Aller au contenu

Quasi-Modo

Membre
  • Compteur de contenus

    7 658
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Quasi-Modo

  • Rang
    Macrocéphale bossu
  • Date de naissance 11/10/1984

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Lieu
    Geht's Papi?

Visiteurs récents du profil

23 826 visualisations du profil
  1. A mon humble avis l'émotion reste première parce que l'enjeu de ta question reste de savoir, finalement, si l'humain est bel et bien un être rationnel ou un être irrationnel. Si nos émotions étaient le fruit de nos pensées alors il serait possible de se convaincre à l'aide d'arguments rationnels de la beauté ou de la laideur d'un morceau de musique, ou du bon/mauvais goût d'un plat cuisiné, ou d'aimer/détester une personne. Bien souvent les mots sont la surface émergée de l'iceberg et ne tentent que de transmettre ou exprimer cette émotion première à l'origine du propos : c'est pourquoi bien souvent on ne prêche que des convaincus, c'est à dire que l'autre se reconnaîtra dans votre émotion si vous l'exprimez de façon adéquate, ou alors il ne s'y reconnaîtra pas et il y a peu de chances que vous le ralliez vraiment à votre cause. Je pense que l'objectivité véritable est un leurre ; nous n'avons seulement pas toujours conscience de nos préjugés ou de nos conditionnements, et alors nous pensons que nous sommes objectifs.
  2. En cela heureusement que certain(e)s journalistes d'investigation (et je pense principalement ici à Elise Lucet) ont encore le courage de lutter contre les puissants et leurs abus. Mais avec le nombre de procès qu'elle doit avaler, elle en paie aussi le prix!
  3. De l'inutilité de discuter !

    Mais ne jetons pas trop vite la pierre à nos concitoyens, même si ils sont parfois prompts à le faire : ce n'est effectivement qu'un mécanisme de défense dont ils sont probablement inconscients, et qui permet de préserver l'estime de soi. L'Histoire n'est finalement que ça : la lutte ou la compétition entre différentes identités individuelles ou collectives, dont chacune cherche à s'accaparer le beau rôle, le plus efficace étant d'anéantir militairement l'adversaire pour substituer notre version de l'Histoire. Oui certainement ne l'entendions nous pas exactement de la même oreille, puisque je pensais principalement en pensant à la binarité à la logique bivalente et notamment l'absence de résultat significatif obtenu par les autres formes de logique (ou pour le moins l'absence de résultat impossible à retrouver à l'aide de la logique bivalente). Ce que je me dis c'est surtout que la vérité n'appartient à personne et que nous pouvons tous en devenir occasionnellement le porte-parole. C'est même un devoir de partager ce que l'on sait par rapport aux nouvelles générations par exemple, même si la transmission reste toujours un exercice délicat, et qu'on s'appropriera principalement les connaissances par des métaphores ou des analogies. Par imitation aussi. Même les raisonnements abstraits s'apprennent par mimétisme. Il n'y a bien souvent qu'un nombre bien donné et cadré de façons de réagir face à une question donnée, fût-elle une question ouverte et philosophique. Ce sont autant d'outils qui témoignent de la diversité de la réalité humaine, comme un diamant aux milles facettes : diversité en nous aussi bien qu'en dehors de nous. La vérité est impersonnelle, elle ne dérangera jamais que les dissimulateurs et les mesquins. De même lorsqu'un tueur en série apparaît sur nos écrans, nous aimerions qu'il soit différent, qu'il soit d'une autre espèce, que nous n'ayons rien à voir avec lui. Et sa ressemblance avec nous va au contraire nous glacer le sang. Il en va de même avec nos ennemis ou adversaires à tous les niveaux, mais c'est juste un manque de prise en compte de l'Autre en tant que tel finalement.
  4. De l'inutilité de discuter !

    Je pense que quand tout va bien nous n'en savons pas plus sur nous-mêmes. Le baume au coeur certes cela nous convient, et certainement que nous en avons besoin, mais je ne vois pas que cela nous renseigne sur notre identité ou notre personnalité. Ce sont les erreurs, les souffrances, comme les bugs dans un programme, qui vont représenter les cas limite en fonction desquels le fonctionnement du tout apparaît finalement comme plus clair. Par exemple, seuls les enfants sauvages auront permis de voir que nous apprenons le langage par mimétisme et non pas naturellement de façon innée et instinctive. Seules certaines lésions du cerveau affectant la conscience de soi permettent de comprendre que le cerveau joue un rôle dans la conscience de soi, etc... Tant que le programme tourne convenablement impossible de connaître ou prendre conscience du mécanisme exact inhérent à son fonctionnement.
  5. Suicide, la solution finale ?

    L'Homme ne consent au mal que par la crainte d'un autre mal qui lui paraît pire. Si il a tenté de se suicider c'est parce que cela lui est apparu comme une solution pour faire cesser une souffrance, que cette souffrance soit le mal de l'infini, l'absurdité de l'existence ou autre chose encore. Peut-être le sentiment qu'il n'a plus rien de bon à attendre de la vie. Difficile à dire, mais il pourra peut-être t'éclairer.
  6. Sans vouloir te vexer @PASCOU tu n'obtiendras pas la vérité sur un secret d'état en questionnant les gens sur un forum de discussion. Tout ce que tu auras ce seront des positions idéologiques selon lesquelles "on nous ment" ou alors l'inverse. Impossible de faire la part des choses à l'heure actuelle, voilà ce que j'en pense.
  7. Fiers d’être français?

    Donc on a 17 scandales sur près de deux siècles. Contre 28 + 31 = 59 scandales ces 17 dernières années. A vous de juger.
  8. Fiers d’être français?

    Allez je compte pour vous : 17 scandales en tout pour toutes les républiques proclamées avant la 5ème. Et 28 rien que pour les années 2000-2010. Nous sommes seulement en 2017 et déjà 31 affaires depuis 2010. On continue?
  9. Fiers d’être français?

    C'est bien de faire de l'humour, mais c'est bien aussi de lire les liens qu'on poste, et tu y verras notamment dans celui-ci la confirmation de mes propos Compte un peu le nombre de scandales par rapport à la durée de la période concernée
  10. 4 humains sur 10 et....

    Je pense que l'auteur du topic fait allusion au stress hydrique que certains situent selon mon souvenir vers 2050 ; une date à laquelle dans la croissance démographique actuelle, même si nous le voulions, tous les humains n'auraient pas accès à suffisamment d'eau pour assurer le confort minimal. Cela dit c'est une limite théorique comme rappelé ci avant : une grande proportion d'humains est dors et déjà dans cette situation actuellement.
  11. Stop ! In the name of love...

    Coucou Erneste, j'avais pas vu que tu faisais ton grand retour. Pour te faire plaisir changeons donc de sujet de conversation, il est vrai qu'il n'y a pas que le sexe dans la vie... Je rentre tout juste du billard : en tirant avec ma queue j'ai pu faire rentrer mes boules dans les trous sans aucun problème. Enfin, pour dîner j'ai mis à chauffer de l'eau pour que durcissent les oeufs, gonfle la saucisse et ouvrent les moules. Non décidément, il n'y a pas que le sexe dans la vie ... il y a le cul aussi! N'oublions pas que 100% des sondés sont des cons, ça relativise
  12. Fiers d’être français?

    Bref, pour reprendre notre conversation où nous l'avons laissée, il est indubitable pour ceux qui ont un minimum de connaissances que jamais autant de scandales politico-financiers n'ont été exposés ainsi au grand jour de façon aussi fréquente, dans une société où les inégalités sont de plus en plus importantes et où malgré la croissance, les richesses ne bénéficient plus à ceux qui les produisent. C'est là et nulle part ailleurs qu'il faut situer l'origine de cette râlerie française. Dans le fond elle est légitime.
  13. Fiers d’être français?

    http://www.informaction.info/sites/default/files/pdfLivres/histoire-de-la-corruption-sous-la-5e-republique.pdf Tu es dure tout de même, tu ne peux pas demander à fruno de se mettre à lire ce serait un scandale de plus sous la 5e république
  14. Les chiffres des violences conjugales en France

    Alors pour faire bref, selon ce que j'ai compris des mathématiques, le test du Khi-2 permet bien de vérifier si deux variables qualitatives (comme l'orientation sexuelle ou immigré/non-immigré avec auteur de violence/non-auteur de violence) sont reliées ou sont indépendantes. Si ces variables sont dépendantes, cela signifie ou bien que l'une est la cause de l'autre (ou bien que l'autre est cause de l'une), ou bien que chacune des deux est cause de l'autre (cercle vicieux), ou bien qu'une cause commune produit à la fois l'une et l'autre. Dans le cas des variables immigré/non-immigré, ou homosexuel/hétérosexuel, on voit mal en quoi le fait d'être ou de n'être pas auteur de violence puisse être la cause du fait qu'on soit immigré ou non-immigré, comme homosexuel ou hétérosexuel, d'autant que les immigrés sont souvent nés ici. Autrement dit, la causalité ne pourrait aller que dans un sens (immigré => violent ou homosexuel => violent) ou alors c'est qu'une cause commune rend certains individus à la fois immigrés/homosexuels et violents (comme la religion islamique par exemple). Quoiqu'il en soit, une dépendance entre ces deux variables impliquerait un lien de causalité dans le seul sens plausible : être immigré aurait pour cause une plus grande propension aux violences conjugales ou alors cela remettrait en question le bien fondé de la politique migratoire en mettant l'accent sur son danger pour notre modèle de civilisation basé sur l'égalité homme/femme ainsi que sur les droits de l'homme.. puisqu'une variable inconnue (religion islamique? autre?) serait à l'origine à la fois du fait d'être immigré, et du fait d'être violent. Donc de toutes façons une dépendance entre ces deux variables resterait scandaleuse, pour toutes les interprétations possibles qu'on pourrait donner. Notez bien que je ne sais pas si ces deux variables sont indépendantes, je n'ai pas les chiffres ni l'envie de calculer.
  15. Les chiffres des violences conjugales en France

    @jimmy : comment comptes-tu démontrer un lien de cause à effet avec des statistiques alors? Penses-tu que c'est impossible ou ton discours marche-t-il selon toi pour tous les cas de statistiques?
×