Aller au contenu

jimmy45

Membre
  • Compteur de contenus

    4 578
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de jimmy45

  • Rang
    Forumeur alchimiste
  • Date de naissance 16/12/1978

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

14 821 visualisations du profil
  1. Ben si pour vous comparer c'est nous ressortir des vieux poncifs de droite dont certains sont à la limite du racisme ... Une comparaison nécessite un minimum de rigueur mathématique. Vous avez déjà du mal à comprendre ce qu'il se passe dans votre pays, alors les comparaisons avec d'autres pays voilà quoi. Je pense que vous êtes dans la négation totale de la réalité actuelle, il y a un grave problème de distribution des richesses, vous semblez le nier en nous racontant que ce serait du vol et de la mendicité si je comprends bien le message général. Donc cela rejoint ce que je disais au dessus.
  2. Election de l'homme le plus romantique du forum

    Pour un premier rendez-vous j'invite toujours les femmes à un diner aux chandelles à Mac Do ou au PMU, mais sans les chandelles. Pour la saint valentin je préfère toujours regarder un match de foot, avec ma bière, tout en écoutant du death metal plutôt que sortir, je trouve cela plus naturel. Pour son anniversaire j'achète à ma copine un jeu pour ma console, pour qu'elle puisse y jouer quand elle vient chez moi. Votez pour moi.
  3. Je ne vois pas où j'ai prétendu que la dette n'existe pas ? Ensuite non un état n'est ni une entreprise ni un ménage. Je vous rappelle que les dépenses qui sont faites par l'état sont décidées par un petit groupe de personnes, tandis que l'argent qu'ils utilisent pour ces dépenses vient entre autre de nos impôts. Ces gens font des choix, qui sont de nature politique, et qui ont des conséquences, non seulement en terme d'endettement, mais aussi au niveau économique ou social. L'idée que le remboursement de l'endettement est prioritaire vis à vis des besoins économiques ou sociaux est une doctrine politique, qui favorise les intérêts d'une minorité de personnes, d'autant que ce sont ces mêmes personnes qui généralement ont fait des choix conduisant à cet endettement. Ils ont donc beau jeu de se présenter en pompiers quand ce sont eux qui sont les pyromanes. Par exemple quand Macron choisit de réduire les impôts des plus riches par diverses mesures, il choisit de réduire les recettes de l'état qui automatiquement, qu'ils les compensent ou non par d'autres recettes vont agir sur l'endettement / l'économie et le social. Il va justifier ces mesures par la nécessité de compétitivité, et à côté il va justifier des mesures de régression sociales par la nécessité de rembourser la dette. Hollande Sarkozy Chirac et d'autres avant eux ont multiplié ces arbitrages en faveur des plus riches et la finance, et ils ont contribué ( surtout Sarkozy ) à l'aggravation de la dette malgré leurs belles paroles à ce sujet. D'une manière générale ils ont besoin de cette dette pour justifier leurs mesures de régressions sociales et leurs arbitrages en faveur d'une minorité et il est normal vu comment ils l'instrumentalisent qu'ils l'entretiennent. Il est toujours plus facile d'endetter le pays plutôt que d'augmenter les impôts. Comme je disais plus haut il existe d'autres façons de fonctionner qui nous permettront de résorber la dette tout en mettant la priorité sur l'économie et le social. Après il faudrait rentrer dans les détails techniques, mais il existe d'autres façons de financer l'état que l'organisation actuelle faisant la part belle à la finance et lui donnant des moyens de pression pour imposer à l'état ses propres intérêts particuliers. D'une manière générale nous citoyens sommes en droit, parce que l'état n'est ni une entreprise ni un ménage mais bien un objet politique, à un droit de regard sur la façon dont se fait cet endettement et son remboursement, en fonction des priorités que notre société voudra se donner. L'organisation actuelle visant à prioriser le remboursement de la dette et la réduction des impôts d'une minorité est un choix idéologique et d'intérêts, il est parfaitement contestable. C'est un mensonge, les dépenses de l'état sont diverses et toutes choses étant égales par ailleurs il n'y a rien qui permette de prétendre que cette dette est due à un poste budgétaire plutôt qu'à un autre. Les déficits des comptes sociaux sont dus là encore à des choix politiques, ils ne tombent pas du ciel. Quand Sarkozy fait augmenter la dette publique de 300 milliards d'euros cela n'a rien avoir avec les comptes sociaux, c'est l'effet de son bouclier fiscal, du sauvetage des banques et de son plan de "relance" qui comme ils étaient sans contrepartie aucune n'ont fait que renforcer la finance et les inégalités sans créer d'emplois et en détériorant la vie des gens. Je serais toi j'éviterai les comparaisons à l'emporte pièce et hasardeuse et je commencerai par me baser sur des faits plutôt que des positions totalement idéologiques.
  4. Euh chacun est libre d'avoir un point de vue mais quand même à un moment il faut les confronter aux faits pour savoir s'ils sont fondés ou non. Le coup du "on mène des politiques qui favorisent les inégalités" et ensuite cela réduira les inégalités cela n'a pas de sens et les faits le confirment. Les politiques qui favorisent les inégalités aggravent évidemment les inégalités. Par exemple les politiques de Macron qui consistent à réduire les impôts des plus riches auront pour effet d'enrichir les plus riches il n'y a rien de positif à espérer de ce genre de redistribution à l'envers. Le fait qu'il se pose déjà la question de la redistribution avec les recettes qui existent déjà, les 2200 milliards de PIB est un fait. Toute la rhétorique que tu reprends à ton compte et qui vise à éluder cette question à une nécessiter de dégager de nouvelles recettes est donc bien une manipulation. Nous n'avons pas besoin d'attendre des nouvelles recettes pour redistribuer mieux ces 2200 milliards. Il y a des conflits d'intérêts entre une population ultra minoritaire qui s'enrichit grâce à ces politiques et une population très majoritaire qui en subit les conséquences par du chômage, de la pauvreté, et tout un tas de violences sociales, si ton point de vue consiste à nier ce conflit d'intérêt et à nous resservir la propagande de ce groupe qui s'enrichit comme quoi leur enrichissement bénéficie à tout le monde, alors tu as déjà choisit ton camp et on se demande bien pour quelle raison tu fais ce choix ? Il est assez évident que c'est totalement injuste. En ce qui concerne la dette et la compétitivité ce sont des créations de ces gens qu'ils instrumentalisent à leurs fins. Enfin tout ce qui permet de "justifier" des agissements injustes qui ne profitent qu'à une minorité devraient éveiller chez chacun de nous automatiquement de la méfiance. Il y a évidemment des politiques à mener pour se sortir de ces contraintes tout en agissant dans l'intérêt général. Tu dis que c'est un point de vue, certes, mais pourquoi ne le prends tu pas en compte ? N'est-ce pas normal de douter de choses quand on te les présente comme inévitables et quand elles bénéficient manifestement uniquement à quelques uns ? La dette par exemple elle n'a pas toujours existé et elle est intimement liée aux mécanismes financiers qui ont été mis en place depuis la fin des années 60, et notamment en accompagnement de la construction de l'union européenne ( avec les mécanismes autour de la banque central et du système bancaire, de la monnaie, des marchés de la dette publique ). Qu'est ce qui te permet d'infirmer tout cela et d'écarter d'une main cette possibilité qu'ils nous mentent par intérêt ? Bien sûr il y a des gens qui agissent par idéologie ou par stupidité, mais à la base il y a un conflit d'intérêt et nous citoyens devrions prendre position pour l'intérêt général et non pour les intérêts d'une minorité de personnes.
  5. Bon alors, d'abord le 56% ce sont l'ensemble des dépenses de l'état, et non pas les seules dépenses de protection sociales, d'ailleurs on se demande bien ce que vous mettez dans ces dépenses. Je ne crois pas par exemple que le budget alloué à la défense puisse rentrer dans vos "dépenses de protection sociale". 1er mensonge donc. Ensuite le coup des recettes avant de distribuer c'est quand même prendre les gens pour des imbéciles. Des recettes on en a déjà, on appelle cela le grosso modo le PIB, et il s'agit de 2200 milliards d'euros. Et donc la question de la distribution de ces recettes existantes se pose déjà. C'est cette question que cette rhétorique "avoir des recettes avant de redistribuer" tente d'éluder, laissant entendre qu'il n'y aucune recette à l'heure actuelle et en conditionnant toute redistribution à ces nouvelles hypothétiques recettes. Ce n'est pas un mensonge, mais c'est quand même une belle arnaque. Et donc conditionner la redistribution à de nouvelles recettes c'est pratique cela permet de repousser aux calendes grecques ces redistributions et de donner un blanc-seing à toutes les politiques qui consistent au contraire à redistribuer les richesses dans l'autre sens, un temps justifiées par la nécessaire compétitivité, un autre justifié par la dette qu'il faut résorber, là aussi on nous prend bien pour des cons. Dans la pratique, on constate que les riches deviennent plus riches, ce qui infirme totalement dans les faits cette rhétorique. Les marges qui sont dégagées en menant ces politiques de régression sociales et démocratiques ne font que renforcer les pouvoirs de l'oligarchie et le patrimoine / les revenus des plus riches. Mensonge numéro 3 donc. Ils mènent leurs politiques pour leurs propres intérêts point, il n'y a pas de phase "redistributive" à espérer derrière, ce sont des menteurs qui prennent les gens pour des imbéciles. Il faut revenir sur terre, les politiques qui favorisent les riches, bénéficient aux riches ... point ... Et si on veut faire de la redistribution il faut faire des politiques qui redistribuent point. Il n'y a pas de secret à se tortiller. Et tous ces gens qui se foutent bien de votre gueule, quand ils essaient de vous faire croire que ces politiques redistributives, justes, mèneraient le pays à la faillite, ne les croyez pas. Les vertus vont ensemble. La justice mène à la prospérité, les injustices mènent aux inégalités et à la souffrance. Nous sommes dans des conflits d'intérêts, ces gens ne pensent qu'à leurs intérêts à leur pouvoir, ils n'ont que faire de l'intérêt général, ce sont des baratineurs.
  6. Les chiffres des violences conjugales en France

    Je vois que j'ai affaire à une lumière ... Si je prends des exemples "débiles" c'est pour démontrer l'absurdité de votre raisonnement ... On ne peut pas conclure de liens de causes à effet à partir d'une corrélation car on peut établir une infinité de corrélations ... Vous pouvez prendre n'importe quelle catégorie artificielle comme vous le faites "l'orientation sexuelle", ou comme je le fais "le port de la moustache". ( qui au passage selon certaines médisances seraient les mêmes catégories ). Etant donné qu'il s'agit d'une catégorisation qui divise la population en deux. Vous obtiendrez toujours un résultat de comparaison où il y aura une population au dessus et une en dessous de la moyenne sur l'ensemble de la population ... C'est exactement ce que vous faites avec votre catégorie "Il y a d'un côté les hétéros et d'un côté les homos". Le fait qu'il y ait plus de violences constatées chez les uns plutôt que chez les autres par rapport à l'ensemble de la population n'a strictement aucune espèce de signification parce qu'il n'y a pas de lien entre l'orientation sexuelle et les violences. Tout comme constater qu'il y a plus de violences conjugales chez les non moustachus que chez les moustachus n'a aucune espèce de signification, vous ne pouvez pas établir un lien entre le port de la moustache et les violences conjugales à partir d'une telle corrélation. Vous pouvez prendre toutes les catégories que vous voulez et vous amuser à faire la même chose, ça marchera à tous les coups. Le fait d'avoir testé le nombre de violences en fonction de l'orientation sexuelle est déjà de la manipulation en soi. Pourquoi vous croyez que les statistiques ethniques sont interdites ? Car la seule utilisation possible de ces statistiques, étant donné qu'il s'agira à chaque fois du même genre de corrélations, ne peut avoir que des buts d'incitation à la haine et à la discrimination. A partir de chaque catégorie artificielle que l'on prendra on pourra toujours obtenir des chiffres plus ou moins grand et en inventer des liens de cause à effet. Ce genre de comparaison ne peut avoir de sens que si vous avez déjà établit un lien réel. Par exemple vous ne pouvez pas utiliser la catégorie "les musulmans" car il s'agit de personnes qui n'ont absolument aucun lien social entre elles. Qu'ils soient plus représentés par rapport à une comparaison ou moins représentés par rapport à une autre n'a aucune espèce de signification car ce sont d'autres choses qui conduisent à ces chiffres et non pas le fait qu'ils soient musulmans ... Un exemple tout simple, vous prenez un groupe de personnes obèses mais chrétiennes, et un groupe de personnes maigres mais musulmanes, et vous constatez qu'il y a plus de diabétiques chez le groupe de chrétiens que chez le groupe de musulmans, votre raisonnement vous pousserait à dire que les chrétiens ont tendance à être plus diabétiques que les musulmans, alors que ce ne sont pas les croyances religieuses, mais le poids des personnes qui sont prises dans l'échantillon qui fait qu'il va plus y avoir de chance d'avoir des diabétiques d'un côté que de l'autre. Il y a donc un lien de cause à effet entre les personnes qui sont influencées par les personnes qui invitent les hommes à battre leurs femmes et ceux qui ne sont pas influencés par ces gens. Pour quelle raison vous préjugez que ces gens ont une influence telle en France que c'est en raison de ce genre d'incitation qu'il y aurait des violences conjugales ? Quand aux homosexuels je viens de vous dire qu'il pourrait y avoir 20 50 70% cela n'aurait aucune espèce de signification pour autant, voir mon explication plus haut. Rien de curieux vu que la religion n'a pas le poids nécessaire, j'espère que vous en conviendrez, pour être à l'origine de l'ensemble des inégalités et des violences physiques ou sociales qui touchent les femmes, pourtant ces violences sont bien réelles. Par exemple il ne vous viendrait jamais à l'idée de dire que c'est la religion qui est à l'origine des inégalités de salaire entre les hommes et les femmes, ou des inégalités d'accès aux plus hautes fonctions de responsabilité, dans les entreprises ou les institutions politiques, ou encore que c'est à cause de la religion que les femmes sont les plus nombreuses à avoir des contrats à temps partiel. La religion est soumise comme le reste de la société au même ordre social. Vous inversez les choses. Donc oui la religion contribue à cette culture de domination masculine. C'est indéniable. Mais cette culture procède de tout un système, et de forces sociales bien plus puissantes, que la seule croyance religieuse ( qui concerne de moins en moins de monde en France en plus ). Le changement nécessaire à la réduction de ces violences ( lois, morale, liens sociaux ) doit intervenir dans de nombreux domaines, la religion n'est qu'un domaine parmi de nombreux autres. Le fait que vous lui accordiez une importance excessive ne procède que votre volonté à vouloir trouver des justifications à votre intolérance. N'importe quoi. Un bon exemple de comment on peut se faire retourner le cerveau. S'il y a eu des progrès dans le domaine, on est encore loin de l'égalité, et le fait que vous voyiez dans la situation actuelle une domination féminine prouve bien les progrès qui restent à faire ... Le seul fait d'avoir un peu moins d'inégalités pour vous c'est déjà trop vous voilà déjà à crier à une domination inversée ... Non vous n'êtes pas libre de frapper qui que ce soit il existe des lois, l'état est déjà bien présent. Vous êtes dans le délire complet. La loi n'est qu'un élément, il faut la morale, il faut des nouveaux liens sociaux, il faut de l'éducation, ce n'est que de cette manière que l'on fait évoluer les mentalités d'abord, et les comportements ensuite ... Et ça prend forcément du temps, sur plusieurs générations ... Et se déraciner c'est quitter son ancienne vie, tous les liens sociaux que l'on avait tissé, abandonner ce que l'on avait construit, les lieux où on a grandit / que l'on aimait, les gens que l'on connaissait, bref tout ce qui faisait une partie de votre personnalité, c'est un déchirement, ce n'est pas seulement éventuellement quitter sa famille. Je n'ai aucune difficulté à nier vos affirmations tellement elles sont caricaturales. En quoi l'immigration serait plus en cause des changements qui s'opèrent dans la société où l'on vit qu'autre chose ? Vous n'aimez pas qu'il y ait des noirs et des arabes autour de vous on a bien compris votre propos, et du coup arrêtez d'essayer de trouver des corrélations vaseuses pour tenter de justifier votre intolérance, j'espère en tout cas pour vous et les gens que vous rencontrez que cela ne va pas jusqu'à la haine et que vous les laissez vivre tranquilles en dehors de vos tentatives de propagande et de manipulations politiques. En tout cas, je vous rappelle que le racisme et la xénophobie ne sont pas les bienvenues sur ce site, et dans le débat public en général. Et ne nous sortez pas le couplet de "blablabla c'est vous qui êtes intolérants envers les racistes". Défendre les gens contre d'autres qui veulent leur nuire, qui les stigmatisent, et incitent à la haine et à la discrimination / à la persécution, ce n'est pas de l'intolérance, c'est avoir un minimum le sens de la justice.
  7. Les chiffres des violences conjugales en France

    Avez-vous vérifié combien de personnes concernées portaient la moustache ou mettaient des slips plutôt que des caleçons ? Parce que c'est mathématique on va forcément trouver que ceux qui portent la moustache sont plus ou moins violent que la moyenne ? Pareil pour les slips ou les caleçons ... Donc en appliquant votre magnifique raisonnement on peut se demander pourquoi le FN ne soulève pas la question de la moustache et du slip / caleçon comme causes ou protections contre les violences conjugales ? Quand vous aurez autre chose que des corrélations débiles comme arguments pour nous servir votre idéologie nauséabonde, vous aurez peut-être plus de crédibilité. Il n'y a aucun rapport entre l'homosexualité / l'immigration et les violences conjugales, pas plus qu'il n'y en a avec la mariage. Ces violences proviennent de plusieurs choses, les comportements humains sont complexes. Mais s'il y a une telle disparité entre les victimes femmes et hommes, cela provient essentiellement de l'ascendant physique que les hommes peuvent avoir sur les femmes et du pouvoir qu'ils peuvent en retirer sur elles et du coup que les pratiques culturelles peuvent malheureusement aggraver. C'est sur ce dernier point que les féministes tentent d'influer car il n'y a que les relations sociales ( lois / morale / éducation ) qui peuvent empêcher une grande partie de ces violences. Les féministes mettent notamment l'accent sur les relations sociales qui au contraire favorisent ces violences, comme la culture de domination masculine qui est bien réelle, il suffit de constater les inégalités dans tous les domaines. Quand aux immigrés, bien évidemment ils peuvent venir de pays où les pratiques culturelles sont encore pire qu'en France. Et il faut lutter contre les pratiques barbares ou liberticides qui existent encore dans certains pays comme dans le nôtre. Mais d'une manière générale les liens entre immigrants et les sociétés qu'ils ont quitté ne font pas le poids face aux forces sociales ( lois morale éducation pression sociale médias etc ... ) qui animent toute la société qu'ils intègrent, vous ne pouvez pas préjuger de comment ces individus voyaient ces lois / pratiques de leurs pays d'origine et de comment ils vont réagir face aux différences qu'ils vivront dans la société française. D'autant plus que s'ils immigrent vers la France, c'est souvent parce qu'ils veulent fuir la société où ils vivaient à l'origine. Si vous réfléchissiez à la douleur que cela doit représenter de se déraciner, de se couper des liens que vous avez toujours connu pour aller vivre à l'autre bout du monde, vous diriez peut-être moins de bêtises et arrêtiez de croire qu'ils cherchent à vous envahir pour vous imposer les pratiques culturelles de leurs pays d'origines. C'est de toute façon un fantasme d'extrême droite que de croire que les problèmes viennent des immigrés, c'est tellement facile comme argument pour justifier sa xénophobie son racisme.
  8. La fortune du PDG de LVMH vaut 2,6 millions d'années de SMIC

