Aller au contenu

brooder

Membre
  • Compteur de contenus

    4 617
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Points

    15,608 [ Donate ]

1 abonné

À propos de brooder

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Lieu
    Lyon

Visiteurs récents du profil

3 501 visualisations du profil
  1. Les médias et particulièrement la tv ont t-ils modifié le pouvoir ? Ce ne sont toujours que des relations de copinages, de cours et d'arbitraire ! Je ne me fais pas de souci sur l'utilisation que feront les politiques d'internet.
  2. Si il y a une spécificité de l'humain et sans rentrer dans des considérations philosophiques, est que l'humain cherche un sens à l'existence. C'est ce vide dont tu as fais référence précédemment qui conduit l'humanité. C'est aussi ce qui le conduit à l'extermination car c'est du chaos qu'il construit son sens ...
  3. Parce que tu crois que coter des hommes avec "L'homme à la tête de choux", "le grand szégue qui fait des ascensions", "la face de rat" etc... on n'est pas gatés !
  4. C'est toute la question du hasard ou de la nécessité. Les espèces opportunistes sont celles qui perdurent. L'homme va plus loin en fondant sa propre existence sur son propre environnement ...
  5. Tout se passe comme si les hommes voulaient avoir leur destin en mains. Cela passe par le fait d'avoir les ficelles de sa propre destruction. Bien sûr les humains sont avant tout l'oeuvre de la vie sur terre. Il faut penser la nature comme un être vivant ayant ses propres exigences !
  6. De quoi envier les poissons d'avoir une énorme lessiveuse où se répandre ...
  7. S.T.O. pour Sex Time Open que l'on pourrait traduire par "toujours prêt pour un petit coup (de bite)" Quelle peine de ne pouvoir "devenir sans parvenir" autrement dit de na pas être esclave du sexe ! Connerie monumentale de la jeunesse de devoir prouver son genre et de ne pas rester dans la pénombre où tous les chats sont gris ... Le "non genre" n'empêche pas les sentiments ni de les expliquer ...
  8. Cela rejoint mon avis que l'écologie est évidemment une préoccupation de tout un chacun. En étant citadin, nous nous coupons de nos racines. Cela pourrait être comme n'importe quels problèmes économiques or l'écologie touche l'ensemble de notre personne. Laisser la politique décider de notre environnement, notre alimentation, tout notre rapport à la nature ... c'est perdre entièrement nos libertés. C'est à chacun de protéger son rapport à la nature pour y trouver ses racines.
  9. Toute son histoire lui a appris le cycle des saisons. Dans le même combat qu'il se voyait engagé contre la nature, il en a perdu ses attaches temporelles.
  10. Tout ce que tu as écris je pourrais le partager. D'abord, l'écologie, je le réécris, est tout un domaine scientifique donc complexe à aborder. Mais d'abord, l'environnement à toujours été un horizon pour les civilisations. Elle leurs à créer leur tombes. C'est surement la cause qui nous terrorise quand on prend conscience de notre place réelle dans l'évolution. Et ce n'est pas un artifice. Donc faire rentrer l'écologie dans le débat politique est forcement un signe des temps ...
  11. Les commissions de l'ONU comme celle du GIEC, fonctionnent sur de bonnes résolutions. Elles appellent l'union des nations sur des convictions humanistes et pour le GIEC sur la préservation de l'environnement. Publiquement, tous les participants vont dans le bon sens mais "secrètement" ils ne font que profiter de la situation. On en est tous conscients ... Donc c'est au niveau individuel et national qu'il faut entrainer les changements. C'est du pouvoir des élections que ce trouve la solution.
  12. Pourtant il va bien falloir faire comme si on respectait l'environnement, sinon nous courons à la catastrophe et ce ne sera pas simplement un régime tyrannique!
  13. Tous les partis on leur cheval de guerre; à l'extrême droite: la sécurité, à droite: l'économie, à gauche: le social, à l'extrême gauche: la révolution ... Le projet écologique qui est la préservation de l'environnement est comme son moule, une discipline scientifique c'est à dire qu'elle touche l'ensemble des sciences. Ce projet devrait donc attirer l'attention de l'électorat de plus en plus concerné par l'évolution scientifique. Cette discipline, l'écologique existe depuis plusieurs décennies mais elle rentre dans le débat politique que depuis une vingtaine d'années. Elle
×