Aller au contenu

Pourquoi Orphée s'est-il retourné ?


Invité Orbes claire

Messages recommandés

Invité Orbes claire
Invités, Posté(e)
Invité Orbes claire
Invité Orbes claire Invités 0 message
Posté(e)

En ramenant Eurydice du royaume des morts, quel est ce doute qui a poussé Orphée à se retourner ?

Voulait-il réellement la ramener dans le monde des vivants ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 55 556 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)

L'impatience, la déraison de l'amour ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité au-temps-pour-moi
Invités, Posté(e)
Invité au-temps-pour-moi
Invité au-temps-pour-moi Invités 0 message
Posté(e)

Peut etre le doute sur le pouvoir de celui qui lui dit de ne pas se retourner (Hades).

Orphée ne peut peut etre pas s'empecher de prendre ça comme un defi: " Et qu'est ce qui se passerait vraiment si je me retournais ?"

Dans ce cas c'est par son ego qu'il perd son amour.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 104ans Posté(e)
ThomasMann Membre 3 895 messages
Baby Forumeur‚ 104ans‚
Posté(e)

Souvent, les expérienceurs de N.D.E. évoquent le doute qui les traverse quand ils arrivent au bout du tunnel, au contact de la lumière blanche .

D'ailleurs , là, une entité leur demande souvent s'ils sont sûr de vouloir aller plus loin ... car après , il sera impossible de revenir en arrière ;

Beaucoup se rappellent alors de leurs enfants ou de leur famille qui sont restés sur terre et décident de ne pas les abandonner et retournent dans leur corps ... c'est ainsi que nous pouvons aussi avoir leurs témoignages !!!

Un grand nombre le font à grand regret car, là haut , ils éprouvent un ' grand amour' , une plénitude, un bien-être indescriptible avec des mots humains.

Les mythes grecs traduisent souvent les états psychiques, les pulsions humaines par les actes de leurs héros divins . C'est pourquoi leurs Dieux sont si proches de nous . Les psychologues et docteurs en psychiatrie doivent beaucoup à la mythologie ! Regardez Freud, Jung ou Diel !!! Ils leur doivent tout !

Du coup ... je pense que tu peux trouver une réponse intéréssante à ta question par ce biais là !!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, forumeuse acharnée, Posté(e)
querida13 Membre 40 683 messages
forumeuse acharnée,
Posté(e)

Orphée voulait secourir sa compagne qui avait du mal à marcher et à le suivre au royaume des vivants.Cette fable nous enseigne à faire notre deuil des morts.Ne pas se retourner sur le passé douloureux est la seule façon de surmonter l'épreuve!Accepter la mort est la seul façon de l'affronter,malgré tout l'amour que nous portons à ceux qui nous entourent!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 152ans Posté(e)
Crabe_fantome Membre 37 524 messages
Maitre des forums‚ 152ans‚
Posté(e)

Les grands mythes sont arrivé jusqu'à nous parce qu'ils touchent à la profondeur de la psyché humaine... et ce thème de la "chute" est récupéré par bon nombre de mythe: pourquoi Icare est allé volé près du soleil? Pourquoi Oedipe a cru l'oracle?

Il faut qu'il y ait une sanction lorsque l'exaltation l'emporte, la déesse Nemesis y veille: On s'arrête souvent à "la déesse de la vengeance" alors qu'elle ne fait que rétablir un équilibre.

Orphée doit donc perdre Euridice trop pressé de la retrouver: trop d'amour mal contrôlé fini par faire disparaitre l'être aimé. Si l'amour lui donne la force de vaincre Cerbère et de convaincre Hadès de lui rendre son amoureuse, c'est encore la puissance de son amour qui le pousse à se retourner trop tôt. Or l'amour est un sentiment qu'il faut savoir parfois controler... c'est ce que nous enseigne ce conte. Et Orphée qui représente le premier poète est alors frappé par cette malédiction d'aimer la poésie dans la solitude.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Orbes claire
Invités, Posté(e)
Invité Orbes claire
Invité Orbes claire Invités 0 message
Posté(e)

Souvent, les expérienceurs de N.D.E. évoquent le doute qui les traverse quand ils arrivent au bout du tunnel, au contact de la lumière blanche .

D'ailleurs , là, une entité leur demande souvent s'ils sont sûr de vouloir aller plus loin ... car après , il sera impossible de revenir en arrière ;

Beaucoup se rappellent alors de leurs enfants ou de leur famille qui sont restés sur terre et décident de ne pas les abandonner et retournent dans leur corps ... c'est ainsi que nous pouvons aussi avoir leurs témoignages !!!

Un grand nombre le font à grand regret car, là haut , ils éprouvent un ' grand amour' , une plénitude, un bien-être indescriptible avec des mots humains.

Les mythes grecs traduisent souvent les états psychiques, les pulsions humaines par les actes de leurs héros divins . C'est pourquoi leurs Dieux sont si proches de nous . Les psychologues et docteurs en psychiatrie doivent beaucoup à la mythologie ! Regardez Freud, Jung ou Diel !!! Ils leur doivent tout !

Du coup ... je pense que tu peux trouver une réponse intéréssante à ta question par ce biais là !!!

Bonjour Tom ami,

si j'ai bien lu ce que tu as écrit, tu pars du principe que c'est Eurydice qui n'a pas voulu aller plus loin ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 104ans Posté(e)
ThomasMann Membre 3 895 messages
Baby Forumeur‚ 104ans‚
Posté(e)

Non ! Je parlais simplement du doute qui se présente lorsqu'on arrive aux portes de l'au de là !

Si mes souvenirs sont bons, les pas d'Eurydice n'étaient plus audibles par Orphée car elle franchissait un lieux où régnait le ' silence de mort' et donc le bruit de ses pas furent étouffés . D'où le doute dans la tête d'Orphée .

Je ne pense pas Eurydice refusait de quitter les parties inférieures de la Terre les 'INFERS' ( inferiores partes) .

Mais j'ai trouvé curieux cette analogie avec les NDE !

Je peux par contre penser qu'Orphée a eu un doute sur les intentions d'Eurydice ... mais là , le texte original ne dit rien à ce sujet je crois !

En amour donc rien n'ai jamais acquis et jusqu'au dernier moment , tout peut basculer !!! la vie quotidienne fourmille de jeunes gens qui , au moment de dire ' oui' devant l'autel .. s'en vont en courant !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité au-temps-pour-moi
Invités, Posté(e)
Invité au-temps-pour-moi
Invité au-temps-pour-moi Invités 0 message
Posté(e)

Il y a aussi la possibilité qu'Orphée, de maniere plus ou moins inconsciente, estime qu'il ne mérite pas vraiment le bonheur qu'il est sur le point d'obtenir, et il se retourne pour le vérifier.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Adautres Membre 473 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

En ramenant Eurydice du royaume des morts, quel est ce doute qui a poussé Orphée à se retourner ?

Voulait-il réellement la ramener dans le monde des vivants ?

That is the question. J'ai bon ?

To be or not to be. C'est mieux ou quoi ?

Once upon a time. Et pourquoi pas ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
tison2feu Membre 2 773 messages
Forumeur forcené ‚
Posté(e)

Orphée voulait secourir sa compagne qui avait du mal à marcher et à le suivre au royaume des vivants.Cette fable nous enseigne à faire notre deuil des morts.Ne pas se retourner sur le passé douloureux est la seule façon de surmonter l'épreuve!Accepter la mort est la seul façon de l'affronter,malgré tout l'amour que nous portons à ceux qui nous entourent!

Et n'oublions pas qu'Eurydice avait déjà trouvé la mort (sa première mort) en marchant sur un serpent venimeux. Le réflexe d'Orphée aura peut-être été de se retourner malgré lui, attentif à ce que sa tendre Eurydice ne marche pas à nouveau sur l'une de ces sales bestioles qui infestaient l'Enfer !

Mais ton explication est sûrement la bonne, Querida. La mort est plus forte que la plus puissante des passions : l'amour. Rien ne peut nous faire dévier de notre destinée.

Ces mythes me font penser à des cauchemars ! Les dieux proposent toujours aux hommes de tenir des promesses qu'il est impossible de tenir. Heureusement, les philosophes grecs nous ont appris à ne plus craindre les dieux (Epicure)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité au-temps-pour-moi
Invités, Posté(e)
Invité au-temps-pour-moi
Invité au-temps-pour-moi Invités 0 message
Posté(e)

Et n'oublions pas qu'Eurydice avait déjà trouvé la mort (sa première mort) en marchant sur un serpent venimeux. Le réflexe d'Orphée aura peut-être été de se retourner malgré lui, attentif à ce que sa tendre Eurydice ne marche pas à nouveau sur l'une de ces sales bestioles qui infestaient l'Enfer !

Mais ton explication est sûrement la bonne, Querida. La mort est plus forte que la plus puissante des passions : l'amour. Rien ne peut nous faire dévier de notre destinée.

Ces mythes me font penser à des cauchemars ! Les dieux proposent toujours aux hommes de tenir des promesses qu'il est impossible de tenir. Heureusement, les philosophes grecs nous ont appris à ne plus craindre les dieux (Epicure)

Moi je ne suis pas d'accord.

Si la mort etait plus puissante que l'amour alors comment pourrions nous accepter de vivre ?

En ayant bien conscience que nous sommes mortels, qu'est ce qui pourrait nous décider a vivre si on ne pensait pas au fond que quelque chose transcende la vie ? ( une vie pouvant succéder a une autre )

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Orbes claire
Invités, Posté(e)
Invité Orbes claire
Invité Orbes claire Invités 0 message
Posté(e)

Orphée voulait secourir sa compagne qui avait du mal à marcher et à le suivre au royaume des vivants.Cette fable nous enseigne à faire notre deuil des morts.Ne pas se retourner sur le passé douloureux est la seule façon de surmonter l'épreuve!Accepter la mort est la seul façon de l'affronter,malgré tout l'amour que nous portons à ceux qui nous entourent!

Il me semble qu'il doit y avoir autre chose que cet aspect

Je peux par contre penser qu'Orphée a eu un doute sur les intentions d'Eurydice ... mais là , le texte original ne dit rien à ce sujet je crois !

En amour donc rien n'ai jamais acquis et jusqu'au dernier moment , tout peut basculer !!! la vie quotidienne fourmille de jeunes gens qui , au moment de dire ' oui' devant l'autel .. s'en vont en courant !

oui, ça c'est vrai, rien n'est jamais acquis ... c'est du reste un facteur d'enlisement dans les couples ... au-delà du pas de l'autel ! l'amour est une fleur rare qui s'entretient quotidiennement avec précaution et attention :)

Moi je ne suis pas d'accord.

Si la mort etait plus puissante que l'amour alors comment pourrions nous accepter de vivre ?

En ayant bien conscience que nous sommes mortels, qu'est ce qui pourrait nous décider a vivre si on ne pensait pas au fond que quelque chose transcende la vie ? ( une vie pouvant succéder a une autre )

je partage l'avis d'Au temps pour moi ! l'amour transcende et la vie et la mort ... éternel il demeure ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 152ans Posté(e)
Crabe_fantome Membre 37 524 messages
Maitre des forums‚ 152ans‚
Posté(e)

Et n'oublions pas qu'Eurydice avait déjà trouvé la mort (sa première mort) en marchant sur un serpent venimeux. Le réflexe d'Orphée aura peut-être été de se retourner malgré lui, attentif à ce que sa tendre Eurydice ne marche pas à nouveau sur l'une de ces sales bestioles qui infestaient l'Enfer !

Mais ton explication est sûrement la bonne, Querida. La mort est plus forte que la plus puissante des passions : l'amour. Rien ne peut nous faire dévier de notre destinée.

Ces mythes me font penser à des cauchemars ! Les dieux proposent toujours aux hommes de tenir des promesses qu'il est impossible de tenir. Heureusement, les philosophes grecs nous ont appris à ne plus craindre les dieux (Epicure)

La destiné est le thème d'Oedipe... il y avait pourtant un détail qui aurait pu convaincre Oedipe de ne pas tuer son père et épouser sa mère, c'était justement de ne pas prêter attention à sa destiné. Parce qu'il a cru en sa destiné, il a décidé de la fuir... et c'est cette fuite qui a réalisé sa destiné. Il aurait pu sortir du Temple de Delphe en se disant "oh putain, elle est complétement fracassé cette pythie?!" et passer sa journée à aller pécher tranquillou bilou.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
tison2feu Membre 2 773 messages
Forumeur forcené ‚
Posté(e)

Moi je ne suis pas d'accord.

Si la mort etait plus puissante que l'amour alors comment pourrions nous accepter de vivre ?

En ayant bien conscience que nous sommes mortels, qu'est ce qui pourrait nous décider a vivre si on ne pensait pas au fond que quelque chose transcende la vie ? ( une vie pouvant succéder a une autre )

J'accepte tout à fait ce désaccord, et d'ailleurs je pense qu'il y aurait quelque folie à s'obstiner à trouver un accord sur de telles questions.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Passiflore Membre 12 063 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)
... quel est ce doute qui a poussé Orphée à se retourner ?

Qu'est-ce qui a poussé la femme de Loth à se retourner (la transformant en statue de sel) ? Le doute, vraisemblablement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité au-temps-pour-moi
Invités, Posté(e)
Invité au-temps-pour-moi
Invité au-temps-pour-moi Invités 0 message
Posté(e)

[/size]

Qu'est-ce qui a poussé la femme de Loth à se retourner (la transformant en statue de sel) ? Le doute, vraisemblablement.

Non cette fois c'etait la curiosité féminine, mal placée parfois. ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 54ans Posté(e)
ping Membre 6 305 messages
Baby Forumeur‚ 54ans‚
Posté(e)

Eurydice deux fois perdue, en se retournant Orphée fait le Deuil...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Passiflore Membre 12 063 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)
Non cette fois c'etait la curiosité féminine, mal placée parfois. ;)

Curiosité mâtinée très certainement de doute car vraisemblablement douta-t-elle de ce qui se passa après qu'ils aient quitté Sodome (lors de la destruction des villes Sodome et Gomorrhe) en entendant le fracas dû à la destruction ; elle se retourna donc pour regarder ce qui se passait.

Il est écrit : "Loth dit à ses gendres : levez-vous, sortez de ce lieu car l'Eternel va détruire la ville. Mais aux yeux de ses gendres, il parut plaisanter".

Lui et sa famille ne semblaient pas se rendre compte de la gravité du moment car :

"les anges insistèrent auprès de Loth en disant : lève-toi, prends ta femme et tes deux filles pour ne pas succomber avec la ville fautive. Mais il s'attardait ; alors les hommes le saisirent par la main , lui sa femme et ses deux filles car l'Eternel voulait l'épargner".

C'est ce qui me fait dire que la curiosité dont a fait preuve la femme de Loth découle sans doute d'une forme de doute. wink1.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×