eclipsepartielle

Membre
  • Compteur de contenus

    2 437
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de eclipsepartielle

  • Rang
    Forumeur alchimiste
  • Date de naissance 01/01/1918

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Lieu
    Partout

Visiteurs récents du profil

18 980 visualisations du profil
  1. Bah oui toutes les femmes parlent comme toi, pour elles un non c'est un non.....mais quand on regarde la réalité toutes les femmes ont cette tendance (qu'elles n'avoueront jamais) de tourner autour du pot.
  2. toutes les femmes disent non et pensent oui.....à partir de là......
  3. Non il ne s'agit pas d'un viol. De part ton attitude l'homme n'avait aucun moyen de savoir que tu ne voulais pas puisque tu l'as encouragé à continuer. Tu regrettes surement ce qui s'est passé, ce qui est compréhensible, mais tu ne peux pas dire qu'il y a eu viol. Justement il faudrait peut être lire la lettre avant de crier au loup !!!!
  4. Honnêtement j'ignore si la directrice est la meilleure personne à qui en parler. Souvent la seule parole d'un ado ne fait pas avancer les choses auprès du corps enseignant. Il y a parfois un directeur ou un enseignant qui sort du lot mais la plupart du temps, ils préfèrent tourner la tête. Si Facebook te fait peur, tu peux directement contacter une association de victimes de harcèlement. Souhaite tu que je te trouve les coordonnés ? Mais sinon sur Facebook, même sans t'exprimer toi même, tu peux lire les témoignages et les conseils donnés aux autres victimes. C'est comme ici, sauf que là bas ce sont des personnes directement concernées et qui ont l'expérience du terrain (psychologue, enseignant, parents...). Ici n'importe qui pourra te donner n'importe quels conseils et tu ne sais même pas à quel titre. Tu ignores tout des personnes qui te répondent sur forum fr.
  5. Le problème dans ce cas de figure, c'est que si il se passe quelque chose entre vous, il risque de se sentir mal dans la relation et ça risque d'être éphémère. C'est peut être aussi ça qui l'inquiète. C'est toujours assez compliqué de commencer une relation avec quelqu'un quand tu es dans le doute, parce que tu ne veux pas faire souffrir la personne quand il faudra rompre parce que ça ne fonctionne pas. Je pense que tu devrais peut être essayer de le convaincre de tenter un "CDD" soit ça marche et vous poursuivez ou soit ça ne marche pas et dans quelques semaines vous arrêtez. Le problème c'est que ce genre d'arrangement ça peut aussi aboutir à l'arrêt total de la relation, y compris amicale. A toi de réfléchir à si tu veux en prendre le risque ou pas.
  6. Si vous vous connaissez depuis plus de 10 ans, ça veut dire que tu connais aussi sa femme ? Tu ne ressens rien vis à vis d'elle ? Perso je suis restée amie avec mon premier petit ami, celui de mes 16 ans, j'ai connu ses femmes les unes après les autres. Franchement ça ne me viendrait pas à l'idée de coucher avec lui. J'ai éprouvé de l'affection pour certaines de ses femmes, de l'aversion pour la dernière (d'ailleurs bizarrement ce sentiment a été partagé par toute sa famille mais heureusement il a fini par ouvrir les yeux). En fait quand tu es ami avec quelqu'un depuis très longtemps, ça devient fraternel, et coucher avec ça me semblerait limite incestueux. Voilà ce que ça m'évoque en fait, une relation incestueuse. Mais quelque part l'inceste c'est une tentation normale dans "notre inconscient freudien"....... probablement depuis qu'elle est excitée par l'interdit !
  7. pour ou contre quoi ?
  8. nos enfants c'est du sérieux.....ce sont les seuls qu'on est certain d'aimer toujours
  9. Dans la vie il faut savoir prendre des risques mais en anticipant tout ce qui pourrait se passer pour pouvoir prendre des précautions. Tu as envie de partir alors part mais prend le temps de prévoir tout ce qui peut arriver......même si il y a toujours des imprévus de toute façon. Essaie de mettre un peu d'argent de côté pendant le temps qu'il te reste avant ton départ surtout.
  10. Si on n'est pas jaloux c'est que l'on a suffisamment confiance en soi même pour se dire que l'on a rien à craindre, que l'on peut passer de bons moments avec une personne sans crainte de la perdre parce qu'on sait ce que l'on vaut. On ne craint alors plus la rivalité. Quand on craint la rivalité c'est que l'on a une faible estime de soi même. Alors on veut "posséder" l'autre mais ça n'est pas de l'amour. Si l'homme peut "posséder" mieux que toi alors il partira avec une autre qu'il voudra aussi "posséder". "posséder" ça rassure mais ça n'a rien à voir avec les sentiments. Quand on aime alors on n'emprisonne pas l'autre, l'amour est un sentiment libre !
  11. la jalousie n'a jamais été une preuve d'amour......la jalousie ça vient d'un manque de confiance en soi même....
  12. J'ai rempli mais je n'ai strictement rien compris aux explications, ce n'est pas clair du tout et puis certaines questions sont redondantes voir parfois absurde.......demander à une personne qui peut avoir 60 ans si elle a peur de mourir jeune par exemple......!!!!!
  13. Si elle était consentante comme vous le dites plus haut, alors il n'y a pas viol. Il y a peut être un abus de faiblesse mais la "plainte" vient de qui ? de vous qui êtes perturbé par la possible sexualité de votre sœur ou par elle même ? Peut être devriez vous "cracher votre façon de penser" auprès d'un psychologue, ce qui me semble le plus approprié.
  14. Redescend un peu sur terre Lily ! tu as des problèmes de santé très contraignants et tu veux toujours mettre la charrue avant les bœufs. Fait les choses petit à petit si tu veux arriver à tes buts. Tu n'as pas encore validé de première année de licence que tu penses déjà au Master alors que tu as rencontré beaucoup de difficultés dans ton parcours. J'admire la persévérance mais il faut qu'elle soit construite sur de bonnes bases.
  15. Difficile de t'aider parce que j'ignore comment ça se passe au Canada. Le problème ce ne sont pas tes idées suicidaires mais ce qui t'amène à avoir ce genre d'idées....et apparemment il s'agit de ton mal être avec les autres. C'est ce problème là qu'il faut régler et c'est de ça qu'il faut que tu discutes avec tes parents. Une fois ce problème réglé, tu n'auras plus d'idées suicidaires. Après c'est très difficile comme situation et pourtant très très courant. Sur Facebook tu peux trouver des groupes de victimes de harcèlement scolaire avec lesquelles tu pourras discuter. Discuter avec d'autres personnes qui vivent la même situation ça pourra surement t'aider. Le fait que tu sois maigre te met mal à l'aise mais il pourrait en être de même si tu était gros, handicapé, chauve, toute différence est mal perçue par les autres.....jusqu'au jour où l'on parvient à faire une richesse de cette différence. Le jour où le fait d'être maigre, tu t'en ficheras, alors tu auras grandi et tu auras dépassé une étape. C'est ça la vie, c'est d'avoir le courage de dépasser des étapes les unes après les autres. Et parfois on se plante, on se casse la figure, mais ce n'est pas grave parce qu'on a toujours la possibilité de se relever et que, de chaque échec tu apprends. Tu as la vie devant toi ! alors parle et explique ton mal être à tes parents. Explique leur que tu te fais frapper par les autres et que tu te sens très mal. Tes parents t'aiment alors ose !!!