eclipsepartielle

Membre
  • Compteur de contenus

    2 864
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de eclipsepartielle

  • Rang
    Forumeur alchimiste
  • Date de naissance 01/01/1918

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Lieu
    Partout

Visiteurs récents du profil

19 692 visualisations du profil
  1. C'est justement une richesse le fait que chaque femme (et homme) soit différent(e) au niveau sexuel, sur ses goûts et ses attentes. Comme ça on ne peut pas appliquer une méthode identique et on doit faire l'effort de découvrir l'autre dans une relation.
  2. Ben moi ça m'arrive de ne pas avoir envie de préliminaires et d'avoir juste envie de faire l'amour sauvagement. Je peux même y prendre sacrément de plaisir. Est ce que je suis donc en droit de te dire que je te trouve anormale parce que toi ce n'est pas le cas ? non bien sûr ! Donc cette fille c'est pareil, elle est toute à fait normale sauf que c'est une grande sensible et une grande musicienne. Rien à voir avec son mari qui est quelqu'un d'hyper attentionné parce qu'ultra sensible lui aussi. Ben ouais quand on est sensible il est préférable de se mettre en couple avec un autre sensible sinon on passe pour un alien
  3. Tu les cumules ces sujets
  4. Je pense que si c'est envisageable au début d'une relation, ça l'est beaucoup moins une fois que les sentiments s'en mêlent. Moi je suis jalouse.......donc monsieur peut faire ce qu'il veut mais pas devant moi.
  5. Tu sais je pense que beaucoup d'hommes doutent d'eux mêmes à ce sujet. Paradoxalement c'est même souvent les hommes qui doutent le plus d'eux mêmes à ce sujet qui sont les meilleurs amants. Juste parce qu'ils se préoccupent de l'autre. Tu devrais peut être discuter avec elle quand vous vous retrouvez en contexte intime sur l'oreiller. C'est la communication qui permet d'avancer donc juste lui demander ce qu'elle aimerait, ce qu'elle apprécie....sans insister et puis tu verras bien si elle revient sur le sujet. Mais si la communication à ce sujet est tabou alors je suppose que le plaisir est tabou également pour elle. Ce qui peut aussi créer une difficulté à se lâcher et à prendre du plaisir, dans ce cas ce serait pareil avec n'importe quel autre homme. Une femme ne peut pas prendre de plaisir pendant la pénétration si elle n'accepte pas psychologiquement de lâcher prise et tu ne peux pas faire grand chose à ce niveau. Parfois c'est juste une question de temps et parfois c'est plus compliqué. Et puis la pénétration ce n'est pas obligatoire non plus à chaque rapport hein une syncope carrément ?
  6. Et du coup il est probable que ta copine se "venge" sur ses subordonnés, c'est malheureusement ce que l'on retrouve souvent comme processus. Un bon manager n'a pas à montrer son statut de dominant et à agir comme un dominant. Un bon manager doit au contraire être à l'écoute des autres. C'est son charisme qui doit faire que les autres le respectent et pas la crainte. Malheureusement il y a trop de managers qui n'en ont pas la carrure.
  7. Oui ça je le sais mais avoir conscience de soi-même, de ses forces et de ses faiblesses, ça permet aussi d'éviter de s'écrouler. J'ai vécu la même chose que ta copine il y a peu de temps, avec du recul je vois les failles des autres mais aussi les miennes. ça me permet d'y réfléchir pour les dépasser même si je suis encore morte de trouille. La "faute" n'est jamais unilatérale. Le principe de domination/soumission est très intéressant à analyser. Je suis avec un homme qui a un poste professionnel très dominant et qui dans sa sexualité est très soumis, le contraste est très étonnant. J'essaie de replacer les choses dans le principe d'égalité entre nous....dur dur
  8. plus sérieusement comment le ressentez vous qu'une femme à un orgasme ? (hormis dans l'attitude de celle ci)
  9. Quel est l'intérêt de le savoir ? En tout cas chez moi ça se sait très vite et mon partenaire ne se pose pas la question c'est une faute professionnelle. Dans certains métiers c'est passible d'une peine de prison même si les tribunaux ne vont jamais jusque là à ma connaissance.
  10. Non parce qu'on est capable de percevoir la différence entre le tolérable et l'excès. Mais ça permet aussi de se rendre compte que l'on peut avoir ce genre de pathologie et demander un avis médical. Tu imagines la souffrance d'une personne qui présente une pathologie et qui ne le sait pas. On sent toujours quand quelque chose cloche et ça fait du bien de pouvoir mettre un nom dessus.
  11. non je n'ai pas vu cette image..... si un médecin transmet des radios à un journaliste, il y a une sacré faute professionnelle et pour y gagner quoi ? nuire ?
  12. Pour moi ce n'est pas aussi important que ça. Parfois je peux prendre beaucoup de plaisir sans atteindre l'orgasme et je n'en serais pas frustrée, c'est donc que les femmes sont très différentes les unes des autres
  13. J'ai des journalistes dans mon cercle amical.......ça me donne une perception peut être différente.....toute réalité peut être interprétée pour argumenter un point de vue dans un sens comme dans l'autre. Donc non je ne crois pas forcément ce que va dire un journaliste. D'autant plus que j'ai approfondi un sujet sur lequel les spécialistes ne sont pas forcément en accord, ce travail d'analyse m'a apporté beaucoup et m'a rendu beaucoup plus méfiante avec tout. L'information peut aussi servir à autre chose qu'à informer........
  14. C'est fou ça, est ce qu'il y aurait une majorité d'introvertis sur les forums ? c'est probable si on analyse un peu.... alors que dans la vie réelle j'ai l'impression de voir beaucoup plus d'extravertis.
  15. Parce que je pensais que pour les femmes l'orgasme n'était pas le plus important mais pour les hommes je pensais que si. Si tu fais l'amour avec un homme est qu'il ne jouit pas, il est frustré non ?