jimmy45

Membre
  • Compteur de contenus

    4 509
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de jimmy45

  • Rang
    Forumeur alchimiste
  • Date de naissance 16/12/1978

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

14 679 visualisations du profil
  1. Filoche : exclusion du PS . La parole gaucho-populiste se libère.

    N'importe quoi. Il ne faut pas te laisser dicter ce que tu dis ou ce que tu penses à cause de la malhonnêteté de certains. Sinon c'est ce qu'on appelle du terrorisme intellectuel, tu as peur d'être amalgamé alors tu te tais ? Ben si quelqu'un cherche à me manipuler, je le raye comme quelqu'un de pas fiable. Et tant que quelqu'un dit des trucs qui se révèlent vraies, je le considère comme une source fiable. Après tu fais la différence entre les menteurs, et ceux qui simplement se trompent en toute bonne foi. A partir du moment où tu associes Israel à une domination mondiale et à l'argent, c'est le délire habituel des antisémites. Si ce n'était qu'une critique du sionisme, il n'y aurait pas d'histoire d'argent ou de complot mondial. Ensuite le choix des personnages au dessus de Macron, demandez-vous ce qui les relie ? Vous parlez d'ultra riches, mais Attali n'est pas un ultre riche. Le seul lien entre Macron et Attali c'est qu'Attali l'a propulsé conseillé grâce à sa commission sous le gouvernement Hollande. Alors si le lien c'est qui l'a pistonné, du coup cela ne colle plus parce que beaucoup de gens l'ont pistonné, comme par exemple Hollande. Rotchild ne l'a en rien pistonné, Macron a juste travaillé dans sa banque. Le seul lien qui les relie au delà d'un lien plus ou moins direct ou indirect avec Macron c'est qu'ils sont juifs ou supposé ( si l'on s'en tient à ce qu'en dit l'extrême droite antisémite ). Le brassard nazi où le cigle nazi devient le dollars est ce qui est le plus dérangeant. Car là on est clairement dans le discours "national socialiste" d'Alain Soral qui essaie de convaincre les gens que les vrais fascistes sont les capitalistes etc ... et que le "national socialisme" est injustement calomnié.
  2. Filoche : exclusion du PS . La parole gaucho-populiste se libère.

    Sur les sites internet où sévissent des militants soraliens. Mon cher ami. Ne faites jamais ce genre de règles, la vie est trop complexe pour pouvoir la simplifier de cette manière. Si vous pensez qu'elle s'applique dans une situation, il n'y a rien qui vous permette d'en déduire qu'elle s'appliquera toujours dans toutes les situations. C'est de la logique de base. En l'occurrence, une image est forcément sujette à interprétation. Nous sommes donc dans un cas très spécifique. La preuve vous n'y voyez pas la même chose que moi. Aussi connaître la source d'une telle image permet cette fois-ci de comprendre le but visé par ses auteurs. Ses auteurs sont un groupe politique qui fait beaucoup de propagande sur internet. Ils ne vont pas s'emmerder à produire une telle image si ce n'est pour faire avancer leurs idées dans l'esprit des gens. Connaître l'idéologie de ses auteurs permet donc de comprendre le contenu de l'image. Si nous avons une interprétation différente, cela vient surement de l'asymétrie entre nos connaissances de l'idéologie soralienne et de son groupe politique. Avec l'expérience on reconnait ce qui fait partie d'une idéologie et ce qui n'a rien avoir. Là clairement cette image exprime pleinement cette idéologie. Avec l'expérience on sait ce qui fait partie d'une idéologie bien particulière, et ce qui peut faire partie de plusieurs idéologies. Et on reconnait facilement les abus de ce genre. Et cela m'est déjà arrivé plein de fois de me retrouver face à des gens qui ont essayé de m'amalgamer de ce genre de manière grossière et malhonnête, donc je connais très bien et cela ne m'empêche pas d'assumer mon propos au dessus. Je ne réfléchis pas comme ça non plus. Mais quand un menteur dis qqchose il est normal de se méfier, tu ne peux pas faire comme si de rien était et être neutre. A un moment tu es obligé de faire des choix parmi tes sources, justement pour ne pas de laisser manipuler, et pour ne pas te faire polluer tes propos. En plus matériellement tu n'es ni omniscient ni omnipotent alors il faut filtrer et trier mon cher ami.
  3. Filoche : exclusion du PS . La parole gaucho-populiste se libère.

    Le drapeau israelien en fond bleu et les 3 personnes au dessus de macron, toutes qualifiées de "sionistes" sans que je sache si c'est réel, proviennent de l'imagerie produite par le groupe d'extrême droite d'Alain Soral qui est le tenant de la thèse du complot judéo-maçonique en France. Ils se disent antisionistes, mais ce n'est qu'un paravent à leur antisémitisme.
  4. Filoche : exclusion du PS . La parole gaucho-populiste se libère.

    Il n'est aucunement question de lui trouver des excuses dans mon message. A partir du moment où une personne admet son erreur et s'excuse, qu'elle retire le contenu en question (ici au bout de 40 minutes), pour moi il n'y a plus rien à lui reprocher. Il a admis le caractère antisémite de l'image et a expliqué que ce n'était pas le message qu'il voulait faire passer.
  5. Je plussoie. D'autant plus que la misère ne s'accueille pas, elle ne se porte et ne s'emporte pas sur soi, elle ne se transfert pas d'un pays à l'autre parce que quelqu'un migre. La misère est une production sociale locale à un pays. Même si un migrant débarque avec seulement sa peau sur les os, il ne sera dans la misère que si le pays où il migre l'y met, soit volontairement en lui refusant toute intégration, soit par tout un jeu de constructions sociales. Un bébé nait avec sa seule peau sur les os et vient s'ajouter à la population pourtant cela ne conduit pas le pays à la faillite et ne génère pas de misère ... Un sophisme lamentable en effet qui associe misère et migration, comme le fantasment depuis toujours les pires réactionnaires.
  6. Filoche : exclusion du PS . La parole gaucho-populiste se libère.

    On a assisté à une chasse aux sorcières pour virer Filoche alors que son seul crime c'est d'avoir relayé une image sans faire attention à son origine et à sa réelle signification. Comme quoi faut pas faire la moindre erreur, elle est vite exploitée. Filoche a retiré l'image quand des gens lui ont signalé le pb. Il l'a retirée au bout de 40 minutes après l'avoir postée en s'excusant. Et bien cela a suffit pour que les menteurs et les manipulateurs montent au créneau. Car ils savent tous très bien qu'il n'est pas dutout antisémite et qu'au contraire il a une longue histoire de militant anti raciste c'est ça le comble. On voit comment des politiciens, aidés de journalistes, arrivent à salir une personne publiquement, à l'encontre de toute réalité. Cela devient réellement inquiétant, parce que c'est qui le suivant ?
  7. Venezuela : Au bord du gouffre

    Votre parallèle est bidon car la France était envahit par un autre pays. L'évidence de la non légitimité du gouvernement mis en place par l'envahisseur saute aux yeux. Ce n'est pas le fait qu'ils soient expatriés qui les rend illégitimes, c'est le fait qu'ils s'arrogent eux-mêmes des pouvoirs qu'ils n'ont pas.
  8. Venezuela : Au bord du gouffre

    Merci pour les insultes, on se demande ce que font les modérateurs ? Je ne sais pas quel est votre métier mais ça ne vous empêche pas de raconter des grosses conneries bien idéologiques, ce qui n'a rien avoir avec un quelconque travail, juste avec des croyances politiques bien merdiques. Jean Tirole est l'un des principaux idéologues en matière économique, il fait partie des personnes qui ont instauré une pensée unique néolibérale dans les académies, il est parmi ceux qui sont à l'origine de l'obscurantisme en matière économique que nous connaissons aujourd'hui, sa mauvaise foi et son aveuglement sont légendaires, la preuve ici.
  9. Grèce : les masques sont tombés

    Si c'est un excédent alors ce n'est pas redistribué en mesures sociales. Si c'était le cas ces redistributions feraient parties du budget ... Les excédents servent au remboursement de la dette. Le fait d'avoir réduit les déficits par des mesures budgétaires signifie au contraire des reculs de financements, sans doute sociaux.
  10. Venezuela : Au bord du gouffre

    C'est tout à fait comparable avec ce qu'il se passe au Venezuela ? Wow la banque d'Angleterre a frémis ! Après avoir été jusqu'au bout du plan A. Rien avoir avec ce que vit le Venezuela. Mitterrand s'est heurté au même mur de l'argent, mais il a vite retourné sa veste. Oser la comparaison entre Mitterrand et Chavez c'est comique ^^ Les propositions de la FI incluent d'abord et essentiellement le cas où on ne sort pas de l'Euro. Sarcasmes et mensonges débiles. L'intérêt de rester dans l'Euro est justement de se protéger de la spéculation sur la monnaie. C'était d'ailleurs le principal argument qui a convaincu une partie de la gauche de signer Maastricht à l'époque. L'intérêt de réactiver les emprunts à notre banque centrale, donc la banque de france, c'est de se protéger de la spéculation sur la dette. Quitter l'UE sans rien changer au niveau de l'UE et des relations entre les pays européens ne consisterait qu'à échanger un levier pour mettre à genou notre pays par un autre. C'est pourquoi la FI défend d'abord la confrontation politique au niveau de l'UE pour faire bouger les lignes en défendant une UE plus démocratique et basée sur la coopération plutôt que la concurrence. Tout ceci a été expliqué plusieurs fois, et on remarque que vous n'avez toujours pas compris. Le Venezuela est un fournisseur important de pétrole pour les Etats-unis. Je ne comprends toujours pas en quoi vous croyez que cette histoire de production de pétrole aurait la moindre valeur d'argument dans nos discussions ? Le troll Henry Martin est de retour ! Rappelons-nous qu'il est parti la queue entre les jambes en me traitant de rhétoricien ! Parce que monsieur disait des grosses conneries en jouant les experts et que cela ne lui a pas plus de passer pour un con. Pensant que nous avons oublié sa triste prestation, le voilà de retour avec le même mépris ^^ Alors la spéculation sur la monnaie cela n'existe pas disiez-vous monsieur l'expert ?
  11. Venezuela : Au bord du gouffre

    Mélenchon ne remet pas non plus en cause le capitalisme. Et c'est d'être intégré au système financier international néolibéral ( banques centrales, agences de notation, libre échange, participation aux marchés obligataires / marchés sur les monnaies etc .. ) que l'on résume par le système OMC / FMI qui fait qu'ils se retrouvent attaqués et pris à la gorge financièrement et économiquement. Mélenchon n'aurait certainement pas à être confronté à une telle situation car la France représente trop d'intérêts économiques et financiers, on est dans un autre ordre de grandeur. Le PIB du Venezeula repose en grande partie sur les exportations de pétrole, si l'on regarde l'économie du pays sans ce biais, c'est un petit pays, et l'économie mondiale n'est pas menacée par l'effondrement de leur économie. Si la France subissait le même sort, je prends ici une hypothèse absurde, c'est toute l'économie mondiale qui sera impactée. Ils ne peuvent pas se le permettre. BIen sûr il y a des illuminés qui verraient une opportunité de s'enrichir ou qui agiraient par idéologie sans se rendre compte de leur folie, mais la plupart des puissants sont quand même assez intelligent pour le comprendre. En plus nous avons une monnaie commune, grâce à l'euro, qui nous protège de la spéculation sur la monnaie. Faire s'effondrer l'euro cela serait faire s'effondrer toute l'europe. Déjà personne n'en a les moyens, il faudrait un sacré capital financier, mais en plus la cris mondiale qui en résulterait serait encore plus violente. La comparaison est donc absurde. Nous sommes dans des situations totalement différentes et donc on ne peut rien transposer. Les solutions défendues par Mélenchon sont proportionnées aux capacités de la France et de l'Europe. Les besoins en investissement pour la relance de l'économie sont calculés en fonction de la capacité de notre économie, de notre population etc ... Chavez avait raison de vouloir sortir son pays du système néolibéral et de créer des institutions internationales de coopération économique et de régulation financières alternatives. Il comprenait bien que ses marges de manoeuvre étaient limitées du fait de l'intégration de son pays à un système qui lui serait hostile et qui possédait des leviers pour mettre à genou son pays. Le gouvernement Venezuelien a bien réagit sur certains aspects, comme rétablir le contrôle des changes, etc ... mais souvent le mal était déjà fait. Le fait qu'une grosse partie de leur commerce international ( importations / exportations ) avait lieu avec les états-unis les fragilisait totalement. Et cette dépendance rend leur problème quasi insoluble. Quand les autres pays suds américains avaient basculé à gauche. Il y avait un espoir pour tout le continent de s'émanciper de la domination Etats-unienne. Mais tous les pays ont rebasculé un à un dans un alignement politique avec les états-unis, et le Venezuela n'est que la cible suivante sur la liste. C'est de ce pays que vient la vague chaviste.
  12. Venezuela : Au bord du gouffre

    Le Vénézuela a une économie mixte comme la France, il y a une part de l'économie qui est publique et une autre part qui est privée. Les lois qui encadrent l'économie définissent un système économique capitaliste. Les entreprises publiques comme privées possèdent un capital, des actionnaires et le pouvoir de décision est partagé en fonction des parts de capital. C'est la définition même du capitalisme. Pour les entreprises publiques, l'actionnaire c'est l'état. Si Chavez a fait de la redistribution des terres et des richesses, et s'il a nationalisé certaines entreprises stratégiques, il n'a par contre jamais remis en cause le système capitaliste. Visiblement il semble effectivement que les dirigeants du Venezuela ne partagent pas les solutions défendues par Mélenchon pour se protéger des attaques financières et financer souverainement les déficits de leurs pays. C'est une erreur qui donne les moyens à leurs ennemis de faire s'effondrer l'économie de leur pays. Donc oui ils sont pleinement intégrés, et leurs ennemis usent de toutes leurs dépendances comme des leviers pour les mettre à genou. Je crois me rappeler que Chavez avait tenté de fonder des organisations internationales alternatives pour justement libérer le Venezuela de ses dépendances au système OMC / FMI. Mais il semblerait que cela n'ait pas aboutit. Et là le gouvernement Maduro, à l'instar de l'exemple Grec, se prend le "mur de l'argent" de plein fouet.
  13. Venezuela : Au bord du gouffre

    Bien sûr que si ils n'ont pas une économie socialiste mais une économie mixte et donc pour l'essentielle bel et bien capitaliste, ils exportent et importent des produits selon les règles du commerce international néo libéral, ils ont signé les traités internationaux et sont membre des institutions telles que l'ONU, l'OMC, et le FMI. Du coup ils intègrent totalement le système financier de l'ordre mondial, le financement de leur état est dépendant des marchés financiers internationaux. Du coup, ils se font attaquer par tous les leviers possibles par ceux qui veulent un gouvernement néo libéral à la tête du pays. Vous êtes dans le déni le plus total. Non uniquement parce qu'ils ont refusé l'ordre néo libéral.
  14. Venezuela : Au bord du gouffre

    Ben le principe d'une guerre c'est que quand même les agresseurs sont les premiers responsables, et pas celui ou ceux qui n'ont pas su / pu se défendre contre les agressions. Je ne veux rien faire croire, je ne fais que constater la réalité au contraire de vous qui nous racontez des histoires fantasmées totalement idéologiques. Chavez et encore plus Maduro ont été confrontés à une vraie déstabilisation non seulement de l'intérieur mais aussi de l'extérieur. C'est un fait. Le pays s'est retrouvé plusieurs fois au bord de la guerre civile. Il y a eu plusieurs tentatives de coup d'état dans chaque camp. Les Etats-unis imposent aujourd'hui un embargo et des sanctions financières. Arrêtez d'être dans le déni. Le Vénézuela n'a jamais pu se développer en paix, toujours dans l'adversité. Que Chavez et Maduro aient fait des erreurs sans aucun doute, comment le contraire serait possible dans une telle situation ? Mais qui êtes-vous pour donner la leçon ? Vous ne faites que répéter comme un perroquet la propagande néo libérale et ce alors que la grossièreté de la rhétorique se voit comme le nez sur la figure, "vous voyez il n'y a pas d'alternative à notre bon vieux libéralisme de merde".
  15. Venezuela : Au bord du gouffre

    Le story telling est en marche Il n'y a strictement rien de fondé dans toute votre histoire. Encore dans la négation de la guerre économique et financière qu'ils subissent. La redistribution que Chavez a pu faire s'est faite au détriment de la corruption et du pillage que subissait son pays, les revenus du pétrole enrichissaient des firmes étrangères et leurs complices au Venezuela. Le développement de l'économie ne peut se faire avec des venezueliens qui n'ont pas d'argent pour acheter des produits ou des services, ou qui n'ont pas reçu l'éducation pour occuper les métiers qualifiés qu'un développement économique requiert. Chavez a lourdement investit dans le social et les infrastructures pour justement sortir les venezueliens de la pauvreté et développer le pays. Et ce ne sont pas les contradictions qui vous gênent, le pays subit sa dépendance aux exportations de pétrole, et vous nous racontez en gros que chavez est trop con il aurait du multiplier ces dépendances histoire de subir de plein fouet toutes les crises économiques mondiales. Le social, ce qui visiblement vous écorche les lèvres rien qu'à le prononcer, c'est indispensable. Si les richesses ne sont pas distribuées équitablement dans un pays, alors celui-ci ne peut subir que des crises systématiquement, sociales, économiques, financières, politiques. Personne pour acheter les services et les produits ? Alors pas d'investissements étrangers ou locaux. Principes économiques de base.