Aller au contenu

L’hypersensibilité : une qualité plus qu’un défaut


_Dolph

Messages recommandés

Modérateur, Nikita, 151ans Posté(e)
_Dolph Modérateur 60 386 messages
151ans‚ Nikita,
Posté(e)

7607919_0b86c64a-26cf-11e8-8762-ff73745f  L’hypersensibilité : une qualité plus qu’un défaut

Les personnes hypersensibles deviennent souvent des collègues de travail plus francs, des amis et des partenaires amoureux plus authentiques.

Les hypersensibles, qui acceptent leur différence, deviennent souvent des personnes « plus empathiques, plus conciliantes. Capables d’être à l’écoute et de créer du lien au sein du groupe, elles sont plus créatives aussi », avance le psychanalyste Saverio Tomasella.

Suite de l'article...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Invité Yokkie
Invités, Posté(e)
Invité Yokkie
Invité Yokkie Invités 0 message
Posté(e)

Ton lien ne fonctionne pas @_Dolph ;)

Edit : oups.. je n’ai rien dit ! 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Yokkie
Invités, Posté(e)
Invité Yokkie
Invité Yokkie Invités 0 message
Posté(e)
il y a 10 minutes, Mite_Railleuse a dit :

Chez moi il fonctionne

Vi vi c’est moi.. z’ai été trop speed ! :fille:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 55 899 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)

J'aime pas qu'on dise que c'est pluss une qualité qu'un défaut. En général je n'aime pas qu'on sorte ce lieu commun pour tout et n'importe quoi d'ailleurs.

Demandez aux hypersensibles comme c'est une qualité de se mettre à pleurer pour tout et pour rien en toute occasion, demandez leur si c'est une qualité de ne pouvoir avoir que des contacts limités avec autrui sans qu'ils vous trouvent "bizarre", etc etc. 

L'hypersensibilité peut avoir de bons côtés. Je préfère cette formulation que "qualité". 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Modérateur, A ghost in the shell, 47ans Posté(e)
Nephalion Modérateur 31 871 messages
47ans‚ A ghost in the shell,
Posté(e)

Le truc avec l'hypersensibilité, c'est que souvent elle n'est pas reconnue, même pas connue par la personne qui la vit.

A partir de là, elle est plus difficile à gérer.

Et donc souvent mal vécue, ce qui en fait un défaut plus qu'une qualité.

Une fois qu'on sait ce que c'est, qu'on arrive à le gérer, à ne pas se laisser déborder par ses effets, alors ça peut avoir de bons côtés en effet.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 55 899 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)
à l’instant, Nephalion a dit :

Le truc avec l'hypersensibilité, c'est que souvent elle n'est pas reconnue

Ou elle n'est pas reconnue, ou elle est mal reconnue et soignée à coups d'anxios ou d'antidépresseurs :mouai:  C'est encore trop fréquent. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 104ans Posté(e)
bondgers Membre 1 508 messages
Baby Forumeur‚ 104ans‚
Posté(e)

Faut pas confondre la sensibilité, ou la grande sensibilité (qui est une qualité), à l'hypersensibilité qui est souvent lié à un problème d'ordre affectif ou névrotique non résolu. Et là c'est plutôt un défaut, ou disons plutôt un problème...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 54ans Posté(e)
ping Membre 6 305 messages
Baby Forumeur‚ 54ans‚
Posté(e)

L'hypersensibilité peut compenser son contraire, un parfait égoïsme.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Et qu’est ce qui détermine qu’on est hypersensible et pas juste très sensible? C’est inné ou ça peut se déclarer n’importe quand? 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 55 899 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)

Pour moi on naît hypersensible, c'est comme ça, on est émotionnellement à fleur de peau, on le reste toute sa vie et il ne s'agit surtout pas de refouler tout ça. 

Même physiquement les hypersensibles sont "à fleur de peau", une étiquette qui te gratte dans le cou ne t'agacera pas autant qu'eux. Parfois même, la lumière, les bruits, ils ne les perçoivent pas comme quelqu'un de simplement sensible.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Un oiseau la tête en bas !, Posté(e)
Sittelle Membre 10 323 messages
Un oiseau la tête en bas !,
Posté(e)
il y a 8 minutes, January a dit :

Pour moi on naît hypersensible, c'est comme ça, on est émotionnellement à fleur de peau, on le reste toute sa vie et il ne s'agit surtout pas de refouler tout ça. 

Même physiquement les hypersensibles sont "à fleur de peau", une étiquette qui te gratte dans le cou ne t'agacera pas autant qu'eux. Parfois même, la lumière, les bruits, ils ne les perçoivent pas comme quelqu'un de simplement sensible.

Quand les sens te procurent des souffrances on parle d'hyperesthésies .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Chercheur de ciel, 37ans Posté(e)
Quasi-Modo Membre 17 070 messages
37ans‚ Chercheur de ciel,
Posté(e)

Mais nous vivons dans un monde d'hypersensibles vierges effarouchées. Hypersensibles pour ce qui les touche eux et leur petit nombril, mais au delà... Quelqu'un de sans arrêt submergé par ses émotions c'est également gênant, surtout quand elles sont mal à propos.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Lowy
Invités, Posté(e)
Invité Lowy
Invité Lowy Invités 0 message
Posté(e)
Il y a 11 heures, Quasi-Modo a dit :

Mais nous vivons dans un monde d'hypersensibles vierges effarouchées. Hypersensibles pour ce qui les touche eux et leur petit nombril, mais au delà... Quelqu'un de sans arrêt submergé par ses émotions c'est également gênant, surtout quand elles sont mal à propos.

Tu confonds avec susceptibilité ; être hypersensible ne veut pas dire déverser ses émotions sur les autres.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 5ans Posté(e)
bouddean Membre 7 099 messages
Maitre des forums‚ 5ans‚
Posté(e)
il y a 23 minutes, Lowy a dit :

Tu confonds avec susceptibilité ; être hypersensible ne veut pas dire déverser ses émotions sur les autres.

t'es pas hypersensible à son humour :D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Chercheur de ciel, 37ans Posté(e)
Quasi-Modo Membre 17 070 messages
37ans‚ Chercheur de ciel,
Posté(e)
Il y a 6 heures, Lowy a dit :

Tu confonds avec susceptibilité ; être hypersensible ne veut pas dire déverser ses émotions sur les autres.

Et l'émotivité, est-ce la même chose que l'hypersensibilité et que la susceptibilité?

Il y a 6 heures, bouddean a dit :

t'es pas hypersensible à son humour :D

Nous sommes tout de même la première civilisation à avoir osé faire une vertu et un gage de dignité de pousser les hauts cris en permanence. Chapeau bas! :p

Avoir l'indignation facile, est-ce de la sensibilité?

D'ailleurs peut-on faire une différence entre hypersensibilité et sensiblerie?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Cóínnéóídh mé do bhás, Posté(e)
Mórrígan Membre 13 383 messages
Cóínnéóídh mé do bhás,
Posté(e)

L'hypersensible est empathe, plus observateur, et est aussi capable de ressentir la souffrance de l'autre sans qu'il ait besoin de la verbaliser, parfois. Ce qui peut être aussi très mal reçu. L'enfant comprendra très tôt, dès les débuts de sa sociabilisation avec l'école, que la vie est une jungle. Tout ce qui est différent, dérange. Il ne s'agira pas de réprimer sa sensibilité, ou de la faire taire, simplement le la dissimuler aux yeux des autres, suffisamment. Quand il lui est possible d'en faire une force, c'est mieux. Nul besoin de désensibiliser un enfant, il finira par s'adapter... ou souffrir, des autres. Une fois adulte, pas de dissonance, s'il a pu exprimer sa sensibilité. Les arts, l'écriture, sont autant de moyens. Si l'hypersensibilité est innée ou acquise ? L'une ou l'autre ou à mi-chemin entre les deux peut-être. Si elle est innée, elle pourrait être perçue par les plus insensibles, comme une anomalie génétique. Si acquise, l'entourage pourrait être incriminé. Il y ait des questions qui ne demanderaient pas être tranchées. L'hypersensibilité est encore perçue pour beaucoup, comme une faiblesse, voire comme une tare : "Qu'est-ce qu'il a encore à chialer ce gamin ?". 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, son et lumière, 42ans Posté(e)
micro-onde Membre 7 043 messages
42ans‚ son et lumière,
Posté(e)

l'hypersensibilité,comme toute émotion, peut être maitrisée et utilisée à son avantage!si on la développe en grandissant on apprends aussi à la maitriser et à la dissimuler ainsi qu'à se "blinder".

quand on met la main au dessus d'une flamme on apprends que ça brule et on évite de recommencer mais certain(e)s n'apprennent pas et recommence dieu sait pourquoi.

par contre ça a des avantages comme avoir le sens de l'observation, la capacité d'analyse et de deviner ce qui se cache derrière la surface, l'empathie(quand on arrive à se mettre dans la peau de l'autre on arrive à deviner ses intentions), une meilleure écoute et donc de médiation,etc...

des qualités qu'une personne dénuée de sensibilité ne peut pas acquérir!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Lowy
Invités, Posté(e)
Invité Lowy
Invité Lowy Invités 0 message
Posté(e)
Le 21/03/2018 à 20:33, Quasi-Modo a dit :

Et l'émotivité, est-ce la même chose que l'hypersensibilité et que la susceptibilité?

Nous sommes tout de même la première civilisation à avoir osé faire une vertu et un gage de dignité de pousser les hauts cris en permanence. Chapeau bas! :p

Avoir l'indignation facile, est-ce de la sensibilité?

D'ailleurs peut-on faire une différence entre hypersensibilité et sensiblerie?

Vierges effarouchées : tu veux dire que les femmes sont plus ‘’hypersensibles’’ que les hommes ?

( Et je suis d’accords avec le fait que certaines personnes ne sont sensibles qu’à ce qui les touche , pour le reste , juste rien…peut être du ricanement et de l’ironie faute de raisonnement neutre …mais là n’est pas le sujet )

L’émotivité est la même que l’hypersensibilité et la susceptibilité ?

Je mets un lien pour ça en rajoutant qu’être émotive /émotif, hypersensible, ne veut pas forcément dire déverser le trop-plein de ressentis sur les autres, les concernés le subissent par des facteurs qui échappent même aux études et analyses des experts du domaine, les sciences humaines sont si relatives, c’est comme les humains qui les étudient …pas vraiment précises ;

Posséder ces caractères ne fait pas de ceux qui les possèdent des êtres effarouchés ou négatifs et comme le lien du topic l’explique, ça peut même donner des qualités comme la franchise, l’authenticité, l’écoute etc… ainsi qu’une sensibilité créative qui peut se développer plus tard ; cela reste une étude et tous les hypersensibles, émotives/émotifs ne seront pas ainsi…

Et puis tout est une question de dosage et de perception.

https://www.huffingtonpost.fr/2015/08/03/je-suis-emotif-personnes-pensent coeur_n_7923966.html

(Et pour ce qui est de l'indignation facile, cela dépends...tu saurais répondre à ce questionnement...)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×