Aller au contenu

Procès de Valérie Bacot

Noter ce sujet


Messages recommandés

Modérateur 104ans Posté(e)
January Modérateur 53 564 messages
©‚ 104ans
Posté(e)

Cette femme de 40 ans a raconté, face aux enquêteurs puis dans un livre, l’enfer d’un quotidien soumis à la tyrannie d’un mari alcoolique et accro au porno. Elle devra répondre de son assassinat devant la cour d’assises de Saône-et-Loire.

Valérie Bacot, le 20 novembre 2019, en Saône-et-Loire.

Son histoire fait écho à celle de Jacqueline Sauvage, sexagénaire condamnée à dix ans de prison pour avoir abattu de trois coups de fusil dans le dos son mari en 2012, après plus de quarante-cinq années de violences conjugales.

Valérie Bacot, 40 ans, a tué d’une balle dans la nuque son époux en mars 2016 avant d’enterrer son corps dans les bois de La Clayette, en Saône-et-Loire, à quelques kilomètres de son lieu de résidence. Deux fils du couple se sont relayés pour creuser la tombe de fortune de leur père et se sont tus pendant un an et demi. Jusqu’à ce que la mère du petit ami de la fille – qui avait lui aussi aidé à transporter et à enterrer le cadavre – les dénonce. Le 3 octobre 2018, Valérie Bacot a été mise en examen du chef d’assassinat. Son procès s’ouvre lundi 21 juin devant la cour d’assises de Saône-et-Loire, à Chalon-sur-Saône.

https://www.lemonde.fr/societe/article/2021/06/21/le-proces-de-valerie-bacot-pour-l-assassinat-de-son-mari-violent-s-ouvre-devant-les-assises-de-saone-et-loire_6084949_3224.html

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/valerie-bacot-jugee-pour-avoir-tue-son-mari-et-ex-beau-pere-qui-la-violait-et-la-prostituait-1624216036

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
  • Réponses 171
  • Créé
  • Dernière réponse

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

  • 61

  • 19

  • 14

  • 10

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

Messages populaires

Personne ne peut dire ce qu'il aurait fait ou non. Même en ayant son passif, la même histoire qu'elle, personne ne peut dire ce qu'il aurait fait ou pas. Les traumatismes, subis jeune et répétés entra

d'après ce que j'ai lu, la mère était alcoolique. Cette jeune femme n'a pas eu l'ombre d'une chance dans sa vie.

Je ne l'ai pas relaté, ça, c'est vrai : j'étais aussi allée voir une association de femmes battues, je cherchais une chambre,n'importe quoi. Elle m'a bien accueillie, a écouté mon histoire, puis m' a

Membre 153ans Posté(e)
Mite_Railleuse Membre 24 987 messages
Grégairophobe...‚ 153ans
Posté(e)

Je sais ce que l'on va me rétorquer : ce n'est pas de la légitime défense, elle a prémédité son geste, elle est coupable...

C'est vrai, mais je n'arrive pas à la condamner, juste à la plaindre.

Modifié par Mite_Railleuse
  • Like 5
  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Animatrice 43ans Posté(e)
titenath Animatrice 38 139 messages
Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade‚ 43ans
Posté(e)

Même si je trouve normal qu'elle soit jugée pour avoir tué celui qui lui servait de bourreau, j'espère qu'elle bénéficiera quand même d'une certaine clémence reconnaissant le calvaire qui aura été le sien pendant autant d'années.

  • Like 5
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Modérateur 104ans Posté(e)
January Modérateur 53 564 messages
©‚ 104ans
Posté(e)

On ne présente plus ses avocates (Me Tomasini et Me Bonaggiunta). Qui n'ont, cette fois-ci, apparemment pas l'intention de plaider de la même façon que pour Jacqueline Sauvage (légitime défense à postériori). Elles demanderont vraisemblablement des peines "planchers" (comprendre ras du sol). 

Ce qui différencie les affaires qui ont défrayé la chronique ces dernières années : https://www.lejsl.com/faits-divers-justice/2021/06/16/valerie-bacot-jacqueline-sauvage-alexandra-lange-meme-combat

 

L'affaire Valérie Bacot est particulièrement sordide. Rappel bref : 

Elle comparaît pour l’assassinat de son mari Daniel Polette.
Il avait d’abord été le compagnon de sa mère et donc son beau-père. Condamné en 1996 pour avoir abusé sexuellement d’elle alors qu’elle était adolescente, il était retourné au foyer familial à La Clayette à sa sortie de prison puis s’était installé avec Valérie, enceinte de lui et âgée de 17  ans.

Ils ont eu quatre enfants. Elle l’a tué le 13 mars 2016 d’une balle de revolver, puis a enterré le corps avec l’aide de ses enfants. Arrêtée 19  mois plus tard, elle a expliqué avoir subi les violences physiques, sexuelles et psychologiques de cet homme de 24  ans son aîné pendant toutes ces années.
 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 52ans Posté(e)
Auger Membre 4 451 messages
Forumeur alchimiste‚ 52ans
Posté(e)

Je me demande sur quels ressorts s'appuient toute cette violence, cette volonté de domination, d'asservissement de la femme,...

Education ? Génétique masculine ? (moi, je n'ai jamais ressenti tout ça en tout cas),  Maladie mentale ? Manque pathologique de confiance en soi ?

Autant une bonne partie du néo-féminisme me gêne un peu, mais ce n'est pas le sujet (pitié, ne me jetez pas de pierres), autant je souhaite plus que tout que l'on se débarrasse de toute cette culture de la domination.

  • Like 2
  • Merci 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 73ans Posté(e)
Ximène Membre 539 messages
Forumeur forcené‚ 73ans
Posté(e)

milieu sordide où les valeurs n'ont plus aucune existence , le ras le bol de cette femme est compréhensible sinon excusable , il arrive un moment où on ne se contrôle plus .....c'est facile de dire elle aurait dû ...il aurait fallu ....elle a l'air assez fruste et n'a sans doute pas envisagé d'autres solutions !

je n'ose pas imaginer ce qu'elle a subi avec un animal en rut permanent accro au porno !

Modifié par Ximène
  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 100ans Posté(e)
Ysis Membre 515 messages
Forumeur forcené‚ 100ans
Posté(e)

J’imagine surtout sa solitude, d’isolement pendant toutes ces années d’enfer(mement) et de violence....

La terreur, la déchéance (physique et psychologique), la dépendance et probablement un état de choc permanent...

Si elle en est finalement arrivée là, c’est bien que personne n’avait jamais rien fait pour lui venir en aide ni pour la protéger, et c’est ça qui est terrible et qu’il faut dénoncer...

  • Like 4
  • Merci 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Modérateur 104ans Posté(e)
January Modérateur 53 564 messages
©‚ 104ans
Posté(e)

Elle va être jugée, et condamnée. Et tous ceux qui appelaient à carrément ne pas la juger et/ou la condamner ne vivent pas dans un état de droit. L'avocat général, le juge, assesseurs et jurés tiendront compte de son histoire. La justice et le droit suivront leur cours, appel le cas échéant, cassation peut être. Mais il restera une chose encore : la grâce du Président de la République.  

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Modérateur 104ans Posté(e)
January Modérateur 53 564 messages
©‚ 104ans
Posté(e)

La défense de Valérie Bacot à l'enquêteur qui est entendu depuis le début de l'après-midi : Est-ce que vous savez qu'en 2021, lorsqu'une femme pousse la porte d'un commissariat pour dénoncer des violences conjugales, certaines plaintes ne sont toujours pas prises ?

Réponse Je ne sais pas. Si vous le dites...

 

La route est longue... 

  • Like 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Enchantant Membre 11 256 messages
Forumeur confit‚
Posté(e)
Il y a 3 heures, January a dit :

Mais il restera une chose encore : la grâce du Président de la République.  

Du peu que je comprend...

Sachant que les jurés vont déjà tenir compte des circonstances atténuantes, au moins autant que les juges et les avocats sur cette triste affaire.

La grâce du Président de la République me semble très peu probable, car en contradiction totale avec les règles de justice.

Le ministère de la justice stipule que personne n’est autorisé à faire justice soi-même et ne pas condamner un ou une coupable, ferait jurisprudence, en contradiction avec les principes.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Animatrice 43ans Posté(e)
titenath Animatrice 38 139 messages
Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade‚ 43ans
Posté(e)
il y a 7 minutes, Enchantant a dit :

La grâce du Président de la République me semble très peu probable, car en contradiction totale avec les règles de justice.

La grâce a pourtant bien été accordée à Jacqueline Sauvage, et y'avait pas plus de légitime défense dans son cas.

  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 128ans Posté(e)
soisig Membre 13 597 messages
Devezh mat‚ 128ans
Posté(e)

Ce que je retiens dans cette histoire, c'est que son mari était son beau père. Il l'a violé quand elle avait 12 ans, a été condamné et à sa sortie de prison, sa mère a accepté qu'il revienne chez eux ! à 17 ans, elle attendait son premier enfant de lui ! Elle a fait quoi la mère, protéger sa fille ??? 

  • Like 4
  • Merci 1
  • Waouh 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 51ans Posté(e)
guernica Membre 2 827 messages
Forumeur alchimiste‚ 51ans
Posté(e)

d'après ce que j'ai lu, la mère était alcoolique.

Cette jeune femme n'a pas eu l'ombre d'une chance dans sa vie.

  • Like 6
  • Merci 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 100ans Posté(e)
Out of Paprika Membre 18 671 messages
Piment doux‚ 100ans
Posté(e)
il y a 8 minutes, soisig a dit :

Ce que je retiens dans cette histoire, c'est que son mari était son beau père. Il l'a violé quand elle avait 12 ans, a été condamné et à sa sortie de prison, sa mère a accepté qu'il revienne chez eux ! à 17 ans, elle attendait son premier enfant de lui ! Elle a fait quoi la mère, protéger sa fille ??? 

J'ai entendu son témoignage et apparemment c'était elle ou lui. Et surtout on ne parle pas assez des enfants, le père commençait à avoir des vues sur sa fille. Si toute l'histoire est vraie, je ne vois que de la légitime défense.

  • Like 1
  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 128ans Posté(e)
soisig Membre 13 597 messages
Devezh mat‚ 128ans
Posté(e)
il y a 12 minutes, Out of Paprika a dit :

J'ai entendu son témoignage et apparemment c'était elle ou lui. Et surtout on ne parle pas assez des enfants, le père commençait à avoir des vues sur sa fille. Si toute l'histoire est vraie, je ne vois que de la légitime défense.

Oui, le reportage a été présenté au 19/20 et effectivement, il avait des vue sur sa fille. 

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 17ans Posté(e)
Petit ours Membre 3 644 messages
Forumeur alchimiste‚ 17ans
Posté(e)
Il y a 19 heures, Auger a dit :

Je me demande sur quels ressorts s'appuient toute cette violence, cette volonté de domination, d'asservissement de la femme,...

Education ? Génétique masculine ? (moi, je n'ai jamais ressenti tout ça en tout cas),  Maladie mentale ? Manque pathologique de confiance en soi ?

 

Je pense que pour être aussi violent et abusif   il devait venir d'un environment très  dysfonctionnel.

Sa belle fille/femme n'est pas la seule personne qu'il a battu et  maltraiter , il frappait le frère de Valérie,  plus jeune  il agressait aussi sa sœur,  il pensait a prostitué sa propre fille…. 

Le plus choquant c'est que la mère alcoolique  de Valérie savait  qu'il était un violeur  mais l'a obliger a le voir en prison (d'ailleurs je pensais que les pointeurs était tué par les détenues en prison ? )

Et aussi bien sur le fait que la justice n'est  pas réagit quand il est revenu vivre chez sa belle fille après une peine de prison très faible.

Je ne comprend pas pourquoi Daniel n'a pas été en prison pour violence conjugale, violence  physique et sexuel, séquestration et menace de mort, viol sur mineur / viol conjugale , torture, esclavage sexuel…

Modifié par Petit ours
  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Modérateur 104ans Posté(e)
January Modérateur 53 564 messages
©‚ 104ans
Posté(e)

Tension hier entre l'ag et l'accusée. 

AG : Est-ce que vous comprenez qu'il y avait d'autres solutions que de le tuer ?

Valérie Bacot : Vous ne ne comprenez pas ce que je vivais. Vous ne comprenez pas la peur de mourir tous les jours. Ma seule idée c'était de tenir jusqu'à la majorité des enfants.

 

Mise en cause de la gendarmerie, à nouveau, par le gendre de Valérie Bacot. Venu pour dénoncer les faits de prostitution subis par Valérie : 

"On est allé en gendarmerie et ils nous ont envoyés péter en nous disant qu'on était des trous du cul."

  • Like 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 115ans Posté(e)
old kyfran Membre 508 messages
Forumeur forcené‚ 115ans
Posté(e)

Sa mère aurait déjà du le buter pour ce qu'il a fait à sa fille, maintenant qu'on la juge (pour la morale) et qu'on la laisse partir avec ses mômes...

  • Like 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Modérateur 104ans Posté(e)
January Modérateur 53 564 messages
©‚ 104ans
Posté(e)

L'AG n'a pas cru Lucas G. concernant les deux ados qui se rendent à la gendarmerie.

AG : J’ai énormément de mal à vous croire, vous ne croyez pas que ce serait plus simple que Valérie Bacot elle, elle aille porter plainte plutôt qu’un ado de 16 ans ?

- Vous avez le droit de ne pas me croire mais je vous jure que nous y avons été.

AG vous comprenez qu’avec votre présence, et peut être vos conseils*, quelque chose se crée. On va assez vite à cette solution assez irrévocable qui est d’ôter la vie d’un homme…

(il n'existe aucune trace du passage des deux ados en gendarmerie)

* Plus tôt dans les débats, il avait déclaré avoir dit à Valérie Bacot qu'elle n'avait qu'à faire "ce qu'elle avait à faire", qu'il serait là ensuite. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 50ans Posté(e)
Irisbleu Membre 793 messages
Forumeur accro‚ 50ans
Posté(e)

J'ai été une femme battue, il y a 20 ans, à Marseille.

Je suis allée chez un toubib faire constater les coups. "Je peux vous faire un certificat disant que vous êtes couvertes d'hématomes, mais je ne peux pas dire que c'est votre mari le fautif". A la police, je suis reçue par 2 policières - 2 femmes ! - "si vous voulez porter plainte, vous devez partir de vous vous ! " "mais pour aller où ? " "Il y a des associations pour ça ! " Je croyais que vous étiez là pour me protéger ! " Elle m'ont regardée partir sans dire un mot, ces garces.

J'ai réussi à partir, par moi-même; par ma seule volonté. J'ai été complètement seule à l'époque, pour faire face à un fou, un jaloux, un violent, soutenu par sa famille, qui me pistait dans la ville.

Lui n'a rien eu du tout.

Plus tard, il me poursuivait , c'était des coups de fil d'insultes, de menaces puis de déclarations d'amour, à bloquer la messagerie.

Je veux à nouveau porter plainte: "on en a marre de toutes ces bonnes femmes !  On n'a pas que ça à faire !" Résultat; pas de plainte prise, une simple main courante. A Aubagne, proche de Marseille.

Voilà mon témoignage.

Quand vous n'avez personne, pas de famille, pas d'amis proches, seulement des collègues de boulot qui vous critiquent derrière votre dos (milieu éducation nationale, profs de lycée)...ce fut dur, très dur.

Je souhaite à cette femme courageuse et mère aimante les plus grandes circonstances atténuantes. Entendra-t-on sa propre mère qui ne l'a jamais protégée et a réintroduit le loup sous son toit, lui a livré sa fille pour la virer ensuite quand elle se retrouve enceinte ?

Son père biologique est où ? La mère du copain de la fille, qui a balancé le tout aux flics, regrette-t-elle ? Regrette-t-il, lui, d'avoir dit le tout à sa mère ?

 Et le copain de la fille qui devient l'amant de la mère ensuite, pendant quelques mois...Sordide.

  • Like 4
  • Merci 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×