Aller au contenu

Dépressif continuellement depuis l'enfance: Est-ce possible?


Messages recommandés

kagan Membre 225 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

Bonjour,

Je crois que je suis déprimé depuis mon enfance.

Alors que j'essaye d'être enthousiaste, sociable, proactif dans ma vie pro et perso, je retombe dans une sorte "d'obscurité".

Pourtant, je n'ai rien de grave qui puisse me causer tant de peine. J'ai des problèmes comme tout le monde mais rien qui me tourmente. Je suis dépressif sans raison, pourtant rien dans mon vocabulaire le laisse penser. J'ai même plutôt une certaine estime de moi-même. Mais je parle avec une voix basse ou en tout cas pas très "éclaircie". Alors que je souhaite sourire continuellement, mon visage me donne un air dépressif. Il m'arrive de rigoler quand je vois des sketchs mais tout de suite mes lèvres retombe ainsi sad.gif .

Sur les photos de moi petit, jusqu’à l'âge de 3 ans, j'étais tout le temps souriant, j'étais farceur. A 4 ans, j'ai eu ma circoncision au Maroc (mes parents sont musulmans) et j'ai vu des photos de moi pleurer, triste, renfermé. Mon frère, qui a 2 ans et demis de moins que moi, et qui a fait sa circoncision le même jour que moi, avait l'air normal sur les photos, comme s'il ne s'était rien passé. Je pense qu'il était vraiment très petit pour comprendre quoi que ce soit et aujourd'hui il a dans la vingtaine et est hyper sociable, a plein d'ami, alors que moi, je n'en ai plus qu'un véritable et encore, on ne vit pas dans la même ville. Comment se sera quand ça sera le cas?

Je me souviens, après être rentré du Maroc, me dire cette phrase l'air étonné : "tiens, ça fait 4 ans que j'existe sur cette planète!" Aucun enfant ne se pose ce genre d'exclamation!

Toute ma jeunesse, j'ai tiré la gueule sans raison et j'ai perdu petit à petit mes amis camarade de classe. Il s'éloignait.

Aujourd'hui, je suis étudiant dans une région ou personne me connait pour une période de 6 mois (après je suis en stage) et j'ai essayé d'être enjoué, souriant, heureux. Je sortais en soirée. ça a duré 2 mois. Petit à petit, mes camarades de classe ont cessé de m’appeler pour des soirées et moi, j'ai arrêté de sortir. Il n'y a aucun froid mais voilà, les faits sont là. Je suis en face d'un problème que je n'arrive pas à résoudre malgré ma bonne volonté. Cette dépression m'empêche d'être proactif dans mes études: je ne travaille pas comme il le faudrait, j'en fais très peu, je "zone" sur Internet, je n'arrive pas à aller en salle de sport alors que je sais que c'est bon pour moi et que je dois perdre du poids mais voilà, je ne bouge pas. J'ai peur que ça porte préjudice à ma vie dans le monde du travail. Aujourd'hui, je suis allé a la boulangerie a coté de ma fac et je me suis installé au milieu de mes camarades de classe au nombre de 8, qui eux aussi était entrain de manger. Et bien croyez-le ou non, ils ont formé naturellement, au bout de 5 min, 2 groupes de 4 entrain de discuter de choses et d'autres et entrain de manger et moi, j'étais au milieu entrain de manger mon sandwich, j'étais sidéré. Leur corps étaient incliné de telle façon qu'ils étaient presque dos à moi. Et pourtant, aucun ne me déteste et je n'ai rien fait pour. Je n'ai pas parlé à un seul instant, je n'ai fait que manger mon sandwich et je suis allé ensuite en salle de td pour bosser mes cours.

Je n'ai pas de problème avec ma famille, pas de gens qui me détestent, pas de soucis particulier. Je suis en bonne santé, plus ou moins. J'ai l'impression que ma dépression vient de ma circoncision (au vue des photos de famille que j'ai regardé) et que le problème est resté depuis. Pourtant, je ne suis pas contre la circoncision. Je n'ai aucun problème avec cela. Si on m'avait circoncis à l'âge d'1 ans comme mes frères, est-ce que cela aurait changé quelque chose? je me le demande. Est-ce que le problème vient de là ou est-ce que je me trompe de piste?

Je suis allé voir 2 psy, un hypnotiseur, rien n'y fait. Et quand je suis allé voir ces professionnels, je pouvais aller mieux 2 jours et ensuite je revenais à ma dépression.

Je me vois comme un enfant, et pas comme un adulte. Rien n'avoir avec mon comportement mais plutôt avec ma façon de voir les choses. Je vois des gens qui ont des postes à responsabilités, qui sont connu ou pas et je suis sidéré quand je vois qu'ils sont né la même année que moi ou qu'ils sont plus jeune que moi (alors que je leur donnerais 10 ans de plus que moi). Ma perception est bloqué à l'âge de l'enfant et ma dépression me retient.

Je cherche à débloquer ce qui ne va pas pour enfin vivre ma vie.

Modifié par kagan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
tg-stp Membre 437 messages
Forumeur survitaminé‚ 23ans
Posté(e)

Qu'ont dit les 2 psys ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jedino Membre 47 666 messages
Jedi pas oui, jedi pas no‚ 25ans
Posté(e)

Je me disais plus ou moins la même chose pour une raison que je ne connaissais pas, même en soupçon. Jusqu'au jour où je me suis dit : "et si je n'avais pas de problème?". Parce que oui, autant que je me souvienne, j'ai toujours eu cet air déprimé, un peu à côté, etc. Mais au fond, peut-être que j'ai une façon d'être, disons, un peu en marge?

Ce que je veux dire, c'est que tu t'accroches au terme de dépression, comme si cela était l'ami que tu n'avais pas réellement. Ce que je vais te dire n'est pas une chose facile à faire, mais elle est essentielle : accepte-toi comme tu es. A partir de là, les autres y parviendront aussi, à moins de rencontrer quelqu'un capable de te comprendre et de t'aider. C'est rare, mais ça existe.

Tu le dis toi-même à demi-mot, au final : tu ne comprends pas ton problème. Possiblement parce qu'il n'existe pas. Ce n'est pas le "malade imaginaire". Il y a bien une chose qui fait que c'est le cas, mais ce n'est pas forcément ce que nous croyons.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kagan Membre 225 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

Qu'ont dit les 2 psys ?

rien de spécial. Ils ont dit que je devais me laisser aller,m'ouvrir, point. Ils n'ont pas pu m'aider. si ça va avait été ça le problème, je l'aurais fait, il y a des années (et j'ai essayé).

Je me disais plus ou moins la même chose pour une raison que je ne connaissais pas, même en soupçon. Jusqu'au jour où je me suis dit : "et si je n'avais pas de problème?". Parce que oui, autant que je me souvienne, j'ai toujours eu cet air déprimé, un peu à côté, etc. Mais au fond, peut-être que j'ai une façon d'être, disons, un peu en marge?

Ce que je veux dire, c'est que tu t'accroches au terme de dépression, comme si cela était l'ami que tu n'avais pas réellement. Ce que je vais te dire n'est pas une chose facile à faire, mais elle est essentielle : accepte-toi comme tu es. A partir de là, les autres y parviendront aussi, à moins de rencontrer quelqu'un capable de te comprendre et de t'aider. C'est rare, mais ça existe.

Tu le dis toi-même à demi-mot, au final : tu ne comprends pas ton problème. Possiblement parce qu'il n'existe pas. Ce n'est pas le "malade imaginaire". Il y a bien une chose qui fait que c'est le cas, mais ce n'est pas forcément ce que nous croyons.

"accepte-toi comme tu est" : c'est vague pour moi. Qu'est-ce que j'ai à accepter? Si, réellement, je ne m'accepte pas, je ne le réalise pas. Si je ne suis pas dépressif, je suis quoi?

Je rentre dans un groupe et je ne parle pas ou très peu. Les autres parlent de manière fluide et ne restent pas en plan comme moi. Comment font-ils? Est-ce qu'au moment d'apprendre les bases de la communication, étant petit, j'ai loupé quelque chose?

Modifié par kagan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mel.bzh Membre 2 769 messages
psycho-étudiante‚ 30ans
Posté(e)

Si je ne suis pas dépressif, je suis quoi?

Mais tu es toi cher Kagan. blush.gif

Dépressif c'est une étiquette, ça ne te définie pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
VO2max Membre 2 513 messages
Forumeur alchimiste‚ 27ans
Posté(e)

Je trouve que tu as été circoncis à un âge assez critique...A 4 ans, tu as dû comprendre que tu as vécu un événement douloureux et assez traumatisant, mais tu n'avais pas la maturité suffisante pour comprendre, comme on peut l'avoir à 8-9 ans...Ou l'ignorance totale quand tu as 3 mois.Je ne me la joue pas psychologue, mais moi j'avais subi un examen rectal au même âge et ça avait laissé des traces sur mon comportement, j'ai été renfermée pendant très longtemps...Ce qui m'a sauvé (provisoirement peut-être?) Commencer à bosser et rencontrer des gens entreprenants qui ont fait l'effort d'aller vers moi, de vanter mes qualités et qui m'ont donné confiance...Mais chaque histoire est unique, tu as conscience de ton problème, alors mets des petits défis dans ta vie de tous les jours: sourire aux gens, dire bonjour, discuter 5 minutes,...On se force au début, mais plus on le fait, plus on aime le faire...Courage! smile.gif

Modifié par VO2max

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jedino Membre 47 666 messages
Jedi pas oui, jedi pas no‚ 25ans
Posté(e)

"accepte-toi comme tu est" : c'est vague pour moi. Qu'est-ce que j'ai à accepter? Si, réellement, je ne m'accepte pas, je ne le réalise pas. Si je ne suis pas dépressif, je suis quoi?

Je rentre dans un groupe et je ne parle pas ou très peu. Les autres parlent de manière fluide et ne restent pas en plan comme moi. Comment font-ils? Est-ce qu'au moment d'apprendre les bases de la communication, étant petit, j'ai loupé quelque chose?

A t'accepter tel que tu es, physiquement et mentalement, ce qui ne veut pas dire que tu dois accepter d'être dans un état de tristesse (je le mets volontairement non pas pour diminuer le sens de ton propos mais justement pour éviter le terme auquel tu tiens tant ici, peut-être à raison, peut-être à tort, qui sait finalement?). Si je peux comprendre que tu tiennes, après tout ce temps, à ta façon d'être, ou que tu penses être ta façon d'être, la "dépression", cela reste un état considéré comme pathologique, c'est-à-dire "anormal". Mais un état, ce n'est pas être, ce n'en est qu'une tendance, une manière de l'exprimer, ton être. Ce n'est pas moi qui te dirait qui tu es, mais je peux te dire que tu n'es pas un dépressif. Tout au mieux (enfin au pire) tu en as/fais une.

Je vais te raconter un secret : J'ai horreur d'être dans un groupe et j'ai horreur de parler. A tel point qu'au début une prof' me trouvait "autiste". Je sais que ça semble être une nécessité, mais tu n'es pas obligé de faire comme les autres. Tu es en droit de faire comme tu le sens. Si c'est ce que tu souhaites, eh bien, continue à essayer, à t'intégrer. C'est difficile, ô combien, surtout que les groupes se forment en général au début d'une année. Mais difficile n'est pas impossible.

Et, sincèrement, il m'arrive de perdre le fil de mes idées, d'être confus (souvent), et parfois même, de ne pas trouver les mots ou de bégayer. Bref, communiquer n'est pas un atout chez moi. Cela ne m'empêche pas et d'apprendre à le faire, en comprenant pourquoi et comment je peux le faire évoluer et, surtout, en persévérant. S'ils te paraissent avoir tant d'aisance, de facilité, c'est parce que tu n'as peut-être pas, effectivement, baigné autant dans le milieu social jusque là. Cela ne veut pas dire que ça doit rester ainsi éternellement.

Mais tu es toi cher Kagan. blush.gif

Dépressif c'est une étiquette, ça ne te définie pas.

Voilà, exactement :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kagan Membre 225 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

Merci pour vos réponses.

Je ne sais pas ou aller mais je sais que je vais (et je dois) continuer à avoir des activités, rencontrer des gens, me forcer à parler régulièrement et "assez" longtemps, me mouvoir au sein des personnes.

Le passé, c'est le passé et je veux passer à autre chose. Je ne sais pas combien de temps cela prendra mais tant que je n'abandonne pas l'idée d'avancer, ça ira.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité