Pour ou contre l'avortement

Invité Stahlgewittern
Invité Stahlgewittern Invités 0 message
Posté(e)
Je partage en revanche ton propos tant sur le tabou que sur l'absurdité des prédictions sur l'avenir des enfants non élévés par leur parents biologiques, sans compter que c'est parier sur leur lacheté éventuelle. ( projection?)
Et oui, je pense que le mécanisme de projection est en cause.

Explication stp. Pourquoi "projection" ?

Mais il est peu probable qu'elle ait affirmé que tous les enfants abandonnés devaient suivre une analyse puisqu'il s'agit d'une démarche volontaire.

Au contraire, même si la formule est un peu provocatrice, c'est loin d'être un contresens.

Par ailleurs le fait que quelqu'un ait besoin de quelque chose ne contredit pas le fait que la démarche doit être volontaire. On peut avoir besoin de quelque chose et ne pas vouloir de cette chose en même temps.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Animeletro Membre 189 messages
Forumeur inspiré‚ 101ans
Posté(e)
ouais mais du point de vue de la mère, elle voudrait surement pas d'un enfant comme ça, qui lui rappelerait sans cesse son viol, ça serait un traumatise surement trop pénible à supporter

Je ne sais pas si tu réalises le fait de porter en toi le fruit d'un viol durant 9 mois ! Personnellement cela me serait insupportable et je ne pourrais pas ne pas avorter.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kar0 Membre 8 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Pour, car même avec contraception une grossesse peut débuter, la pilule ne couvre pas à 100%, le préservatif n'est pas utilisé par tous, ce qui est compréhensible si le couple existe depuis de longue date, de plus il peut se déchirer, et la pilule du lendemain peut mal fonctionner. Alors à ceux qui disent que ceux qui ne veulent pas d'enfants ont juste à prendre un moyen de contraception, il faut voir quels sont-ils avant de s'avancer sur un tel sujet.

& sur le sujet des femmes violées et qui tombent enceinte suivant ce viol, je pense, mais ce n'est qu'un avis personnel, que que se soit pour la mère ou l'enfant se sera très difficile d'assumer. Comme certains l'ont dit, l'enfant sera pour la femme le souvenir d'un crime qu'elle aura subi même si elle aime son enfant, & pour lui justement, il ne connaîtra pas son père & s'il sait que c'est un fou irrespectueux, pourra-t-il vivre avec ça sur la conscience ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
Je n'ai pas lu ça. Je ne sais pas à vrai dire.

Mais il est peu probable qu'elle ait affirmé que tous les enfants abandonnés devaient suivre une analyse puisqu'il s'agit d'une démarche volontaire. Par ailleurs, la psychanalyse est utile à tous.

Peu problable ? Je suis étonnée qu'une "inconditionnelle de Dolto" telle que toi ne sache pas cela...

@Elaïs :

Dolto ne semble pas anti-IVG :

http://www.hebdo.ch/vague_antiavortement_c...ecos_9010_.html

"Une étude publiée récemment montre d'ailleurs que la détresse est plus grande, un an après, chez les femmes à qui on a refusé un avortement que chez celles qui l'ont effectivement vécu.Là-dessus, Françoise Dolto ne laissait aucun doute: c'est bien le désir d'enfant qui fait du foetus - de quelques jours ou de quelques semaines - bien plus qu'un amas de cellules."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Marinelou
Invité Marinelou Invités 0 message
Posté(e)
Explication stp. Pourquoi "projection" ?

Certaines personnes considérant que l'abandon est un traumatisme insurmontable pour les enfants vont trouver les signes de ce qu'ils pensent dans le comportement de ceux-ci.

Face à un enfant dort mal, fait pipi au lit ou a des comportements agressifs, elles vont dire : "c'est normal qu'il se comporte ainsi : il a été abandonné."

Or il y a une infinité de raisons autres pour qu'il présente ces signes.

Au contraire, même si la formule est un peu provocatrice, c'est loin d'être un contresens.

Par ailleurs le fait que quelqu'un ait besoin de quelque chose ne contredit pas le fait que la démarche doit être volontaire. On peut avoir besoin de quelque chose et ne pas vouloir de cette chose en même temps.

"tous les enfants abandonnés ont besoin d'une psychanalyse " est évidemment une provocation de plus du troll emperlousé là dessus nous sommes d'accord.

Dolto (qui était une femme aussi cultivée qu'intelligente et respectant le langage auquel elle accorde une importance vitale aurait au moins dit que ces enfants auraient besoin d'un psychanalyse.

De plus, la psychanalyse n'a de sens que si l'intéressé en exprime le besoin justement (à de rares exceptions près comme Françoise Giroud).

D'ailleurs, le boulet sus-cité n'est pas capable de citer ni l'ouvrage ni le séminaire où aurait été prononcée cette phrase mais saute du coq à l'âne sur d'autres propos de Dolto mettant ainsi en exergue sa culture de facade et son incapacité à approfondir un sujet.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Stahlgewittern
Invité Stahlgewittern Invités 0 message
Posté(e)

Ce que tu decris tient du transfert. Et non de la projection.

Valtesse n'est pas un boulet. Toi, en revanche...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Marinelou
Invité Marinelou Invités 0 message
Posté(e)
Ce que tu decris tient du transfert. Et non de la projection.

Vu que tu ne maîtrises pas la différence entre un signe clinique et un symptôme, il n'est pas très étonnant que tu sois complètement largué s'agissant de psychologie... :o

Valtesse n'est pas un boulet. Toi, en revanche...

Moi je suis pas un boulet, je suis un canon... :cray:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Stahlgewittern
Invité Stahlgewittern Invités 0 message
Posté(e)
Vu que tu ne maîtrises pas la différence entre un signe clinique et un symptôme, il n'est pas très étonnant que tu sois complètement largué s'agissant de psychologie... :cray:

Tu fais peut être illusion auprès de gens qui n'y connaissent rien. Mais là, tu racontes n'importe quoi. Désolé.

Un peu comme quand tu nous as fait mourir de rire en parlant de guitare, puisqu'on joue à ce petit jeu.

Moi je suis pas un boulet, je suis un canon... rofl.gif

Je dirais plutôt un étron.

Modifié par Stahlgewittern

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
C'est à dire ?

Un constituant n'a pas le potentiel de devenir le constitué .

Une roue de voiture n'est pas une potentiel voiture, un atome d'or n'est pas un potentiel lingo d'or.... ben la c'est pareille, un spermatozoïde n'est pas un potentiel futur individu .

Avec cette définition, l'embryon n'a pas le "potentiel" de devenir un être humain.

En effet, à l'instar du spermatozoïde, l'embryon n'est qu'un "constituant" du futur individu. L'embryon aura besoin de tout un tas d'apports externes pour devenir un être humain. L'embryon est tout petit, il lui manque la plus grande partie de la matière organique nécessaire à la conception d'un individu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Elle ouvre clairement la voie à des possibilités eugénistes très violentes.

C'est là le principal argument contre l'avortement : le danger de l'eugénisme.

L'avortement sélectif peut avoir plusieurs conséquences néfastes :

  • l'appauvrissement de la diversité génétique humaine : un caractère, aujourd'hui jugé comme néfaste peut disparaître, alors que ce caractère sera peut être important pour l'espèce humaine dans 500 ans. Typiquement, il y a 500 ans, personne n'aurait jugé utiles le caractère "résistant au Sida", pourtant ce caractère est maintenant devenu utile.
  • la sélection du sexe du bébé peut mener à de graves déséquilibres hommes/femmes. Est-il normal qu'un couple puisse décider d'avorter après avoir connu le sexe de leur enfant ?

La vie apparaitrait donc par magie au bout d'un certain nombre de semaines ? De chose inerte, on passerait subitement à un corps animé ? Peut-être par insuflation d'une âme de la part d'un quelconque démiurge.

Il y a vie dès qu'il y a fécondation

La vie apparaitrait donc par magie lors de la fécondation ? De gamètes inertes, on passerait subitement à un corps animé ? Peut-être par insuflation d'une âme de la part d'un quelconque démiurge. :cray:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Loi Veil, 17 janvier 1975.

Les protestations ne sont que bla bla inutile.

Pas exactement.

La loi Veil était temporaire, et n'autorisait l'avortement que de manière temporaire. C'était déjà un immense bouleversement.

Ce n'est que plus tard que l'avortement a été définitivement autorisé.

De plus, la loi n'est pas un argument en soi : la loi pourrait changer. Les anti-avortement ont déjà obtenus plusieurs victoires, comme la fermeture de nombreux sites pratiquant l'avortement. A ce propos, voir cet autre sujet : IVG en danger

Il n'est pas du tout certain que l'avortement reste légal, ou du moins qu'il reste aussi facile d'accès. Les choses pourraient changer dans l'avenir.

@Valtesse : ce n'est pas juste une question d'image, mais de sens ! L'anti-avortement est contre l'avortement quelle que soit la situation, y compris lorsque la continuation de la grossesse met la vie de la mère en danger, ce qui n'est pas le cas du pro-vie. La nuance me semble donc importante, il ne s'agit pas de "jouer avec les mots"... :cray:

C'est étrange ça. A ma connaissance, les soi-disant pro-vie sont contre l'avortement, même quand la vie de la mère est en danger. Il y a eu plusieurs cas en Europe, en Irlande et en Pologne, où les pro-vie se sont opposés à des avortement nécessaires pour la santé de la mère.

De plus, rappelons que ces mêmes "pro-vie" se sont opposé à l'avortement d'une fillette de 11 ans violée par son beau père (la pauvre attendait des jumeaux).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Cette vision est absurde ! Le meurtre ne se qualifie pas en fonction de la qualité de la personne tuée.

C'est une vision mérovingienne de la Société.

Pourtant, en France, tu ne sera pas jugé pareil selon qui tu as tué. Et la peine ne sera pas la même non plus.

Selon que tu tues :

  • une personnalité de premier plan
  • un anonyme
  • un pédophile

tu seras jugé différemment.

Il en va de même des viols. Les viols contre les violeurs sont condamnés avec moins de sévérité. Il faut croire qu'en France nous sommes resté Mérovingiens. D'ailleurs, pourquoi devrions-nous oublier nos racines mérovingiennes ? :cray::o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Encéphale Membre 4 473 messages
Forumeur alchimiste‚ 104ans
Posté(e)
Avec cette définition, l'embryon n'a pas le "potentiel" de devenir un être humain.

En effet, à l'instar du spermatozoïde, l'embryon n'est qu'un "constituant" du futur individu. L'embryon aura besoin de tout un tas d'apports externes pour devenir un être humain. L'embryon est tout petit, il lui manque la plus grande partie de la matière organique nécessaire à la conception d'un individu.

Il est plus cohérant de parler en terme de matériel génétique que de matière organique, sinon dans se cas la un enfant n'est pas non plus un futur adulte ou je ne suis pas un futur moi dans la seconde qui suit .....

Avec ta définition ont pourrait dire qu'un atome d'hydrogène est un potentiel enfant ou même qu'un simple éléctron est un futur enfant ou qu'un proton est un moi dans ce que je serait dans une seconde :cray:

C'est l'embryon qui évolue pour devenir un enfant pas la matière organique qu'il ingère qui elle n'est qu'un carburant ou un support .

Modifié par Encéphale

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
belcamille Membre 360 messages
Forumeur survitaminé‚ 43ans
Posté(e)

Pour : `

Parce qu'exister n'est pas qu'une fin en soit. Vivre c'est mieux. Et vivre c'est être choisi, accompagné, aimé...

Parce que on n'est pas toujours à même de se débarrasser de ses sacs de souvenirs, de sensations, lourds...très lourds. Et que la vie peut vite devenir qu'une souffrance absolume qu'on peut en plus transmettre aux générations d'après.

Parce que Celle qui porte, décide dans la mesure où sans elle la vie du foetus est impossible... Le choix appartient à Elle.

Parce que l'abandon physique ou/et psychique est un pur cauchemar pour celui qui est sans désir.

B.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Il est plus cohérant de parler en terme de matériel génétique que de matière organique

Tiens, ta définition de "potentiel" vient encore de changer ? :cray: Tu bidouilles la définition pour que ça colle avec tes idées.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Pourtant, en France, tu ne sera pas jugé pareil selon qui tu as tué. Et la peine ne sera pas la même non plus.

Selon que tu tues :

  • une personnalité de premier plan
  • un anonyme
  • un pédophile

tu seras jugé différemment.

Il en va de même des viols. Les viols contre les violeurs sont condamnés avec moins de sévérité. Il faut croire qu'en France nous sommes resté Mérovingiens. D'ailleurs, pourquoi devrions-nous oublier nos racines mérovingiennes ? :cray::o

le meurtre ne se qualifie pas en fonction de la personne tuée.

Que tu tues un anonyme, un pédophile ou une personnalité de premier plan tu seras jugé pour meurtre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Que tu tues un anonyme, un pédophile ou une personnalité de premier plan tu seras jugé pour meurtre.

En effet, tu seras jugée pour "meurtre", mais tu ne seras pas jugé de la même manière, ni condamné à la même peine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Encéphale Membre 4 473 messages
Forumeur alchimiste‚ 104ans
Posté(e)
Tiens, ta définition de "potentiel" vient encore de changer ? :o Tu bidouilles la définition pour que ça colle avec tes idées.

Ben non, un embryon c'est un système -biologique- individualisé, toi tu me dis que le fait qu'il y ai des échanges de matière change l'individiualité de l'embryon, que parce qu'il y a eu un échange de matière ont ne parlerais plus du même système :cray:

Modifié par Encéphale

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Moriarty Membre 3 624 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Moi je suis pas un boulet, je suis un canon... :cray:

Lourd, froid et avec la même largeur de trou au bout..???? :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Moriarty Membre 3 624 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
De plus, la loi n'est pas un argument en soi

Elle l'est pourtant quand tu parles de zemmour...Quelle girouette ce batracien...!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant