Aller au contenu

Qu'est-ce que l'extrême-droite ?

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre 36ans Posté(e)
Quasi-Modo Membre 15 842 messages
Chercheur de ciel‚ 36ans
Posté(e)

Bonjour,

Utilisé comme une insulte par les partisans de l'extrême-gauche, l'appellation extrême-droite est utilisée à tort et à travers sans qu'on sache bien ce qui définit une personne d'extrême-droite. Et celui qui emploie un mot qu'il est incapable de définir rigoureusement n'est pas loin d'être un tartuffe.

Qu'est-ce que l'extrême-droite, d'un point de vue idéologique et politique ?

A peu près tout ce qu'on sait sur l'extrême droite c'est qu'on l'associe au racisme et que c'est très péjorativement connoté. Mais c'est un peu simpliste sachant que des gens bien de gauche sont parfois racistes.

Pour moi l'extrême-droite rassemble, d'un point de vue idéologique, tous ceux qui privilégient et croient à la force au détriment du droit. Si on s'en tient à cette définition stricte, on se rend compte que la plupart des gens qui sont catalogués à la droite extrême n'y correspondent pas.

  • Like 1
  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
  • Réponses 71
  • Créé
  • Dernière réponse

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

  • 11

  • 10

  • 6

  • 5

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

Messages populaires

S'oppose à la démocratie. A besoin d'un bouc émissaire. N'a pas de projet, sauf prendre le pouvoir et ne plus le rendre.

Comique ce sujet venant d une personne qui souvent traite de gauchistes d'autres personnes   Terme péjoratif et dont il est incapable de définir   

Pour moi l'extrême droite aujourd'hui c'est Mélenchon, LFI et EELV. Marine Le Pen fait figure de démocrate modérée, à côté de pareils excités! Cela dit ça n'a guère d'importance, les termes "gauc

Images postées

Membre 21ans Posté(e)
Ohissa Membre 1 546 messages
Forumeur alchimiste‚ 21ans
Posté(e)

Bonjour 

En politique un parti étiqueté extrême est considéré dangereux.

Bonne journée 

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 44ans Posté(e)
Fraction Membre 2 716 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, Quasi-Modo a dit :

Bonjour,

Utilisé comme une insulte par les partisans de l'extrême-gauche, l'appellation extrême-droite est utilisée à tort et à travers sans qu'on sache bien ce qui définit une personne d'extrême-droite. Et celui qui emploie un mot qu'il est incapable de définir rigoureusement n'est pas loin d'être un tartuffe.

Qu'est-ce que l'extrême-droite, d'un point de vue idéologique et politique ?

A peu près tout ce qu'on sait sur l'extrême droite c'est qu'on l'associe au racisme et que c'est très péjorativement connoté. Mais c'est un peu simpliste sachant que des gens bien de gauche sont parfois racistes.

Pour moi l'extrême-droite rassemble, d'un point de vue idéologique, tous ceux qui privilégient et croient à la force au détriment du droit. Si on s'en tient à cette définition stricte, on se rend compte que la plupart des gens qui sont catalogués à la droite extrême n'y correspondent pas.

Bonjour,

Cognitivement, le clivage gauche-droite résulte d'un dimensionnement récurent du plan politique et décisionnel.

Mais il ne s'agit que d'un dimensionnement évasif qui regroupe de nombreuses dimensions.

Certains naïfs extrapolatifs y verraient même un clivage sexué, ou encore un clivage morale-pragmatisme, ou même progressiste-conservateur.

La vérité c'est que tout formalisme et tout essentialisme sont réducteurs.

 

La qualification d'extrême-droite est effectivement une facilité rhétorique à caractère injurieux, qui aurait pour projet de disqualifier son interlocuteur d'un revers de main.

Il est vrai que les chiens et les loups se ressemblent, mais les uns protègent le troupeau alors que les autres le déciment.

A mon sens, les extrêmes seraient davantage dirigistes et interventionnistes, alors que les centristes seraient davantage libéraux et régulateurs.

Les libéraux percevraient le destin naturel comme étant bien dimensionné, alors que les dirigistes percevraient la Nature comme biaisée, et nécessitant une administration correctrice autoritaire.

On retrouve le même clivage dans l'éducation des enfants.

 

Sur le plan législatif ou exécutif, les extrêmes seraient davantage légalistes, fort d'un argument d'autorité de facto, et les modérés seraient davantage légitimistes, ils devraient systématiquement justifier leur autorité.

L'argument de puissance que vous évoquez est obsolète, puisque le fascisme et le communisme n'existent plus.

Ce sont les arguments de raison et de séduction qui ont conquis l'Occident.

Mais il ne s'agit pas de dire qui a raison et qui a tort dans l'absolu, c'est souvent conjoncturel.

Et les personnes présumées extrémistes vous rétorquerons "au grands maux les grands remèdes".

Cordialement, Fraction

 

 

Modifié par Fraction
  • Like 1
  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 34ans Posté(e)
Vicen Membre 787 messages
Forumeur accro‚ 34ans
Posté(e)

L'axe gauche droite en politique représente la position où s'assoit les types dans l'hémicycle. Les nationalistes occupent les sièges les plus à droites.

D'un point de vu idéologique, résonner comme si il n'existait qu'un seul axe unidimensionnel n'est pas cohérent. Vu qu'il existe une multitude de sujets politiques et divers façon de les aborder. Il existe des schémas en deux voir trois dimensions qui représentent les courants politiques sur respectivement deux et trois axes idéologiques. Si l'extrême droite et la droite se rejoignent sur les sujets migratoires et sécuritaires, ils sont très différents sur d'autres aspects. Concernant l'économie les uns sont des sociaux nationalistes, les autres des mondialistes libéraux.

(Récemment le RN a fait un mouve vers le centre concernant l'axe économique, histoire de plaire aux lobbys)

Modifié par Vicen
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 75ans Posté(e)
Talon 1 Membre 16 566 messages
Talon 1‚ 75ans
Posté(e)

S'oppose à la démocratie. A besoin d'un bouc émissaire. N'a pas de projet, sauf prendre le pouvoir et ne plus le rendre.

  • Like 2
  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 37ans Posté(e)
cheuwing Membre 14 547 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

Comique ce sujet venant d une personne qui souvent traite de gauchistes d'autres personnes  

Terme péjoratif et dont il est incapable de définir 

 

  • Like 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 78ans Posté(e)
dede 2b Membre 12 122 messages
Forumeur alchimiste‚ 78ans
Posté(e)

Le terme extrême droite est employé pour classer des mouvements, des organisations et les partis politiques placés les plus à droite du spectre politique et historiquement disposés à l'extrême droite des hémicycles parlementaires.

Il y a 1 heure, Vicen a dit :

(Récemment le RN a fait un mouve vers le centre concernant l'axe économique, histoire de plaire aux lobbys)

Justement c'est le principe de l'extrème droite, on appelle celà le populisme!

 

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 48ans Posté(e)
Henri. Membre 1 496 messages
Forumeur alchimiste‚ 48ans
Posté(e)

Pour la droite comme la gauche, le terme exact est radicale. Extrême est une dépréciation péjorative utilisant le nazisme d'un côté et le stalinisme de l'autre pour décrédibiliser un mouvement politique...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 69ans Posté(e)
Gouderien Membre 22 017 messages
Obsédé textuel‚ 69ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, Quasi-Modo a dit :

Bonjour,

Utilisé comme une insulte par les partisans de l'extrême-gauche, l'appellation extrême-droite est utilisée à tort et à travers sans qu'on sache bien ce qui définit une personne d'extrême-droite. Et celui qui emploie un mot qu'il est incapable de définir rigoureusement n'est pas loin d'être un tartuffe.

Qu'est-ce que l'extrême-droite, d'un point de vue idéologique et politique ?

A peu près tout ce qu'on sait sur l'extrême droite c'est qu'on l'associe au racisme et que c'est très péjorativement connoté. Mais c'est un peu simpliste sachant que des gens bien de gauche sont parfois racistes.

Pour moi l'extrême-droite rassemble, d'un point de vue idéologique, tous ceux qui privilégient et croient à la force au détriment du droit. Si on s'en tient à cette définition stricte, on se rend compte que la plupart des gens qui sont catalogués à la droite extrême n'y correspondent pas.

Pour moi l'extrême droite aujourd'hui c'est Mélenchon, LFI et EELV. Marine Le Pen fait figure de démocrate modérée, à côté de pareils excités!

Cela dit ça n'a guère d'importance, les termes "gauche" et "droite" ayant perdu presque toute signification - ce qui explique en partie le désarroi de l'électorat, et pour finir son abstention.

Modifié par Gouderien
  • Like 1
  • Haha 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 36ans Posté(e)
Quasi-Modo Membre 15 842 messages
Chercheur de ciel‚ 36ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, Talon 1 a dit :

S'oppose à la démocratie. A besoin d'un bouc émissaire. N'a pas de projet, sauf prendre le pouvoir et ne plus le rendre.

La caractéristique du bouc émissaire c'est d'en faire le principe de tous nos malheurs.

La plupart des personnes sont conscientes que les immigrés ou les musulmans ne sont pas responsables de tous leurs maux.

En revanche ils affirment que cela pose un certain nombre de problèmes qui sont mal traités par les politiques habituelles.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 44ans Posté(e)
Gremlyne Membre 1 093 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Aux extrémistes de droite... Alors c'est ça vos définitions de l’extrême droite ?  Incultes ou de mauvaises foi... ? :hu: allez zou faut aller étudier un peu ou se racheter une honnêteté...

 

En tout cas qu'est ce que l'extrême droite s'échine pour être considérée comme légitime, dans la normalité et que ce soit l’extrême gauche qui reprenne sa place au jeu du pouilleux des infréquentables ... :D

 

Mais ils ne s’arrêtent pas là... attention méfiez-vous de toute la gauche y compris les écolos qu'ils présentent tantôt comme des bobos mous bisounours incompétents tantôt comme des ayatollahs dangereux... mais on n'est plus à une contradiction prêt avec eux... :sleep:

 

"Tu te sens menacé dans ton identité, tu te sens cocu politiquement, tu es en colère mais toi tu as bien compris, tu connais "les" coupables parcequ'on te la fait pas et tu appelles de tes souhaits solutions expéditives serties dans un écrin d'uniformes et d'autorité... et qu'on te conforte en te disant c'est normal ceux qui ne sont pas ainsi sont des hypocrites ? Tu aimes faire des sou-entendus fielleux en rigolant sur les personnes d'origines étrangères en terminant par un ":hehe:" ou un ":o°"?

Tu aimes les mouvements ou les gens ne peuvent à un moment s’empêcher de dire tout haut ce qu'ils haïssent avec bave et forces postillons parceque... c'est plus fort qu'eux et même quand ça joue contre eux ?

Si on te donnait une baguette magique tu préférerais donner leçon impitoyables à ceux que tu considères comme monstres ou traitres plutôt que le monde devienne plus juste et fréquentable (...sans aborder la faisabilité du souhait juste du souhait primaire...) ? Alors peut-être est tu prêt pour l’extrême droite !" :eva:

Modifié par Gremlyne
  • Like 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 43ans Posté(e)
Pheldwyn Membre 13 906 messages
Explorateur de Nuages‚ 43ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, cheuwing a dit :

Comique ce sujet venant d une personne qui souvent traite de gauchistes d'autres personnes  

Terme péjoratif et dont il est incapable de définir 

Ou qui parle d' "extrême-gauche" à tort et à travers. 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 43ans Posté(e)
Pheldwyn Membre 13 906 messages
Explorateur de Nuages‚ 43ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, Henri. a dit :

Pour la droite comme la gauche, le terme exact est radicale. Extrême est une dépréciation péjorative utilisant le nazisme d'un côté et le stalinisme de l'autre pour décrédibiliser un mouvement politique...

Bah non, à gauche tu as la gauche radicale (LFI, PCF) et l'extrême gauche (NPA, LO). 

À droite, on pourrait également mettre Dupont Aignan dans une droite radicale. Le FN est bien d'extrême-droite, mais tout l'enjeu pour l Marine Lepen à été de le dédiaboliser (aidée par les bien pensants et les médias) pour en faire un parti populiste de droite, qui ne brandit plus la xénophobie et son racisme, ses électeurs sachant très bien implicitement qu'ils sont toujours là. 

il y a une heure, Quasi-Modo a dit :

En revanche ils affirment que cela pose un certain nombre de problèmes qui sont mal traités par les politiques habituelles.

Le FN a toujours brandi l'immigration comme source de tous les maux. D'ailleurs, le reste du programme, l'économie par exemple, dépend des territoires (une pâle copié insincère de gauche dans le nord, et sinon la droite tatchérienne historique du mouvement dans le sud) et n'est qu'une variable d'ajustement démagogique. 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 72ans Posté(e)
Anatole1949 Membre 27 501 messages
Debout les morts...‚ 72ans
Posté(e)
Il y a 4 heures, Fraction a dit :

Bonjour,

Cognitivement, le clivage gauche-droite résulte d'un dimensionnement récurent du plan politique et décisionnel.

Mais il ne s'agit que d'un dimensionnement évasif qui regroupe de nombreuses dimensions.

Certains naïfs extrapolatifs y verraient même un clivage sexué, ou encore un clivage morale-pragmatisme, ou même progressiste-conservateur.

La vérité c'est que tout formalisme et tout essentialisme sont réducteurs.

 

La qualification d'extrême-droite est effectivement une facilité rhétorique à caractère injurieux, qui aurait pour projet de disqualifier son interlocuteur d'un revers de main.

Il est vrai que les chiens et les loups se ressemblent, mais les uns protègent le troupeau alors que les autres le déciment.

A mon sens, les extrêmes seraient davantage dirigistes et interventionnistes, alors que les centristes seraient davantage libéraux et régulateurs.

Les libéraux percevraient le destin naturel comme étant bien dimensionné, alors que les dirigistes percevraient la Nature comme biaisée, et nécessitant une administration correctrice autoritaire.

On retrouve le même clivage dans l'éducation des enfants.

 

Sur le plan législatif ou exécutif, les extrêmes seraient davantage légalistes, fort d'un argument d'autorité de facto, et les modérés seraient davantage légitimistes, ils devraient systématiquement justifier leur autorité.

L'argument de puissance que vous évoquez est obsolète, puisque le fascisme et le communisme n'existent plus.

Ce sont les arguments de raison et de séduction qui ont conquis l'Occident.

Mais il ne s'agit pas de dire qui a raison et qui a tort dans l'absolu, c'est souvent conjoncturel.

Et les personnes présumées extrémistes vous rétorquerons "au grands maux les grands remèdes".

Cordialement, Fraction

 

 

"La qualification d'extrême-droite est effectivement une facilité rhétorique à caractère injurieux, qui aurait pour projet de disqualifier son interlocuteur d'un revers de main."

Extrême droite comme extrême gauche, trop souvent une fois arrivé au pouvoir de l'un ou de l'autre, c'est la dérive assurée et parfois voire même souvent, cela se termine très mal, il me semble que les exemples ne manquent pas mais que voulez-vous, les français ont la mémoire courte et ont une solide dose de bêtise.

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 36ans Posté(e)
Quasi-Modo Membre 15 842 messages
Chercheur de ciel‚ 36ans
Posté(e)
il y a 30 minutes, Gremlyne a dit :

Aux extrémistes de droite... Alors c'est ça vos définitions de l’extrême droite ?  Incultes ou de mauvaises foi... ? :hu:allez zou faut aller étudier un peu ou se racheter une honnêteté...

 

En tout cas qu'est ce que l'extrême droite s'échine pour être considérée comme légitime, dans la normalité et que ce soit l’extrême gauche qui reprenne sa place au jeu du pouilleux des infréquentables ... :D

 

Mais ils ne s’arrêtent pas là... attention méfiez-vous de toute la gauche y compris les écolos qu'ils présentent tantôt comme des bobos mous bisounours incompétents tantôt comme des ayatollahs dangereux... mais on n'est plus à une contradiction prêt avec eux... :sleep:

 

"Tu te sens menacé dans ton identité, tu te sens cocu politiquement, tu es en colère mais toi tu as bien compris, tu connais "les" coupables parcequ'on te la fait pas et tu appelles de tes souhaits solutions expéditives serties dans un écrin d'uniformes et d'autorité... et qu'on te conforte en te disant c'est normal ceux qui ne sont pas ainsi sont des hypocrites ? Tu aimes faire des sou-entendus fielleux en rigolant sur les personnes d'origines étrangères en terminant par un ":hehe:" ou un ":o°"?

Tu aimes les mouvements ou les gens ne peuvent à un moment s’empêcher de dire tout haut ce qu'ils haïssent avec bave et forces postillons parceque... c'est plus fort qu'eux et même quand ça joue contre eux ?

Si on te donnait une baguette magique tu préférerais donner leçon impitoyables à ceux que tu considères comme monstres ou traitres plutôt que le monde devienne plus juste et fréquentable (...sans aborder la faisabilité du souhait juste du souhait primaire...) ? Alors peut-être est tu prêt pour l’extrême droite !" :eva:

C'est ça ta définition ?

Surtout n'écris jamais un dictionnaire.

Je ferai remarquer que certains commencent déjà à parler d'extrême-droite et d'extrême-gauche alors que ce sont les seuls à savoir de quoi ils parlent vu qu'ils sont incapables d'en donner une définition.

C'est plus une notion fourre-tout qu'un concept.

Un vague mélange de soupçon de racisme et d'autoritarisme. Et paf ! Vous êtes d'extrême-droite !

Elle est pas belle la vie ?

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 36ans Posté(e)
Quasi-Modo Membre 15 842 messages
Chercheur de ciel‚ 36ans
Posté(e)
il y a 23 minutes, Pheldwyn a dit :

Le FN a toujours brandi l'immigration comme source de tous les maux. D'ailleurs, le reste du programme, l'économie par exemple, dépend des territoires (une pâle copié insincère de gauche dans le nord, et sinon la droite tatchérienne historique du mouvement dans le sud) et n'est qu'une variable d'ajustement démagogique. 

Mais aujourd'hui il suffit de dire que l'immigration et l'islam pose un certain nombre de problèmes qu'il faudrait traiter pour passer pour le méchant stigmatisant blanc et mâle dominant.

Pour ma part je n'ai jamais pensé que l'islam et les musulmans représentaient le principe de tous nos problèmes. Ce serait ridicule et grotesque. Mais je reste catalogué extrême-droite par un certains nombre de participants qui tiennent davantage du guignol que de l'intellectuel.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 36ans Posté(e)
Quasi-Modo Membre 15 842 messages
Chercheur de ciel‚ 36ans
Posté(e)

D'expérience je dirais que quiconque s'oppose à la montée de l'islamisme et de certaines de ses pratiques, critique l'islam (même intellectuellement), ou s'oppose aux dérives de l'immigrationnisme de politique politicienne (absolument pas humaniste mais utilisant les immigrés comme des marchandises interchangeables bien pratiques qui vont vider leurs pays d'origine de leurs compétences) est catalogué extrême-droite.

Autrement dit : il faut être pour une immigration incontrôlée et sauvage, il faut surtout éviter de critiquer l'islam et il faut laisser se déployer toute l'expression publique et privée de l'islamisme, sinon on est soupçonnable d'être extrême droite. Ce n'est certes pas la définition que certains en feraient, mais j'invite à méditer quant au fait que c'est véritablement en pratique ainsi que ça se passe.

  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 44ans Posté(e)
Fraction Membre 2 716 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, Anatole1949 a dit :

"La qualification d'extrême-droite est effectivement une facilité rhétorique à caractère injurieux, qui aurait pour projet de disqualifier son interlocuteur d'un revers de main."

Extrême droite comme extrême gauche, trop souvent une fois arrivé au pouvoir de l'un ou de l'autre, c'est la dérive assurée et parfois voire même souvent, cela se termine très mal, il me semble que les exemples ne manquent pas mais que voulez-vous, les français ont la mémoire courte et ont une solide dose de bêtise.

Bonjour,

Les extrêmes au pouvoir auraient une tendance à diviser.

Mais est-ce en vertu de ce qu'ils font ou de ce qu'ils sont ?

Je connais suffisamment les forums pour savoir que l'on est plus souvent jugé pour ce que l'on est plutôt que pour ce que l'on dit.

 

Nous avons constaté qu'au niveau local, les présumés extrémistes se font réélire largement.

Et nous savons le niveau d'affection des administrés pour leurs élus locaux.

 

Mais mon discours n'est pas politique ni factuel, il se situe sur le plan idéologique et conceptuel.

La notion d'extrémisme dépend de l'œil, du cerveau, et du cœur de ceux qui la reconnaissent.

Cette notion est donc conjoncturelle, et l'Histoire est un génie qui a su la réadapter en fonction de la maturité populaire :

On a les dirigeant que l'on mérite, et que l'on vaut.

 

Le fascisme s'enorgueillit d'un argument de puissance qui n'a plus cours aujourd'hui.

On ne gouverne plus par la force mais par le droit, la séduction, et le résultat.

 Or, il existe un droit, une séduction et un résultat d'extrême droite (auxquels je ne souscris pas).

Et quelle que soit notre autocensure, il existera toujours une extrême droite, de facto, docile à nos valeurs constitutionnelles.

 

Je regrette seulement que notre Conseil Constitutionnel se focalise sur le 1er article des Droits de l'Homme, au lieu de se focaliser sur l'intérêt national.

Parce que les Droits de l'Homme ne sont pas des articles de loi, rationnellement, mais de la littérature insurrectionnelle, empiriquement.

 

Modifié par Fraction
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×