Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'sociologie'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

33 résultats trouvés

  1. Bonjour / Bonsoir, Je crée ce topic afin de faire un sondage sur la fréquence des pleurs, chez nous, les Hommes. Pour cela j’aimerai que vous répondiez à ces questions : - Quelle est la dernière fois où vous avez pleuré ? - Pour quelle(s) raison(s) ? (Si vous ne voulez pas y répondre ne le faites pas) - A quelle fréquence pleurez-vous environ ? - Votre sexe ? - Votre âge ? Merci d’avance pour vos réponses !
  2. Invité

    Les relations amicales

    Bonjour à tous, J'aimerais connaître vos opinions sur les relations amicales à grands écarts d'âge (en cela, je ne traite pas de la durée de l'amitié, mais plutôt d'une possible - et plus ou moins importante - différence d'âge entre les deux protagonistes). Si vous désirez de plus de précisions, n'hésitez pas à m'en faire part. Je vous souhaite une bonne journée. Bien amicalement, Alexia J.
  3. J'ai mis pour tag "Philosophie", " Science", "Sociologie", " Histoire", mais j'aurais pu ajouter "Art" "Spiritualité" ou d'autres disciplines en relation. L'idée de ce sujet m'est venu en lisant Vinciane Despret dans Philosophie Magazine. Ce magazine traite même de sujet New-Age, comme le chamanisme. Et ça ratisse large, très large, sans aller au fond des choses. Les amateurs d'expériences exotiques et les touristes informés doivent y trouver leur compte. Il fait beau ici à Mysore. Il est 8h du matin et je prends un café au lait dans un boui boui avant de partir explorer l'histoire de cette région. Détail d'une toile dans le palais de Mysore J'ai acheté ce magazine au mois de novembre mais je l'ai peu ouvert. Ce matin je voulais lire Merleau-Ponty, "Se réconcilier avec le corps" (quel titre bizarre, mais pourquoi pas, les Français sont peut-être concernés... Mais qui lit encore Merleau-Ponty?). En intro, Catherine Portevin écrit: "Et l'on se dit qu'il est temps de prendre au sérieux l'indiscipline de Vinciane Despret. Car comprendre le monde par le détail pourrait bien être une voie féconde pour garder la terre habitable et la pensée féconde." Un jour, Vinciane Despret entend de chez elle, par la fenêtre, un merle chanter. Et ce chant, elle semble l'entendre pour la première fois. Il la boulverse. "Il m'arrive quelque chose", se dit-elle. À partir de là elle construit une pensée féconde, en marge de la société. C'est dire la vitesse à laquelle progressent nos sociétés vers la lumière !
  4. Bonjour, bonsoir, Je suis étudiante en première année de sociologie et dans le cadre de mes études j'ai un exercice à faire qui consiste à créer un profil type de professeur (droit, psychologie, médecine, économie...). Et j'ai jeté mon dévolue sur les professeurs de médecine. Alors si vous avez fait ou vous faites une fac de médecine ou que vous êtes vous même professeur dans ce domaine et que vous souhaitez m'aider à créer ce profil type, je vous laisser répondre à ce questionnaire anonyme qui vous prendra moins de 10 minutes : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSceP2LdutKUWJr4V5ZoNajKppCRV05Ate53zIh76P2mmgNGQQ/viewform?usp=sf_link Merci d'avance Bonne journée, bonne soirée
  5. Hello, Je me fais une rétrospective Eva Illouz. Que celles qui veulent déprimer avec moi se manifestent !
  6. Bonjour, nous sommes trois jeunes filles en 1ère Es et nous devons rendre notre TPE sur la haute bourgeoisie dans quelques semaines seulement nous ne possédons pas énormément d’informations c’est pourquoi si vous savez quoi que ce soit à propos de notre sujet n’hésitez pas à nous informez de votre histoire, de vos expériences ou encore de votre entourage... Merci d’avanve.
  7. Bonjour, Je suis assez frappé de voir à quel points les gens pensent fréquemment, surtout dans les milieux psy ou de la gauche bien pensante, que nous sommes tous uniques, chaque histoire commençant déjà par le développement d'un corps au code génétique unique, puis une histoire unique donnant à chaque mot employé une tonalité unique, etc.. etc.. Genre "Vous êtes tous des flocons de neige magnifiques et uniques, bla bla bla ..." Mais n'est-ce pas faire fi que l'humain n'est qu'un être social, qui tout seul ne peut plus rien ? Il me semble, pour prendre le contre pieds de ce genre de propos qu'au contraire 99.99% de nos actions et de nos pensées ou propos sont cadrés, et même très bien cadrés, puisqu'il n'y a qu'un certain nombre de façons typiques de réagir face à certaines situations (comme en témoigne par exemple le concept bourdieusien d'habitus, puisque c'en est la signification profonde). Bien au contraire la sociologie montre que la plupart du temps nous sommes interchangeables, et dans une situation similaire, en disposant des mêmes informations, nous réagirons tous typiquement de la même façon, ou d'un certain nombre de façons bien délimitées et cadrées. C'est ainsi que par exemple les opérateurs de télémarketing disposent de formulaires avec les répliques du client et les réponses qui doivent être faites en retour, sachant donc très exactement quoi répondre en fonction du profil du client et des répliques qui seront les siennes. C'est ainsi qu'il y a des FAQ (Fréquently Asked Questions) et toutes sortes de réactions parfaitement anticipables qui paraissent naturelles dans certains contextes. Comment serions-nous tous uniques et originaux, alors que nous décidons tous de prendre librement, tous les étés et par millions, notre voiture pour aller vers la mer méditerranée ? etc.. etc..
  8. Comme c'est à la mode de chercher des poux dans la tête de l'autre dès qu'il émet des généralités, je m'interroge à peu près en ces termes : une généralité est-elle un préjugé ? Si je dis que les hommes cherchent avant tout des femmes minces, suis-je dans le préjugé alors que les études statistiques le confirment ? N'oublions pas qu'une généralité n'est pas une totalité. Comment penser notre monde, notre société, notre univers, sans généralités, comment penser les tendances, les modes, sans généralités ? Et puis ça nous évitera de polluer d'autres sujets en faisant du HS ! A vos clapviers mes lapins.
  9. Bonjour à toutes et à tous ! Je suis nouvelle ici alors j'espère que je ne me trompe pas trop d'endroit. J'aimerais avoir votre avis sur la vulgarisation scientifique et particulièrement celle diffusée sur Youtube. Est-ce que parmi vous certain·e·s regardent des vidéos de sciences sur cette plateforme ? Je réalise en ce moment un mémoire de recherche (dans le cadre de ma deuxième année de Master) à ce sujet et si vous aviez 5 minutes pour répondre à mon questionnaire ce serait vraiment super. https://goo.gl/forms/IjN7xLSVoi3GF0dk2 Si vous avez des avis n'hésitez pas, tout conseil est bon à prendre. Je vous remercie par avance,
  10. (je ne sais pas si ce post est à sa place, si ce n'est pas le cas, j'en suis navré) Bonjour à tous, ce n'est pas dans mes habitudes de chercher dans l'aide sur internet, sachant que normalement, je me débrouille très bien tout seul. Cependant, là je suis vraiment à court d'idée. Pour résumé, j'étudie actuellement la psychologie à l'université et j'ai décidé de prendre un cours de sociologie comme domaine secondaire. Je dois réaliser un travail de longueur moyennes (3-5 pages) sur une question que j'ai choisi: Comment décrire et expliquer, d’un point de vue sociologique, le fait que certaines catégories de migrants sont plus stigmatisées que d’autres en Suisse ? En quoi est-ce lié aux relations interethniques spécifiques à ce contexte social ? Mon problème est le suivant: même après deux semaines de recherches intensives (articles scientifique, bouquin, etc...) je n'arrive pas à déterminer la manière dont je dois répondre à ces deux questions. Pour la première question (qui est la plus problématique pour moi), je ne sais pas du tout comment y répondre. J'ai bien trouvé des cas réelles de discrimination entre deux catégorie de migrant en Suisse (principalement de la discrimination à l'embauche), mais je ne saurais pas expliquer / décrire ces cas de manière sociologique. La matière vu lors du cours ne me paraît vraiment pas suffisante pour y répondre : Bourdieu ou encore Berger et Luckmann, pour ne citer que les principaux. Pour la deuxième question, je pense me servir des théories de l'ethnicité de Fredrik Barth, mais à part ça, j'ai du mal à trouver d'autres pistes. Si je n'étais pas désespéré à ce point là, je ne viendrait pas demander de l'aide ici. Donc j'espère vraiment que quelqu'un sera en mesure d'éclairer ma lanterne, en me donnant des exemples d'explications par exemple. En me donnant une ou plusieurs pistes à explorer. :-) Merci d'avance
  11. Résumé complet de cette monographie sur http://www.laviedesidees.fr/Exploite-toi-toi-meme.html Une déconstrcution tout à fait pertinente de cette arnaque intellectuelle du tout-entreprenariat.
  12. Invité

    Faut-il montrer les images de violence ?

    Faut-il montrer les images de violence ? Entre aseptisation du paysage audiovisuel français qui tend à les cacher, et le voyeurisme pratiquement sans limite d'Internet, les images de violence doivent-elles être montrées ? Sont-elles toutes à exposer, sinon lesquelles ? En attendant la vôtre, le sociologue E. Taïeb propose sa réflexion... Article à lire ici... Source: laviedesidees.fr
  13. Bonsoir, Je suis venu dans la section société un peu au hasard (la section amitié de l'adozone ne me semblant pas vraiment le meilleur endroit pour chercher des réponses bien que ma question traite des relations entre amis sur la forme mais ce n'est pas le sujet de fond) pour trouver des informations sur les relations de pouvoir/influence dans un groupe d'amis jeune (Des jeunes dans mon cas étant donné que je suis lycéen) Voilà en fait, après plusieurs recherches infructueuses, je viens à vous pour vous demander si vous connaissez des articles ou des livres traitant des relations de pouvoir/influence dans un groupe d'amis jeune ? C'est une demande assez spéciale mais ces derniers mois je me suis penché sur ces relations d'influences, n'étant pas ce qu'on pourrait qualifier de mâle Alpha dans mon groupe d'amis, je ne m'exprime pas souvent haut et fort que je ne suis pas d'accord mais on fait au final ce dont j'ai envie et j'aimerais savoir le pourquoi du comment.Je ne me sens pas particulièrement charismatique mais plutôt sournois, une sorte d'éminence grise et j'y pense assez souvent et j'ai donc décidé de me documenter sur le sujet mais n'ayant rien trouvé sur ce sujet précis, je me tourne vers cette communauté pour trouver des informations. Donc si des gens ont des liens utiles ou quoi que ce soit qui puisse m'aider à me plonger dans ce vaste sujet, ils sont les bienvenus. Merci par avance et si des gens veulent apporter leur expérience personnelle à ce vaste sujet c'est bien aussi, je me demande toujours si les gens accordent beaucoup d'importance à leur place dans la hiérarchie de leur groupe d'amis ou si ils en ont absolument rien à faire.
  14. Tout est dans le titre, je me demande à quoi je peux prétendre avec ma licence que j'aurais d'ici la fin de l'année ?! Les masters proposés dans ma région ne m'inspirent pas du tout, et j'en ai assez d'être étudiante et de n'avoir que 400€ par mois... Pour des raisons diverses, je ne peux pas quitter ma région... Merci d'avance à tous !
  15. Couple : nous vivons séparément Dimanche 02 janvier - 18:34 Ils sont en couple mais ils ont décidé d'habiter séparément. Chacun chez soi. On les appelle les couples non-cohabitants. Rencontre avec des amoureux qui choisissent de se séparer pour mieux s'aimer. Chacun son appartement. C'est la décision qu'ont pris, il y a trois mois, Manon, 25 ans, et Jérôme, 35 ans, après un an de vie commune. Le résultat d'une incapacité à vivre ensemble ? Bien au contraire. « La cohabitation se passe très bien », explique Manon. Une tentative de sauver un couple vacillant ? Pas plus. « Juste la possibilité pour chacun de s'épanouir de son côté. Et d'être en couple à des moments choisis ». Manon et Jérôme font partie de ce que l'on appelle les couples non-cohabitants. Des couples qui vivent ensemble, mais à distance. Séparés pour des raisons professionnelles, familiales... Mais parfois aussi, par choix. « Beaucoup de couples alternent entre des périodes de vie commune et non-cohabitante, analyse Serge Chaumier, sociologue. La plupart du temps, ils ne le vivent pas comme une souffrance, mais comme une respiration. Une opportunité de se redonner de l'indépendance, de s'affirmer sans l'autre ». Fini le temps des couples qui faisaient tout ensemble, où le « je » de chacun s'effaçait devant le « nous » conjugal. Place à ceux qui font le pari de se séparer pour mieux¿ se retrouver. Suite de l'article... Source: psychologies.com
  16. Bonjour, le sujet du jour est: sommes-nous tous stupide. Nous allons étudier la question par un sondage suivit d'une argumentation de réponse à celui-ci! Ce post peut-être ludique mais quand je sentirais que l'on commencera à partir dans la phase "déclin", je ferais une conclusion qui relancera le débat pour au final repartir sur un sujet pertinant tel un producteur qui utilise sa vedette jusqu'à la tuer pour relancer son chiffre d'affaire... Bien sur, je vous laisse tous d'abord vous exprimer pour mesurer l'approche et la compréhension sachant que ce n'est rien d'autre que votre avis que je souhaite avec un minimum d'argumentation même pour ceux qui vote pour la dernière réponse!
  17. Article intéressant qui pourrait bien heurté le morale de beaucoup de gens :blush: _____ La sélection par le sexe Adultère, jalousie ou séduction : toutes les stratégies sexuelles sont nées du combat pour la reproduction à l'âge de pierre, affirme une nouvelle école de psychologues. Leur dernière provocation : le viol serait lui aussi un comportement naturel. Troisième volet de notre série d'été sur la nature humaine. C'est une épidémie qui sévit dans le plus grand silence : une femme sur sept a déjà été violée ou victime d'abus sexuels en Allemagne. De temps en temps, Christine Bergmann, ministre de la Famille, tente de tirer l'opinion publique de sa léthargie. Car, pour chaque victime, il y a un coupable. A voir leur nombre énorme, il est clair que ces coupables ne peuvent pas tous être des psychopathes anormaux. Mais alors, qu'est-ce qui transforme de bons bourgeois et pères de famille en violeurs ? La ministre a une réponse : "La violence que subissent les femmes vient de la structure patriarcale de notre société." Elle reprend ainsi à son compte ce que pensent aussi la plupart des chercheurs : le viol serait le produit d'une société dominée par les hommes. Or deux scientifiques américains affirment aujourd'hui que cette vision des choses est la plus grande fumisterie de la sexologie. En effet, pour Randy Thornhill et Craig Palmer, les agresseurs ne sont pas mus par des comportements de domination définis par la culture, mais par les forces sans âme de l'évolution. Selon eux, les violeurs obéissent à un programme "biologique naturel" commun à tous les hommes de ce monde : le besoin impérieux de transmettre leurs gènes à la prochaine génération, par la violence s'il le faut. Dans un livre intitulé A Natural History of Rape [une histoire naturelle du viol, éd. MIT Press, Cambridge], ces deux chercheurs affirment tranquillement que la stratégie des rapports sexuels forcés a été choisie par l'évolution. Elle donnerait aux hommes rejetés par les femmes une chance de "déposer leur sperme dans les organes reproducteurs de la femme" - et d'atteindre ainsi le but de l'existence de toutes les créatures : mettre des enfants au monde. Les auteurs agrémentent leur thèse de détails qui ne peuvent que déclencher une tempête d'indignation. Ils commencent par parler du viol dans le règne animal : la mouche scorpion [ou panorpe], par exemple, vainc la résistance de la femelle avec de petites pinces. Puis ils en viennent à l'être humain et expliquent qu'en temps de guerre les pulsions sexuelles agressives masculines refont surface dès que le risque de châtiment diminue. La copulation des insectes a-t-elle quelque chose à voir avec les crimes de soldats déchaînés ? Ces comportements viennent-ils de la même force de l'évolution ? Chaque fois que l'entomologiste Randy Thornhill le suggère, il s'attire les foudres de ses adversaires. Une femme lui a un jour craché au visage après une conférence. Il a annulé depuis toutes ses apparitions en public. "C'est un livre terrible", juge Jerry Coyne, biologiste à l'université de Chicago. Il considère toute l'entreprise comme une tentative tendancieuse pour "ridiculiser la sociologie". Les modèles élaborés par les sociologues et les biologistes évolutionnistes ne peuvent en effet pas être plus éloignés. Alors qu'il y a cent ans Emile Durkheim, le père de la sociologie moderne, décrivait la nature humaine comme une matière première formée et transformée par le facteur social, certains biologistes comme Thornhill et Palmer affirment aujourd'hui que l'homme est l'esclave de sa nature biologique. Ces deux provocateurs ne nient pas qu'ils entendent attaquer les sciences sociales, dont les constructions reposent selon eux sur des "idées empiriquement fausses, voire inventées". Dans les rangs des sociologues et des psychologues traditionnels, on leur rétorque qu'ils collent des poncifs de café du commerce sur des comportements humains complexes. "Ces auteurs développent une théorie sans l'étayer par des faits", estime Hertha Richter-Appelt, sexologue à Hambourg. Volkmar Sigusch, sexologue à Francfort, reste "sans voix". Il n'arrive pas à considérer que le viol soit une stratégie de reproduction naturelle. "Cette logique est scandaleuse. Avec elle, on finit par justifier tout et n'importe quoi." C'est justement ce genre de réaction que Karl Grammer, éthologiste à l'université de Vienne, tient pour néfaste : "Ce n'est pas parce qu'on peut expliquer une chose par l'évolution que cette chose est bonne." Thornhill et Palmer reprennent cet argument : "La biologie apporte une compréhension du comportement humain, pas sa justification." Une fois qu'on comprend une situation, on peut en tirer des conclusions. Les deux chercheurs demandent donc qu'on organise des séminaires qui envisageraient le phénomène du viol selon la doctrine de Darwin. Les jeunes femmes pourraient y "connaître le prix qui est associé à leur attrait physique". En sociologie, la théorie de l'évolution agit comme un virus courrier international
  18. Une étude inédite sur 20.000 bébés Jeudi 24 Février - 19:49 Mode de vie, environnement : le développement de 20.000 enfants va être suivi jusqu'à l'âge adulte. C'est une première en France. Un groupe de 20.000 enfants nés en 2011 vont être suivis par des démographes et des spécialistes de la santé de leur naissance à l'âge adulte. L'étude, pilotée par l'Ined et l'Inserm, est baptisée "projet ELFE", pour "étude longitudinale française depuis l'enfance". Elle a pour objectif de comprendre comment l'environnement, les conditions de vie et l'entourage familial influencent le développement de l'enfant et sa santé. Suite de l'article... Source: Europe 1
  19. Le propre de l’idéologie comme de la croyance religieuse, c’est de ne retenir de la réalité que ce qui confirme ses préjugés. Le propre de l’analyse scientifique comme de toute rigueur professionnelle, est au contraire de restituer la réalité dans toute sa complexité, quitte à modifier nos idées si celles-ci s’avèrent trop simples. Depuis la fin du xixe siècle, le thème « délinquance et immigration » est au coeur des discours d’extrême droite. Mais il tend à se banaliser dans le débat public ces dernières années. L’argument couramment utilisé consiste à dire : « En prison, il y a surtout des Noirs et des Arabes », et à en déduire qu’il y a « quelque chose » (la culture, l’éducation, la religion...) qui relie la délinquance et l’immigration de façon substantielle. Voyons pourquoi c’est un bon exercice de réflexion sur les préjugés. Spéciale dédicace à MM. Zemmour, Raufer, Bilger, Obertone et consorts. Lire cet article paru dans la revue L'Essor de la gendarmerie. Découvrir le dernier numéro de la revue canadienne Criminologie : "La criminalisation de l'immigration". Par Laurent MUCCHIELLI source : http://www.laurent-mucchielli.org/index.php?post/2013/05/13/Delinquance-et-immigration-des-prejuges-a-l-analyse
  20. Source lemonde.fr. Suite de l'article ici : http://www.lemonde.fr/emploi/article/2014/02/25/frustree-la-jeunesse-francaise-reve-d-en-decoudre_4372879_1698637.html
  21. Bonjour, J'aurais pu mettre ce sujet dans la rubrique "étude" mais je pense que personne n'aurais remarqué cette annonce; pas le genre de personne que je recherche en tout cas. Je vous explique, je suis étudiante en Sciences Humaines et Sociales. Ce semestre je dois effectuer une enquête sociologique; j'ai choisis le sujet suivant: les femmes cougars. Ce travail consiste à m'entretenir avec une femme préférant avoir des relations avec de jeunes hommes plutôt que des hommes de leur âge. Cet entretien doit durer minimum 45min au cours duquel je poserais des questions, où on échangera... J'espère trouver! Si une femme est d'accord pour m'accorder un après midi! Merci, Dyane.
  22. Si vous voulez faire dériver tous les sujets comme Barbara lebol , c'est ici.. Doxa, prosélytisme, propos tendancieux , salmigondis amphigouriques, cgt, martinez, islam etc Si vous savez ce qu'est la fin sans étudier sérieusement le présent donc, pour la téléonomie des doxosophes du mana, c'est le lieu..( pas confondre avec le poisson du même nom) Et comme disait si bien Desproges, que les avis divergent et dix verges, c'est énorme. :D C'est noté sur 20...
  23. Bonjour à tous, Mon sujet va peut-être sembler ardu, mais j'aimerais reprendre des études l'année prochaine en sciences humaines et sociales et j'aimerais m'y préparer. Je recherche de bons livres (basiques ou plus poussés) dans les domaines suivants : - Psychologie - Sociologie - Développement - Droit (social, économique, juridique, commercial et constitutionnel - de base de préférence, sachant que je suis belge) - Histoire économique et sociale - Ethnique sociale, politique et économique - Sciences religieuses - Anthropologie - Institutions et politiques européennes. Mais aussi des ouvrages sur : - Le développement, l'économie et la culture africaine et européenne. - Le journalisme (pas son histoire, mais plutôt ses théories) - Tout ce qui touche au développement, aux populations (mentalités, religions, cultures, que ce soit global ou ciblé) et à l'environnement. Voilà. J'en ai déjà quelques-uns, mais je trouve que le choix est toujours difficile... J'aimerais surtout des livres de base pour commencer, pas trop compliqués, histoire d'apprendre en douceur ou de revoir certaines matières déjà abordées personnellement. Appel aux passionnées ou aux personnes ayant faites ces études et pouvant m'aiguiller...
  24. Vivons-nous encore dans une société de classes ? "Fracture sociale", "France d'en bas"... évoquent les inégalités sociales croissantes sans discontinuer depuis les années 80. Paradoxalement, les revendications sociales demeurent atones dans une sinistrose civique. Y raisonne de plus en plus d'éléments de langage comme "méritocratie" diffusé par les catégories supérieures, au point que les classes moyennes rechignent aux politiques visant les plus pauvres. Dans cet individualisme galopant et une certaine léthargie civique, peut-on encore parler de société de classes en France, ou d'une "société en miettes" ? Une analyse du sociologue Olivier Schwartz... Source: laviedesidees.fr
  25. La suite ici Ce petit article, très bien écrit, fait bien entendu écho aux essais contre-argumentatifs de certains de nos amis forumeurs qui coupent systématiquement court à tout débat (sur la délinquance, sur le fondamentalisme religieux etc.) dès lors qu'on essaie de discuter sur les causes desdits phénomènes. Merci à ces sociologues de ne plus laisser la paroles aux seuls intellectuels médiatiques !
×