_plop_

Membre
  • Compteur de contenus

    2 325
  • Inscription

  • Dernière visite

4 abonnés

À propos de _plop_

  • Rang
    Forumeur alchimiste
  • Date de naissance 15/08/1979

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Lieu
    France
  1. Dessiner le prophète n'est pas une insulte. Seuls quelques courants des plus liberticide de l'Islam ont décidé que c'était le cas. C'est pas comme s'il se faisait prendre par derrière, sur le dessin ... Au contraire, toutes ces "caricatures" le montre miséricordieux ou plein d'humour. Si c'est un insulte de dire de quelqu'un qu'il a de l'humour et qu'il est plus intelligent que certaines de ses relations ... En même temps, j'ai connu des gens qui se sentait insultés qu'on leur dis bonjour hein. Y'a des cons partout. C'est exactement ce que signifiait d'ailleurs une des premières caricatures qui dont fait polémique. A savoir que le prophète se désolait que certains atrophiés du bulbes parlent et agissent en son nom sans rien avoir compris à son message et sans même comprendre qu'ils étaient manipulés par des maffieux ...
  2. Chez Charlie ils n'ont jamais rien eu contre les musulmans, pas plus que contre les juifs ou les pastafariens. Ce sont les religions qu'ils critiques, pas les croyants. Et les actualités leur donnent chaque jour un peu plus raison en confirmant le pourquoi ...
  3. On parle des mêmes qui ne respectent les droits de l'homme que s'il est hétéro ? :)
  4. Faut dire que les religieux sont assez douillet, hein, si on part par là. Enfin je suis heureux de constater que grâce à leur raisonnement actuel, les musulmans de France et du monde ne pourront plus se plaindre de la loi interdisant les signes religieux. En effet, avec tout les gens innocents qui étaient choqués de voir des femmes en Burqa, ils ne pouvaient que soutenir une loi qui les interdirait. (Le meilleur moyen pour ne pas être choqué, ce n'est pas d'enchainer les gens, c'est de prendre de la distance et de ref ... refle ... reflexionner ... reflechisser ... refle ... ah, zut, je sais plus comment on dit depuis le temps que plus personne ne s'en sert) Oh, et puis tant qu'on y est, avec tout ce gens qui sont choqués de voir : - des mosquée en France - des quartiers entiers de chinois - une sécurité sociale aussi pour les étrangers - que même des fachos comme les Le Pen ont le droit d'ouvrir leur gueule - etc ... Je pense qu'il faudrait penser à interdire tout ça. Et une fois qu'on aura interdit tout ce qui peut choquer les petites natures et les pleureuses en tout genre ... ben on aura le droit de ... euh ... de rien du tout en fait, je vois pas là ...
  5. Faut se calmer les gens hein. Je sais pas si vous avez remarqué, mais la communication gouvernementale chinoise (je me mords les doigts pour éviter d'écrire "propagande") avait déjà sauté sur l'occasion des meurtres à Charlie Hebdo pour évoquer ce qu'ils considèrent comme le retour de bâton logique à la liberté d'expression. C'est qu'elles sont rares, les occasions d'expliquer au bon peuple que si on les tiens dans l'ignorance et qu'on controle ce qu'ils savent, c'est pour leur bien. Alors là, forcément, ils ne pouvaient pas s'empecher d'en ajouter une couche. En qualifiant Fluide Glacial de magazine satirique pour que le pékin moyen (c'est le cas de le dire) fasse bien le rapprochement. En partant de là, les carambars, ce sont des bonbons satiriques ... heureusement qu'on en a enlevé les blagues sur les chinois ... :) Vous savez comment on appelle un ascenseur en Chine ? Comme partout, en appuyant sur le bouton. ... Oui, je sais, je ne devrais pas jeter de l'huile sur le feu avec mes carambars. La liberté d'expression devrait en tenir compte et interdire les carambars. Pour le bien du peuple français (et pour le malheur des dentistes ^^). Bref, tout ça pour dire, laissez pisser et continuer comme avant, sans en faire moins, mais aussi sans en faire plus. Le mépris est la meilleur réponse.
  6. La liberté d'expression est cadré par la loi. L'apologie de crime n'est pas considéré comme en faisant parti. Il en est de même pour l'incitation au crime. C'est étrange que des notions parfaitement définies comme la liberté d'expression ou la laïcité deviennent subitement d'un flou incroyable dès qu'on veut en débattre ...
  7. C'est même plus du troll à ce point là. C'est le beauf de Cabu, carrément :)
  8. Tout les moyens sont bons pour taper sur elle. C'est un peu le punching ball de la droite extrême. Quand il pleut, c'est la faute de Hollande, et pour tout le reste, il y a Taubira :)
  9. Et abroger le concordat, comme partout en France, pas encore prêts ? :)
  10. Ca a déjà commencé. Ils ressortent déjà de vieux concept qui tendent à pouvoir verrouiller les moyens de communication ... au nom de la défense de la liberté d'expression, c'est quand même gonflé :) Mais comme on dit, plus c'est gros, et plus ça passe. Nul doute que les français plébisciteront toutes les mesures les plus sécuritaires sous prétextes que seuls ceux qui ont quelque chose à se reprocher peuvent être contre ces mesures ...
  11. Venant d'un gouvernement qui saute sur l'occasion pour expliquer que si la presse n'était pas aussi libre en France, il n'y aurait pas eu l'attentat de Charlie Hebdo ...
  12. Je le répète, mais c'est une marche républicaine. Il est normal que seuls les partis républicains y aient leur place ...
  13. Est-ce de ma faute si le niveau de réflexion sur le sujet n'a pas évolué depuis ? (voir franchement régressé) Et pour ma part, je n'ai jamais prétendu être meilleur que ces 2 là, c'est pourquoi je me contente de les citer en restant à ma place.
  14. C'est une marche républicaine. Que viendrait y faire une anti-républicaine ? De plus, elle a déjà tenté de tirer un bénéfice politique du drame. Elle s'est donc exclue elle-même d'un simple hommage. Il faut arreter de parler de liberté d'expression bafoué avec un parti qui monopolise les médias depuis des années. Sarkozy a fait du Le Pen père ... maintenant c'est Le Pen fille qui fait du Sarko ... c'est ridicule.
  15. Le tour de la question a déjà été fait, mais la philosophie version café de la gare est un éternel recommencement. Pour ceux qui se pose réellement la question, elle est largement abordé dans La République, de Platon, et dans De l'esprit des lois, de Montesquieu. Des grands classiques qui devraient être lus avant de parler législation et justice ...