Aller au contenu

Un jeune adulte sur cinq ne se sent ni garçon ni fille

Messages recommandés

January Animatrice 51178 messages
©‚ 104ans
Posté(e)

A-genre, non-binaire... la neutralité de genre en question

Vingt-deux pour cent des 18-30 ans ne se sentent ni homme ni femme. Les résultats d’une enquête de l’Institut français d’opinion publique (IFOP), parue fin novembre, sert d’accroche au documentaire Ni fille ni garçon : enquête sur un nouveau genre, diffusé dans le cadre du magazine « Zone interdite ». 

Fabian, jeune montpelliérain de 19 ans et influenceur.

 

Cloé, 21 ans, pantalon panthère et mèche mauve, a décidé de changer son prénom en Cami, « neutre » et plus original que les traditionnels prénoms mixtes que sont Frédérique, Claude, Lou ou encore Sacha. Pour officialiser ce changement, elle doit engager un processus de « transition sociale » auprès de sa mairie de Romorantin-Lanthenay (Loir-et-Cher), avec son père – émouvant et perdu. « Ça me dépasse un peu », admet également Georgette, la grand-mère, âgée de 84 ans.

 

https://www.lemonde.fr/culture/article/2021/01/10/a-genre-non-binaire-la-neutralite-de-genre-en-question-sur-zone-interdite_6065810_3246.html

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Misery Animatrice 19780 messages
Fille infréquentable‚ 79ans
Posté(e)

Oui alors j'ai vu cet article mais pas le reportage. Ma première pensée a été : qu'est-ce que ça veut dire ? Ça devient n'importe quoi 

On a les homos, les hétéros, les bisexuels, les transsexuels. Et maintenant on a le "ni fille ni garçon" 

De plus si on lit bien l'article, on cite Kayvon un homme marié et père de famille dont la femme ajoute que les tâches ménagères sont équitablement réparties. Ça vient faire quoi dans l'histoire ? 

  • Like 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Panem&Circenses Membre 5721 messages
Forumeur alchimiste‚ 155ans
Posté(e)

C'est un sujet qui me pose plein de questions.

Autant ça ne me choque pas que quelqu'un se définisse comme non-binaire, autant la revendication communautariste m'agace...

  • Like 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pic et repic Membre 6094 messages
Forumeur alchimiste‚ 64ans
Posté(e)

bonjour,

intéressant comme sujet ....mais 1 sur 5, j'ai un peu de mal à y croire !

est ce un effet de la sur exploitation du sexe dans notre société ?...dans les médias, la pub, les comportements .....

on commence en France à bannir les représentations outrancières du genre ( couleur, jouets différenciés... ) alors que la Suède, pionnière dans le domaine semble faire marche arrière !

....notre éducation en prend un coup !

mais de la à nier notre génétique .....M, F ...devra t on y ajouter N !!!!! ( qui ne repose alors que sur le comportement social )

bonne journée.

Modifié par pic et repic
  • Like 6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
January Animatrice 51178 messages
©‚ 104ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, Panem&Circenses a dit :

C'est un sujet qui me pose plein de questions.

Autant ça ne me choque pas que quelqu'un se définisse comme non-binaire, autant la revendication communautariste m'agace...

Pareil.

Franchement je ne comprends pas ce que ça veut dire n'être ni fille ni garçon. Je trouve ça d'un ridicule.. Autant je comprends complètement les personnes transgenre autant là baah ..  WTF ? 

J'essaierai de voir le replay de l'émission, je voudrais voir ce qu'en pensent les médecins. Parce-que, quand même : Dans la loi, seule la Suède oblige, depuis 1998, l’école à ne pas genrer les élèves. Ce qui amène un enseignant de primaire à enseigner à ses élèves qu’il est impossible de distinguer un squelette de petit garçon d’un autre de petite fille.

 

Ce qui amène, donc, à enseigner des con!ries. Ok... 

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gouderien Membre 20474 messages
Obsédé textuel‚ 68ans
Posté(e)
il y a 46 minutes, January a dit :

A-genre, non-binaire... la neutralité de genre en question

Vingt-deux pour cent des 18-30 ans ne se sentent ni homme ni femme. Les résultats d’une enquête de l’Institut français d’opinion publique (IFOP), parue fin novembre, sert d’accroche au documentaire Ni fille ni garçon : enquête sur un nouveau genre, diffusé dans le cadre du magazine « Zone interdite ». 

Fabian, jeune montpelliérain de 19 ans et influenceur.

 

Cloé, 21 ans, pantalon panthère et mèche mauve, a décidé de changer son prénom en Cami, « neutre » et plus original que les traditionnels prénoms mixtes que sont Frédérique, Claude, Lou ou encore Sacha. Pour officialiser ce changement, elle doit engager un processus de « transition sociale » auprès de sa mairie de Romorantin-Lanthenay (Loir-et-Cher), avec son père – émouvant et perdu. « Ça me dépasse un peu », admet également Georgette, la grand-mère, âgée de 84 ans.

 

https://www.lemonde.fr/culture/article/2021/01/10/a-genre-non-binaire-la-neutralite-de-genre-en-question-sur-zone-interdite_6065810_3246.html

 

Est-ce qu'ils sont sûrs d'être humains, au moins?:hehe:

  • Like 1
  • Haha 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sittelle Membre 4734 messages
Un oiseau la tête en bas !‚
Posté(e)

Je suis totalement dans ce cas .. et je l'ai déjà évoqué sans équivoque dans au moins un autre topic ..

 

 

 

Arff je porte un double prénom double mixte ..:gurp:

Modifié par Sittelle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crabe_fantome Membre 35403 messages
Forumeur alchimiste‚ 151ans
Posté(e)

Peut être le fait que la société continue de sexualiser des activités ou des professions... Les hommes aiment les bagnoles et le foot, je n'aime ni les bagnoles ni le foot, et donc je ne suis plus un homme. Voilà peut être comment on devient ni fille ni garçon, juste à cause des référents déjà sexualisé dans lesquelles on ne se reconnait pas. 

  • Like 4
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Izanami Membre 6747 messages
Ogresse‚ 39ans
Posté(e)
il y a 15 minutes, Crabe_fantome a dit :

Peut être le fait que la société continue de sexualiser des activités ou des professions... Les hommes aiment les bagnoles et le foot, je n'aime ni les bagnoles ni le foot, et donc je ne suis plus un homme. Voilà peut être comment on devient ni fille ni garçon, juste à cause des référents déjà sexualisé dans lesquelles on ne se reconnait pas. 

C’est ce que j’ai compris du reportage et des personnes qui étaient interviewées.

Ce n’est pas tant ne pas vouloir être fille ou garçon c’est rejeter les stéréotypes de ce qu’est censé être une fille et un garçon. 

Par contre pour la Suède qui louvoie sur le genre biologique ça ça craint je trouve.

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pratika Membre 478 messages
Forumeur survitaminé‚ 70ans
Posté(e)

En médecine, tout au contraire, on semble devenir de plus en plus attentif au sexe du patient et à développer de plus en plus des traitements mieux adaptés au sexe faible qu'avant... (Oui oui, là aussi le sexe fort l'emportait auparavant, on se basait avant tout sur lui et tant pis si les nanas qui en pâtissaient !).

 

  • Confus 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maurice Clampin Membre 7667 messages
Pépé fada , râleur , et clairvoyant .‚ 75ans
Posté(e)

:pap:    Mais quelle époque de neu-neu !!! ....

Moi , je vous le dis les gars zé les filles , zé les zotres aussi ....

Avant , c' était bien mieux , on savait ce qu' on était et on ne se posait pas de questions à la con .

Moi , je ne vais pas tarder à aller bouffer les pissenlits par la racine et croyez moi je ne vous envie pas du tout , vous les survivants de cette époque malade qui a perdu tous ses repères .

  • Like 2
  • Haha 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crabe_fantome Membre 35403 messages
Forumeur alchimiste‚ 151ans
Posté(e)
il y a 5 minutes, Maurice Clampin a dit :

:pap:    Mais quelle époque de neu-neu !!! ....

Moi , je vous le dis les gars zé les filles , zé les zotres aussi ....

Avant , c' était bien mieux , on savait ce qu' on était et on ne se posait pas de questions à la con .

Moi , je ne vais pas tarder à aller bouffer les pissenlits par la racine et croyez moi je ne vous envie pas du tout , vous les survivants de cette époque malade qui a perdu tous ses repères .

Tes arrières grands parents ont dit la même chose pour ta génération... et leurs arrières grands parents ont dit la même chose pour leur génération... C'est une technique qui permet de mieux accepter le fait de céder sa place aux nouvelles générations.

Et ce sera bientôt leur tour, t'inquiète... 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
riad** Membre 13625 messages
Forumeur alchimiste‚ 48ans
Posté(e)

Attendez... c'est pas le cas tout le monde? moi je croyais que c'était par défaut, moi je ne suis homme que quand ma zigounette gonfle, le reste du temps, je ne suis ni homme ni femme, tout simplement parce que j'ai d'autres chats à fouetter.

  • Haha 1
  • Waouh 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stvi Membre 19472 messages
Forumeur alchimiste‚ 110ans
Posté(e)
il y a 46 minutes, Crabe_fantome a dit :

Peut être le fait que la société continue de sexualiser des activités ou des professions... Les hommes aiment les bagnoles et le foot, je n'aime ni les bagnoles ni le foot, et donc je ne suis plus un homme. Voilà peut être comment on devient ni fille ni garçon, juste à cause des référents déjà sexualisé dans lesquelles on ne se reconnait pas. 

du coup c'est toi qui est binaire ... 

bagnoles, foot, poupées cuisine ... 

je crois en l'attirance ... je ne suis pas attiré , mais alors pas du tout, par les hommes  ( tant pis pour toi) en revanche je suis plus féministe que les plus ardentes féministes ... je trouve toutes les qualités aux femmes , surtout lorsque j'imagine les qualités secrètes ... :) En revanche je suis sûr de ma séduction lorsque je cuisine ...

Modifié par stvi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Enchantant Membre 10124 messages
Forumeur confit‚
Posté(e)
il y a 1 minute, riad** a dit :

le reste du temps, je ne suis ni homme ni femme, tout simplement parce que j'ai d'autres chats à fouetter.

P’taing…si riad**prend sa zigounette pour un chat, alors qu’il ne sait même plus si il est un homme ou une femme, moi qui avait déjà énormément de mal à suivre le sujet, là je suis complètement largué ! :D

  • Haha 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crabe_fantome Membre 35403 messages
Forumeur alchimiste‚ 151ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, stvi a dit :

du coup c'est toi qui est binaire ... 

bagnoles, foot, poupées cuisine ... 

je crois en l'attirance ... je ne suis pas attiré par les hommes  ( tant pis pour toi) en revanche je suis plus féministes que les plus ardentes féministes ... je trouve toutes les qualités aux femmes , surtout lorsque j'imagine les qualités secrètes ... :) En revanche je suis sûr de ma séduction lorsque je cuisine ...

Je n'ai pas l'impression que ce soit moi mais plutôt la société avec ses apriori... Quand je vais avec une amie dans un magasin de bricolage et que le vendeur s'adresse à moi alors qu'on est là pour elle parce que je déteste ça et que j'y connais rien du tout, ce n'est pas moi qui suis binaire. 

Que tu ne sois pas attiré par les hommes, à la limite ça nous fait un point commun. Et bon nombre de femmes partagent ce point commun avec nous. Ne pas être attiré par les hommes n'est pas masculin ou féminin en somme. 

 

La cuisine c'est ambigüe parce qu'au niveau de la majorité des gens c'est bobonne qui s'y colle... et dans les hautes sphères c'est un milieu ultra macho avec son langage militaire. 

  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maurice Clampin Membre 7667 messages
Pépé fada , râleur , et clairvoyant .‚ 75ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, Crabe_fantome a dit :
il y a 9 minutes, Maurice Clampin a dit :

:pap:    Mais quelle époque de neu-neu !!! ....

Moi , je vous le dis les gars zé les filles , zé les zotres aussi ....

Avant , c' était bien mieux , on savait ce qu' on était et on ne se posait pas de questions à la con .

Moi , je ne vais pas tarder à aller bouffer les pissenlits par la racine et croyez moi je ne vous envie pas du tout , vous les survivants de cette époque malade qui a perdu tous ses repères .

Tes arrières grands parents ont dit la même chose pour ta génération... et leurs arrières grands parents ont dit la même chose pour leur génération... C'est une technique qui permet de mieux accepter le fait de céder sa place aux nouvelles générations.

Et ce sera bientôt leur tour, t'inquiète... 

:pap:   Faux .... ou presque ! ....

Ils critiquaient la fougue de la jeunesse qui leur échappait .... certes  !

Mais les choses allaient bien moins vites , les valeurs de base n' évoluaient que très lentement ce qui permettait a toutes les générations d' avoir un socle à peut près commun que tous pouvaient comprendre .

Aujourd' hui chaque décennie est une révolution par rapport à la décennies précédente , ce que les esprits ne peuvent pas assimiler d' ou cette incompréhension entre les générations qui n' a jamais été aussi importante que de nos jours .   

 

  • Like 4
  • Triste 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crabe_fantome Membre 35403 messages
Forumeur alchimiste‚ 151ans
Posté(e)
il y a 13 minutes, Maurice Clampin a dit :

:pap:   Faux .... ou presque ! ....

Ils critiquaient la fougue de la jeunesse qui leur échappait .... certes  !

Mais les choses allaient bien moins vites , les valeurs de base n' évoluaient que très lentement ce qui permettait a toutes les générations d' avoir un socle à peut près commun que tous pouvaient comprendre .

Aujourd' hui chaque décennie est une révolution par rapport à la décennies précédente , ce que les esprits ne peuvent pas assimiler d' ou cette incompréhension entre les générations qui n' a jamais été aussi importante que de nos jours .   

Quelques citations antiques sur le rapport des anciens et de la jeunesse... les choses évoluent peut être moins vite, mais la critique n'a rien perdue de son intensité. 

« C’est la décadence, les enfants n’obéissent plus, le langage s’abîme, les mœurs s’avachissent. Puisse venir le jour où l’humanité coupable finira, où les enfants ne naîtront plus, où tout bruit cessera sur la terre, où il n’y aura plus à lutter contre toutes les nuisances. »
Ipuwer de Gizeh. Sage de l’Égypte pharaonique, 3000 ans avant l’ère chrétienne. Cité par Polybe, historien grec vivant vers 200-120 ans avant Jésus.-Christ.

 

« La jeunesse d’aujourd’hui est pourrie jusqu’aux tréfonds, mauvaise, irréligieuse et paresseuse. Elle ne sera jamais comme la jeunesse du passé et sera incapable de préserver notre civilisation. »
Trouvé sur une tablette d’argile babylonienne dont l’âge est estimé à plus de 3000 ans

 

« Ils manqueront d’égards et de respect pour leurs parents, sitôt qu’ils vieilliront et durement, sans redouter la justice divine, ils les accableront des plus cruels reproches au lieu de prendre soin de leur vieillesse. Je n’ai plus aucun espoir en l’avenir de notre pays si les jeunes d’aujourd’hui doivent être les dirigeants de demain, car ils sont insupportables, inconscients voire effrayants. Si l’avenir de notre peuple est entre les mains de la jeunesse frivole d’aujourd’hui, il y a de quoi désespérer. Cette jeunesse se conduit avec une suffisance vraiment intolérable. Elle croit avoir la science infuse. Quand moi j’étais jeune, on nous apprenait les bonnes manières et le respect que l’on doit à ses parents. Mais la nouvelle génération n’a de cesse de contester et elle veut avoir raison. Il est un fait certain que les jeunes sont d’une extrême insouciance. »
Lu dans Les travaux et les jours d’Hésiode’ de Thèbes, un poète grec ayant vécu au milieu du Vllle siècle av. J.C.

 

« Les jeunes d’aujourd’hui aiment le luxe, méprisent l’autorité et bavardent au lieu de travailler. Ils ne se lèvent plus lorsqu’un adulte pénètre dans la pièce où ils se trouvent. Ils contredisent leurs parents, plastronnent en société, se hâtent à table d’engloutir les desserts, croisent les jambes et tyrannisent leurs maîtres. Nos jeunes aiment le luxe, ont de mauvaises manières, se moquent de l’autorité et n’ont aucun respect pour l’âge. À notre époque, les enfants sont des tyrans. »
Socrate, 470-399 av. J.C.

 

« Lorsque les pères s’habituent à laisser faire les enfants, lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles, lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter, lorsque les jeunes méprisent les lois, parce qu’ils ne reconnaissent plus, au-dessus d’eux, l’autorité de rien et de personne, alors, c’est là, en toute beauté et toute jeunesse, le début de la tyrannie. »
Platon, vers 427 – 348/347 av. J.C.

 

« Les jeunes d’aujourd’hui aiment le confort, l’argent et la paresse par-dessus le marché. Ils ne veulent plus se marier ou, s’ils sont mariés, élever une famille. C’est tout au plus s’ils consentent à avoir un ou deux enfants, afin de mieux savourer le moment présent. »
Polybe, vers 200-120 av. J.C.

  • Like 1
  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×