Aller au contenu

Ces enfants qui ont honte du métier de leurs parents

Messages recommandés

sovenka Membre 3908 messages
Oiseau de nuit‚ 40ans
Posté(e)

Un métier que l’on n’ose pas écrire dans la case « profession des parents », un boulot que l’on cache à ses copains parce que jugé pas assez « classe »…

La honte du travail de ses parents, Esther, 24 ans, l’a ressentie étant ado :  Mon père était policier et j’avais des copains un peu turbulents qui détestaient les forces de l’ordre. Je planquais son travail en disant qu’il bossait dans la justice. J’entretenais le flou. Un jour, on se baladait, il était en civil. Il a séparé et calmé deux gars qui se battaient à la sortie d’un supermarché. J’étais trop fière. 

Comment le métier de ses parents peut-il en venir à gêner des enfants ? Voire l’absence d’activité. Comme Laura, qui sur notre appel à témoignages sur Facebook, raconte :  Ma mère était au chômage et je n’aimais pas le dire à l’école aux profs. Je trouvais ça intrusif. 

Patrick-Ange Raoult, maître de conférences en psychologie à l’Université de Grenoble (1) n’y voit rien de grave. Parce que, surtout à l’adolescence, la comparaison avec les pairs,  la construction de soi et de son image représentent des phases importantes ». Comme un besoin d’harmonisation  vis-à-vis de son environnement, de ses valeurs, du poids de la norme sociale.

Suite de l'article:

SOURCE

Et vous, aviez-vous honte de la profession de vos parents ? :)

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Virtuose_en_carnage Membre 2164 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)

Cette question m'a toujours dérangé. Je ne vois pas ce que ça peut faire aux enseignants de connaître la profession des parents.

  • Like 2
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Plouj Membre 67240 messages
Voyageur‚ 66ans
Posté(e)
il y a 42 minutes, Virtuose_en_carnage a dit :

Cette question m'a toujours dérangé. Je ne vois pas ce que ça peut faire aux enseignants de connaître la profession des parents.

A une époque, cela permettait d'orienter les enfants dans la même voie que le père de famille.

 

Je suis étonné que cela existe encore..

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alain75 Membre 22498 messages
Marxiste tendance Groucho‚ 59ans
Posté(e)

J'ai grandi dans les années 60-70 dans un quartier à l'époque plein de prolos.(18 ème arrt Paris- La Chapelle, Marx Dormoy )  Donc, père: Menuisier, mère : Gardienne ( on disait encore concierge à l'époque) ça ne détonnais pas par rapport au reste de la classe....

Modifié par Alain75
  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Timo-I Membre 24885 messages
Fermé temporairement.‚ 31ans
Posté(e)

J'ai honte ! J'ai honte ! J'ai honte !

Bien sûr que non que je n'ai pas honte. Puisque moi même, je n'ai pas un boulot meilleur.

Après il y a le fait qu'à l'époque, dans les années 70 80, les gens n'avaient pas la même façon de vivre qu'aujourd'hui. A l'époque les jeunes s'amusaient beaucoup plus que les jeunes d'aujourd'hui. Ils faisaient beaucoup plus la fête. Et il n'y avait pas non plus toutes les lois qu'il y a aujourd'hui.

Et pareil pour les métiers, il y avait des métiers qui rapportaient beaucoup à une époque et qui étaient même très bien vu et qui aujourd'hui ne rapportent plus rien et peuvent même paraître ingrat pour certains.

C'est la mentalité des gens qui a changé.

Et personnellement ceux qui ont dans la quarantaine, je les trouve cons comme leurs pieds. Et c'est à partir de cette génération là que ça s'est dégradé. Toutes les autres générations après n'ont fait que subir ces changements.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
RabbinRenard Membre 327 messages
Forumeur survitaminé‚ 26ans
Posté(e)

À l'inverse qui n'a pas rêvé de sortir : "mon daron c'est le baron de la mafia". Avec ça on gagne le respect ultime dans toute l'école et on aurait que des 20/20 et de la bouffe de grands resto' à la cantine. :cool:

  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
l'ours 5785 Membre 4125 messages
Ursidé bien léché‚ 69ans
Posté(e)
il y a 37 minutes, Timo-I a dit :

Et pareil pour les métiers, il y avait des métiers qui rapportaient beaucoup à une époque et qui étaient même très bien vu et qui aujourd'hui ne rapportent plus rien et peuvent même paraître ingrat pour certains.

Je peux en témoigner, j'ai commencer comme routier au milieu des années 70, je peux dire, même en faisant du national a mes débuts, je gagnais très très bien ma vie, alors je vous dit pas quand je suis passé a l'inter.

Maintenant ils ont des beaux camions avec des grandes cabines qui ressemblent a des lofts, alors que nous avions des niches a chien, ils ont la télé, internet, la clim, même a l'arrêt mais quand tu regardes de près leur feuilles de paye et que tu retires la prime de panier et de découcher, que tu ne touches pas pendant les vacances, malade, ni en accident de travail et qui ne compte pas pour la retraite, ils sont a peine au smig.

Je suis parti en retraite juste a temps. :D

 

Modifié par l'ours 5785
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sittelle Membre 4636 messages
Un oiseau la tête en bas !‚
Posté(e)

Il me semble que non je n'ai jamais eu honte du métier de mes parents .. pas plus de ceux que j'ai exercé et encote moins de ceux de mon compagnon ou de mes enfants ..

 

Et point de vue statut social j'ai même fait le choix de descendre quelque marche. Ce que j'ai perdu en rémunération je l'ai regagne en épanouissement.

Des autres il va sans dire ..

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jim69 Membre 3314 messages
Forumeur alchimiste‚ 25ans
Posté(e)
Il y a 22 heures, sovenka a dit :

Et vous, aviez-vous honte de la profession de vos parents ? :)

Non... Ils n'avaient pas de professions "classes", mon père vernisseur (vernir des meubles) pour une entreprise et ma mère vendeuse dans un boulangerie. Des métiers modestes, dont ni moi ni eux avaient honte. C'était des gens bosseurs, modestes et qui ne se plaignaient pas. Je n'avais donc même pas l'idée d'avoir honte de leur travail, eux-mêmes n'en ayant pas honte.

Il y a 22 heures, Virtuose_en_carnage a dit :

Cette question m'a toujours dérangé. Je ne vois pas ce que ça peut faire aux enseignants de connaître la profession des parents.

Savoir si tu es issu d'une famille de ploucs et donc n'avoir aucune chance d'avoir des neurones ? :)

Il y a 21 heures, Plouj a dit :

Je suis étonné que cela existe encore..

Ben moi aussi j'avoue.

  • Like 2
  • Peur 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sittelle Membre 4636 messages
Un oiseau la tête en bas !‚
Posté(e)
il y a 19 minutes, Jim69 a dit :

Non... Ils n'avaient pas de professions "classes", mon père vernisseur (vernir des meubles) pour une entreprise et ma mère vendeuse dans un boulangerie. Des métiers modestes, dont ni moi ni eux avaient honte. C'était des gens bosseurs, modestes et qui ne se plaignaient pas. Je n'avais donc même pas l'idée d'avoir honte de leur travail, eux-mêmes n'en ayant pas honte.

Savoir si tu es issu d'une famille de ploucs et donc n'avoir aucune chance d'avoir des neurones ? :)

Ben moi aussi j'avoue.

Franchement ce net pa le travail des parents qui induisent les neurones .. 

Quel manque de clairvoyance et de modestie .. 

  • Confus 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jim69 Membre 3314 messages
Forumeur alchimiste‚ 25ans
Posté(e)
il y a 4 minutes, Sittelle a dit :

Franchement ce net pa le travail des parents qui induisent les neurones .. 

Quel manque de clairvoyance et de modestie .. 

De 1 c'était sarcastique, de 2 étant moi-même issu de famille modeste en gros je m'auto-traiterais de con, de 3 je ne disais pas que c'était moi qui pensais ça, je supposais que c'était peut-être ce qu'il y avait derrière cette question.

Peut-être qu'en relisant, tu changeras d'avis sur mon soit disant manque de modestie et manque de clairvoyance ?

:soupir:

Modifié par Jim69
  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kai Membre+ 6377 messages
✖►‚ 40ans
Posté(e)

Non je n'ai pas souvenir d'avoir eu honte des métiers de mes parents ... mon père était chauffeur routier et ma mère bossait au secrétariat des urgences à l'hosto aux admissions. Bon ça remonte maintenant ... ils sont à la retraite depuis un moment déjà mais bon de là à avoir eu honte de ce qu'ils faisaient non. Mais je suis étonnée que cette question soit enore posée aux gamins à l'école ... ça existait déjà à mon époque mais je croyais que c'était fini depuis le temps ... apparemment pas ..

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sittelle Membre 4636 messages
Un oiseau la tête en bas !‚
Posté(e)
Il y a 2 heures, Jim69 a dit :

De 1 c'était sarcastique, de 2 étant moi-même issu de famille modeste en gros je m'auto-traiterais de con, de 3 je ne disais pas que c'était moi qui pensais ça, je supposais que c'était peut-être ce qu'il y avait derrière cette question.

Peut-être qu'en relisant, tu changeras d'avis sur mon soit disant manque de modestie et manque de clairvoyance ?

:soupir:

Ou pas .. 

Je n'ai pas la fonction 2em degré ..

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dzag Membre 3282 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Je répondais jamais a cette question. Jamais.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tournicoti_ Membre 45 messages
Forumeur balbutiant‚ 108ans
Posté(e)

Bonjour,

 

Mon père s'occupait de la signalisation à la SNCF. Je n'avais pas honte de son métier. Il a un bac technique.

Ma mère travaillait comme agent administratif aux impôts. Non je n'avais pas honte de son métier. Cependant quand j'étais enfant je me disais toujours "Plus tard j'aurai un métier de passion et non pour l'argent". Je ne voulais pas devenir comme ma maman, qui avait un emploi "de bureau" avec des collègues pas toujours sympa ou du moins ennuyeux et qui s'en ai contenté pour "survivre". En grandissant j'ai compris que beaucoup de dames de sa génération avaient travaillé dans le secrétariat, l'administratif. Puis j'ai préféré avoir une maman qui fasse ce métier que d'avoir une maman mère au foyer par exemple. Je ne dis pas ça pour rabaisser mais dans ma famille on a toujours dit que les femmes devaient travailler. Bon la je m'éloigne du sujet. Bon voilà je n'avais pas honte mais je n'étais pas spécialement fière du métier de ma ma maman. Enfant j'avais l'impression qu'elle méritait mieux. Elle aurait aimé être coiffeuse, puis assistance sociale, nourrice... elle s'est contenté de ce métier. Un jour je lui ai demandé pourquoi elle n'avait pas changé de métier au cours de sa carrière, elle m'a répondu qu'elle avait eu une vie sociale grâce à son métier, que son métier lui avait permis de vivre, d'avoir une vie de famille.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lucky Chloe Membre 437 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)

Je dois avouer que j’avais honte de la profession de mes parents. Mon père était éboueur et ma maman, femme de ménage. Il faut dire que mes petits camarades venaient de famille plus aisée. Du coup, je me suis inventé une vie. À l’époque, je ne me doutais pas que c’était mal.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
charlesleste Membre 63 messages
Forumeur en herbe‚ 30ans
Posté(e)

J’ai pendant longtemps fait partie de ce groupe d’enfants. Mon père était boulanger et ma mère enseignante. J’avais l’impression que les métiers qu’exercent mes parents n’étaient pas assez bien pour que j’en parle devant mes amis. En grandissant, je me suis rendu compte que sans le boulot de ma mère et de mon père je n’aurai pas eu la chance de fréquenter une bonne école.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Badboy_ Membre 2711 messages
Délinquant du forum ‚
Posté(e)

Pour moi, ce sont des connards de gamins... Avoir honte du métier de ses parents, je ne savais même pas que ça pouvait exister :mef2:

Désolé, mais pour moi, c'est un gros défaut d'éducation... Tout ça par peur du jugement des autres ?? Mais on s'en branle du jugement des autres !

Ce même métier qui les a fait manger pendant des années, ça suscite plutot le respect. Ma mère était femme de ménage, bah je le disais avec fierté. Le 1er qui osait me dire quoique ce soit de dénigrant je répondais "bah au moins la mienne ne fait pas les trottoirs comme la tienne...".

Perso, si on ne me respecte pas je respecte encore moins, et rien à foutre du nombre d'ennemis que je me ferai. Et je ne comprends même pas qu'on puisse ne pas inculquer ça aux enfants !! C'est alimenter la peur, donc la haine... et la bétise ! Depuis quand on juge une personne sur le métier qu'elle fait ?

Les fils de PDG sont si nombreux que ca ??

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Morfou Membre 36943 messages
Forumeur alchimiste‚ 70ans
Posté(e)
Le 30/09/2020 à 21:09, Plouj a dit :

A une époque, cela permettait d'orienter les enfants dans la même voie que le père de famille.

 

Je suis étonné que cela existe encore..

Les filles aussi?:D j'ai comme un doute!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×