Aller au contenu

Les neurones sexuels présents un peu partout dans le cerveau


Messages recommandés

Théia VIP 11 761 messages
Θεία‚ 124ans
Posté(e)

L'on pensait que les neurones contrôlant la reproduction étaient confinés dans une petite région du cerveau. Erreur : une équipe française en a retrouvés un peu partout dans cet organe ! Ce qui laisse entrevoir pour ces cellules des rôles insoupçonnés jusqu'à ce jour...

S'intéressant depuis plus de vingt ans aux neurones contrôlant les fonctions de reproduction, les scientifiques pensaient presque tout connaître de ces cellules : elles se différencient dans la "placode olfactive" - comprenez l’ébauche de nez qui apparaît au début du développement embryonnaire -, puis migrent dans le cerveau jusqu’à l’hypothalamus, pour ne s'activer qu'au moment de la puberté. C'est alors qu'elles produisent une hormone, la GnRH, qui entraîne la libération d'autres hormones responsables du fonctionnement des organes sexuels. Sauf que les scientifiques faisaient erreur sur un point : ces neurones contrôlant les fonctions de reproduction ne sont pas seulement situés dans l'hypothalamus, mais un peu partout dans le cerveau, ont découvert des chercheurs de l'Inserm. On les trouve "dans plusieurs aires cérébrales du fœtus, suggérant qu’ils pourraient avoir d’autres rôles", avancent-ils dans la revue Development.

5 fois plus de neurones sexuels que ce que l'on pensait

Comment la dissémination de ces neurones avait-elle pu échapper aux chercheurs jusqu'à présent ? En fait, la quasi totalité des études sur le sujet ont été réalisées chez la souris. Chez l'humain, les travaux sont rares. (...)

La suite sur : http://www.sciencesetavenir.fr/sante/cerveau-et-psy/les-neurones-de-la-reproduction-un-peu-partout-dans-le-cerveau_109969

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Foraveur Membre 5 977 messages
Forumeur alchimiste‚ 48ans
Posté(e)

Donc c'est vrai.....on ne pense que a ça....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Ce n'est pas étonnant quand on y pense.

Supprimons tout gout pour la sexualité dans les cerveaux, et la production intellectuelle et artistique de l'humanité a de fortes chances de tomber a zero.

Si on est créatif, si on est motivé, c'est probablement a la sensualité qu'on le doit.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
le merle Membre 10 157 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

bonjour

en fait , la sexualité est incontournable à cause de son rôle  impératif pour  la continuation de la vie sous de nombreuses formes . nous en faisons de nombreuses suppositions mais elle n'ai que le moyen de transmettre la survie des espèces .

nous le savons mais le plaisir qu'elle procure est une ( récompense) car , selon l'expression populaire , on n'attrape pas les mouches avec du vinaigre .

en fait , l'amour sexuel n'est qu'une transmission de gênes d'une personne à une autre ou de mâle à femelle .

bonne soirée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Constantinople Membre 10 039 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

La prochaine fois qu'une femme me dira que j'ai une b*** à la place du cerveau, je pourrais répondre qu'elle aussi :)

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le Repteux Membre 945 messages
Forumeur accro‚ 72ans
Posté(e)

Pas vraiment! Ce que tu pourrais lui dire, c'est qu'elle a un con à la place du cerveau, et elle n'aurait qu'à répondre que c'est toi! :0)

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pep-psy Membre 23 473 messages
Je n'en ai aucun‚ 45ans
Posté(e)

Ca me fait toujours plaisir lorsqu'on fait des découvertes qui changent les observations faites jusqu'ici ... 

Maintenant, les neurones sexuels = ??? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 564 messages
Anarchiste épistémologique‚ 44ans
Posté(e)
Il y a 4 heures, Théia a dit :

L'on pensait que les neurones contrôlant la reproduction étaient confinés dans une petite région du cerveau. Erreur : une équipe française en a retrouvés un peu partout dans cet organe ! Ce qui laisse entrevoir pour ces cellules des rôles insoupçonnés jusqu'à ce jour...

S'intéressant depuis plus de vingt ans aux neurones contrôlant les fonctions de reproduction, les scientifiques pensaient presque tout connaître de ces cellules : elles se différencient dans la "placode olfactive" - comprenez l’ébauche de nez qui apparaît au début du développement embryonnaire -, puis migrent dans le cerveau jusqu’à l’hypothalamus, pour ne s'activer qu'au moment de la puberté. C'est alors qu'elles produisent une hormone, la GnRH, qui entraîne la libération d'autres hormones responsables du fonctionnement des organes sexuels. Sauf que les scientifiques faisaient erreur sur un point : ces neurones contrôlant les fonctions de reproduction ne sont pas seulement situés dans l'hypothalamus, mais un peu partout dans le cerveau, ont découvert des chercheurs de l'Inserm. On les trouve "dans plusieurs aires cérébrales du fœtus, suggérant qu’ils pourraient avoir d’autres rôles", avancent-ils dans la revue Development.

5 fois plus de neurones sexuels que ce que l'on pensait

Comment la dissémination de ces neurones avait-elle pu échapper aux chercheurs jusqu'à présent ? En fait, la quasi totalité des études sur le sujet ont été réalisées chez la souris. Chez l'humain, les travaux sont rares. (...)

La suite sur : http://www.sciencesetavenir.fr/sante/cerveau-et-psy/les-neurones-de-la-reproduction-un-peu-partout-dans-le-cerveau_109969

 

Une autre preuve que hommes et femmes pensent differement. Est-ce que l'on peut jetter maintenant les theories du genre et autre stupiditees a la poubelle? Elles seront en bonne compagnie avec la psychanalyse freudienne, l'astrologie, l'alchimie et autre pseudo-science.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pierrot89 Membre 1 199 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Je ne comprend pas ce que la "théorie dite du genre" a quelque chose à voir avec ce sujet.

L'identité sexuelle est culturelle et biologique.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chanou 34 Membre 5 655 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 16 heures, Théia a dit :

On les trouve "dans plusieurs aires cérébrales du fœtus, suggérant qu’ils pourraient avoir d’autres rôles", avancent-ils dans la revue Development.

 

merci pour l'info!

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Répy Membre 7 903 messages
scientifique‚
Posté(e)
Il y a 9 heures, Pierrot89 a dit :

Je ne comprend pas ce que la "théorie dite du genre" a quelque chose à voir avec ce sujet.

L'identité sexuelle est culturelle et biologique.

S'il est vrai que les neurones à fonction sexuelle sont plus nombreux, on peut penser qu'ils commandent la sexualité par fonction biologique bien davantage que la sexualité n'est commandée par imprégnation culturelle(cette dernière vantée par la théorie du genre).

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zigbu Membre 6 082 messages
Zigbu‚ 70ans
Posté(e)

Si l'humain a cinq fois plus de neurones "sexuels" qu'on ne pensait, que va-t-on découvrir chez le bonobo ?

 

 

Modifié par Zigbu

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
S.A.S Membre 3 326 messages
Forumeur alchimiste‚ 57ans
Posté(e)

Quand les hippies ont commencés à prêcher leurs idéologies ... on en voyaient pleins des bonobos s'accoupler dans tout les coins à tout moment de la journée avec des tas de partenaires différentes  .    :D

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité