Aller au contenu

Crève

Membre
  • Contenus

    959
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de Crève

  • Rang
    Forumeur accro
  • Date de naissance 08/09/1983

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

1906 visualisations du profil
  1. je lui dirai qu'il va souffrir et déprimer, et que même à 36 ans il sera toujours un paumé, alors perdu pour perdu, autant se faire plaisir.
  2. oui, mais on peut jouir même dans et de la défaite.
  3. la vie est un art romanesque : on peut mentir, mais on ne peut pas tricher.
  4. je vois la vie comme une partie de poker. il faut jouir au maximum.
  5. Peut-être tu n'es pas tombée sur le bon. Moi aussi j'en ai lu qu'un Marc Lévy, c'était Et si c'était vrai : bon j'avoue c'est un peu fleur bleue et eau de rose, mais l'idée de départ est intriguante. La langue de l'auteur n'est pas exceptionnelle mais y'a plein d'autres auteurs à qui on n'en demande pas tant.
  6. c'est quand ya pas que ta queue qu'est raide comme une trique : c'est tout ton corps.
  7. étant amateur de Houellebecq, je ne me fais aucun soucis, ni pour l'auteur, ni pour l'oeuvre : dans cent ans, ce qu'on retiendra, c'est Les particules élémentaires, comme un jalon de la littérature française, le reste, les pastiches et les caricatures n'auront pas plus d'impact sur l'histoire de la pensée que le premier numéro de Closer. à une autre époque, Cervantès avait écrit Don Quichotte ou l'Ingénieux Hidalgo de la Manche. un abruti a cru bon d'écrire une suite. aujourd'hui, on se souvient de qui ? tous les copieurs finissent dans les égouts de l'histoire.
  8. moi je présente une profondeur d'esprit sans commune mesure !
  9. Crève

    Chernobyl

    tu peux développer ?
  10. Crève

    Chernobyl

    ah pardon ! autant pour moi ! je connaissais pas. enfin, je voulais dire première catastrophe nucléaire de l'histoire, de cette ampleur (classé niveau 7 sur l'échelle de l'INES : https://fr.wikipedia.org/wiki/Échelle_internationale_des_événements_nucléaires
  11. Crève

    Chernobyl

    mes impressions après avoir vu les cinq épisodes de la mini série : eh, ben avec ça, si tu ne deviens pas un techno-phobe ! on suit heure par heure, minute par minute le récit alarmant, catastrophique de ce qui restera une première dans l'histoire de l'humanité : une catastrophe nucléaire. la série ne surjoue pas, elle relate les faits, en suivant des personnages parfois réels, parfois fictifs, et sait bien situer son action : dans l'URSS, avec ses spécificités politiques. le déroulement des faits suit son cours, le spectateur est happé, sans défense face aux monstruosités que la science peut créer, couplé à la bêtise de l'homme. la science nous échappe, on est démuni face à nos propres créations. la science va trop loin, on ne maîtrise plus. ce qui est frappant, ce sont tous ces faits, ces chiffres : survoler l'incendie en hélicoptère au-dessus de la centrale quelques heures après la catastrophe, et vous mourrez dans moins d'une semaine. les vêtements des pompiers entassés dans une salle, pompiers qui ont opéré, sont aujourd'hui toujours radio-actifs. cinquante mille ans dans le futur, et il y aura toujours des traces de cette catastrophe. après, il y a l'aspect technique ; la série gère bien la chose, sans se montrer trop technique, on a les grandes lignes : qu'est-ce qu'une centrale nucléaire, et comment ça marche, grosso-modo. ainsi, je recommande la série, car en plus d'être bien filmée, de montrer le courage de ces hommes qui se sont sacrifiés, c'est un document historique, qui fait partie de l'ADN de l'histoire européenne, même mondiale : la première catastrophe nucléaire de l'histoire. un jalon dans l'histoire humaine : quand la science s'échappe de nos mains..
  12. j'avoue que je l'ignore, je ne suis pas anthropologue. je ne fais que relater les propos de l'autrice. mais peut-être pourriez-vous lui poser la question, elle est encore vivante.
  13. Crève

    Chernobyl

    Un produit de HBO, étiqueté "mini serie", connaît un succès, la série retraçant heure par heure le récit de la catastrophe de Chernobyl, la gestion des événements et les conséquences dramatiques. il me reste le cinquième épisode à voir, je donnerai mon avis après.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité