Lugy Lug

Membre
  • Compteur de contenus

    8 939
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Lugy Lug

  • Rang
    forumeur éclairé
  • Date de naissance 22/04/1969

Informations Personnelles

  • Sexe
  • Pays
  • Lieu
    capitale des gaules
  • Intérêts
    mon seul intérêt est de m'enrichir l'esprit .

Visiteurs récents du profil

44 837 visualisations du profil
  1. oui mais c'est un autre débat et trop long pour que je rentre dedans. en effet mais un certaine somme de concordance peut l'être. non mais comme je te l'ai dit à un moment , une somme de valeur connu trouvé montre qu'elle sont connu en écartant la probabilité du hasard. oui mais c'est du à l’atmosphère moins dense, cependant l'épaisseur de la croûte terrestre à cette endroit concentre plus de gravité. prend une boule de pétanque , elle à sa propre gravité et quant tu fait une parti de pétanque tu déplace des forces gravitationnelles, tout comme quand tu construit une pyramide de millions de tonnes de pierre. oui , et toi de ton jeune ages tu sait tout de la science sur le bout des doigts. moi non plus, impossible de retrouver l'article. j'ai dit un vortex comme j'aurais dit un passage , un portail, un trou et je n'ai pas dit que l'on pouvait passer dedans comme dans la fiction. on dirait beh voui, c'est que je ne m’intéresse pas que à la science exclusivement. et c'est pas le petit scientifique qui fait son petit bouleau bien cloisonné qui cache des choses. mais je montrais celui là juste parce que l'on ne peut pas dire pour l'instant qu'il n'existe pas mais il y en à plein d'autre aujourd'hui et avec de nombreux témoins qui en on vu apparaître sous leur yeux sans ovni ni rien cepandant il est possible aussi qu'ils soit fait par l'homme, mais pas avec des planches et des ficelles.
  2. je pense que c'est plus compliqué avec la géopolitique, je te prête ça, tu me donne ça, ha tu veux pas, je te prête plus, etc.. que prend tu en compte dans la richesse , la valeur produite réel, le PIB, les taxes? redistribuée, comment, à qui, en service, en infrastructure, en allocations, en subvention à des grand groupe financier? en parti oui, bien sur que les populations accepte toujours de prendre ce qu'on leur donne, ça ne veux pas dire que ce système n'est pas pervers. et puis ces population sont elle formé pour effectuer le travail équivalent du pays délocalisé. c'est un faux débat, la méthode est un nivellement par le bas. on peut très bien laisser la dynamique économique d'un pays comme le notre et trouver de l'argent sur les marcher financier pour investir dans le développement de pays émergent de manière à leur faire rattraper leur retard en les tirant vers le haut. ce n'est pas vrai et plus spécialement pour les grand groupes, qu'on ne peut gagner de l'argent qu'en faisant baisser le coût de la main d'oeuvre, on en gagne par l'investissement et la création de nouvelle entreprise et ainsi de suite. plus toute les populations évolue, plus la masse de consommation évolue , plus les société font de bénéfice, etc... aujourd'hui on comprend bien que les objectifs ne sont pas économique mais idéologique. on en reparlera quand tout le système social sera détricoté. oui, les gens sur place perde tout, accepterons des emplois à bas coût mais devront tout de même financer la reconstruction de leur logement et du reste , probablement même à crédit, attirant donc entreprise et financier sans pour autant aider plus que ça ces populations.
  3. bah, ça prouve au moins que j'ai quelques capacité. je connais bien le discourt cartésien, on donnera par exemple plus facilement des médicament à quelqu'un qui voit des fantômes que de chercher à savoir si ce qu'il dit est réellement possible. donc oui , ça ne prouve rien, ça fait réfléchir pour peu que l'on veuille bien y réfléchir. aussi , il ne peut pas y avoir de preuve si l'on ne veux pas qu'il y en ai. je te renvoi à l'histoire des bâtons, que fait la science de tout ce qu'elle ne comprend pas, elle l'écarte en général jusqu’à ce qu'elle trouve ou invente une explication qui rentre dans ce qu'elle veut croire. elle utilise les mêmes méthode qu'elle reproche aux "non scientifique". il n'y à pas d'absence de champs mais une variation des champs. tu imagine bien qu'une grosse montagne par exemple produit plus de gravité qu'un même point dans une plaine. effectivement mais même si il y en avait nous le dirait on pour des raison plus politique? en outre il y à quand même des récits comme le bhagavad gita qui fait réfléchir ou des études sur le taux de radiation de la région ou se situerait anciennement les villes de Sodome et Gomorrhe qui serait bien plus élevé que la normale et pourrait correspondre à la résultante d'une irradiation thermo-nucléaire de plusieurs millénaires. oui, cependant là encore la science à démontré récemment qu'en période de fort vent solaire le champs magnétique terrestre descendant derrière la terre pouvait provoquer des vortex en se touchant appeler aussi théorie de porte des étoiles. ce n'est encore que de la théorie non prouvé mais c'est de la science. il y en à d'autre comme la possibilité de micro trou noir sur terre, des choses comme ça. c'est amusant par ce que c'est justement ce que font beaucoup de gens envers ce que raconte les discourt de la science officiel. de toute façon avec la science c'est toujours le même discours, c'est n'importe quoi, on ne peut pas le prouver, et puis une fois prouvé, il ne s'excuserons pas d'avoir affirmer que ça n'est pas possible, ils dirons juste ben oui , c'est prouvé. (et je n'aborde pas le fonctionnement et les interactions dans un système élitiste, capitaliste et j'en passe) donc laisser un peu les chercheurs chercher même si ça vous parait être n'importe quoi. c'est aussi de la science. pour moi vous êtes même limite dans le déni de ce que vous ne voulez pas croire, plus que dans la simple critique scientifique. et pour finir, vous avez éludé la trace résiduel du crop circle, pas un mot dessus, j'attend le c'est des plaisantins avec des planches et trois ficelles.
  4. je ne suis pas naïf cher DDR, d’ailleurs la France ne donne rien, elle investi avec attente d'un retour à plus ou moins long terme contrairement aux français , aux ONG. c'était plus pour dire que dans l'intérêt du capital on sait et peut toujours trouver de l'argent et en milliard alors que pour compenser notre propre misère c'est toujours trop cher. c'est une logique économique, et pourtant à bien y réfléchir en terme de nation, favorisé l'enrichissement de chaque français rapporterait à moyen terme seulement voila, la logique économique mondialisé dépasse les frontières et les nations et se fou des peuples, de l'humain. seul compte le capital, on (dans le monde) construit des villes entière complètement déserte côtoyant des guetos parce que les populations locale n'on pas les moyens et on ne donnera quasiment rien aux îles dévasté par les tempêtes, par contre beaucoup se battrons pour prendre les marché de la reconstruction en profitant d'une main d'oeuvre bon marché.
  5. ok, j'ai pris note de tout ça. ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ à titre d'amusement, de curiosité , j'ai fait un travail de mesure pour faire de simple vérification sur le travail de Quentin leplat et je reste intrigué par certaine chose que je vais quand même exposer ici au titre d'un simple exercice de mesure. j'ai repris son tracé de la ligne Alès - Alésia - Alost, je ne peut pas dire qu'en dehors des deux églises extrême il y est une grande précision, les villes sont , disons aligné sur le trait de fuseaux (mégalithique d'1/366 è de cercle donné par QL) et les distances sont arbitraire puisque l'on ne sait pas précisément quel sont les repères de mesure. néanmoins je l'ai reproduis en faisant même un fuseau parallèle très précis de 0.9836°. à coté de ça, par curiosité, je voulais vérifier pour une autre raison la distance du mont st Michel au mont st Michaels en Angleterre qui ma amené de fil en aiguille à disons quelques constatation étrange bien que dans l'ensemble, je le précise bien, la précision au sol n'est pas très grande à par pour quelque point particulier. j'ai pris donc en référence de point centrale le centre de l'église du mont st Michel et je vais mettre une photo google en faisant un petit résumé des coïncidences des cercles tracés et de quelques autres observations. je vais parler des cercle dans l'ordre du centre vers l’extérieur même si je ne les ai pas construit dans cet ordre. mont st Michel à carnac sur le point de référence de l'alignement fait par howard crohurts 165 km pile. mont st Michel passant par le centre de Stonehenge et la pointe de l’île de la cité à paris précisément .( à titre d'indication la circonférence du cercle fait 16° . je précise que je n'ai pas pris le temps de voir si parmi toutes les mesures prisent il pouvait y en avoir des significatives mais c'est juste pour montrer visuellement l'exercice. à chacun d'en penser ce qu'il veut. mont st Michel à mont st Michaels passant par Londre et coincidant avec mon fuseaux fictif calculé sur la base des travaux exercice de style de QL ensuite chaque cercle va couper la ligne alost - alès dans les villes donné par QL , sans grande précision mais coupant les villes. dans l'ordre reims - troyes , Alésia (théorique de QL) - fourmies , Alost - gueugnon plus le puy de sancy avec moins de précision pour alost. ensuite le cercle passant par montbrisont n'as pas de ville opposante mais passe à titre de curiosité par la ville d'un célèbre crop circle standaarbuiten. et la ville d'Ales comme précédemment est très prochement aligné sur newgrange en irland. pour finir je vais montrer quelque autres images pour montrer deux trois détail. on peut aussi constater que de très nombreux site ou bisareté anglaise passe entre le cercle de londre et celui de paris. aussi une ligne tracé par le centre de Stonehenge passe aussi par le centre asse précis de silbury hill. on peut y voir aussi plus au nord la trace d'un crop circle près d'avébury. et donc pour le plaisir, en suivant cette ligne on pourra trouver ce qui ressemble à des petit anges de pierre ou de sol gratté, un beau cheval blanc de 50 mètre ou encore une sorte de tumulus allongé à stanton. voila pour mon petit amusement du jour ps: ha oui je voudrais rajouter un contre argument concernant le manque de précision géographico-mathématique asse souvent pour la possibilité suivante que , sellons divers théorie dans divers domaine ces bâtisseurs devraient tenir compte suivant l'utilité de l'édifice ou en tout cas du lieu originel, des champs telluriques, des champs électromagnétiques, des énergies spirituels, des champs de radiation minéral, pierre, métaux lourd, des vortex de passage inter-dimensionnel et tout plein de truc de ce genre qui pourrait expliquer une certaine complexité amenant à des choix de moindre précision. sans parler du fait qu'une civilisation qui viendrait d'un autre lieu de la galaxie aurait certainement leur propre référence universelle. je sais ce n'est pas scientifique néanmoins un certain nombre de ces grilles énergétique on quant même été étudié de façon scientifique et certain lieu à connotation spirituel aurait fortement tendance à coïncider avec certaine de ces grille. synthèse d'un certain nombres de lecture passé dont je ne saurait reprendre les références tellement je passe d'un truc à un autre.
  6. il me semble que tu fait l'amalgame avec un autre sujet et qu'ici j'ai été plus conditionnel, en me relisant je n'ai pas l'impression d'avoir affirmer quoi que ce soit de non prouvé et si, j'essai de prendre en compte le plus possible les autres preuve dans la mesure de ce que j'ai accès, seulement il y à des avis controversé que j'écoute aussi et qui ont des arguments qui semble crédible. on tourne en rond, je demande aux scientifiques de le faire aussi parce que je ne sait pas le faire ni ne veux le faire, alors je pose les questions et j'attend les réponses ou éventuellement des pistes de réponse, des sites qui aborderait ces sujets de façons scientifique, je suis aussi là pour apprendre. alors, je crois que tu fait une synthèse avec d'autre sujet mais c'est asse logique puisqu'il y à un fil conducteur. il y à le travail des autres qui vives de ça et mes élucubrations personnel d'amateur qui suis ça en dilettante, moi je ne cherche rien à prouver mais à comprendre. après il y à énormément d'information sur le net et en littérature qui remette en question les datations officiel, souvent de façon très argumenté. on peut se dire, je ne me préoccupe que du travail et des versions officiel ou comme moi être ouvert à tout sans forcément trancher. donc je pars parfois d'un ensemble de point de vu qui remet en cause toute l'histoire en essayant de voir si le puzzle est cohérent, dans cette hypothèse ou la plupart de ces sites archéologiques serait plus ancien que prévu et qu'il serait détenteur de toute une culture et un savoir, je regarde si effectivement on peut trouver des preuves qui vont dans ce sens ou au contraire qui la mette à bas, j'ai montré des choses qui pouvait allé dans ce sens et des choses contraire. mais je n'affirme rien. j'ai compris, je devrais laisser ça à d'autre plus à même que moi et sans doute juste demander un avis sur ce que eux propose et garder pour moi mes petites réflexions. non, je n'ai jamais prétendu cela, j'ai dis que c'était une hypothèse ou une possibilité, en rapport de sujet très scientifique que j'ai lu ou vu, fait sur le travail de scientifique très pointu sur les extrêmes de la science, univers parallèles, multivers, affranchissement du temps, courbure de l'espace temps, dimension sur d'autre fréquence, influence de la fréquence de la pensé sur les cordes etc, etc, etc... oui, on ne peut pas prouvé qu'il y à intrication des deux principes dans ce mode de reproduction mais le principe masculin/féminin n'est pas dépandant aux sexe, ce serait plutôt l'inverse, exemple la lumière est masculin, la matière féminin et il n'y à pas de sexe la dedans. non, ça c'est l'imagination mais je te comprend. l'intuition te guide à la coïncidence et au synchronicités. pour le dire autrement si la licorne rose invisible n'existe pas ton intuition ne te guidera jamais vers cette hypothèse. tien j'en profite pour être retombé vite fait sur cette petite vidéo ou j'ai entendue quelque probablement, sans doute, très certainement avec une explication très technique mais qui me semble moi pas super cohérente. des blocs de 800 tonnes et plus traînés sur des rondins et pas en chêne à priori, dans une région ou il n'y avait que très peu d'arbre, pour avoir un peu étudier la résistance des matériaux, je doute fortement que les rondins puissent tenir la distance de la pierre surtout sur un sol pas lisse, enfin bref, sur des kilomètres, bon, j'ai des gros doute. un jour peut être mais pas aujourd'hui. non, non, moi je demande à voir, après on à pas accès à tout non plus et le plus souvent ce sont des scientifiques , des archéologues qui remette en cause les résultats au delà de ceux qui font des "théories". je suis d'accord avec ça et je m'en rend compte parfois. pour les presque et les à peut près c'est comme de ce demander si l'on peut considérer que 3.14 vaut pi ou non, est ce acceptable en fonction de ce qui est monter ou demandé sachant qu'il y à des facteurs qui ne peuvent pas exiger une plus grande précision, mouvement terrestre dans le temps par exemple, qualité des matériaux utilisé. je repense par exemple à l'explication de micmath sur les probabilité de trouvé phi sur un cercle, mais quel serait la probabilité de trouver autant de site archéologique sur un cercle par rapport à une dispersion sur le globe en tenant compte que ce cercle n'est pas sur une position logique comme l'équateur par exemple? c'est une simple question mais peut être qu'au regard de tout les sites existant répertorié cela est faux, une carte pourrait montrer qu'en réalité les sites antiques sont réparti sur tout le globe suivant l'évolution des peuples. et pourquoi la science n'est elle pas capable de faire taire ces théories à la dent dure??? question de point de vue je me sentais plus impliqué à ce moment là, j'ai un autre problème c'est que je m'intéresse à tout voir trop de tout.
  7. bonjour cheuwing, je répons tardivement parce que j'ai d'autre préoccupation. j'ai quand même pris le temps de lire tes liens qui sont très bien. je comprend et je connais déjà un peu tout ça mais comme je ne suis pas scientifique, je n'ai pas de métier qui touche de près ou de loin à tout ça, ce qui fait que j'en ai conscience mais je n'ai pas vocation à prouver quoi que ce soit, je prend juste du plaisir à chercher. est on exclut de la science, d'avoir des réflexions sur la science en général ou encore sur des sujets dont la science s'empare si l'on est pas scientifique au sens professionnel du terme? on est sur un forum d'échange et de débat, non sur de la publication scientifique. tu peut donc répondre sur le sujet en apportant ce que la science à établie sur ces sujets et contredire le sujet même sans pour autant simplement dénigrer celui qui pose des questions et éviter d'avoir à réfléchir sur le fond. pour moi , une hypothèse est une réflexion sur des voies possibles, non une théorie étudié est démontré. maintenant je vais parler d'un autre point de vue sans doute plus spirituel que scientifique, l'univers est une intrication de deux principes, yang et yin, masculin/féminin, rationnel/irrationnel, mental/émotionnel, résonnement/intuition, logique/imagination, etc, etc... dans toute chose il y à un mélange plus ou moins dosé de ces deux principes, un homme par exemple n'est pas que masculin. face à cela comment je vois la science, il y à la démarche de recherche et la démarche d'établissement, si la science n'utilise que le principe yang pour avancer et bien en réalité elle n'avance pas en ce privant d'une parti de ce qui est. on peut le voir ainsi pour donner un exemple, il y à ( pour scinder les choses bien que cela ne soit plus subtil) le chercheur et le prouveur, s'ils n'utilise que les principes inhérent au yang il est probable qu'il ne trouve jamais rien donc tout scientifique qu'il est, le chercheur utilise naturellement sont intuition, son imagination, son irrationalité, son coté yin pour avancer dans des hypothèses que le prouveur va vérifier lui par ce que tu appel la méthode, le coté yang. en vérité chaque scientifique à un peu des deux mais je pense que suivant que l'on à plus de l'un ou plus de l'autre on va travailler plus la recherche ou l'établissement et je pense que la science à besoin des deux et même, elle à les deux sans vouloir se l'avouer car l'aboutissement scientifique et philosophique d'aujourd'hui tend à se passer du principe yin et pour cause sans doute parce que nos société ont évolué à travers un patriarcat très prononcé. si l'on se prive d'un de ces principe fondamental , que l'on accepte pas de voir que ces principes existe comme il existe l'homme et la femme formant un tout l'on obtiens avec le temps une science qui ne voit qu'une part de ce qui est . ceci pour expliquer que si je manque de méthode, je manque beaucoup moins d'intuition. tout comme beaucoup de ces farfelus sans doute même si je comprend parfaitement ta démarche. pour aborder un autre sujet un peut hors sujet, la série que j'ai regardé hier soir "people tomorrow" ma rappelé quelques ouvrages que j'avais lu sur le sujet des para-sciences notamment sur le travail scientifique de la Russie des années soixante suivi et repris par les américains plus secrètement et dont on se demande aujourd'hui 1/2 siècle plus tard ou en est la science dont rien ne transpire médiatiquement , il semble qu'elle est officiellement écarté ces domaines plus irrationnel. 1/2 siècle c'est long , surtout ce dernier quand l'on voit l'accélération des progrès scientifique en général. et pour me rapprocher de mon sujet de fond du départ, la géométrie des bâtisseurs utilisait elle volontairement une géométrie à base de nombre rationnel et irrationnel pour montrer sa compréhension des principes opposé que sont le yin et le yang tout comme à travers son astrologie? là je n'écrit pas tout cela pour obtenir des réponses puisque j'ai bien comprit que l'on ne peut aborder ces sujet en rubrique science. faudrait il proposer des rubriques para-science et science fiction (ou à venir) pour aborder ces thèmes qui ne sont pas pour moi totalement inscrit dans ce que l'on nome l'ésotérisme. voila qui était pour clarifier mon approche qui de mon point de vu vaut la votre mais j'abandonne le sujet car l'intérêt n'est pas de créer un débat conflictuel d'idéologie scientifique dans un dialogue de sourd. ma démarche n'est pas un combat de qu'est qui est scientifique ou qui est scientifique. vous souhaitant la bonne journée et au plaisir de vous lire sur des sujets qui vous corresponde mieux.
  8. donc en gros, le travail du scientifique c'est de laisser chercher le non scientifique pour lui dire que ce qu'il trouve, dit, pense ou fait c'est de la merde. (enfin toi en l'occurrence parce que c'est ce que je ressent et pas forcément avec d'autre, peut être parce que tu as besoin de te prouver que ta vision des choses est la bonne) (je précise que je n'ai rien de personnel envers toi et que je prend note de toute les bonnes explication et information que tu me donne même si ce n'est pas ce que j'attendais.) je pose une ou plusieurs question, ou j'aborde un sujet dans une rubrique scientifique , c'est à moi qui ne suis pas scientifique de chercher avec méthode, montrer des preuves faire des calculs, étudier tout ce qui est déjà existant, etc, etc, etc... en gros répondre à mes propres questions en espérant qu'un scientifique me dise oui c'est ça ou non c'est pas ça. bon ben pas besoin de vous et pas besoin de me prendre la tête dans cette rubrique. je vous dis merci et au revoir, on va enterrer je pense , c'est plus sage.
  9. alors donc, toujours dans la logique d'un tout, le cercle de 360° représente à la fois l'espace et le temps 365/366 j divisé en base 5 et 6 pour cadré avec des réalités physiques, il en est de même avec les mesures non plus sidérale mais terrestres, mesure française, mesure anglaise pour simplifier. pour lier encore cela , la vitesse de la lumière qui s'exprime dans une valeur espace temps, km/s, qui est très proche de 300 000 km/s donne une valeur multiple de 6x5=30. alors je comprend oui mais c'est toi qui m'inscrit dans une démarche scientifique, je n'ai jamais dis ça , moi je cherche des réponse à mes question et je demande au scientifique avec leur logique de ce pencher sur ces réponses, non sur ma façon de les interprétés, je n'ai pas besoin que l'on me mette dans un moule. si le sujet ne vous intéresse pas sur le plan scientifique pour y apporter votre vision, vos connaissance, vos calcule , ne perdez pas votre temps. pour votre lien j'y reviendrais avec plaisir plus tard. comme je l'ai dit, je ne suis pas la pour prouvez quoi que ce soit, j'ai mes convictions sur des tas de domaine, apporter vos raisonnement sur le sujet sans vous préoccuper de ce que moi je pense ou dis , le sujet ce n'est pas moi, c'est les anciens bâtisseur de monolithe , de pyramide, de site antique avait il des savoirs supérieur au notre ou non, qu'est ce qui explique le yard mégalithique, ce genre de question. moi tout le monde s'en fou, je suis un grain de sable, rien de plus. bon, il faut remettre les choses dans l'ordre, ,les pays d’Europe on évolué dans la continuité d'un savoir égyptien. pour les mégalithe il semble être d'une époque antérieur dont peut être les populations celtiques sont peut être les héritières à travers les druide etc..mais la culture et le savoir anglais n'est pas lui une continuité de l'évolution celtique culturellement parlant. donc le yard mégalithique est potentiellement une interprétation à travers la culture anglaise de quelque chose de plus ancien. ce qu'il faut trouver c'est soit la trace concrète de cette mesure disons celtique , soit un rapport en lien à une culture commune à l'égyptologie et enfin , est ce que ce rapport n'est pas dérivé ou résultant mathématiquement d'un autre système de mesure plus basique . ok, bon ok, t'est dans le jugement au lieu de faire de la science, je vais pas rentrer dans des débats sur moi , mes lectures, etc... et puis je suis là pour me distraire ludiquement par pour me prendre le choux.
  10. ha, sur un autre sujet, tu ne perd pas le nord. bon, j'aurais plus aimé avoir des réponses que des questions, ne pas être jugé sur ce que je raconte, on vit peut être dans des mondes parallèles finalement mais que quelqu'un se penche sur le pourquoi le YM , enfin sur ces choses plutôt que sur ma façon de les aborder. là par exemple, peut être que je me trompe mais je ne crois pas que chaque mesure ai été choisie arbitrairement de façon indépendante les une des autres mais je ne peut ni le prouver ni le démontrer, moi, donc ben ok, c'est une réponse scientifique et je la prend comme tel à approfondir pour moi. oui, les lois physiques régisse la nature, le cycle des planètes, les coquilles d’escargot ou les flocons de neige, etc...en construisant par rapport au cycle des lever de soleil on suis sans forcément en avoir conscience ces lois physique tout comme pour le calendrier et l'astrologie. on pourrait donc retrouver des trace de ces lois physiques sans pour autant en avoir eu connaissance par le passé. et oui, encore faut il prouver que les lois physiques ne régissent pas l'univers de façon chaotique mais bien ordonné. je ne crois pas qu'à aujourd'hui ce soit ce qui est retenu scientifiquement. oui je suis d'accord avec toi, ce que j'ai cru comprendre c'est que les bâtisseur des mégalithes, pas taper, je ne fait qu'essayer de comprendre ces explications, donc qu'ils , en leur temps, diviser le cercle en 366 portions pour ne pas dire degré avec peut être un nord légèrement différend de celui d'aujourd'hui mais tu as raisons, la c'est moi qui suppute encore sans en avoir aucune preuve. vu que je l'ai reproduit sur google earth faudra que je regarde ça de plus près pour voir l'écart. non avec google earth la précision est relativement très bonne et les distances corresponde bien en tenant compte de l'aplatissement de la terre avec une grande précision des coordonnées. en fait je viens de vérifier et il y à précisément 0.035941° d'écart. la photo sur son site donne probablement un effet d'optique. je suis d'accord d'autant qu'il ne pas semblé quelle soit aligné, il faut approfondir sur quel base il prend ses distances. oui, il faut voir sur un maximum d'église et de cathédrale au moins ancienne, peut être n'as il pas asse approfondi. c'est quand même des heures de travail de fourmies. les plus récente oui je pense mais on elle été bâti par des bâtisseur maçonique, il y à un travail de recherche à faire en effet. c'est sur d'autre article je crois mais les châteaux il me semble que c'est plus le dada de grimauld. crowhurst est plus sur les mégalithes même. d'abord il me semble que ce n'est pas le Alésia officiel qu'il remette en question et à priori parce que c'est un gros tumulus comme à stonehenge. et j'ai vérifié , on tombe bien sur les mêmes donné que lui. la encore oui, bien qu'il est fait des recherche sur la preuve que ces églises on été construite sur des anciens mégalithes. là à moins d'aller faire une enquête moi même. ok, je m'exprime ou m'explique mal, je parle avec mes mots, je ne suis pas un érudit. donc je parle des angles OED (72°), OEC (144°), OEB (216°), OEA (288°) c'est une association d'idées, quand on voit cette suite de nombres on comprend pentagone et division par 5 et ensuite on pense pourquoi pentagone, parce que nombre d'or. ça me semble être de la mauvaise foi de ne pas faire cette association d'idées. surtout quand on sait le lien entre la coudé 52.36 et le carré de phi , 52.36/20=2.618 et que 52x20 sert de base de calendrier lié au cycle de vénus à mars. pour comprendre la géométrie égyptienne on ne peut pas la dissocier de l'astronomie et de l'astrologie ainsi que d'autre qui sont compliquer à expliquer de ma part. pour les égyptiens toute les sciences était imbriquer et indissociable les une au autres formant un tout. les séparer c'est perdre le sens du pourquoi et finalement ne pas voir ce qu'il montre. point de vu hermétiste (détenant la connaissance d’hermès chez les grecs et thot chez les égyptiens, gardien du savoir. au passage 144 étant aussi parti de la suite de Fibonacci il à une importance particulière, ainsi qu'un degré du signe du lion en astrologie en lien avec le soleil. ce sont des coïncidence qui lie les choses les une aux autres. l'angle de 36° est je crois plus précisément 36.27 que l'on retrouve dans d'autre calcul. donc le pentagone sert de division du cercle en base 5 et l’hexagone de division du cercle en base 6, il sert aussi à faire des multiple du rapport 5/6. il y à donc toute une géométrie comme ça, lié aux autres connaissances et indissociable. pas moi qui le dis. ça c'est le discourt officiel scientifique qui n'est probablement pas sur la même longueur d'onde depuis certain schisme scientifique. c'est un constat de mes lectures c'est tout. pour ce qui est de l'anatomie humaine, dans leur vision il semble que ce soit un tout et sert à la fois de moyen mnémotechnique aux proportion mathématique. non, je ne fait que reprendre en fait les théories sur la grande année qui serait de 72 x 360 = 25920 année donnant 1° pour 72 ans et effectivement les chiffres actuel donne bien 0.014° an soit 1.008°/72 an bien qu'il donne une grande année moyenne de 25766 ans. là la science moderne dément Platon bien que le principe de calcule semble cohérent à une vision d'ensemble. je ne me prononce pas plus la dessus. je continuerais sans doute demain, y en à des tartines. pfiou.
  11. qui à dis ça? ok rien sur le pourquoi cette mesure étalon? je ne sait que ce que je lis sur le net, je fait avec. ok non, je te parlait de la nature elle même oui, je suppose beaucoup de chose, c'est comme un moteur pour moi. il à fait d'autre essai, d’ailleurs j'avais promis un autre lien. http://messagedelanuitdestemps.org/index.php/2016/05/27/la-connexion-megalithique-des-cathedrales-et-chateaux-des-rois-de-france/ il en parle ici. laisse tomber c'est une association d'idée entre l'occident et les mégalithes. j'avais lu une histoire sur l’attribution de ce principe à un prêtre du nom d'occam dont finalement on ne sait presque rien. ça m'amuse. non , tu fait exprès de ne pas vouloir comprendre, un cercle de 360° donc en base 6 divisé en 5 angles. les mètre sont en base 10 mais le cercle est divisé en 5. 360°/5=72 etc. après pourquoi les égyptiens re divise la coudé en 28 au lieu de 36 je ne sait pas exactement mais ce n'est pas moi qui ai inventé ces valeurs. sans doute pour des raisons astrologique et calendaire, 12 mois, 4 saison, etc...12 signe en 3x4 élément, etc... c'est pour cela que pour comprendre leur logique mathématique il faut aussi comprendre le fonctionnement de leur astrologie. aussi pourquoi cette division par 5 du cercle de 360°, parce que ça à un lien avec la précession des équinoxes faisant déplacer l'axe de la terre de 1° tout les 72 ans. je démontre rien, la coudé égyptienne est divisé en 28 doigts, c'est un fait. tu n'as pas compris, la méthode est la même, je dis donc que les anglais on probablement suivi la méthode égyptienne mais sur une base différente , peut être pensait ils plus en rapport avec phi, à moins que ce ne soit juste le pouce du roi qui mesurait 2.54 cm ce que je ne crois pas une seconde. oui, c'est ça, je ne vais pas rentrer dans un débat sur l’influence et la transmission des ordres au cours de l'histoire. avec le yard M je ne sait pas, je te parle du pied et du pouce anglais, par contre il y à peut être un lien entre le savoir égyptien et le savoir mégalithique, ça reste à démontrer. oui, mais non, en creusant on s'aperçois qu'il y à des liens et sans doute des divergences parti des mêmes bases que sont celle des valeurs et connaissances égyptienne.bref, débat sans fin oui notamment le pouce français d'une valeur de 2.707 cm est lui plus proche du nombre e de 2.72, divisé en 12 lignes de 144 point. je n'ai pas le lien comme pour les autres mais je subodore qu'il y en à un dans la méthode. qui,je suis un peu perdu là? tu m'embrouille là, parce que le pouce est le 12è d'un pied ce que ne faisait pas les égyptiens, je suppose que c'est un choix arbitraire , soit pour coller à une valeur comme objectif, soit pour rester en phase avec le 12è de cercle de la coudé, ou encore pour une raison plus mystérieuse. je crois que j'en avais déjà parlé avec toi comme quoi si on prenait le mètre martien avec la même méthodologie égyptienne on obtenais la même valeur de 2.54 cm. oui c'est capillotracté mais les FM, les hermétistes, les alchimistes faisait tous des trucs capillotractés. pour en avoir lu pas mal. bon, en même temps il y à tellement d'information différente sur les coudées égyptiennes que c'est un vrai casse tête. par exemple ce que j'appel pour l'avoir lu comme ça le pied égyptien de 16 doigts s'appel ici le djeser. ici pour le pouce français il est donné une coudé de 52.56 cm. est ce une erreur de calcul comme il m'arrive très souvent d'en faire? ha tien, je met ce lien, il est sympa aussi et puis je m'arrête. http://therese.eveilleau.pagesperso-orange.fr/pages/truc_mat/textes/nombre_dor.htm
  12. ça ne me parle pas mais à un scientifique peut être , je viens de découvrir que le rapport entre le yard mégalithique et le pied impériale est de 2.72 ce qui est approximativement la valeur du nombre e ou nombre d'Euler. https://fr.wikipedia.org/wiki/E_(nombre) ???
  13. oui car en fait , c'est comme si tu me demandais de démontrer la gravité à une époque ou je ne sait pas le faire bien que j'ai la forte conviction qu'elle soit la. donc ok, ce n'est pas scientifique . c'est apparemment ce qu'essaye de faire certain, c'est à l'étude mais à priori pas dans le milieu scientifique actuel. je cherche, peut être que c'est moi qui ne suis pas asse savant . c'est ma façon d'exprimer que l'univers pourrait se construire sur des principes reproduisant les mêmes schéma qui forme la matière et dont on peut en définir les rapport dans chaque chose à travers par exemple pi et phi, ce qui explique que l'on trouve ces même rapport dans tout sans qu'il y ai une volonté humaine d'y inscrire ces rapport. j'en sait rien peut être que un de ces critères rendrait la vitesse de la lumière constante ou courbe, ce genre de chose. mais non, je suis d'accord avec ce que tu dis et j'ai cherché à le reproduire, ça ne m'empêche pas de chercher à comprendre et il y à plein d'autre personnes qui font ça et à priori ça se reproduit un certain nombre de fois. il y à des chercheur qui on déterminé le yard mégalithique, il y à donc une base de travail, c'est pas sorti d'un chapeau. https://fr.wikipedia.org/wiki/Yard_mégalithique tape google ockham Le rasoir d'Ockham ou rasoir d'Occam est un principe de raisonnement philosophique entrant dans les concepts de rationalisme et de nominalisme. Wikipédia ok, c'est compris, ça détermine une méthodologie, j'était plus dans le coté onde/corpuscule etc... non mais tu comprend bien qu'on obtiens géométriquement le nombre d'or avec un pentagone et que ces nombre sont une division en base 5 d'un nombre en base 10, ce ne sont pas des nombre pris au hasard. oups 10 est un multiple de 5. est ce que je sait pourquoi 28, c'est la division de la coudé royal en 28 doigts subdivisé en 4 portions de 7, 14, 21 et 28, c'est en lien avec la base 5 de la division du cercle. est ce que ça lie le calcul du temps à celui de l'espace? parce que le pied égyptien fait 16 doigts alors que le pied anglais fait 12 pouces. c'est une manière de lier la méthode pour expliquer aussi comment est déterminé le pied anglais et le pouce. je l'ai reprécisé après coup. la coudé royal est calculé selon une méthode en base 60 à partir d'un cercle de R=100 cm alors que le pouce est trouvé sur le même principe mais en base 5 et à partir d'un cercle dans lequel s'inscrit un pentagone de côté 100 cm donnant un rayon de 85 cm trouvé la valeur d'une mesure basé sur phi et là phi carré. tu n'est pas sans savoir que la franc maçonnerie est très influente en Angleterre et que ces dernier son féru d'égyptologie et que donc ce n'est peut être pas un pur hasard que le choix de leur valeur conventionnel. j'en profite au passage pour posé un détail auquel je n'avait prêté attention la première fois. le yard mégalithique vaux 2.72 pied impériaux soit le pied correspondant au pouce actuel soit 82.94/2.72=30.49... /12=2.54...
  14. bon ok pour tout ça, le sujet n'était pas est ce que l'astrologie est une science ou quel sont mes croyances. je pense que vous dissociez volontairement les choses de manière à justifier le fait de ne pas avoir à répondre scientifiquement à des choses que vous ne comprenez pas, ça c'est du ressenti donc ok, ce n'est pas la peine de me dire que ce n'est pas scientifique. puisque l'on est en science, comment on peut aborder de façon scientifique l’existence et sa conception du yard mégalithique par exemple ou est ce que le fait que ça puisse y avoir un lien à l'astrologie élimine de facto la possibilité d'avoir une réflexion la dessus scientifiquement? la encore vous détournez mon propos qui n'est pas de dire je ne prend que ce qui m'intéresse mais peut on pensé raisonnablement que à travers les morceaux de bois dont la mesure coïncide avec des éléments connu permettant de conclure que cette civilisation, ce peuple avait bien connaissance de ces éléments tout en gardant à l'esprit que cela ne puisse être que de simple coïncidence. et à quel degré de coïncidences peut on pensé raisonnablement que ces éléments pouvaient être acquis ou non. ou encore à quel degré de précision. de manière à valider ou invalider une possibilité qui ne rentre pas dans nos connaissances acquises. je ne dis pas que cela existe. mais scientifiquement il faut bien faire des hypothèses pour avoir des pistes de recherche et il y à bien des scientifique qui ce penchent sur ce type d'explication, ils ne se disent pas, ça ça n'existe pas donc on ne cherche pas. je ne le comprend pas comme ça, en démontrant que la mesure du miles nautique est utilisé dans les alignements de mégalitres il tente de démontrer que ceux qui ont érigé ces constructions connaissait la circonférence de la terre aux pôles et à l'équateur et qu'il connaissait la valeur d'un degré d'arc de ces distance en moyenne donc qu'il connaissait cette convention. la ou je vous rejoint, c'est dans quel mesure peut on déterminer que cela est une coïncidence ou un savoir acquis. je comprend bien que l'on ne peut pas validé une tel hypothèse sur un exemple. il faudrait que cette exemple soit sans doute multiplié ou que de très nombreuse autre valeur soit constaté pour affirmer que ce ne puisse pas être du au hasard. après, combien, comment, je ne sait pas. pour ce qui est du yard M ou de la coudé, en effet mais il le fait dans d'autre travaux qui peuvent être discutable, je vous mettrait un lien. sur le yard mégalithique, je me pose bien la question aussi de pourquoi on ne trouve pas plus d'exemple même simple. par exemple je me suis amusé avec Google earth à faire des cercle autour de Stonehenge qui à priori est le site mégalithique le plus connu , en prenant des rayons multiples de cette valeur du yard Mégalithique sans tomber sur aucun mégalithe ou site connu. après GE n'est peut être pas le meilleur outil pour chercher du mégalithe, ,il faut sans doute les trouver au sol dans une recherche scientifique, historique, etc... puis éventuellement analyser avec ce genre d'outil qui parait pour un lambda comme moi asse précis. oui, parfois citer occam, j'avais même fait remarquer qu'il était l’anagramme de Mac oc. je pense avoir saisie le principe même si je saurait difficilement l'expliquer. là encore nous n'avons pas la même notion du rien à voir. oui ces nombres ne sont pas le nombre d'or, ils sont les valeurs angulaire d'un cercle divisé en 5 formant un pentagone dans lequel l'on peu projeter le nombre d'or, ils sont donc indirectement liés. aussi sur le procédé du calcul de la coudé royal égyptienne en base 6 mais en base 5 on obtiens le pouce anglais de 2.54cm. base 6: 100 cm x 2, x 3.1416 soit 628.32 cm divisé par 12 donnant 52.36 cm la CR, divisé en 28 doigts et faisant un pied de 16 doigts divisés en pouce de 1/12 è donnant 2.49 cm. (apparemment ancienne valeur d'un pouce anglais. en base 5: 85 cm x 2, x 3.1416 soit 534.07 cm divisé par 10 donnant 53.40 cm , divisé en 28 doigt pour un pied de 16 de ces doigts divisés en pouce d' 1/12 è donne ici un pouce de 2.54 cm. avec une volonté sans doute d'essayé d'approcher le carré du nombre d'or pourtant moins précise qu'avec la coudé royale puisque 52.36/20 donne 2.618. (0.85m étant le Ø du cercle circonscrit d'un pentagone de coté 1) les anglais moderne aurait il essayé de faire mieux que les anciens égyptiens? je rajoute, les égyptiens avait il assimilé que le rapport de 5 à 6 liant la mesure de l'espace au temps pouvait être lié à la vitesse de la lumière étant donné que le 5/6 è soit 8.33 donne une approximation du temps que met la lumière pour venir du soleil à la terre soit environ 8.33 min ou est le simple hasard du rapport entre ces deux conventions donnant la mesure de cette valeur en km/s?
  15. parce que je ne voulais pas rentrer dans un débats sur l'astrologie. tu dis il n'y à rien de scientifique dans l'astrologie. nous n'avons pas la même notion du rien, l'astrologie est fondé sur un schéma, un système astronomique, une géométrie, etc... il y à donc une base scientifique à l'astrologie même si au final le coté interprétation est du domaine ésotérique. si scientifiquement tu étudie un peuple qui à inventé l'astrologie, ne pas en tenir compte sous prétexte que ce n'est pas scientifique ne te permet pas scientifiquement de comprendre ce peuple. moi je le perçois comme ça. donc si un peuple à une astrologie à 12 signes et un autre à 13 signes, tu peux chercher à comprendre pourquoi il utilise tel rapport mathématique plutôt qu'un autre. oui , j'ai sans doute pas fait très attention, en plus j'ai plus regardé des conférences et d'autre vidéo que la LRDP, j'ai du la voir 2 fois maxi et c'est vrai que je ne suis sans doute pas asse affûté pour percuter sur des petits détails mathématique. bon, donc pour toi ce ne sont pas des erreurs de compréhension, c'est juste du n'importe quoi. bon, ok. je n'ai pas vraiment fait attention à ça , je revisionnerait plus tard, peut être que je comprendrais mieux certaine choses. l'astrologie c'est quand même un peu plus complexe que de simple dessin à point pour enfant, il y à toute une interactivité du mécanisme céleste, une gestion du temps et des cycles, etc... elles servent par exemple à reconnaître le morceau d'espace duquel vient une somme d'énergie , gravité, lumière, autre, dans une empreinte qui change qu'il y ai des astres ou non et en fonction de la position même de la terre bien sur. ne dit on pas que la magie est l'ignorance de la science, on ne comprend pas donc c'est magique. d’ailleurs le mage , fixe une image dans le temps et l'espace. bon, c'est pas ton truc, c'est pas ton truc. donc je vois deux schémas différent, dans l'un une civilisation qui comprend et connait les lois de l'univers, qui régissent le fonctionnement de cet univers et qui retranscrive volontairement ces lois dans ce qu'ils battissent affin de , pourquoi pas, transmettre. et dans un autre schéma une civilisation qui bâti sur du beau, du pratique , en s'alignant juste sur le soleil, les étoiles, etc... et c'est la nature propre de l'univers qui fait coïncidé des critères non spécifiquement voulu par cette civilisation. mon esprit balance entre ces deux hypothèses. donc si tu trouve, allé dans une tombe d'un ancien roi, des morceaux de bois, tu les mesures , l'un fait 1.618 cm, un autre 3.1416cm , un autre 8.33cm, un autre 1m et encore un 29.9792cm, toi tu te dis ben c'est juste des bouts de bois et puis une distance ça ne peut pas donner une vitesse ou du temps. là j'ai répondu au dessus. pour savoir si le yard mégalithique est simplement issue de simple coïncidence ou si il résulte d'une connaissance, d'une réflexion, si il à une utilité. je pense que c'est pour démontrer que ces bâtisseurs possédait déjà toute ces connaissances issue de convention établie des milliers d'années plus tard, des voyageurs dans le temps qui sait ou des sliders. ok, déjà vu au moins trois quatre fois, on comprend d'ailleurs ce qui lie le bicarré au rectangle d'or, la suite de Fibonacci. et aussi de pourquoi les nombres 72,144,216,288,360, division des degrés d'un cercle en 5 permettant un lien avec le nombre d'or tout comme la coudé royal fait 20x2.618 sous divisé en 7,14,21 et 28 doigt qui sont dans le même rapport que les angles précédant. bon, je vais me coucher, bonne nuit à tous.