Aller au contenu

Bonsoir à tous, c’est Fabcan qui vous parle


Messages recommandés

Jedino Membre 47 717 messages
Jedi pas oui, jedi pas no‚ 25ans
Posté(e)

Bonsoir à tous, c’est Fabcan qui vous parle. Il en a besoin. Grand besoin. Comme souvent, il emmagasine un trop plein de sentiments qu’il ne garde que pour lui, jusqu’au moment de l’explosion. Ce moment où il se décide à mettre des mots sur son ressenti pour faire régner l’ordre dans un désert de chaos. Alors pour ceux qui prennent le train en route, j’ai 23 ans. L’année dernière, j’étais en prépa agrégation de mathématiques. Pour ceux qui connaissent les prépas, c’est un enfer quotidien, et personnellement, j’étais en train de couler comme il m’arrive bien souvent. A cette époque la, j’étais souvent sur ce forum.

J’ai fait la connaissance d’une femme. Une jeune quadragénaire. De fil en aiguille, elle m’a donné son numéro, on a continué a bien discuter et à délirer. Elle a osé m’appeler, le courant est bien passé au tel. Pour tout dire, j’ai du passer 3h avec elle le premier soir, alors qu’en temps normal, j’ai bien de la peine à tenir plus de 30s avec les gens que j’apprécie le plus. On a continué à s’appeler. Puis le jour est venu ou elle m’a invité chez elle. J’ai donc pris le train et je suis monté la voir (et oui, j’avais à la base l’idée d’y aller à pied, mais la distance de 800km m’a légèrement effrayé). Je suis un grand anxieux de nature, et pourtant, pendant tout le trajet, j’ai été serein. Comme apaisé. Ce sentiment de grande force qui ne m’habite que rarement, celui ou je suis capable de réussir tout et n’importe quoi, était présent en moi. Je n’avais jamais vu sa photo, c’est ainsi que sur le quai de la gare de Lyon, j’ai découvert une très jolie femme. Non en fait le mot est faux. Elle n’était pas jolie. Elle était charismatique. Moi, le grand ours mal léché, le loup solitaire, je venais m’engager dans ma première relation amoureuse avec une femme à l’âge de 23 ans (j’suis vachement précoce !), et sans doute la dernière. Mais ça, je ne le savais pas encore à l’époque.

Pendant le week-end, il s’est passé ce qu’il s’est passé, je ne vais pas vous faire un schéma (d’ailleurs, je dessine tellement bien, que je serais capable de vous croire aux éléphants roses qui volent à la place de choses véridiques). Hélas, il a bien fallu que je rentre sur Marseille. Et ce n’est pas tout, j’avais un concours à passer, même si je ne croyais plus en mes chances. Je suis donc remonté la voir uniquement 2 mois après. Cette fois la à encore été magique. Puis il m’a encore fallu revenir dans la sublime ville que je déteste et qui se nomme Massilia pour les intimes. Et la patratra, j’ai été assez con pour réussir les écrits de mon concours. J’ai donc passé 3 mois à trimer comme un fou pour tenter d’avoir les oraux. Je n’ai donc pas eu l’occasion de remonter la voir. Puis elle a décidé de venir me voir en vacances 10 jours chez moi. Ce fut la donc la 3ieme fois que je l’ai vu de ma vie, et c’était la dernière. Ces 10 jours sont dans les meilleurs moments de ma vie. Franchement. Je n’ai pas de mots pour les décrire, et même si je les avais, ils n’arriveraient jamais à représenter l’être en soi.

Après ces vacances, elle est remonté sur Paris. Moi je suis resté sur Marseille pour travailler, because, j’avais raté mes oraux, puis je suis parti en vacances avant de reprendre les cours dans la foulée. Je n’ai réellement pas eu le temps de remonter la voir. Elle m’a fait la gueule. Puis elle m’a refait la gueule parce que je ne montais pas la voir. C’est vrai qu’en bossant 6 ou 7 jours sur 7, je n’avais pas vraiment le temps pour ça. Ni l’argent non plus, vu que je suis un pauvre étudiant. Je lui ai proposé d’arrêter notre relation. Elle a réaffirmé vouloir me voir pendant les vacances de novembre. Ok, j’ai pris les billets de train.

Et puis patratra, quatre jours avant de se voir, on se dispute. Il était 21h, elle m’appelle. J’étais en train de travailler (sur l’inversion de Fourier sur l’Espace de Schwartz, je m’en rappelle très bien). Je fais l’effort de décrocher le téléphone. On se parle 2min, une cousine qu’elle n’a pas vu depuis 20 ans l’appelle, elle me raccroche limite au nez pour parler à cette femme. Deux jours tard, la veille de ce revoir, je reçois un texto moisi de trois lignes me disant que c’est fini et qu’elle ne veut plus me voir. Par la suite, je n’ai plus eu aucune nouvelle si ce n’est 3 textos moisi d’elle qui transpirait le sentiment de culpabilité. Elle n’a pas agit avec la classe qui caractérisait pourtant si bien cette personne. Il y a une phrase de Kant que j’aime bien : « La morale n’est donc pas à proprement parler la doctrine qui nous enseigne comment nous devons nous rendre heureux, mais comment nous devons nous rendre dignes du bonheur » Bien entendu, elle a retrouvé un mec dans la foulée et m’a totalement oublié. Qu’elle soit heureuse.

Bon, c’était pour planter le décor. J’espère que l’on me pardonnera le médiocre de ma narration, mais c’était pour fixer le cadre. Et je suis loin d’exceller en cela. Maintenant, passons aux problèmes métaphysiques et ça, je gère sa maman. Je n’arrive pas à l’oublier. Alors oui, c’était une histoire impossible. Une quadragénaire habitant à 800 bornes en couple avec un marmot de 23 ans comme moi, c’était incongru. Mais voila, et ce depuis toujours, seul l’impossible me motive et me fait rêver. Je suis incapable de m’impliquer dans du trivial car ça ne m’intéresse pas. Et je passe mon temps à me casser les dents sur l’impossible car il porte bien son nom le coquin. J’en veux aussi à la société. C’est qui l’idiot qui à décrété qu’il était impossible à une vielle femme d’aimer un jeune homme ? Hein qui. Je veux savoir. En fait je ne veux pas. La société est un monstre qui broie l’identité individuelle. Elle fait de l’individu une masse. Et quand bien même on affirme au plus au point son existence singulière, on en est toujours à se retrouver caractériser dans les normes de la société. Donc enchanté, je suis Sébastien, 23 ans, j’habite à Sanary et je suis étudiant (c’est-à dire pas dans la vie active). Et oui, j’ai beau avoir eu une existence individuelle, celle si ce subsume sous mon identité sociale. Il est donc tout à fait réaliste de se dire que ce n’est pas pour rien que j’avais choisi depuis toujours de vivre ma vie de manière solitaire et célibataire.

Mais voila, j’ai été assez naïf pour tomber amoureux. Une grande maxime à toujours régis mon passé de non séducteur, et cette maxime devrait être universelle « nous sommes toujours responsable des personnes que nous séduisons ». Je ne peux pas lui en vouloir d’avoir rompu. Elle voulait un homme qui l’a soutienne. Moi j’étais à fond dans mes études. Et vraiment, tous ceux qui ont fait une prépa comprendront la difficulté de la tache. Je n’ai pas été présent pour elle. J’étais, et je suis toujours, un être en devenir. Elle, elle a fait son temps. Il lui reste un bout de présent, et c’est tout. Moi j’ai encore la possibilité de bâtir une famille et de réussir dans mon domaine professionnel. Je suis jeune, beau et intelligent (enfin d’après la société). Elle, il ne lui reste que des bouts de présents à vivre. Je comprends sa fureur de vivre l’éphémère. Sa volonté d’affirmer son être qui commence à lui échapper inévitablement.

Et pourtant, non, je ne comprends pas. Je ne suis pas un homme comme tous les autres. Oui, j’ai fait des fautes dans notre relation, mais c’est normal. Elle aussi en a fait. Elle me disait qu’elle me trouvait intelligent. Et c’était son compliment sur moi qui revenait en boucle. Mais franchement, je n’en ai rien à faire d’être intelligent. Etre intelligent, c’est quoi ? C’est juste une question de comparaison avec d’autres êtres humains. Je refuse à ce que l’on me compare aux autres. Et si on le fait, qu’on me compare aux plus grands pour se rendre compte à quel point je suis stupide. Non, la seule phrase que j’attendais, c’était « tu es important pour moi ». La il n’y a pas de comparaison. Il n’y a qu’un pur sentiment subjectif. Mais je n’ai jamais eu droit à cette phrase. Je n’ai jamais eu droit au « j’ai envie de te voir ». Dans ce cas la, comment me motiver à trouver la force de me surpasser pour monter la rejoindre ? Elle détestait les mots. Oui mais voila, sans communication, on ne va pas loin. Elle ne voyait que les actes. Or quel est le sens des actes si on n’en connait pas l’intention ?

Considérer les mots en soi, ils sont inutiles. Considérer les événements en soi, ils ne présentent aucun intérêt. Non, il faut comparer le binôme de Newton (désolé je commence à être perverti !), heu non le binôme événement/mots pour que tout cela ait un sens. Les mots permettent de représenter les événements, et les mots permettent de se réprésenter eux même ce qui permet de juger leur efficacité de représentation. Une relation ça se battit sur la communication. Aussi avec les actes. Je pensais, avoir suffisamment montré des deux, mais voila, ce n’était sans doute pas assez. Je n’ai pas été assez investi. J’ai vraiment du mal à l’oublier. Elle, elle n’a eu aucun problème. Quelques jours après, elle m’avait trouvé un remplaçant. Je lui souhaite d’être heureuse. Mais moi, je n’arrive pas à oublier. Je ne sais d’ailleurs pas comment les êtres humains arrivent à zapper les événements de leur vie aussi rapidement. Je suis de la race de ceux qui ne renoncent jamais. Et de ceux qui n’oublient jamais. Et qui n’ont pas pour habitude de changer facilement de direction et de voie.

Mais voila, j’ai été zappé, comme la société contemporaine aime à nous faire croire que l’éphémère et la surconsommation, c’est ce qu’il y a de mieux. Cette femme, c’est dit qu’il y aurait mieux ailleurs, elle m’a comparé, elle m’a jeté et elle est allée voir l’herbe plus verte ailleurs. Mais l’effet de nouveauté, il ne dure en généralement pas longtemps. Les difficultés font vite surface et soit on veut les affronter, soit on zappe. Vite zappons, ça risquerait d’être trop dur et de faire trop mal. Avec moi, ce qu’elle aurait eu, c’est un mec fidele à vie malgré son jeune âge. Et puis je dis ça, mais j’ai été incapable de soutenir un ami qui allait très mal. Je l’ai lâché comme un âne. Et j’ai aussi lâché mon grand-père avant qu’il ne décède. Je ne suis qu’un lâche qui se plait à se penser fort mais qui en fait est réellement faible. Un homme qui n’oublie pas, mais qui s’oublie. Je n’aurai pas oublié cette femme, mais cette femme sera oubliée quand elle aura dépassé la date de péremption pour les mâles. Mais moi, ai-je envie de l’oublier ? Je ne sais pas.

Il est très tentant de finir comme le solitaire de Copenhague, c’est-à dire Kierkegaard. Aimer une femme d’un amour éternel, et matériellement impossible. Et ainsi réaffirmer la force éternel le de l’amour. Le vrai. Le transcendant. Je ne suis qu’un con d’idéaliste romantique en fait. Ou alors, j’oublierais. J’oublierais sans doute. Il me faudra une autre femme pour ça. Je suis incapable de les séduire. Je suis un anti-séducteur. Ou pas. J’ai une femme à draguer présentement. Mais cela va encore aboutir à une histoire impossible s’il est toutefois possible de réussir à lui plaire. Et je n’ai pas envie de vraiment essayer de draguer ma prof. Mais passer à une autre femme voudra dire qu’il n’y a rien eu avec la femme dont je parle dans ce message. Et je n’ai pas envie d’oublier ce rêve éveillé que j’ai vécu. Enfin, j’ai un concours à avoir, on verra la suite après.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
magali 68 Membre 22 941 messages
L'espoir du flood.....‚ 50ans
Posté(e)

Waouhhh.....Jedi c'est long à lire, j'y est passé du temps mais c'était tellement intéréssant.

Belle histoire, j'aime beaucoup , fais nous encore révé, c'est génial.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité jamiroquai
Invité jamiroquai Invités 0 message
Posté(e)

Bonsoir,

Ce n'est pas une fiction Mag, c'est Fabcan (ancien du forum) qui nous fait partage à travers Jedino son vécu ...

Modifié par jamiroquai

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ptitepao Membre 12 807 messages
ptitevalseuse‚ 47ans
Posté(e)

Je passse juste saluer Fab.

Et pour le reste, les spécialistes du forum sauront mieux te conseiller que moi, alors simplement un mot, bien que je ne l'ai moi-même pas encore vraiment apprivoisé : patience...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Léna-Postrof Membre 6 765 messages
Ni dupe, ni soumise‚ 37ans
Posté(e)

Fabcan,

Novembre n'est pas si loin, il est tout à fait logique que tu sois encore en période de "deuil" si je puis dire. Certains en ont besoin, d'autre passent dessus...les êtres humains sont bien singuliers. Il n'est pas dit que la personne ne regrette pas de son côté, elle a peut-être une façon différente d'essayer d'oublier disons.

Ensuite tu cherches peut-être des relations au premier abord impossibles, parce que tu es toi-même "under construction". Le jour où tu seras "construit", posé, que tu auras validé tes concours (parce que tu vas finir par le charmer ce jury), peut-être iras-tu vers des relations plus simples, sans prises de tête.

Veux-tu bien arrêter de te pourrir le sang ? Tu es bien trop jeune pour cela. 23 ans c'est un âge où l'on est encore insouciant, où le poids de la vie n'est pas censé nous étouffer...et tu parais -mes confuses- vieux et grave.

Et puis la France a gagné au rugby, tu devrais être en jouasse ! *clin d'oeil*

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Timo-I Membre 21 857 messages
L'homme le plus malheureux du forum.‚ 29ans
Posté(e)

Je viens de lire ton message mais je me suis arrêté au milieu parce que bon, après c'est toujours la même chose.

Ce qu'il faut c'est surtout ne pas se prendre la tête avec des histoires comme ça, surtout quand il y a la distance à prendre en compte.

800 bornes, ce n'est pas rien, si elle t'a quittée, c'est surtout par rapport à ça et pas pour autre chose. Même toi tu te disais que ça faisait un peu trop et que tu ne pouvais pas te permettre ça. Donc bon.

Tu as accepter cette distance parce que c'était ta première femme. Moi aussi, j'ai connu ça, j'avais fait encore plus que ça, 2000 kilomètres, j'avais fait. Maintenant, je ne tombe plus dans le panneau.

Après le reste, c'est qu'il faut reprendre confiance en soi et se dire que ce n'est pas fini, faut toujours garder l'espoir de retrouver l'amour un jour. Il ne faut pas baisser les bras.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pti Charlot Membre 71 981 messages
Casse-couilles‚ 41ans
Posté(e)

T'as tiré ta crampe , c'est déjà ça .... biggrin.gif

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
VO2max Membre 2 513 messages
Forumeur alchimiste‚ 27ans
Posté(e)

Contente d'avoir de tes nouvelles Fabcan... :)

Tu ne cherches sûrement pas de conseils, cependant je peux te dire que l'être humain se remet de tout...Le temps fait oeuvre de tout, inéluctablement...C'est cruel et en même temps, ça nous permet de continuer à vivre et à avancer. Les souvenirs que tu as, tu ne les oublieras jamais, essaie seulement d'en tirer les leçons à bon escient pour ta future relation...L'important est de ne pas culpabiliser dans la mesure où tu as donné le maximum de ce que tu pouvais donner dans cette relation...Courage et bon vent Fabcan :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
casdenor Membre 11 203 messages
Bubon baveux de Belzébuth‚ 30ans
Posté(e)

Plusieurs choses que je retiens.

Ne crois pas qu'elle t'ais oublié parce qu'elle a trouvé quelqu'un d'autres. C'est possible que ce soit le cas. C'est possible que ça ne le soit pas. Tu ne le sais pas, tu ne le sauras jamais, ne fais donc pas de présomption. Celle que tu fais t'apportera rancune et frustration, idéalisation de l'amour et déception, et l'autre espoir et frustration.

Autre chose, avoir une nouvelle relation n'effacera pas l'ancienne. En fait, j'ai envie de dire que si elle l'efface, c'est qu'il y a un problème. On n'aime jamais quelqu'un comme quelqu'un d'autre. Les amours s'additionnent, et ne se recouvrent pas. Tu peux aimer quelqu'un d'autres. Si cet amour est le même que celui que tu as déjà ressenti, il disparaîtra rapidement, car ce sera le même, et il ne sera pas sur la bonne personne. Mais il y a d'autres amours possibles. Et aimer à nouveau ne signifie pas que tu n'aimes plus ou que cela n'est pas arrivé, mais que tu n'es pas bloqué.

Tu te considères comme faible ? Et ? Tu n'en aurais pas le droit ? Laisse toi le droit d'être faible par moment. La force c'est tomber sept fois, se relever huit, certainement pas ne pas tomber. On fait tous des erreurs.

Bon courage pour la suite.

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
le merle Membre 10 541 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

bonjour

ètre jeune et aimer une première fois est souvent difficile à oublier . cette femme cherchait peut-être une aventure avec toi mais ,il semble que la distance qui vous séparait fut le prétexte de la rupture .

bien sur , il serai tentant, d'expliquer de nouvelles hypothèses mais l'esprits peut souvent s'aventurer ou la réalité ne pénètre jamais , quoique ...?

on dit que , lorsque l'on tombe de cheval ,il faut remonter tout de suite pour ne pas garder un mauvais souvenir qui oblige à renoncer définitivement de retenter à nouveau l'expérience .

il est important pour toi de finir tes études car , cela ne dure qu'un temps et t'on avenir est encore devant toi .

d'autres aventures amoureuses t'attendent , elles surgiront quand tu ne t'y attendras pas .

quand à cette femme , elle ne pourra t'oublier car , tu à fait partis de sa vie pendant un certain temps et cela ne s'éfface pas aussi facilement .

bonne journée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mélanie Membre 1 842 messages
Forumeur alchimiste‚ 25ans
Posté(e)

Bonsoir,

Histoire joliment décrite même si l'on lit de la souffrance.

L'oublier? Je pense que ce ne sera pas possible. Crois moi. Mais penser à elle, y penser différemment, oui, c'est possible. Ce sont deux notions différentes qui passent par un moment de remise en question. Je ne dis pas que ça ce fera en un clin d'œil. Des mois, des années...

Respirer, Regarder, Ecouter... Ces trois verbes paraissent ne rien être, mais comme on dit, ne pas se fier aux apparences...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ingy Membre 273 messages
Forumeur activiste‚ 31ans
Posté(e)

On oubli jamais mais l'importance et l'intensité de son souvenir vont diminuer.

Un petit conseil : Pour l'instant concentre toi sur ton devenir professionnel car c'est difficile d'enchainer tout en même temps des fois

Les sentiments c'est toujours à double tranchant soit ça te tire vers le haut soit tu dégringoles et pas qu'un peu.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eclipsepartielle Membre 4 126 messages
Forumeur alchimiste‚ 100ans
Posté(e)

En même temps une femme de la quarantaine avec un homme de 20 ans elle doit vite s'ennuyer; Que tu sois intelligent ou pas il y aura quand même un décalage de maturité alors peut être qu'au début tu lui rappelles sa propre jeunesse mais bon ça ne dure qu'un temps; Ton histoire elle est peut être jolie mais elle devait forcément être éphémère;

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pti Charlot Membre 71 981 messages
Casse-couilles‚ 41ans
Posté(e)

Une eclipsepartielle quoi ..... biggrin.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jedino Membre 47 717 messages
Jedi pas oui, jedi pas no‚ 25ans
Posté(e)

Tu portes bien ton sous-titre :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Evasive Membre 19 607 messages
Dingotte à plein temps !‚ 88ans
Posté(e)

Je ne pensais pas lire un truc pareil sur quelqu'un qui m'appelait " mamy", on apprend à vivre hein petit scarabée.... Ton histoire est très profonde et émouvante , mais tu as encore quelques belles années devant toi, les quadra....c'est une autre histoire.

Merci Jedino de faire passer ce message :)

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité