Aller au contenu

Quasi-Modo

Membre
  • Contenus

    11 886
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Quasi-Modo

  • Rang
    Macrocéphale bossu
  • Date de naissance 11/10/1984

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Lieu
    Geht's Papi?

Visiteurs récents du profil

27 129 visualisations du profil
  1. Quasi-Modo

    La conjecture de Syracuse

    Tiens je suis tombé sur un autre problème sympathique : prouver l'existence d'un nombre de Lychrel dans la base 10 https://fr.wikipedia.org/wiki/Nombre_de_Lychrel
  2. Quasi-Modo

    La conjecture de Syracuse

    J'ai des souvenirs pour m'être cassé les dents à tenter de le démontrer comme amateur (avec un peu de malice, même si je savais que j'avais aucune chance ou presque). A l'époque je tentais d'analyser comment, en représentation binaire, nous finissions toujours par tomber sur une puissance de 2, c'est à dire un 1 tout seul avec que des zéros derrière !
  3. La meilleure explication que je trouve finalement est la suivante : pour admettre que le monde est idéal il faut partir du principe qu'un mal présent peut être réparé par un bien à venir. Les enfants morts nés ? Ils sont au paradis où ils connaissent la béatitude pour l'éternité. Pareil pour les martyr, les innocents morts trop tôt, etc.. quand au contraire doivent être punir ceux qui agissaient mal et n'auraient pas mérité de vivre. Et puis dans le fond une question à se poser est la suivante : comment n'aurions-nous pas ce que nous méritons ? Dans la mesure où il y a une explication qui fait que nous n'avons pas certaines choses, alors on peut dire que nous ne les méritons pas.
  4. Quasi-Modo

    Le sens de l'honneur

    Mais comment expliquer à la fois l'origine et la diversité des valeurs ? Ou bien elles sont naturellement en nous, et nous ne comprendrions pas leur diversité. Ou bien on part de leur diversité, et il revient d'en expliquer la genèse historique !
  5. Et même au sein d'une même culture : je n'ai jamais compris par exemple si (et pourquoi) il fallait pondérer la rapidité à trouver la réponse de façon plus importante que la qualité de la réponse, ou l'inverse. De même pour l'originalité d'une réponse qui soit justifiée rationnellement. Qui est le plus intelligent : -Celui qui trouve une solution attendue rapidement ? -Celui qui trouve une solution originale ou meilleure en prenant plus de temps ? Qui est le plus intelligent : -Celui qui se plante en comprenant son erreur ? -Celui qui trouve la bonne réponse pour de mauvaises raisons ?
  6. Le problème c'est aussi notre nombre. On peut donc se demander si ce n'est pas inéluctable : avec le confort, notamment le nombre moindre de décès infantiles, les progrès médicaux, on ne peut empêcher les gens de proliférer en transmettant leurs gènes ! Ou alors il faut contrôler les naissances comme l'ont fait les chinois, mais serions nous alors encore dans un pays libre ? Pour continuer sur notre sujet en lui-même, je prendrai un exemple venant de l'informatique pour montrer qu'on peut mettre en cause l'existence d'une intelligence générale qu'on pourrait quantifier : prenons le cas d'un tas de cartes pas triées, qu'on mélange de façon complètement aléatoire, puis pour lesquelles on décide de les remettre dans l'ordre : le drame c'est qu'il n'y a pas de meilleure façon de trier le tas de cartes dans tous les cas de figure. Certaines façons de procéder seront meilleures que d'autres quand les cartes sont presque classées, d'autres seront meilleures que les premières quand le tas de carte est complètement à l'envers, etc. etc. si bien que sans faire d'hypothèse sur la façon dont sont disposées les cartes dans le tas non trié, il n'y a pas de possibilité d'être "le plus efficace dans tous les cas".
  7. Ah je viens de réaliser que c'est @Nitiet non pas @Niou qui a lancé le sujet, j'ai vraiment lu de travers mdr.
  8. Après je me fiais avant tout à ton titre ! Mais l'idée y est dans tous les cas : comment pourrait-on encore définir l'intelligence ? La faculté de raisonner/penser abstraitement ? Connaissez-vous un penseur digne de ce nom qui raisonne à vide sans extraire ses pensées de la réalité à laquelle il adapte sa vision du monde ? Le fait d'être quelqu'un de sociable ? Connaissez-vous une façon d'être sociable qui ne consiste pas à rétroagir avec son environnement ? etc.. etc.. En fait c'est tellement évident que je ne vois pas comment on peut nier ça.
  9. Prenons la définition de @Niou par exemple, qui dit dans son premier mot que l'intelligence c'est d'apprendre vite. Et bien je vous prie d'imaginer ou de montrer un être qui apprenne vite mais qui ne soit pas dans un mécanisme rétroactif avec son environnement. Et ce sera pareil avec toutes les définitions qu'on pourra imaginer et qui seraient cohérentes avec les usages de la langue ainsi que de façon interne.
  10. C'est parce que tu n'as pas le recul que j'ai sur la question. Je n'ai jamais entendu de façon de définir l'intelligence qui suppose qu'un être intelligent au sens qu'on voudra ne soit pas intelligent au sens où je l'exprime. Selon cette définition que j'ai donné tous les êtres vivants, les machines/algorithmes capables de s'adapter à leur environnement, les animaux et les plantes sont intelligents. Après si tu me donnes une façon cohérente de définir l'intelligence, en quelque sens que ce soit, qui ne présuppose pas à un endroit ou un autre la définition que j'ai mise en exergue, je suis preneur !
  11. Quasi-Modo

    Le sens de l'honneur

    J'entends bien, mais prenons les honneurs d'un festival comme Cannes ou par exemple les prix Nobel. Leur raison d'être est bien de mettre en valeur des personnes dont les agissements ou accomplissements ont été supérieurs à ce qu'on pourrait attendre du pékin lambda. Sinon je me demande si ce sont vraiment les valeurs qui font les héros ou si ce n'est pas plutôt l'inverse. Ou peut-être que les gens prennent conscience de leurs valeurs grâce à l'héroïsme. Ce qui est drôle c'est que souvent le héros a le sentiment paradoxal qu'il n'a pas de mérite, c'est-à-dire qu'il n'a fait que son devoir, ce qui montre qu'en un sens au moins il estime n'avoir pas eu le choix.
  12. La seule définition qui couvre l'ensemble des acceptions du terme intelligence (in extenso l'ensemble des expressions ou phrases contenant le mot intelligence) est la suivante : l'intelligence est la faculté à remplir un objectif tout en prenant en compte l'état de son environnement (rétroaction de l'environnement sur le comportement). Tout le secret est dans la rétroaction, c'est-à-dire dans la prise en compte de l'environnement, ainsi que dans la réussite de l'objectif. Selon cette définition la plus générale (au sens où elle englobe toutes les autres : un être ou une chose intelligent(e) au sens de X, avec X quelconque, sera forcément intelligent en ce sens), les algorithmes ou les micro-ondes peuvent être intelligents. Cette définition nous renseigne sur un élément important lié à l'intelligence qui est bien sûr la prise en compte de son environnement, autrement dit l'adaptation, dans un sens qui permet de mieux remplir l'objectif préalablement fixé. Et bien entendu selon cette définition, nous sommes tous intelligents. Le problème intervient quand on veut quantifier celle-ci.
  13. Quasi-Modo

    Le sens de l'honneur

    Plutôt d'accord, mais je demanderai par rapport à ton propos : en quoi les valeurs dont nous parlons sont-elles normatives ? Dans le cas du héros, on lui fait honneur parce qu'il sort de la norme précisément et d'autant mieux que son comportement n'aurait pas forcément été tenu par d'autres membres du groupe qui néanmoins valorisent son action ! Les valeurs morales de la personne qu'on honore sont jugées supérieures à la norme habituellement.
  14. Effectivement le sujet est controversé ! Il y a vraiment des gens qui ont des problèmes de compréhension : il n'y a pas plus antiraciste et égalitariste que Lewontin ! Donc en fait tu applaudis à ceux qui critiquent le seul argument que tu aurais à proposer
  15. Je sais que tout le monde n'est pas anglophone, mais certains si, donc je partage une vidéo sur le sujet que je trouve plutôt bien faite (mais il faut piger l'anglais, il n'y a pas de sous titres français).
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité