Aller au contenu

casper2 Blog

  • billets
    20
  • commentaires
    27
  • vues
    108196

À propos de ce blog

zwigen

Billets dans ce blog

 

zwijgen 19

Je suis fatigué. J'ai marché un peu trop longtemps, mais la randonnée était belle. Je sens les muscles de mes mollets et de mes cuisses se durcir davantage à chaque nouveau pas. Je ressens maintenant la moindre irrégularité du sol depuis la plante de mes pieds jusque dans mes os. Une douleur diffuse se propage depuis mes orteils jusqu'à mes hanches. Mes genoux fragiles commencent réellement à me faire souffrir. Je crois qu' on dit que c'est le poids des ans... Heureusement, je suis de retour e

casper2

casper2

 

zwijgen 18

Un autre moi. La folie me gagne. J'ai peur. Je ne maîtrise pas. Un peu comme le Docteur Jekyll et Mister Hyde. Un moi que je ne connais pas. Il est trop récent. Je ne sais pas ce qu'il est encore capable de faire. Mais je sais déjà qu'il peut aller très loin, bien au-delà de ce que je pouvais imaginer. Il me l'a déjà bien démontré. Mes limites se sont effondrées. Il les a franchies sans difficulté, sans aucune hésitation. Toutes les barrières semblent avoir totalement disparues. Suis-je devenu l

casper2

casper2

 

zwijgen 17

Je t'aime. Mais je ne sais plus comment te le dire. Je ne sais plus si je dois encore te le dire. C'est ainsi que je t'ai déjà perdue autrefois. Et maintenant que je t'ai enfin presque retrouvée, j'ai peur de te perdre à nouveau. Du coup, je ne sais plus comment faire. Je suis comme devant un animal sauvage et effarouché mais cependant curieux, une espèce de petite biche aux yeux magnifiques et fascinants. Elle reste devant moi à m'observer mais je la sens prête à prendre la fuite si je m'approc

casper2

casper2

 

zwijgen 16

Je n'en peux plus. Je n'arrive plus du tout à me concentrer. Je sens que cela m'échappe. Je sens que je suis en train de bouillir de l'intérieur. Je ne sais plus comment faire. J'ai envie de me lever et de tout foutre en l'air en partant. Mais je n'oserais jamais. Je n'ose même plus seulement relever les yeux. J'ai tellement peur d'affronter une nouvelle fois son regard. Pourtant elle a toujours de si beaux yeux. Je les aime plus que jamais. Elle est si belle... Mais là non, je ne peux plus les

casper2

casper2

 

zwijgen 15

Encore. Cette fois encore, elles sont là. Elles arrivent sans que rien ne puisse les arrêter. Comme l'eau d'une rivière en colère et dont la crue est annoncée, elles montent inexorablement. Elles emplissent puis débordent de mes yeux. Mes larmes coulent peu à peu. Je ne peux les ravaler. Je ne veux plus les entraver. Il faut croire que désormais j'aime pleurer. Même si j'ai honte de cette image que l'on doit me prêter, celle d'un minable pleurnichard. Je suis un faible, un looser, une lavette...

casper2

casper2

 

zwijgen 14

Une chaleur torride enveloppe tout en cet après-midi. Le bruit assourdissant que font les cigales qui s'en donnent à coeur joie, s'ajoute et ne fait qu'amplifier l'état de léthargie qui submerge la garrigue. Je suis trempé de sueur, mes vêtements me collent à la peau. Par instant je ressens un nouveau et mince filet qui dégouline sur ma tempe. Je n'ai plus rien de sec pour pouvoir l'essuyer. J'ai aussi beaucoup de mal à respirer. L'air est si chaud qu'il me brûle les bronches à chaque inspiratio

casper2

casper2

 

zwijgen 13

Que vont-ils devenir? Quel sera donc leur avenir dans ce monde chaotique et fou? La Terre ne s'arrêtera pas de tourner. Ils ne servent à rien. Comme moi, ils finiront aussi par se perdre et disparaître sans laisser de traces. Ils vont s'évanouir doucement dans un léger trouble comme une volute de fumée qui se disperse dans un air sans vent. Rien. Il n'en restera rien, même pas un petit tas de cendres. Ce feu pourtant si puissant et ardent s'éteint maintenant. Il meurt en suffoquant. Il étouffe..

casper2

casper2

 

zwijgen 12

Je ne sais pas où tu es. J'ignore ce que tu peux faire. Ils avaient raison. C'est bien ce qu'ils voulaient. Ils ont gagné. J'y suis maintenant résigné. Je m'incline devant cette implacable réalité. Elle est lisse et froide comme la glace d'un miroir. Il m'a fallu enfin relever les yeux pour pouvoir la regarder en face. Elle ne correspond pas à celle que j'avais imaginé. Elle est si laide. Le temps a passé. Pourvu que je sois le seul à m'être trompé et que la vie te fasse rire et chanter, et qu'e

casper2

casper2

 

zwijgen 11

J'avance lentement à pas feutrés, sans aucun bruit. J'ai si peur de les effrayer. Ma monstrueuse laideur est si repoussante. Mais ils ne me reconnaissent pas. Ils ne savent pas qui je suis. Cela devrait me rassurer mais au contraire je suis tétanisé. Car je suis un imposteur. Je suis déguisé. Je porte un masque. Je suis venu là incognito, en parfait anonyme. C'est étrange car personne ne me remarque. Je passe et glisse comme une ombre sans laisser la moindre trace... Je devrais pourtant y être

casper2

casper2

 

zwijgen 10

Voilà, c'est terminé, je n'ai plus rien à ajouter... Sur ces dernières paroles, je rassemble et range mes quelques affaires qui traînent sur la table. Il me faut un maximum de concentration pour pouvoir le faire sans laisser apparaître l'émotion qui me submerge pourtant. J'ai le coeur qui bat comme après avoir fait un long sprint. Mes mains ne demandent qu'à trembler. Mes joues et mes oreilles sont si bouillantes qu'elles doivent être écarlates. La sueur qui me trempe, perle maintenant sur mon

casper2

casper2

 

zwijgen 9

J'ai fait un mauvais rêve. Il m'a gâché le reste de cette belle journée qui s'annonçait. Ce n'était pas vraiment un cauchemar mais juste un rêve très désagréable.C'est par son coté proche du réalisable qu'il me fait autant flipper. C'est si difficile à expliquer, un peu comme si cela devait finir un jour par vous arriver. Pourtant vous savez que vous n'aurez aucun moyen de l'éviter... Elle est venue. Elle est là, juste devant moi. Je ne l'ai pas reconnue tout de suite. Elle a tellement changé.

casper2

casper2

 

zwigen 8

Cela aurait pu être un matin ordinaire quelque part sur la terre. Pourtant je m'en souviens encore très bien. Un beau soleil était au rendez-vous, montant tranquillement dans un grand ciel bleu de fin Juin. Un nouveau jour et un de plus, s'ajoutait ainsi à ma vie trop bien huilée qui se passe lentement et sans passion. Je me suis levé sans enthousiasme, non pas que je sois la tête dans le cul par un réveil difficile, mais parce qu'il faut simplement continuer à assurer cette inutile survie. Cela

casper2

casper2

 

zwijgen 7

Je vois bien dans ses yeux qu'il ne comprend pas. Il hésite un instant. Et en une fraction de seconde, je me rappelle tout ce qui m'a amené jusqu'ici. Tout ce chemin parcouru. Et je me retrouve comme autrefois là-bas, au bout du chemin. Je me souviens... La fatigue me gagne. Je commence à croire que je n'arriverais pas à destination dès ce soir. La nuit tombe doucement sur ma route. Il va falloir envisager de faire une ultime halte et trouver un endroit pour y passer la nuit. Une nouvelle mais

casper2

casper2

 

Zwijgen 6

Elle m'a choisi. Parmi tous ces milliers de personnes présentes ici, c'est moi qu'elle a choisi. C'était plutôt flatteur et valorisant pour moi, pourtant je ne suis pas certain de savoir pour quelle raison elle a pu le faire. Je lui ai un jour posé la question mais elle n'a pas été très claire là-dessus. Comme à chacune de mes questions, ses réponses sont toujours et invariablement, très floues. Elle ne me livre que ce qu'elle a envie de me livrer et rien d'autre. Elle m'a suggéré que de mes pro

casper2

casper2

 

zwijgen 5

Je n'aimerais pas me trouver à sa place. Il est si pitoyable. Derrière de petites lunettes, je devine ses petits yeux foncés qui brillent. Il a les larmes aux yeux. Sa voix tremblote chaque fois qu'il doit prendre la parole. Il ne dit que peu de chose, le strict minimum. Il ne répond que par de timides oui ou non. Il a du mal à se tenir debout. Il baisse la tête, les épaules qui tombent. Il faut dire que le poids qu'elles supportent est bien lourd. Il est si petit, brun, un peu frisé, plutôt mal

casper2

casper2

 

zwijgen 4

C'est seulement maintenant que je réalise vraiment la portée de ses quelques mots. Ils lui ont fait si mal, si profondément mal. Je marche lentement à ses cotés lorsqu'elle les évoque à nouveau. C'est si difficile pour elle de les encaisser. Ils lui restent en travers de la gorge. Elle ne parvient pas à les comprendre. Je ne sais pas comment la réconforter. C'est aussi pour moi un moment tellement difficile à vivre. Je me sens si mal à cet instant. Je ne dis rien, la gorge nouée, ébranlé par cet

casper2

casper2

 

zwijgen3

Déambulant tranquillement dans les petites rues de cette belle et gigantesque ville, parmi une foule empressée, mon regard se perd et ne remarque que ceux qui se démarquent dans cet immense flot d'anonymes. Ici, une patrouille de policiers avec son chien en laisse qui observe, et là, un clochard désabusé par le fait que personne ne le calcule, est avachi sur les marches d'un palier. Les gens passent devant en faisant juste un petit écart sur le coté comme pour éviter une vulgaire crotte de chien

casper2

casper2

 

zwijgen2

Comme tous les soirs où je me retrouve à mon poste, je regarde ce magnifique paysage. C'est si beau, j'ai de la chance. Mais pourtant ce soir, je suis triste, j'ai le coeur si gros. Je regarde l'horizon, là où le ciel et l'immensité de l'océan se rejoignent et ne font plus qu'un. Le soleil se couche dans un dernier embrasement de superbes couleurs. Mais la nuit et toutes les ombres se fondent en un noir gluant qui se pose et envahit tout. Il ne restera bientôt plus que moi. Tout là-haut, je me s

casper2

casper2

 

zwijgen

Me voilà arrivée chez lui. C'est un peu petit mais c'est assez joli. C'est bien décoré. Cela parait normal à vrai dire, avec son travail. C'est plutôt rassurant même. C'est la première fois que je viens pour faire ça et un peu de confiance ne sera pas négligeable. De tout façon, maintenant que je suis là, je ne peux plus reculer. J'ai tellement besoin de cet argent. Ce travail n'est pas très bien payé mais c'est tout ce que j'ai pu trouver. Je n'ai pas le choix, j'y suis presque obligée. J'ai eu

casper2

casper2

×