Qu'est-ce que la Liberté?

Qu'est-ce que la liberté?   53 membres ont voté

  1. 1. Quelle est votre définition de Liberté?

    • Faire ce qu'on veut ! (anarchie/anomie)
    • L'autonomie (Kant)
    • Accepter son destin (Stoïciens)
    • Faire des choix et les assumer (Sartre)
    • Une illusion
    • Avoir de l'argent
    • Autre

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

maxime0805 Membre 767 messages
Forumeur accro‚ 22ans
Posté(e)

Voilà je voudrais soulever un débat que je trouve très fréquent, on parle souvent de Liberté, pourtant dès qu'on tente de la définir on se rend compte que chacun à une définition différente du concept.. alors pour vous, en quoi consiste la liberté?

1) Pour les anarchistes, la liberté c'est pouvoir faire ce qu'on veut, quand on le veut, vivre sans Dieu ni maître. L'ordre venant uniquement de la liberté, un gouvernement ne peut qu'entrainer le désordre.

2) Pour Kant, la liberté se trouve dans l'autonomie (=se donner une loi à soi-même), et assimile liberté et morale. Nous sommes libres uniquement quand nous agissons moralement, l'action morale étant donné par ses impératifs catégoriques (ex : "Agis de telle sorte que la maxime de ton action puisse être ériger en loi universelle"). En gros, pour être libre il faut viser le Bien.

3) Les stoïciens considèrent que l'univers obéit à un ordre inéluctable, et que tout le monde y obéira quoi qu'il advienne. Pour eux, la seule liberté possible consiste en la manière dont on reçoit et accepte son destin.

Pour prendre une image : le monde est un théâtre, chacun a un rôle qu'il est obligé de jouer, la seule liberté consiste à choisir si on joue notre rôle de bon gré ou mal gré.

4) Sartre défend l'idée que l'homme n'a pas de nature pré-définie et est libre de se définir lui-même par ses choix. Cette liberté implique une responsabilité, dans le sens où l'homme établit un modèle pour l'humanité entière en choisissant de se définir de telle ou telle manière. On ne peut pas échapper à sa liberté de choix, et invoquer des motifs pour tenter d'y échapper c'est faire preuve de "mauvaise foi".

Pour le citer : "L'homme est condamné à être libre."

5) L'homme ayant peur de se confronter à la Vérité (l'homme est assujetti à toutes sortes de règles), il invente un concept qu'il appelle Liberté pour se soulager.

6) De nos jours, plus on est riche, plus notre choix d'activité s'élargit. Ainsi, l'argent nous permet d'avoir un toit, de se nourrir, de mieux vivre. Plus on a d'argent, plus on est libre de faire ce qu'on a envie de faire.

7) Une autre réponse, à préciser en commentaire...

P.S : j'ai essayé de défendre chacun de ces points de vue du mieux que j'ai pu, sans tenir compte du mien (je penche nettement du côté de Sartre), mais vous pouvez bien évidemment compléter/améliorersmile.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Enchantant Membre 5 674 messages
Forumeur confit‚
Posté(e)

Formulée par Platon :

Tout excès amène une violente réaction : de l’extrême liberté naît la servitude la plus complète.

La liberté est le principe de la démocratie, elle la fait naître, mais à force de s'étendre sans limites et sans frein, elle finit par le faire mourir.

L'homme démocratique nous dit Platon, qui devient tyrannique à mesure que, sous prétexte de liberté, il ne connaît d'autre loi que celle de son bon plaisir pour devenir finalement esclave de ses désirs.

Modifié par Enchantant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jedino Membre 47 502 messages
Jedi pas oui, jedi pas no‚ 24ans
Posté(e)

8) Spinoza considère que la liberté comme libre-arbitre n'existe pas, et il le "démontre" via la nécessité. Reste qu'il fait de la liberté le fait d'être conscient de ne pas l'être.

9) Pour un nihiliste, la notion même est absurde, et dans tous les cas.

Qu'est-ce la liberté? Quand on en a x définitions, t'as deux solutions : soit ça n'existe pas, soit tout le monde, sauf peut-être un, fait erreur. A mon avis, aspirer à la liberté au sens fort du terme (donc absolue, plus ou moins) est une erreur. C'est se tromper de "but". Mais on se rend compte de ce qu'est la liberté d'autant mieux lorsque nous sommes enfermés, dans une cellule ou dans nos passions, ou lorsque notre liberté est bridée, du genre l'expression.

10) Pour Hill, la liberté est la liberté de se mouvoir et de penser, et elle précède toute société. De plus, l'Etat assure la liberté de chacun (donc, en soi, le respect d'autrui, la liberté d'expression, ...), mais sans jamais abuser de son pouvoir. L'Etat est, si j'ai bien pigé, et je ne le connais pas forcément très bien, une institution dont c'est le seul rôle : assurer la liberté de chacun. Mais l'Etat ne doit pas être trop fort.

Tu peux donc déjà commencer ta définition par "la liberté est la capacité à pouvoir se mouvoir et penser sans la moindre contrainte exercée par autrui" (donc, déjà, tu n'es pas dans le "sans contrainte" qui est impossible et de l'ordre du concept dans une vie humaine).

Pour le reste, le débat est philosophique et de l'ordre de la croyance.

1) En soi, ce serait la liberté absolue d'un point de vue social, mais il suppose d'être en mesure d'être sa propre loi, donc son propre juge, et que nous soyons un "bon" juge. Chose donc assez difficile à imaginer, même si l'idée me plaît assez. L'idée d'un Etat qui permet la liberté de chacun est plus vraisemblable. A défaut de.

2) Concernant Kant, euh, non. Il a beau se vouloir objectif, je ne vois pas ce qui justifie réellement, dis comme tu le dis, le fait d'être libre uniquement dans le Bien. Sauf à penser que l'homme est naturellement mauvais, et donc qu'il ait fait un choix pour s'en extirper, ce en quoi je ne crois nullement. L'homme n'est ni bon ni mauvais. Il n'est qu'homme.

3) Oui, chez eux, la liberté est dans les choses qui dépendent de nous. Ca a du sens, et ce n'est pas facilement réfutable, mais on pourrait remettre en doute le fait que les choses dépendent réellement de nous-mêmes. La sociologie a largement apporté en "montrant" qu'un homme est lui-même, mais aussi un ensemble qui interagit avec les autres. Donc pas sûr.

4) Le philosophe de la liberté et pour la liberté par excellence. Il n'a pas tort lorsqu'il dit que rien ne justifie que nous soyons à l'image de ce que nous vivons. Un enfant maltraité n'a aucune raison de maltraiter à son tour. Mais il n'a pas raison non plus car ce n'est pas si simple. Ce n'est pas qu'une question de choix de faire rupture. Le vécu est un conditionnement, si on veut, et il n'est pas facile de sortir de cela pour "changer". Pas si simple, ici.

5) J'ai du mal à saisir en quoi la Liberté nous sauve de la Vérité. Au contraire, la science tend à montrer que nous ne le sommes pas autant que nous le pensions. Et, la liberté comme la vérité ne sont jamais plus que des idéaux. Il serait naïf de mourir pour l'une ou l'autre, tout comme il serait idiot de souffrir de l'une ou l'autre.

6) Les possibilités font la liberté? Moui. Tu as le choix, c'est certain. La question étant : est-ce les meilleurs, et est-ce les bons? Et la question seconde étant aussi : à quoi bon avoir des possibilités lorsque nous avons déjà, sinon pour répondre à des désirs qui, à en croire Schopenhauer, sont souffrances par nature?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
rafa147 Membre 2 201 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

la liberté c’est que l'etre humain vis a ces désir sens limite

la religion a mis des limite a cet etre humain

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stvi Membre 12 415 messages
Forumeur alchimiste‚ 106ans
Posté(e)

La définition de Kant me convient parfaitement ,encore faut il que ceux qui considèrent la liberté comme une absence de contrainte parviennent à s'imposer une éthique ,une morale ,un sens des responsabilités ....

Dans nos sociétés actuelles les contraintes et les valeurs ne sont pas les mêmes pour tous jusqu'à en ignorer pour certains et parfois le sens

Modifié par stvi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lugy Lug Membre 9 018 messages
forumeur éclairé‚ 48ans
Posté(e)

j'ai aussi un penchant pour Sartre mais je pense avant tout que ma liberté ne sera acquise qu'a la fin, une âme libéré des entraves de son corps matériel et de ses psychoses spirituel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité esnejnzefenfe_
Invité esnejnzefenfe_ Invités 0 message
Posté(e)

7) Une autre réponse, à préciser en commentaire...

Dur dans la mesure où sans le topic ne me serais même pas interrogé.

On a envie de dire que l'acte gratuit (puisque cela me paraît un archétype depuis JP. Sartre) se trouve dans les arts et métiers (cf : Pascal qui écrivait, en gros, que le choix du métier est le plus important qu'un homme fait dans sa vie).

Liberté égalité fraternité.

Ben c'est joli, c'est agréable, au point qu'on s'en fout un peu.

Après, bon, les limites chacun peut les éprouver, rien n'est unique sans être conséquence de quelque chose d'autre, aussi à quoi ressemblerait le monde depuis les soucoupes volantes, on n'en sait rien sinon on parlerait plus d'ovnis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
phil- Membre 23 398 messages
elle était mon antidépresseur, je l'adorais ‚ 64ans
Posté(e)

 Qu'est-ce que la liberté? Un leurre...

Dès la naissance l'individu se trouve pris dans un cadre socioculturel dont le but essentiel est de lui créer des automatismes d'actions et de pensée indispensables au maintien de la structure hiérarchique de la société à laquelle il appartient.

le clochard est plus libre que le Pdg d'une entreprise.le Pdg n'est pas libre de coucher sous les ponts.

Modifié par phil-

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mazzepa Membre 162 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

une entrave tombée ; une limite franchie ; un problème résolut ;; un détachement et une adéquation ;; un bon verre de vin ;; un ticket de train et une nuisette en satin ;; un défilé militaire ; la bombe atomique ;; une craie blanche ;; un morceau de pain ;; l'étincelle qui coule sur un tas d'herbes sèches ; de la chaire, des nerfs, des os ; un cortex frontal, une colonne vertébrale ; un bistouri et une camisole ;; un sens dessus dessous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
maxime0805 Membre 767 messages
Forumeur accro‚ 22ans
Posté(e)

j'ai aussi un penchant pour Sartre mais je pense avant tout que ma liberté ne sera acquise qu'a la fin, une âme libéré des entraves de son corps matériel et de ses psychoses spirituel.

Du coup c'est pas très sartrien comme façon de penser^^

Qu'est-ce que la liberté? Un leurre...

Dès la naissance l'individu se trouve pris dans un cadre socioculturel dont le but essentiel est de lui créer des automatismes d'actions et de pensée indispensables au maintien de la structure hiérarchique de la société à laquelle il appartient.

le clochard est plus libre que le Pdg d'une entreprise.le Pdg n'est pas libre de coucher sous les ponts.

Bah si il en est libre, s'il en a envie.. Par contre un SDF peut pas dormir au Ritz, contrairement au PDG.

Bref, pour toi on ne peut pas faire des choix librement? Le cadre socioculturel c'est une sorte d'entité qui te limiterait?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon Membre 1 722 messages
Forumeur alchimiste‚ 72ans
Posté(e)

Liberté n'est pas licence. La liberté, c'est avoir tout pouvoir sur soi. "La liberté est le bien qui permet d'apprécier tous les autres", dit Montesquieu

"Par le contrat social, l'homme perd sa liberté naturelle et un droit illimité à tout ce qui le tente et qu'il peut atteindre; ce qu'il gagne est la liberté civile et la propriété de ce qu'il possède.

La liberté naturelle n'a pas d'autre limite que les forces de l'individu; la liberté civile est limitée par la volonté générale.

On peut y ajouter la liberté morale car l'impulsion du seul appétit est esclavage, et l'obéissance à la loi qu'on s'est prescrite est liberté." JJ Rousseau

"Entre le fort et le faible, le pauvre et le riche, c'est la liberté qui asservit et la loi qui émancipe."

Pour un déterministe, la pure liberté n'existe pas puisque toutes nos volontés sont déterminées par des causes qui ne viennent pas de nous. Autant reconnaître le libre-arbitre.

.

Modifié par Talon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mic1 Membre 128 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

la liberté, c'est de faire ce que je veux et vous aussi, meme si ça entraine le désordre parce que dans l'ordre on ne bouge pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
maxime0805 Membre 767 messages
Forumeur accro‚ 22ans
Posté(e)

la liberté, c'est de faire ce que je veux et vous aussi, meme si ça entraine le désordre parce que dans l'ordre on ne bouge pas.

Et si je veux la même chose qu'une autre personne, et qu'on ne peut pas l'avoir tous les deux? ça veut dire que celui qui frappe le plus fort est le plus libre?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vesto Membre 1 578 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Nous avons un corps qui a des besoins.... de ce fait, nous ne pouvons pas être libre.

Puis-je me faire soigner les dents sans un dentiste?, me nourrir de viande sans un boucher ?me passer d'agriculteur pour mes légumes…? puis-je déguster du miel sans les abeilles ? Nous sommes interdépendants et de ce fait ne pouvons pas accéder à la liberté sauf à devenir des anachorètes qui seraient prêt à aller jusqu'au sacrifice de leur vie en refusant les désirs de leur corps. Nous pouvons approcher la liberté de notre vivant en disant oui à la vie, en purifiant notre mental ,en n'étant plus esclaves de nos désirs ……..

Modifié par vesto

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
phil- Membre 23 398 messages
elle était mon antidépresseur, je l'adorais ‚ 64ans
Posté(e)

Du coup c'est pas très sartrien comme façon de penser^^

Bah si il en est libre, s'il en a envie.. Par contre un SDF peut pas dormir au Ritz, contrairement au PDG.

Bref, pour toi on ne peut pas faire des choix librement? Le cadre socioculturel c'est une sorte d'entité qui te limiterait?

notre liberté est aussi fonction de notre conditionnement socioculturel de notre matérialisme . (l'envie de couché par moins de 0° sous les ponts par un pdg? alors soit il aura pété un câble ! soit il aura fait faillite de son entreprise et dans ce cas extrême oui ! il se sentira plus libre qu'il ne l'était auparavant dans son esprit.

au lieu de faire référence a de vieux philosophes d'un autre age qui n'avaient comme outil que la limite du langage pour expliquer la vie en société qui visiblement ne sont pas d'accord entre eux ....

Tu devrais plutôt lire les revues scientifiques concernant les nouveaux domaines des neurosciences et de la biologie des comportements humains dans leur contexte sociologique cela pourrait peut être !! de donner des réponses.

je l'ai déjà dit sur un topic aujourd’hui les philosophes ont tendance a disparaitre comme les dinosaures de la préhistoire! car le langage est obsolète et limité et bourré de jugement de valeurs de préjugé etc...

Ont c'est très bien que l'homme n'est pas libre de ces pulsions fondamentales ils y est soumis quoique on n'en dise.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mic1 Membre 128 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Et si je veux la même chose qu'une autre personne, et qu'on ne peut pas l'avoir tous les deux? ça veut dire que celui qui frappe le plus fort est le plus libre?

tout le monde veulent la meme chose, c'est de survivre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
phil- Membre 23 398 messages
elle était mon antidépresseur, je l'adorais ‚ 64ans
Posté(e)

tout le monde veulent la meme chose, c'est de survivre.

même aux détriment de l'autre ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mic1 Membre 128 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

disons que ca se passe comme ça pour l'instant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lugy Lug Membre 9 018 messages
forumeur éclairé‚ 48ans
Posté(e)

Du coup c'est pas très sartrien comme façon de penser^^

je vais essayer d'être plus précis.si je prend le sens du mot liberté au sens propre, elle semble impossible, on ne peut être libre complètement car la réalité apporte des contrainte qui s'oppose à une liberté totale, devrait on parler de compromis de liberté ou de force de liberté.

dans la vie, le sens du mot liberté pourrait être alors un compromis entre la pensé stoïcienne et sartrienne c'est à dire que ma conception du monde est régie par des forces, des lois tendant à une fatalité mais à laquelle s'oppose la force de notre pensé et des choix qui en découle à l'image d'un homme plongé dans une rivière, il est libre de nager à contre courant, d'aller vers une berge ou ce qui peu lui semblé salutaire ou suivre le courant mais étant par nature ignorant de ce qui est au delà de cette rivière, d'ou elle vient et ou elle va, il est libre de faire un choix , contraint par son ignorance et par la force de la rivière.

je ne sait pas si c'est très clair et de plus, je croix aussi que par la méditation, en musclant son esprit si je puis dire, on doit même pouvoir influencer par la force de l'esprit, les forces de cette rivière.

plus encore, les contraintes de la vie n'étant pas seulement physique mais aussi émotionnel, ma liberté de choix est donc aussi contrainte par mes émotions qui pour compliquer le tout me fait aussi rejoindre Kant.

l'anarchiste quant à lui est plutôt un anti-social car pour être totalement anarchiste il faut être dépourvu de sentiment à l'égard des autres ce qui ne lui laissera pas la liberté de vivre tranquillement et sera tout aussi contraint par la nature que par les hommes. l’anarchie est une idée utopique comme la liberté dont certain essaye de s'approcher

pour l'argent, ce n'est pas un curseur de liberté mais de contrainte qui devienne tout simplement différente.

nous avons donc en réalité que peu de liberté et n'aspirons qu'à un peu plus de liberté et même dans la mort je ne suis pas certain que nous ayons une liberté totale.

voila qui résume asse bien ma pensé.hi.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mazzepa Membre 162 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

"je vais essayer d'être plus précis" et "si je prend le sens du mot liberté au sens propre" : ça commence mal. Quel est le sens propre de liberté, n'est-ce pas la question ?

Quant à l'anarchie : ne peut-on pas penser que l'anarchie est, quoi qu'il en soit ? Je veux dire : finalement, si nous partons du principe que l'homme est libre, alors n'est-on pas forcés de reconnaître que toute organisation sociale est une forme d'anarchie ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant