philologie et donc de l'origine des mots !

artificiel se dit en anglais "artificial" et en anglais le ciel se dit "sky" donc cette brillante "démonstration stupide" ne vaudrait que pour la langue française ?

Quant à l'évocation des champs magnétiques, elle est très à la mode et surtout invoquée par ceux qui ne connaissent rien aux lois des champs magnétiques !

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 60ans Posté(e)
Alain75 Membre 24 978 messages
Marxiste tendance Groucho‚ 60ans
Posté(e)

Non mais laisse, c'est un adepte des mots-flechés sous kétamine.....laugh.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
tison2feu Membre 2 648 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

-----------------------

Voilà un morceau d'anthologie !

il montre que son auteur ignore tout de la philologie et donc de l'origine des mots !

artificiel se dit en anglais "artificial" et en anglais le ciel se dit "sky" donc cette brillante "démonstration stupide" ne vaudrait que pour la langue française ?

Quant à l'évocation des champs magnétiques, elle est très à la mode et surtout invoquée par ceux qui ne connaissent rien aux lois des champs magnétiques !

:)

Avec la méthode de Jeandin, tu peux démontrer tout et son contraire.

Il pourrait résoudre sans problème la question que tu soulèves, en adaptant sa méthode pour lecteurs anglais du Coran. Il part toujours d'un verset du Coran ; il pourrait donc partir de ce verset en anglais où figurerait le mot anglais "sacrificial". Rien de plus simple de relier ensuite ce mot à "sky", par l'intermédiare du "S comme [....]", c'est-à-dire S défini comme symbole de [...]. Et hop, le tour est joué !

Dans l'exemple des mots français terminés en "-ciel", Jeandin ne retient qu'une terminaison sur des centaines d'autres. C'est toujours la même façon de procéder pseudo-scientifique qui consiste à privilégier arbitrairement une possibilité parmi des centaines d'autres (Les contrexemples sont plus nombreux que l'exemple donné)

Un contre-exemple parmi tant d'autres :

Veaux, caveaux, écheveaux, niveaux, nouveaux, cerveaux,... ----> Les Français sont des veaux (= tournés vers la paresse intellectuelle). Ou encore sont amateurs de viande de veau, etc. Tout dépendra de l'idéologie qu'il suffira de défendre à coups de sophismes de cet acabit.

Tu peux prendre des mots terminés par des choses matérielles (comme "-vin", etc.) et en déduire que les Français sont tournés vers les choses matérielles, et non spirituelles !

Contrairement à ce qu'affirme Jeandin, "sacrificiel" n'est pas le mot français le plus long se terminant par -"ciel".

Cf. circonstanciel.

Mais comme l'univers lexical de Jeandin se réduit à un corpus de mots français servant à traduire le Coran, ce mot ne doit pas figurer...

Modifié par tison2feu
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 52ans Posté(e)
zenalpha Membre 16 598 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 52ans
Posté(e)

Je ne me lasse pas de voir des pavés nous expliquant combien l'idée de Dieu est saugrenue au nom des sciences dans le pavé religion en visualisant la maigreur des interventions dans le pavé sciences nom de dieu

Mais indépendamment de ce point, cette vision étriquée où la science est une réponse à tout quand elle n'est qu'une série de reponses partielles dans des domaines definis est du même ordre que la foi avec parfois le même integrisme que le barbu le plus obscurantiste

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
tison2feu Membre 2 648 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Oui. en effet Zenalpha, je ne vois pas au nom de quoi il serait interdit d'envisager la question de la croyance sous l'angle du "chaos et l'harmonie" ou du "désir d'infini" (pour prendre les termes et angle de vue d'un Trinh Xuan Thuan). Mais, refusant que je puisse éprouver cet étonnement à la fois angoissant et jubilatoire dans mon rapport au réel, le verdict tombe : ah, mais là, c'est une "fausse" religion ! (Tellement certains athées sectaires sont devenus les mouches du coche des 3 grandes religions révélées !).

Mon étonnement premier s'en trouve alors nié, traîné dans la boue du psychologisme - consistant à attribuer à autrui des idées conscientes ou inconscientes qu'il n'a pas : "Si tu te poses ces questions, c'est parce que tu penses à la vie après la mort, à te consoler, etc". Ce qui est faux, car je ne sais rien quant à moi sur cette question, et je ne m'en tiens qu'au réel, celui de l'infiniment grand et petit, à sa présence, à sa prégnance. Pourquoi donner plus de crédit à la nausée existentielle d'un Sartre plutôt qu'à l'émerveillement d'un Trinh Xuan Thuan ?

Donc, oui, peu ou pas de pavés de la sorte, mais ô combien jubilatoire sera ce rare pavé au nom d'un dieu mystérieux, et tellement plus conforme avec mon amour de la vie.

Modifié par tison2feu
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Je ne me lasse pas de voir des pavés nous expliquant combien l'idée de Dieu est saugrenue au nom des sciences dans le pavé religion en visualisant la maigreur des interventions dans le pavé sciences nom de dieu

Mais indépendamment de ce point, cette vision étriquée où la science est une réponse à tout quand elle n'est qu'une série de reponses partielles dans des domaines definis est du même ordre que la foi avec parfois le même integrisme que le barbu le plus obscurantiste

Tu pourrais citer une réponse d'athée qui affirmerait que "la science est une réponse à tout".......histoire d'être honnête

d'autant

que comment la science pourrait elle être une réponse en elle même

alors

qu'elle ne peut que proposer des réponses...

Je ne peux m'empêcher de remarquer que dans tes réponses tu élude toujours une part des arguments proposés, par incapacité de répondre?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 54ans Posté(e)
noureddine2 Membre 3 932 messages
Forumeur alchimiste‚ 54ans
Posté(e)

Tu pourrais citer une réponse d'athée qui affirmerait que "la science est une réponse à tout".......histoire d'être honnête

d'autant

on dit une autre phrase , quand la science avance , la religion régresse ; .

l'athée croit que la science va prouver que Dieu n'existe pas .

le croyant croit que la science va prouver que Dieu existe .

chacun à sa croyance .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité philkeun Invités 0 message
Posté(e)

on dit une autre phrase , quand la science avance , la religion régresse ; .

l'athée croit que la science va prouver que Dieu n'existe pas .

le croyant croit que la science va prouver que Dieu existe .

chacun à sa croyance .

"L'athée croit que la science va prouver que dieu n'existe pas" ???

Pourquoi une telle affirmation ?

C'est manichéiste et puéril.

Pourquoi toujours raisonner en termes de croire ou non ? C'est très "croyant", comme position, et justement, la plupart des croyants n'arrivent pas à se faire à l'idée qu'un athée, ou alors un amateur de sciences, puisse s'EN FOUTRE TOTALEMENT, mdr, des histoires de bon dieu, surtout de celle du genre dont on a un aperçu ici...

La science, c'est seulement la curiosité des hommes, qui s'interrogent sur le comment du monde, alors que la question d'un pourquoi n'a pas forcément de sens.

D'ailleurs, beaucoup de concepts et d'affirmations de croyants, dans ce genre de débat, reflètent cette idée, que leurs questions sont naturellement fondées et légitimes, ils pensent que la pseudo logique genre le bon sens de la "mère Denis", ça c'est bin vrai, s'applique à tout : exemple typique, la notion de temps, et le concept d"'avant", avant ceci, avant cela, ils ne se rendent pas compte que cette notion d'avant à un sens linéaire dans le monde "macroscopique", celui de la Relativité, ainsi que son corollaire, la causalité, mais n'en a pas forcément dans le monde "microscopique", celui des quanta, et que certains developpements récents montrent plutôt que la nature du temps est discrète, et non pas continue et linéaire, contrairement à ce que leur "bon sens" leur indique.

Ils ne semblent pas vraiment saisir la notion d'espace - temps, et leur indissociabilité...

A partir de cela, beaucoup essayent de trouver une antériorité, ou une cause à tout, et comme la science leur indique les limites de son champs d'investigations, alors ils te posent du bon dieu de partout, seule solution à des interrogations vaines car mal formulées, avec de mauvaises bases.

Hum, pas sûr que mon pavé soit un sommet de clarté et de synthèse, je le pose quand même tel quel, on verra... :hehe:

Modifié par philkeun
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Invités 0 message
Posté(e)

on dit une autre phrase , quand la science avance , la religion régresse ; .

l'athée croit que la science va prouver que Dieu n'existe pas .

le croyant croit que la science va prouver que Dieu existe .

chacun à sa croyance .

Ridicule, affirmation gratuite....

la science n'a strictement rien à prouver par rapport à dieu et ne cherche pas à prouver quoique ce soit sur ce sujet!

alors contente toi de savoir ce que tu crois sans avoir la prétention orgueilleuse de savoir ce que croient les autres...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 54ans Posté(e)
noureddine2 Membre 3 932 messages
Forumeur alchimiste‚ 54ans
Posté(e)

"L'athée croit que la science va prouver que dieu n'existe pas" ???

Pourquoi une telle affirmation ?

quand je discute dans des forums scientifiques , je peux connaitre d'après le langage des participants , ceux qui sonts matérialistes et sont qui sont spirituels ; on divise la science en deux groupes ,

donc surement l'athée et le croyants vont utiliser la science pour prouver que leurs théories sont vrais et celles de l'autre sont fausses . la science est neutre mais pas l'homme .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
LouiseAragon Membre 14 351 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

quand je discute dans des forums scientifiques , je peux connaitre d'après le langage des participants , ceux qui sonts matérialistes et sont qui sont spirituels ; on divise la science en deux groupes ,

donc surement l'athée et le croyants vont utiliser la science pour prouver que leurs théories sont vrais et celles de l'autre sont fausses . la science est neutre mais pas l'homme .

Pour ma part j'observe que quelques musulmans sur les sites

se préoccupent beaucoup de religion et de laïcité !

Par ailleurs, j'observe aussi qu'au travail, ou ailleurs

dans la vie civile, les musulmans que je rencontre n'abordent

que très très rarement des problèmes ou questions de religion...

Comme tous, ils sont préoccupés par les guerres, le chômage,

la vie chère, les études, les enfants, les parents...la pluie,

les vacances...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Zelig Membre 5 446 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Par ailleurs, j'observe aussi qu'au travail, ou ailleurs

dans la vie civile, les musulmans que je rencontre n'abordent

que très très rarement des problèmes ou questions de religion...

Toi, tu n'as jamais vécu dans un pays musulman on dirait. laugh.gif

Lors des soulèvement dus au "printemps arabe", les revendications anticléricales étaient et de loin les principales qui étaient formulées par la société civile. Y compris en Syrie d'ailleurs, pays dont tu soutiens aveuglément le tyran-bourreau actuel.

A croire que tu n'as jamais vécu une révolution de l'intérieur, que tu ne sais pas ce que c'est. Et que tu ne réalises pas ce que la religion pose comme problèmes quotidiens à ces pays et ces sociétés-là.

Modifié par Zelig
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×