Aller au contenu

Ethnologie de l'intelligence

Messages recommandés

Quasi-Modo Membre 14794 messages
Chercheur de ciel‚ 36ans
Posté(e)

Bonjour,

Ma question est simple et pourrait presque être posée en sciences mais elle a aussi des implications philosophiques.

Peut-on imaginer qu'il existe une ethnologie de l'intelligence, à savoir si selon les cultures et les civilisations, la perception et le sens de ce qu'on appelle l'intelligence varie ?

J'ai remarqué que selon la culture, l'intelligence sera assimilée voir réduite à une seule (ou deux) fonctions cognitives (p.ex. la mémoire, la réflexion, la concentration, le sens pratique, le langage, la motricité, etc.) alors que l'intelligence est un tout.

Il y a selon moi des marqueurs culturels de ce qui est considéré comme intelligent, et selon les endroits sur la planète, l'intelligence sera plus volontiers réduite à la mémoire (p.ex. en islam), à la réflexion (p.ex. chez les occidentaux), à la concentration ou au langage.

Cela pourrait permettre de comprendre pourquoi le QI , qui a été pensé par les occidentaux, met davantage l'accent sur certaines fonctions cognitives au détriment d'autres, et que les habitudes culturelles différentes (p.ex. chez les bushmens) empêchent, selon sa culture d'origine, de faire un bon score à un tel test.

Y a-t-il selon vous des changements de la perception de ce qu'est l'intelligence selon la culture ?

L'intelligence est très liée à la façon dont les humains donnent du sens à leur existence, la façon dont ils expliquent leurs origines et dont ils conçoivent leur avenir. La culture va favoriser certains traits cognitifs au détriment des autres qu'elle va inhiber. Je pense que tout un champ de recherche devrait être ouvert sur une ethnologie de l'intelligence.

Modifié par Quasi-Modo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
riad** Membre 12855 messages
Forumeur alchimiste‚ 48ans
Posté(e)
il y a 6 minutes, Quasi-Modo a dit :

l'intelligence sera plus volontiers réduite à la mémoire (p.ex. en islam), à la réflexion (p.ex. chez les occidentaux)

Sujet intéressant, je répondrai quand tu retires tes préjugés à la con, ou que tu nous balances tes sources. :bad:

et par la même occasion permets-moi de te dire que toi et l'intelligence ça fait trois. 310e1837e4acad7670b055c691df392b--finger-emoji-epilepsy-awareness.jpg

  • Like 1
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 14794 messages
Chercheur de ciel‚ 36ans
Posté(e)
il y a 10 minutes, riad** a dit :

Sujet intéressant, je répondrai quand tu retires tes préjugés à la con, ou que tu nous balances tes sources. :bad:

et par la même occasion permets-moi de te dire que toi et l'intelligence ça fait trois. 310e1837e4acad7670b055c691df392b--finger-emoji-epilepsy-awareness.jpg

Je me cultive sur fdesouche.com :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
riad** Membre 12855 messages
Forumeur alchimiste‚ 48ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Quasi-Modo a dit :

Je me cultive sur fdesouche.com :smile2:

D'accord, pour nous au Maroc, être intelligent n'est pas une bonne chose, on valorise plutôt la personne naïve et crédule, on croit que les relations entre les humains sont devenus plus compliquées et plus malsaines à cause de l'évolution de l'intelligence, pour nous, nous ancêtre étaient moins intelligents mais beaucoup plus humains.

Mais ça c'est la vision maghrébine, ça n'a absolument rien avoir avec l'Islam, l'islam tu le connais pas, il était beaucoup plus aristotélicien que le Christianisme.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 14794 messages
Chercheur de ciel‚ 36ans
Posté(e)
il y a 9 minutes, riad** a dit :

D'accord, pour nous au Maroc, être intelligent n'est pas une bonne chose, on valorise plutôt la personne naïve et crédule, on croit que les relations entre les humains sont devenus plus compliquées et plus malsaines à cause de l'évolution de l'intelligence, pour nous, nous ancêtre étaient moins intelligents mais beaucoup plus humains.

Mais ça c'est la vision maghrébine, ça n'a absolument rien avoir avec l'Islam, l'islam tu le connais pas, il était beaucoup plus aristotélicien que le Christianisme.

Non c’est ta vision, pas celle des maghrébins. Ceux qui sont adaptés à leur milieu sont universellement valorisés. Tout comme l'intelligence.

Ton attaque était d'autant plus foireuse que la seule explication non racialiste des différences de QI serait dans le savoir acquis et la culture d'origine.

Si tu considères que la culture n'a aucune incidence alors tu ne peux expliquer les différences de QI que par la biologie.

Modifié par Quasi-Modo
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
riad** Membre 12855 messages
Forumeur alchimiste‚ 48ans
Posté(e)
il y a 5 minutes, Quasi-Modo a dit :

Non c’est ta vision, pas celle des maghrébins. Ceux qui sont adaptés à leur milieu sont universellement valorisés. Tout comme l'intelligence.

D'accord

Citation

Ton attaque était d'autant plus foireuse que la seule explication non racialiste des différences de QI serait dans le savoir acquis et la culture d'origine.

Ok

Citation

Si tu considères que la culture n'a aucune incidence alors tu ne peux expliquer les différences de QI que par la biologie.

Je n'ai rien considéré, je considère plutôt que la discussion avec toi est une perte du temps, donc je me casse...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon 1 Membre 13292 messages
Talon 1‚ 75ans
Posté(e)

Il est évident que l'environnement a son importance dans le développement de l'intelligence. Un montagnard pense différemment d'un habitant de la plaine. L'enfant trouvé au XIX ou XVIII è siècle, qui a été élevé par des loups, n'a jamais pu parler. Quand les capacités intellectuelles sont inutilisées avant l'âge de 5 ans, elles sont perdues à jamais.

L'intelligence est un ensemble d'aptitudes permettant à un individu d'expérimenter, de penser, d'apprendre et de s'adapter au monde.

Il y a 1 heure, Quasi-Modo a dit :

Il y a selon moi des marqueurs culturels de ce qui est considéré comme intelligent, et selon les endroits sur la planète, l'intelligence sera plus volontiers réduite à la mémoire (p.ex. en islam), à la réflexion (p.ex. chez les occidentaux), à la concentration ou au langage.

Le langage ne participe pas à l'intelligence. Le cerveau pense par symboles et représentations, pas avec des mots. La lecture, c'est muer les mots en symboles, en images. C'est pour ça que les images sont plus explicites.

Tiens donc, les musulmans seraient rancuniers (ou rancuneux) ?

La réflexion n'est pas l'apanage d'une ethnie. Quand je lis Platon, je remercie les Arabes. Ces sauvages savaient écrire et traduisaient le grec. Il y eut une Renaissance grâce à eux.

La réflexion occidentale se développe par l'acculturation. Sans parler des Egyptiens, Grecs et Romains qui nous ont transmis leur savoir.

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 14794 messages
Chercheur de ciel‚ 36ans
Posté(e)

Bref personne n'a rien d'intéressant à dire sur le sujet.

Faut pas vous sentir obligés de répondre à un sujet vous savez.

Parfois le problème n'est pas le sujet mais le public.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alain75 Membre 22169 messages
Marxiste tendance Groucho‚ 59ans
Posté(e)

J'obtiendrai de meilleurs scores à un test de QI qu'un chasseur Yanomami.

Si vous nous lâchez dans la jungle, je meurs en quelques jours par ignorance du terrain, de la flore et de la faune.

Le Yanomami va chasser, manger, dormir, etc...vivre, et pas moi.

Du coup je ne suis pas sur d'être le plus intelligent sur tous les terrains. Même si je sais calculer une dérivée ou une intégrale et pas lui.

Aparté: Un de mes profs à la fac donnait comme définition de l'intelligence: " La faculté de s'adapter à des conditions nouvelles "

Modifié par Alain75
  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
CAL26 Membre 4032 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)
Il y a 7 heures, Quasi-Modo a dit :

Bonjour,

Ma question est simple et pourrait presque être posée en sciences mais elle a aussi des implications philosophiques.

Peut-on imaginer qu'il existe une ethnologie de l'intelligence, à savoir si selon les cultures et les civilisations, la perception et le sens de ce qu'on appelle l'intelligence varie ?

J'ai remarqué que selon la culture, l'intelligence sera assimilée voir réduite à une seule (ou deux) fonctions cognitives (p.ex. la mémoire, la réflexion, la concentration, le sens pratique, le langage, la motricité, etc.) alors que l'intelligence est un tout.

Il y a selon moi des marqueurs culturels de ce qui est considéré comme intelligent, et selon les endroits sur la planète, l'intelligence sera plus volontiers réduite à la mémoire (p.ex. en islam), à la réflexion (p.ex. chez les occidentaux), à la concentration ou au langage.

Cela pourrait permettre de comprendre pourquoi le QI , qui a été pensé par les occidentaux, met davantage l'accent sur certaines fonctions cognitives au détriment d'autres, et que les habitudes culturelles différentes (p.ex. chez les bushmens) empêchent, selon sa culture d'origine, de faire un bon score à un tel test.

Y a-t-il selon vous des changements de la perception de ce qu'est l'intelligence selon la culture ?

L'intelligence est très liée à la façon dont les humains donnent du sens à leur existence, la façon dont ils expliquent leurs origines et dont ils conçoivent leur avenir. La culture va favoriser certains traits cognitifs au détriment des autres qu'elle va inhiber. Je pense que tout un champ de recherche devrait être ouvert sur une ethnologie de l'intelligence.

Je pense que le concept "intelligence" est forcément social et varie absolument, dans sa définition, en fonction de la culture. L'intelligence est d'abord une capacité d'adaptation voire de maîtrise de l'environnement.

Cette capacité est vitale pour tous les êtres vivants et sa conception culturelle (donc pas seulement par le corps mais par la transmission et la conservation de savoirs au niveau d'un groupe élargi) a permis à l'homo sapiens de sauver son espèce quand celle ci était menacée de disparition à cause d'un sévère refroidissement climatique.

Actuellement l'environnement pour un humain est d'abord l'environnement culturel. Donc sa capacité à s'adapter à cet environnement demandera des qualités qui varieront en fonction de cet environnement.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lugy Lug Membre 9613 messages
forumeur éclairé‚ 51ans
Posté(e)
Il y a 6 heures, Quasi-Modo a dit :

Non c’est ta vision, pas celle des maghrébins. Ceux qui sont adaptés à leur milieu sont universellement valorisés. Tout comme l'intelligence.

quel affirmation, à m'en arracher les tifs.

droit dans les yeux tu dis à un maghrébin qu'il ne conçoit pas sa société tel un maghrébin et en toute bonne foi qu'un musulman  n'aurait pas l’intelligence de ... pas d'intelligence quoi.:gurp:

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
CAL26 Membre 4032 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)
il y a 16 minutes, Lugy Lug a dit :

quel affirmation, à m'en arracher les tifs.

droit dans les yeux tu dis à un maghrébin qu'il ne conçoit pas sa société tel un maghrébin et en toute bonne foi qu'un musulman  n'aurait pas l’intelligence de ... pas d'intelligence quoi.:gurp:

Mais comment peut-on tirer cette conclusion des messages précédents? Il faut sérieusement que @Quasi-Modo aille plus précisément dans l'analyse (je ne veux pas répondre à sa place) parce que les incompréhensions me semblent énormes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lugy Lug Membre 9613 messages
forumeur éclairé‚ 51ans
Posté(e)
il y a 4 minutes, CAL26 a dit :

Mais comment peut-on tirer cette conclusion des messages précédents? Il faut sérieusement que @Quasi-Modo aille plus précisément dans l'analyse (je ne veux pas répondre à sa place) parce que les incompréhensions me semblent énormes.

je n'ais lu que deux posts mais en effet il me semble qu'il y est de l’incompréhension et possiblement sur le plan linguistique.

c'est un peu comme notre ministre qui suggère l'uniformisation des imams de France à l'image du catholicisme sans savoir  que dans une communauté musulmane d'aucun peut se prévaloir d’être imam pour le peu qu'il est sachant et qu'il convainc les fidèles gens qui l'entoure.  

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Plouj Membre 64370 messages
Voyageur‚ 66ans
Posté(e)
Il y a 7 heures, Talon 1 a dit :

Le langage ne participe pas à l'intelligence. Le cerveau pense par symboles et représentations, pas avec des mots. La lecture, c'est muer les mots en symboles, en images. C'est pour ça que les images sont plus explicites.

Les 3 livres des religions mono n'ont pas d'images, que faut-il en conclure ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Demsky Membre 5575 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

 

Il y a 15 heures, Quasi-Modo a dit :

Bonjour,

Ma question est simple et pourrait presque être posée en sciences mais elle a aussi des implications philosophiques.

Peut-on imaginer qu'il existe une ethnologie de l'intelligence, à savoir si selon les cultures et les civilisations, la perception et le sens de ce qu'on appelle l'intelligence varie ?

J'ai remarqué que selon la culture, l'intelligence sera assimilée voir réduite à une seule (ou deux) fonctions cognitives (p.ex. la mémoire, la réflexion, la concentration, le sens pratique, le langage, la motricité, etc.) alors que l'intelligence est un tout.

Il y a selon moi des marqueurs culturels de ce qui est considéré comme intelligent, et selon les endroits sur la planète, l'intelligence sera plus volontiers réduite à la mémoire (p.ex. en islam), à la réflexion (p.ex. chez les occidentaux), à la concentration ou au langage.

Cela pourrait permettre de comprendre pourquoi le QI , qui a été pensé par les occidentaux, met davantage l'accent sur certaines fonctions cognitives au détriment d'autres, et que les habitudes culturelles différentes (p.ex. chez les bushmens) empêchent, selon sa culture d'origine, de faire un bon score à un tel test.

Y a-t-il selon vous des changements de la perception de ce qu'est l'intelligence selon la culture ?

L'intelligence est très liée à la façon dont les humains donnent du sens à leur existence, la façon dont ils expliquent leurs origines et dont ils conçoivent leur avenir. La culture va favoriser certains traits cognitifs au détriment des autres qu'elle va inhiber. Je pense que tout un champ de recherche devrait être ouvert sur une ethnologie de l'intelligence.

non.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon 1 Membre 13292 messages
Talon 1‚ 75ans
Posté(e)
Il y a 10 heures, Plouj a dit :

Les 3 livres des religions mono n'ont pas d'images, que faut-il en conclure ?

Que les prophètes utilisent la parole pour convaincre les simples d'esprit. En Inde, on transmettait par la danse. En Occident, par les monuments, les peintures.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Plouj Membre 64370 messages
Voyageur‚ 66ans
Posté(e)
il y a une heure, Talon 1 a dit :

Que les prophètes utilisent la parole pour convaincre les simples d'esprit. En Inde, on transmettait par la danse. En Occident, par les monuments, les peintures.

Pour parvenir aux mêmes fins, une manipulation de l'esprit (pas saint celui-là)

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
deja-utilise Membre 5128 messages
If you don't want, you Kant... ‚
Posté(e)

Bonjour Quasi-modo,

 

Il y a 22 heures, Quasi-Modo a dit :

Peut-on imaginer qu'il existe une ethnologie de l'intelligence, à savoir si selon les cultures et les civilisations, la perception et le sens de ce qu'on appelle l'intelligence varie ?

Individuals in other cultures often do not do well on our tests, nor would we do well on theirs.
The processes of intelligence are universal, but their manifestations are not.
*

 

http://europepmc.org/article/PMC/1693428

 ( * Dans le texte intégral de l'article et en conclusion: Pdf téléchargeable gratuitement dans " free full text " )

R. Sternberg étant (re)connu dans le monde de la psychologie. ( e.g. son livre: Why smart people can be so stupid )

 

 

Modifié par deja-utilise
  • Waouh 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 14794 messages
Chercheur de ciel‚ 36ans
Posté(e)
Il y a 16 heures, CAL26 a dit :

Je pense que le concept "intelligence" est forcément social et varie absolument, dans sa définition, en fonction de la culture. L'intelligence est d'abord une capacité d'adaptation voire de maîtrise de l'environnement.

Cette capacité est vitale pour tous les êtres vivants et sa conception culturelle (donc pas seulement par le corps mais par la transmission et la conservation de savoirs au niveau d'un groupe élargi) a permis à l'homo sapiens de sauver son espèce quand celle ci était menacée de disparition à cause d'un sévère refroidissement climatique.

Actuellement l'environnement pour un humain est d'abord l'environnement culturel. Donc sa capacité à s'adapter à cet environnement demandera des qualités qui varieront en fonction de cet environnement.

C'est de façon naïve le raisonnement que j'ai également fait pour ma part : l'intelligence dans son sens courant est un jugement social qui permet à mon avis de voir ce qui est socialement valorisé ou valorisant selon la culture. Et je ne vois pas comment il pourrait en être autrement : c'est donc une certitude en négatif.

Ensuite la question est ouverte de savoir dans quelle mesure la culture va influer sur la perception et la définition qu'on mettra derrière le mot intelligence, et en quoi cela permettra d'expliquer la stimulation de certains aspects de la cognition au détriment d'autres au sein d'une même culture.

Les préjugés sur ce fil viennent surtout de ceux qui sont persuadés que j'en ai, ou qui laissent entendre que je pourrais en avoir, histoire de, en fonction des codes des réseaux sociaux que maîtrise à la perfection @riad** par exemple, jeter le discrédit sur moi parce que de façon générale il ne m'aime pas trop (mais c'est son droit). Comme je l'ai signifié à mes détracteurs, leur argumentaire est non seulement méchant, mais en plus complètement bête, car le racisme qu'ils m'imputent ou au sujet duquel ils se plaisent à me faire la morale consiste précisément à nier l'impact du culturel pour expliquer les différences aux scores de QI.

J'ai une astuce pour les faire partir en courant. Une seule question : Comment ces messieurs expliquent-ils qu'en prenant 100 français, 100 africains et 100 asiatiques, et en leur faisant chacun passer des tests de QI identiques, il y ait statistiquement des différences reproductibles et inscrites dans la valeur de la moyenne des scores obtenus aux tests ? J'ai bien peur que cela ne prouve que leur propre racisme à mon égard.

il y a une heure, deja-utilise a dit :

Bonjour Quasi-modo,

 

Individuals in other cultures often do not do well on our tests, nor would we do well on theirs.
The processes of intelligence are universal, but their manifestations are not.
*

 

http://europepmc.org/article/PMC/1693428

 ( * Dans le texte intégral de l'article et en conclusion: Pdf téléchargeable gratuitement dans " free full text " )

R. Sternberg étant (re)connu dans le monde de la psychologie. ( e.g. son livre: Why smart people can be so stupid )

 

 

Bonjour deja-utilise,

Merci beaucoup pour cette contribution, c'est exactement le type de réponse que je cherchais. Au moins j'ai l'assurance qu'il y a bien des personnes qui cherchent dans cette direction.

C'était un plaisir.

:hi:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Demsky Membre 5575 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 1 heure, deja-utilise a dit :

Bonjour Quasi-modo,

 

Individuals in other cultures often do not do well on our tests, nor would we do well on theirs.
The processes of intelligence are universal, but their manifestations are not.
*

 

http://europepmc.org/article/PMC/1693428

 ( * Dans le texte intégral de l'article et en conclusion: Pdf téléchargeable gratuitement dans " free full text " )

R. Sternberg étant (re)connu dans le monde de la psychologie. ( e.g. son livre: Why smart people can be so stupid )

 

 

 

il y a 1 minute, Quasi-Modo a dit :

C'est de façon naïve le raisonnement que j'ai également fait pour ma part : l'intelligence dans son sens courant est un jugement social qui permet à mon avis de voir ce qui est socialement valorisé ou valorisant selon la culture. Et je ne vois pas comment il pourrait en être autrement : c'est donc une certitude en négatif.

Ensuite la question est ouverte de savoir dans quelle mesure la culture va influer sur la perception et la définition qu'on mettra derrière le mot intelligence, et en quoi cela permettra d'expliquer la stimulation de certains aspects de la cognition au détriment d'autres au sein d'une même culture.

Les préjugés sur ce fil viennent surtout de ceux qui sont persuadés que j'en ai, ou qui laissent entendre que je pourrais en avoir, histoire de, en fonction des codes des réseaux sociaux que maîtrise à la perfection @riad** par exemple, jeter le discrédit sur moi parce que de façon générale il ne m'aime pas trop (mais c'est son droit). Comme je l'ai signifié à mes détracteurs, leur argumentaire est non seulement méchant, mais en plus complètement bête, car le racisme qu'ils m'imputent ou au sujet duquel ils se plaisent à me faire la morale consiste précisément à nier l'impact du culturel pour expliquer les différences aux scores de QI.

J'ai une astuce pour les faire partir en courant. Une seule question : Comment ces messieurs expliquent-ils qu'en prenant 100 français, 100 africains et 100 asiatiques, et en leur faisant chacun passer des tests de QI identiques, il y ait statistiquement des différences reproductibles et inscrites dans la valeur de la moyenne des scores obtenus aux tests ? J'ai bien peur que cela ne prouve que leur propre racisme à mon égard.

Bonjour deja-utilise,

Merci beaucoup pour cette contribution, c'est exactement le type de réponse que je cherchais. Au moins j'ai l'assurance qu'il y a bien des personnes qui cherchent dans cette direction.

C'était un plaisir.

:hi:

ouverte ou fermée ?  l ' intelligence est la capacité de  s ' adapter donc c ' est pas en opposant les différentes perceptions de l ' intelligence dues aux  cultures que vous allez unifier quoi que ce soit  sur l ' intelligence en tant que telle ...    

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×