Aller au contenu

Seyar

Membre
  • Contenus

    3298
  • Inscription

  • Dernière visite

5 abonnés

À propos de Seyar

  • Rang
    Forumeur alchimiste

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Ah ouais c'était génial ces petits trucs! A travers des traits tout simples, ils diffusaient plein de messages "entre les lignes" comme par exemple : l'absence de volonté perso, faut tout donner sur ordre direct comme l'une des vidéos de lALinea ou alors, dans la vidéo des coco (c'était génial ça aussi!) une énorme satire bien caustique sur le fonctionnement de notre société (pas pour rien que vers la fin de la vidéo, l'un des personnages à une feuille sur sa tête qui ressemble à un béret militaire... et qu'une fois le nouveau cocotier trouvé....on recommence les mêmes actions ayant entraîné la destruction du 1er cocotier... ) De nos jours, on a des dessins animés sans dialogues, sans queue ni tête mais aussi sans aucun message, c'est du néant. Là, des dialogues qu'ils veulent rien dire mais c'est dans les actions, les mimiques que tout est raconté, accusé presque. C'était vraiment génial! Edit : de nos jours, des réalisations de ce style, ça serait interdit. On crierait au scandale visuel minimaliste mais c'est surtout que ça dévoilerait trop le fonctionnement de la société visant le déclin...
  2. Seyar

    Qu'écoutez-vous en ce moment ?

    2011 : Bon ben finalement, les gilets jaunes, 8ans plus tard, n'ont rien inventé en fait. Ni les médias évidemment... "tout n'est que pur mensonge". Ben oui, c'est sûr hein...
  3. Alors les gens, z'avez regardé ce remake by netflix?? Eh ben moi, plutôt positivement surpris! Certes, largement en dessous de l'originale ou Omega par exemple, mais c'est carrément pas la purge que j'attendais! APrès, pour le moment, seulement 6 épisodes de sortis et finalement, on sait juste que l'histoire est complètement différente d'avant mais on sait pas comment ça va être traité... C'est le problème : y'a du potentiel, mais en même temps, ça promet aussi du pitoyable. J'attends donc la suite pour bien savoir ce que vaut ce remake et vous?
  4. Après un début poussif de cette nouvelle saison et une réal très minimaliste, la fin laisse présager d'une réflexion super intéressante pour la prochaine saison! Et qui reprend un peu le fil du début de l'anim, même si un peu différent. J'espère juste que cette fin ne va pas être façon pétard mouillé Roti Armin, si vous voyez ce que je veux dire...
  5. Je pense que l'Univers n'attend que l'on communie avec lui. A mon sens, il n'est ni méchant ni gentil, il n'est que l'image de nos actions et la somme de tout ce qu'on peut réaliser. Tout simplement.
  6. Pas tout lu mais quand on voit ce qu'il se passe en France, clairement la France se base sur toutes les races sauf la race blanche hein! EN France, comme dans plein d'autres pays, la race blanche est la race à exterminer on dirait, et après, on parle de racisme quand la race blanche parle, c'est amusant quand même ... Comme quand on entend des gens parler de sexisme mais qui ne disent rien par rapport aux pus pour parfums par exemple.. Aaaah les joies de notre société si égalitaire, fraternelle, libre...
  7. C'est marrant, plus d'android pour huawei et justement, la justice américaine s'intéresse à google... Google voudrait-il se donner une nouvelle image en bazardant son ancienne? Car notons qu'à côté de ça, Huawei a déjà retrouvé plein de partenaires hein...
  8. Avec un peu de sous, toutes les superstitions s'envolent et comme donner le nom de Titanic à un nouveau bateau pourrait être bien rentable, tu penses bien que le "pari" se moque bien des superstitions bateaux des marins hein
  9. Oui je suis en partie d'accord, moi à la base, je disais simplement qu'il était intéressant de se poser la question sur ce qui motive réellement de ne plus être fécond tout en voulant continuer à avoir des relations sexuelles. Par contre sur le fait que l'enfant n'a plus de gros risque de ne jamais fêter ses 10ans, même au XXIe s., par rapport à avant, là j'y mettrais quand même quelques réserves. Alors ok dans des pays dits "civilisés" (même si on voit pas mal de cas de mortalité infantile due justement à notre technologie ou médecine moderne) mais dans les pays dits "en voie de développement", là finalement, ça reste assez similaire qu'à l'image que l'on nous donne de "l'ancien temps". Au final, on en revient toujours à la même chose : des bonnes et mauvaises choses à chaque époque, et une réalité imposée par une minorité à laquelle la majorité adhère sans chercher plus loin, car ça lui convient. Là encore, je ne dis pas que c'était mieux avant, je dis simplement qu'il y a matière à réflexion sur la mise en place de nos "connaissances modernes" en délaissant complètement les "connaissances anciennes".
  10. Ca c'est rigolo : c'est moi qui me fait traiter de superficiel au final (le classique "t'es bien un mec". Bah j'ai des amies féminines qui pensent pareil, du coup tu leur dis quoi à elles? Juste par curiosité : ) ) et c'est toi qui rapporte texto les blablas des magasines sociétaux sur le sexe ou "pour les femmes" complètement débiles. D'ailleurs c'est rigolo : dans ces magasines, c'est toujours : "le clitoris, cet organe si méconnu qui n'est là que pour votre plaisir!" Ah ben tiens, s'il est "si méconnu" pourquoi alors sait-on qu'il est là juste pour le plaisir des femmes? Nan mais sérieux... XD! D'ailleurs, il y a plein de femmes qui n'ont pas de "plaisir" lors de la stimulation du clitoris. Et là évidemment, j'imagine que tu vas répondre "elles savent pas s'y prendre ou leurs partenaires sont de mauvais amants sexuels?" De plus, de quelle époque parles-tu quand "coucher = un enfant" Tu penses vraiment qu'avant "notre époque", les gens attendaient réellement de coucher pour le plaisir? Pourquoi alors le métier de péripatéticienne est si ancien? Non vraiment, le côté médiatique, quelque soit l'époque en fait transforme complètement la réalité des choses et les gens tombent dedans... Mais ta dernière remarque est très pertinente aussi par contre : les gens qui veulent contrôler la sexualité des autres. Pourquoi, selon toi, autant de magasines, pour femmes ou hommes, disent aux gens comment ils auront du plaisir ? Au final, ta remarque rejoint mon interrogation initiale
  11. Le processus de faire l'amour est de procréer tout simplement, pas d'avoir du plaisir. C'est rendu ainsi, le plaisir, car c'est hyper rentable. Il n'y a pas de "donnage" de leçon, c'est l'une des bases de notre société : le sexe est devenu une sorte d'arme hyper rentable sociétalement, tout simplement. Ce n'est pas non plus donner une leçon que de dire que de se stériliser est simplement ne pas prendre ses responsabilités, c'est une réalité.Pas un jugement, c'est juste une réalité : on se stérilise car on veut le plaisir, pas l'enfant. Sauf que faire l'amour, c'est simplement faire un enfant à la base, le plaisir est juste une sociétalisation de l'enfantement : car c'est hyper rentable. ET justement, tout le monde n'a pas envie d'enfant, c'est clair, mais par contre, tout le monde veut le plaisir du sexe, car on nou sle vend comme un plaisir ultime. ET on veut donc le plaisir, sans l'obligation. C'est sur ça qu'il faut s'interroger à mon sens.
  12. Eh bien oui, dans tous les cas que vous citez, les gens veulent donc le plaisir et pas la responsabilité, c'est ce que je disais en fait. Mais du coup, la réflexion, pour moi, va sur le fait que la volonté sur la recherche du plaisir pur et individuel, pas sur une recherche évolutive ou constructive. Je ne dis pas que c'est forcément mal, que ça soit pour le plaisir du sexe ou de la bouffe ou de sentir bon, mais simplement, pourquoi recherche -t-on finalement d'abord la forme plutôt que le fond? On veut bien bouffer, on veut bien baiser, on veut sentir bon, mais on veut pas des responsabilités qui en résultent (comme les gosses ou un cancer car on aura bouffer nawak ou mis n'importe quel parfum sur soi juste pour sentir bon, ce genre vous voyez? ) et on va être détruit mentalement quand la décision définitve de la forme est prise et que le fond s'exprime. C'est là où je me dis, y'a quand même une réflexion à mener : pourquoi toujours la forme avant le fond? Quelque soit le sujet? Donc ok, y(a des gens qui veulent pas d'enfants et donc se stérilisent, au moins c'est cool, ils font pas d'enfants juste par effet de mode comme beaucoup, c'est déjà bien c'est vrai. Mais pourquoi ils se stérilisent? Car ils veulent quand même avoir le plaisir de la chair? Sans sa contrainte donc? C'est là où je dis : pourquoi vouloir juste le plaisir et pas la contrainte? Y'a quelque chose qui cloche dans cette réflexion à mon sens...
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité