Aller au contenu

Virtuose_en_carnage

Membre
  • Compteur de contenus

    2 386
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Points

    4,831 [ Donate ]

À propos de Virtuose_en_carnage

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme

Visiteurs récents du profil

7 429 visualisations du profil
  1. Je crois que tu n'as pas compris, mais ce n'est pas grave. Après tout tu n'es pas informaticienne.
  2. Le parc vieillit. Les codes de sécurité ont été écrit en Fortran. Les ingénieurs les ayant écrit sont à la retraite. Les jeunes et le Fortran, ce n'est pas tout à fait ça. En cas de problème, on pourrait rigoler. Quant aux EPR, en effet, c'est une perte de savoir faire. Ce qui prouve qu'on n'est plus trop capable de construire une centrale nucléaire correctement.
  3. Extrêmement plus rare mais également extrêmement plus dangereux quand on voit la durée de vie des éléments radioactifs. Je ne sais pas comment tu évalues tout ça. Tchernobyl et Fukushima, ça ne fait pas rêver. D'ailleurs c'est Fukushima qui a induit le changement de politique Allemande pour aller vers le gaz plutôt que le nucléaire. On est en train de se demander comment comparer des choux et des carottes, et la réponse est non-triviale. En plus, quand on voit l'état du parc nucléaire français, la formation des jeunes ingénieurs et notre incapacité à fabriquer un EPR, ça laisse songeur sur ce
  4. Haha. Je ne sais pas non plus. Je pense qu'une définition assez formelle serait une personne hautement diplômée ou reconnue dans sa "profession".
  5. Pourquoi? Il faut écrire des livres pour appartenir aux élites?
  6. Non, en effet. Je voulais juste dire que c'est comme ça que je me considère. Un livre intéressant à lire, même si dévolu à la démocratie Américaine, "the revolt of the elites and the betrayal of the democracy" (la révolte des élites et la trahison de la démocratie) de Lasch. Le postulat de l'auteur, c'est de dire que les élites, avec une perte de valeur morale, détournent la démocratie pour leur intérêt personnel. Personnellement, je vois aussi une autre catégorie d'élite qui trahit la démocratie: ceux qui refusent de participer à la vie publique alors qu'ils voient la dérive qui est en train
  7. Il faut aussi inclure le risque d'accident nucléaire. C'est trop facile de comparer juste le dioxyde de carbone.
  8. De toute façon, quand on commence à parler d'énergie propre, on est déjà mort: aucune énergie n'est propre.
  9. Ne pas se sentir concerné, c'est encore plus grave pour notre pays. Nos politiques jouent à un jeu dangereux et court-termiste. Je pense qu'il faudrait une révolution par le haut plutôt qu'une révolution par le bas, car on sait que ces dernières sont dangereuses et peuvent aboutir à bien pire que ce que l'on a actuellement. En effet, tu peux aussi me traiter de lâche car je laisse tout cela se faire sans pour autant proposer quelque chose. Je t'assure réellement qu'aucun parti ne représente ce que je pense. Au fond, je pense que je suis comme une partie de cette abstention énorme qui se d
  10. Comme d'habitude, je n'y suis pas allé. J'entends beaucoup que voter est un devoir. Oui peut-être. On a encore le droit de ne pas y aller. Et aussi le droit de se plaindre de notre "démocratie". Vous croyez réellement que Macron représente les opinions d'une majorité des Français? Dire qu'il y a beaucoup de partis, alors il y a le choix, quelle démagogie... Ce n'est pas parce que tu as le choix entre 25 partis ou 3500 qu'il y en a forcément un qui représente un tant soit peu tes idées. Le quantitatif n'est pas qualitatif. Nos institutions sont désuètes et notre mode de scrutin est réellement v
  11. Pour avoir son égo détruit, je crois qu'il vaut mieux être constamment invisible qu'être dragué lourdement. Pourtant, c'est toujours ce dernier phénomène qui est décrié alors qu'il ne me semble pas le plus dévastateur.
  12. Je viens de terminer ce quiz. Mon score 80/100 Mon temps 105 secondes  
  13. Virtuose_en_carnage

    Genou à terre!!!

    Il fallait le dire qu'on jouait au Kamoulox. J'aurai adapté ma réponse.
×