Aller au contenu

Je déprime, je n'ai rien pour m'accrocher à la vie


Jet life

Messages recommandés

Membre, Posté(e)
Jet life Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

J'ai 19 ans et depuis que j'ai quitter ma seconde professionnel, il y a de ça 4 ans, je reste seul sans vie social à la maison chez moi. Je n'es aucun amis pour allez sortir dehors et pas d'argent non plus. Les autres gens de mon âge s'amuse en boite tandis que moi, je pète les plombs seul dans ma chambre depuis 4 ans. Je ne parle pas à ma famille suite à des disputes dont je n'arrive pas à pardonnez malgré plusieurs tentatives. Je vie chez ma mère suite à son divorce il y a de sa 4 ans depuis 1 ans, car j'avais pété un cable avec les saut d'humeurs de mon père et je me suis barrer de chez lui. Je ne m'entend pas avec ma mère, elle est bipolaire et j'en peut plus de tout ça. Je déteste du plus profond de mon coeur ma famille, qui ne savent pas ce qu'es une 'famille'. Mon père est alcoolique, père indigne qui n'as fait que me rabaisser pendant plusieurs années, m'insulter et à tenter a plusieurs reprise de me tapper. Mes deux soeurs qui sont corrompu jusqu'au plus profond de leur âme et la cérise sur le gateau, une mère malade qui me parle de psychologie h24. Je n'arrive plus à supporter cette vie que je mène depuis tout ce temps. Je ne suis jamais heureux, je n'es rien pour être heureux. Je suis toujours triste et malheureux. Je n'es rien à quoi 'm'accrocher' pour que ma vie sois importante. J'ai envie d'arrêter tout ça et de me foutre en l'air. Je veux dire, je hais ma famille de merde. J'ai perdu mon ex qui était en réalité une pute après 7 mois de relation. Cette fille, c'était tout pour moi. Ce n'était pas une simple 'meuf' c'était une sorte d'heroine qui me faisais oublier mes problèmes et ma donner la fois d'allez chercher du boulot et de changer toute cette putain de vie. Pour la première fois de ma vie, je me senter 'aimer'. j'ai aussi perdu ma scolarité et j'ai perdu tout mes amis suite a 4000 déménagement. J'en est plein le cul, je veux me foutre en l'air et en finir une bonne fois pour toute. Je fait du sport pour oublier mes problèmes mais tout resurgit une fois que j'ai terminer mon sport. J'ai l'impression d'être un mort vivant finalement, qui est mort de l'intérieur mais que dieu me maintient en vie. Je n'arrive plus a dormir, je n'es plus aucune motivation pour rien mise à part mon sport. Le sport ces la seul chose qui me fait sentir mieux car toute la haine qui est en moi et ma rage, je la met dans mon sport. J'ai essayer l'année dernière d'intégrer tant bien que mal un CAP accéllérer, dans lequel je me suis donner énormément de mal a trouver la motivation pour allez à chaque rendez-vous que j'avais chaque semaine pendant 8 mois sans compter les stages que j'ai fait pour avoir plus de chance d'être pris. Tout ça grace à mon ex comme je vous est dis que m'avais donner la motivation. Au final, ils ont regardés mes trimestres d'il y a 3 ans, puis mon dit carrément que ça donner pas envie de me prendre. J'ai donc été recaler suite à une lettre. Cette années, je me donne du mal pour intégrée l'armée de terre, j'ai fait mes testes et j'aurais ma réponse le 23 mars. J'ai peur d'échouer encore une fois malgré la rage que j'ai pour m'en sortir. Ma mère me menace de me viré de chez elle à la fin du mois et mon père ne veut pas de moi, comme je ne veut pas de lui. Je ne sais pas quoi faire, ou allez, je suis perdu. Comment m'en sortir ? Si je suis pris à l'armée ces pour un contrant d'1 ans, je n'aurais que 700 euros par mois. Je ne sais pas si je peut trouver un toit avec ce modique 'salaire'... Puis, si je ne suis pas pris, que faire ? je vais crever sous un pont comme me répéter mon père sûrement. Tout ça pour dire que malgré la rage et la haine que j'ai pour m'en sortir, je n'y arrive pas, je suis trop faible. Je n'en peut plus de ma vie qui se résume à écouter de la musique, faire du sport et me faire chier sur le net. Je vous écrit tout ça pour avoir peut être une chance de rencontrer quelqu'un comme moi, qui à vécu des choses difficile et qui n'as personne en qui s'accrocher dans la vie pour faire connaissance ou pour avoir de l'aide sinon, pour ne pas me retrouver à la rue a la fin du mois sans argent, sans diplôme et sans amis pour m'héberger. Désoler pour mon orthographe ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, 55ans Posté(e)
essayeur Membre 3 422 messages
Baby Forumeur‚ 55ans‚
Posté(e)

Je comprends ce que tu traverses car mes parents ont divorcé quand j'avais 16 ans, ça c'est très mal passé et m'a mis dans une situation précaire... j'aurais préféré qu'ils divorcent quand j'étais enfant. J'ai été très troublé plusieurs années, mais je m'en suis sorti.

Les plus belles années de la vie, c'est dès que tu es indépendant. Tu as eu raison de t'inscrire pour l'armée. Si tu es pris tu n'auras pas besoin d'appartement car l'armée c'est comme une famille, tu peux y rester et expliquer ta situation (sans rentrer dans les détails, juste dire que tes parents sont malades par exemple).

Si tu n'es pas pris, il faut que tu expliques à ta mère ton mal-être en lui demandant un délai d'un an pour rebondir, si elle parle toujours de psychologie, elle devrait comprendre quelqu'un d'autre qu'elle-même non ? Si c'est de la bipolarité et non un prétexte pour attirer l'attention à soi, et si elle voit des psychologues, elle doit savoir que tu as une psychologie aussi et qu'elle a un devoir en tant que mère.

Si jamais tu ne peux pas te confier à elle, que tu te retrouves dans une situation terrible, prends contact avec une assistante sociale de la mairie, tu prends un rendez-vous tu y vas : explique ta situation. Cette assistante sociale va te proposer des solutions. Et ne t'inquiète pas, elle ne va pas te juger, elles en ont vu d'autres, qui sont dans des situations pires que la tienne.

Ne commets pas l'erreur de te suicider. Il n'existe pas de malédiction dans la vie, on peut sortir de tout, il suffit de se battre, ce que visiblement d'après ton message, tu fais très bien car je sens une force en toi. Tu t'en sortiras.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Talon 1, 76ans Posté(e)
Talon 1 Membre 18 642 messages
76ans‚ Talon 1,
Posté(e)

Votre infortune vous bouche la vue; vous ne voyez qu'elle. Regardez mieux autour de vous. On cherche loin ce qui est tout proche. Courage, le mal est dans l'œil qui regarde. Et dites-vous que vos mauvaises expériences sont une richesse pour avancer. Quand tout arrive sans effort, on n'apprécie plus rien.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Jet life Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Je vous remercies pour tout vos messages

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 114ans Posté(e)
nerelucia Membre 12 886 messages
Baby Forumeur‚ 114ans‚
Posté(e)

Assistante sociale, d'urgence. Il vous faut un référent adulte pour y voir clair.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Je n'en ai aucun, 48ans Posté(e)
pep-psy Membre 23 493 messages
48ans‚ Je n'en ai aucun,
Posté(e)

Quand on a plus rien... On a aussi, plus rien à perdre, ce qui peut nous rendre très très fort vis à vis des autres qui ne font que penser à ce qu'ils possèdent et donc à ce qu'ils peuvent perdre !

Ah les parents, la famille, tout ça... PFFFF

Tu as ce sujet également -> http://www.forumfr.com/sujet705115-je-cherche-des-temoignages-de-gens-qui-ont-mal-vecu-le-fait-d-avoir-un-frere-ou-une-soeur.html

Quand on est dans cette situation, on pourrait se transformer en quelqu'un d'autre qui se fout de tout et qui va vers la criminalité, cambriolage, vol, etc... Histoire de prendre de l'argent à cette putain de société qui nous laisse tomber !

La société comme elle est aujourd'hui, avec tous ses échecs, pousserait presque les gens dans ton cas, vers le suicide, c'est quand-même débile !

Je serais toi, tout dépend de ta fierté, j'irais voir un PSY, et peut-être qu'il te fera interner (abri, nourriture, repos) et là tu rencontreras d'autres gens, tu découvrira un autre monde et tu pourras comprendre pas mal de chose de manière à revenir plus fort !

Une question: Qu'est-ce que tu voudrais ou souhaiterais, toi, dans l'immediat ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Leste Membre 2 502 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bonjour,

Tout d'abord, normalement tes parents ont l'obligation de t'héberger même si tu es majeur, ils n'ont pas le droit de te mettre dehors sans rien, si c'est le cas, tu peux les attaquer en justice. Je sais c'est bizarre d'attaquer ses propres parents en justice, mais nécessaire si on a pas les moyens de d'en sortir. Je ne suis pas certain de cette loi, il faudrait se renseigner, je crois même que cette loi diverge en fonction de si on a des parents mariés ou divorcés. Tu peux effectivement voir un assistant social pour ceci.

Ensuite, je comprends ton mal être, il faut savoir que de part ton hérédité, tu as beaucoup plus de chances de traverser des périodes difficiles, c'est pour ceci que tu dois être beaucoup plus fort et soutenu qu'une autre personne lambda. Le fait d'avoir un père alcoolique et une mère bipolaire peut t'emmener à ton tour dans ce genre de situation. La bipolarité est une maladie tout comme l'alcoolisme d'ailleurs, et ces deux maladies se transmettent souvent de parents à enfants. Le fait que tu sois en dépression constante, il est possible que tu sois à ton tour bipolaire, pour ceci il faudrait effectivement voire un psychiatre, tu as peut être besoin de médicaments pour stabiliser ton humeur, et sache qu'il n'y a aucune honte à être malade, mais ce n'est pas être le cas, tu es peut être juste angoissé en fonction de ce qu'il t'arrive. Je te déconseille également de te passer le temps en buvant de l'alcool, étant donné tes antécédents, tu pourrais être plus fragile qu'une personne lambda face à l'alcool, là aussi l'alcoolisme est une maladie, on ne le dit pas assez, il n'y a aucune honte à être malade, il faut casser ces mentalités.

Mais peut être que ce n'est qu'une mauvaise passe, tu es jeune (19 ans) et tu es encore malgré tout en adolescence, je peux t'assurer qu'en vieillissant, on se stabilise, on se sent mieux, on relativise par rapport à ce qu'il nous arrive. Je peux t'assurer que ta vie n'est pas catastrophique, des amis, petites amies, ça se trouve. Le sport est évidement un très bon moyen de se sentir mieux, je ne pense pas que tu as envie de te suicider, car dans ton message je vois plein d'espoirs et plein de projets, je ne pense pas que tu voudrais en finir en ayant des projets de vie. Et puis il ne faut pas s'attendre à trop de chose dans la vie, une vie bien remplie n'est pas forcément une vie ou l'on fait plein de choses et ou l'on est accompagné, une vie bien remplie c'est une vie ou l'on est heureux, et même en étant seul, on peut être heureux, il faut aussi apprendre à vivre seul. A 19 ans, tu as encore toute ta vie pour te caser si tel est ton choix. Contrairement à Pep-Psy (dont j'apprécie pourtant la plupart de ces écrits), je te déconseille fortement de te faire interner, car c'est souvent une suite sans fin, voir un psy ou un professionnel de la santé est une étape qui peut t'aider, après lui même selon ton état décidera si tu as besoin d'être interner ou pas, mais quand je te lis et que je vois que tu fais du sport, pour moi tu as toutes les ressources nécessaires pour continuer ta vie sans être interner.

Ce que je dis n'est pas un conseil, juste mon ressentit, je tiens également à préciser que je ne suis pas un psy et que tu ne trouveras pas de véritables aides sur ce forum, les seules personnes aptes à t'aider sont des professionnels de la santé.

Bien à toi.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, Posté(e)
Doïna Membre+ 13 006 messages
Forumeur vétéran‚
Posté(e)

Bonjour,

c'est vrai que tu n'as pas la vie facile, mais tu es jeune et tu as le temps de tout changer à ton avantage. Tu as bien fait de te tourner vers l'armée de terre, qui pourra te permettre de te soustraire à ce triste milieu, qui va t'apprendre un métier et plein d'autres choses, comme le pouvoir de te surpasser physiquement, et surtout t'apportera un nouveau milieu où les liens sont forts et t'offrira une meilleure image que tu as de toi en te révélant tes vraies capacités. Si l'armée ne te prend pas néanmoins, fais tout pour partir t'installer ailleurs, dans une autre ville que celle où tu es, pour repartir à zéro, quitte à passer par la case foyer, et prends sans tarder contact avec un ou une assistant-e social-e et un psychologue qui t'aidera à y voir clair, à ne pas sombrer, à trouver le fil pour te sortir de ce labyrinthe psychologique avant que le minotaure ne t'y dévore. C'est bien que tu fasses du sport entre temps. Courage ! Tu n'es pas responsable de ta famille, tu ne leur dois rien ou pas grand chose, et c'est à toi-même que tu devras tout si tu t'accroches à une nouvelle existence.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Richardcoeurdelion82 Membre 256 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

J'ai 19 ans et depuis que j'ai quitter ma seconde professionnel, il y a de ça 4 ans, je reste seul sans vie social à la maison chez moi. Je n'es aucun amis pour allez sortir dehors et pas d'argent non plus. Les autres gens de mon âge s'amuse en boite tandis que moi, je pète les plombs seul dans ma chambre depuis 4 ans.

Je ne parle pas à ma famille suite à des disputes dont je n'arrive pas à pardonnez malgré plusieurs tentatives. Je vie chez ma mère suite à son divorce il y a de sa 4 ans depuis 1 ans, car j'avais pété un cable avec les saut d'humeurs de mon père et je me suis barrer de chez lui.

Je ne m'entend pas avec ma mère, elle est bipolaire et j'en peut plus de tout ça. Je déteste du plus profond de mon coeur ma famille, qui ne savent pas ce qu'es une 'famille'. Mon père est alcoolique, père indigne qui n'as fait que me rabaisser pendant plusieurs années, m'insulter et à tenter a plusieurs reprise de me tapper.

Mes deux soeurs qui sont corrompu jusqu'au plus profond de leur âme et la cérise sur le gateau, une mère malade qui me parle de psychologie h24. Je n'arrive plus à supporter cette vie que je mène depuis tout ce temps. Je ne suis jamais heureux, je n'es rien pour être heureux. Je suis toujours triste et malheureux. Je n'es rien à quoi 'm'accrocher' pour que ma vie sois importante.

J'ai envie d'arrêter tout ça et de me foutre en l'air. Je veux dire, je hais ma famille de merde. J'ai perdu mon ex qui était en réalité une pute après 7 mois de relation. Cette fille, c'était tout pour moi. Ce n'était pas une simple 'meuf' c'était une sorte d'heroine qui me faisais oublier mes problèmes et ma donner la fois d'allez chercher du boulot et de changer toute cette putain de vie. Pour la première fois de ma vie, je me senter 'aimer'. j'ai aussi perdu ma scolarité et j'ai perdu tout mes amis suite a 4000 déménagement. J'en est plein le cul, je veux me foutre en l'air et en finir une bonne fois pour toute. Je fait du sport pour oublier mes problèmes mais tout resurgit une fois que j'ai terminer mon sport.

J'ai l'impression d'être un mort vivant finalement, qui est mort de l'intérieur mais que dieu me maintient en vie. Je n'arrive plus a dormir, je n'es plus aucune motivation pour rien mise à part mon sport. Le sport ces la seul chose qui me fait sentir mieux car toute la haine qui est en moi et ma rage, je la met dans mon sport. J'ai essayer l'année dernière d'intégrer tant bien que mal un CAP accéllérer, dans lequel je me suis donner énormément de mal a trouver la motivation pour allez à chaque rendez-vous que j'avais chaque semaine pendant 8 mois sans compter les stages que j'ai fait pour avoir plus de chance d'être pris.

Tout ça grace à mon ex comme je vous est dis que m'avais donner la motivation. Au final, ils ont regardés mes trimestres d'il y a 3 ans, puis mon dit carrément que ça donner pas envie de me prendre. J'ai donc été recaler suite à une lettre. Cette années, je me donne du mal pour intégrée l'armée de terre, j'ai fait mes testes et j'aurais ma réponse le 23 mars. J'ai peur d'échouer encore une fois malgré la rage que j'ai pour m'en sortir. Ma mère me menace de me viré de chez elle à la fin du mois et mon père ne veut pas de moi, comme je ne veut pas de lui. Je ne sais pas quoi faire, ou allez, je suis perdu. Comment m'en sortir ?

Si je suis pris à l'armée ces pour un contrant d'1 ans, je n'aurais que 700 euros par mois. Je ne sais pas si je peut trouver un toit avec ce modique 'salaire'... Puis, si je ne suis pas pris, que faire ? je vais crever sous un pont comme me répéter mon père sûrement. Tout ça pour dire que malgré la rage et la haine que j'ai pour m'en sortir, je n'y arrive pas, je suis trop faible. Je n'en peut plus de ma vie qui se résume à écouter de la musique, faire du sport et me faire chier sur le net. Je vous écrit tout ça pour avoir peut être une chance de rencontrer quelqu'un comme moi, qui à vécu des choses difficile et qui n'as personne en qui s'accrocher dans la vie pour faire connaissance ou pour avoir de l'aide sinon, pour ne pas me retrouver à la rue a la fin du mois sans argent, sans diplôme et sans amis pour m'héberger. Désoler pour mon orthographe ...

Dsl, j'ai espacé, parce que ma tolérance aux pavés à ses limites ! J'ai bien compris ton souci, malheureusement le suicide n'est pas la meilleure option.

L'armée pourquoi pas j'ai envie de dire. Mais si tu n'as même pas le niveau CAP, ça va être difficile. Et ça sera de plus en plus difficile pour les gens sans diplôme sans expérience, alors peut être que l'armée serait la solution en effet. Même si ce ne sera que des CDD, tu peux apprendre sur le tas, gagner en expérience. Si tu arrives à prolonger la durée du contrat, dis toi que tu peux te former à l'intérieur, ou encore en obtenir une fois de retour dans le civil. Je crois qu'à l'armée, tu ne touche que 700€, mais tu es hébergé et nourri. Si tu es tout seul, ça ne pose pas de souci. A vérifier cependant !

Je pense que tu devrais simplement tirer un trait sur ta famille, et disparaitre. Tu n'es pas responsable d'eux, ils font leurs choix, tu as le droit de faire les tiens. D'après ce que tu dis, que ce soit ta mère, tes soeurs, personne ne t'apportera rien. Oublies les ! Je sais que ça parait dur comme propos, mais si tu restes à les cotoyer, ils vont te tirer vers le bas. C'est déjà à cause d'eux que tu penses au suicide pas vrai ?

Alors le suicide ou fuir et couper les ponts avec tout le monde, au final, le choix est vite vu non ? Mais si tu veux réussir, un très bon conseil, motive toi, et ne t'attache à personne, tant que tu ne t'es pas stabiliser dans ta situation professionnelle.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Fumeur de bananes, 32ans Posté(e)
Timo-I Membre 26 131 messages
32ans‚ Fumeur de bananes,
Posté(e)

Tu es encore jeune, il faudrait que tu puisses reprendre des études, c'est maintenant qu'il faut le faire, tu as encore le temps. Tu peux même facilement faire un bac +2 ou même un bac +5. Ce n'est pas parce que pour le CAP, on t'a dit que tu avais des mauvaises notes qu'il faut s'arrêter là. Si ils ne te prennent pas là où tu as demander, ils te prendront ailleurs. Encore faut il que tu leur montre ta motivation.

Mais je comprends tout à fait que tu ne sois pas vraiment motivé en ce moment puisque tu es dans une mauvaise passe. Mais ça va passer, on s'en sort toujours avec de la patience.

C'est parce que tu n'as pas de situation que tu déprimes, tu ne suis pas des études et tu ne travailles pas.

Au pire, tu pourrais essayer de trouver un petit boulot, faire des saisons, on te prendrait surement. Et puis après même si plus tard tu veux te former à un autre métier, tu peux toujours.

Donc c'est pas la peine de s'énerver hein, il y a toujours une solution. ^^

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Leste Membre 2 502 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

L'armée est au contraire une très bonne formation pour apprendre la vie.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Fumeur de bananes, 32ans Posté(e)
Timo-I Membre 26 131 messages
32ans‚ Fumeur de bananes,
Posté(e)

L'armée, l'armée, l'armée, comme si il n'y avait que ça qui comptait dans la vie. facepalm.gif

De toutes façons, si il va dans l'armée, ce ne sera certainement pas grâce aux conseils des autres, mais c'est parce qu'il aura voulu y aller.

Et puis on ne va pas dans l'armée parce qu'on galère dans sa vie et que l'on a pas de diplômes. L'armée, ça ne sert pas à ça à la base.

Ensuite, excusez moi mais aller faire la guerre, ça c'est une pratique de sauvages. Personne n'a envie de mourir et tuer quelqu'un ce n'est pas non plus quelque chose que l'on aime faire. Nous sommes des humains avant tout, pas des monstres.

Et je vous dirais même que c'est idiot d'accepter de se faire traiter comme des abrutis par ses supérieurs.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Je n'en ai aucun, 48ans Posté(e)
pep-psy Membre 23 493 messages
48ans‚ Je n'en ai aucun,
Posté(e)

L'armée est au contraire une très bonne formation pour apprendre la vie.

Il y a eu, quand-même, pas mal de traumatisés de l'armée !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 87ans Posté(e)
Rasibus Membre 4 080 messages
Baby Forumeur‚ 87ans‚
Posté(e)

. Je déteste du plus profond de mon coeur ma famille,

Je veux bien croire que ta famille est la cause principale de ton mal-être, mais la haine est stérile.

Fais le compte des atouts que tu possèdes quand même, et construis ta vie en te faisant aider par les services sociaux !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, funambulle, 41ans Posté(e)
dannya Membre 7 884 messages
41ans‚ funambulle,
Posté(e)

Et si tu essayais de vivre pour et par toi même?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×