    Oui il peut tomber une météorite en barbe à papa aussi qui fera s'écrouler les cours de la barbe à papa et ruiner les milliardaires de la barbe à papa. Votre raisonnement n'a aucune validité dsl. On ne va pas s'empêcher de comparer leur fortune ou leur patrimoine sous prétexte qu'il peut arriver tout et n'importe quoi qui puisse venir les modifier dans le futur, arrêtez svp de prendre les gens pour des imbéciles. S'ils acceptent de constituer une partie de leur patrimoine par les actions de ces entreprises c'est parce qu'ils sont assez sereins sur la future valeur de ces actions, cela n'empêche effectivement absolument pas qu'il puisse arriver n'importe quoi, mais en l'absence de raisons réelles permettant d'envisager ce n'importe quoi, c'est débile d'en faire un élément plus important dans nos raisonnements que les choses qui sont réelles et tangibles. Si on veut comparer sa fortune à l'instant t, parce que cette fortune est bien réelle à un instant t, et bien c'est tout à fait pertinent. On a bien tous conscience de l'imprévisibilité de la vie, mais ça ne doit pas nous empêcher de faire cette comparaison maintenant, merci. Tout ce que vous faites c'est chercher un moyen bancale de tempérer la fortune de ces gens, ils n'ont pas besoin de votre aide, arrêtez merci.
  9. La fortune du PDG de LVMH vaut 2,6 millions d'années de SMIC

    Je comprends bien votre raisonnement, mais compte tenu du fait que cette fortune ne fait qu'augmenter depuis des décennies, votre "bémol" n'est pas très pertinent. Vu la tendance, on peut sans trop prendre de risque considérer cette fortune comme acquise à un instant t et non comme quelque chose qui peut dégringoler soudainement comme les taux de la bourse. Ensuite on parle bien du patrimoine du gars et pas de l'entreprise, et vu les pratiques de ces gens, une partie de ce patrimoine est toujours sous forme d'actions, il est donc inévitable de se baser dessus.
  10. La fortune du PDG de LVMH vaut 2,6 millions d'années de SMIC

    Il est maladroit de n'accorder à une entreprise de la valeur que si elle affiche un profit, et encore pire de se baser sur des cotations en bourse. C'est le chiffre d'affaire l'élément le plus important pour se faire une idée de sa valeur.
  11. La fortune du PDG de LVMH vaut 2,6 millions d'années de SMIC

    Si nous devions tous devenir entrepreneurs, il n'y aurait personne pour travailler avec nous, et donc personne pour s'enrichir. L'enrichissement provient de l'exploitation du travail d'autres personnes. Il faut donc nécessairement qu'il y ait des exploitants ( qui ne peuvent être qu'une minorité ) et des exploités ( très nombreux ). On est donc face à une illusion. La question du partage des richesses est quand même la principale. Peu nombreuses sont les personnes qui peuvent prétendre être payées équitablement à la hauteur de leur mérite et de leur travail. Il suffit de voir les inégalités salariales dans une entreprise, entre les hommes et les femmes, et entre les personnes qui font pourtant le même travail.
  12. Si on veut avoir des promotions rapidement il n'y a pas le choix.
  13. Yemen dans l'indifférence mondiale totale

    Oui ce sont les anglais qui ont mis les saoudiens au pouvoir, qui ont exorté le wahabisme pour se rallier les différentes tribus nomades de l'époque, et qui ont donc créé la dictature qui est à l'origine de tous les problèmes de terrorisme actuels ( conflit interne entre les dictateurs saoudiens qui vivent dans l'opulence et la culture occidentale et le peuple qui vit sous la contrainte de règles religieuses très strictes du wahabisme et dans la pauvreté. ). Il y a eu à cause de cela déjà plusieurs tentatives de coup d'état de la part des fanatiques religieux contre les saouds qui tiennent le pays par la répression. Et ils ont commencé à s'en prendre aux alliés ( Anglais / US / Français ) des saouds fort logiquement.
  14. Yemen dans l'indifférence mondiale totale

    Sauf que il faudrait vous informer un peu mieux en géo politique, les "occidentaux" ont colonisé la plupart des pays du monde, et ils sont à l'origine de la plupart des conflits dans le monde. Les principales puissances mondiales ont besoin de matières premières qu'ils ne peuvent produire sur leurs propres sols, et afin de s'assurer leur approvisionnement elles continuent de se partager le monde. Chaque grande puissance a ce qu'on appelle une zone d'influence, se manifestant officiellement par des traités militaires ou économiques, mais qui concrètement ne diffèrent pas vraiment des protectorats ou colonies passées. La zone d'influence de la France se situe principalement en Afrique du nord et en Afrique de l'ouest. Notre gouvernement protège les gouvernements qui coopèrent avec la France, qui ouvrent leurs marchés aux grandes entreprises françaises, et n'hésite pas à aider à les renverser dans le cas contraire. Toutes les grandes puissances font cela. Ces ingérences passées et continuelles sont à l'origine des principaux conflits actuels dans le monde. Le conflit Israélo Palestinien en est le principal exemple. Autre exemple, le terrorisme actuel découle de la merde que les anglais ont foutu en Arabie Saoudite pendant la première guerre mondiale et ensuite par les US pendant la seconde ... Al Qaida est le résultat de l'ingérence US pour contrer l'URSS durant la guerre froide ... Etc ... Ouvrez un peu les yeux. Donc on ne peut pas rester indifférent à ce qui se passe ...
  15. L'aveuglement de la majorité des français.

    En effet. Demandez-vous combien l'hôpital paye pour stocker des données médicales indéfiniment ? La sécurité des données tout ça. Les coûts en matériel informatique par exemple ? Alors venir juger sur des histoires de distributeur d'eau c'est vraiment afficher sa stupidité en public ...
×