Aller au contenu

maxime0805

Membre
  • Contenus

    767
  • Inscription

  • Dernière visite

2 abonnés

À propos de maxime0805

  • Rang
    Forumeur accro
  • Date de naissance 08/05/1995

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Lieu
    Paris 18
  1. maxime0805

    Après la mort

    Une observation requiert un observateur, donc un sujet. Si on peut en effet constater des faits de manière objective, les relier en émettant une théorie ne peut se faire que subjectivement. D'où le fait qu'il y a des débats dans la sphère scientifique : les faits ne parlent jamais d'eux-mêmes. Je suis d'avis que la seule chose qu'on peut faire grâce à un fait empirique, c'est réfuter une théorie ; pas en avancer une (cf. Karl Popper). En l'occurrence, le fait que le cerveau soit la seule source de notre ego, notre croyance, notre conscience et tout ce bordel, cela ne s'observe pas objectivement. Même si c'est en effet cette explication que je soutiens le plus, cela n'est pas une évidence. Euh.. en philosophie on est très très loin d'une exclusion du concept d'âme. Sans parler de tous les théologiens (si si, ça s'étudie bien en philo), je me contenterai de t'indiquer les ouvrages d'Aristote, Descartes ou Leibniz. Là encore, même si je ne crois pas en l'existence de l'âme, l'idée est loin d'être complètement absurde ou irrationnelle. Pour ce qui est des neurosciences, il y a un problème qui se pose au matérialisme, celui de l'expérience consciente, développé par David Chalmers (philosophe dualiste et... athée). Le problème se résume ainsi : comment cela se fait qu'il y ait une dimension subjective de l'expérience? Ce problème est insoluble pour les neurosciences car il n'y a tout simplement aucun mécanisme qui explique le fait qu'on ne soit pas des sortes de zombies. C'est un problème très intéressant, mais pour éviter le hors-sujet je ne peux que t'encourager à te renseigner dessus (il existe un article de Chalmers sur internet dont j'ai perdu le titre, mais c'est très instructif). Pour ce qui est de la psychologie ou de l'anthropologie, ce sont en effet des domaines très pertinents, et c'est effectivement ce qui m'avait fait sortir du catholicisme à l'époque. Pourtant, rien de définitif là-dedans non plus ; la multitude des conceptions de l'âme n'entraîne pas sa non-existence. Euh je ne sais pas, en quoi consiste cet amalgame exactement? Si c'est le simple fait de dire qu'on croit à la non-existence de Dieu (à l'opposé d'une prétendue non-croyance) alors oui. Mais je ne vois rien de dictatorial ni de "proche du culte" non plus. Pour ce qui est de la logique, mea culpa, je t'ai "amalgamé" avec ceux que j'entends fréquemment dire que l'athéisme est "plus logique" (ce qui en soit n'a pas de sens, ce sont des raisonnements qui sont logiques et non des doctrines ; alors qu'en outre la logique ne se possède pas "plus ou moins")
  2. maxime0805

    Après la mort

    Hélas, cela n'a rien d'une déduction. Où sont les prémisses? Je vous rappelle qu'il en faut au moins deux pour pouvoir parler de déduction logique. Car là vous nous démontrez qu'il n'y a rien après la mort par l'argument qu'il n'y a rien après la mort selon votre principe. Or, tout le débat réside précisément dans le fait que ce principe n'est pas universellement accepté. Au reste, même en admettant que ce principe physique est valide, il n'exclue pas logiquement l'existence d'une âme séparée du corps ; et donc non plus le fait qu'il y ait quelque chose après la mort. Alors bon, je précise d'avance ce que je pense en la matière : il n'y a rien après la mort. Mais je suis également convaincu qu'il est vain de faire passer cette croyance pour autre chose qu'une croyance. La logique n'est pas l'apanage de l'athéisme ; historiquement, on pourrait même avancer le contraire.
  3. maxime0805

    Après la mort

    Peux-tu nous la produire, cette déduction logique?
  4. maxime0805

    Pourquoi les athées ne croient pas ?

    Darwin s'est toujours déclaré agnostique, pas athée. L'erreur de certains est de voir Darwin comme un ennemi de la religion, alors que bon, il s'intéressait à la science pas à la métaphysique.
  5. maxime0805

    Qui sont nos véritables ennemis selon vous ?

    Facile : - tu fais un recensement des communautés sociales en France - tu constates quelles sont les opinions que ces communautés dénoncent - tu te demandes quelles sont les communautés défendant ces opinions dénoncées - les secondes sont l'ennemi des premières Chaque personne en France est l'ennemi potentiel. L'ennemi officiel sera désigné en 2017 par l'Élu. Puis ça changera en 2022
  6. maxime0805

    Dieu peut tout !

    Un témoignage personnel n'est pas une preuve. Une citation non plus. Alors une citation tronquée (cf celle d'Aristote) encore moins. Tu n'as jamais avancé quoi que ce soit de recevable logiquement. Dommage, il existe pourtant des arguments théologiques cohérents.
  7. maxime0805

    Tradition = non évolution

    Un exemple n'est pas une définition. Mais bon, pas grave..
  8. maxime0805

    Attentat à Nice

    Intéressant, dans un autre sujet vous crachez sur le latin et ici vous l'utilisez pour appuyer vos propos. C'est dommage pour vous puisque du coup vous vous trompez. Le suffixe -ismus ne fait qu'indiquer une doctrine. Vitalisme par exemple, ne signifie pas "volonté de répandre la vitalité" mais désigne une doctrine.
  9. maxime0805

    Que vaut réellement Giroud ?

    Giroud est un excellent attaquant-pivot, et a une très bonne finition. Par contre dans les autres domaines il est très limité en effet.. Sa valeur dépend de la tactique de l'équipe et de son entente avec ses camarades d'attaque. Du coup il n'est peut-être pas un "grand attaquant", mais il n'est pas inconcevable de le préférer à d'autres dans certaines situations.
  10. maxime0805

    Tradition = non évolution

    Pourtant vous mettez le latin et le fait de forcer sa fille à se marier dans le même sac, alors que ça n'a a priori rien à voir. Ma question est donc légitime : quelle est votre définition d'une chose arriérée?
  11. maxime0805

    Pourquoi les athées ne croient pas ?

    :smile2: Vos interprétations sont elles toujours aussi cocasses?
  12. maxime0805

    Dieu peut tout !

    La solution de ce paradoxe est beaucoup plus complexe que ça. Dieu est la source des lois régissant l'univers, dont le principe de non-contradiction (une chose ne peut pas à la fois être et ne pas être dans le même temps et sous le même rapport). Il ne peut donc pas créer une pierre qu'il ne peut soulever en pouvant la soulever. Pas plus qu'il ne peut faire un carré-rond. Ce serait contredire les règles qu'il a instauré et donc lui-même. Non, l'utilité de ce paradoxe est de s'interroger sur la définition de l'omnipotence. Est-ce vraiment Lui enlever un pouvoir que de dire qu'il ne peut faire une chose qu'il a Lui-même décrété comme impossible? Ce n'est pas une question rhétorique, si quelqu'un peut avancer un élément de réponse il est le bienvenue !
  13. maxime0805

    Attentat à Nice

    Le problème de cette brillante analyse, c'est qu'il suffit de côtoyer quotidiennement la communauté musulmane pour constater qu'elle passe son temps à essayer de s'excuser de choses qu'elle n'a pas faite, tout en sachant qu'on les accusera tout de même d'être complices. Mais de nos jours quand une chose ne passe pas sur BFM, elle n'existe pas..
  14. maxime0805

    Je ne crois plus à la République

    Au contraire, ils en sont obsédés. Croyez vous vraiment qu'ils se foutent de leurs seul moyen d'accéder au pouvoir? C'est précisément parce qu'ils sont concentrés sur cet objectif (avoir des bulletins en leurs faveurs) qu'ils cachent tout ce qu'ils font, de peur de s'attirer les foudres d'une partie des citoyens. Et comme de nos jours, toutes les actions sont sujettes aux foudres de l'opinion publique, ils ne peuvent plus faire un pas en avant sans qu'on leur gueule dessus. Non, le problème de la république se trouve dans le fonctionnement de la démocratie, pas chez les hommes politiques. On devrait laisser prendre les décisions économiques à un conseil restreint d'économiste non élus, laisser le soin des relations internationales à des diplomates non élus, laisser l'administration des affaires publiques à des politiques non élus, le tout surveillé par une sorte de parlement de citoyens élus et éligibles une seule fois. Les questions sociales qui sont les seules questions où le peuple est réellement le seul à devoir décider seront prises par référendum, sous proposition du parlement susdits. Enfin débarrassé de l'ingérence d'incompétents, le pays se porterait enfin peut-être mieux.
  15. maxime0805

    Tradition = non évolution

    Juste une question : à partir de quand une chose peut-elle être considérée comme arriérée? Genre si j'écoute du jazz - ou pire ! du classique ! - je suis un p*tain de traditionaliste?
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité