Moriarty

Banni
  • Compteur de contenus

    3 624
  • Inscription

  • Dernière visite

7 abonnés

À propos de Moriarty

  • Rang
    Forumeur alchimiste
  • Date de naissance 1 janvier

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  1. En effet, n'oublions pas d'égratigner l'insipide de ce genre d' émission-tapin, souvent fardé de sujets intellectuellement et culturellement désolé.
  2. "Grand journal" ? Rien que le titre qu'il s'accorde est une publicité mensongère...(sourire)
  3. De toute façon, ce mecton se fera dévoilé. Les hackers de l'équipe d'en face finiront à coup certain, par le loger et le balancer. Objectivement, le calvaire de cette initiative qui cherche à pratiquer sa propre justice risque de bientôt démarrer. De surcroît, il semblerait que cela concerne, en plus, un nombre non négligeable de personnes. La constitution de partie-civile va être particulièrement relevée. J'ai mal pour son palpitant.
  4. Tout cela me flatte encore de ne jamais avoir traîné dans ces places bondées et laissé le moindre sesterce dans ces tirelires crasses et manipulées par des mains avides et sans remord se jouant, à souhait, des esprits et des bons sentiments traditionnels et festifs des fins d'années. Personnellement, ce monsieur que j'ai déjà entendu gouaillé, ne m'inspire rien de bon et restera membre de ces fratries sur lesquelles j'aime, traditionnellement, tirer la chasse.
  5. Il faut bien qu'on se rencontre de temps en temps, vous, qu'on a tendance à retrouver à tous les coins de rue.(clin d'oeil). J'aurais plutôt dit pétard mouillé, vous connaissant. Attention, néanmoins, il y a des artificiers qui se sont retrouvés victime de leurs effets pyrotechniques. Concernant le sujet, ce hacker s'expose à de graves sanctions. Derrière ces agissements "Robin des bois d'occasion", en cas d'identification, ce monsieur pourrait bien se retrouver derrière une barre de justice.
  6. ...N'intéresse que les fans ? Vous apportez fagots pour nourrir le feu, malgré tout. Dois-je en conclure que vous êtes membre des adorateurs complexés ?
  7. J'espère que vous vous portez bien, mon ami.

  8. Fataliste, voire même catastrophiste, je pense que vous sous-estimez l'Utopie (repenser, émergence d'un concept idéal pour le bien être du plus grand nombre). Localiser, analyser les failles systémiques sont déjà des préambules dynamiques pouvant ouvrir des voies vers de nouvelles normes organisationnelles, structurelles originales, voire juste repensée. Personnellement, j'ai du mal à croire que nous marchions inexorablement vers une soumission destructrice à grande échelle orchestrée par la seule et insidieuse technicité. De surcroît, cette fatalité qui se ferait fi de l'humain n'est pas à l'abri d'une transcendance parasite morale (recherche du bien) philosophique (recherche du bien universelle) ou encore religieuse (recherche du salut) et je ne parle pas de l'effet engendré par le principe de rétro-action qui peut largement briser cette mécanique auto-destructrice ou la faim d'une technicité anthropophage... Pour le reste, vous avez raison, "le politique" n'est point le problème de tous les maux...Seule son éthique en est responsable.(morale de comportement)
  9. Avec vous, c'est une certitude, nul besoin de vaseline...(sourire) Votre problème est que le pas grand-monde commence à être très hautement majoritaire...
  10. L'Ukraine refuse de s'associer avec l'Union Européenne...? On peut comprendre :
  11. Un large coup de chapeau à Favras et son courage concernant le lancement de ce sujet-contrepoids à un hommage que j'ai noté un peu lourdingue, voire même trop mielleux pour être finalement honnête. On imagine, néanmoins, que l'idéologie internationaliste a due se lâcher autant dans les larmes que dans les formules déprimées surjouées. Terrible de voir se déverser en ces lieux une telle exportation de sentiments surjoués pour un symbole, qui, même si on ne peut lui ôter ses années de prisons pour ses convictions laisse derrière lui une Afrique du Sud marquées par les déséquilibres sociaux (les blancs sont 6 fois plus riches que les noirs, Moyenne de vie ayant baissée de manière significative : Merci le SIDA ndlr). Toute cette ondée affective mièvre pour un homme d'une autre contrée me rappellent l'élection d'un Obama dont tout le monde croyait naïvement qu'il glisserait le bonheur tant souhaité au pied de chaque conifère lors du premier noël de sa présidence. Quelle belle candeur d'âme ces français... Les symboles partent mais la pauvreté reste. Mandela honoré ? Bof...
  12. Bon, en préambule, et aussi afin de dissiper ce brouillard qui vous enveloppe dans le ridicule (Mes croyances enfantines (sic !)), sachez, jeune fille que je ne suis ni passéiste, ni monarchiste. Tout comme vous, je n'aime guère perdre mon temps à rappeler aux autres ce qui pour moi est évident et qui a déjà été inscrit 20 fois en ces lieux, toutefois, il me fallait, afin que cesse cette comédie dont vous aviez le premier rôle, vous prévenir de ce fait. Voyez, comme vous n'avez que peu d'instinct, en sus.(sourire). Agnostique, faible catholique mais respectueux de cette enseigne et de sa culture, en bon anarchiste de droite, grand admirateur de Charles de Gaulle (il paraît que mon galbe politique ressemble à cela) et écrivain arsouilleur, je préfère, chahuter, tracer des horizons dans les interventions dénuées de bon sens que de mener, lorsqu'il est question de nos rois, une véritable passe d'armes politisées. Je déteste juste, en fait, les inspecteurs des travaux finis et ceux qui réécrivent l'Histoire avec leurs panards. Sinon, je me suis fait la même remarque que vous, concernant le tenue d'écriture. " Avec elle, cela doit être du "à poil" à toutes les sauces. Assez obscène malgré une hypocrite retenue. Du primaire enrobé et refoulé. Sans respect du délicat et des indispensables convenances.(rictus)
  13. Voilà que tombe le masque de cette légendaire ouverture d'esprit qui ne souffre point de voir s'exprimer l'autre tant qu'il n'est pas contredis. (sourire) Un beau réflexe de dénonciation (Ultime rempart des sempiternels mouchés ?) de votre part qui ne matérialise, en fait, que votre réelle et triste incapacité à contredire ou contre écrire, argument à l'appuie.
  14. Vous avez tout à fait raison : C'est ainsi que naquit le traité de Lisbonne malgré le "non" populaire à la constitution européenne, en 2005. (sourire)