Aller au contenu

"Est laid dans l'art ce qui est faux..."


Invité

Messages recommandés

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

"... ce qui est artificiel, ce qui cherche à être joli ou beau au lieu d'être expressif"

 

Extrait de "L'Art". Entretiens avec Auguste Rodin. 1911

Pour recueillir vos réactions.

 

12491940_926481530765601_394452097348598

 

Plus loin :

 

12484696_926505767429844_3552198315996650683_o.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
  • Réponses 53
  • Créé
  • Dernière réponse
Membre, Obsédé textuel, 70ans Posté(e)
Gouderien Membre 27 582 messages
70ans‚ Obsédé textuel,
Posté(e)

Comme je suis un total égocentrique, je dirai : est laid dans l'art ce qui ne me plaît pas. :p

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Forumeur confit, Posté(e)
Enchantant Membre 13 310 messages
Forumeur confit,
Posté(e)

Est peut être laid dans l’art ce qui est faux ?

Ce qui est laid, n’est pas nécessairement faux, ni de l’art pour autant.

Pour ma part le tableau du cri de Munch est laid, certain considère cela comme de l’art, libre à eux de le penser ?

Résultat de recherche d'images

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Pépé fada , râleur , et clairvoyant ., 76ans Posté(e)
Maurice Clampin Membre 10 325 messages
76ans‚ Pépé fada , râleur , et clairvoyant .,
Posté(e)
il y a 11 minutes, Gouderien a dit :

Comme je suis un total égocentrique, je dirai : est laid dans l'art ce qui ne me plaît pas. :p

GCopqR3l11n_pepe2.gif   Voila un sain refus de l' intello-snobisme ambiant GCoph4t25an_5.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Obsédé textuel, 70ans Posté(e)
Gouderien Membre 27 582 messages
70ans‚ Obsédé textuel,
Posté(e)
Il y a 14 heures, Enchantant a dit :

Est peut être laid dans l’art ce qui est faux ?

Ce qui est laid, n’est pas nécessairement faux, ni de l’art pour autant.

Pour ma part le tableau du cri de Munch est laid, certain considère cela comme de l’art, libre à eux de le penser ?

 

Je ne qualifierai pas ce tableau de laid. Il veut donner un sentiment d'angoisse, et y parvient très bien.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Pépé fada , râleur , et clairvoyant ., 76ans Posté(e)
Maurice Clampin Membre 10 325 messages
76ans‚ Pépé fada , râleur , et clairvoyant .,
Posté(e)
Il y a 15 heures, Théia a dit :

"... ce qui est artificiel, ce qui chercher à être joli ou beau au lieu d'être expressif"

 

GCopqR3l11n_pepe2.gif Il devait adorer Goya ce bon Rodin (moi aussi) .... En revanche , je ne suis pas sur qu' il appréciait tous les impressionnistes  et même certains expressionnistes ..... Je les aime tous ....

Par contre celui qui me dit que ça c' est de l' art je lui répond que c' est du cochon . Mais klein est un génie de vendre ça des millions a des milliardaires complètement allumés .

GCopKCZXmEn_IKB-191.jpg

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Forumeur confit, Posté(e)
Enchantant Membre 13 310 messages
Forumeur confit,
Posté(e)

Du bleu Klein comme cela me Soulages, alors que Pierre y’mfout le bourdon avec ses toiles noires !:(

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
lucdf Membre 4 113 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Beau ou laid ne sont pas des catégories qui peuvent s'appliquer à l'art. L'art est l'idéalisation de la réalité avec objectif de transmettre une idée, une émotion pour éveiller une conscience.

Ceci dit, chez moi dans ma maison il n'y a pas d’œuvres d'art, mais des choses qui me plaisent, qui me calment qui me donnent une sensation d'harmonie. Certaines peuvent être considérées comme de l'art mais peu importe. L'objectif est tout à fait différent.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Barbara lebol
Invités, Posté(e)
Invité Barbara lebol
Invité Barbara lebol Invités 0 message
Posté(e)
il y a une heure, Enchantant a dit :

Du bleu Klein comme cela me Soulages, alors que Pierre y’mfout le bourdon avec ses toiles noires !:(

 :smile2:  Je pensais justement à Pierre Soulages :

CAB96016304.jpeg

 

 

Rodin, le sculpteur,  veut de l'éloquent. Il cherche à sonder les caractères, les sentiments, et à en faire transparaitre l'expression à travers l'art. Un peu comme ici ( Géricault ) :

 

260px-The_mad_woman-Theodore_Gericault-M

 

Il a raison en cela qu'une expression forte fait ressortir le talent de l'artiste.

 

Mais chez moi, je ne souhaiterais pas avoir ce genre de tableau ou de sculpture ( si je pouvais me les offrir !)

Je préfère quelque chose de plus apaisant, plus harmonieux !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Chercheur de ciel, 37ans Posté(e)
Quasi-Modo Membre 17 071 messages
37ans‚ Chercheur de ciel,
Posté(e)

C'est intéressant, ça me redonnerait presque confiance en l'art lui-même. Mais si je comprends bien le premier passage, faut-il en conclure que l'artiste devrait chercher à imiter la nature? L'art ne pourrait-il pas être, comme il l'a souvent été, dans une forme de concurrence ou de pieds de nez à Dieu dans son pouvoir de création, c'est à dire que l'oeuvre devient une création qui vient concurrencer la création naturelle?

Qui est donc l'auteur de ce passage et défend-il/elle l'art contemporain qui, il me semble, aura abandonné tout critère de démarcation entre art et non-art?

Ensuite dans le fond, l'art doit-il forcément être beau ou simplement véhiculer des sensations ou des émotions? Pour reprendre le tableau de Munch, il n'est pas beau objectivement, mais la première fois que je l'ai vu, je n'ai pas pu m'empêcher d'imaginer un cri strident dans mes oreilles et de contracter ma machoire comme si j'en percevais réellement un alors même que seule la vue était sollicitée. Lorque j'en ai lu le titre : "Le cri" j'ai été assez stupéfait, l'effet recherché était apparemment pleinement obtenu. En cela, ce tableau de Munch est une véritable oeuvre d'art pour moi.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Garalacass Membre 1 029 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
Il y a 6 heures, Théia a dit :

 

Extrait de "L'Art". Entretiens avec Rodin. 1911

Pour recueillir vos réactions.

 

 

 

C’est  aussi comme ça que je sens les choses.

C’est plus facile aussi de donner du caractère à un portrait quand le modèle est laid ou vieux parce que la laideur elle-même et l’irrégularité donnent  du caractère et les rides des ‘points d’accroche’ qui font que le résultat n’est pas po-lissé. Il n’y a rien de plus difficile à contrario que de donner du caractère à un portrait si le modèle est jeune, beau  avec des traits réguliers *, dans ces conditions,  le mièvre n’est jamais loin,  il faut miser sur l’expression et s’il ne sourit pas, tout doit passer par le regard et la force du trait  et c’est coton^^

 

Pour les couleurs en peinture, je ne sais pas trop…Il me semble que Van Gogh forçait un peu là-dessus et je trouve son œuvre admirable.

 

 

*Beau et régulier c’est un pléonasme, c’est parce qu’un visage à les traits réguliers qu’on le trouve beau.

 

Il y a 3 heures, Quasi-Modo a dit :

 

Qui est donc l'auteur de ce passage

Rodin

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
tison2feu Membre 2 778 messages
Forumeur forcené ‚
Posté(e)

Avec ou sans Dieu, l'artiste nous émeut chaque fois qu'il ne triche pas avec lui-même. Le sens du beau/laid semble donc étroitement lié avec celui du vrai/faux. Dans un espace sans artistes, nous serions condamnés à lever les yeux vers des horizons d'insincérité. Dans notre société de plus en plus égalitariste, des têtes continuent néanmoins de dépasser et de susciter l'admiration (Cf. Conclusion de Luc Ferry, dans Le sens du beau). Cela suffit quant à moi à ne point trop me sentir misanthrope mais complice de quelques frères habités par le démon de l'art.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
zeugma Membre 670 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

la forme esthétiquement belle est un appel à un sentiment d'adhésion proche, très proche de l'amour (émotion), pourtant elle en diffère en deux points, le beau n'est pas un transcendantal, et le beau n'est pas une fin en soi car il s'applique dans un temps et un lieu historique de représentation symbolique, du beau justement, toujours liée à un bien...la force, la sensualité, le courage, ou toutes les autres figurations d'une qualité humaine ou pas d'ailleurs...

si cela intéresse quelqu'un, il serait possible de refaire une lecture de ce que dit Hegel sur l'esthétisme et ce qu'en avait dit Aristote...à n'en pas douter, là se trouve l'errance des arts de notre modernité en recherche de leur propre position/curseur sur la règle du plus ou moins beau...produit en vue d'une émotion...ou pas, c'est justement là le problème...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Forumeur confit, Posté(e)
Enchantant Membre 13 310 messages
Forumeur confit,
Posté(e)

Pour ma part, je préfère de loin les œuvres artistiques de Rodin, plutôt que ses commentaires écrits concernant la façon dont nous devrions, selon lui, interpréter l’art.

Indépendamment de cela, le musée Rodin à Paris, c’est une merveille incontestable.

Non seulement, les sculptures monumentales avec tous le symbolisme grandiose des sujets abordés.

J’ai été complètement scotché par les mains entrelacées en marbre blanc de Rodin.

Bien que la photo ne transmette pas bien, l’impression et l’admiration ressenti que je porte à cette œuvre.

https://www.google.fr/imgres?imgurl=http://www.musee-rodin.fr/sites/musee/files/styles/zoom/public/resourceSpace/784_4c572139de5ec5b.jpg%3Fitok%3DIdQG2-_t&imgrefurl=http://www.musee-rodin.fr/fr/collections/sculptures/le-baiser&h=1202&w=800&tbnid=3jsLRLVLqaHIlM:&vet=1&tbnh=160&tbnw=106&docid=bAnHGigsrOou1M&itg=1&usg=__Fo7_AHu_CznJIMDXGAqMACQ4Ms8=&sa=X&ved=0ahUKEwjgv6DPntjSAhXM2hoKHb9iC-UQ_B0IjQEwCg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
zeugma Membre 670 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
Il y a 20 heures, Théia a dit :

"... ce qui est artificiel, ce qui cherche à être joli ou beau au lieu d'être expressif"

sans doute le réalisme de Auguste Rodin est une fascination pour la forme représentative de l'élan de vie...

mais qu'aurait-il dit de l'oeuvre de Proust, et que dire de sa vie privée "amoureuse"surtout avec Camille Claudel...? c'est là aussi que l'artiste est attendu, dans la cohérence de sa vie et de son oeuvre...enfin pour moi c'est ainsi...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
tison2feu Membre 2 778 messages
Forumeur forcené ‚
Posté(e)
Il y a 2 heures, zeugma a dit :

la forme esthétiquement belle est un appel à un sentiment d'adhésion proche, très proche de l'amour (émotion), pourtant elle en diffère en deux points, le beau n'est pas un transcendantal, et le beau n'est pas une fin en soi car il s'applique dans un temps et un lieu historique de représentation symbolique, du beau justement, toujours liée à un bien...la force, la sensualité, le courage, ou toutes les autres figurations d'une qualité humaine ou pas d'ailleurs...

si cela intéresse quelqu'un, il serait possible de refaire une lecture de ce que dit Hegel sur l'esthétisme et ce qu'en avait dit Aristote...à n'en pas douter, là se trouve l'errance des arts de notre modernité en recherche de leur propre position/curseur sur la règle du plus ou moins beau...produit en vue d'une émotion...ou pas, c'est justement là le problème...

Ce point (souligné par moi) mériterait d'être précisé, à savoir dissocié plus nettement de tout bien moral. Le travail esthétique aurait-il vocation à livrer un message moral ? Les oeuvres les plus "engagées" et les plus morales, ne sont-elles pas justement les moins esthétiques ? L'art aurait-il vocation à nous édifier ? J'ai l'impression que l'artiste, en décrivant ses vérités les plus intimes et parfois les plus pénibles, se délivre au contraire de toute morale. La question ne se pose pas pour lui de savoir si ce qu'il a à exprimer est un bien ou un mal. Quelque chose de plus fort que tout semble habiter l'artiste et doit s'exprimer précisément en transgressant, si nécessaire, tous les tabous moraux. Cette sincérité de l'artiste avec lui-même nous touche parce qu'elle est dépourvue de quête normative. L'artiste décrit avant tout, dans toute sa nudité et en toute amoralité, sa réalité vécue et non la réalité telle qu'elle devrait être. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines après...
Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
Le ‎15‎/‎03‎/‎2017 à 12:53, tison2feu a dit :

 L'artiste décrit avant tout, dans toute sa nudité et en toute amoralité, sa réalité vécue et non la réalité telle qu'elle devrait être. 

Je partage cette vision. L'artiste, pas plus qu'un autre n'a accès au vrai. Son intuition, sa sensibilité, son émotion s'expriment dans le langage artistique. Et ce langage, plus encore que décrire à sa façon le monde, décrit à sa façon notre condition humaine. L'art s'adresse à notre intuition, notre sensibilité, notre émotion, notre intellect et nous renvoie à nous-même, tous et chacun. A notre impuissance à exprimer le monde dans sa réalité, qui nous permet de le sublimer esthétiquement par l'art, d'approcher sa vérité profonde. C'est l'intuition sensible, l'émotion d'appréhender par l'art la vérité profonde de notre condition humaine qui en fait sa beauté, quelle que soit l'esthétique de l'œuvre. C'est l'adéquation  entre le monde tel que nous le concevons et l'émotion provoquée par sa représentation par l'artiste qui fait toute la beauté de l'œuvre, sa vérité, quelle que soit son esthétique... 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 150ans Posté(e)
chanou 34 Membre 20 422 messages
Maitre des forums‚ 150ans‚
Posté(e)
Le 14/03/2017 à 15:33, Théia a dit :

"... ce qui est artificiel, ce qui cherche à être joli ou beau au lieu d'être expressif"

Très beau texte. Je ne connaissais pas.
Merci du partage.
Il a raison. Tout à fait raison.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • 4 semaines après...
Membre, 74ans Posté(e)
Blaquière Membre 16 304 messages
Maitre des forums‚ 74ans‚
Posté(e)

J'avais raté ce sujet qui m'intéresse  largement.

 

Le 14/03/2017 à 22:34, Garalacass a dit :

C’est  aussi comme ça que je sens les choses.

 

C’est plus facile aussi de donner du caractère à un portrait quand le modèle est laid ou vieux parce que la laideur elle-même et l’irrégularité donnent  du caractère et les rides des ‘points d’accroche’ qui font que le résultat n’est pas po-lissé. Il n’y a rien de plus difficile à contrario que de donner du caractère à un portrait si le modèle est jeune, beau  avec des traits réguliers *, dans ces conditions,  le mièvre n’est jamais loin,  il faut miser sur l’expression et s’il ne sourit pas, tout doit passer par le regard et la force du trait  et c’est coton^^

 

Pour les couleurs en peinture, je ne sais pas trop…Il me semble que Van Gogh forçait un peu là-dessus et je trouve son œuvre admirable.

 

*Beau et régulier c’est un pléonasme, c’est parce qu’un visage à les traits réguliers qu’on le trouve beau.

Rodin

Et pourtant dans cette façon de voir les choses, l'écueil c'est le pittoresque. C'est peut-être aussi en général, l'écueil de l'expression excessive. 

Il faut remettre ces considérations de Rodin dans son époque, s'il était confronté à des peintres pompiers.

"Si le modèle est jeune, le mièvre n'est pas loin". Est-ce que la Joconde ou la Vénus de Botticelli son mièvres ? pourtant je suis presque sûr que ces peintres voulaient peindre quelque chose de beau", de "joli" en les faisant. L'expression qui vient d'un trait torturé, on peut la trouver facile. Giotto ou même Cézanne sont à l'opposé de cette "fausse complexité". Ils sont "anti expressifs" ! Ce qui ne les empêche pas de nous montrer une vision du monde totalement originale. Et on pourrait dire que par rapport à la réalité, leur peintures sont fausses. Et si marquantes (je n'ose pas dire belles mais le coeur y est !).

Il y a aussi une façon de ne rien exprimer qui peut être "supérieure" à une expression "téléphonée" . L'expression de la non expression ! Exprimer de la "joliesse", de la légèreté, la jeunesse, c'est aussi exprimer...

Et c'est peut-être plus difficile. Exprimer la maladresse d'un jeune individu, d'une petite fille, par exemple...

Les corps torturés, les traits torturés... Van Gogh est un bon exemple, il s'y jette à corps perdu. Et le résultat est remarquable. Un peu fatigant aussi ! C'est ses couleurs délirantes qui le sauvent. Ses premier tableaux aussi torturés mais dans des teintes sombres, brunes sont étouffants. Etouffer le spectateur, c'est aussi une expression légitime !...

Trop expressif, c'est surjoué. C'est aussi faux que trop joli.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 53ans Posté(e)
Piers Membre 486 messages
Baby Forumeur‚ 53ans‚
Posté(e)

Phrase de Rodin d'une grande portée artistique, synthétique d'une œuvre cherchant "la vérité des corps".

Il n'y a pas de "beau" et de "laid", il n'y a que des moyens pour atteindre sa vérité, son message artistique. Trois taches peuvent être géniales et dire autant qu'un dessin de Dürer ou autre.

"Il n'y a pas de progrès en art". Depuis Lascaux, on a rien fait de mieux.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×