Aller au contenu

Financer l’allocation universelle : c'est possible...

Messages recommandés

RocketLuncher Membre 1639 messages
La racaille du forum‚
Posté(e)

C'est un choix de société.

Choix qui n'a rien à voir avec l'appartenance à une classe, puisque ces sommes sont accordé à tous.

Tu devrai arrêter de penser systématiquement les choses en terme de lutte des classes.

Cette allocation vise à consacrer ton droit à la vie, comme dépassant la seule question de ton utilité sociale.

Il s'agit de savoir si c'est la société qui n'existe que pour être utile aux humains, ou si ce sont les humains qui n'existent que pour être utiles à la société.

C'est un choix qui concerne toutes les classes, et vise à offrir un confort à tous. Celui de leur assurer que leur survie ne sera jamais remise en cause. Qu'ils perdent leur travail, qu'ils soient ruiné brutalement, qu'ils aient un accident, qu'ils aient une dépression ou un traumatisme les obligeant à "faire une pause".

ça concerne tout être humain !

Ce qui peut sembler difficile à accepter, c'est qu'elle remet en cause un "principe" avec lequel on a l'habitude de penser : "Tes revenus ne doivent provenir que de ton salaire".

Il s'agit effectivement de poser chaque personne comme "actionnaire" de la civilisation, et profitant des bénéfices commun de cette société. Avec la répartition la plus juste possible des bénéfices : une vie = une action.

Bénéfice = ce qui reste après avoir payé les salaires à ceux qui ont apporté leur travail.

Les gens qui travaillent touchent aussi ces bénéfices. Et EN PLUS du payement de leur salaire à leur juste valeur.

Après, RocketLuncher, je comprend ton envie de supprimer tous les actionaires, les intérêts du capital, les rentier, les plus value boursière ou commerciale... pour ne construire une société basé que sur les salariés, et rien d'autre.

Mais dire que tes revenus ne doivent provenir que de ton salaire signifie que tu n'as pas le droit à la vie. Seulement à la vie "utile". Et qu'une fois que tu ne travaille plus, tu n'as plus qu'à crever.

Cette allocation ne nécessite pas de révolution.

Elle accorde aussi la possibilité d'être utile autrement qu'en étant salarié. (faire des recherches scientifique, faire du bénévolat, faire de l'art à but non commercial, mais réellement artistique. )

Qui plus est, ce confort facilite énormément la prise de risque individuel, l'entreprenariat, l'innovation, la libre entreprise. Puisqu'il ne s'agira plus de risquer ta vie pour le faire.

En plus, en déconnectant la notion de "survie" de la question des salaires. Ils pourront être négociés à leur juste valeur. Sans exploitation de la survie pour les esclavagistes, sans "chantage" à la nécessité ou aux bons sentiments pour les "salariés profiteur".

Le salaire sera simplement à la mesure de sa valeur réelle, car il ne sera plus vital.

Après, je suis d'accord. ça entre en complète opposition avec l'idéologie qui considère que chaque humain n'est sur terre que pour servir.

Je comprends également ton point de vue. Mais là où je suis en opposition avec ce que tu dis, c'est sur le principe de toucher de l'argent sans rien faire.

Je suis d'avantage pour débloquer des fonds à la limite pour récompenser les méritants. Désolé, des gens qui se lèvent à 5h, qui bossent de nuit, on en a besoin.

Comment tu vas chercher le pain à la boulangerie si celle ci est fermée ?

D'où la nécessite, et la juste cause de leurs monter leurs revenus.

Je suis conscient que ce n'est pas charitable ce que je dis, mais même sans parler de société, même si on revient au temps de la préhistoire, avant, si tu chassais pas, tu pêchais pas, tu te défendais pas tu ne survivais pas plus... Tu restais pas à l'ombre d'un arbre à rêvasser pendant que les autres se tuaient à ramener le gibier. Si toi tu ramenais pas le tien, tu crevais..

La société, c'est ni plus ni moins que le reflet du monde dans lequel on vit.

Faire des dons généreux, même si ça part du plus noble des sentiments, ça occasionne forcément de l'injustice. Et c'est cet argument que je mets le plus en avant. Désolé, quelqu'un qui touche sans mettre la main à la patte, c'est dégueulasse par rapport à celui qui les gagne...

On a besoin de favoriser le travail, d'encourager la productivité, on a besoin d'ouvrier comme de cadre, d'où l'intérêt de préférer les récompenser eux.

Je trouve anormal qu'en France (et peut être dans d'autres pays), on a beau bossé, faire le meilleur rendement de l'entreprise, et à coté ne pas pouvoir se loger ou très mal ? Je trouve ça aberrant. Que quelqu'un qui soit inactif n'ait rien... Aucun être humain ne mérite de dormir à la rue, mais il n'empêche que ça rentre dans la logique de notre monde. Mais que quelqu'un qui participe à l'économie, qui en chie tous les jours, et qui derrière se retrouve bloquer... Aberrant excuse moi...

Si l'argent on ne va pas le chercher, il viendra pas tout seul. Et vouloir inciter à penser le contraire, ce n'est pas rendre service réellement.

En plus, je vois pas comment tu veux financer l'alloc universelle autrement qu'en montant les impots. Or si les impôts montent, les prix flambent. T'as vu les prix actuellement ? Avec 100€ tu fais quoi exactement au jour d'aujourd'hui ?

Avec 500€ tu vas faire quoi de plus, surtout si les coûts augmentent derrière ?

C'est purement de l'argent gaspillé, ça ne luttera nullement contre la pauvreté, et ça ne fera qu'aggraver la crise...

On ne peut pas faire le généreux, on ne peut pas déprimer, ou avoir une baisse de régime. C'est un luxe qu'actuellement, on ne peut pas se permettre.

Modifié par RocketLuncher

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Blatte Membre 3683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

En plus, je vois pas comment tu veux financer l'alloc universelle autrement qu'en montant les impots. Or si les impôts montent, les prix flambent.

Whattt ???

T'as vu les prix actuellement ? Avec 100€ tu fais quoi exactement au jour d'aujourd'hui ?

Euuuuuuh, il n'a jamais été possible de vivre avec 100 euros (soit 600 francs environ) par mois, et ce n'est pas une question d'impôt :hehe:

Modifié par Blatte

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pasdepseudo Membre 711 messages
Forumeur forcené‚ 30ans
Posté(e)

Comment financer le revenu de base : http://revenudebase.info/comprendre-le-revenu-de-base/financement/

Il n'y a aucun problème pour financer un revenu de base.

Le seul problème est nos vieux schémas de compétition, de profit, de chacun pour soi, de méritocratie qu'à instaurer notre système économique destructeur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
RocketLuncher Membre 1639 messages
La racaille du forum‚
Posté(e)

Whattt ???

Les impôts que les entreprises paient... ils sont philantrope tu crois ? ils vont pas chercher à élargir la marge nette ?

Euuuuuuh, il n'a jamais été possible de vivre avec 100 euros (soit 600 francs environ) par mois, et ce n'est pas une question d'impôt :hehe:

Je parle pas de vivre... Mais en franc, soit il y a 20ans, on économisait davantage, on avait beaucoup plus de plan d'épargne.

Ose dire que le prix du carburant ne s'est pas envolé ?

De quoi est constitué le prix ttc du carburant si ce n'est pas d'impôts ?

Modifié par RocketLuncher

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blatte Membre 3683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Les impôts que les entreprises paient... ils sont philantrope tu crois ? ils vont pas chercher à élargir la marge nette ?

210 Milliards de dividendes versés, tu les trouves affaiblis à cause des impôts toi ?

Et ce ne sont pas les impôts qui posent problème, mais la répartition des richesses et le carnet de commande. Les impôts servent à améliorer les conditions de chacun, avec un "retour sur investissement" soit en nature (efficacité des employés améliorées grâce aux déplacements facilités, des formations de haut niveau et une bonne santé) soit en espèce sonnante et trébuchante faisant circuler l'argent (les personnes gagnant de l'argent consomment, donc font fonctionner les entreprises, donc permettent à d'autre de consommer, donc... Etc).

Ca fait un certain nombre de fois que nous l'expliquons, pourtant :hehe:

Au passage, cela fait 20 ans en France que nous tirons vers le bas les impôts, les conditions de vie se dégradent pour une efficacité proche de zéro pour la croissance. Aux USA, toute l'économie est tournée en faveur des profits des entreprises, soit ce que tu prônes depuis le début, et c'est un pays inégalitaire et qui n'a rien retiré de bénéfique avec cette politique.

C'est assez étrange de défendre un modèle qui a prouvé qu'il ne fonctionnait absolument pas.

Ose dire que le prix du carburant ne s'est pas envolé ?

Quel rapport avec la discussion :hehe: ? En quoi cela réfuterait la possibilité d'établir un revenu minimum universel :hehe: ?

De quoi est constitué le prix ttc du carburant si ce n'est pas d'impôts ?

Quel rapport avec la choucroute ? Si tu ne veux pas payer de taxe sur l'essence (ce qui n'est pas un "impôt", faudrait apprendre à faire la différence entre impôt, taxe et cotisation sociale :o°), suffit de ne pas avoir de bagnole :)

"Mais euuuuuuuuuuh comment se déplacer euuuuuuuuuuuh ????"

Beh, avec le transport public, Mon Bon Benêt :)

"Mais euuuuuuuuuuh, ils sont nul-euuuuuuuuuuuh !!"

Beh, c'est à ça que servent tes impôts, Mon Bon Benêt, à assurer un service public - dont les transports - efficace :)

Modifié par Blatte

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titsta Membre 6714 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Je comprends également ton point de vue. Mais là où je suis en opposition avec ce que tu dis, c'est sur le principe de toucher de l'argent sans rien faire.

Oui, c'est là que se trouve la vrai différences de point de vu. Je ne pense pas qu'on pourra se convaincre. ^^

Je considère que l'intérêt premier des individus d'une société, c'est d'exister tout simplement.

En tant que tel, que quelqu'un soit handicapé, enfant, vieillard. Il a le droit de vivre et d'être soutenue par la société.

Parce que ces personnes ne sont pas isolé, ce sont les enfants ou les parents d'autres personnes. Parce qu'ils ont des amis. bref, ils font partit de la société.

Rien qu'en en faisant partit, ils lui apportent.

Quand je sors avec des potes, ils m'apportent un soutiens moral. Ce soutiens n'est pas payé, donc pas "visible" dans les indicateurs, mais il existe bel et bien, et a clairement plus de valeur que le service rémunéré d'un psy par exemple. Une femme au foyer qui range chez elle, ou quelqu'un qui cultive son jardin produisent de la valeur. Le fait de travailler à côté pour payer quelqu'un dont ce sera le métier rend cette productivité visible (et imposable), mais il s'agit d'une organisation moins productive, car il y a forcément des pertes en multipliant les intermédiaires.

Je suis d'avantage pour débloquer des fonds à la limite pour récompenser les méritants. Désolé, des gens qui se lèvent à 5h, qui bossent de nuit, on en a besoin.

Je pense que tu as vraiment du mal à comprendre qu'il ne s'agit pas de supprimer les salaires. Mais d'ajouter une base fixe à tout le monde.

Celui qui se lèvera à 5h du matin sera un héro et gagnera beaucoup plus que celui qui ne fait rien. Puis qu'il gagnera le salaire de son travail EN PLUS.

Il ne s'agit pas de remettre en cause le salaire au mérite. Mais de poser un socle commun minimum à tous.

Je vais te dire, ces personnes seront même mieux payée qu'elles ne le sont aujourd'hui.

Car ce travail n'étant plus nécessaire pour assurer sa survie, il faudra bien le payer pour qu'on le pratique. C'est une excellente manière de forcer une bonne rémunération des travaux réellement méritant.

Les métiers "plaisant", ou "agréables" n'auront pas besoin d'une telle rémunération, beaucoup pourront même être effectué simplement bénévolement. Justement parce que les gens pourront le faire par simple vocation.

Ce qui baissera considérablement leur coûts pour les entreprises. ( un seul exemple : les logiciels libres, ou les centaines d'application développés bénévolement. )

Je suis conscient que ce n'est pas charitable ce que je dis, mais même sans parler de société, même si on revient au temps de la préhistoire, avant, si tu chassais pas, tu pêchais pas, tu te défendais pas tu ne survivais pas plus... Tu restais pas à l'ombre d'un arbre à rêvasser pendant que les autres se tuaient à ramener le gibier. Si toi tu ramenais pas le tien, tu crevais..

C'est méconnaître la nature humaine. Les êtres humains ont un besoin vital de se sentir utile aux autres. Ne pas combler ce besoin conduit à la dépression et même au suicide à terme.

Ce qui pousse les gens à travailler, ça n'est pas leur survie en tant que tel, c'est avant tout le besoin de se sentir utile, particulier, important.

ça, et le confort, celui d'avoir plus que les autres.

La moindre personne auRSA aujourd'hui a un niveau de vie plus élevé que le roi il y a quelques siècles. Ce qui nous importe c'est d'avoir plus que les autres.

Celui qui bosse aura de toute façon beaucoup plus que les autres.

C'est seulement que notre survie ne sera plus mise en jeu pour travailler.

Mais ce besoin de survie n'est pas nécessaire. Il est même nuisible au travail, car il va pousser aux conflits, au vol, à l'exploitation, au mensonges pour trouver un emplois.

Les gens réellement motivés sont caché par les simples profiteurs qui n'en colleront pas une au travail.

Avec une allocation universelle, seuls les réellement motivés bosseront. Et les autres pourront facilement être viré, car leur survie ne sera plus en jeu. On pourra redéfinir les règles de protections sociales de façon à rendre le travail plus flexible. Puisque les travailleurs seront tous forcément volontaires, et pas "obligé" de travailler.

On a besoin de favoriser le travail, d'encourager la productivité, on a besoin d'ouvrier comme de cadre, d'où l'intérêt de préférer les récompenser eux.

Non, on en a trop. ouvre les yeux, tu te crois encore en période de plein emplois ?

On a besoin de décourager le travail, de réduire la quantité de demandeur d'emplois, de fluidifier le marché du travail, d'éliminer tout ceux qui l'encombre par nécessité et masquent les personnes réellement compétentes, réellement motivées.

Si on a toujours besoin d'augmenter la productivité, on a surtout besoin de le faire en réduisant la production. Nous produisons trop et ne consommons pas assez, depuis plus d'un siècle.

Ils serait temps de se mettre à jour, nous ne vivons plus au moyen âge. Nous avons plus besoins d'acheteurs que de producteurs.

Ils faut donc des travailleurs plus productifs, oui. Mais considérablement moins de gens au travail, sinon on ne pourra qu'augmenter la production en même temps.

Je t'assure que si seuls les personnes qui veulent travailler travaillent, les entreprises seront considérablement plus productives.

L'allocation universelle est le moyen très efficace d'éliminer du marché du travail tous les "fainéants" qui parasiteraient les entreprises en n'en foutant pas une au boulot.

Ceux qui ont des enfants pourront se choisir un mi-temps, et ne plus embêter les entreprises avec leur gosses. voir s'y consacrer à temps plein etc...

Aujourd'hui, quand tu as des enfants, c'est impossible de vivre sans travailler à plein temps.

Je trouve anormal qu'en France (et peut être dans d'autres pays), on a beau bossé, faire le meilleur rendement de l'entreprise, et à coté ne pas pouvoir se loger ou très mal ? Je trouve ça aberrant. Que quelqu'un qui soit inactif n'ait rien... Aucun être humain ne mérite de dormir à la rue, mais il n'empêche que ça rentre dans la logique de notre monde. Mais que quelqu'un qui participe à l'économie, qui en chie tous les jours, et qui derrière se retrouve bloquer... Aberrant excuse moi...

Prend alors conscience que l'immense majorité de la production de valeur va à ceux qui n'en foutent pas une actuellement. Les actionnaires. Ils ne produisent rien, ne travaillent pas, mais gagnent de l'argent du seul fait qu'ils en ont déjà.

Tu crois que les sous doivent forcément provenir de ceux qui travaillent... non. Le payement des salariés représentent un très faible pourcentage de la redistribution des valeurs.

On pourrait très bien augmenter considérablement les salaires de tout ceux qui travaillent, diminuer les prix ET payer une allocation universelle. Seulement en diminuant la part de ceux qui se servent sans apporter le moindre travail ni la moindre valeur aux entreprises.

C'est à dire les vrais parasites de notre économie.

Modifié par Titsta

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
A123123 Membre 2 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Moi je suis pour l'allocation universel. Par contre je ne trouve aucun endroit sur le net pour s'exprimer et militer sur ce sujet et aussi pour trouver des contradicteur et des arguments pour et contres.

Si ceux qui y croient ne se rassemble pas ce sera juste un doux rêve. Je cherche encore peut être trouverais-je.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×