Aller au contenu

jimmy45

Membre
  • Contenus

    6533
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de jimmy45

  • Rang
    Forumeur alchimiste
  • Date de naissance 12/16/1978

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

15617 visualisations du profil
  1. https://www.mediapart.fr/journal/france/270319/enregistrements-benalla-une-expertise-judiciaire-exclut-tout-montage Les enregistrements ne sont pas un montage. La remise en liberté de Benalla est donc injustifiée.
  2. Les faits ont la vie dure, elle ne serait jamais tombée si les CRS n'avaient pas chargé et les policiers ont refusé qu'un street medic aille donner les premiers soins sous prétexte que la place était interdite aux manifestations, regardez la vidéo avant de parler merci.
  3. On va vous interdire de respirer, et puis si vous vous mettez à respirer on vous fera 3 sommations avant de vous flinguer, et on dira alors que vous saviez ce qui vous attendait, ça justifiera votre mort. Vous vous rendez bien compte que cette rhétorique est lamentable. C'est pourtant celle que vous utilisez ici. La dame elle manifestait contre l'interdiction de manifester, elle savait très bien qu'elle désobéissait, mais cette désobéissance ne méritait pas de se prendre une charge de CRS et ne méritait pas de se retrouver avec des fractures au crâne. Vous vous êtes tellement fait laver le cerveau que vous en oubliez les bases de ce qui est juste ou injuste ? L'utilisation de la violence par les policiers doit être justifiée, peu importe que quelqu'un plus haut ait décrété qu'il était interdit de manifester sur cette place, ils n'ont le droit d'utiliser cette violence que s'il y a de la violence en face. Cette dame ils auraient dû la laisser agiter son drapeau, elle serait partie d'elle même, cela ne faisait de mal à personne, elle ne mettait personne en danger, votre comparaison est bidon.
  4. Il se peut même que sur le même modèle que les diners qu'il organisait en marge de ses déplacements de ministres pour convaincre riches et hommes d'affaires de financer sa campagnes par des dons de 7500 euros, celui-ci ait profité du grand débat pour réunir des maires pour les convaincre de soutenir les candidats LREM aux sénatoriales et faire des deals pour leur faire gagner des sièges aux municipales ou sénatoriales.
  5. Je suis assez intelligent pour ne pas être légaliste. Quand les lois sont justes ils faut les défendre. Quand les lois sont injustes il faut les dénoncer. Respecter la loi aveuglément c'est se ranger du côté des injustices et du mal. Des millions d'expériences humaines le démontrent.
  6. Ben Macron et LREM manquent de soutiens au niveau des élus locaux pour les sénatoriales, on a vu que le sénat les fait chier et qu'ils voudraient que le sénat soit aussi aux ordres de LREM et de Macron. D'où la campagne que Macron vient de faire pour fidéliser des maires sous couvert de grand débat.
  7. Un maire n'a aucune légitimité en matière de politique nationale. Il a été élu pour un mandat local.
  8. Il y a déjà beaucoup de choses sur ce forum, et tu me verras mal soutenir une manifestation religieuse ou d'extrême droite parce que je suis athé et de gauche, par contre s'il y a une injustice j'ai toujours été du côté des personnes flouées. Maintenant si tu n'en sais rien tu es au mieux dans le procès d'intention. Manifester c'est interpeler les gens. Si on ne t'autorises à manifester que dans les endroits où il n'y a personne c'est une façon de t'empêcher de manifester. A quand l'obligation de manifester sur les routes départementales au milieu des champs pour interpeler les vaches ? Mais que tu aies prévenu ou non ne change rien à l'illégitimité de la violence policière ici. "Salut je te préviens je vais te tuer. Bon il est mort ok mais je l'avais prévenu 3 fois ..." N'importe quoi ... Ils le savaient c'est pour cela qu'ils étaient là, ils manifestaient contre l'interdiction ! On tourne en rond, je t'ai expliqué que l'interdiction est illégitime, et que le recours à la violence était injustifiée. L'interdiction ne change rien à ce qui est juste ou légitime, ou encore injuste ou illégitime. Cela tient à ce qui est bien ou mal, à ce qui nuit aux autres ou pas. Cela ne tient pas à ce que les lois fixées par le gouvernement vont en dire.
  9. Je suis d'accord avec toi, on devrait parler de ce qui ne va pas au niveau de la police, et notamment la dérive en police politique. Outre ce que nous constatons à chaque nouvelle manifestation, il y a l'affaire Benalla qui a révélé les connivences entre un membre de l’Élysée, un proche de macron, et des responsables du département de la police qui s'occupe du maintien de l'ordre justement, et de leur politisation surtout alors que ce sont ces responsables qui ont invité Benalla à venir casser du gauchiste. Mais il ne faut pas oublier qu'il y a quand même une part de cette dérive qui tient aussi à la haine réciproque qui s'est développée entre les policiers et les militants politiques de gauche depuis des années, mécaniquement, du fait que les gouvernements qui se sont succédés ont toujours mené des politiques de droites et donc poussé la gauche à la protestation.
  10. Libre à toi de croire que tout le monde est comme toi. En ce qui me concerne j'ai largement démontré que mes indignations dépendaient des injustices et non de réactions partisanes. Tu es donc dans la diffamation. Ici il n'est pas question de loi à géométrie variable, l'interdiction de manifester est injuste et doit être levée, car elle interdit quelque chose qui n'est pas nuisible à la société. Il est question que la violence des policiers ici était injustifiée et prouve l'absurdité de la doctrine de tolérance zéro et de l'interdiction de manifester mise en place par le gouvernement. Ce qui s'est passé c'est justement le genre de drames que l'on redoute avec la mise en place de ces idées de merde.
  11. La thèse idéalisée du contrat. Ici le contrat de travail est le fait de diverses pressions sur le marché du travail comme le couteau à la gorge de devoir travailler pour vivre et ne pas perdre sa maison, ne pas se retrouver sans pouvoir payer les factures etc ... Il y a le fait de se retrouver à perdre ses indemnités chômage si on en bénéficie si on refuse plus de deux emplois. L'employeur et l'employé ne sont pas sur un pied d'égalité au moment de la signature du contrat. Le marché du travail est totalement déséquilibré. Sans compter les pressions côté employeur. La concurrence et le système capitaliste qui incitent à baisser les coûts salariaux. Les salaires se retrouvent clairement trop bas par rapport à la productivité des travailleurs. Une grosse partie de la productivité se retrouve détournée dans les poches d'une minorité de personnes par des mécanismes divers et variés.
  12. Etre là sur cette place pour manifester n'était nuisible en rien à la société, la loi n'avait pas le droit de l'interdire. Cette partie de l'article ne peut être ignoré comme vous le faites. Cette dame n'a rien avoir avec les casseurs, et là encore elle n'a pas à être interdit de manifester à cause d'autres personnes, c'est trop facile de priver les gens de leur droit en inventant au passage un faux délit d'association. C'est justement pour éviter ce genre de lois que le droit de manifester est protégé au niveau constitutionnel. Non la tolérance c'est faire la distinction entre des personnes pacifiques qui ne font rien de mal et dans ce cas les laisser exercer leur droit fondamental de manifester,malgré une interdiction absurde et ne garder la violence qu'en cas de légitime utilisation contre des gens violents en face comme les casseurs, les blacks blocks etc ... La vidéo est accablante, la dame de 73 ans est renversée à cause de la charge des CRS, et non pas à cause d'un mouvement de foule. Après que ce soit un CRS directement ou une personne poussée par un CRS qui la bouscule ne change rien à la responsabilité prise par les CRS de charger un petit groupe de manifestants pacifiques. Et rien n'empêchait de laisser passer les streets medics le temps que les pompiers ou le samu arrive. Aller sur le terrain de leurs compétences pour justifier le fait que les policiers les empêchent d'aider la dame blessée à la tête est lamentable. N'importe quoi. Le délit d'attirer maintenant ? Rien avoir, le droit de manifester est un droit fondamental. Fondamental cela signifie que le gouvernement, l'état, n'ont pas le droit de le supprimer ni de le restreindre au point de l'empêcher. Tous les gouvernements sont tentés de s'en prendre à ce droit parce qu'il est un contre pouvoir contre leurs actions. C'est pour cela qu'il faut le protéger du gouvernement. Le fait d'en faire un droit constitutionnel normalement le protège des éventuelles lois visant à le restreindre. Mais là nous avons un conseil constitutionnel qui ne fait pas son travail. Si si c'est exactement transformer des gens innocents en délinquants avec une loi inique et justifier ensuite les violences qu'on leur fait subir par le devoir de respecter ces lois iniques. C'est un processus tellement utilisé par tous les pouvoirs autoritaires qu'on ne peut plus l'ignorer de nos jours et se ranger dans le camp des oppresseurs autrement qu'en connaissance de cause. Désobéir à une loi, ici en ne faisant que manifester, mais en règle général en ne faisant rien de mal, pour dénoncer la loi justement, n'est pas de la provocation, mais de la désobéissance civile et ne justifie en rien l'utilisation de la violence à son encontre. C'est un moyen de protestation pacifique ! La violence légitime de la police ne droit être utilisée qu'en cas de violence en face.
  13. Je vois du mépris dans le fait de vous placer dans le groupe des personnes qui arrivent à savoir ce qui est réaliste et placez les gens qui ne partagent pas vos convictions dans le groupe des cons qui ne s'aperçoivent pas que ce qu'ils défendent est irréaliste. Et oui quasiment au même score quand 4 candidats sont autour des 20% je pense que cela est une particularité de cette élection qui me semble importante de rappeler quand on a un discours aussi binaire que le vôtre. Je vous cite : "peu de voix". Mélenchon, et la FI qui selon vous font partie des "irréalistes" sans bien entendu que vous ne soyez capable d'apporter le moindre argument autre que totalement dogmatique, a fait plus de 19%, cela me semble donc contradictoire avec le "peu de voix". Pareil pour le FN, qui ont fait presque 21% des voix, encore plus contradictoire votre thèse du lien de cause à effet entre le score et l'irréalisme de leur programme.
  14. La loi ne peut défendre que ce qui est nuisible à la Société. Article 5 de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen. Manifester comme le faisait cette dame n'était en rien nuisible, elle avait donc le droit de manifester et c'était la loi qui l'en interdisait qui était illégitime. Et la réalité de la tolérance zéro, que vous ne voulez absolument pas voir, c'est que cela conduit les forces de l'ordre à ne faire preuve d'aucun discernement. Et cela conduit à ce genre de situation où quelqu'un qui ne fait rien de mal est interdit de manifester et blessée, et où les policiers empêchent les street medics de venir porter les premiers soins. Vous vous rendez compte de l'absurdité de ces comportements et de comment cela aurait pu être dramatique ??? Tous ceux qui se cachent derrière la loi pour justifier l'injustifiable me dégoutent.
  15. Bonjour, j'ai regardé les vidéos et les images de la scène à Nice où une militante d'ATTAC se retrouve à terre suite à une charge de CRS. Les manifestants sont pacifiques, et surtout peu nombreux. Ils ne font rien de mal. Oui j'insiste, ils ne font rien de mal. La Loi n'a le droit de défendre que les actions nuisibles à la Société, et ce que faisait cette dame, juste discuter avec les gens et brandir sa pancarte arc-en-ciel pour le droit de manifester n'était nuisible en rien ni à personne. C'est le fait qu'on leur interdise de manifester et ensuite qu'on les charge violemment pour les faire partir qui est mal. Les policiers auraient très bien pu laisser les gens manifester jusqu'à la fin et il n'y aurait eu aucun problème. Les images tournées par France 3 cote d'azur sont accablantes, non pas pour les policiers car ils suivent les ordres, mais pour ceux qui les leur ont donné avec pour consigne d'appliquer une tolérance zéro. La tolérance zéro ça pousse des CRS à charger des manifestants pacifiques et à blesser une dame de 73 ans. Ça pousse les CRS à empêcher un street medic d'aller lui porter les premiers secours et de la manière la plus absurde à lui dire qu'il est sur une zone de manifestation interdite et à essayer de le verbaliser au lieu de le laisser passer pour aider une personne en danger.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité