Aller au contenu

Sauver la planète : pourquoi est-ce si difficile ? | Xenius | ARTE


Messages recommandés

Petit ours Membre 2323 messages
Forumeur alchimiste‚ 16ans
Posté(e)

 

Le changement climatique s’accélère, et à l'épreuve des faits, une majorité d'êtres humains en est désormais convaincue. Pour inverser la tendance, une seule solution : réduire drastiquement les émissions de CO². Mais face à cet enjeu d'une importance capitale pour notre avenir, notre comportement peine à changer. Pourquoi ? Et comment modifier nos vieilles habitudes ? 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Talon 1 Membre 9349 messages
Talon 1‚ 74ans
Posté(e)

Parce que chacun laisse ce soi aux autres. Et puis, on argumente en disant qu'on connaît le présent et le passé, mais l'avenir n'est pas prévisible sans erreur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
querida13 Membre 28228 messages
forumeuse acharnée‚
Posté(e)

1)Parce que toute notre économie tourne autour du transport des produits et que ces transports sont assurés par la combustion de matières fossiles non renouvelables, certes...mais si on brûle tout le charbon et tout le pétrole disponibles sur terre, la température de l'atmosphère sera de toutes façons haussée d'une dizaine de degrés durablement.

2) Parce que ça fait plus d'un siècle que la bombe démographique a explosé et que les chiffres de la population mondiale se sont emballés. Plus de consommateurs, plus de production industrielle, plus de matérialisme et moins de diversité dans la nature (car les habitations prennent beaucoup d'espace)  donc plus de déplacements, plus de combustions, plus de pollution, plus d'étalement urbain, moins de forêts productrice d'oxygène, plus de CO2, moins de glace  dont la blancheur repousse le rayonnement UV sur les pôles, moins d'eau dans les glaciers (même en montagne, l'occupation humaine crée des microclimats sur les villages).

3) A cause de l'emballement démographique on a fait le choix de défricher la terre, de tuer la biodiversité, de pratiquer des monocultures intensives, de lutter contre les insectes et les oiseaux, qui sont des concurrents sur notre espace:l es meurtres silencieux sont devenus tellement énormes qu'ils en sont devenus criants et inquiétants!

4)Les mentalités antiques et médiévales perdurent au travers de religions qui encouragent la famille nombreuse (croissez et multipliez), le non recours à l'avortement, la polygamie.

D'ailleurs,la majorité des gens se voilent la face et refusent de reconnaître une quelconque responsabilité dans la situation actuelle; ils disent: il y a moins de poissons dans le lac, ils ne disent pas la population a triplé autour du lac car le couple de nos deux grands parents a eu six descendants qui sont aussi leur contemporains et cela fait beaucoup plus de monde à nourrir qu'autrefois, nous pêchons davantage et les poissons surpêchés ont du mal à se reproduire! Et tous les couples ont fait de même autour du lac...

Ils disent: les politiques sont responsables de la cherté de la vie et ne pensent pas que ce qui devient rare devient cher parce qu'il y a deux fois plus  plus de consommateurs qu'il y a cinquante ans pour acheter le pétrole, la nourriture, les matières premières, l'énergie...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pierrot89 Membre 3080 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 23 minutes, querida13 a dit :

1)Parce que toute notre économie tourne autour du transport des produits et que ces transports sont assurés par la combustion de matières fossiles non renouvelables, certes...mais si on brûle tout le charbon et tout le pétrole disponibles sur terre, la température de l'atmosphère sera de toutes façons haussée d'une dizaine de degrés durablement.

2) Parce que ça fait plus d'un siècle que la bombe démographique a explosé et que les chiffres de la population mondiale se sont emballés. Plus de consommateurs, plus de production industrielle, plus de matérialisme et moins de diversité dans la nature (car les habitations prennent beaucoup d'espace)  donc plus de déplacements, plus de combustions, plus de pollution, plus d'étalement urbain, moins de forêts productrice d'oxygène, plus de CO2, moins de glace  dont la blancheur repousse le rayonnement UV sur les pôles, moins d'eau dans les glaciers (même en montagne, l'occupation humaine crée des microclimats sur les villages).

3) A cause de l'emballement démographique on a fait le choix de défricher la terre, de tuer la biodiversité, de pratiquer des monocultures intensives, de lutter contre les insectes et les oiseaux, qui sont des concurrents sur notre espace:l es meurtres silencieux sont devenus tellement énormes qu'ils en sont devenus criants et inquiétants!

4)Les mentalités antiques et médiévales perdurent au travers de religions qui encouragent la famille nombreuse (croissez et multipliez), le non recours à l'avortement, la polygamie.

D'ailleurs,la majorité des gens se voilent la face et refusent de reconnaître une quelconque responsabilité dans la situation actuelle; ils disent: il y a moins de poissons dans le lac, ils ne disent pas la population a triplé autour du lac car le couple de nos deux grands parents a eu six descendants qui sont aussi leur contemporains et cela fait beaucoup plus de monde à nourrir qu'autrefois, nous pêchons davantage et les poissons surpêchés ont du mal à se reproduire! Et tous les couples ont fait de même autour du lac...

Ils disent: les politiques sont responsables de la cherté de la vie et ne pensent pas que ce qui devient rare devient cher parce qu'il y a deux fois plus  plus de consommateurs qu'il y a cinquante ans pour acheter le pétrole, la nourriture, les matières premières, l'énergie...

Réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre, dont principalement le CO2 est douloureux et couteux pur chacun.

- réduire ou supprimer les transports en voitures thermiques !

- diminuer le chauffage et investir massivement dans les économies d'énergie des logements et en particulier des maisons individuelles, !

- réduire notre consommation de viandes et de fromages et de produits cultivés à grande distance : café, thé, fruits, riz

- réduire drastiquement les consommations énergétiques  : smartphone, internet, réseaux sociaux, self fee !

- réduire les voyages en avion !

- vêtements moins consommateurs d'eau : coton ...

- diminuer globalement nos consommations de toutes sortes

- diminuer la démographie : moins d'enfant, politique forcée de l'enfant unique !

- recycler plus : métaux, objets, papiers, cartons, bois,

- etc. liste non exhaustive

Tout cela est douloureux et couteux, mais c'est une base minimale pour prévenir du risque climatique.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pila Membre 16528 messages
Forumeur alchimiste‚ 59ans
Posté(e)

Les grabataires des holdings et jeunes fils à papa devenus gros actionnaires ne lisent pas tout ça, j'espère. Sans oublier les rois de la péninsule arabique !

Pour la démographie, il faudrait mettre dans les boissons de grande consommation un stérilisant "non durable". Je ne sais pas si cela existe.

Pour le reste, il y a un "bidule" qui s'appelle l'ONU, mais qui n'a aucun pouvoir. :( Demander au dirigeant russe de mettre son peuple au boulot (en préconisant des voies) est une utopie. Le pétrole et le gaz enrichissent ce pays qui ne tient que grâce à ces richesses (la Russie, par sa taille, est l'état virtuellement le plus riche au Monde).

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
querida13 Membre 28228 messages
forumeuse acharnée‚
Posté(e)
Il y a 4 heures, Pierrot89 a dit :

Réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre, dont principalement le CO2 est douloureux et coûteux pour chacun.

- réduire ou supprimer les transports en voitures thermiques !

- diminuer le chauffage et investir massivement dans les économies d'énergie des logements et en particulier des maisons individuelles, !

- réduire notre consommation de viandes et de fromages et de produits cultivés à grande distance : café, thé, fruits, riz

- réduire drastiquement les consommations énergétiques  : smartphone, internet, réseaux sociaux, self fee !

- réduire les voyages en avion !

- vêtements moins consommateurs d'eau : coton ...

- diminuer globalement nos consommations de toutes sortes

- diminuer la démographie : moins d'enfant, politique forcée de l'enfant unique !

- recycler plus : métaux, objets, papiers, cartons, bois,

- etc. liste non exhaustive

Tout cela est douloureux et couteux, mais c'est une base minimale pour prévenir du risque climatique.

 

Je pense qu'il y  a un travail environnemental à faire.

Reboisement obligatoire de toute zone laissée à l'abandon avec diversification des essences: verrue industrielle, forêts incendiées, champ au sol lessivé, terrain déboisé pour coupes de bois . bord des chemins.

Reproduction des animaux  (même ceux en captivité).

 Créer des nurseries à poissons de rivière et de mer.

Cesser d'empoisonner les plantes des chemins fleuris aux désherbants.

Cesser de tondre  les plantes en plein floraison car c'est aberrant de faire cela si l'on veut nourrir les abeilles et faire se reproduire ces même plantes.

 Etablir un quota d'arbres et de surfaces à planter de manière à éviter les espaces artificialisés d'un parking.

Conserver de couloirs littoraux libres, sans construction de manière que des pierres et des alluvions puissent parvenir jusqu'aux côtes et que les côtes ne sombrent pas dans les eaux , faute de matière.

 Veiller à faire se reproduire les arbres des villes qui sont les derniers de leur espèce faute de place pour leurs rejetons au sol souvent bétonné..

Remettre des animaux de ferme  dans nos campagnes.

 Remettre des arbres et des vergers dans nos jardins, trop de pelouses trop de cours bétonnées ou pavées, trop de piscines et d'objets.  De haies uniformes et peu de végétaux diversifiés.

 

Modifié par querida13

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
elbaid Membre 1205 messages
Forumeur alchimiste‚ 54ans
Posté(e)
Il y a 19 heures, Petit ours a dit :

 

Le changement climatique s’accélère, et à l'épreuve des faits, une majorité d'êtres humains en est désormais convaincue. Pour inverser la tendance, une seule solution : réduire drastiquement les émissions de CO². Mais face à cet enjeu d'une importance capitale pour notre avenir, notre comportement peine à changer. Pourquoi ? Et comment modifier nos vieilles habitudes ? 

 

 

 

Parce que la Planète n'a pas besoin d'être sauvé  . prétendre sauver la planète est un type d'assertion totalement ridicule très  proche des  rhétoriques religieuse  du genre "god save the queen " ou "jésus sauve les hommes" .

 

  • Like 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pierrot89 Membre 3080 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 2 heures, elbaid a dit :

Parce que la Planète n'a pas besoin d'être sauvé  . prétendre sauver la planète est un type d'assertion totalement ridicule très  proche des  rhétoriques religieuse  du genre "god save the queen " ou "jésus sauve les hommes" .

 

Il ne convient pas d'être catastrophique : les causes d'évolution climatique sont largement connues et documentées; Mais les remèdes sont aussi unanimement admis (diminuer les émissions de gaz à effet de serre) mais ces remèdes seront douloureux et couteux mais la stabilisation est possible.

Prenons aussi le cas de la diminution de la "couche" d'ozone:  qui était un très grave danger encore pus important : suppression de l'ADN et donc de la vie.

les scientifiques ont bien identifiés les causes et les remèdes (protocole de Montréal de 1994 concernant les émissions des halocarbures (composés de chlore, brome, iode sous forme de molécules organiques, a montré son efficacité et la "couche" d'ozone stratosphérique s'est améliorée.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gattaca Membre 1304 messages
Forumeur alchimiste‚ 59ans
Posté(e)
Il y a 4 heures, elbaid a dit :

Parce que la Planète n'a pas besoin d'être sauvé  . prétendre sauver la planète est un type d'assertion totalement ridicule très  proche des  rhétoriques religieuse  du genre "god save the queen " ou "jésus sauve les hommes" .

 

Bien d'accord. Au fond d'un océan ou au sommet d'une canopée la nature a déjà prévu ceux qui nous succéderont en bout de chaîne prédatrice, elle a toujours un plan B. On ne fait que passer, nous ne sommes qu'un chancre passager pour la planète et tout le vivant qu'elle abrite et abritera. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Scrongneugneu Membre 3659 messages
Forumeur alchimiste‚ 71ans
Posté(e)
Le 13/11/2019 à 16:24, querida13 a dit :

 

Ils disent: les politiques sont responsables de la cherté de la vie et ne pensent pas que ce qui devient rare devient cher parce qu'il y a deux fois plus  plus de consommateurs qu'il y a cinquante ans pour acheter le pétrole, la nourriture, les matières premières, l'énergie...

Me semble que l'écologie n'est pas du tout à l'ordre du jour ces temps-ci.

Des grèves et des manifs ( en cramant poubelles, palettes et pneus...) en veux tu en voilà, pourquoi ? Pour avoir du fric et consommer davantage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
marine10 Membre 2761 messages
Forumeur alchimiste‚ 73ans
Posté(e)

Laissons la catastrophe arriver. Ce ne sera que la sixième extinction. La terre s'en remettra comme d'habitude.

Puis le soleil mourra et la vie recommencera ailleurs dans l'univers.

Sachant que les voies (cosmiques) du Seigneur sont impénétrables.

Le genre humain ? Un minuscule artefact dont il n'a rien à b...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Condorcet Membre 4369 messages
Forumeur alchimiste‚ 61ans
Posté(e)

Tout d'abord sauver la terre est une formulation usuelle qui en fait veut dire de la maintenir en tant que milieu accueillant pour l'humanité. Tout le monde l'a compris depuis longtemps. Ça n'empêche qu'inéluctablement, il s'en trouve un pour expliquer que la terre blablabla se passera très bien de l'homme blablabla.

Par ailleurs, réduire drastiquement les émissions n'inversera pas la tendance, parce que le CO2 reste là 1000 ans et que les effets son cumulatif. Réduire les émissions réduira le pic extrême, c'est tout. On arrive ainsi au paradoxe suivant : réduire les effets c'est bien, mais on sait qu'il s'agira surtout de lutter contre les effets. Cette lute est énergivore. Les infrastructures menacées par les eaux et les perturbations des systèmes productifs auront besoin d'énergie pour faire face, beaucoup d'énergie.

Régulièrement on nous ressort l'exemple ayant connu une fin heureuse de la couche d'Ozone. Mauvais exemple. Le problème était 1000 fois plus simple et 1000 fois plus facile à corriger. Donc, blablabla, on ne peut rien en conclure pour notre problème climatique.

Aussi revient l'idée de la nième extinction. Dans 1000 ans peut être avec un déséquilibre galopant atteignant des niveaux même pas envisagé par les modèles, mais on n'en sait rien. La question c'est dans 50 ou 100 ans. Avant l'extinction donc, que va t'il arriver aux 2 ou 3 milliards d'humains en trop ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
italove Membre 3414 messages
Forumeur alchimiste‚ 54ans
Posté(e)

Sauver la planète : pourquoi est-ce si difficile ?

Individualisme, incivisme, les gens s'en foutent, ils ne voient que leur misérable vie.

Mais faire du bien, aux autres, aux animaux, à la planète, je trouve ça excellent.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pierrot89 Membre 3080 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 6 heures, marine10 a dit :

Laissons la catastrophe arriver. Ce ne sera que la sixième extinction. La terre s'en remettra comme d'habitude.

Puis le soleil mourra et la vie recommencera ailleurs dans l'univers.

Sachant que les voies (cosmiques) du Seigneur sont impénétrables.

Le genre humain ? Un minuscule artefact dont il n'a rien à b...

Il me semble que dieu (s'il existe) avait essentiellement la passion pour les trilobites qui ont eu une très longue phase de vie et survécu à plusieurs épisodes de fortes  disparitions d'espèces.

Mais elles n'existent plus actuellement et dieu s'est endormi pour toujours ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Poacees Membre 68 messages
Forumeur en herbe‚ 129ans
Posté(e)

Il faut avoir une vie simple.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
marine10 Membre 2761 messages
Forumeur alchimiste‚ 73ans
Posté(e)
il y a une heure, Pierrot89 a dit :

Il me semble que dieu (s'il existe) avait essentiellement la passion pour les trilobites qui ont eu une très longue phase de vie et survécu à plusieurs épisodes de fortes  disparitions d'espèces.

Mais elles n'existent plus actuellement et dieu s'est endormi pour toujours ...

Il reste maintenant les monobites.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kilitout Membre 1000 messages
Forumeur alchimiste‚ 49ans
Posté(e)

En France, patrie de "l'accord de Paris sur le climat" qui veut "make our planet great again" des bistrotiers CHAUFFENT leur/s terrasse/s EXTERIEURES pour notamment...un "meilleur confort des fumeurs/euses" (info JT France2)

"Difficile"?  voir ci-dessus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité