Aller au contenu

Ubermensch

Banni
  • Contenus

    96
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Ubermensch

  • Rang
    Forumeur en herbe
  • Date de naissance 11/30/1989

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Lieu
    Les Thermopyles

Visiteurs récents du profil

256 visualisations du profil
  1. Le CQFD final te plaira moins. L'heure n'est plus à convaincre les béni-oui-oui qui ont encore leur tête dans leur cul, l'actualité s'en charge assez bien.
  2. Cet aboutissement était prévisible, mais ceux qui l'annonçaient étaient traités de fachos et déconsidérés.
  3. Oui, je vois des gens qui ne sont pas du tout d'extrême-droite être exaspérés par ce qui se passe ces derniers temps. Le danger majeur est lorsqu'on ne possède plus le même sens de la réalité. Quand on a une partie de la population qui n'a plus le même sens de la justice qu'une autre et qui croit en une réalité parallèle à celle des autres, ça devient dangereux, à l'instar des catholiques et des protestants qui vivaient dans une réalité parallèle de part leurs dogmes, la guerre entre les deux factions a commencé par des destructions de statues et d'icones (les protestants détruisaient les représentations divines, la Réforme étant iconoclaste). Les activistes "indigénistes" ont une vision de l'histoire délirante, Assa Traoré en a fait des démonstrations, et ils ont aussi une vision des faits présents qui n'est pas la nôtre : ils voient en Adama un héros et un martyre tué par racisme, alors que nous voyons un caïd multirécidivisteste, de santé mauvaise et drogué, mort incidemment lors d'une interpellation justifiée par deux gendarmes antillais. De manière générale ils voient les policiers comme trop forts alors que nous les voyons comme trop faibles. L'exemple de cette fresque est probant car elle propage la vision d'une réalité alternative recouverte par une autre. Peut-être sera-t-elle une figuration de l'histoire et son importance symbolique sera comprise par les historiens de l'après-guerre civile qui menace.
  4. Les forts doivent s'excuser d'avoir été forts. Et ils ne s'excuseront jamais assez aux yeux des faibles car eux aussi sont mus par la volonté de puissance. Leur « justice » ne vise qu'à mettre à genou pour se grandir. Seul moyen pour le médiocre de dominer à son tour : faire dégénérer le bon par la culpabilité d'avoir été le plus fort. Or, les Européens ne doivent pas avoir honte d'avoir dominé le monde ; ils ont été les meilleurs et doivent en être fiers. De même, je ne demande pas aux Arabes de culpabiliser et de s'excuser pour avoir colonisé l'Espagne pendant 8 siècles : ils étaient les meilleurs à ce moment et à cet endroit et n'ont pas à en rougir. La Morale du faible est un poison qui, sous des aspects doux aux reflets victimaires, veut vous aliter pour vous dominer.
  5. Le titre met en avant le propos de l'article. On est d'accord que c'est ce que dit L. Alexandre. Ensuite on est là pour en discuter. Tu n'as pas compris mon exemple qui allait justement dans ton sens, puisque je dis que le frelatement des élites montre une sclérose délétère de certains milieux. On pourrait citer Emmanuel Todd à ce propos ou Charles Gave et ce qu'ils disent au sujet des "crétins surdiplômés". Mes deux réponses nourrissaient donc les deux thèses opposées. J'aurais mieux fait de poster ce sujet en philo car mon approche est bien plus dialectique qu'on ne semble le croire. Je ne me persuade pas, j'argumente aussi à l'encontre de cette thèse. Le capital social est le fruit de l'intelligence sociale. Les traits psychologiques ont aussi une part significative de génétique, il faudrait donc regarder ça de plus près. Je ne doute pas de l'existence des parts. Ce sont les proportions qui font toujours débat. La désindustrialisation ne pénalise globalement que ceux qui veulent devenir ouvriers, ce n'est un bon argument pour ce qui concerne notre discussion. Il faudrait plutôt évoquer l'affaiblissement de l'école comme moyen d'ascension sociale avec la baisse générale constatée du niveau scolaire, par exemple. Sur le plan purement scientifique il n'y a que les études génomiques qui pourront trancher. On découvre énormément de gènes liés à l'intelligence comme tu le sais et j'ai bon espoir que l'importance de leur rôle s'éclaircisse dans un avenir proche.
  6. Ce n'est pas réaliste. Il est bon et naturel de se méfier de ce qui a mauvaise réputation car cette réputation est méritée. C'est à la communauté qui a gagné sa mauvaise réputation de se corriger, de mettre une pression interne pour corriger ses problèmes. Les gens se méfieront toujours des individus d'un groupe qui se donne mauvaise réputation par ses actes présents, et c'est parfaitement normal, c'est une pression saine qui va dans le bon sens. L'inverse est une impasse. Condamné non, mais suspecté oui. Il est parfaitement logique et juste de contrôler davantage les individus dont le profil correspond factuellement au profil type du délinquant. Pour ceux qui n'ont rien à se reprocher ce n'est pas agréable : mais c'est la faute de leur groupe qui compte trop d'éléments nuisibles, ce n'est pas la faute de la police. Je parle de choses actuelles qui justifient une réputation dans le présent, ton exemple est donc à côté de la plaque.
  7. Pas nécessairement, tout dépend de la réputation de la communauté. Et puis il y a de plus en plus d'entreprises qui prennent des minorités pour se donner une image progressiste. La beauté est bien plus discriminante côté physique. Une maghrébine bien roulée, si elle n'a pas d'accent racaille, sera plus vendeuse qu'une rousse potelée qui louche. Les catégories les plus désavantagées ne sont pas toujours ceux dont on parle le plus. Ce qui est post-moderne c'est de considérer que c'est une injustice et une faute de la société : alors que c'est la faute et la responsabilité de la communauté qui se fait une bonne ou une mauvaise réputation par ses actes.
  8. Ça ne parle pas de la même chose. L'intelligence peut être essentiellement génétique sans que les inégalités sociales se superposent exactement aux inégalités génétiques. D'autant que l'on constate dans la France actuelle un certain frelatement des élites, aussi bien en milieu universitaire que politique ou médiatique. Quand un Franck Ramus dit qu'en moyenne les personnes les plus défavorisées socialement sont aussi les plus désavantagées génétiquement, il parle évidemment de la société présente, avec égalité des droits et enseignement gratuit et obligatoire. Si tu me parles de l'Ancien régime avec des classes sociales verrouillées et des gens qui reprennent le métier de leur père depuis 10 générations parce que c'est une société corporatiste illibérale, évidemment que la répartition sociale est nullement le fruit de la compétition des gènes, et évidemment qu'en passant à une société libérale avec l'égalité des droits, on a des émancipations spectaculaires. Mais ton exemple peut se retourner contre toi car on peut observer au bout d'un moment une certaine stagnation de la mobilité sociale (le fameux ascenseur "en panne"), comme si la compétition des gènes avait rebattu les cartes brutalement lorsqu'elle a pu le faire avant de stagner relativement une fois fait. On a beaucoup parlé d'intelligence mais Robert Plomin a aussi démontré un rôle significatif de la génétique dans un certain nombre de traits psychologiques, et ceux-là sont également essentiels pour réussir. Parce que tu n'as rien compris à ma position où j'argumente dans plusieurs sens pour nourrir un débat (comme ci-dessus). Depuis le début tu t'adresses à moi comme si j'étais Laurent Alexandre sur ce forum. Enième attaque basse et malhonnête, après que j'aie donné maints liens vers de la documentation scientifique et un seul clip pour rappeler à une personne (qui m'a remercié) quelques trucs basiques sur le QI. La plupart des Français ne situeraient pas le Michigan sur un planisphère. Un Etat américain a la taille d'un Etat européen. Je suis d'accord avec toi sur le fond (les Américains en savent moins sur nous que nous sur eux, c'est indéniable) mais cet exemple éculé sur la géographie n'est pas juste.
  9. Si ce n'est pas faux alors c'est irréprochable car l'intérêt de ce clip est juste de vulgariser donc de compiler sur un format vidéo court qui recoupe des infos essentielles. Tes reproches n'ont ni queue ni tête. Si on appartient à une communauté criminogène, on subit les dommages collatéraux de la réputation de celle-ci. Mais si on appartient à une communauté non-criminogène et réputée pour son sérieux et son éducation, comme les Asiatiques, il n'y a alors aucun souci de racisme et la couleur de peau devient peut-être même un avantage car on bénéficie de l'aura de son groupe. C'est l'attitude d'une communauté et la réputation qu'elle se donne qui sont un avantage ou un inconvénient. Si je vais en vacances en Espagne et qu'on me prend d'emblée pour un arrogant et un malpoli simplement parce que je suis Français, ce n'est pas de la faute des Espagnols, c'est de la faute de mes compatriotes français qui se caractérisent avec ce comportement. Il faut donc remettre les choses dans le bon sens et se garder des discours victimaires post-modernes.
  10. Les humanitaires, qui font tout ce qu'ils peuvent pour accélérer l'ensauvagement de l'Europe, commencent donc à se faire manger par leurs migrants et vont peut-être dorénavant réfléchir à ce qu'ils nous envoient.
  11. Ah, tu as simplement dit ça ? Raison pour laquelle ton message a sauté avec plusieurs autres. Qui de nous deux ment ? Tu n'as jamais vu dans une fratrie une différence d'intelligence significative entre deux frères ayant reçu la même éducation et ayant grandi dans le même environnement ? On peut heureusement avoir des capacités intellectuelles qui se distinguent significativement de ses deux parents et de sa fratrie à environnement comparable. C'est le fond de mon propos et il passe à la trappe parce que tu t'acharnes puérilement sur la forme.
  12. C'est une mutation génétique. Ta mauvaise foi mène à un dialogue de sourd stérile. Je n'ai pas dit que c'était le même phénomène : j'ai donné cet exemple pour contredire ton propos selon lequel c'est de la SF de croire qu'une mutation génétique suffit à impacter significativement le QI. Je te donne une exemple concret où une mutation génétique fait perdre 25 points, et tu te défiles en attaques confuses comme à ton habitude. Tes affirmations sont trop péremptoires pour ne pas être pédantes et il est facile de les retourner contre toi. Si on remonte le fil pour désamorcer ta présentation malhonnête des choses (qui inclue d'ailleurs certaines taquineries qui n'étaient pas des agressions) , on s'apercevra assez facilement que je réponds à des agressions, et que le sujet a d'ailleurs déjà été nettoyé par la modération (qui a supprimé certains de tes messages) tellement les attaques sous la ceinture pleuvaient. Alors tu es tout particulièrement gonflé de verser dans le registre de la victimisation.
  13. Je sais, j'ai d'ailleurs eu un chien dit "dangereux". C'est un exemple symbolique pour frapper l'imagination.
  14. En science dur, oui. En sociologie, Bourdieu ne s'est pas gêné pour affirmer que tout était culturel et il domine le monde intellectuel français depuis des décennies. Tu plaisantes. L'expression "je crois" laisse peu de doute sur le caractère hypothétique de la réflexion. Tu as lu de travers ou tu le fais exprès. Le propos est franchement nuancé et les limites sont évoquées à maintes reprises. On s'accorde cependant sur une définition de l'intelligence et sur des outils de mesure, sans prétendre un instant qu'elles ne sont pas perfectibles. Qu'est-ce que ce clip dit de faux concernant Plomin ? C'est agaçant ce genre d'assertion qui ne prend pas la peine de se justifier. En réalité le propos de ce clip est même plus juste que l'article d'Alexandre... Cette réflexion ne manque pas d'air : à toi je réponds exactement dans ton registre. Dit-il, pour ensuite se rouler par terre et geindre parce qu'on «l'agresse»... Tu caricatures mon propos, tu es juste là dans un combat de coq pour défendre ta basse-cour. L'impact d'une mutation génétique peut cependant être considérable sur le QI dans des cas bien identifiés, tu vas donc redescendre gentiment de ta morgue : https://www.techno-science.net/actualite/mutation-genetique-fait-perdre-25-points-qi-N14793.html
  15. Tu as trouvé ça tout seul ? Tu as dû réfléchir longtemps. C'est à moi que tu causes ou c'est à Laurent Alexandre ? Cette année tu atteins enfin l'âge de la retraite et le gâtisme te fauche déjà si jeune, c'est moche. J'ai également donné un lien vers un ouvrage de Robert Plomin, je m'adapte à l'interlocuteur. Pour toi j'ai déniché un dessin animé pédagogique car on sait que la vieillesse est un retour à l'enfance. En plus, c'est l'heure de ton goûter.
×