Aller au contenu

jimmy45

Membre
  • Contenus

    6 038
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de jimmy45

  • Rang
    Forumeur alchimiste
  • Date de naissance 16/12/1978

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

15 343 visualisations du profil
  1. jimmy45

    Gilets Jaunes, quel avenir pour le mouvement

    Ils n'exportent pas plus. La France malgré son SMIC x 2 de l'Espagne exporte bien plus que l'Espagne. L'Allemagne encore plus. Et bien évidemment la Grèce avec leur faible SMIC exporte pourtant beaucoup moins que tous les autres pays. Pareil pour le Portugal. Il n'y a donc aucune corrélation entre le montant du SMIC et la quantité de biens exportés. Et encore heureux que la compétitivité à l'exportation ne se joue pas sur l'exploitation des gens en leur fournissant les salaires les plus bas possibles ... Avoir un SMIC plus élevé n'empêche en rien d'exporter, et de toute façon les exportations ne représentent que 20% de l'activité de notre pays ?????? Il faut cesser avec ce discours qui ignore totalement que le vrai moteur de notre économie c'est la consommation des ménages, et que s'il y a des emplois à créer c'est évidemment dans notre marché intérieur pour répondre à nos besoins individuels et collectifs qui sont insatisfaits, et la raison principale à cela c'est le manque d'investissements publiques et privés, et la relative pauvreté d'une part de plus en plus grande de la population à cause des inégalités. Quand aux exportations nous aurions plus à gagner par la coopération plutôt que par l'idéologie de la compétition qui ne mène qu'au moins disant social et écologique, au chômage de masse et qui produit le genre de crise que nous subissons aujourd'hui.
  2. jimmy45

    La Vème république et la démocratie

    La plupart des lois et décrets proviennent de la volonté de lobbys. Peu sont motivées par une volonté du peuple. Parce que qui a proposé dans son programme d'autoriser les paris sportifs juste avant la coupe du monde ? Est-ce que ça été débattu publiquement ? Est-ce que cela a été approuvé par les citoyens avant d'être proposé par le gouvernement ou par je ne sais quel groupe politique à l'assemblée ? Comment se fait-il qu'à peine la loi votée, tout un tas de sites de paris sportifs étaient déjà prêts à être mis en ligne, comment se fait-il que tout un tas de publicités pour faire connaître ces sites étaient aussitôt diffusées sur les écrans de télévision ou dans les médias en général ? Combien d'initiatives législatives de ce genre qui en réalité échappent totalement au contrôle des citoyens et qui nous sont imposées ? On voit bien que dans notre système actuel les politiciens doivent discuter le plus souvent de textes de lois qui ne correspondent absolument pas à une quelconque volonté ou à un quelconque plébiscite du peuple, mais qu'il y a bien un système de "décision" complètement autonome, correspondant à une sorte de "gestion courante" du pays, auquel nous n'avons pas accès et que nous ne pouvons tout juste qu'influencer indirectement selon les personnes que l'on met en place tous les 5 ans par les élections. En résumé, nous élisons des personnes qui gèrent le pays à notre place, au lieu de nous représenter réellement. La plupart des lois qui sont votées échappent au débat public et proviennent de la volonté de groupes d'intérêts qui court-circuitent les citoyens et agissent directement auprès des politiciens. Il faut donc se poser la question si c'est ce que nous voulons ? Après-tout on peut très bien se contenter d'élire des personnes pour gouverner à notre place, en leur accordant un chèque en blanc et en leur faisant confiance pour décider ce qui est le mieux pour nous tous, et n'espérer rien d'autre de notre système politique. Ou alors on peut vouloir une vraie démocratie ? Mais dans cas cela demande une sacrée remise en cause de notre système, et surtout de cette "gestion courante des affaires publiques", de la place des citoyens entre les représentants et les groupes d'intérêts, car ce n'est pas du tout compatible.
  3. jimmy45

    Les media sont-ils tous pourris ?

    Hier soir sur TF1, vous avez pu voir Gilles Bouleau vous marteler le fait que la France venait de subir un attentat, n'arrêtant pas de vous parler d'un terroriste et de terrorisme, essayant de vous faire peur en montrant comment les policiers et l'armée ont obligé des milliers de gens à attendre dans les endroits où ils se trouvaient ( commerces, refuges / boomker improvisés ) jusqu'à 4h avant de les libérer, les rues vides dans Strasbourg pendant qu'étaient organisées des battues dignes des films hollywoodiens espacés de 5 m les uns des autres comme si le terroriste ou un indice pouvaient se trouver sous une pierre ou un bout de bois et qu'il fallait inspecter la ville cm par cm (reconnaissant quand même qu'il pouvait s'être échappé en Allemagne ou en Suisse à la fin). Bien sûr en montrant plus de 20 fois la photo et le nom du suspect, avec sa tête de bon terroriste barbu, en nous racontant pendant une dizaine de minutes son possible parcours de délinquant qui se serait radicalisé, mettant bien en avant qu'il était fiché S 20 fois aussi, et prenant bien soin de parler de lui comme un terroriste évidemment, n'émettant jamais le moindre doute à ce sujet et n'oubliant bien sûr pas de mentionner qu'un "témoin" non identifié l'aurait entendu crier "Allahou akbar" avant de tirer sur la foule ( parce que bien entendu cette info n'est pas dutout inventée et à bien été vérifiée ... ) Et le show de Gilles Bouleau continue en passant les témoignages de Gilets jaunes ou de politiciens qui pensent qu'il faudrait arrêter le mouvement et qui se désolidarisent des Gilets jaunes "radicalisés" eux aussi, notamment suite à cet "attentat". Enchainant en montrant à quel point ces Gilets jaunes "radicalisés" étaient débiles avec leur théorie du complot, là pas question de leur donner la parole, Gilles Bouleau prend pour exemple quelques tweets, parce que rien de tel pour montrer la stupidité des Gilets jaunes que de mettre en avant à la télévision quelques messages pris sur les réseaux sociaux, qui ne sont finalement que des sources à toutes les fake news et théories les plus farfelues, sans aucun cynisme évidemment. Et bien sûr pour finir d'en remettre une couche sur la France qui est terrorisée, en montrant tous les dispositifs mis en place contre le terrorisme dans toutes les villes, avec des images impressionnantes d'accès à des marchés de noel filtrés où personne n'entre sans se faire fouiller et même "palper", et bien sûr avec le sourire. Recueillant ds images de badauds consentants et tout heureux de se faire "palper". Perso je me demande qui est le réel terroriste dans l'histoire ? Le criminel en fuite qui de toute évidence n'a rien d'un terroriste qui a tiré sur les gens on ne saura pas dans quelles circonstances, on sait juste qu'il a été blessé avant de rentrer dans un taxi pour s'enfuir ( donc pourquoi les battues dans toute la ville ? Ne serait-il pas plus logique d'essayer de trouver le taxi d'abord ? mais passons ). Pourquoi bloquer les gens dans des refuges / boomkers improvisés comme si la ville était assiégée ou bombardée, n'y a t il pas là une certaine exagération dans les moyens utilisés alors que visiblement le "terroriste" présumé avait quitté les lieux depuis longtemps ? et pourquoi maintenir à ce point la thèse du terrorisme alors que de toute évidence nous avons juste affaire à un criminel en cavale, que rien ne semble avoir été organisé ??? Je pense que les seuls qui ont voulu terroriser les gens ici, ce sont le gouvernement et TF1. Et après ce genre de ... comment on peut appeler ça ??? Cinéma ? Sketch ? Roman ? Opération de propagande ? De la part du journaliste de TF1 et de sa rédaction ? Comment oser encore prétendre que les vraies sources d'informations sont du côté de ces journalistes ? et pointer du doigt ces pauvres réseaux sociaux, qui eux ont le mérite de donner la parole à tout le monde, et c'est sans doute ça ce qui gène le plus toute cette caste de manipulateurs et de menteurs professionnels.
  4. jimmy45

    Gilets Jaunes, quel avenir pour le mouvement

    Ben le niveau du smic c'est la seule chose que tu peux changer par décret de toute façon.
  5. jimmy45

    Gilets Jaunes, quel avenir pour le mouvement

    Donc l'Espagne exporte plus que les pays bas, l'Allemagne, l'Irlande, la France et le Royaume-uni ? Et la Grèce et le Portugal sont les champions de l'exportation et dominent tous les autres pays européens cités par votre graphique ? Ben oui. Boulot Metro / Auto Dodo.
  6. jimmy45

    Gilets Jaunes, quel avenir pour le mouvement

    Certes il y a plus de solidarité entre les riches qu'entre les pauvres. Mais les riches ont le temps et les moyens de cette solidarité, les pauvres eux sont accablés par le travail.
  7. jimmy45

    La Vème république et la démocratie

    Honnêtement je pense que la corruption est le signe d'une dictature. Cela ne change rien aux éléments de démocratie qui peuvent exister et qui peuvent peut être nous inspirer ici en France comme le référendum d'initiative populaire. Mais on voit bien que pour des raisons qu'il faudrait analyser, ces éléments de démocratie ne sont pas suffisants pour lutter contre cette corruption et faire en sorte que la volonté du peuple suisse s'applique au lieu de celle des corrompus et de leurs corrupteurs.
  8. jimmy45

    Gilets Jaunes, quel avenir pour le mouvement

    Tout cela c'est gnognotte comparé à l'argent engrangé par les riches au détriment du reste de la population.
  9. jimmy45

    Gilets Jaunes, quel avenir pour le mouvement

    Le coût pour l'état c'est le coût de la hausse du smic pour les fonctionnaires. Le coût pour les employeurs ils n'en parlent jamais.
  10. jimmy45

    Gilets Jaunes, quel avenir pour le mouvement

    L'Espagne n'a pas le même coût de la vie, on fixe évidemment le salaire en fonction du rapport cout de la vie / revenus. Les exportations sont une question de moindre importance. Et les entreprises qui exportent payent généralement mieux que les autres entreprises, elles ne payent pas au SMIC. Vous ne comprendrez jamais vu votre idéologie.
  11. jimmy45

    La Vème république et la démocratie

    Dans une démocratie il me semble que ce genre de chose ne peut pas arriver. Il faut que les dirigeants soient corrompus.
  12. jimmy45

    Gilets Jaunes, quel avenir pour le mouvement

    Et le fait que c'est réellement une augmentation du smic, donc un transfert de richesses du capital vers le travail ... Là où Macron présente comme une augmentation du script, en réalité une augmentation de la prime d'activité, et une baisse des cotisations, qui seront payés par les ménages. C'est qu'en Espagne ils ont aussi des fonctionnaires. Je sais qu'en France Macron fait comme si ils n'existaient pas. Mais ils existent réellement.
  13. jimmy45

    Gilets Jaunes, quel avenir pour le mouvement

    La soi-disant e hausse du SMIC se fait sans que cela ne coûte 1 euro aux employeurs, Macron l'a dit lui-même. La défiscalisation des heures supplémentaires fait que les entreprises vont moins payer de cotisations. Macron a refusé remettre en place l'ISF. Donc s'il protège les riches et les entreprises. Qui va payer d'après vous ? Un peu de bon sens Zenalpha. Au même moment l'Espagne augmente leur SMIC de 200 euros, soit 22%. Et il s'agit réellement d'une augmentation du SMIC. Pas d'une manip à coup de prime d'activité ou de suppressions de cotisations. L'argent que les personnes payées au SMIC vont recevoir en Espagne sera réellement du salaire, pris sur les marges des entreprises. Comprenez vous la différence ?
  14. jimmy45

    Gilets Jaunes, quel avenir pour le mouvement

    Non la taxe de départ est toujours là, ils suspendent seulement l'augmentation de 2019. Et il n'y a pas d'avantages obtenus. Avec les mesures annoncées, globalement il n'y a aucune redistribution des richesses vers les ménages, la redistribution des richesses est toujours la même en faveur des entreprises et des plus riches. Les cotisations vont à la sécurité sociale et sont redistribuées à la population sous forme de prestations sociales ( maladie, chômage, retraite ). C'est de l'argent qui allait déjà dans notre pouvoir d'achat. En baissant les cotisations, on prend dans notre poche pour nous le redonner. Sauf que la sécurité sociale organise une solidarité, entre les générations, entre les personnes qui sont malades et celles qui sont en bonne santé, entre ceux qui travaillent et ceux qui se retrouvent au chômage, mais aussi entre les plus riches et ceux qui ne le sont pas. L'arnaque est encore plus flagrante quand tu réfléchis aux heures supplémentaires. Car pour le SMIC on transfert les cotisations de l'employeur en salaire net. Mais pour les heures sup ok l'employé va y gagner un petit peu avec la différence gagnée entre le brut et le net, mais c'est surtout l'employeur qui y gagne en n'ayant plus à payer de taxes et de cotisations sur ces heures supplémentaires. Cette différence ne va évidemment pas aux employés, elle reste dans la poche des entreprises. Outre le manque à gagner pour la sécurité sociale et donc pour nous et notre pouvoir d'achat, les heures sup ( en tout cas les premières ) deviennent moins coûteuses pour l'employeur que les heures normales, et donc l'incitent à préférer faire faire des heures sup plutôt que d'embaucher. Entre ça et les primes défiscalisées, il y a un gros transfert de la sécurité sociale vers les entreprises, toujours sans discernement et sans contreparties. Et on sait que ce type de cadeaux aux entreprises va tout droit dans la poche des actionnaires ou des dirigeants, rarement dans l'investissement, et dans les salaires. Et après on nous parle du trou de la sécurité sociale.
  15. jimmy45

    avez vous des dettes

    La banque centrale peut intervenir sur les marchés et racheter les dettes d'un état pour conserver les taux au niveau qu'elle souhaite. Même si l'opération a bien sûr des limites. On a pu voir dans la situation de la Grèce que les marchés pouvaient profiter d'une dépendance de l'état à partir du moment où sa banque centrale choisit de ne pas le protéger et demander des taux dépassant les 20% quand l'état n'a plus d'autre choix que d'accepter leur chantage ou faire défaut. Présenter les choses comme vous le faites Enchantant est donc assez malhonnête. Il n'y a pas qu'une histoire de confiance, il y a des intérêts politiques ( et beaucoup de possibilités d'instrumentaliser à des fins politiques ) et financiers, il y a des actes qui sont motivés uniquement par l'avidité et l'appât du gain et qui sont encore plus irrationnels du coup que des simples histoires de confiance. Dans tous les cas cette dépendance est antidémocratique et ne devrait pas exister. Ceux ou celles qui l'ont mis en place sans que les enjeux soient clairs pour la population, et surtout sans l'approbation de la population, sont clairement des truands et des traitres à la nation.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité