Aller au contenu

koadeg

Membre
  • Contenus

    1238
  • Inscription

  • Dernière visite

2 abonnés

À propos de koadeg

  • Rang
    paradoxe sur pattes
  • Date de naissance 03/12/1970

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

7119 visualisations du profil
  1. koadeg

    J'habite une ville super

    Je n’ai pas à me plaindre de ma ville. Jusqu’à il y a peu, j’habitais en périphérie d’une grande ville. A la campagne mais trop près de la ville principale de mon département. Résultat, je me suis enfuie après 3 agressions et x années de procédure. Maintenant j’habite à 35 km de la même ville, je ne suis plus en campagne mais j’ai retrouvé un confort de vie dans une petite ville hyper touristique, très vivante mais où il fait encore bon vivre
  2. J’ai sa jumelle chez moi ! j’ai aussi acheté une litière fermée qu’elle refuse. Alors j’ai enlevé la chatière. Il y a un mieux : le matin ce n’est qu’une demi litière que je retrouve par terre
  3. Va falloir que je le refasse ce test il paraît que je suis mme fabuleuse ! Mais à part les pieds froids, c’est pas moi. je vais être plus à placer les pieds glacés dans le creux des genoux tout chauds pour entendre Monsieur râler alors, toujours Mme fabuleuse ?
  4. koadeg

    C'est pô juste...

    Et même 14eme mois + primes + TR + chèques vacances etc par contre je n’ai que 7 semaines de vacances dans l’année et pour les fêtes je travaille très dur. Après chaque boulot a ses avantages et ses inconvénients. Comme avait dit un employeur à mon mari alors qu’il ne demandait que son salaire que son patron avait « oublié « de lui verser : si t’es pas content, tu te casses ! pour revenir sur les fonctionnaires, le gros avantage que vous avez par rapport au privé, c’est la garantie de l’emploi.
  5. Hey celui ci je l’ai cherché mais pas trouvé. J’aimerais le lire avant de voir la série. quant à ce que lis en ce moment : j’ai commencé la série du « sorceleur » mais comme souvent dans la fantasy, beaucoup de personnages au nom impossible à retenir, surtout d’un roman à l’autre. De plus, je ne trouve pas l’écriture au top. Après le 3 eme tome, j’ai fait une pause pour quelque chose de complètement différent : la mort s’invite à Pemberley de PD James. Je n’ai jamais lu cet auteur mais si j’ai choisi ce titre, c’est forcément pour Jane Austen que j’adore. La encore, j’ai du mal à accrocher avec l’écriture mais je pense que j’ai trop tendance à chercher le style de Austen, ce qui bien sûr est impossible. Par contre agréable de retrouver les personnages. Je prends ça plus pour une fan fiction que pour un roman caractéristique de cet auteur.
  6. Quand on parle de la presse écrite et que la personne en face dit ne pas lui faire confiance , c’est ok. Quand on dit « le monde » et qu’on répond « Closer ». Hum, grand moment de solitude !
  7. Je ne cite pas mais j’ai le droit de dire que je craque j’adore ce long museau. Et seul les colleys peuvent faire un regard qui ferait rougir le chat potté
  8. Je l’ai mis dans ma PAL celui-là. Pas encore eu le temps de le lire. Le sujet m’intéresserait. Tu as l’air de confirmer mon choix. Quant au parfum, je dois être une des rares à avoir trouvé ce livre horrible. Je me rappelle d’un très mauvais moment. Mais à chaque fois que je le dis, tout le monde me regarde d’un air choqué bon c’est vrai qu’entre temps, le film est sorti.
  9. A vrai dire pour l’éducation, c’est mon veto qui m’a fait comprendre que j’avais intérêt à faire gaffe. A la première visite il m’a dit : attention, elle est dominante. Ne baisse jamais ta garde! Il nous avait conseillé un truc simple : lui coincer le museau entre les mains et la relâcher quand elle arrêtait de se débattre. Nous n’avons jamais eu de soucis avec elle et nous l’avons gardé 15 ans, ce qui est un âge honorable pour cette race. Et d’une gentillesse en effet. Même ceux qui n’aimaient pas les chiens en devenaient gâteux. Elle me manque beaucoup et c’est pour ça que je suis retissante à reprendre un chien. Je crois que je ne pourrai pas m’empêcher de faire des comparaisons. quant aux poils, pas évident quand on habite à la campagne. Des fois elle revenait avec des bâtons entiers pris dans les « pantalons «
  10. koadeg

    C'est pô juste...

    Depuis 20 ans dans la même boîte, j’aurais pu la demander cette année mais ça ne m’est même pas venue à l’esprit. Je préfère la valorisation quotidienne. Et actuellement me demandais régulièrement si je vais pouvoir rester dans la même entreprise jusqu’à la retraite. Et ça, vu les conjonctures actuelles, c’est pas sûr !
  11. koadeg

    Ni d'Adam, ni d'Eve....

    Pas trop ce site puisque le but est de retrouver des amis d’enfance. Si tu veux te faire des amis, il doit y avoir d’autres sites, à commencer par des forums. @querida donne lui l’adresse de ffr
  12. Les colleys. S’ils sont bien éduqués, ils sont adorables, très intelligents aussi. Ma chienne que j’ai perdue était à demi colley et si je dois un jour reprendre un chien, je retournerai vers cette race. Le seul problème : les poils. C’est de la laine et pour l’entretien, pas facile. Des fois, j’étais obligé d’y aller au ciseaux quand les bourres étaient trop importantes. Et je ne parle même pas des périodes de mues. J’ai retrouvé des paquets de laines longtemps après sa mort !
  13. Interdiction de prendre des vacances à partir du 10 décembre. L’année dernière le 24 et le 31, à 2h30 du matin. Inutile de dire que pour le réveillon, j’ai plus trop les yeux ouverts ! quant à mon repas de fête : 24 au soir, je fais un apéritif dînatoire et mon repas du 25, je le commence fin novembre en faisant des portions que je congèle au fur et à mesure. C’est à dire qu’au moment des fetes, je n’ai plus grand chose à faire. Mais en travaillant double à cette période, il faut que je trouve un moyen de m’organiser
  14. Je suis divisée sur ce sujet : donner la pilule à une gamine de 12 ans, ça fait quand même peur. Sans parler du fait que c'est beaucoup trop tôt au niveau émotionnelle et corporelle, la pilule n'est pas anodine. Perso, la 1ère, je l'ai eu à 16 ans et je m'en rappelle encore. Elle m'avait rendu malade (nausées, seins douloureux, etc...) et je me suis toujours demandée si ce n'est pas à cause de cette pilule en particulier que mon corps n'a jamais pu accepter les suivantes. Et j'avais 16 ans. Alors, je n'ose imaginer les dégâts que cela peut faire sur le corps d'une fillette de 12 ans. D'un autre côté, si la demande est là, cela serait dangereux de ne pas prévoir des solutions pour éviter des grossesses qui seraient encore plus préjudiciable sur ce même corps non encore totalement formée.
  15. merci, la France me convient parfaitement Je voulais juste pointer du doigt le fait que des policiers (donc service public) s'insurgent contre la recrudescence de ce genre de trafic mais que rien n'est fait en aval ou que l'information ne soit pas assez efficace. Il existera toujours des hommes et femmes qui profiteront de la pauvreté et du désespoir (pas seulement au Nigeria). Aussi je ne comprends pas ces 2 poids : "Ouuuuh, c'est pas bien mais on y peut rien" n'est pas la meilleure politique pour endiguer un problème !
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité