Aller au contenu

HariSeldon

Membre
  • Contenus

    80
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de HariSeldon

  • Rang
    Forumeur en herbe
  • Date de naissance 09/04/1973

Visiteurs récents du profil

729 visualisations du profil
  1. 1- Les chiffres varient selon les sources. 2 - La violence interpersonnelle est un trait caractéristique de l'animal humain. Le but de toute société humaine est de la réguler. Le nombre d'homicides est en chute constante depuis des générations en Europe, divisé par 3 à Paris par exemple entre 1994 et 2003. 3 - Nous vivons dans un type de société ( démocratie libérale ) qui est la société la moins violente et la plus respectueuse des droits des personnes que l'humanité aie connu jusqu'à présent ! ( je n'ai plus les sources en tête, cela se retrouve au besoin ). 4 - Le cirque médiatique consiste à nous faire vivre dans uns "société de la peur" car cela fait vendre ( OGM, pesticides, vaccins, masculinité toxique, submersions migratoires, réchauffement climatique, autant de fléaux parfois réels mais très surévalués que les SJW, un vrai fléau pour le coup, agitent de façon irresponsable. Nous vivons dans un monde ultra-technologique mais la rationalité scientifique a disparu des discours politiques et médiatiques. Nous aurons donc ce que nous méritons, le populisme. ). 5 - Le "droit des hommes" est une farce. Le but de ce topic était de montrer le ridicule de la guerre des sexes, à travers la "confession" d'une ancienne adepte.
  2. La violence féminine est essentiellement dirigée vers d'autres femmes. Lorsqu'elle a un homme pour objet elle passe généralement par un tiers, homme lui-même. Sur les rapports entre genre, crime et violence, une étude sur la violence féminine à Amsterdam au 17ème et 18ème siècle : https://journals.openedition.org/chs/1028 En 2016, 138 personnes sont décédées sous les coups de leur conjoint ( sur 829 homicides au total ) : 109 femmes, 29 hommes. A cela s'ajoutent 9 enfants sous les coups de leur père ou mère. On ne perd rien à être rigoureux, évitons les clichés racoleurs !
  3. Facebook ( comme Google ) vit du marketing et de la publicité. C'est un marché biface : les utilisateurs ne payent rien. Ceux qui payent ce sont les annonceurs. Sur le principe rien de différent d'une chaîne de télévision libre et privée. Si je vais voir un film au cinéma je paye. Devant TF1 ( ceux qui "vendent du temps de cerveau disponible à Coca-Cola" ) je m'installe et regarde gratuitement le film payé par les annonceurs. La différence fondamentale ici c'est que l'internaute n'est pas passif, contrairement à la télévision chaque action sur le PC ou le smartphone consiste non seulement à recevoir des paquets d'information mais aussi à en émettre. Donc on peut faire des campagnes de publicité intelligentes, c'est à dire ciblée sur l'utilisateur. Inutile de me faire la promotion des serviettes hygiéniques si je suis un homme ou une femme de 80 ans. Pour cela il faut collecter des données. Les cookies sont de petits programmes qui s'écrivent sur le disque dur ou la mémoire des utilisateurs, et ont une durée de vie par exemple d'un an. Ces données sont revendues, on peut en plus savoir quel est le taux de clics par publicité alors que sur TF1 personne ne saura jamais si le téléspectateur n'a pas passé la page de pub aux toilettes ou à la cuisine. Sur ce forum par exemple il y a des encarts Google Adsense, sauf pour celles et ceux qui utilisent un Ad Blocker. A chacun de voir.
  4. Cassie Jaye, réalisatrice féministe de "The Red Pill" ( 2017 ), documentaire qui signera son abandon du féminisme contemporain. #WomenAgainstFeminism
  5. Vous interprétez. Il n'y a aucun sous-entendu dans ma phrase. L'offre politique est vaste, quand on est en désaccord avec une équipe municipale ( et si on l'est ! ) on se fait aussi entendre au moment des élections. C'est tout. Et longue vie à votre équipe de foot
  6. Ok Samira. A la base je suis pour la liberté individuelle. Donc si des nageuses veulent se baigner avec un maillot qui ne laisse dépasser que la tête c'est leur problème. Mais nous savons tous que ce qui motive ce comportement c'est une interprétation plus que discutable de principes religieux. La religion du cœur, à l'extrême limite, pourrait se vivre dans toutes les tenues, et la vraie pudeur c'est parfois de ne pas se faire excessivement remarquer.
  7. Le burkini est une provocation en provenance d'Australie ( de mémoire ). Essayons de ne pas y surréagir. C'est étonnant que l'on réglemente les shorts de bain pour les hommes mais que l'on en vienne à autoriser cet accoutrement. C'est heureusement l'affaire d'une minorité qui devrait ( en théorie ) se lasser d'elle-même, si seulement on pouvait cesser de braquer les projecteurs sur ces énergumènes. Et puis il y a des municipales en 2020 dans toutes les communes de France. Avis aux Rennais et Rennaises donc.
  8. Quel verbiage ! "Je tolère le gigot d'agneau-flageolets bien que je n'en sois pas consommatrice." Mais vous êtes qui, vous, pour "tolérer" ? Vous êtes ridicule ...
  9. C'est méritant de prendre la peine de répondre, mais votre féminisme est un ramassis de clichés et de projections. Vous prêtez j'en suis sûr ( et c'est vérifiable à titre personnel pour mon cas ) des idées, des sentiments ou des intentions à vos interlocuteurs qui sont de votre seul fait. Qui parle de "femme périmée" par exemple, c'est tellement absurde ! Et tout le reste est à l'avenant. Bref vous me fatiguez/découragez par votre mauvaise foi, dont vous n'êtes même pas consciente. J'espère que IRL vous mettez vos qualités au service d'autre chose que de cette idéologie absurde. Je pense comme vous que la virginité d'une jeune femme n'est pas un critère de quoi que ce soit, que sa vie, son corps ne relèvent que de sa liberté propre, et Dieu sait si je défends la liberté sous toutes ses formes. Tellement que j'étends ce concept à tous les autres, et pas seulement à ceux qui me ressemblent ou pensent comme moi, ou pire encore qui sont du même sexe que moi. Et oui, je n'ai pour ma part aucune solidarité de principe envers les hommes, il y a des héros et des connards, ce n'est pas un scoop, rien de systémique là-dedans, rien à essentialiser. Peut-être pourrait-on laisser les habitants de cet obscur village dont j'ai oublié le nom la liberté, femmes et hommes, fêter leurs racines comme ils l'entendent, même si nous ne vivons pas exactement selon leurs normes morales ? Tant qu'ils ne nous imposent rien évidemment ( ce qui serait la fin de la liberté ).
  10. Rhô là là mais descendez de votre char vous aussi ! Toutes ces projections sur ce que ces messieurs penseraient des femmes, mais qu'en savez-vous ? La personne en question, si j'en crois son profil est plus jeune que moi. Je savais pertinemment en utilisant ce terme que l'on viendrait me chercher querelle sur la question de l'âge. Je pensais que ce serait la personne concernée ... ce fut vous. Mais c'est dans ce cas précis complètement hors-sujet, vous tapez à côté ! Ce qui me confirme dans l'idée qu'avec de tels sujets ( le topic dans lequel nous sommes ) le seul but est de polémiquer pour polémiquer, taper pour taper, même si c'est à côté. Je voulais simplement le vérifier. C'est tellement prévisible, tellement pavlovien que j'ai parlé de chiffon rouge. Un peu d'humour, une appréciation positive pour arrondir les angles, mais non, c'était trop "suspect", trop "flatteur". ( et je maintiens mon qualificatif sur le ton employé, il faisait référence au ton récurrent des messages et non à la personne ).
  11. "Phallus", "lacrymâles", vous ramenez décidément tout à cela ! C'est cela qui est étrange en vérité. Merci pour la leçon de Français au passage, vous ne ratez de toute façon aucune occasion de rabaisser vos interlocuteurs dès lors que quelque chose vous déplaît. Restons-en là. Votre ton de rombière est vraiment insupportable.
  12. Et suspect de ... quoi ? Vous plaisantez j'espère ???! C'est un forum. On y écrit des mots. Avec des mots on échange des idées, c'est intéressant ( ou pas ), étant de passage sur le forum j'essaie de jouer le jeu. Car cela doit rester un jeu ! A l'heure des réseaux sociaux il y a donc des forums qui survivent, les plus gros sont des désastres ( 4Chan, 18-25 etc ... ) et en voilà un où quelques passionnés écrivent encore avec une langue correcte, et plus que correcte dans votre cas ! Et ce à l'heure du 240 caractères maxi et du # qui balance les mèmes dans le cyberespace à la vitesse de la lumière ! Et bien oui, c'est étonnant je vous l'assure, bien que pour vous cela semble naturel, et à quelques autres ici, qui interagissaient en milieu clos depuis des années. Et c'est la seule raison de ma présence ici, de passage je le répète. Flatterie ? Pourquoi donc, sans blague, il y aurait quoi que ce soit à gagner et on me l'aurait caché ? Vous cherchez systématiquement à croiser le fer. Faire mouche. Cela n'a rien à voir avec moi, relisez vos propos avec un autre interlocuteur que vous avez mis plus bas que terre ( celui que j'aurai dû ranger avec Cajoline vous savez ? ). Vos propos sont d'une dureté implacable, vous n'acceptez aucune contradiction, et bien soit vous avez raison sur tout. Plutôt interagir avec un bot dans ce cas ...
  13. "Contre le vacarme du monde, contre tous ces gens qui parlent et qui n'ont rien à dire, loin du monde, la tristesse silencieuse de deux enfants abandonnés qui s'aiment." ( Alexandre Romanès ) Depuis que j'ai lu Alexandre Romanès, immense poète tzigane, grand défenseur de la culture tzigane et gitane, je ne vois plus les gens du voyage de la même façon. Bien sûr on confond un peu tout, alors bon courage à toi pour rectifier les inexactitudes !
×