FFr Mag'

  • billets
    462
  • commentaires
    1 209
  • vues
    3 255 193

Contributeurs à ce blog

Pensées du mois

Maïwenn

25 vues

Une sélection minutieuse des pensées de Marie-Pier Charron soigneusement choisies par Aliénor

«Tu es toujours libre de changer didée et de choisir un avenir différent, ou un passé différent.»

Richard Bach

La seule façon qu'un événement passé peut nous affecter est à travers les pensées que l'on entretient maintenant. Il n'y a rien à l'extérieur, à côté, devant ou derrière ce moment... En fait et cela peut sembler étrange à première vue, car on présente rarement les choses ainsi , même les souvenirs les plus lointains sont des créatures du présent. Et ce qui est merveilleux avec le moment présent, c'est qu'on peut toujours en choisir un différent. ;-)

«Le passé est un phare, non un port.»

Proverbe russe

Je le dis souvent, et je le répète encore une fois, pour vous comme pour moi: notre esprit peut difficilement concevoir un avenir très différent du passé. Il peut difficilement nous suivre en dehors de ce qui lui est familier. Ainsi, si une idée nous semble impossible, ce n'est certainement pas parce qu'elle lest vraiment, mais simplement parce que le sillon nest pas encore tracé. On na aucun point de référence dans ces territoires où on na encore jamais mis les pieds.

Au début d'une nouvelle aventure ou dun nouveau cycle, il est tout à fait normal de se sentir un peu bizarre et de sattendre à ce que l'avion pique du nez. La clé est simplement de comprendre d'où vient notre réaction... et de l'accepter Au fil du temps, on en vient à s'y habituer. Et tôt ou tard, on commence même à aimer le sentiment d'inconfort qui nous habite avant les grands départs, car on ressent à travers lui la magie du voyage que l'on s'apprête à effectuer. Une magie qui dépassera tout ce que l'on peut imaginer.

«La vie passe, rapide caravane! Arrête ta monture et cherche à être heureux.»

Omar Khayyâm

Bien sûr, personne n'aspire à être éternellement insatisfait. On se dit quon prendra le temps de respirer et dêtre en paix l'orsquon sera arrivé... Et on y croit. Mais on n'est jamais arrivé, bien sûr; où que l'on aboutisse, on cherche quelque chose de nouveau la minute quon y met le pied. Nous sommes donc nombreux à vivre continuellement en attente de quelque chose, en suspens à quelques centimètres de nos carottes du moment, mais incapables dy croquer à pleines dents. (Hmm, je devrais peut-être remplacer les carottes par un truc plus original ou appétissant... Des figues fraîches, peut-être?)

Rappelons-nous une chose: au-delà de toutes les carottes (ou figues fraîches...) qui nous font vibrer, ce que l'on cherche par-dessus tout est le sentiment d'être profondément serein, connecté, rassasié. Voilà ce que l'on veut vraiment, en réalité. Et ce bien-être, il n'y a que le moment présent oui, CE moment présent qui peut nous le donner... Seulement en cessant de chercher pouvons-nous le trouver.

Marie-Pier Charron


   Alerter


0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant