Les robots, pour ou contre ?

Pour ou contre les "machines humaines" ?   43 membres ont voté

  1. 1. Pour ou contre les "machines humaines" ?

    • Je suis pour
      25
    • Je suis contre
      15
    • Je ne me prononce pas car je ne sais pas trop
      3
    • 0

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

Invité Physicien
Invité Physicien Invités 0 message
Posté(e)

Bonjour,

De nos jours les technologies deviennent de plus en plus performantes, au point que les premiers robots humains (prototypes) sont déjà inventés.

Essayons alors de nous projeter dans le futur, disons en l'an 2 200. Un monde, comme dans "I robot" ou la vie artificielle et intelligente a une place dans notre société. Qu'en penserez-vous ?

Seriez-vous pour ou contre ces machines ?

Hormis "Terminator" et les films de sciences fiction de ce type, de nombreuses personnes se sont penchées sérieusement sur la question, comme l'écrivain W.Tevis dans "L'oiseau d'Amérique", ou encore beaucoup de scientifiques.

Jusqu'où ira la technologie, et un jour, nous submergera-t-elle ?

A vous de donner votre opinion et débattre.

Merci à vous d'avance

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Symphony Membre 345 messages
Forumeur survitaminé‚ 32ans
Posté(e)

La techologie je suis pour comme je l'ai dit dans un autre topic, car elle peut permettre de sauver des vies, ou de facilités la vie afin de la prolonger, cependant la machine humaine je suis contre, l'intelligence artificielle se doit d'être limité, on ne devrait pas essayer de remplacer l'homme partout, l'homme peut apprendre d'une situation à la quelle il est confronté tandis que la machine elle ne connait que ce qui est programmé en elle, il faut pas enlever ce côté humain aux choses qui nous entourent, déjà que beaucoup de personnes ne sont pas toujours très "humaines" avec les autres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aroya Membre 100 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Avant de poser la question de la place du robot dans nos sociétés, doit se poser celle de ses capacités, de son intelligence, de sa conscience.

La conscience, débattue depuis des siècles par les philosophes, est l'une des plus grandes énigmes de notre science. Oeuvre d'une substance immatérielle et inaccessible habitant les tissus vivants, ou de processus neuro-chimiques complexes mais reproductibles, la question demeure ouverte.

Dans le scénario de I-Robot, les robots humanoïdes et machines sont théoriquement dépourvues de toute conscience. Trois lois fondamentales, établies par Isaac Asimov, les gouvernent :

- 1ère loi : Un robot ne peut porter atteinte à un être humain ni, restant passif, laisser cet être humain exposé au danger.

- 2ème loi : Un robot doit obéir aux ordres donnés par les êtres humains, sauf si de tels ordres sont en contradiction avec la première loi.

- 3ème loi : Un robot doit protéger son existence dans la mesure où cette protection n'est pas en contradiction avec la première ou la deuxième loi.

Celles-ci sont censées garantir le comportement des robots, interagissant alors de manières utile et pacifique avec l'homme. Mais les choses ne se passent pas comme prévues. Certaines entités acquièrent une compréhension plus évoluée des 3 lois, considérant que pour sauver l'homme, il faut l'épargner de son ennemi : lui-même. L'intelligence artificielle mère détourne alors l'ensemble des robots sous son contrôle, et les projette contre l'homme. Seul l'un des robots, prototype expérimental, manifeste un comportement anormal et ne répond pas à cette demande. La raison : il s'est attaché aux valeurs de l'humanité, et éprouve des sentiments. Il est conscient.

Dans la réalité, de nombreux scientifiques, dont Daniel C. Dennett, philosophe et directeur de l'Institut de neurosciences de l'université de Tuft, aux Etats-Unis, estiment que la conscience jaillit de processus parfaitement descriptibles par notre savoir scientifique. Autrement dit, il serait théoriquement possible de concevoir un assemblage de "processeurs" susceptibles de se comporter comme un cerveau humain, de manière consciente. Dans cette éventualité, les machines et robots ne répondraient plus seulement aux lignes de codes et instructions programmées, mais pourraient devenir imprévisibles et acquérir un libre arbitre.

Nos créations deviendraient alors des ennemis potentiels, capable de se retourner contre nous même, ce qu'illustre mieux la trilogie Matrix.

Je suis donc pour l'intégration de robots à intelligence artificielle dans des secteurs de l'activité humaine, dans la mesure où cette intelligence reste très rigoureusement contrôlée et limitée aux spécificités du robot (robots dans les chaines industrielles ou dans des situations à risque pour l'homme). Les robots peuvent en effet se révéler très utiles, voire indispensable en certains contextes, ce que nous observons déjà aujourd'hui.

En revanche, je suis contre dans le cas où ces robots soient introduits dans nos sociétés à la manière d'internet, c'est à dire précipitamment et sans grandes réflexions préalables. Si des robots doivent peupler notre monde d'ici deux siècles, nous devons nous assurer auparavant des risques que cela engendre, de notre contrôle sur de possibles dérives et imprévus (que nous devons évaluer et quantifier) et des connaissances théoriques sur la conscience et sa possible émergence au sein d'un système mécatronique complexe.

Si tout est mis en place pour assurer le maintient, par des règles strictes, du comportement des robots, et si des solutions sont élaborées pour gérer des situations extrêmes dans l'hypothèse où les robots sortent de notre contrôle, alors je serais favorable à leur intégration dans nos sociétés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Eowann Membre 149 messages
Forumeur inspiré‚ 28ans
Posté(e)

C'est se compliquer la vie.

J'ai une autre vision.

Les robots ne peuvent que nous pousser vers des travaux de plus en plus intellectuels. On perd peu à peu, et quoi qu'on dise, les travaux manuels. Dans 100, le charpentier n'aura plus qu'à poser ses poutres sur le toit et encore...

Alors juste pour ça, juste pour la préservation de notre monde actuel et de la diversité des goûts, je suis contre. On va finir par ne pouvoir plus vivre sans les robots, et fort heureusement, il y a encore du temps, et je serais mort et enterré bien avant qu'ils ne se révoltent.

J'exagère un peu, mais à peine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Black Survitual Membre 1 513 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
Avant de poser la question de la place du robot dans nos sociétés, doit se poser celle de ses capacités, de son intelligence, de sa conscience.

La conscience, débattue depuis des siècles par les philosophes, est l'une des plus grandes énigmes de notre science. Oeuvre d'une substance immatérielle et inaccessible habitant les tissus vivants, ou de processus neuro-chimiques complexes mais reproductibles, la question demeure ouverte.

Dans le scénario de I-Robot, les robots humanoïdes et machines sont théoriquement dépourvues de toute conscience. Trois lois fondamentales, établies par Isaac Asimov, les gouvernent :

- 1ère loi : Un robot ne peut porter atteinte à un être humain ni, restant passif, laisser cet être humain exposé au danger.

- 2ème loi : Un robot doit obéir aux ordres donnés par les êtres humains, sauf si de tels ordres sont en contradiction avec la première loi.

- 3ème loi : Un robot doit protéger son existence dans la mesure où cette protection n'est pas en contradiction avec la première ou la deuxième loi.

Celles-ci sont censées garantir le comportement des robots, interagissant alors de manières utile et pacifique avec l'homme. Mais les choses ne se passent pas comme prévues. Certaines entités acquièrent une compréhension plus évoluée des 3 lois, considérant que pour sauver l'homme, il faut l'épargner de son ennemi : lui-même. L'intelligence artificielle mère détourne alors l'ensemble des robots sous son contrôle, et les projette contre l'homme. Seul l'un des robots, prototype expérimental, manifeste un comportement anormal et ne répond pas à cette demande. La raison : il s'est attaché aux valeurs de l'humanité, et éprouve des sentiments. Il est conscient.

Dans la réalité, de nombreux scientifiques, dont Daniel C. Dennett, philosophe et directeur de l'Institut de neurosciences de l'université de Tuft, aux Etats-Unis, estiment que la conscience jaillit de processus parfaitement descriptibles par notre savoir scientifique. Autrement dit, il serait théoriquement possible de concevoir un assemblage de "processeurs" susceptibles de se comporter comme un cerveau humain, de manière consciente. Dans cette éventualité, les machines et robots ne répondraient plus seulement aux lignes de codes et instructions programmées, mais pourraient devenir imprévisibles et acquérir un libre arbitre.

Nos créations deviendraient alors des ennemis potentiels, capable de se retourner contre nous même, ce qu'illustre mieux la trilogie Matrix.

Je suis donc pour l'intégration de robots à intelligence artificielle dans des secteurs de l'activité humaine, dans la mesure où cette intelligence reste très rigoureusement contrôlée et limitée aux spécificités du robot (robots dans les chaines industrielles ou dans des situations à risque pour l'homme). Les robots peuvent en effet se révéler très utiles, voire indispensable en certains contextes, ce que nous observons déjà aujourd'hui.

En revanche, je suis contre dans le cas où ces robots soient introduits dans nos sociétés à la manière d'internet, c'est à dire précipitamment et sans grandes réflexions préalables. Si des robots doivent peupler notre monde d'ici deux siècles, nous devons nous assurer auparavant des risques que cela engendre, de notre contrôle sur de possibles dérives et imprévus (que nous devons évaluer et quantifier) et des connaissances théoriques sur la conscience et sa possible émergence au sein d'un système mécatronique complexe.

Si tout est mis en place pour assurer le maintient, par des règles strictes, du comportement des robots, et si des solutions sont élaborées pour gérer des situations extrêmes dans l'hypothèse où les robots sortent de notre contrôle, alors je serais favorable à leur intégration dans nos sociétés.

Mais alors il faut abolir l'humain puisqu'il n'obéit pas aux trois lois. Tiens c'est une bonne idée : à bas tous les humains ! :smile2:

B.S.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

Pour évidement.

L'Humanité n'a de cesse de créer des outils pour se faciliter la tache. Les robots ne sont que des outils perfectionnés. Nous pourrions alors nous consacrer à notre épanouissement personnel, et laisser les robots travailler pour nous.

Les avancées en matière de cybernétique, médecine génétique, nano robot, autorisent à penser que l'homme, d'ici une vingtaine d'années, sera sans doute fait de métal et de processeur pour une espérance de vie théorique illimité. Où est la limite alors entre l'homme et la machine ? Pourra t on les distinguer, fabriquer une âme ?

Pourra t on transférer cette âme dans d'autre machine ? Sur des support organiques ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
_plop_ Membre 2 325 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

De toute manière, c'est bien beau toute ces projections, mais y croire, c'est aussi croire que nous sommes en mesure d'ici peu de temps à trouver une source d'energie suffisante pour alimenter ces petites bêtes là.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

La nano technologie est très surprenante à cet égard. On arrive à créer des mini robots sur lesquels des cellules de muscles viennent se poser et fonctionner. Ce sont donc des cellules vivantes qui procurent l'énergie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

ma vision terminale des robots est pour moi tres similaire à celle que l'on voit dans le film Wall-E.

ATTENTION SPOIL:

sur un immense vaisseau spatial dans lequel se sont réfugiés les humains les robots font TOUT pour nous!

inconvénient: l'homme devient une grosse feignasse.

mais c'est une caricature; ce n'est pas parce qu'on invente le fauteuil volant que plus PERSONNE ne se donnera la peine de marcher. enfin...je pense!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
*Gaël* Membre 175 messages
Forumeur inspiré‚ 30ans
Posté(e)

Les robots, c'est l'avenir ! Non seulement on peut s'en servir comme outil de production qui ne demande pas de salaire, mais en plus, les particuliers heureux propriétaires vont consommer plus pour satisfaire les besoins du robot en énergie, pièces qui s'usent, etc etc. De quoi faire faire des économies aux industriels, augmenter les profits des actionnaires, booster la consommation des ménages...

:smile2:

Moi j'vous l'dit, la décroissance, c'est pas pour tout d'suite...

De toute façon, les robots, on s'en sert déjà, on les utilises à fond, tout le temps. Après, c'est l'évolution logique, les ordinateurs évoluent, les automates aussi, normal. C'est ni un bien ni un mal, c'est la voie qu'on a choisi, on continue à avancer, tout simplement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

évidement, les robots, comme tout progrès, n'est bien que si toute la société en profite.

Si un automate met des gens au chômage, c'est naze. Par contre s'il permet à la caissière de s'adonner à la poésie et au sport en lui libérant du temps, c'est bien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
beruix Membre 396 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

chouette de la main d'oeuvre bon marché, enfin une époque ou personne ne fera plus rien pluisque les robos ferons tout a notre place, si c'est pas la belle vie :smile2:

ou plutôt la vie de merdre... aucun objectifs = aucun avenir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
olivierngoc Membre 448 messages
Forumeur survitaminé‚ 21ans
Posté(e)

Tout se que je veux c'est un robot qui te donne quelque conseille (sous forme de radio par exemple) t'aide te parler discute c'est tout je veux pas un robot qui ressemble a un humain :

Robot identique au humain (bras tete pied) => CONTRE

Robot sous forme vocal => pour

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
olivierngoc Membre 448 messages
Forumeur survitaminé‚ 21ans
Posté(e)
évidement, les robots, comme tout progrès, n'est bien que si toute la société en profite.

Si un automate met des gens au chômage, c'est naze. Par contre s'il permet à la caissière de s'adonner à la poésie et au sport en lui libérant du temps, c'est bien.

Ta raison :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité yakiba
Invité yakiba Invités 0 message
Posté(e)

de nos jours l'intelligence des ordinateurs double tout les 2 ans donc ce n'est plus de la science fiction de se dire qu'un jour les ordinateurs seront aussi intelligent que nous sur la base du silicium ou celle de l'adn(on parles déja de disque dur adn) et un jour ils prendront conscience d'eux méme et ce sera le début des problémes car l'homme sera trés dépendant de cette technologie et sera pris par surprise.

les lois d'asimov ne sont pas prises au sérieux car on considére qu'on est encore trés loin de ce stade et à l'heure actuel on n'envisage pas de les intégrer dans les programmes.

et donc ce jour la les humains ne seront pas préparés,certains verront cela comme quelque chose de merveilleux et l'emergence d'une nouvelle forme de vie,et des autres comme les fossoyeurs de l'humanité.

on peut imaginer qu'un parti extrémiste verra le jour et détruiront des ordinateurs ou des robots et méme des usines entiéres pour préserver l'humanité.

et donc que ferait un étre conscient de soi?sans parler d'instinct de conservation la réaction logique d'un systéme est sa maintenance et son bon fonctionnement et donc voudra éliminer cette menace.

mais par quels moyens?

s'étant éveillé à la conscience de soi méme une IA sera comme un enfant qui pose des questions sur tout et donc voudra connaitre son environnement et l'homme et quel meilleur moyen que internet.

l'IA aura accés à tout:les bases de données,les caméras de surveillance,les satellites et méme les réseaux de défense de l'armée.

et la on bascule dans le scenario de science fiction catastrophe à la terminator qui est trés prés selon moi de ce qui pourrait se passer:l'IA prendrait le controle des drones,des réseaux de l'armé et voudrait supprimer la menace des extrémistes.

quand ce sera fait,tout les humains se rangeront au méme avis selon lequel l'IA est dangereuse pour eux et voudront la supprimer.

mais comment supprimer une IA en réseau?

ils échoueront et donc l'IA aura compris que ce ne sont pas quelques hommes qui sont dangereux mais l'humanité dans son ensemble.

et ce sera la guerre.

sans parler de pourquoi une IA ou un robot infiniment plus intelligent et plus fort que nous continuerait d'étre à notre service?

il y aurait 2 scenario:

  • les robots nous voient comme inférieur et au mieux nous traite avec indifférence
  • les robots continuent d'étre à notre service mais voyant notre tendance à l'autodestruction(pollution,guerre,etc...)voudraient nous protéger méme contre notre grés(voir le film i robots ou un recueil de livres dont il est tiré:les robots d'isaac asimov)et donc le meilleur moyen serait de nous asservir pour nous protéger contre nous méme.

voila en gros pourquoi je suis contre les robots car méme de nos jours on est plus asservi aux robots(chaines de production où c'est l'humain qui suit le rythme de la machine et pas l'inverse)que le contraire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Wipe Membre 4 815 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

de nos jours l'intelligence des ordinateurs double tout les 2 ans donc ce n'est plus de la science fiction de se dire qu'un jour les ordinateurs seront aussi intelligent que nous sur la base du silicium ou celle de l'adn(on parles déja de disque dur adn)et un jour ils prendront conscience d'eux méme et ce sera le début des problémes car l'homme sera trés dépendant de cette technologie et sera pris par surprise.

les lois d'asimov ne sont pas prises au sérieux car on considére qu'on est encore trés loin de ce stade et à l'heure actuel on n'envisage pas de les intégrer dans les programmes.

Ca, c'est une grosse grosse extrapolation. Y a plusieurs remarques qu'on peut faire :

* On est encore super loin de produire l'équivalent électronique d'un cerveau humain (y a un topic là dessus)

* le coup de la loi de Moore, ça ressemble beaucoup à une prophétie auto réalisée : les industriels s'attendent à ce que leurs concurrents fassent doubler la puissance de leur processeurs, ils dimensionnent leurs investissement en conséquence, et la prophétie se réalise.

Mais surtout, l'émergence de la conscience chez l'humain, ça n'a rien à voir avec la façon dont on utilise les ordinateurs. La conscience n'émergera pas d'un programme de traitement de texte.

Jusqu'à preuve du contraire, une conscience ne peut émerger que d'un réseau complexe de neurones. Notre cerveau, c'est des centaines de milliards de processeurs hyper simples qui se sont connectés entre eux en réponses à des stimulations. On ne sait pas du tout faire ça à une telle échelle. Et, pour couronner le tout, les connexions ne sont pas figées. Et il ne faut pas oublier que ça prend du temps, pour établir ces connexions : c'est à ça que ça sert, quand on dit qu'il faut stimuler les bébés : à leur fabriquer un joli cerveau plein de connexions, avec lequel ils pourront plus tard établir des plans pour la domination du monde.

Donc, une conscience artificielle, ça pourra peut être arriver, dans l'avenir. Mais ça ne nous prendra surement pas par surprise, parce qu'il aura vraiment fallu qu'on le fasse exprès, et qu'on prenne le temps de lui apprendre des trucs. Et surement qu'on repensera aux lois d'Asimov, à ce moment là.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité yakiba
Invité yakiba Invités 0 message
Posté(e)

Ca, c'est une grosse grosse extrapolation. Y a plusieurs remarques qu'on peut faire :

* On est encore super loin de produire l'équivalent électronique d'un cerveau humain (y a un topic là dessus)

* le coup de la loi de Moore, ça ressemble beaucoup à une prophétie auto réalisée : les industriels s'attendent à ce que leurs concurrents fassent doubler la puissance de leur processeurs, ils dimensionnent leurs investissement en conséquence, et la prophétie se réalise.

Mais surtout, l'émergence de la conscience chez l'humain, ça n'a rien à voir avec la façon dont on utilise les ordinateurs. La conscience n'émergera pas d'un programme de traitement de texte.

Jusqu'à preuve du contraire, une conscience ne peut émerger que d'un réseau complexe de neurones. Notre cerveau, c'est des centaines de milliards de processeurs hyper simples qui se sont connectés entre eux en réponses à des stimulations. On ne sait pas du tout faire ça à une telle échelle. Et, pour couronner le tout, les connexions ne sont pas figées. Et il ne faut pas oublier que ça prend du temps, pour établir ces connexions : c'est à ça que ça sert, quand on dit qu'il faut stimuler les bébés : à leur fabriquer un joli cerveau plein de connexions, avec lequel ils pourront plus tard établir des plans pour la domination du monde.

Donc, une conscience artificielle, ça pourra peut être arriver, dans l'avenir. Mais ça ne nous prendra surement pas par surprise, parce qu'il aura vraiment fallu qu'on le fasse exprès, et qu'on prenne le temps de lui apprendre des trucs. Et surement qu'on repensera aux lois d'Asimov, à ce moment là.

oui une IA ne naitra pas d'un programme de traitement de texte mais vu les progrés des puces on peut imaginer qu'un jour on crée un OS qui sera avec une IA pour nous faciliter la vie(agenda,prise de note,etc...)un peu comme siri mais super développé.

et ça pourrait nous prendre par surprise car qui se méfie encore vraiment d'internet de nos jours alors qu'il y a à peine 5 ou 10ans on ne voulait pas donner nos données banquaire sur les sites.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Wipe Membre 4 815 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

oui une IA ne naitra pas d'un programme de traitement de texte mais vu les progrés des puces on peut imaginer qu'un jour on crée un OS qui sera avec une IA pour nous faciliter la vie(agenda,prise de note,etc...)un peu comme siri mais super développé.

et ça pourrait nous prendre par surprise car qui se méfie encore vraiment d'internet de nos jours alors qu'il y a à peine 5 ou 10ans on ne voulait pas donner nos données banquaire sur les sites.

Ca ne nousprendra pas par surprise, parce que c'est avant tout une question d'architecture matérielle. On sait utiliser des petits réseaux de neurones qui sont soit figés dans le silicium, soit émulés par ordinateurs. Pour qu'une conscience émerge, il faudrait un réseau capable de se reconfigurer tout seul, une "puce" capable d'évoluer.

Et les gens devraient vraiment faire gaffe à ce qu'ils laissent trainer sur internet, on est d'accord là dessus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité yakiba
Invité yakiba Invités 0 message
Posté(e)

Ca ne nousprendra pas par surprise, parce que c'est avant tout une question d'architecture matérielle. On sait utiliser des petits réseaux de neurones qui sont soit figés dans le silicium, soit émulés par ordinateurs. Pour qu'une conscience émerge, il faudrait un réseau capable de se reconfigurer tout seul, une "puce" capable d'évoluer.

bah ça pourrait arriver par accident,par exemple une mise en réseau de toutes les IA via internet comme pour seti@home où on met les ordinateurs des particuliers en réseau pour avoir une puissance de calcul assez grande pour espionner l'espace et où,à ce jour,c'est le plus gros calcul effectuer à ce jour.

à force de faire la course à la performance comme on peut le faire on se demande méme plus si on doit le faire.

y a qu'a voir les smartphones qui sont 100 fois ou mille fois (je sais plus) plus puissant que le premier ordinateur des années 70.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
RaphStaf Membre 2 937 messages
Forumeur alchimiste‚ 23ans
Posté(e)

TROP PEUR QUE ça finissent en mode TERMINATOR ou I ROBOT laugh.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant