Aller au contenu

Il y a plus de mots arabes que gaulois dans la langue française

Messages recommandés

Annonces
Maintenant
Shrek Blanc Membre 603 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)

Ça n'empêchera personne de voir Loulous né à Evry il y a 50 ans et y ayant passé sa vie comme plus étranger que Rolland qui vient de débarquer de Bruges par le dernier train.

Mouloud pas loulous

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon 1 Membre 5 834 messages
Talon 1‚ 73ans
Posté(e)

Le vocabulaire s'étend aux régions étrangères par l'expansion économique, ou par l'expansion des idées, ou par la guerre. Les Arabes étaient un peuple riche et puissant. Mais depuis l'Islam, quels mots arabes entrent dans notre vocabulaire ? L'Islam est une sous-culture qui pervertit la sagesse (science au sens grec). Il n'y a pas de prix Nobel décerné à un Arabe. Ils étudient l'Alcoran.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Shrek Blanc Membre 603 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, Talon 1 a dit :

Mais depuis l'Islam, quels mots arabes entrent dans notre vocabulaire ?

Algorithme... Algèbre... Chimie... café... Arobase... Amiral... Ambre...Giraffe... Carafe... Goudron... Zéro... Sofa... Nuque...

Et j'en passe. Vois-tu non seulement les arabes ne font pas qu'étudier le Coran, mais sont aussi capables de t'en apprendre beaucoup sur ta langue...

Allez un petit dernier... Zouave

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
frunobulax Membre 6 278 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 28 minutes, Talon 1 a dit :

Il n'y a pas de prix Nobel décerné à un Arabe. Ils étudient l'Alcoran.

Il y en a certes très peu mais il y en a:
Naguib Mahfouz (Egyptien) prix Nobel de littérature 1988
Ahmed Zewail (Egyptien) prix Nobel de chimie 1999

Puisque vous faites référence à l'Islam, on pourrait aussi rajouter trois musulmans:
Orhan Pamuk (Turc) prix Nobel de littérature 2006
Mohammad Abdus Salam (Pakistanais) Prix Nobel de physique 1979
Aziz Sancar (Turc) prix Nobel de chimie 2015

Ceci dit, il n'est pas non plus totalement idiot de faire une corrélation entre le niveau de développement économique d'un pays et l'état de sa recherche scientifique.
Comme l'atteste le fait qu'il y a TRES peu de prix Nobel provenant du continent africain, y compris des pays "non musulman": quatre Nobel au total (3 Littérature, 1 Médecine), dont trois remportés par des Sud Africains.

Modifié par frunobulax
  • Like 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon 1 Membre 5 834 messages
Talon 1‚ 73ans
Posté(e)

Ca remonte au Moyen Âge. Mais depuis, à part couscous ? Algorithme n'est pas arabe mais persan : mathématicien Al Khwarizmi. Pareil pour algèbre. Le zéro comme tous les chiffres sont indiens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Shrek Blanc Membre 603 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)

Tu peux continuer à nier l'évidence. Tu ne trouvera que l'écho de ta voix en réponse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maurice Clampin Membre 4 613 messages
Forumeur alchimiste‚ 73ans
Posté(e)
il y a 58 minutes, frunobulax a dit :

Il y en a certes très peu mais il y en a:
Naguib Mahfouz (Egyptien) prix Nobel de littérature 1988
Ahmed Zewail (Egyptien) prix Nobel de chimie 1999

Puisque vous faites référence à l'Islam, on pourrait aussi rajouter trois musulmans:
Orhan Pamuk (Turc) prix Nobel de littérature 2006
Mohammad Abdus Salam (Pakistanais) Prix Nobel de physique 1979
Aziz Sancar (Turc) prix Nobel de chimie 2015

Ceci dit, il n'est pas non plus totalement idiot de faire une corrélation entre le niveau de développement économique d'un pays et l'état de sa recherche scientifique.
Comme l'atteste le fait qu'il y a TRES peu de prix Nobel provenant du continent africain, y compris des pays "non musulman": quatre Nobel au total (3 Littérature, 1 Médecine), dont trois remportés par des Sud Africains.

:pap:   A part les égyptiens Les autres sont peut être musulmans , mais pas plus arabes que moi .

<<Ceci dit, il n'est pas non plus totalement idiot de faire une corrélation entre le niveau de développement civilisationnel et économique d'un pays et l'état de sa recherche scientifique.>>

Tu as oublié un mot pour que ton affirmation soit crédible .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
frunobulax Membre 6 278 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 20 minutes, Maurice Clampin a dit :

A part les égyptiens Les autres sont peut être musulmans , mais pas plus arabes que moi .

J'ai bien parlé d'Islam et de musulmans et non d'Arabes pour citer les trois Nobel turcs et pakistanais.
Merci d'être un peu attentif à ce qui est écrit.
:cool:

il y a 20 minutes, Maurice Clampin a dit :

<<Ceci dit, il n'est pas non plus totalement idiot de faire une corrélation entre le niveau de développement civilisationnel et économique d'un pays et l'état de sa recherche scientifique.>>

Tu as oublié un mot pour que ton affirmation soit crédible .

Comme le terme de "guerre civilisationnelle" est régulièrement ânonnée par la droite identitaire à propos de l'Islam, je suppose donc (peut-être à tort ?) que par "civilisationnel", vous ciblez les pays musulmans ?

Je suis donc assez curieux que vous m'expliquiez ce qu'il y aurait de supposément "civilisationnel" au fait que l'Angola, le Bénin, le Botswana, le Burundi, le Cameroun, le Cap-Vert, l’Érythrée, l'Ethiopie, le Gabon, le Ghana, la Guinée Equatoriale, le Kenya, le Lesotho, le Liberia, la Mozambique, la Namibie, l'Ouganda, la République Centrafricaine, le Congo, le Rwanda, le Soudan du Sud, le Swaziland, la Tanzanie, la Zambie et le Zimbabwe, bref, que des pays à majorité chrétienne, n'ai jamais obtenu le moindre prix Nobel ? 

A moins que vous estimiez qu'il existerait une "civilisation" des noirs ??

Modifié par frunobulax

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
querida13 Membre 23 801 messages
forumeuse acharnée‚
Posté(e)

Peut-être, mais l'essentiel de la langue française est issue du latin et du grec, à plus de 80%.Les gaulois ne sachant pas écrire, leur langue s'est perdue. il reste quelques mots: ruche, rucher,suie, érable beaucoup de nom de lieux-dits en France (consulter la lite sur Google  Wikipédia:mots du français issus du gaulois)....On a écrit tous les textes officiels en latin  jusqu'en 1535 (édit de Villers- Cotterêts).

On trouve aussi des emprunts à l'anglais, l'allemand, l'italien, l'espagnol, au russe, au japonais...En fait, plus un peuple est proche géographiquement parlant, et plus il emprunte des mots au peuple voisin.

Ceci dit contrairement aux mots d'origine gauloise,(sauf des noms de lieux dits employés dans des circonstances particulières)qui sont assez souvent employés bon nombre de mots arabes intégrés dans la langue française sont rarement ou pas du tout employés.(zinzolin, ksar,....)

 

Modifié par querida13
  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ink 82 Membre 836 messages
Forumeur accro‚ 35ans
Posté(e)

Bonjour, dans la mesure où notre langue a deux principaux creusets, latin et grec, je ne vois pas bien le rapport avec la langue gauloise. Reproche-t-on à la pomme moins de points communs avec l'orange, que la clémentine ? A la bonne heure, la pomme n'est pas un agrume. Autrement dit, il s'agit ici d'enfoncer une porte grande ouverte. Cela nous fait une belle jambe de le savoir, mais ne résout pas nos problèmes d'intégration.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tison2feu Membre 2 246 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Il y a plus de mots arabes que gaulois, certes, mais les influences phonétique, morpho-syntaxique, toponymique du gaulois sont autrement plus conséquentes qu'un simple emprunt tardif de mots arabes. Pour ceux que la langue gauloise intéresse, un ouvrage passionnant a été publié par le latiniste Jean-Paul Savignac en 2014 : Dictionnaire Français Gaulois, Editions La Différence. Disponible gratuitement : https://archive.org/details/DictionnaireFrancaisGaulois 

Le français partage toute une série de traits de langue caractéristiques des langues néo-celtiques :

- Tendance à la nasalisation (un, on , in, an) qui se manifeste aussi en gaélique

- Le changement du u long latin (prononcé ou) en u français (ü), son caractéristique des langues brittoniques

- La numération par vingt

- La pratique des liaisons (comme en breton)

- L'usage de particules démonstratives après les noms (par ex "cet homme-là")

 - Etc. La liste est longue, voir pp. 28-29 du Dictionnaire Français-Gaulois.

 

 

  • Like 2
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tison2feu Membre 2 246 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Il faut bien saisir que le titre de l'ouvrage du lexicologue Jean Pruvot n'est qu'un jeu de mot (plagiat de "nos ancêtres les Gaulois") qui ne doit en aucun cas être pris au pied de la lettre. Il est question seulement d'un apport lexical (emprunts de mots arabes), qui n'a rien à voir avec les véritables origines phonétiques et grammaticales de la langue française. Ce point est rappelé par l'érudit Hagège en fin de video. A ce titre, Pruvot aurait pu tout aussi bien écrire un "Nos ancêtres les Italiens" ou un "Nos ancêtres les Anglais" puisqu'il y a davantage d'emprunts italiens ou anglais qu'arabes dans la langue française !

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hannibal25 Membre 2 602 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

deja je pense que tu ecris arabe sans t'en rendre compte.les mots je ne sais pas.. mais les chiffres c'est arabe.nous savons donc ecrire l'arabe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tison2feu Membre 2 246 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 38 minutes, hannibal25 a dit :

deja je pense que tu ecris arabe sans t'en rendre compte.les mots je ne sais pas.. mais les chiffres c'est arabe.nous savons donc ecrire l'arabe.

Tu abordes ici une autre question, celle de l'écriture, qui n'a rien à voir avec le contenu de mon post.

C'est un abus de langage que de parler de "nos ancêtres les arabes" à propos de la langue française. Ce n'est pas parce que nous utilisons des mots empruntés à une langue étrangère que nous parlons cette langue étrangère, et a fortiori que cette langue étrangère serait à l'origine de notre propre langue. L'arabe n'a joué absolument aucun rôle dans la phonétique historique et la morpho-syntaxe du français. Le français était, à ses origines, du latin parlé par des tribus celtes, puis plusieurs siècles plus tard, par des Germains.

Modifié par tison2feu
  • Like 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
guipure Membre 28 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)
Le 13/03/2018 à 10:13, Shrek Blanc a dit :

Algorithme... Algèbre... Chimie... café... Arobase... Amiral... Ambre...Giraffe... Carafe... Goudron... Zéro... Sofa... Nuque...

Et j'en passe. Vois-tu non seulement les arabes ne font pas qu'étudier le Coran, mais sont aussi capables de t'en apprendre beaucoup sur ta langue...

Allez un petit dernier... Zouave

 

Clebs... Toubib... Talisman... Razzia... etc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
boeingue Membre 1 694 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

et le latin !!!

il est trés présent dans la langue française !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tison2feu Membre 2 246 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 44 minutes, boeingue a dit :

et le latin !!!

il est trés présent dans la langue française !!!

Tout-à-fait. Le titre de l'ouvrage du lexicologue Jean Pruvot "Nos ancêtres les Arabes" est en fait un sophisme et par là même une imposture. Ce n'est pas parce que le français a emprunté des mots arabes que nos ancêtres sont arabes. Le français est fondamentalement du latin "vulgaire" (= latin parlé) prononcé par des Gaulois, puis ce gallo-roman a été parlé par des Germains (les Francs). Rien à voir avec les Arabes. 

Pour ceux qui veulent connaître véritablement l'histoire de la langue française, un ouvrage remarquable - de rigueur et de clarté - a été publié par la linguiste Annick Englebert : "Phonétique historique et histoire de la langue" (Editions de boeck Supérieur, 2015). 

  • Like 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité