Aller au contenu

koadeg

Membre
  • Compteur de contenus

    1 836
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Points

    2,876 [ Donate ]

À propos de koadeg

  • Rang
    paradoxe sur pattes
  • Date de naissance 12/03/1970

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

7 858 visualisations du profil
  1. koadeg

    Votre série du moment

    je viens de pleurer comme une imbécile devant le dernier épisode de Lucifer ! et dire que je regardais cette série parce qu'elle me faisait rire. Ah ben bravo
  2. la vraie mozza, c'est ça ça c'est l'équivalent du camembert pasteurisé et bien vérifier qu'elle soit Buffala AOP et non de vache. Pas contre, c'est sûr, c'est pas le même prix. Perso, je préfère me priver de fromages que d'acheter des produits de mauvaises qualités. C'est tellement bon le fromage de qualité. Dernièrement, j'ai découvert un fromage suisse : le kalbach. C'est comme un gruyère (gruyère, pas emmental) mais plus souple et beaucoup plus fruité J'adore le fromage. A la maison nous pourrions en faire des repas entiers. D'ailleurs, j'ai déjà fait un buffet
  3. je pense que c'est plutôt le parmesan qui est le symbole de l'Italie. C'est une vraie institution avec grand cru, cottage en bourse, etc...
  4. La mozzarella, même de Buffala, ne se mange pas comme un camembert ou un munster mais en préparation. C'est vrai que cet été ma consommation de mozza a fortement augmenté : salade, pizza, tartes diverses. Pour la fin de repas, je garde mon Saint Nectaire Petite anecdote. Notre cantal est d'origine italienne, enfin romaine devrais je dire. En effet, ce sont les troupes d'invasions romaines qui avaient du pécorino dans leur ration et ont transmis la recette aux auvergnats. Par la suite, cela a aussi donné le Cheddar. Le vrai cheddar, celui que l'on coupe au fil pour éviter qu'il ne se brise
  5. le camembert "Lactalis", n'est pas un camembert. Le seul est celui qui a un nom à rallonge "Camembert de Normandie, au lait cru moulé à la louche". Seul qui ait droit à l'AOP. Malheureusement, avant d'avoir pu mettre un label, le monde entier le copiait, d'où l'appellation à rallonge pour le différencier. Il en est de même pour le Sainte Maure de Touraine, à ne pas confondre avec le Saint Maur, qui lui vient du Poitou et n'a pas d'appellation.
  6. je ne vois pas ça comme ça : il a toujours voulu faire de la politique mais s'est vautré aux concours d'entrée à l'ENA. Il a donc pris des chemins détournés pour atteindre son but : la mainmise sur les media et la pub qui lui apporte son livre. Quant à son soit disant programme, n'en déplaisant à ses fidèles, c'est vent, comme MLP, comme JLM. Très bien pour rester dans l'opposition mais irréalisable. Donc si ces personnes ont la malchance d'être élus, ils feront comme leurs prédécesseurs.... mais en pire.
  7. et en parler, ça change quoi ? Là par exemple, sommes nous en train de restructurer la société française ? Quelle est la meilleure solution : soigner ou taper sur une blessure pour montrer que le bras est cassé ???
  8. est ce toi qui a choisi ce sujet ou t'a t-il était imposé ?
  9. en faire un argument électoral ne veut pas dire régler les problèmes. Les "yaka-Focon", je les ai toujours entendu mais à par dire on les met dans des bateaux pour les renvoyer chez eux et s'apercevoir que la population ciblée est de nationalité française, tout à coup, il n'y a plus personne pour proposer quoique ce soit, si ce n'est la solution du tapis et attendre les élections suivantes et le retour des "yaka-focon". Oui, il y a des problèmes dans les cités, oui des bandes se forment et même si on n'en parle moins qu'à Marseille, il y aussi des problèmes à Limoges, contrairement à ce q
  10. la mienne soit disant 70-80. C'est vrai qu'il fallait regarder les mêmes épisodes que les copains, les mêmes émissions. Les mercredis et les vacances étaient rythmés par la tv. Ne pas regarder les films de 20h30, c'était la honte. Perso, je cassais les pieds à mes parents qui n'ont jamais cédé. Et les 1ers magnétoscopes, c'était trop la classe ! Et pourtant, arrivée à l'âge adulte, je m'en suis détachée au point de ne plus la regarder. Nos sommes restés 15 ans sans poste de télévision. Nous en avons acheté une que très récemment pour les jeux et mon mari vient de me faire remarquer q
  11. j'ai eu aussi en 2000. En fait, nous l'avions pris pour une autre avancée technologique complètement dépassée : la connexion internet par modem 56 K qui bloquait la ligne téléphonique. Du coup, le nokia, au départ ne quittait pas la maison. Il était posé à côté du PC. Puis nous avons pris l'habitude de le prendre avec nous, puis d'en avoir un chacun et le passage aux smartphones, nous ne nous sommes pas posés la question. C'était naturel. C'est pour cela que je me pose la question à propos de ces gamins. Bon ok, se pose la question de l'âge et de savoir s'ils peuvent avoir avoir le recul
  12. c'est sûr, qu'apprendre l'esprit critique via facebook, c'est pas gagné Toutefois, j'ai plus l'impression que c'est même pas réfléchi : pour être tranquille, ils laissent les gamins devant leur téléphone.
  13. C'est vrai que cela serait logique puisque l'argumentaire des parents pour offrir un téléphone, c'est de pouvoir être joint ou de pouvoir joindre à tout moment. Mais là encore, je pense que c'est un problème de société. Je suppose qu'arriver à l'école avec un téléphone à clapper "c'est trop la honte" devant les copains. Alors les gamins vont faire du forcing auprès des parents. J'ai une collègue de boulot qui a été confronté à ce problème il y a quelques années avec sa fille de 7-8 ans. "Je veux un smartphone" "non, tu es trop jeune" "pas grave Papa, lui il acceptera" "non il n'acceptera
  14. En arrière dans la technologie ou en arrière dans l'éducation ? En ce qui concerne a technologie, perso, je ne veux pas revenir en arrière. Même s'il est vrai que chaque nouveauté aura sa part sombre. Mais justement c'est l'éducation qui change tout. C'est ce que relève cet article : faire comprendre à des enfants le danger des réseaux sociaux, c'est bien, mais "éduquer" les parents, c'est beaucoup plus compliqué.
  15. Justement, c'est la question que je me pose. Sont-ils perdus ou au contraire "immunisés" ? Après tout, il y a eu la génération "perdue" à cause de la télé, puis la génération "perdue" à cause des jeux vidéos. Est-ce vraiment différent ? Le fait de grandir avec cette technologie ne devient-elle pas naturelle et ne permet-elle pas de développer un esprit critique ? Par contre, ce qui m'a perturbé, c'est qu'un gamin de 9 ans puisse dire qu'il alimente son compte jusqu'à 2h du mat. Là, il y a un problème d'éducation. Ça ne doit quand même pas être compliqué d'enlever tous les appareils c
×