Aller au contenu

micro-onde

Messages recommandés

Membre, son et lumière, 42ans Posté(e)
micro-onde Membre 7 043 messages
42ans‚ son et lumière,
Posté(e)

récemment j'ai passé un entretien de recrutement avec un psychologue et l'une de ses questions était "vous aimez le risque?" le but étant de dépister les suicidaires et le manque de respect des consignes de sécurité et donc j'ai répondu ce qu'il voulait entendre "oui et non: disons qu'il faut bien des gens pour intervenir sur des installations dangereuses et potentiellement mortels, ce qu'il faut garder toujours à l'esprit, mais si on prends toutes les précautions et qu'on respecte les procédures et les consignes de sécurité ce n'est pas plus dangereux qu'un autre métier".

cependant cette question est restée dans ma tête,me rappelant que depuis toujours je suis attiré par le risque et les nouvelles expériences pour approcher mes limites et aussi parce que j'aime ça mais à force de chercher les limites ne les dépassent on pas un jour?

je ne sais pas, je pense pas avoir des tendances suicidaires mais disons que la mort ne m'effraie pas, j'ai déjà été confronté à des situations dangereuses dans mon travail(travail en hauteur) et où j'ai bien senti l'instinct de survie (coeur qui accélère,mouvements incertain,etc...) ce qui n'arriverai pas à un suicidaire je pense mais pourquoi cette question m'a interpellé ?

bref....:gurp:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, 38ans Posté(e)
Shrek Blanc Membre 603 messages
Baby Forumeur‚ 38ans‚
Posté(e)

Cela arriverait aussi à un suicidaire (les réactions que tu cites). Ce sont des réactions naturelles et il faut que la biochimie du corps soit défaillante pour ne pas les ressentir.

Tu aimes le risque, tu t'en fous de la mort, personne ne peut répondre à tes questions juste à partir de ça. Si cette question te taraude encore dans quelques semaines, consulte un spécialiste pour mettre au clair.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 61ans Posté(e)
S.A.S Membre 3 368 messages
Baby Forumeur‚ 61ans‚
Posté(e)
il y a 3 minutes, micro-onde a dit :

récemment j'ai passé un entretien de recrutement avec un psychologue et l'une de ses questions était "vous aimez le risque?" le but étant de dépister les suicidaires et le manque de respect des consignes de sécurité et donc j'ai répondu ce qu'il voulait entendre "oui et non: disons qu'il faut bien des gens pour intervenir sur des installations dangereuses et potentiellement mortels, ce qu'il faut garder toujours à l'esprit, mais si on prends toutes les précautions et qu'on respecte les procédures et les consignes de sécurité ce n'est pas plus dangereux qu'un autre métier".

cependant cette question est restée dans ma tête,me rappelant que depuis toujours je suis attiré par le risque et les nouvelles expériences pour approcher mes limites et aussi parce que j'aime ça mais à force de chercher les limites ne les dépassent on pas un jour?

je ne sais pas, je pense pas avoir des tendances suicidaires mais disons que la mort ne m'effraie pas, j'ai déjà été confronté à des situations dangereuses dans mon travail(travail en hauteur) et où j'ai bien senti l'instinct de survie (coeur qui accélère,mouvements incertain,etc...) ce qui n'arriverai pas à un suicidaire je pense mais pourquoi cette question m'a interpellé ?

bref....:gurp:

Je partage ce goût pour le risque . J'ai ai pris beaucoup dans ma vie ( beaucoup trop d'ailleurs ) .

J'ai eu la chance de passez au travers des gouttes sans trop être mouillé . D'autres n'ont pas eu cette chance tout en étant beaucoup plus prudent que moi .

Mais aujourd'hui je me suis calmé car je me suis rendu compte que j'ai été beaucoup trop loin ... et qu'à force de tirer sur le fil il finit par se casser un jour ... 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Lowy
Invités, Posté(e)
Invité Lowy
Invité Lowy Invités 0 message
Posté(e)
Il y a 8 heures, micro-onde a dit :

récemment j'ai passé un entretien de recrutement avec un psychologue et l'une de ses questions était "vous aimez le risque?" le but étant de dépister les suicidaires et le manque de respect des consignes de sécurité et donc j'ai répondu ce qu'il voulait entendre "oui et non: disons qu'il faut bien des gens pour intervenir sur des installations dangereuses et potentiellement mortels, ce qu'il faut garder toujours à l'esprit, mais si on prends toutes les précautions et qu'on respecte les procédures et les consignes de sécurité ce n'est pas plus dangereux qu'un autre métier".

cependant cette question est restée dans ma tête,me rappelant que depuis toujours je suis attiré par le risque et les nouvelles expériences pour approcher mes limites et aussi parce que j'aime ça mais à force de chercher les limites ne les dépassent on pas un jour?

je ne sais pas, je pense pas avoir des tendances suicidaires mais disons que la mort ne m'effraie pas, j'ai déjà été confronté à des situations dangereuses dans mon travail(travail en hauteur) et où j'ai bien senti l'instinct de survie (coeur qui accélère,mouvements incertain,etc...) ce qui n'arriverai pas à un suicidaire je pense mais pourquoi cette question m'a interpellé ?

bref....:gurp:

Risquer ne nous rends pas imprudent , encore moins suicidaire.

Au contraire , se dépasser nous aide souvent à aller au delà de nos peurs et retrouver ou trouver une assurance et une confiance qu'on n'imagine pas .

Et on ne connait jamais vraiment ses limites ; les aptitudes humaines sont imprévisibles ...la capacité à faire face tout autant...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 61ans Posté(e)
S.A.S Membre 3 368 messages
Baby Forumeur‚ 61ans‚
Posté(e)
il y a 2 minutes, Lowy a dit :

Risquer ne nous rends pas imprudent , encore moins suicidaire.

Au contraire , se dépasser nous aide souvent à aller au delà de nos peurs et retrouver ou trouver une assurance et une confiance qu'on n'imagine pas .

Et on ne connait jamais vraiment ses limites ; les aptitudes humaines sont imprévisibles ...la capacité à faire face tout autant...

On parle de prendre de risque ( potentiellement mortel ) pris en connaissance de cause ; à savoir " ça passe ou ça casse " juste pour le fun ... l'adrénaline .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Ursidé bien léché, 71ans Posté(e)
l'ours 5785 Membre 4 991 messages
71ans‚ Ursidé bien léché,
Posté(e)
Il y a 2 heures, S.A.S a dit :

On parle de prendre de risque ( potentiellement mortel ) pris en connaissance de cause ; à savoir " ça passe ou ça casse " juste pour le fun ... l'adrénaline .

L'adrénaline c'est le piment de la vie.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Talon 1, 76ans Posté(e)
Talon 1 Membre 20 264 messages
76ans‚ Talon 1,
Posté(e)

Accro à l'adrénaline qui produit du plaisir. La qualité principale du sage est la prudence.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
juliette56 Membre 1 101 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Ne pas craindre la mort, je comprends car après tout, on ne sent plus rien. Par contre, le gout du risque est-il le même dans l'éventualité de se retrouver paraplégique par exemple ? 

 

Beaucoup affirment ne pas avoir peur de la mort, par contre je n'ai jamais entendu personne dire : je ne crains pas d'être handicapé à vie, de ne plus avoir du tout d'autonomie, d'être totalement dépendant d’autrui ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Forumeur confit, Posté(e)
Enchantant Membre 13 300 messages
Forumeur confit,
Posté(e)
Il y a 12 heures, micro-onde a dit :

récemment j'ai passé un entretien de recrutement avec un psychologue et l'une de ses questions était "vous aimez le risque?"

Le risque n’est pas exclusivement vouloir mettre sa vie en danger, placer de l’argent dans une entreprise ou un projet, cela s’appel également prendre un risque.

Avant de répondre à la question, j’aurais demandé de quel nature de risque il s’agissait.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, son et lumière, 42ans Posté(e)
micro-onde Membre 7 043 messages
42ans‚ son et lumière,
Posté(e)
il y a 3 minutes, Enchantant a dit :

Le risque n’est pas exclusivement vouloir mettre sa vie en danger, placer de l’argent dans une entreprise ou un projet, cela s’appel également prendre un risque.

Avant de répondre à la question, j’aurais demandé de quel nature de risque il s’agissait.

Vu qu’on parlait de haute tension juste avant la question se posait pas

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Forumeur confit, Posté(e)
Enchantant Membre 13 300 messages
Forumeur confit,
Posté(e)
à l’instant, micro-onde a dit :

Vu qu’on parlait de haute tension juste avant la question se posait pas

Je n'étais pas au courant!:D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Petit pois
Invités, Posté(e)
Invité Petit pois
Invité Petit pois Invités 0 message
Posté(e)

Qu'est-ce qui trotte en fait, dans ta tête :" pourquoi je ne crains pas de prendre des risques ?"ou "suis-je suicidaire ?"

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Cóínnéóídh mé do bhás, Posté(e)
Mórrígan Membre 13 383 messages
Cóínnéóídh mé do bhás,
Posté(e)

Quand vous montez dans un manège à sensations, ou que vous partez en glisse avec votre véhicule, cela peut vouloir dire que vous êtes un accro à l'adrénaline. Tant que vous maîtrisez, ou que d'autres le font pour vous. Il est vrai que le manège peut se décrocher, que le véhicule peut devenir incontrôlable ou que vous ayez surévalué vos compétences de pilote. Il est tout à fait vrai aussi, que vous pouvez perdre la vie dans un accident d'avion ou en traversant en dehors des clous, faire une fausse route ou une crise cardiaque dans votre lit. En d'autres termes, vivez comme vous l'entendez, la vie est bien trop courte.  

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, son et lumière, 42ans Posté(e)
micro-onde Membre 7 043 messages
42ans‚ son et lumière,
Posté(e)
il y a 2 minutes, Petit pois a dit :

Qu'est-ce qui trotte en fait, dans ta tête :" pourquoi je ne crains pas de prendre des risques ?"ou "suis-je suicidaire ?"

Bah je sais pas,jusqu’à maintenant j’ai toujours trouvé des raisons pour ne pas dépasser les limites (des personnes qui dépendent de moi ou des perspectives d’avenir) mais que se passera t’il quand je trouverai plus de raisons ?

bref,sûrement la crise de la quarantaine  :o°

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Petit pois
Invités, Posté(e)
Invité Petit pois
Invité Petit pois Invités 0 message
Posté(e)
il y a 9 minutes, micro-onde a dit :

Bah je sais pas,jusqu’à maintenant j’ai toujours trouvé des raisons pour ne pas dépasser les limites (des personnes qui dépendent de moi ou des perspectives d’avenir) mais que se passera t’il quand je trouverai plus de raisons ?

bref,sûrement la crise de la quarantaine  :o°

nanmèsavapa ?? f-0-0181.gif?w=550

C'est p't'être juste un coup de blues, tu as traversé et vaincu bcp d'épreuves ces temps ci, mais (et JE NE SUIS PAS MEDECIN) ça s'approche à des projections suicidaires ton truc ! 

Puis tu trouveras toujours des raisons, tiens, le déhanchement d'une jolie femme aperçue du haut de tes "trucs"...bon, gaffe quand même de ne pas trop te pencher !! :p

La quarantaine !!:facepalm:! P* je n'ai jamais été plus en éclat et en complétude qu'à quarante piges ! Nouille ! 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, son et lumière, 42ans Posté(e)
micro-onde Membre 7 043 messages
42ans‚ son et lumière,
Posté(e)
il y a 3 minutes, Petit pois a dit :

nanmèsavapa ?? f-0-0181.gif?w=550

C'est p't'être juste un coup de blues, tu as traversé et vaincu bcp d'épreuves ces temps ci, mais (et JE NE SUIS PAS MEDECIN) ça s'approche à des projections suicidaires ton truc ! 

Puis tu trouveras toujours des raisons, tiens, le déhanchement d'une jolie femme aperçue du haut de tes "trucs"...bon, gaffe quand même de ne pas trop de pencher !! :p

T’inquiètes pas je suis plutôt d’une nature optimiste (méme si je prévois toujours le pire mais ça c’est pour toujours prévoir une solution au cas où) et j’ai déjà vécu pire dans ma vie et puis quand on est au fond du trou on ne peut que remonter ensuite;)

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Petit pois
Invités, Posté(e)
Invité Petit pois
Invité Petit pois Invités 0 message
Posté(e)
il y a 2 minutes, micro-onde a dit :

T’inquiètes pas je suis plutôt d’une nature optimiste (méme si je prévois toujours le pire mais ça c’est pour toujours prévoir une solution au cas où) et j’ai déjà vécu pire dans ma vie et puis quand on est au fond du trou on ne peut que remonter ensuite;)

 

C'est déjà bien de l'exprimer. Une amie chère dit toujours "c'est toujours mieux dehors que dedans":)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, son et lumière, 42ans Posté(e)
micro-onde Membre 7 043 messages
42ans‚ son et lumière,
Posté(e)
il y a 1 minute, Petit pois a dit :

C'est déjà bien de l'exprimer. Une amie chère dit toujours "c'est toujours mieux dehors que dedans":)

Profitez parce que ça arrive pas souvent:sleep: 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Petit pois
Invités, Posté(e)
Invité Petit pois
Invité Petit pois Invités 0 message
Posté(e)
il y a 6 minutes, micro-onde a dit :

Profitez parce que ça arrive pas souvent:sleep: 

j'en ai même été étonnée, mais c'est bien, très bien :bisou:.....je n'aurais pas forcément ce courage, t'aimes vraiment le risque toi !! :happy:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, son et lumière, 42ans Posté(e)
micro-onde Membre 7 043 messages
42ans‚ son et lumière,
Posté(e)
il y a 3 minutes, Petit pois a dit :

j'en ai même été étonnée, mais c'est bien, très bien :bisou:.....je n'aurais pas forcément ce courage, t'aimes vraiment le risque toi !! :happy:

Bah je pensais que c’était normal,je me suis jamais posé la question 

edit: merde c’est pas une question, y a pas un point d’interrogation à la fin de la phrase 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×