Aller au contenu

La philosophie contemporaine aurait donc besoin de "philosophy studies" ?

Messages recommandés

Marzhin Membre 640 messages
Forumeur forcené‚ 40ans
Posté(e)

En philosophie, la question est parfois de savoir si l'on est un dilettante, un amateur ou un connaisseur - s'il y a bien là des connaisseurs, en dehors de la culture de milieu (études/cursus de philosophie, "study/cursus of philosophy").

D'ailleurs, ne faudrait-il pas considérer aujourd'hui la philosophie scientifiquement, à travers ce qu'on nommerait des philosophy studies (à ne pas confondre, donc, avec les études/cursus de philosophie, "study/cursus of philosophy"). Des philosophy studies, exactement comme il y a des gender, des post-colonial ou des science studies ! ...

Ce qui ne signifie absolument pas qu'il faille renoncer à philosopher, seulement je doute qu'il soit sage de philosopher sans un tel appoint en philosophy studies, au moins dans un coin de l'esprit. Ou bien ?

Pour le dire avec une image : c'est de "Malin Génie" contemporain, à moins que ce Malin Génie ne demande, lui aussi, à être questionné ! ... La réponse est évidemment oui, pour le philosophe, non ?

Et notez bien que la question des apports des sciences, en philosophie, n'est pas celle qui nous intéresse non plus ici, bien que les philosophy studies y contribueraient !

Modifié par Marzhin
détails

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Enchantant Membre 9590 messages
Forumeur confit‚
Posté(e)
il y a 7 minutes, Marzhin a dit :

Queritur quid ?

de quoi se plaint-il ?    c'est la traduction avec l'aide de Wiki ! :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
riad** Membre 12043 messages
Forumeur alchimiste‚ 48ans
Posté(e)

Quelqu'un peut me dire de quoi parle ce sujet svp ?

Merci d'avance :hi:
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
brooder Membre 3703 messages
Doctor feel good‚ 55ans
Posté(e)

Le monsieur te demande s'il vaut mieux faire la vaisselle  ou philosopher ?!

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tison2feu Membre 2537 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 2 heures, riad** a dit :

Quelqu'un peut me dire de quoi parle ce sujet svp ?

Merci d'avance :hi:
 

Bonjour,

Sauf erreur de ma part, je suppose que, par "philosophy studies", l'auteur du topic entend philosophie analytique, courant apparu depuis plusieurs décennies, et qui accorde une place prépondérante à la logique formelle, la philosophie du langage, etc. (par opposition à la philosophie continentale). Je ne vois donc pas l'intérêt de créer une nouvelle expression, en anglais de surcroît.

Pour répondre aux questions soulevées par ce topic, relatives à l'histoire des idées contemporaines, il serait nécessaire, me semble-t-il, d'avoir une culture quasi encyclopédique aussi bien à propos de la philosophie analytique que la philosophie "contemporaine". Nous pouvons, bien sûr, taper "philosophie analytique" ou "philosophie contemporaine" sur Google, pour nous faire une idée de la liste de philosophes ...à lire en détail, avant d'émettre la moindre opinion.

De rien

:hi:

 

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Aethra
Invité Aethra Invités 0 message
Posté(e)

Je m'intéresse depuis peu à la philosophie analytique, entre nous je trouve cela passionnant.

(Voilà, j'ai posé ma petite crotte perso, à présent je vous laisse ^_^)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tison2feu Membre 2537 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 14 minutes, Aethra a dit :

Je m'intéresse depuis peu à la philosophie analytique, entre nous je trouve cela passionnant.

(Voilà, j'ai posé ma petite crotte perso, à présent je vous laisse ^_^)

Au cas où cela pourrait vous intéresser, je me permets de mentionner le site du philosophe analytique Paul Franceschi, dont les écrits sont tout à fait clairs et abordables, notamment son "Introduction à la philosophie analytique". Il a tenté, entre autres, de résoudre de nombreux paradoxes célèbres :

http://paulfranceschi.com/fr/category/philosophie-analytique/

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tison2feu Membre 2537 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 4 minutes, riad** a dit :

@Marzhince que dit @tison2feuest vrai? c'est de la philosophie analytique que tu parles?

La seule piste que donne l'auteur est : "considérer aujourd'hui la philosophie scientifiquement, à travers ce qu'on nommerait des philosophy studies".

La philosophie analytique s'est penchée par exemple sur l'étude des critères de vérité scientifiques et d'une nécessaire méthodologie philosophique.

Mais bien évidemment, il appartient à l'auteur du topic de nous dire, plus en détail, ce qu'il entend par "considérer la philosophie scientifiquement".

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Marzhin Membre 640 messages
Forumeur forcené‚ 40ans
Posté(e)

Évidemment, la philosophie analytique peut aider (je la connais peu). J'ai eu par ailleurs d'autres retours, pour le même topic, employant la notion de métaphilosophie, ce qui n'est pas la philosophie analytique, mais de dialectique post-hegelo-marxienne : considérant les couples d'opposés traditionnels, l'excellent philosophe Henri Lefebvre s'oriente vers un troisième terme les dépassant, selon le fameux principe thèse-antithèse-synthèse.

Non mais, par philosophy studies, je pensais encore à autre chose. C'est que, en France, nous avons Bruno Latour, en science studies. J'aime moins les gender et les post-colonial srudies, bien que je les ai citées pour la forme, dans la veine, parce qu'elles semblent souvent idéologiques et sont régulièrement mal fondées. Mais dans l'ensemble, il faut dire que la dynamique des "studies", surtout science studies, c'est de croiser les différents domaines scientifiques pour étudier un objet précis, plutôt que de laisser chaque discipline seule dans sa démarche. Il s'agit de se donner une meilleure vue sur l'objet d'études ainsi.

C'est manifeste avec le gender, encore que l'objet existait mal avant qu'on ne le cultive à force de studies ... c'est-à-dire qu'on croise la biologie, la sociologie, la psychologie, l'éthologie, l'anthropologie, etc. pour étudier la notion de genre au maximum dans toutes ses dimensions. Là où il y a mise en abyme évidemment, c'est avec les science studies, puisqu'il s'agit de faire la science des milieux scientifiques, ce qui est d'ailleurs assez désagréable pour les scientifiques eux-mêmes, puisque sur la base de Paul Feyerabend en épistémologie, et donc de Bruno Latour par exemple, on se rend compte que des "vérités scientifiques" réussissent parfois juste parce qu'elles ont émises par "la bonne" équipe de recherche (celle qui avait les crédits, la reconnaissance, l'audace, etc. tout comme l'entrepreneuriat au final, et toute autre forme de mouvement social). On réalise aussi l'impact sociotechnique des instruments, où l'humain n'est plus qu'un médiateur dans le réseau, un connecteur, qui n'est pas ce que l'on pourrait nommé l'agent principal dans la mesure où c'est le tissu instrumental qui produit le résultat. Sans parler des sérendipités et leur possibilité d'avènement, cela dit ça s'éloigne des science studies en propre.

Eh bien, "la philosophie", ce sont avant tout des philosophes et leurs milieux, right ? ... Comment comprendre ces drôles d'animaux, leurs conditions d'émergence, leurs environnements naturels, et comment leurs environnements influent sur leurs façons de philosopher, voire sur leur production conceptuelle, ainsi que la validité conceptuelle autonome et récupérable mémétiquement d'un milieu/philosophe l'autre ? ... Où bien sûr, ce sont des choses qu'on intuitionne déjà en Histoire, en historiologie, quand on parle de l'Histoire des idées, des mentalités et des sensibilités. Mais il faudrait élaborer, comme disent les Anglo-Saxons, et évidemment l'Histoire aurait sa part, mais aussi la biologie, on pense peut-être aussi mais pas exclusivement à la neurologie, la psychologie, la sociologie, l'éthologie humaine, et ainsi de suite.

Le philosophe analytique et le métaphilosophe tomberaient évidemment sous le coup de ces philosophy studies. De même que pour les scientifiques confrontés aux science studies, ce ne sera pas agréable, mais de toute évidence ça contribuera au fameux Connais-toi toi-même socratique.

Modifié par Marzhin
détails

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Aethra
Invité Aethra Invités 0 message
Posté(e)
Il y a 1 heure, tison2feu a dit :

Au cas où cela pourrait vous intéresser, je me permets de mentionner le site du philosophe analytique Paul Franceschi, dont les écrits sont tout à fait clairs et abordables, notamment son "Introduction à la philosophie analytique". Il a tenté, entre autres, de résoudre de nombreux paradoxes célèbres :

http://paulfranceschi.com/fr/category/philosophie-analytique/

 

Merci Tison ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Spontzy Membre 2756 messages
délicatesse incarnée‚ 43ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, tison2feu a dit :

Sauf erreur de ma part, je suppose que, par "philosophy studies", l'auteur du topic entend philosophie analytique,

Bonjour.

J'en ai lu pas mal, fut un temps. Et franchement, il faut un sacré niveau en maths pour y survivre.

C'est ce type de philo que @Garalacass m'avait évoqué lorsque je disais que la philo de la nature est morte. Elle ne m'avait pas convaincu car je n'arrive pas à faire la différence avec la physique théorique.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annalevine Membre 2040 messages
Forumeur alchimiste‚ 73ans
Posté(e)

Le sabir ici employé me fait penser à Cioran :

Précis de décomposition

 »Nous ne commençons à vivre réellement qu’au bout de la philosophie, sur sa ruine, quand nous avons compris sa terrible nullité, et qu’il était inutile de recourir à elle, qu’elle n’est d’aucun secours »

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Marzhin Membre 640 messages
Forumeur forcené‚ 40ans
Posté(e)

Emil Cioran, Précis de décomposition : "Nous ne commençons à vivre réellement qu’au bout de la philosophie, sur sa ruine, quand nous avons compris sa terrible nullité, et qu’il était inutile de recourir à elle, qu’elle n’est d’aucun secours."

C'est très intéressant, de la part d'un homme qui vécut au crochet de l'université française, de bourses d'études, pauvrement, même vers 50 ans, et qui toute sa vie eut la nostalgie de son enfance, fasciste dans sa jeunesse, un tel dégoût de tout.

Ces éléments biographiques sont une bribe de philosophy studies. Nous nous y adonnons tous déjà sauvagement, çà et là, toujours et partout. Je suggère l'intérêt de rationaliser la démarche scientifiquement.

Modifié par Marzhin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maroudiji Membre 5577 messages
Forumeur alchimiste‚ 65ans
Posté(e)
il y a 33 minutes, Marzhin a dit :

Je suggère l'intérêt de rationaliser la démarche scientifiquement.

Cela ne signifie pas grand chose. Sinon une autre manière de prolonger la confusion. 

  • Confus 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maroudiji Membre 5577 messages
Forumeur alchimiste‚ 65ans
Posté(e)

Et quand tu te sentiras du courage, tu te prononceras sur cette fameuse démarche scientifique qui te tient tant à cœur. 

  • Colère 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Marzhin Membre 640 messages
Forumeur forcené‚ 40ans
Posté(e)
il y a 12 minutes, Maroudiji a dit :
il y a 50 minutes, Marzhin a dit :

Je suggère l'intérêt de rationaliser la démarche scientifiquement.

Cela ne signifie pas grand chose. Sinon une autre manière de prolonger la confusion. 

En substance, tu dis que "rationaliser scientifiquement prolonge la confusion".

il y a 5 minutes, Maroudiji a dit :

Et quand tu te sentiras du courage, tu te prononceras sur cette fameuse démarche scientifique qui te tient tant à cœur. 

Il s'agit de recouper, comme dans les autres studies, différentes disciplines. Ce n'est pas une question de courage, mais de moyens. Encore faudrait-il avoir une intelligence intacte pour le comprendre.

Modifié par Marzhin
citation

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×