Aller au contenu

Petit ours

Membre
  • Contenus

    1773
  • Inscription

  • Dernière visite

5 abonnés

À propos de Petit ours

  • Rang
    Forumeur alchimiste
  • Date de naissance 10/17/2003

Informations Personnelles

  • Pays
  • Lieu
    Vers Paris la ville "lumière""
  • Intérêts
    sport,cinéma,dessin,piano

Visiteurs récents du profil

2175 visualisations du profil
  1. Il y'a beaucoup de parents qui font ça surtout si il non eu même pas pus devenir un acteur un musicien un sportif de haut niveau ....
  2. Oui enfin obliger qu'elle qu'un a faire du poney c'est rien je connais une fille qui est obliger de faire du piano tous les jours depuis qu'elle à 4 ans #problème de riche
  3. https://www.lemonde.fr/international/article/2019/11/13/destitution-de-trump-deux-theses-irreconciliables-a-l-epreuve-des-auditions-publiques_6018941_3210.html La procédure de mise en accusation de Donald Trump franchit, mercredi 13 novembre, une nouvelle étape. La chorégraphie télévisée des auditions publiques débute en effet à la Chambre des représentants. Elles concernent les témoins qui ont accepté de comparaître dans l’affaire ukrainienne qui vaut au président des Etats-Unis des accusations d’abus de pouvoir à des fins personnelles. Deux diplomates doivent s’exprimer mercredi : le chargé d’affaires à Kiev, William Taylor, et un haut responsable du département d’Etat, George Kent. Tout est parti du signalement d’un lanceur d’alerte, rédigé le 12 août, après une conversation téléphonique jugée alarmante, le 25 juillet, entre Donald Trump et son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky, élu en avril. Un compte rendu non exhaustif de cet échange a été publié deux mois plus tard par la Maison Blanche sous la pression des démocrates, le 25 septembre. Au cours de cette conversation, le président des Etats-Unis avait demandé « une faveur » à son homologue qui venait de lui souligner les besoins en armes de l’Ukraine, en proie à une guerre de basse intensité alimentée par des séparatistes prorusses. Donald Trump avait souhaité que Kiev se coordonne avec son avocat personnel, Rudy Giuliani, et avec le département de la justice pour ouvrir des enquêtes visant ses adversaires politiques, notamment la famille du candidat à l’investiture démocrate Joe Biden, dont le fils a siégé au conseil d’administration d’une société gazière du pays, Burisma. Il avait également demandé que Kiev examine une éventuelle interférence ukrainienne dans la présidentielle américaine de 2016, qui aurait été prêtée à tort à la Russie selon le président. Cette thèse est soutenue par la presse conservatrice américaine en dépit de l’absence d’éléments factuels avérés. https://www.ouest-france.fr/monde/etats-unis/donald-trump/ou-en-est-la-procedure-de-destitution-contre-donald-trump-6604994 1. Sur quoi se base la procédure ? Les démocrates soupçonnent Donald Trump d’avoir bloqué une aide militaire destinée à l’Ukraine pour forcer Kiev à ouvrir une enquête pour corruption contre Joe Biden, dont le fils Hunter a longtemps fait des affaires dans ce pays. L’objectif de la procédure est de prouver que le président des États-Unis a commis un « abus de pouvoir » 2. Quel bilan des auditions à huis clos ? Pendant six semaines, l’enquête préliminaire a été menée sous la houlette de la commission du Renseignement de la Chambre (House Intelligence), qui a décidé d’entendre une vingtaine de témoins à huis clos sans aucun vote. Plus précisément, les 104 élus de trois comités (House Intelligence, Foreign Affairs et Oversight) ont entendu 13 hauts fonctionnaires, conseillers de la Maison-Blanche et diplomates. Plusieurs des personnes qui devaient être entendus ont refusé ou lancé des procédures pour échapper à leur audition ; c’est le cas par exemple de John Bolton, l’ex-conseiller à la Sécurité nationale, qui devait être entendu le 7 novembre. 7 autres personnalités proches de Trump et la Maison Blanche ont été invitées à fournir des documents. 3. Pourquoi des auditions publiques ? Le 31 octobre, les élus de la Chambre ont adopté une résolution pour entamer une nouvelle phase, avec des auditions publiques à compter de ce mercredi. Ces auditions, qui commenceront à 10 h chaque matin, seront télévisées. Ce changement de procédure, auquel les démocrates n’étaient pas obligés de se plier, a été exigé par les élus républicains qui veulent accéder aux dossiers et surtout proposer leurs propres témoins. Les démocrates ont fini par céder dans un souci de transparence. 4. Comment vont se passer ces auditions ? Ce mercredi donc, trois hauts responsables vont témoigner après avoir déjà été entendus à huis clos. Parmi eux, le diplomate Bill Taylor avait dévoilé l’existence d’un canal diplomatique de l’ombre en Ukraine mené par l’avocat personnel de Donald Trump, Rudy Giuliani. Il avait également confirmé les pressions exercées par la Maison-Blanche sur le président ukrainien pour l’ouverture d’une enquête sur le candidat démocrate Joe Biden. Adam Schiff, président démocrate du panel américain du renseignement à la Maison américaine, a déclaré que les démocrates n’entendaient pas demander un témoignage public à tous les témoins qui avaient déposé des dépositions lors de séances à huis clos avec des législateurs. Les parlementaires entendront ensuite, le 15 novembre, l’ex-ambassadrice des États-Unis à Kiev, Marie Yovanovitch. 5. Comment réagissent les républicains ? Le parti républicain a contre-attaqué, samedi, en proposant une liste de témoins qu’il souhaite entendre. Les membres républicains de la commission du Renseignement ont déjà demandé - sans succès - le témoignage public de Hunter Biden et du lanceur d’alerte, qui reste anonyme (même si l’un des fils de Trump a fait circuler un nom sur les réseaux sociaux) et protégé des représailles.
  4. Peut être qu'ils veulent éviter un cancer du poumons a leurs patients
  5. https://culture.tv5monde.com/livres/contes-canadiens-en-video écouvrez huit contes canadiens illustrés en vidéo. Parmi eux, vous retrouverez Tous ces contes traditionnels réunis sous un même format de vidéos courtes, également disponibles en format texte https://culture.tv5monde.com/livres/contes-canadiens-en-video/les-ours-des-montagnes-rouges Il y a fort longtemps déjà, par un bel après-midi, un couple part en excursion dans la forêt. Après une longue marche, un ours surgit devant eux. Pas menaçant, mais immobile, décidé. Un autre apparaît à leurs côtés, puis un autre encore… Bientôt, voilà les Wendats complètement encerclés par des ours, qui leur demandent de les suivre jusque dans leur territoire, les Montagnes Rouges. Il n’y a pas de discussion possible, aucun moyen de fuir. Ils ne peuvent qu’obéir. Les ours installent le couple dans une grotte et s’assurent qu’il ne manque de rien : fruits frais, noix, eau claire… Ils ont tout ce dont ils ont besoin. https://culture.tv5monde.com/livres/contes-canadiens-en-video/rose-latulipe Rose Latulipe habitait dans un petit village du Québec, au dix-huitième siècle. À cette époque, pendant le carême, il était interdit de danser. Les quarante jours avant Pâques, on devait faire pénitence, et non s’amuser ! Mais la jolie Rose aimait beaucoup, beaucoup la danse… Et même si elle était fiancée à Gabriel, la coquette aimait aussi danser avec les autres beaux garçons des environs… Toujours est-il que cette année-là, le carême approchait. Rose demanda à son père si elle pouvait organiser une soirée, la veille du carême, pour danser et danser encore! Les quarante jours suivants, ce ne sera plus permis ! Le père Latulipe accepta, mais à une condition : à minuit sonnant, on devait arrêter la danse. Sinon, ce serait un péché. Rose promit tout ce que son père exigeait, et la soirée s’organisa : tout le monde vint veiller chez les Latulipe. Le violoneux du coin était là, tous dansaient, fêtaient et s’amusaient. Soudain, vers onze heures du soir, on frappa à la porte. Le père Latulipe ouvrit et découvrit un bel inconnu, très élégant, que personne n’avait jamais vu au village. L’étranger demanda de sa voix grave s’il pouvait entrer et se joindre à la fête. Le père Latulipe n’hésita pas une seconde avant de répondre : « Mais ben sûr ! Entrez donc ! Tout le monde doit s’amuser! Dégrayez-vous, donnez-moi votre manteau, votre chapeau, vos gants… » L’inconnu refusa, prétextant qu’il ne resterait pas longtemps. Il entra, jeta un regard dans la pièce bondée, puis il invita Rose à danser. La jeune femme accepta avec enthousiasme, ravie que ce bel étranger s’intéresse à elle. Toute la soirée, elle dansa avec l’inconnu, qui n’invita personne d’autre. Rose n’avait pas une pensée ni un regard pour le pauvre Gabriel, son fiancé, qui passa la soirée sur sa chaise à les regarder tourner, enlacés. Mais voilà que minuit se mit à sonner… Le père Latulipe lança d’une voix ferme : « Ça suffit! On arrête la danse! Il est minuit. » Tout le monde arrêta de danser sans protester… sauf l’inconnu, qui murmura à Rose d’une voix charmeuse : « Juste une dernière danse, ma Rose… » Rose était déchirée. Elle était envoûtée par cet homme si beau avec lequel elle aurait tant aimé continuer à danser, mais elle savait aussi que le carême commençait à minuit et que poursuivre la danse serait un péché… Elle décida d’arrêter… mais elle n’y parvint pas. Ses pieds semblaient ensorcelés et continuaient de s’agiter contre sa volonté. https://culture.tv5monde.com/livres/contes-canadiens-en-video/sedna Sedna était une très belle jeune femme. Être belle n’est pas un défaut, c’est vrai, mais être vaniteuse, oui… Sedna était tellement occupée à brosser ses longs cheveux et à contempler son reflet qu’elle en devenait désagréable pour tout son entourage. Personne n’était assez bien pour elle et elle refusait sans ménagement tous les prétendants que son père lui faisait rencontrer. Un jour, son père, un veuf d’un certain âge, en eut assez des caprices de sa fille. Il déclara que le prochain qui demanderait la main de Sedna l’épouserait, peu importe de qui il s’agissait. Le lendemain, on frappa à la porte. Le père ouvrit et découvrit un chasseur, aux vêtements coûteux et élégants, mais au visage très laid… L’homme déclara qu’il voulait épouser Sedna. Cette dernière eut beau pleurer et protester, son père l’obligea à lui obéir : elle dut épouser le chasseur et le suivre sur l’île qu’il habitait. Sedna s’aperçut rapidement que son nouveau mari était un chaman très puissant, et hélas très méchant… Il vivait le plus souvent sous la forme d’un homme oiseau et lui faisait subir les pires traitements… Sedna pleurait et gémissait du matin au soir. Elle était terriblement malheureuse. Elle pleura tant que son père, sur le continent, entendit ses plaintes. Touché par la peine de sa fille, il profita de l’absence du chaman pour se rendre en kayak sur l’île où vivait Sedna. Celle-ci fut folle de joie en l’apercevant! Mais il ne fallait pas trop s’attarder, car le chaman était très cruel, surtout quand il était contrarié… Sans perdre un instant, Sedna et son père embarquèrent dans leur kayak et entreprirent de quitter l’île… https://culture.tv5monde.com/livres/contes-canadiens-en-video/les-erables-rouges Savez-vous pourquoi les érables rougissent chaque automne ? Les hommes blancs croient, naïvement, que c’est le froid qui explique ce phénomène et qui transforme ainsi nos forêts… Eh bien, ils se trompent. Écoutez donc plutôt l’explication des Wendats… Autrefois, le Grand Esprit veillait à ce que toutes ses créatures vivent dans un monde heureux. Nul ne connaissait la faim, la soif ou le froid. Tous vivaient en paix. Ce bonheur dura des lunes et des lunes… Jusqu’à ce qu’un jour, l’une des bêtes, Rat musqué, fasse une étrange proposition. Rat musqué suggéra d’organiser un concours pour voir quel oiseau volait le plus vite et quel animal de la forêt courait le plus rapidement. Les autres bêtes acceptèrent, voyant là une occasion de s’amuser. Les oiseaux commencèrent. Chacun d’eux s’envola vers le ciel, sous les yeux attentifs de Faucon, qu’on avait nommé juge. Sans grande surprise, Aigle remporta la victoire. Vint ensuite le tour des autres animaux. Plusieurs prirent place sur la ligne de départ : Cerf, Caribou, Loup, Lièvre, Élan et bien d’autres. Ours tenait le rôle du juge. Le signal du départ fut donné. Tous s’élancèrent dans le sentier traversant la forêt. À la surprise générale, cette fois, le gagnant de la course fut… Lièvre! Ce que les autres concurrents ne savaient pas, c’est que Lièvre gagna grâce à une ruse que Renard lui avait conseillée… Grand joueur de tours s’il en est un, Renard avait suggéré aux autres lièvres de se placer partout le long du parcours. Les lièvres se relayèrent tout au long de la course, et quand Cerf apparut au bout du sentier, s’approchant de la ligne d’arrivée, le dernier lièvre surgit sur le chemin et traversa la ligne d’arrivée en quelques bonds, pas même essoufflé.
  6. https://information.tv5monde.com/terriennes/11-novembre-ces-femmes-qui-reparaient-les-gueules-cassees-330529 Au lendemain de l'armistice, 15000 Français reviennent du front la "gueule cassée". Traumatisés, abandonnés par l’État, ces hommes offrent une vision d'horreur à leurs familles et la société. La Française Suzanne Noël et l'Américaine Anna Coleman Ladd, l'une pionnière de la chirurgie réparatrice, l'autre artiste, vont leur venir en aide. Paris hurle sa joie. L'armistice est signé !Sitôt la nouvelle connue, une marée humaine envahit les trottoirs, les avenues, déborde les boulevards. On s'embrasse, on pleure, on chante La Marseillaise en agitant son drapeau tricolore. Georges Clémenceau, président du Conseil, ministre de la Guerre, est acclamé au Palais Bourbon. Il est considéré comme le père de la victoire. Ce 11 novembre est son apothéose. Il savoure les applaudissements qui éclatent avant même qu'il ne prenne la parole. Quatre années de guerre viennent de s'achever. Le soulagement est immense. Plus de 18 millions de personnes ont perdu la vie dans le conflit. Clémenceau monte à la tribune pour rendre hommage aux soldats : "Grâce à eux, dit-il, la France, hier soldat de Dieu, aujourd'hui soldat de l'Humanité, sera toujours le soldat de l'Idéal". On l'acclame. C'est que la guerre n'a pas fait que des morts. Il y a les blessés et, parmi eux, ces "gueules cassées". L'expression est du colonel Picot, lui-même mutilé de guerre. Ils sont environ 300 000 en Europe dont 15 000 en France. Ce sont des soldats en état de choc, victimes à la face d'une balle de mitrailleuse ou d'un éclat d'obus. Parfois, toute la mâchoire inférieure a été touchée. Le retour de ces mutilés donne lieu à des situations atroces. Le drame du retour dans les familles Dans "Hommes sans visage" la Suissesse Henriette Rémi évoque son travail dans un dispensaire pour grands blessés de guerre. Contre toute attente, ces mutilés sont aussi rejetés par l'Etat français. "La loi du 31 mars 1919 a, certes, entériné le droit des blessés à réparation et accordé le versement d’une pension d’invalidité et un appareillage adapté aux mutilés. Mais les blessures de la face ne sont pas jugées invalidantes pour le travail et n'ouvrent droit à aucune aide publique " précise la journaliste Marina Bellot.On le voit, le "soldat de l'Idéal", cher à Clémenceau, est avant tout un soldat vaillant, valide, vigoureux. L'association l'Union des blessés de la face et de la tête est créée en 1921.Mais il faudra encore quatre ans pour que le préjudice de défiguration soit enfin reconnu.Quelques années plus tard, elle rencontre à Londres Derwent Wood, sculpteur bénévole dans un hôpital qui fabrique des "masques de portrait" pour les blessés à la face. En 1917, il encourage la jeune femme à faire de même à Paris, où les besoins sont immenses. Son atelier est subventionné par la Croix-Rouge américaine.Elle se lance avec passion dans cette aventure, pourtant très éprouvante.Une méthode est mise en place. Les photographes saisissent la défiguration du visage afin de la comparer à des photos antérieures. Anna Coleman Ladd modèle ensuite le masque en argile ou en pâte à modeler, qui donnera ensuite le masque-prothèse.
  7. Le changement climatique s’accélère, et à l'épreuve des faits, une majorité d'êtres humains en est désormais convaincue. Pour inverser la tendance, une seule solution : réduire drastiquement les émissions de CO². Mais face à cet enjeu d'une importance capitale pour notre avenir, notre comportement peine à changer. Pourquoi ? Et comment modifier nos vieilles habitudes ?
  8. Si mais j'essayerais de le convaincre de faire ces deux sports puisque c'est moi qui devrais payer la licence.....
  9. https://www.lemonde.fr/climat/article/2019/11/12/la-cote-est-de-l-australie-confrontee-a-des-incendies-hors-normes_6018853_1652612.html es habitants de Sydney se sont réveillés, mardi 12 novembre au matin, avec une odeur âcre dans l’air sec et un manteau de fumée enveloppant leur métropole. La veille au soir, l’Etat de Nouvelle-Galles du Sud était placé en état d’urgence en raison de la violence des dizaines de feux de forêt qui menacent près de 6 millions d’habitants dans cet Etat le plus peuplé du pays. « Cela peut potentiellement être la semaine la plus dangereuse pour les feux de brousse que cette nation a jamais observée », a averti le ministre de la police et des services d’urgence de l’Etat, David Elliot, à propos de cette nouvelle série de feux débutée vendredi sur la côte est australienne. Le niveau de danger d’incendie est qualifié de « catastrophique » par les pompiers de Nouvelle-Galles du Sud, qui font face à la combinaison de températures élevées, dépassant les 30 degrés en ce printemps sec, et de rafales de vent allant jusqu’à 80 km/h, augurant du pire. Pas moins de 78 foyers étaient répertoriés mardi après-midi, dont à peine la moitié sous contrôle. Une cinquantaine de foyers étaient aussi répertoriés dans l’Etat voisin du Queensland, sur le flanc nord-est de l’île-continent, notamment aux abords de la capitale de l’Etat, Brisbane. Les dégagements de fumée sont si conséquents qu’ils sont repérables sur les images satellites. Ces traînées sont même visibles jusqu’aux côtes de la Nouvelle-Calédonie voisine, à 1 800 kilomètres de là. Trois morts durant le week-end Dans un climat d’urgence, plus de 600 écoles sont restées fermées le 12 novembre, ainsi que les parcs nationaux, et les habitants, depuis la ville de Newcastle jusqu’à celle de Wollongong en passant par Sydney sur la côte est, ont reçu pour conseil de se tenir prêts à évacuer. « Dans ces conditions, certains feux peuvent débuter et se répandre si rapidement qu’il y a très peu de temps pour avertir, alors n’attendez pas de voir », intimait dès lundi David Elliot. A raison de plusieurs avertissements par heure mardi, les pompiers de Nouvelle-Galles du Sud ont communiqué en cours de journée l’évolution des feux par région, les Tweet indiquant, dans certains cas : « Il est trop tard pour partir. Trouvez un refuge alors que le feu approche ».
  10. https://www.lemonde.fr/pixels/article/2018/04/03/que-vaut-la-nouvelle-version-du-dessin-anime-olive-et-tom_5279994_4408996.html Trente-deux ans après le dessin animé original, Olive et Tom a fait son grand retour en France lundi 2 avril, dans un remake diffusé en quasi simultané avec le Japon. Oubliez d’ailleurs, Olive et Tom, le nom qui avait été donné à la version française de Captain Tsubasa dans les années 1980 pour faciliter sa commercialisation. Désormais, la série conserve son nom de baptême nippon – tout comme les personnages. Les supporteurs nostalgiques ne seront pas déroutés, puisque le premier épisode ressemble énormément à l’original. Un parti pris qui n’est pas surprenant : en raison d’une gestion des droits inflexible dans les maisons d’édition japonaises, les adaptations de manga respectent en général au plus près la version papier dans la narration comme le look des personnages – au risque parfois de friser le ridicule. Certains techniciens de l’ancien dessin animé ont même été rappelés pour travailler la nouvelle série. Olive et Tom était célèbre, et même parfois moqué, pour sa façon de transformer une partie de foot entre écoliers en enjeu à la vie à la mort. Les figures de style employées par les dessinateurs originaux pour densifier le jeu (un aigle derrière un ballon, des plans sur les personnages sidérés, etc.) ont été conservées et raviront les fans. La nouvelle réalisation a même réussi à rajouter une couche à l’exubérance. Lors d’une scène épique, Genzo Wakabayashi met au défi tous les sportifs de l’école adverse de lui marquer un but dans leur discipline respective. Les enfants du siècle dernier se souviendront qu’il arrête un ballon de rugby ou une balle de base-ball… En 2018, le supergardien doit également stopper un javelot. Si les retrouvailles sur le terrain sont réjouissantes, ce premier épisode mérite toutefois un carton rouge. Le casting féminin a été mis hors jeu au même titre qu’une partie des futurs camarades de classe de Tsubasa. Pourtant présentes dans les années 1980 bien qu’en très petit nombre, aucune des filles n’apparaît dans le pilote, à l’exception de la mère de Tsubasa. La série comportait un personnage central important et plutôt éloigné des clichés féminins du manga : Sanae Sakawasa (Patty Gadsby dans la VF) qui arbore fièrement un uniforme réservé aux garçons et porte une amitié loyale à l’équipe et Tsubasa. Elle était toutefois reléguée, à l’époque, dans les tribunes. Les nouvelles bandes-annonces évoquent son apparition, mais la vraie modernité n’aurait-elle pas plutôt consisté à lui mettre la balle au pied, dès le coup d’envoi ?
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité