Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Survivantes de la prostitution / Partialité ou réalité ?


Messages recommandés

pep-psy Membre 23473 messages
Je n'en ai aucun‚ 47ans
Posté(e)

Hello tout le monde... 

J'étais limite d'écrire ce sujet cette nuit, lorsque j'ai regardé ce reportage-témoignage qui m'a vraiment énervé, mais énervé !!! 

Si la ou les lois qui sont sorties depuis, sont basées sur le témoignage de ces personnes, autant dire que l'on n'a voulu regarder que d'un côté de la pièce !

Taper ceci dans google "Survivantes de la prostitution" et vous trouverez le reportage qui dure 50 minutes... 

Je vous attends pour en discuter 

;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
PapesseJeanne Membre 2167 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)
il y a 13 minutes, pep-psy a dit :

Hello tout le monde... 

J'étais limite d'écrire ce sujet cette nuit, lorsque j'ai regardé ce reportage-témoignage qui m'a vraiment énervé, mais énervé !!! 

Si la ou les lois qui sont sorties depuis, sont basées sur le témoignage de ces personnes, autant dire que l'on n'a voulu regarder que d'un côté de la pièce !

Taper ceci dans google "Survivantes de la prostitution" et vous trouverez le reportage qui dure 50 minutes... 

Je vous attends pour en discuter 

;)

Insipide ce reportage...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
l'abbe resina Membre 7730 messages
Ite missa est...‚ 72ans
Posté(e)

Nous avons regardé, indipide, sans couleur, nul, si ces gens là espéraient faire pleurer dans les chaumières, c'est raté, hors du temps, on aurait aimé les deux côtés de la lorgnette, d'autres témoignages, des législateurs (oups, pardon...) j'allais dire des consommateurs.:smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Isadora.
Invité Isadora. Invités 0 message
Posté(e)

LCP, la chaîne du fun ! Hier, j'ai vu un docu sur la non-assistance à personne en danger particulièrement déprimant.

 

Je regarde.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Isadora.
Invité Isadora. Invités 0 message
Posté(e)

Vu.

Le docu est à la fois insipide et sensationnaliste. Pour autant, je ne vois pas comment on peut remettre en question cette parole. La prostitution EST violente. Cet aspect est souvent négligé. Donc pourquoi pas adopter cet angle ? Il existe tellement de documentaires sur le sujet, il ne peuvent pas tous être des exposés objectifs et complets. Ici, on sent l'engagement. Voilà.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pep-psy Membre 23473 messages
Je n'en ai aucun‚ 47ans
Posté(e)
il y a 14 minutes, Isadora. a dit :

Vu.

Le docu est à la fois insipide et sensationnaliste. Pour autant, je ne vois pas comment on peut remettre en question cette parole. La prostitution EST violente. Cet aspect est souvent négligé. Donc pourquoi pas adopter cet angle ? Il existe tellement de documentaires sur le sujet, il ne peuvent pas tous être des exposés objectifs et complets. Ici, on sent l'engagement. Voilà.

On ne voit surtout aucune question leur être adressée !? 

Elles ont quittés le métier, c'est très bien, mais quand la première parle de 30 clients par jour, personne ne chiffre ce que ça fait ? 

Elle a mis où cet argent ?

Elle dit être en couple depuis 10 ans, que ça existe, etc... Mais est-ce que son mec est un ex-client ?

C'est toujours facile de parler après, mais quand on a besoin d'argent rapidement, la prostitution est toujours bien utile !

Ils choisissent:

Une femme qui a quitté son foyer, parce qu'elle n'en pouvait plus de son beau-père, qui lui aurait fait des trucs et qui appelle une amie qui lui parle d'ami et là elle rencontre une femme qui la couvre de cadeau...

Une femme qui avait 3 enfants, battue forcément, qui s'est trouvé un job dans un bar à .... et qui y est resté 22 ans ?!

Une jeune femme qui a été prostituée par son père !

 

A un moment, la deuxième participe à une conférence où elle rencontre une étudiante qui pratique ce job, mais là, personne ne trouve utile de l'interroger, on sait juste que quand elle a besoin d'argent, elle prend le métro, va sur le trottoir et c'est parti !

Celle qui a témoigné dans un salon à visage caché, c'était dingue... Elle était dans la merde et à proposer ses services au boucher (un vrai qui vend de la viande) du village qui lui a trouvé, ensuite, d'autres clients ?! :mef2:

Donc ces filles dénoncent quoi en fait ? 

Une fois qu'elles ont profité du système, elles veulent l'abolir ? 

Elles vont faire comment les femmes qui sont en galère d'argent et qui voudraient choisir ce "job" pour s'en sortir rapidement ?

A quand le reportage de jeunes-femmes et femmes qui se font 10'000Euro par mois tranquillement et sans éprouver le même dégoût ? 

Ce que j'ai retenu ce sont surtout les phrases de la deuxième qui a dit des choses plutôt choquantes, sur le fait qu'elle s'est fait violée pendant 22ans, que les mecs n'ont aucun respect, que ce qu'ils veulent, peut importe la couleur, l'apparence, etc... C'est un trou, etc... 

Si cette femme n'a jamais reçu de respect de la part des hommes, est-ce vraiment la prostitution qui en est la cause ?

Une femme qui ne se prostitue pas, a donc la garantie d'être respectée par les hommes ? 

Et la dernière phrase venant de ces garçons... Le pompon du sujet ! "Je ne vois pas l'intérêt d'acheter une femme" 

:mef2:

J'aimerais bien qu'on fasse le parallèle avec le milieu de la mode ou du cinéma, entre celles qui veulent y aller et qui sont prêtes à tout et celles pour qui toutes les portes s'ouvrent !?

Donc, si je résume ce que j'ai vu:

Les hommes sont des porcs et les femmes des victimes ! Ben on va bien avancer avec cette vision des choses ! 

:sleep:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Isadora.
Invité Isadora. Invités 0 message
Posté(e)

Je ne comprends pas vraiment ta réaction… Quand il est question des hommes, il est question des clients. Or, il y a bien un exemple de maquerelle (donc femme maléfique) et d'hommes absolument pas intéressés par la prostitution (les jeunes qui ne voient pas l'intérêt d'acheter une femme).

À mes yeux, le documentaire met l'accent sur des faits qui, il est vrai, sont souvent minorés dans les débats sur la prostitution, et quand je parle des débats, ceux-ci ont lieu quasi exclusivement dans des sphères féministes :

  1. on arrive la plupart du temps dans la prostitution par des déterminismes sociaux combinant la violence et la précarité
  2. la prostituée active à tendance à auto-justifier son action par des biais intellectuels occultant le dégoût de soi, soit par auto-persuasion, soit par l'usage des stupéfiants. Pour les autres, c'est la pression des proxénètes qui s'exerce et dans ces situations, on est face à un esclavagisme moderne (cas de figure des femmes sans papier par exemple).
  3. l'activité de prostitution est essentiellement (con-substantivement) violente, quelles que soient les conditions dans lesquelles elle est exercée ; elle est présentée comme non-naturelle, intensive, psychologiquement destructive, invasive au niveau de l'identité.

À partir de là, évidemment, la notion de gain financier est effectivement occultée, car le propos est justement de dire qu'aucune somme d'argent ne mérite qu'on se prostitue.

À mon sens, tu n'es pas la cible de ce documentaire très engagé, qui, je pense, parle plus aux femmes prostituées ou susceptibles de se prostituer. Tu te sens agressé dans ta masculinité par un message de prévention… Ça me donne envie de te demander ce que tu penses des spots de prévention sur les violences conjugales…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pila Membre 18571 messages
Forumeur alchimiste‚ 60ans
Posté(e)

Véronika va bien. 45 ans environ; petite voiture genre sport; maison. Cela faisait longtemps que nous ne l'avions pas vu venir prendre son café avec nous le matin. Elle n'a pas de maquereau. La prostitution telle qu'elle devrait être.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Badboy_ Membre 2547 messages
Délinquant du forum ‚
Posté(e)

Bah pourtant... Avec l'electroménager qui se modernise, la prostitution qui se répand de plus en plus, et qui devient de plus en plus banale, au final, c'est carrément plus rentable une pute qu'une femme...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
shyiro Membre 12720 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 23 heures, pep-psy a dit :

Hello tout le monde... 

J'étais limite d'écrire ce sujet cette nuit, lorsque j'ai regardé ce reportage-témoignage qui m'a vraiment énervé, mais énervé !!! 

Si la ou les lois qui sont sorties depuis, sont basées sur le témoignage de ces personnes, autant dire que l'on n'a voulu regarder que d'un côté de la pièce !

Taper ceci dans google "Survivantes de la prostitution" et vous trouverez le reportage qui dure 50 minutes... 

Je vous attends pour en discuter 

;)

Vu. Effectivement on peut se demander si toutes ces ex-prostituées ayant toutes atteint un certain age ne les rendant plus desirables, se mettent à se prononcer pour l'interdiction de la prostitution alors qu'elles etaient contre l'interdiction quand elles etaient prostituées, sont elles vraiment genereuses ou plutot egoistes ... Si elles ont trouvé comment sortir de la prostitution quand elles etaient dans le besoin, pourquoi ne pas reveler simplement leur methode au lieu de se prononcer pour des lois de repression interdisant tout ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pep-psy Membre 23473 messages
Je n'en ai aucun‚ 47ans
Posté(e)
Il y a 9 heures, Isadora. a dit :

Je ne comprends pas vraiment ta réaction… Quand il est question des hommes, il est question des clients. Or, il y a bien un exemple de maquerelle (donc femme maléfique) et d'hommes absolument pas intéressés par la prostitution (les jeunes qui ne voient pas l'intérêt d'acheter une femme).

À mes yeux, le documentaire met l'accent sur des faits qui, il est vrai, sont souvent minorés dans les débats sur la prostitution, et quand je parle des débats, ceux-ci ont lieu quasi exclusivement dans des sphères féministes :

  1. on arrive la plupart du temps dans la prostitution par des déterminismes sociaux combinant la violence et la précarité
  2. la prostituée active à tendance à auto-justifier son action par des biais intellectuels occultant le dégoût de soi, soit par auto-persuasion, soit par l'usage des stupéfiants. Pour les autres, c'est la pression des proxénètes qui s'exerce et dans ces situations, on est face à un esclavagisme moderne (cas de figure des femmes sans papier par exemple).
  3. l'activité de prostitution est essentiellement (con-substantivement) violente, quelles que soient les conditions dans lesquelles elle est exercée ; elle est présentée comme non-naturelle, intensive, psychologiquement destructive, invasive au niveau de l'identité.

À partir de là, évidemment, la notion de gain financier est effectivement occultée, car le propos est justement de dire qu'aucune somme d'argent ne mérite qu'on se prostitue.

À mon sens, tu n'es pas la cible de ce documentaire très engagé, qui, je pense, parle plus aux femmes prostituées ou susceptibles de se prostituer. Tu te sens agressé dans ta masculinité par un message de prévention… Ça me donne envie de te demander ce que tu penses des spots de prévention sur les violences conjugales…

Le problème est là, c'est que l'on veut absolument coller la violence avec la prostitution... 

Mais on peut aussi, si on pousse un peu, coller la femme de manière générale à la violence ! 

Hors j'ai croisé assez de prostituées pour savoir que ce n'est pas ça, il y a même des femmes qui font cela pendant des heures de bureau et retrouver leurs enfants et leur mari sans qu'aucun ne sache quoi que ce soit !

Des femmes qui vont à l'étranger pour pratiquer, gagner un max et mettre de côté !

Là on voit des femmes qui ont un passé triste, malheureux, violent, etc... Qui sont devenues prostituées, mais on peut aussi trouver des femmes non prostituées qui ont eu ce même genre de passé !

Je le disais dans un autre sujet, il y a des femmes qui demandent 300E de l'heure ! 

Une femme, une heure, un client qui a les moyens, un bon moment mutuel et 300E dans la poche de la dame, certaines exerçant même dans leur appartement !

Je peux proposer le même genre de reportage, mais en montrant des femmes qui se respectent et qui sont couvertes de compliments, de cadeaux et d'argent par leurs amis clients !

Des femmes qui voyagent, qui ne fréquentent que des beaux hôtels, qui font des croisières sur des yachts, qui possèdent une belle propriété, une belle automobile, etc... 

C'est assez honteux de ne montrer que des femmes malheureuses dans leur vie et de dire: "c'est ça une pute, c'est une pauvre fille malheureuse poussée à vendre son corps" ! 

:sleep: 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pep-psy Membre 23473 messages
Je n'en ai aucun‚ 47ans
Posté(e)
Il y a 8 heures, pila a dit :

Véronika va bien. 45 ans environ; petite voiture genre sport; maison. Cela faisait longtemps que nous ne l'avions pas vu venir prendre son café avec nous le matin. Elle n'a pas de maquereau. La prostitution telle qu'elle devrait être.

De ton opinion, tu penses que si la prostitution devenait un métier respectable et avec lequel on gagnait bien sa vie, comment la société évoluerait vis à vis ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

×