Aller au contenu

Pourquoi avons-nous des couleurs de peau différentes?


imihna

Messages recommandés

Membre, Posté(e)
imihna Membre 14 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bonjour;

Dans cette petite vidéo de vulgarisation, plusieurs questions sont abordées:

Pourquoi il y a plus de gens qui ont une couleur de peau foncé dans les zones équatoriales et clair dans les zones nordiques?

Quelle est l’avantage et l’inconvénient d’avoir telle ou telle couleur de peau?

À quel stade de l’histoire humaine, sont apparus ces changements physiques?

Pourquoi la notion de race ne s’applique pas aux êtres humains?

Est-ce que le brassage génétique et les migrations engendreront la disparition d’un type de couleur dans l’avenir?

Quel est le rôle de la vitamine D?

le lien de la vidéo:

Quel est votre avis à ce sujet?

Merci et bonne journée.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Docteur Honoris Causa Es "Patati & Patata...", 59ans Posté(e)
BadKarma Membre 12 110 messages
59ans‚ Docteur Honoris Causa Es "Patati & Patata...",
Posté(e)

Pour faire hièche les racialistes, faut bien les occuper...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 103ans Posté(e)
LAKLAS Membre 10 621 messages
Maitre des forums‚ 103ans‚
Posté(e)

Ça doit être une histoire d'ensoleillement non ???

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 104ans Posté(e)
bondgers Membre 1 508 messages
Baby Forumeur‚ 104ans‚
Posté(e)

Je suis d'accord avec la vidéo, sauf quand le mec affirme qu'il n'y a qu'une seule race humaine. En fait il n'y a plus qu'une seule espèce humaine, mais celle-ci a colonisé divers habitats, et au fil du temps des spécificités sont apparues ce qui a créé autant de races différentes: européens, africains, asiatiques, inuits, indiens, aborigènes...

Le problème c'est que le mot "race" est devenu tabou car ça fait penser à "raciste", "sale race" etc. Et donc les anti-racistes veulent affirmer qu'il n'y a qu'une seule race pour tenter de résoudre le problème, ça me gêne pas, mais en réalité... il y a bien plusieurs races ;) Mais il est vrai qu'on peut aussi utiliser d'autres mots, comme "ethnie", "peuple"...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Explorateur de Nuages, 44ans Posté(e)
Pheldwyn Membre 17 812 messages
44ans‚ Explorateur de Nuages,
Posté(e)

mais en réalité... il y a bien plusieurs races ;) Mais il est vrai qu'on peut aussi utiliser d'autres mots, comme "ethnie", "peuple"...

Sauf qu'une race est un découpage subjectif, non biologique.

Tu va tracer un trait entre deux groupes d'individus (basés sur un ensemble de critères physiques et/ou de zones géographiques), créant une "population" avec ses statistiques biologiques ... mais tu vas au final séparer des individus génétiquement davantage proches entre eux qu'avec la "race" où tu les as rangé.

Car même si certaines spécificités se sont développées du fait d'un découpage géographique des populations, il faut noter que, déjà, le métissage de ces même populations a eu - et a - l'effet inverse

De plus, de nombreuses spécificités pré-existantes entre les individus de l'espèce humaine ont continué d'exister au sein de chaque groupe, ce qui fait qu'un individu peut posséder :

- des spécificités propre à son groupe face à d'autres groupes

- mais surtout des spécificités (qu'il partagera avec d'autres individus d'autres groupes) qui le rendent différent des autres individus du groupe où tu l'auras rangé

Cela implique qu'on ne peut tracer de frontière nette entre ces groupes d'humains.

Sauf à ne considérer QUE les quelques spécificités développées par l'enfermement géographique (enfermement qui n'existe pas non plus en tant que tel sauf à de très rares exceptions) et les mutations cloisonnées dans ces conditions.

Mais ne considérer que ces quelques spécificités n'a pas scientifiquement de réel intérêt, aussi ce découpage n'a pas réellement de sens.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 104ans Posté(e)
bondgers Membre 1 508 messages
Baby Forumeur‚ 104ans‚
Posté(e)

Je suis d'accord avec toi, le concept de race n'est pas très précis, contrairement au concept d'espèce. Mais si on évite d'utiliser le terme "race" chez les humains c'est bien à cause des problèmes de racisme. En effet chez les animaux le mot "race" ne pose pas de problèmes, et c'est très pratique pour désigner telle ou telle spécificité, ou un mélange entre telle ou telle race. Mais chez les humains on préfère dire par ex "d'origine africaine" ou "de type nord-africain". Ca revient au même mais ça fait moins raciste ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Tolan2 Membre 799 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Quelques bémols à la vidéo:Il y a quelques contre-exemples aux peaux blanches vers le Nord:

Les esquimaux qui vivent depuis des millénaires proche de l'Artique, n'ont pas la peau blanche.

Dire qu'il n'y a clairement pas de races humaines, c'est plus de l'idéologie que de la science.

S'il n'y avais que des Britaniques, des congolais, des Chinois et des Aborigènes d'Australie, on pourrait facilement définir des races précises. Mais il y a plein de peuples intermédiaires ayant des caractéristiques des uns et des autres, qu'essayer de mettre des frontières géographique devient impossible.

Pour les animaux, par exemple le tigre.

Il serait originaire de Sibérie, et aurait migré vers le sud il y a seulement 10 000 ans.

En s'adaptant aux différents climats et conditions, plusieurs sous-espèces seraient apparus.

Pour l'homme, ça fait plus de 30 000 ans qu'il a quitté l'Afrique, donc il a eu le temps d'avoir fait des sous-espèces.

On nous dit qu'il y a eu suffisament de brassage génétique pour qu'aucun peuple ne soit assez longtemps isolé pour créer une sous-espèce.

C'est vrai et faux: faux pour les aborigènes d'Australie, en partie vrai pour les Européens.

Mais le brassage génétique n'a jamais été complet: plusieurs migrations ont eu lien vers l'Europe, mais aucune n'est venue d'Afrique par exemple, depuis la sortie de ce continent.

Tous les humains ont les mêmes gènes (c'est sur les allèles qu'il y a des différences), ce qui pouverait qu'il y a une seule sous-espèces chez les humains.

J'aimerais savoir si c'est pareil pour les tigres.

Car pour les tigres, on les classe en sous-espèces, alors que peut-être, ils ont aussi les mêmes gènes entre eux!

Bref, je trouve que la conclusion sur la non-existance des "races" humaines n'est pas encore faite!

Et je trouve dommage qu'en France, on détourne facilement la science par idéologie et surtout très dommage que les anti-racistes pensent qu'en prouvant que les races n'existent pas, cela arrêtera le racisme.

Le racisme n'est pas basé sur le fait qu'il existe des races, mais basé sur l'inégalité des races.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Explorateur de Nuages, 44ans Posté(e)
Pheldwyn Membre 17 812 messages
44ans‚ Explorateur de Nuages,
Posté(e)

Le racisme n'est pas basé sur le fait qu'il existe des races, mais basé sur l'inégalité des races.

Il est basé sur les deux, car quand bien même des groupes raciaux pourraient-ils être établis, le raciste aurait tôt fait de généraliser à l'ensemble des critères arbitraires : car c'est cela qui définit l'idée de raciste, la généralisation, avant même une quelconque hiérarchisation.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Henry Martin Membre 4 459 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

C'est pour faciliter l'organisation des matchs de foot : les rouges à droite et les bleus à gauche.

C'est pratique aussi en cas de guerre.

Pour savoir qui donne les ordres dans les plantations aussi. :sleep:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, scientifique, Posté(e)
Répy Membre 20 345 messages
scientifique,
Posté(e)

Quelques bémols à la vidéo:Il y a quelques contre-exemples aux peaux blanches vers le Nord:

Les esquimaux qui vivent depuis des millénaires proche de l'Artique, n'ont pas la peau blanche.

Dire qu'il n'y a clairement pas de races humaines, c'est plus de l'idéologie que de la science.

--------------------

Pour les esquimaux, (peuple Inuit) sont de "race" jaune puisqu'ils sont venus de Mongolie il y a 25000 ans en passant sur les glaces de l'actuel détroit de Béring qui était aussi large que la France tant le niveau des océans était bas. Une autre preuve que ce sont des asiatiques ce sont leur langues et dialectes voisins de ceux de mongolie et du nord japon.

Un autre peuple des glaces est lui à peau bien blanche : les lapons (peuple sami) de Finlande qui eux sont blanc de peau et sont des caucasiens. le finlandais comme le hongrois et le basque sont des langues agglutinantes (indépendantes) et très anciennes qui n'ont aucune parenté avec les autres langues d'Europe.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 150ans Posté(e)
chanou 34 Membre 20 119 messages
Maitre des forums‚ 150ans‚
Posté(e)

Il est basé sur les deux, car quand bien même des groupes raciaux pourraient-ils être établis..........

Mais c'est de fait établi dans certains cas de figure ; lorsqu'on remplit le formulaire pour le dépistage combiné de la trisomie 21, il faut renseigner un item intitulé "origine géographique"...parce que les normes ne sont pas les mêmes selon cette origine, justement. Et il faut en tenir compte pour rendre un calcul de risque pertinent.

http://www.laboffice...nvier_2014_.pdf

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Explorateur de Nuages, 44ans Posté(e)
Pheldwyn Membre 17 812 messages
44ans‚ Explorateur de Nuages,
Posté(e)

Mais c'est de fait établi dans certains cas de figure ; lorsqu'on remplit le formulaire pour le dépistage combiné de la trisomie 21, il faut renseigner un item intitulé "origine géographique"...parce que les normes ne sont pas les mêmes selon cette origine, justement. Et il faut en tenir compte pour rendre un calcul de risque pertinent.

http://www.laboffice...nvier_2014_.pdf

Evidemment, puisque la population (population dans le sens génétique = groupes d'individu délimité par une zone géographique et se reproduisant essentiellement entre eux) dont est issu un individu peut donner des renseignements statistiques sur un risque génétique.

Mais une population n'a pas le sens d'une race : le premier critère d'une population en génétique est son enferment, avant tout spatial.

Alors que la notion de race s'intéresse avant tout à une batterie de critères physiques (couleur de la peau, par exemple), critères qui impliquerai des sous-divisions de l'espèce qui seraient au final indépendantes du lieu ou se situe l'individu. Ainsi un blanc et un noir ne serait pas de la même race, même s'il font partie de la même population génétique (ie le même lieu) depuis des générations.

Par ailleurs, la notion de population en génétique sert encore une fois à une considération statistique : elle intègre de fait une subjectivité, reconnaissant de base l'impossibilité de tracer une frontière stricte autour d'un ensemble d'individus, forcément poreux envers les populations voisines.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 150ans Posté(e)
chanou 34 Membre 20 119 messages
Maitre des forums‚ 150ans‚
Posté(e)

Evidemment, puisque la population (population dans le sens génétique = groupes d'individu délimité par une zone géographique et se reproduisant essentiellement entre eux) dont est issu un individu peut donner des renseignements statistiques sur un risque génétique.

Non, là c'est carrément les normes biologiques qui changent selon l'origine ; le taux hormonal normal de la PAPP A n'est pas le même selon qu'on a affaire à une africaine, une asiatique ou une européenne.

Petits extraits ;

PAPP-A was 57% higher in women of Afro-Caribbean origin, 3% higher in South Asians, 9% higher in East Asians....

in Afro-Caribbean women, the median PAPP-A was increased by 55% and the free beta-hCG increased by 11%. In south Asian women, the PAPP-A was increased by 8% and the free beta-hCG decreased by 7.5%. In Oriental women, the PAPP-A was increased by 9% and the free beta-hCG by 6%.

http://www.ncbi.nlm....pubmed/15906426

http://www.ncbi.nlm....pubmed/18432600

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Tolan2 Membre 799 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Il est basé sur les deux, car quand bien même des groupes raciaux pourraient-ils être établis, le raciste aurait tôt fait de généraliser à l'ensemble des critères arbitraires : car c'est cela qui définit l'idée de raciste, la généralisation, avant même une quelconque hiérarchisation.

Je ne partage pas ce point de vue.

C'est comme si pour lutter contre l'homophobie, on dirait que l'homosexualité n'existe pas.

C'est sûr que si il n'y aurait pas d'homosexuels, il n'y aurait pas d'homophobie.

Le savoir est toujours plus important.

On ne doit pas avoir peur de la vérité!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Explorateur de Nuages, 44ans Posté(e)
Pheldwyn Membre 17 812 messages
44ans‚ Explorateur de Nuages,
Posté(e)

Je ne partage pas ce point de vue.

Lequel exactement ?

Car j'ai l'impression que tu ne réponds pas à mon message où je me plaçais dans le cas où les races existeraient : elles ne permettraient pas pour autant de définir un individu.

Tout comme le sexe ne permet pas de définir un individu : toutes les femmes ne sont pas des clones, tous les hommes non plus.

Or, l'idée du racisme, c'est bien de classer les gens selon leur races pour déterminer ce qu'ils sont.

Que les races existent ou non, ça ne change rien à l'arbitraire de la démarche.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Explorateur de Nuages, 44ans Posté(e)
Pheldwyn Membre 17 812 messages
44ans‚ Explorateur de Nuages,
Posté(e)

Non, là c'est carrément les normes biologiques qui changent selon l'origine ; le taux hormonal normal de la PAPP A n'est pas le même selon qu'on a affaire à une africaine, une asiatique ou une européenne.

Et donc pourquoi "Non" par rapport à mon propos ?

Il s'agit bien de l'observation statistique de différences génétiques selon des populations.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 150ans Posté(e)
chanou 34 Membre 20 119 messages
Maitre des forums‚ 150ans‚
Posté(e)

Et donc pourquoi "Non" par rapport à mon propos ?

Il s'agit bien de l'observation statistique de différences génétiques selon des populations.

Nous sommes d'accord...j'ai donc dû mal comprendre. Désolée.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Chercheur de ciel, 37ans Posté(e)
Quasi-Modo Membre 16 755 messages
37ans‚ Chercheur de ciel,
Posté(e)

Scientifiquement parlant c'est bien Pheldwyn qui a raison dans cette discussion!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Anarchiste épistémologique, 48ans Posté(e)
kyrilluk Membre 7 678 messages
48ans‚ Anarchiste épistémologique,
Posté(e)

Sauf qu'une race est un découpage subjectif, non biologique.

Voui, comme les couleurs. Comment definissons nous la couleur rouge comparee a la couleur jaune? A quel moment quelque chose est rouge, ou orange ou jaune?

rainbow-colors-design.jpg

Le faite que de definir une couleur comme rouge a une dose d'arbitraire et subjective, est-ce que cela rend ce genre de classification inutile ou sans fondement scientifique?

Bien sur que non. Idem pour les races.

Il y a des aspects subjectifs dans ce qui determine une race et d'autres aspects objectifs.

Tu va tracer un trait entre deux groupes d'individus (basés sur un ensemble de critères physiques et/ou de zones géographiques), créant une "population" avec ses statistiques biologiques ... mais tu vas au final séparer des individus génétiquement davantage proches entre eux qu'avec la "race" où tu les as rangé.

Car même si certaines spécificités se sont développées du fait d'un découpage géographique des populations, il faut noter que, déjà, le métissage de ces même populations a eu.

Sauf que il ne peut pas y avoir de metissage si il n'y a pas de races. Tu te contredis.

Si la probabilite d'avoir un certains ensemble de traits etait toujours egales, quelque soit l'origine geographique des gens, alors oui, les races n'existerais pas. Mais c'est faux. La plupart des gens appartiennent a une race et le metissage ne concerne qu'une infime minoritee de personne (au niveau du monde), auxquel d'ailleur j'appartient.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×