Aller au contenu

Qui sont les fans ?


January

Messages recommandés

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 55 878 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)

Ces gens capables d’une ferveur absolue au prix de leur vie personnelle et amoureuse ? Comment expliquer l’intensité de leur amour pour des idoles qu’ils ont placées au centre de leur vie ?

Myriam a 10 ans quand elle découvre Claude François. Nous sommes en 1956. Malheureuse au sein d’une famille dont les parents se déchirent, elle se raccroche au chanteur comme à une planche de salut. Elle s’enferme dans sa chambre avec lui, ses chansons, ses mots, sa voix, son visage. Elle en fait son ami, son confident. Elle l’aime et lui, en retour, la réconforte et la console. Elle achète tous ses disques, collectionne ses photos découpées dans les magazines, tapisse sa chambre de posters de la vedette. Puis elle s’inscrit dans son fan-club. Elle assiste à tous ses concerts. Elle va jusqu’à dormir sur le pas de sa porte. « Il avait remplacé mon père, il avait remplacé ma famille, il avait tout remplacé. Il m’avait aidé à vivre."

[...]

La notion de fan, entrée dans le langage courant, est particulièrement vague et inclusive. [...] Certains sociologues ont pu distinguer des profils en fonction du type de rapport entretenu avec la vedette et les formes d’appropriation de celle-ci : celui du créateur (qui communie avec l’objet de sa passion dans l’acte de création), l’érudit (qui communie via la connaissance), le collectionneur (via la possession d’objets), l’imitateur (via la fusion et le désir d’être celui qu’il admire), la groupie (qui rêve d’une rencontre physique). D’autres établissent comme critères le caractère exclusif de la passion, l’attrait pour l’extra-artistique (la passion tant pour la personne que pour l’œuvre).

[...]

Que nous disent ces passions de notre société ? 

L’investissement dans la passion fournit des buts, des objectifs (promouvoir la vedette, organiser tel événement, développer sa collection…), confère un sens nouveau à l’existence. La passion remplit une fonction intégratrice et assure au fan une identité sociale, aussi disqualifiée à l’extérieur du groupe que valorisée en son sein, le conduisant à se trouver toujours plus à l’aise dans le groupe, où l’estime, la chaleur, le réconfort, la compréhension, la solidarité à son égard sont évidemment plus importants. « C’est une grande famille ! », ont-ils l’habitude d’affirmer, quel qu’en soit l’objet de ralliement. Enfin, à la fois conséquence et cause de cette vie construite autour de la passion, cette passion qui anime le fan lui confère une identité individuelle. Si elle l’intègre à un groupe, elle le singularise également et est source d’estime de soi et parfois de prestige. C’est avec beaucoup de fierté que certains fans se disent identifiés comme tels et appelés « Monsieur Elvis », « Madame Elvis », « Cloclo », etc.

Les fans et leur passion ont beaucoup à nous dire de nous-mêmes. Ils nous tendent un miroir dans lequel on peut apercevoir notre reflet et révèlent des problématiques essentielles, des enjeux majeurs, des valeurs fondamentales de notre société.

Article complet : https://www.scienceshumaines.com/on-ne-nait-pas-fan-on-le-devient_fr_36039.html

 

 

Aujourd'hui beaucoup de gens vont se rassembler et participer au dernier voyage de leur idole. Il me semblait intéressant de parler d'eux. La notion de "fan" est vague et finalement très étendue.

Que pensez-vous de ces admirateurs ? Peut être l'avez-vous été, ou même en faites-vous toujours partie ? Peut-être dans votre entourage connaissez-vous des fans ? Et puis après tout, si l'on ne retient pas la dimension extrême, ne serions-nous pas tous "fans" de quelque vedette ?

Si vous acceptez, je trouve intéressant que nous puissions partager nos admirations, pour qui, et pourquoi (ou pour quoi) :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
  • Réponses 66
  • Créé
  • Dernière réponse
Membre, 150ans Posté(e)
chanou 34 Membre 20 419 messages
Maitre des forums‚ 150ans‚
Posté(e)
il y a 14 minutes, January a dit :

Que pensez-vous de ces admirateurs ? Peut être l'avez-vous été, ou même en faites-vous toujours partie ? Peut-être dans votre entourage connaissez-vous des fans ? Et puis après tout, si l'on ne retient pas la dimension extrême, ne serions-nous pas tous "fans" de quelque vedette ?

Si vous acceptez, je trouve intéressant que nous puissions partager nos admirations, pour qui, et pourquoi (ou pour quoi) :)

Hello!

Question intéressante que tu poses là, january.

Je n'ai pas encore lu l'article que tu cites en lien, mais le cas que tu décris ( de Myriam) me semble emblématique ; je pense que devenir "fan" n'est pas donné à tout le monde, dans la mesure où - à mon avis, humble sur ce sujet, je ne suis pas psy - il faut je pense que la "rencontre" s'effectue à un moment précis de la vie du futur fan, où il aura la disposition mentale nécessaire.

Je ne suis profondément "fan" de personne. Il y a un chanteur que j'apprécie particulièrement, c'est Jean Jacques Goldmann, parce qu'il est "complet" ; auteur compositeur interprète.  J'ai ses CD, mais je ne suis pas suffisamment "fan" pour aller le voir en concert par exemple ; ça ne m'est jamais arrivé et pourtant il a bien dû passer au moins une fois ou deux dans ma ville. Ni me renseigner sur sa vie personnelle de laquelle j'ignore tout, s'il est marié, s'il a des enfants...peu m'importe.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Forumeur discret, 60ans Posté(e)
Kid_Ordinn Membre 5 915 messages
60ans‚ Forumeur discret,
Posté(e)

Fan,pas dans le sens "fan pur" mais j'avoue apprécier regarder l'acteur Anthony Hopkins dans les divers rôles qu'il a joué...Pourquoi ? Je lui trouve une certaine prestance,un charisme,un peu à l'image de Robin Williams.

C'est sans doute le fait que j'ai beaucoup aimé les films dans lesquels ils jouaient qui explique cela :)

Il y a des "gueules" qui vont avec certains rôles.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Docteur Honoris Causa Es "Patati & Patata...", 59ans Posté(e)
BadKarma Membre 12 112 messages
59ans‚ Docteur Honoris Causa Es "Patati & Patata...",
Posté(e)

Un état de fanatisme qui renvoie à cette impuissance douloureuse de son être au travers de la virtualité d' une existence par procuration...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 111ans Posté(e)
stvi Membre 20 709 messages
Mentor‚ 111ans‚
Posté(e)
il y a 21 minutes, January a dit :

Ces gens capables d’une ferveur absolue au prix de leur vie personnelle et amoureuse ? Comment expliquer l’intensité de leur amour pour des idoles qu’ils ont placées au centre de leur vie ?

 

tu viens de donner la définition du religieux intégriste ...:)

Il y a une similitude ,pour moi être fan c'est une démesure ,un sentiment d'amour irraisonné ,une béquille psychologique ...Mais l'amour a ses raisons que la raison ne connait pas ...tant qu'ils n'emmerdent pas les autres avec leur marotte ,il n'y a pas de problèmes .. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 55 878 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)
il y a 4 minutes, chanou 34 a dit :

il faut je pense que la "rencontre" s'effectue à un moment précis de la vie du futur fan, où il aura la disposition mentale nécessaire.

C'est aussi ce que je crois, souvent l'admiration XXL est une forme de planche de salut, croyance, espoir. C'est touchant finalement lorsque ça reste dans des proportions correctes (il y a eu des drames avec des fans dangereux, envers autrui ou eux-mêmes). 

Depuis très longtemps je suis "fan" d'un groupe de musique et tout particulièrement de certains textes. C'est étrange, mais à chaque parution, il y a toujours une chanson, un texte, qui me semblait personnellement adressé. Le ressenti est très bizarre, je ne suis (suivre) pas avec avidité l'actualité du groupe, encore moins leurs vies privées, l'attraction se fait plutôt sur les "messages", que sur les personnes.

Dave Gahan and Martin Lee Gore

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Pantin contestataire, 77ans Posté(e)
PINOCCHIO Membre 42 794 messages
77ans‚ Pantin contestataire,
Posté(e)

Comme lui  et il fait sa pub :D

 

mayenne-marco-rendait-hommage-johnny-sur-la-route.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 54ans Posté(e)
ping Membre 6 305 messages
Baby Forumeur‚ 54ans‚
Posté(e)
il y a 51 minutes, January a dit :

Ces gens capables d’une ferveur absolue au prix de leur vie personnelle et amoureuse ? Comment expliquer l’intensité de leur amour pour des idoles qu’ils ont placées au centre de leur vie ?

 

Myriam a 10 ans quand elle découvre Claude François. Nous sommes en 1956. Malheureuse au sein d’une famille dont les parents se déchirent, elle se raccroche au chanteur comme à une planche de salut. Elle s’enferme dans sa chambre avec lui, ses chansons, ses mots, sa voix, son visage. Elle en fait son ami, son confident. Elle l’aime et lui, en retour, la réconforte et la console. Elle achète tous ses disques, collectionne ses photos découpées dans les magazines, tapisse sa chambre de posters de la vedette. Puis elle s’inscrit dans son fan-club. Elle assiste à tous ses concerts. Elle va jusqu’à dormir sur le pas de sa porte. « Il avait remplacé mon père, il avait remplacé ma famille, il avait tout remplacé. Il m’avait aidé à vivre."

[...]

La notion de fan, entrée dans le langage courant, est particulièrement vague et inclusive. [...] Certains sociologues ont pu distinguer des profils en fonction du type de rapport entretenu avec la vedette et les formes d’appropriation de celle-ci : celui du créateur (qui communie avec l’objet de sa passion dans l’acte de création), l’érudit (qui communie via la connaissance), le collectionneur (via la possession d’objets), l’imitateur (via la fusion et le désir d’être celui qu’il admire), la groupie (qui rêve d’une rencontre physique). D’autres établissent comme critères le caractère exclusif de la passion, l’attrait pour l’extra-artistique (la passion tant pour la personne que pour l’œuvre).

[...]

Que nous disent ces passions de notre société ? 

L’investissement dans la passion fournit des buts, des objectifs (promouvoir la vedette, organiser tel événement, développer sa collection…), confère un sens nouveau à l’existence. La passion remplit une fonction intégratrice et assure au fan une identité sociale, aussi disqualifiée à l’extérieur du groupe que valorisée en son sein, le conduisant à se trouver toujours plus à l’aise dans le groupe, où l’estime, la chaleur, le réconfort, la compréhension, la solidarité à son égard sont évidemment plus importants. « C’est une grande famille ! », ont-ils l’habitude d’affirmer, quel qu’en soit l’objet de ralliement. Enfin, à la fois conséquence et cause de cette vie construite autour de la passion, cette passion qui anime le fan lui confère une identité individuelle. Si elle l’intègre à un groupe, elle le singularise également et est source d’estime de soi et parfois de prestige. C’est avec beaucoup de fierté que certains fans se disent identifiés comme tels et appelés « Monsieur Elvis », « Madame Elvis », « Cloclo », etc.

Les fans et leur passion ont beaucoup à nous dire de nous-mêmes. Ils nous tendent un miroir dans lequel on peut apercevoir notre reflet et révèlent des problématiques essentielles, des enjeux majeurs, des valeurs fondamentales de notre société.

Article complet : https://www.scienceshumaines.com/on-ne-nait-pas-fan-on-le-devient_fr_36039.html

 

 

Aujourd'hui beaucoup de gens vont se rassembler et participer au dernier voyage de leur idole. Il me semblait intéressant de parler d'eux. La notion de "fan" est vague et finalement très étendue.

Que pensez-vous de ces admirateurs ? Peut être l'avez-vous été, ou même en faites-vous toujours partie ? Peut-être dans votre entourage connaissez-vous des fans ? Et puis après tout, si l'on ne retient pas la dimension extrême, ne serions-nous pas tous "fans" de quelque vedette ?

Si vous acceptez, je trouve intéressant que nous puissions partager nos admirations, pour qui, et pourquoi (ou pour quoi) :)

Ce que le fan investit sur son idole est ce qui lui semble representer son manque à être. Chacun d'entre nous cherche à combler ce manque, c'est juste le choix des objets sensés le combler qui diffère d'un individu à l'autre. Pour le fan son idole est "The objet."..

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Forumeur confit, Posté(e)
Enchantant Membre 13 297 messages
Forumeur confit,
Posté(e)
Il y a 1 heure, January a dit :

Si vous acceptez, je trouve intéressant que nous puissions partager nos admirations, pour qui, et pourquoi (ou pour quoi) 

Bonjour January,

Il est vrai que lorsque considère le comportement excessif des fanatiques d'un art populaire, comme peut l'être la chanson, c'est une caractéristique que l'on observe particulièrement chez les adolescents.

L'adolescence est cette période de notre existence ou beaucoup de sentiments contradictoires de craintes et de désirs mélangés nous submergent. On aime ses parents et en même temps on veut s'affranchir de leur tutelle.

La recherche d'un modèle extérieur à la famille, d'une icône, d'un symbole, synonyme d'espoir, de réalisation de projet, permettant de s'affirmer et de se distinguer tout à la fois, est très puissant à cet âge là.

Quelques décennies plus tard on a tendance à penser que tout cela reste très puéril, mais lorsque l'on évoque intimement notre première rencontre, notre premier amour et l'élan incroyable qu'il suscitait en nous, celui ci reste profondément ancré dans notre mémoire, avec toute la tendresse du souvenir qui l'accompagne. Quelques instants, en pensées, nous redevenons adolescent.

Comme à mon habitude, je ne réponds pas exactement à la question posée, mais j'aime bien les petits détours..

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 55 878 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)

Bonjour Enchantant, 

Oh si tu réponds :) Oui c'est souvent à l'adolescence que nous prend ce genre de passion. D'ailleurs le raccourci est vite fait par beaucoup de gens : les fans sont restés adolescents, immatures. Je ne crois pas, et je pense que c'est une réflexion intéressante.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 54ans Posté(e)
ping Membre 6 305 messages
Baby Forumeur‚ 54ans‚
Posté(e)
il y a une heure, January a dit :

C'est aussi ce que je crois, souvent l'admiration XXL est une forme de planche de salut, croyance, espoir. C'est touchant finalement lorsque ça reste dans des proportions correctes (il y a eu des drames avec des fans dangereux, envers autrui ou eux-mêmes). 

Depuis très longtemps je suis "fan" d'un groupe de musique et tout particulièrement de certains textes. C'est étrange, mais à chaque parution, il y a toujours une chanson, un texte, qui me semblait personnellement adressé. Le ressenti est très bizarre, je ne suis (suivre) pas avec avidité l'actualité du groupe, encore moins leurs vies privées, l'attraction se fait plutôt sur les "messages", que sur les personnes.

Dave Gahan and Martin Lee Gore

 

C'est toute la difference entre être touché par ce que produit un artiste et la passion pour la personne de l'artiste. Ce n'est pas du tout la même chose. C'est lorsque le fan developpe une passion pour la personne de l'artiste qu'il peut y avoir risque d'inflation et d'excés.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 44ans Posté(e)
Maxence22 Membre 8 789 messages
Forumeur accro‚ 44ans‚
Posté(e)

Heureusement que cela ne concerne qu'une infime parti des fans... peut-être 1%. Mais malheureusement il arrive qu'il soit réellement des dangers dont le plus célèbre exemple étant l'assassin de John Lennon.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Obsédé textuel, 70ans Posté(e)
Gouderien Membre 27 544 messages
70ans‚ Obsédé textuel,
Posté(e)

J'ai jamais été fan - mes goûts me portant plutôt vers la musique classique et l'opéra - mais j'en ai connu une. Elle était fan de Jean-Jacques Debout (bon, c'était il y a un certain temps). Elle le connaissait bien, d'ailleurs - donc elle devait connaître aussi Johnny, vu que c'était la même bande -, l'accompagnait dans ses tournées, allait voir tous ses spectacles. En fait, toute sa vie tournait autour de lui. Finalement, être fan d'un artiste, c'est un peu comme une religion.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, scientifique, Posté(e)
Répy Membre 20 399 messages
scientifique,
Posté(e)
Il y a 2 heures, January a dit :

.....

Que pensez-vous de ces admirateurs ? Peut être l'avez-vous été, ou même en faites-vous toujours partie ? Peut-être dans votre entourage connaissez-vous des fans ? Et puis après tout, si l'on ne retient pas la dimension extrême, ne serions-nous pas tous "fans" de quelque vedette ?

Si vous acceptez, je trouve intéressant que nous puissions partager nos admirations, pour qui, et pourquoi (ou pour quoi) :)

J'ai toujours été totalement étranger au monde du spectacle au sens où on l'entend aujourd'hui.

Je n'ai jamais écouté une seule chanson de Johnny Halliday ni regardé le moindre quart d'heure de ses spectacles. Je ne nie pas ses talents mais je les ignore totalement.

Hélas, les "grand'messes" à la mode, je ne suis pas croyant !

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
le merle Membre 18 471 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)

bonjour

j'ai aimé beaucoup de choses , des chanteurs et des chanteuses et autres  , mais jamais été fan de quiconque . je ne sais trop l'expliquer ? deux guerres et la disparitions d'êtres chères ont détruit l'espérance  d'une gloire pour les êtres qui , comme les brins d'herbes d'une prairie , peuvent être fauchés pour un oui ou un non au gré des circonstances qu sont apparues ailleurs .

la disparition de ces gens connus et admirés  ,ne fait que nous amener à notre prochaine disparition . pour les générations disparues , nous ne somme pas encore nés mais , pour les générations futures , nous avons disparus déja depuis longtemps .

bonne journée 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Pépé fada , râleur , et clairvoyant ., 76ans Posté(e)
Maurice Clampin Membre 10 319 messages
76ans‚ Pépé fada , râleur , et clairvoyant .,
Posté(e)
Il y a 3 heures, Répy a dit :

J'ai toujours été totalement étranger au monde du spectacle au sens où on l'entend aujourd'hui.

Je n'ai jamais écouté une seule chanson de Johnny Halliday ni regardé le moindre quart d'heure de ses spectacles. Je ne nie pas ses talents mais je les ignore totalement.

Hélas, les "grand'messes" à la mode, je ne suis pas croyant !

 

:pap:    Je serais un peu pareil , en moins radical peut être . Mais , ne serait-ce pas du fan atisme à l' envers ? 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Obsédé textuel, 70ans Posté(e)
Gouderien Membre 27 544 messages
70ans‚ Obsédé textuel,
Posté(e)
Il y a 3 heures, Répy a dit :

J'ai toujours été totalement étranger au monde du spectacle au sens où on l'entend aujourd'hui.

Je n'ai jamais écouté une seule chanson de Johnny Halliday ni regardé le moindre quart d'heure de ses spectacles. Je ne nie pas ses talents mais je les ignore totalement.

 

Ça, je ne te crois pas. Moi je n'ai jamais acheté un disque de Johnny, et pourtant je connais une foule de ses chansons par cœur. A moins de débarquer de Corée du Nord ou de la planète Mars, je ne vois pas comment on pouvait y échapper.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Seyar Membre 3 544 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)
il y a 6 minutes, Gouderien a dit :

Ça, je ne te crois pas. Moi je n'ai jamais acheté un disque de Johnny, et pourtant je connais une foule de ses chansons par cœur. A moins de débarquer de Corée du Nord ou de la planète Mars, je ne vois pas comment on pouvait y échapper.

Perso, je serai incapable de chanter en entier une chanson de Johnny. D'ailleurs à part "Allumer le feu" (pas la chanson hein, juste ces 3 mots  :D )je ne connais rien d'autre de lui... Ah si, je connais aussi "Ah que coucou!"...

Sinon moi, je suis fan de Seiya! :D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Pépé fada , râleur , et clairvoyant ., 76ans Posté(e)
Maurice Clampin Membre 10 319 messages
76ans‚ Pépé fada , râleur , et clairvoyant .,
Posté(e)
Il y a 2 heures, le merle a dit :

bonjour

j'ai aimé beaucoup de choses , des chanteurs et des chanteuses et autres  , mais jamais été fan de quiconque . je ne sais trop l'expliquer ? deux guerres et la disparitions d'êtres chères ont détruit l'espérance  d'une gloire pour les êtres qui , comme les brins d'herbes d'une prairie , peuvent être fauchés pour un oui ou un non au gré des circonstances qu sont apparues ailleurs .

la disparition de ces gens connus et admirés  ,ne fait que nous amener à notre prochaine disparition . pour les générations disparues , nous ne somme pas encore nés mais , pour les générations futures , nous avons disparus déja depuis longtemps .

bonne journée 

:pap:    Voila qui n' est pas d' un optimisme exorbitant .

Johnny était tout de même un brin d' herbe qui avait monté nettement plus haut que les autres . 

Je n' ai jamais été fan parce qu' être fan c' est pas mon truc mais la mort de ce chanteur qui nous accompagnait depuis presque 60 ans m' a touché plus que toute les autres personnalités que j' ai "vu" décéder . 

J' ai un peu comme l' impression que je viens de basculer du côté de ceux qui doivent songer à laisser la place . Depuis sa mort , alors que jusque là tout en étant , bien sur , conscient que le voyage allait vers sa fin , là c' est comme si un index me désignait le fond du couloir en me disant :

<< Tu vois ? c' est juste là bas , là ou il n' y a pas de lumière>>

Johnny , tu m ' emmerdes un peu .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 72ans Posté(e)
Morfou Membre 48 524 messages
Maitre des forums‚ 72ans‚
Posté(e)

J'espère que les fans de JH ont d'autres passions dans la vie que celle d'être fan...de JH...

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×