Aller au contenu

Quasi-Modo

Membre
  • Contenus

    12834
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Quasi-Modo

  • Rang
    Macrocéphale bossu
  • Date de naissance 10/11/1984

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Lieu
    Geht's Papi?

Visiteurs récents du profil

27751 visualisations du profil
  1. Quasi-Modo

    Que peut-on prouver ?

    D'accord avec toi (pour une fois). Par exemple, l'induction n'est pas nécessaire à tout point de vue. Pas même l'induction mathématique (récurrence). Grâce à la topologie on peut montrer que l'énigme des 3 maisons n'a pas de solution. Ce n'est pas par induction.
  2. Quasi-Modo

    Que peut-on prouver ?

    " Douter de tout ou tout croire sont deux solutions également commodes, qui nous dispensent de réfléchir." Henri Poincaré * (* Les points carrés n'existent pas) L'épreuve de l'eprouvette vous aura donc éprouvé. Encore un truc de dictateurs d'eprouvette.
  3. Quasi-Modo

    Que peut-on prouver ?

    Non. Puisque tu parles de mathématiques, le théorème des 4 couleurs est prouvé et c'est plus qu'une conviction. Et il y a de nombreux autres exemples.
  4. Euh.. Je ne vois pas ce que tu veux dire. C'est un argument parmi les nombreux autres que j'ai pu avancer dans ce sujet. Car contrairement à la plupart des intervenants je ne me repose pas sur le conformisme ambiant pour me faire une opinion.
  5. Il y a de bien meilleures occasions d'apprendre l'empathie au quotidien. C'est surtout de l'obéissance aux parents qui leur ont demandé d'y prêter attention. Tout le monde parle de magie, de rêve et de merveilleux mais personne n'explique ce qu'il y a de magique et / ou de merveilleux dans cette croyance. C'est exactement le problème des gens : ils sont jamais comme les autres quand on les écoute. Et ils préfèrent s'enfermer collectivement dans l'erreur en insultant l'intelligence de leur interlocuteur plutôt que de vouloir comprendre ce qu'il peut y avoir de vrai dans son discours.
  6. Le rêve et le merveilleux réside dans le pouvoir de l'imagination qu'on trouve notamment dans les contes. Pas dans le fait de croire aveuglement au père Noël ou autres Dieux. D'ailleurs les enfants sont tout neufs et inexpérimentés, c'est bien pour ça que rien ne les étonne (puisqu'ils ont tout à apprendre) qu'ils ne ressentent ni joie, ni surprise quand on leur raconte que le père Noël existe. Ils le croient comme ils croient que leur père est leur père, sans magie et sur simple parole.
  7. Apprendre aux enfants homosexuels de famille musulmane ou chrétienne qu'ils sont des monstres tentés par Sheïtan ou qu'ils sont coupables d'abomination, que leur existence est une faute capitale, c'est hypocrite ou de mauvaise foi ?
  8. Le père Noël ou la festivité en soi n'a rien à voir avec sa dimension religieuse. D'ailleurs le père Noël est la preuve de la laïcisation de cette fête. On peut fêter sans faire sa propagande religieuse. Des havres de paix ? Il n'y a rien de beau ou de défendable dans le fait de mentir et tromper un enfant.
  9. J'ai été au catéchisme : c'est tout sauf innocent, on y apprend les bases du catholicisme sans esprit critique. Les enfants croient ce qu'on leur dit, point barre. Ils n'ont pas l'esprit critique assez développé pour prendre du recul. Et adultes cela laisse des traces indélébiles. C'est un vrai fléau. À l'époque d'après guerre, les enfants de familles identifiées communistes étaient complètement délaissés par les instituteurs et s'entassaient au fond de la classe sans marque d'attention. Le même phénomène à parfois lieu aujourd'hui avec les enfants musulmans. Argument ? Je te rassure : je suis tout sauf débile. Tout à fait d'accord avec toi. C'est irrespectueux et irresponsable, mais c'est tellement courant que l'on ferme les yeux.
  10. Ceci n'est pas un argument, juste une rationalisation et une mise en avant subtile de l'autorité de la majorité. La magie peut avoir lieu sans mentir aux enfants, elle réside dans la festivité et le fait de passer du temps en famille.
  11. Cela dit le sujet est bien plus vaste que la question du père Noël et j'y inclus notamment aussi les religions ou les politiques. Le monde serait bien meilleur si on arrêtait de mentir aux enfants, et qu'on ne leur transmettait que des valeurs simples, et des idées vérifiées. La plupart des enfants et même certains adultes n' en sortent jamais. L'immense majorité des croyants croient comme leurs parents sans voir que, nés dans une autre famille /culture, ils penseraient à la façon du camp opposé. Les enfants sont aussi vulnérables aux jugements sociaux, ils sont parfois stigmatisés par des adultes pour leurs opinions alors que comme tous les enfants, ils ne font que répéter ce qu'ils ont entendu.
  12. Bonjour, Je me suis souvent dit que la crédulité naturelle des enfants devait entraîner pour les parents le devoir de leur dire la vérité ou au moins de ne pas leur mentir. En effet leur dépendance affective et matérielle les rend particulièrement vulnérables à la propagande politique, religieuse, ou aux diverses croyances. Des êtres innocents sont donc sciemment trompés, leur dignité bafouée, et ils sont associés à des idéologies qu'ils n'ont pas choisi et qu'ils n'ont pas encore les moyens intellectuels de critiquer. Le droit et la dignité de l'enfant passe aussi par respecter les diverses étapes de son développement, ainsi que par le respect du temps qu'il faut pour acquérir les outils intellectuels nécessaires. Cela est vrai selon moi pour la politique, la religion et même les croyances comme le père Noël. Qu'en pensez vous ?
  13. Il ne faut pas confondre la question morale et la question religieuse. Du coup ton raisonnement est biaisé.
  14. Comme dit le proverbe, la critique est facile, l'art est difficile : il sera toujours plus facile d'être dans l'opposition et de poser des questions que de construire et de répondre. Mon opinion n'est pas arrêtée sur la façon dont il faut procéder et les lois pourraient aussi évoluer. Sur le principe je suis pour la tolérance et le respect. Sur les droits de l'enfant c'est compliqué, un enfant n'a pas besoin de religion d'autant qu'elle est imposée par les parents. Je pense qu'un parent respectueux n'inculque pas une religion de force dès le plus jeune âge alors que l'enfant n'a pas les moyens intellectuels d'en faire la critique. Elles croient même au père Noël ou aux ogres si on leur fait croire ces bêtes là.
  15. Sans faire des droits de l'homme et du citoyen un texte sacré, les bonnes lois sont des compromis qui allient exigences réciproques et respect des particularités des divers acteurs sans enfreindre les autres lois /compromis plus fondamentaux déjà en place. Parler d'un fonctionnement est sans doute fallacieux, car cela fait penser à une nécessité intrinsèque en naturalisant des comportements qui parfois pourraient être changés. Il y a les particularités innées liées à la biologie (genre, orientation sexuelle, couleur des yeux, etc.) dont le respect inconditionnel me paraît plus fondamental que les particularités culturelles (telles que les pratiques religieuses) qui sont acquises et qu'on peut changer. Toutefois il doit y avoir respect inconditionnel pour les particularités culturelles tant qu'elles n'enfreignent pas d'autres droits fondamentaux, notamment ceux qui sont issus de lois / compromis liées au respect des particularités innées. Le voile n'est donc pas forcément à proscrire en soi de l'espace public, le problème est surtout son utilisation par certains à des fins de contrôle et de domination qui enfreignent les droits des femmes.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité