Pourquoi sommes nous la ?

metissa Membre 1 116 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)

je pense que parfois faut pas trop se poser

de question ... et laisser le mystère :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

KRIEGG Membre 374 messages
Forumeur survitaminé‚ 28ans
Posté(e)

:snif: Pour claquer bien sur!! Cette question resume bien l'homme ... sa conscience (trop?) developpée lui fait croire n'importe quoi . Entre autre que ça vie à un sens , qu'il est porteur d'une mission où qu'il est une création divine. Ici le pourquoi et le comment se rejoignent , la science permet de faire une aproximation du comment sommes nous là? et donc de pourquoi on se pose la question---> pasque on a une pasteque de boite craniene avec plein de yaourt dedans qui se remplie de plus en plus avec l'évolution de l'espèce et des connaisance . Depuis le temps on aurai du comprendre que notre Aptitude intelectuelle naturelle ne justifiait pas le putain d'orgueil qui nous pousse à croire que l'homme est un être superieur dont l'existence ne peut être due au hasard. Si on a trouvé le comment et pas le pourquoi , c'est qu'il y a une raison: il n'y a PAS de pourquoi... une suite d'evenement nous a engendré parmit tant d'autres chose (on est vrément une merde perdue dans la fourmillière) MECANIQUEMENT de façon horriblement mathematique , physique et chimique.

La preuve qu'il n'y a pas de pourquoi , c'est que l'on à pas été crées par quelque chose de conscient genre dieu ou une connerie comme ça, or seul quelque chose de conscient peut donner un pourquoi a notre existence, seul quelque chose de conscient pourrait avoir des raison de nous créer... Donc la "nature" n'étant pas consciente il n'y a pas de raison ni de pourquoi à notre existence.

Modifié par KRIEGG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
blairotte-malchanceuse Membre 6 messages
Baby Forumeur‚ 25ans
Posté(e)

Pour vous remontez le moral, je vais vous dire ce que je réponds aux personnes qui s'interrogent sur le sens de leur vie :

pourquoi cherchez ailleurs la réponse ? vous existez pour donner un sens à la vie. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sodak Membre 1 434 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Comment permet de développer le pourquoi, parceque le destin et parfois malheureusement la fatalité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Torange
Invité Torange Invités 0 message
Posté(e)

Nous sommes ici pour accomplir notre destin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anksunamun Membre 1 572 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Je souscris au propos de Davoust.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chatteline Membre 436 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)
Pourquoi sommes-nous là ?

La science explique le "comment" mais pas le "pourquoi". La métaphysique et la science sont deux choses différentes.

Avant de chercher des réponses, il faudrait voir d'abord si les faits sont vérifiables.

«Une théorie qui n'est réfutable par aucun événement qui se puisse concevoir est dépourvue de caractère scientifique.» Karl Popper

Sachez reconnaître où la science s'arrête et où commence la croyance...

Il y a une démarcation épistémologique entre la science et les autres concepts d'acquisition des connaissances.

Des questions comme "Avant le big Bang" et "Dieu et la science" ne sont pas scientifiques, car l'ère précosmologique est invérifiable, Dieu est invérifiable, ces questions ne peuvent pas non plus être réfutés.

De plus, tout ce qui peut être affirmé sans preuves peut être nié sans preuves.

Toutefois, tout ce qui est vérifiable et postérieur au Big Bang a un caractère scientifique : les lois du hasard (théorie des probabilités), la chimie, la physique.

Tous les mécanismes physiques et chimiques sont gouvernés par le hasard : la radioactivité se fait statistiquement par le hasard, car la désintégration des particules considéré une à une est imprédictible dans le temps, on ne peut qu'en définir l'évolution qu'à partir d'une loi statistique de décroissance radioactive. Les mécanismes chimiques et les propriétés physiques font que l'évolution des corps matériels se fait au hasard : des forces s'opposent entre elles et les particules évoluent vers des points d'équilibre. Quand les étoiles naissent, la gravitation réunit la matière gazeuse, mais les réactions de fusion nucléaire s'oppose à la gravitation, et crée un équilibre de bilan énergétique où la gravitation s'oppose à l'énergie thermonucléaire, assurant des structures stables.

La chimie prébiotique n'échappe pas à la règle : le hasard a permis l'apparition de molécules (des protéines) capables de se répliquer et de se modifier, cela a permis l'élaboration de structures complexes.

Le hasard semble régner dans la nature, selon la science.

S'il existait d'autres causes matérielles, elles seraient vérifiables donc scientifiques. Prétendre qu'il existe une "intention" dans la nature est une affirmation assez prétentieuse, car elle implique le concept d'une conscience extérieure à tout support biologique. Ce qui est invérifiable. Selon les neurosciences, la conscience est indissociable du cerveau. Peut-on imaginer une conscience sans cerveau ?

La science a besoin de preuves pour étayer des hypothèses. Lorsque des hypothèses font référence à des concepts qui n'incluent ni la matière ni la lumière ni l'espace-temps, celles-ci sont invérifiables et ne peuvent pas avoir un caractère scientifique.

Lorsque des choses ne peuvent pas être étudiées scientifiquement, il ne reste qu'une seule attitude, la plus honnête : l'agnosticisme.

Il n'existe aucune certitude. Il n'existe pas de Vérité, mais il n'existe qu'une infinité de représentations faillibles de la Vérité par l'homme, d'où la nécessité du doute, d'où la vanité de croire.

Pour trouver notre place dans la vie et la vivre pleinement dans la joie , nous sommes aussi là pour aimer et s entraider et non se faire la guerre au quotidien pour des broutilles .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lolaplume Membre 5 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Si on elimine la croyance, alors la question du 'pourquoi sommes nous la semble s'eliminer d'elle meme. si on ne croit pas en nous meme, pourquoi se poser la question du pourquoi...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mirran Membre 357 messages
Forumeur survitaminé‚ 26ans
Posté(e)

Pour me prouver que j'ai raison.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Pourquoi sommes-nous là ?

La science explique le "comment" mais pas le "pourquoi". La métaphysique et la science sont deux choses différentes.

C'est très discutable, si la science appliquée s'occupe du "comment ?", la recherche fondamentale s'occupe aussi du "pourquoi" et cherche à expliquer pourquoi nous sommes là.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alexdesdébats Membre 4 280 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)
Pourquoi sommes-nous là ?

La science explique le "comment" mais pas le "pourquoi". La métaphysique et la science sont deux choses différentes.

Avant de chercher des réponses, il faudrait voir d'abord si les faits sont vérifiables.

«Une théorie qui n'est réfutable par aucun événement qui se puisse concevoir est dépourvue de caractère scientifique.» Karl Popper

Sachez reconnaître où la science s'arrête et où commence la croyance...

Il y a une démarcation épistémologique entre la science et les autres concepts d'acquisition des connaissances.

Des questions comme "Avant le big Bang" et "Dieu et la science" ne sont pas scientifiques, car l'ère précosmologique est invérifiable, Dieu est invérifiable, ces questions ne peuvent pas non plus être réfutés.

De plus, tout ce qui peut être affirmé sans preuves peut être nié sans preuves.

Toutefois, tout ce qui est vérifiable et postérieur au Big Bang a un caractère scientifique : les lois du hasard (théorie des probabilités), la chimie, la physique.

Tous les mécanismes physiques et chimiques sont gouvernés par le hasard : la radioactivité se fait statistiquement par le hasard, car la désintégration des particules considéré une à une est imprédictible dans le temps, on ne peut qu'en définir l'évolution qu'à partir d'une loi statistique de décroissance radioactive. Les mécanismes chimiques et les propriétés physiques font que l'évolution des corps matériels se fait au hasard : des forces s'opposent entre elles et les particules évoluent vers des points d'équilibre. Quand les étoiles naissent, la gravitation réunit la matière gazeuse, mais les réactions de fusion nucléaire s'oppose à la gravitation, et crée un équilibre de bilan énergétique où la gravitation s'oppose à l'énergie thermonucléaire, assurant des structures stables.

La chimie prébiotique n'échappe pas à la règle : le hasard a permis l'apparition de molécules (des protéines) capables de se répliquer et de se modifier, cela a permis l'élaboration de structures complexes.

Le hasard semble régner dans la nature, selon la science.

S'il existait d'autres causes matérielles, elles seraient vérifiables donc scientifiques. Prétendre qu'il existe une "intention" dans la nature est une affirmation assez prétentieuse, car elle implique le concept d'une conscience extérieure à tout support biologique. Ce qui est invérifiable. Selon les neurosciences, la conscience est indissociable du cerveau. Peut-on imaginer une conscience sans cerveau ?

La science a besoin de preuves pour étayer des hypothèses. Lorsque des hypothèses font référence à des concepts qui n'incluent ni la matière ni la lumière ni l'espace-temps, celles-ci sont invérifiables et ne peuvent pas avoir un caractère scientifique.

Lorsque des choses ne peuvent pas être étudiées scientifiquement, il ne reste qu'une seule attitude, la plus honnête : l'agnosticisme.

Il n'existe aucune certitude. Il n'existe pas de Vérité, mais il n'existe qu'une infinité de représentations faillibles de la Vérité par l'homme, d'où la nécessité du doute, d'où la vanité de croire.

Tu vas trop loin là... Il faut leur dire qu'ils sont là pour consommer et acheter pour exister!

Mdr, métaphysique ou autre ne sont pas le problème des consommateurs, parles leur du buzz du jour, de l'affaire woerth, betancourt, le nouvel IPhone ou nouvelle star...

Le reste ils s'en foutent, les comiques sont les nouveaux philosophes, questions existancielles? Pourquoi faire? regardes TF1 et laisses toi guider au lieu de te poser des questions qui ne te rapporteront pas un clou! :yahoo:

De nos jours si tu t'exprimes avec des mots de plus de trois syllabes t'es "has been"...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ecniv Membre 682 messages
Forumeur forcené‚ 33ans
Posté(e)

Parce qu'il existe des lois (encore inconnues) qui régissent le monde et font qu'il est tel qu'il est aujourd'hui...

Ou parce que *dieu* en a décidé ainsi, c'est selon :yahoo:

Pourquoi chercher plus loin ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gravellegg Membre 24 565 messages
Forumeur alchimiste‚ 65ans
Posté(e)
Pourquoi sommes-nous là ?

La science explique le "comment" mais pas le "pourquoi". La métaphysique et la science sont deux choses différentes.

Avant de chercher des réponses, il faudrait voir d'abord si les faits sont vérifiables.

«Une théorie qui n'est réfutable par aucun événement qui se puisse concevoir est dépourvue de caractère scientifique.» Karl Popper

Sachez reconnaître où la science s'arrête et où commence la croyance...

Il y a une démarcation épistémologique entre la science et les autres concepts d'acquisition des connaissances.

Des questions comme "Avant le big Bang" et "Dieu et la science" ne sont pas scientifiques, car l'ère précosmologique est invérifiable, Dieu est invérifiable, ces questions ne peuvent pas non plus être réfutés.

De plus, tout ce qui peut être affirmé sans preuves peut être nié sans preuves.

Toutefois, tout ce qui est vérifiable et postérieur au Big Bang a un caractère scientifique : les lois du hasard (théorie des probabilités), la chimie, la physique.

Tous les mécanismes physiques et chimiques sont gouvernés par le hasard : la radioactivité se fait statistiquement par le hasard, car la désintégration des particules considéré une à une est imprédictible dans le temps, on ne peut qu'en définir l'évolution qu'à partir d'une loi statistique de décroissance radioactive. Les mécanismes chimiques et les propriétés physiques font que l'évolution des corps matériels se fait au hasard : des forces s'opposent entre elles et les particules évoluent vers des points d'équilibre. Quand les étoiles naissent, la gravitation réunit la matière gazeuse, mais les réactions de fusion nucléaire s'oppose à la gravitation, et crée un équilibre de bilan énergétique où la gravitation s'oppose à l'énergie thermonucléaire, assurant des structures stables.

La chimie prébiotique n'échappe pas à la règle : le hasard a permis l'apparition de molécules (des protéines) capables de se répliquer et de se modifier, cela a permis l'élaboration de structures complexes.

Le hasard semble régner dans la nature, selon la science.

S'il existait d'autres causes matérielles, elles seraient vérifiables donc scientifiques. Prétendre qu'il existe une "intention" dans la nature est une affirmation assez prétentieuse, car elle implique le concept d'une conscience extérieure à tout support biologique. Ce qui est invérifiable. Selon les neurosciences, la conscience est indissociable du cerveau. Peut-on imaginer une conscience sans cerveau ?

La science a besoin de preuves pour étayer des hypothèses. Lorsque des hypothèses font référence à des concepts qui n'incluent ni la matière ni la lumière ni l'espace-temps, celles-ci sont invérifiables et ne peuvent pas avoir un caractère scientifique.

Lorsque des choses ne peuvent pas être étudiées scientifiquement, il ne reste qu'une seule attitude, la plus honnête : l'agnosticisme.

Il n'existe aucune certitude. Il n'existe pas de Vérité, mais il n'existe qu'une infinité de représentations faillibles de la Vérité par l'homme, d'où la nécessité du doute, d'où la vanité de croire.

une erreur de dame nature,tout simplement :yahoo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité EnergetikFix76
Invité EnergetikFix76 Invités 0 message
Posté(e)

@ Gravellegg :D :yahoo::dev:;)

"pourquoi sommes nous là ? " ...drôle de question au fond.

Alors à drôle de question, drôle de réponse.

La réponse à cette question est :"l'infini". En effet, répondre à cette question revient à répondre à la question " que percevez vous là ? ".

Hein ? Que percevez vous là ?

L'infini ? Voilà. A la votre.

En fait, je préfère très nettement la question: "que pouvons nous faire (ou être) ici" ?

Et là, pour le coup, pas une erreur non, pas une erreur...

Modifié par EnergetikFix76

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant