Aller au contenu

brooder

Membre
  • Contenus

    938
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de brooder

  • Rang
    Forumeur accro
  • Date de naissance 09/08/1965

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Lieu
    Lyon

Visiteurs récents du profil

888 visualisations du profil
  1. brooder

    Pourquoi les psy disent que tous le monde est malade ?

    J'ajouterai quand même, il vaut mieux finir gaga que gogo
  2. brooder

    L'envie de sombrer

    C'est vrai, en france "tout est possible"
  3. bah, tant qu'il y aura un système qui oblige les travailleurs a s'endetter pour vivre, il y aura des travailleurs prêt à tout.
  4. brooder

    L'envie de sombrer

    Ce que tu écris là est très juste. Le désir se monnaye en fonction de l'homme et de ses rêves. Quand l'on a vécu seulement pour survivre, on finit comme un légume et bien souvent alcoolique...
  5. brooder

    L'envie de sombrer

    Bonjour, c'est un sentiment nouveau pour moi. Cela me vient avec l'âge quand j'aurais tout pour vivre enfin ma vie. Je suis dans la force de l'âge comme on dit et suis surement à mon zénith, c'est pourquoi l'envie d'en finir au plus vite se fait voir. Dans ma vie j'ai beaucoup pensé au mythe de Sisyphe, chaque jours apportait sa peine mais jamais je ne perdais espoir, seulement maintenant il me semble avoir perdu ma pierre.
  6. brooder

    Le libéralisme n’est il pas le meilleur ami de l’environnement ?

    C'est a croire que l'appât du gain ne fait pas parti des axiomes du libéralisme
  7. Je ne suis pas sûr que l'autorisation du travail le dimanche améliore le sort des pauvres. C'est un peu la loi de l'offre et de la demande, un jour en moins augmente la valeur du travail (a voir)
  8. brooder

    la femme francaise fait-elle encore rêver

    Petite dédicace; All love you, all over.
  9. J'adore les films de son père ... Elle doit être le diable incarnée.
  10. Personnellement, j'ai toujours privilégié ma vie professionnelle. Freelance, il m'est arrivé de travailler 7j/7, 12 heures par jour. Bien sûr, mon travail me passionnait et j'y est perdue la santé. Si c'était a refaire, je le referais. Mais jamais personne ne me l'imposerait.
  11. brooder

    Témoignage : face au handicap, le malaise.

    On n'est tous quelque part victime d'une forme d'handicap qu'il soit physique, mental ... ou affectif, n'est ce pas ? N'est ce pas le vrai malaise que l'on ressent face aux handicapés déclarés ? La science n'y changera rien ...
  12. brooder

    Témoignage : face au handicap, le malaise.

    Tout ce que j'aurais voulu dire au sujet de cette anecdote concernait principalement l'accompagnatrice. Il est facile de dire que certaine personne ont "la vocation" d'aider autrui mais force est de constater qu'elle ne sont pas souvent aidées dans leur travail.
  13. brooder

    Témoignage : face au handicap, le malaise.

    Ton "discours" montre bien que réagir selon la loi n'est pas de mise dans notre vie quotidienne, que cela est réservé pour les tribunaux de justice. Mais où le malaise est impardonnable c'est que l'on refuse des gestes "citoyens" à une partie de la population sous prétexte qu'ils sont irresponsables. Où ce cache la responsabilité de nos jours, surement pas tous les cinq ans dans l'isoloir.
  14. brooder

    Témoignage : face au handicap, le malaise.

    C'est exactement la question que je me pose au sujet de ce topic qui voudrait exposer un fait du quotidien qui se voudrait exemplaire, mais de quoi ?
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité