Aller au contenu

"Vertu" ou "virginité": pourquoi la fête de la Rosière de Salency fait polémique

Noter ce sujet


Mórrígan

Messages recommandés

Membre, Cóínnéóídh mé do bhás, Posté(e)
Mórrígan Membre 12 752 messages
Cóínnéóídh mé do bhás,
Posté(e)

"Vertu" ou "virginité" : pourquoi la fête de la Rosière de Salency fait polémique

image.png.dcadb94d051febd4b88493c289e9ea24.png

"Il n'a jamais été question de virginité", affirme aujourd'hui l'organisateur de la fête de Salency. @ Capture d'écran Google street view

 

Critiques et pétitions se multiplient depuis l'annonce du rétablissement de cet événement créé au Ve siècle, consacrant la "réputation vertueuse" d'une jeune fille d'un village de l'Oise.

La controverse est née il y a une dizaine de jours, après la publication d'un article du Parisien. Bertrand Tribout, habitant de Salency, dans l'Oise, y annonçait le retour en 2019 de la "fête de la Rosière". Peu connu du grand public, l'événement est loin d'être nouveau : créé à la fin du Ve siècle, il a consacré la "réputation vertueuse" d'une jeune fille du village chaque année jusqu'à son abandon en 1987. Une association, baptisée la confrérie de Saint-Médard - du nom du créateur de la fête, natif du village - se bat depuis pour la remettre sur pied. Si elle a fini par obtenir gain de cause, la polémique qui enfle depuis pourrait menacer la tenue de la manifestation.

"Il n'a jamais été question de virginité". En quoi consiste précisément la fête en question ? Au défilé, dans les rues de la ville, d'une jeune fille âgée de 16 à 20 ans, couronnée de fleurs. Sur quels critères est-elle choisie ? C'est là que le bât blesse. L'article du Parisien évoque "la conduite irréprochable, la vertu, la piété, la modestie, mais aussi… la virginité". Sur les réseaux sociaux, la liste provoque un tollé. Le maire de la commune, Hervé Deplanque, a reçu plus des dizaines de messages, dont certains d'associations féministes menaçant de perturber la tenue de la fête. Plusieurs pétitions en ligne ont été créées pour réclamer son annulation, dont une avait récolté plus de 28.000 signatures, jeudi soir.

Face au scandale, deux versions s'opposent. "Il n'a jamais été question de virginité, ni dans ma bouche, ni dans tous les documents écrits qu'on possède sur la Rosière de Salency depuis le XVIIIe siècle", affirme à Europe 1 Bertrand Tribout, président de la confrérie de Saint-Médard. "Je m'insurge contre ce travestissement de la vérité : il s'agit seulement de mettre en avant la féminité d'une jeune fille", poursuit-il. Et de justifier : "on est très forts pour le faire avec les jeunes femmes urbaines mais on est quand même beaucoup moins intéressés par la féminité des jeunes femmes des milieux ruraux."

Suite de l'article ici

http://www.europe1.fr/societe/vertu-ou-virginite-pourquoi-la-fete-de-la-rosiere-de-salency-fait-polemique-3734576

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, forumeuse acharnée, Posté(e)
querida13 Membre 37 239 messages
forumeuse acharnée,
Posté(e)

Ca me fait penser à tout ce battage autour de cette pure enfant,Lady Di, livrée aux appétits d'un fieffé roué!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Cóínnéóídh mé do bhás, Posté(e)
Mórrígan Membre 12 752 messages
Cóínnéóídh mé do bhás,
Posté(e)
il y a 22 minutes, querida13 a dit :

Ca me fait penser à tout ce battage autour de cette pure enfant,Lady Di, livrée aux appétits d'un fieffé roué!

Plaît-il ? 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Pépé fada , râleur , et clairvoyant ., 76ans Posté(e)
Maurice Clampin Membre 8 818 messages
76ans‚ Pépé fada , râleur , et clairvoyant .,
Posté(e)
il y a 23 minutes, Léna-Postrof a dit :

"Vertu" ou "virginité" : pourquoi la fête de la Rosière de Salency fait polémique

image.png.dcadb94d051febd4b88493c289e9ea24.png

"Il n'a jamais été question de virginité", affirme aujourd'hui l'organisateur de la fête de Salency. @ Capture d'écran Google street view

 

Critiques et pétitions se multiplient depuis l'annonce du rétablissement de cet événement créé au Ve siècle, consacrant la "réputation vertueuse" d'une jeune fille d'un village de l'Oise.

La controverse est née il y a une dizaine de jours, après la publication d'un article du Parisien. Bertrand Tribout, habitant de Salency, dans l'Oise, y annonçait le retour en 2019 de la "fête de la Rosière". Peu connu du grand public, l'événement est loin d'être nouveau : créé à la fin du Ve siècle, il a consacré la "réputation vertueuse" d'une jeune fille du village chaque année jusqu'à son abandon en 1987. Une association, baptisée la confrérie de Saint-Médard - du nom du créateur de la fête, natif du village - se bat depuis pour la remettre sur pied. Si elle a fini par obtenir gain de cause, la polémique qui enfle depuis pourrait menacer la tenue de la manifestation.

"Il n'a jamais été question de virginité". En quoi consiste précisément la fête en question ? Au défilé, dans les rues de la ville, d'une jeune fille âgée de 16 à 20 ans, couronnée de fleurs. Sur quels critères est-elle choisie ? C'est là que le bât blesse. L'article du Parisien évoque "la conduite irréprochable, la vertu, la piété, la modestie, mais aussi… la virginité". Sur les réseaux sociaux, la liste provoque un tollé. Le maire de la commune, Hervé Deplanque, a reçu plus des dizaines de messages, dont certains d'associations féministes menaçant de perturber la tenue de la fête. Plusieurs pétitions en ligne ont été créées pour réclamer son annulation, dont une avait récolté plus de 28.000 signatures, jeudi soir.

Face au scandale, deux versions s'opposent. "Il n'a jamais été question de virginité, ni dans ma bouche, ni dans tous les documents écrits qu'on possède sur la Rosière de Salency depuis le XVIIIe siècle", affirme à Europe 1 Bertrand Tribout, président de la confrérie de Saint-Médard. "Je m'insurge contre ce travestissement de la vérité : il s'agit seulement de mettre en avant la féminité d'une jeune fille", poursuit-il. Et de justifier : "on est très forts pour le faire avec les jeunes femmes urbaines mais on est quand même beaucoup moins intéressés par la féminité des jeunes femmes des milieux ruraux."

Suite de l'article ici

http://www.europe1.fr/societe/vertu-ou-virginite-pourquoi-la-fete-de-la-rosiere-de-salency-fait-polemique-3734576

:pap:    Mais quelle époque de cons nous vivons ...

Ces traditions sont basées sur des vieux textes du moyen age pour la plupart . Effectivement en ces temps là la virginité était un critère essentiel , et pour cause ! .... il n' y avait pratiquement aucune contraception sinon le retrait du jeune homme .... qui ne se retirait pas toujours à temps :smile2:

Il y a une fête de la rosière (assez connue) dans le village à côté de chez moi . L' élection de la jeune fille est basée sur les mêmes critères , et ça ne dérange personne . De toute façon personne ne lui demande d' être pucelle (ce qu' elle ne sont presque jamais à cet age là) . Maintenant elle est élue sur sa gentillesse , son engagement dans la communauté du village , son sérieux dans les études ou le travail , sa politesse .... bref , une brave gamine .

Ces andouilles de féministes font aujourd'hui plus de mal à la cause des femmes , qu' elles ne font de bien . Qu' elles aient été utiles jusqu'à la fin des années 70 j' en conviens volontiers , mais là , maintenant , il faudrait peut être qu' elles s' aperçoivent que la révolution est fini ...

Il serait pas mal que les sans culottes en jupons rentent à la cuisine .  HIgqzUDmj1h_c056.gif

 

  • Like 2
  • Haha 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Chercheur de ciel, 37ans Posté(e)
Quasi-Modo Membre 16 134 messages
37ans‚ Chercheur de ciel,
Posté(e)

Je ne comprends pas cette non-polémique.

Si le sujet c'est bien la virginité, alors il suffit de lire l'article et se renseigner pour comprendre que la virginité n'a rien à voir avec cette consécration.

Donc aucune raison de polémiquer.

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, forumeuse acharnée, Posté(e)
querida13 Membre 37 239 messages
forumeuse acharnée,
Posté(e)

C'est ça mon pépère et toi retourne donc à l'hospice avec les vieux dinosaures de ton acabit!

Pour ridiculiser cette tradition Maupassant avait inversé les rôles dans une œuvre intitulée le rosier de Mme Husson. Cette dame avait trouvé pour incarner ce  rôle un puceau attardé, un peu cul bénit, pas très sûr de lui bien que vertueux.(ah, la ravissante , rougissante et pudique  Diana , un peu coincée des débuts, ça ne te rappelle rien Léna?) Il était l'objet de moquerie  de tout le village, tant et si bien qu'on avait été obligé de dégrossir la bête...Mais je ne te dis pas comment car  la fin, tu la liras ou verras toi même...

Modifié par querida13
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Chercheur de ciel, 37ans Posté(e)
Quasi-Modo Membre 16 134 messages
37ans‚ Chercheur de ciel,
Posté(e)

Vade retro viles pécheresses tentatrices!

Ne portez-vous pas à l'image d'Eve la concupiscence du péché originel?

N'écoutez pas le serpent, restez prudes et chastes, préservez-vous de tout rapport impur précédant le mariage!

Amen

  • Haha 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 39ans Posté(e)
jeffkore Membre 200 messages
Baby Forumeur‚ 39ans‚
Posté(e)
il y a 28 minutes, Maurice Clampin a dit :

Il y a une fête de la rosière (assez connue) dans le village à côté de chez moi . L' élection de la jeune fille est basée sur les mêmes critères , et ça ne dérange personne . De toute façon personne ne lui demande d' être pucelle (ce qu' elle ne sont presque jamais à cet age là) .

 

Tout a fait d'accord. Et puis qui aurait autorité pour vérifier que l'innocence de la jeune fille est encore préservée ? Un médecin peut-être, mais celui-ci n'aurait de toute façon aucun droit de divulguer des informations d'ordre médicales à qui que soit… Et encore moins pour le brandir fièrement lors d'une fête populaire…

Donc ce sujet n'en est pas un… Fin de la polémique.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, forumeuse acharnée, Posté(e)
querida13 Membre 37 239 messages
forumeuse acharnée,
Posté(e)
Il y a 2 heures, Quasi-Modo a dit :

Vade retro viles pécheresses tentatrices!

Ne portez-vous pas à l'image d'Eve la concupiscence du péché originel?

N'écoutez pas le serpent, restez prudes et chastes, préservez-vous de tout rapport impur précédant le mariage!

Amen

Voilà, tu touches du doigt le problème mais là on change les termes du débat classique  qui utilise les termes traditionnels de vierge/maman/putain. Et l'on utilise l' antagonisme entre rosière et féministe pour enfumer les esprits.

Bref la jeune femme sexuellement inexpérimentée, vertueuse, travailleuse,politiquement corecte , pure comme une rose,c'est bien et cela mérite d'être exposé et honoré.

Pas comme  une femme plus (ou moins) âgée, sexuellement avertie, libérée, féministe, non, ça c'est mal...

Bref on renvoie la féminité à l'image de pute ou soumise. Une manière de penser bien manichéenne.

Pourtant le cœur du problème est encore ailleurs: si les hommes aiment bien les Dianas, il préfèrent cependant courir après les Camillas!

Le problème c'est qu'une femme selon les circonstances peuvent être comme Bree dans desperate housewife au cours de leur vie et qu'avant de trouver le partenaire adéquat elles sont obligées parfois de tester des situations  que certains parangons de vertu jugeraient peu honorables…

 Alors  on comprend pourquoi les jugements à l'emporte- pièce des ligues de vertu dérangent...Et que les femmes plus averties lèvent les boucliers en montrant les dents...En bonnes chiennes de garde!

Modifié par querida13
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 48ans Posté(e)
HariSeldon Membre 80 messages
Baby Forumeur‚ 48ans‚
Posté(e)

Il s'agit ici d'une fête catholique visiblement.

 Et le catéchisme de l'Eglise Catholique prescrit la continence jusqu'au mariage.

Après on en pense ce que l'on veut. Et personne n'est obligée d'y participer. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, forumeuse acharnée, Posté(e)
querida13 Membre 37 239 messages
forumeuse acharnée,
Posté(e)

Ceci dit on autorise bien les gay pride dans la rue pourquoi s'indigner sur le défilé des rosières?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 31ans Posté(e)
Amaury du Petit Pont Membre 458 messages
Baby Forumeur‚ 31ans‚
Posté(e)

Saviez-vous qu'on peut être "chaste" tout en ayant des relations sexuelles à tire-le-haricot ? En effet, être chaste signifie avoir une sexualité conforme aux bonnes moeurs, donc on peut l'être si on n'a de relations sexuelles qu'avec son mari. C'est peut-être avec cette grille de lecture qu'il faut analyser cette fête. 

Modifié par Amaury du Petit Pont
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Pantin contestataire, 76ans Posté(e)
PINOCCHIO Membre 37 115 messages
76ans‚ Pantin contestataire,
Posté(e)
Il y a 13 heures, Maurice Clampin a dit :

:pap:    Mais quelle époque de cons nous vivons ...

Ces traditions sont basées sur des vieux textes du moyen age pour la plupart . Effectivement en ces temps là la virginité était un critère essentiel , et pour cause ! .... il n' y avait pratiquement aucune contraception sinon le retrait du jeune homme .... qui ne se retirait pas toujours à temps :smile2:

Il y a une fête de la rosière (assez connue) dans le village à côté de chez moi . L' élection de la jeune fille est basée sur les mêmes critères , et ça ne dérange personne . De toute façon personne ne lui demande d' être pucelle (ce qu' elle ne sont presque jamais à cet age là) . Maintenant elle est élue sur sa gentillesse , son engagement dans la communauté du village , son sérieux dans les études ou le travail , sa politesse .... bref , une brave gamine .

Ces andouilles de féministes font aujourd'hui plus de mal à la cause des femmes , qu' elles ne font de bien . Qu' elles aient été utiles jusqu'à la fin des années 70 j' en conviens volontiers , mais là , maintenant , il faudrait peut être qu' elles s' aperçoivent que la révolution est fini ...

Il serait pas mal que les sans culottes en jupons rentent à la cuisine .  HIgqzUDmj1h_c056.gif

 

Tu as bien raison , Clampin, époque de con c'est vrai ,encore plus avec ce féminisme à gogo qui tire sur le ridicule, heureusement ça les tuent pas encore, mais ça va venir :o°

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
gloup-gloup Membre 670 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Franchement élire une rosière, c'est d'un triste... Quoi de plus tartissant que la vertu, la piété, la modestie?

Si j'étais maire de mon bled, j'instaurerais le concours du meilleur coup du village, ça serait vachement plus festif!

  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, forumeuse acharnée, Posté(e)
querida13 Membre 37 239 messages
forumeuse acharnée,
Posté(e)

Dans les trois cas: rosière, chaud lapin ou gay, il est des étiquettes dont il sera difficile de se défaire.(Oserais-je employer un joli mot provençal?)=de se dépéguer...

C'est ce pourquoi, j'aime bien affirmer haut et fort:"ce que j'aime dans la vie privée, c'est qu'elle est justement privée!"

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
kinobunika joy Membre 2 570 messages
Forumeur alchimiste ‚
Posté(e)

Bonjour,

Dans la rubrique "France" le 15 aout j'avais commis un fil "à Saint Médard" qui traitait d'une affaire quelque peu semblable,  la moralité de toutes ces histoires c'est qu'il y en a toujours qui ne peuvent s'empêcher d'être "contre" dès qu'il y en a qui sont "pour" et heureusement dans le fond, c'est ce qui nous fait "parler" ici et ailleurs..... 

Belle après midi à tous.

c/c

Bonjour,

 

Voici l'histoire du Président de la Confrérie  de Saint Médard:

 

Pour amuser les habitants de son village le "malheureux" a proposé de remettre au gout du jour une fête champêtre qui ne se pratique plus depuis des années, l'élection d'une Rosière, cette élection qui donnait l'occasion d'assister à une fête et  à un petit défilé souvent en costume puis à un pique nique histoire de se rassembler autour d'une coutume dépassée certes mais après tout pourquoi pas....

 

Mais voilà, la "féministerie"  veille et alors là c'est le déchainement, le pauvre homme est insulté, et même menacé des pires sanctions....

 

Ces dames auraient elles peur qu'à l'instar d'Isidore le "rosier de Madame Husson"  la nouvelle  "Rosière" se dévergonde ou tout simplement est ce seulement une fois encore pour exister ?

 

A mon avis, les "Catherinettes" n'ont qu'à bien se tenir, car je crois qu' il n'est pas loin le temps où elles risqueront de se faire "démolir" pour avoir "porter un chapeau"...

 

Belle journée à tous.

  •  

 

 

 

 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 61ans Posté(e)
Marchand Membre 652 messages
Baby Forumeur‚ 61ans‚
Posté(e)

Ché pôô bien pourquoi, mais, dès que l'on parle de vertus, on n'aurait tendance qu'à penser au sexe.

 

Nous avons là une société très développée. :ohmy:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Chercheur de ciel, 37ans Posté(e)
Quasi-Modo Membre 16 134 messages
37ans‚ Chercheur de ciel,
Posté(e)

Ben dans le fond c'est surtout le journaliste du parisien qui s'est planté et qu'il faudrait questionner, puisque pour lui la vertu est nécessairement liée à la virginité.

Les autres sources ont bien l'air de confirmer que la virginité n'a rien à voir avec la nomination de la rosière. D'ailleurs comme un autre participant l'a fait remarquer, comment s'assurerait-on de sa virginité? Ce serait parfaitement illégitime voir illégal de divulguer des informations médicales de ce genre.

[voix off]

A toi, noble rosière de salency, lève une armée et boute les sarrasins hors de France! :D

[/voix off]

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Cóínnéóídh mé do bhás, Posté(e)
Mórrígan Membre 12 752 messages
Cóínnéóídh mé do bhás,
Posté(e)
Il y a 18 heures, Maurice Clampin a dit :

:pap:    Mais quelle époque de cons nous vivons ...

Ces traditions sont basées sur des vieux textes du moyen age pour la plupart . Effectivement en ces temps là la virginité était un critère essentiel , et pour cause ! .... il n' y avait pratiquement aucune contraception sinon le retrait du jeune homme .... qui ne se retirait pas toujours à temps :smile2:

Il y a une fête de la rosière (assez connue) dans le village à côté de chez moi . L' élection de la jeune fille est basée sur les mêmes critères , et ça ne dérange personne . De toute façon personne ne lui demande d' être pucelle (ce qu' elle ne sont presque jamais à cet age là) . Maintenant elle est élue sur sa gentillesse , son engagement dans la communauté du village , son sérieux dans les études ou le travail , sa politesse .... bref , une brave gamine .

Ces andouilles de féministes font aujourd'hui plus de mal à la cause des femmes , qu' elles ne font de bien . Qu' elles aient été utiles jusqu'à la fin des années 70 j' en conviens volontiers , mais là , maintenant , il faudrait peut être qu' elles s' aperçoivent que la révolution est fini ...

Il serait pas mal que les sans culottes en jupons rentent à la cuisine .  HIgqzUDmj1h_c056.gif

 

Je ne vous le fais pas écrire Maurice... dire qu'il y a des curetons élus prêts à réinstaller des fêtes catholiques de naguère vantant la virginité des jeunes filles, en 2018, financées sur le dos du contribuable, de surcroît, ça craint vraiment du boudin. Autant les con sacrer lors de la fête de l'échalote. Une petite gerbe, ça ferait bien l'affaire.

La vertu, la piété, la virginité de ces jeunes filles ne devraient concerner que les principales intéressées, puisque tout à fait personnelles (les parents tout au plus). Soyons sûrs que les jeunes gens qui s'investissent pour leur commune, pour les autres, le font de manière tout à fait désintéressée. Le contraire indiquerait plutôt qu'elles ne seraient pas si admirables.

Les féministes -andouilles ou non- ne sont pas les seules à se réjouir que ces festivités ne soient plus à la charge du contribuable à Salency, depuis la pétition. Il est toujours question du maintien ou non de la dite fête, décision qui doit passer par un conseil municipal et faudrait-il aussi trouver un généreux donateur (ça se fait ailleurs). Il est tout à fait compréhensible que des citoyens (hommes et femmes) ne souhaitant pas se rendre complices d'une telle tradition sexiste et que trop poussiéreuse, aient réagi. C'est plutôt rassurant. 

Je vous poste le lien original de la pétition, ainsi vous pourrez aussi y lire des hommes s'indigner, à juste titre :

https://www.change.org/p/fête-de-la-rosière-laissez-les-filles-tranquilles-fêtedelarosière

Notons qu'une contre pétition a vu le jour, le résultat étant assez insignifiant (600 signataires) à l'initiative de la "Confrérie de Saint Médard de Salency" (ah ça donne le ton). 

Il y a 18 heures, hell-spawn a dit :

Il faut lire " le rosier de madame Husson" de Maupassant.

Il y aurait un rapport, et c'est ainsi que l'idée de "rosier" (l'homologue masculin) aurait été évoqué pour la première fois. Il faudra attendre 1894, pour qu'un jeune homme porte admirablement mieux la robe... que les rosières. Les "rosiers" restent très ponctuels dans l'histoire. C'est une fête scandaleusement rétrograde, qui n'a plus rien à faire dans nos paysages actuels.

Il y a 18 heures, Quasi-Modo a dit :

Je ne comprends pas cette non-polémique.

Si le sujet c'est bien la virginité, alors il suffit de lire l'article et se renseigner pour comprendre que la virginité n'a rien à voir avec cette consécration.

Donc aucune raison de polémiquer.

Il suffit de lire l'article, sauf que ce n'est pas si évident. Après avoir vu passer le résultat de la pétition sur Change.org (plus de 37000 signataires), je me suis tout de même demandée pourquoi tout ce bruit pour une petite fête de village (que je ne connaissais pas), à Salency.

Après quelques recherches (une demie-seconde chrono en main), il apparaît, d'une part, que cette fête a bien vu le jour au Salency au V ème siècle, à l'initiative de Saint Médard, et d'autre part, qu'il existe effectivement des communes où cette fête perpétuée depuis des lustres, a pour critère, la virginité des jeunes filles. Du moins, certaines l'affichent sans complexes (les communes, pas les jeunes filles) comparativement à d'autres.

L'édile de Salency a l'air plus ennuyé, peut-être que les vitupérations reçues par courriers ou mails, l'auront quelque peu, refroidi. Tant mieux, tant mieux. 

Il y a 18 heures, querida13 a dit :

C'est ça mon pépère et toi retourne donc à l'hospice avec les vieux dinosaures de ton acabit!

Pour ridiculiser cette tradition Maupassant avait inversé les rôles dans une œuvre intitulée le rosier de Mme Husson. Cette dame avait trouvé pour incarner ce  rôle un puceau attardé, un peu cul bénit, pas très sûr de lui bien que vertueux.(ah, la ravissante , rougissante et pudique  Diana , un peu coincée des débuts, ça ne te rappelle rien Léna?) Il était l'objet de moquerie  de tout le village, tant et si bien qu'on avait été obligé de dégrossir la bête...Mais je ne te dis pas comment car  la fin, tu la liras ou verras toi même...

Oui ça me dit quelque chose, elle aurait été choisie aussi puisque vierge. Certains se sont demandés également si Kate Middleton devrait prouver sa virginité (quand on sait que l'hymen se perce très facilement avec un tampon...), et pour Meghan Markle, la question ne s'est même pas posée. Sacrée évolution... et une femme déjà mariée, ciel ! C'est peut-être parce qu'Harry n'est pas voué à monter sur le trône que les ancêtres ont été plus souples, et sa personnalité semble plutôt rock n'roll, à dépoussiérer la monarchie.

Là ça se passe chez nous, en France et c'est tout à fait révoltant.

Il y a 18 heures, jeffkore a dit :

Tout a fait d'accord. Et puis qui aurait autorité pour vérifier que l'innocence de la jeune fille est encore préservée ? Un médecin peut-être, mais celui-ci n'aurait de toute façon aucun droit de divulguer des informations d'ordre médicales à qui que soit… Et encore moins pour le brandir fièrement lors d'une fête populaire…

Donc ce sujet n'en est pas un… Fin de la polémique.

Dans certaines cultures, les futures belles-mères percent elles-mêmes l'hymen afin d'être sûres de la virginité des jeunes filles. Avant cela les parents de la future mariée ont assuré que la marchandise... leur fille pardon, était tout à fait conforme. Il s'agit ailleurs de vérifier que les draps ont bien été souillés. C'est particulier n'est-ce pas, ça fait hurler.

En France, moins, quand il s'agit d'une fête catholique, bizarrement, pourtant les jeunes filles sont sélectionnées exactement sur le même critère. Ces religions (et les traditions qui en découlent) sont définitivement aussi misogynes l'une que l'autre.

Il y a 16 heures, querida13 a dit :

Voilà, tu touches du doigt le problème mais là on change les termes du débat classique  qui utilise les termes traditionnels de vierge/maman/putain. Et l'on utilise l' antagonisme entre rosière et féministe pour enfumer les esprits.

Bref la jeune femme sexuellement inexpérimentée, vertueuse, travailleuse,politiquement corecte , pure comme une rose,c'est bien et cela mérite d'être exposé et honoré.

Pas comme  une femme plus (ou moins) âgée, sexuellement avertie, libérée, féministe, non, ça c'est mal...

Bref on renvoie la féminité à l'image de pute ou soumise. Une manière de penser bien manichéenne.

Pourtant le cœur du problème est encore ailleurs: si les hommes aiment bien les Dianas, il préfèrent cependant courir après les Camillas!

Le problème c'est qu'une femme selon les circonstances peuvent être comme Bree dans desperate housewife au cours de leur vie et qu'avant de trouver le partenaire adéquat elles sont obligées parfois de tester des situations  que certains parangons de vertu jugeraient peu honorables…

 Alors  on comprend pourquoi les jugements à l'emporte- pièce des ligues de vertu dérangent...Et que les femmes plus averties lèvent les boucliers en montrant les dents...En bonnes chiennes de garde

Et oui... ce qui montre bien qu'il y a encore et toujours beaucoup à faire pour les femmes. Il y a toute une culture sexiste à démanteler. Ça prendra du temps... ou quelques canicules.  

Il y a 15 heures, HariSeldon a dit :

Il s'agit ici d'une fête catholique visiblement.

 Et le catéchisme de l'Eglise Catholique prescrit la continence jusqu'au mariage.

Après on en pense ce que l'on veut. Et personne n'est obligée d'y participer. 

Quid des subventions grignotées sur le budget municipal afin de financer ces festivités ? Est-ce au contribuable de régler la note ou bien... à la paroisse, aux fidèles ?

Et si nous parlions laïcité ? 

Il y a 5 heures, gloup-gloup a dit :

Franchement élire une rosière, c'est d'un triste... Quoi de plus tartissant que la vertu, la piété, la modestie?

Si j'étais maire de mon bled, j'instaurerais le concours du meilleur coup du village, ça serait vachement plus festif!

Franchement, certaines jeunes filles élues ont la vingtaine, leur sexualité ne nous regarde absolument pas. Celle des mineurs concernent à la limite, leurs parents inquiets, quand elles sont très jeunes.

Et si... les concours façon gallinacés prenaient tout simplement fin ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×