Titsta

Membre
  • Compteur de contenus

    6 621
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Titsta

  • Rang
    Forumeur alchimiste
  • Date de naissance 24/10/1980

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Lieu
    Paris

Visiteurs récents du profil

38 549 visualisations du profil
  1. Vielle histoire ! 7 ans après ! Non je ne me la suis pas "faite" comme tu dis. ^^ Je me souviens d'elle, mais j'avais oublié qu'elle m'avait intéressé. ( Enfin intéressé… je venais visiblement de me rendre compte qu'elle était peut être simplement jalouse. Donc de base je n'envisageais pas grand chose avec elle. ) Mais c'est bien de me rappeler ce souvenir. Et aussi peut être une des premières fois où j'ai compris que les femmes voilées n'étaient pas forcément des nones, et pas forcément exempte de pleins de sentiments et ressentis bien "humains". C'est fou comme un uniforme peut nous faire oublier certaines choses qui peuvent se cacher derrière. ^^ ( C'est fait pour ceci dit. Mais il serait utile de ne pas s'y laisser prendre. ^^ ) Désolé pour le temps de la réponse, mais effectivement tu as complètement raison. ^^ La pratique d'une religion n'est pas forcément synonyme de perpétuité de l'engagement, ni d'hégémonie de la pratique sur l'ensemble des éléments demandé. ça peut être une pratique partielle, voir temporaire. ^^
  2. Bon désolé, j'aurai du répondre plus tôt, mais je voulais décrocher du forum… donc éviter de m'investir dans des débats prenant. ^^ ( C'était moi l'origine de la question. ) Alors, je vais recadrer un peu les choses, parce que vous êtes tous partit un peu n'importe où. La question n'est pas de savoir si la haine c'est bien ou mal. (question religieuses) La question n'est pas de savoir si vous êtes pour ou contre la haine ou sa propagation. (question débile) La question n'est pas de savoir si c'est dangereux ou pas. (question de sécurité ) La question, c'est de savoir si c'est démocratique ou pas. Et la démocratie, je suis désolé de vous l'apprendre, mais c'est pas le confort, c'est pas votre petite sécurité, c'est accepter que les autres puissent exprimer des idées et défendre des valeurs qui ne sont pas les vôtres. Oui, la haine, ça fait partit des valeurs. ça fait mal au cul la démocratie. ça vous oblige à accepter qu'un mec dont vous avez envie de tordre le coup puisse exprimer son point de vu librement. Et visiblement, vous semblez tous très content de ne pas être en démocratie. Donc oui, interdire certains propos quel qu'ils soient, c'est anti-démocratique, point barre. Il n'y a pas débat là dessus, et ça m'inquiète vraiment que personne ne s'en soit rendu compte et ai recardé ces dérives. Si débat il pourrait y avoir, c'est est-ce qu'il vaux mieux un peu moins de démocratie pour un peu plus de sécurité ? Car c'était ça le débat qui s'est posé quand ces règles ont été instaurée… À l'époque, on savait ce que c'était que la démocratie. Mais ça n'est même pas le fond du problème que j'ai avec ces règles que vous adorez tous, même si elles sont clairement anti-démocratique. Le fond du problème c'est A : que la haine c'est un sentiment. Prétendre vouloir réguler par la loi les sentiments, c'est profondément anti-démocratique. C'était con, et ça devient presque du nazisme à une époque où on peut bourrer de neuroleptique ou implanter des puces dans le cerveau des gens. B : Condamner des gens sur une incitation, c'est faire ce qu'on appelle des procès d'intention. ça aussi c'est profondément anti-démocratique. Avec cette "pseudo"-loi, on tombe DANS la régulation des sentiments, ET dans le procès d'intention. (le procès d'intention d'avoir voulu propager un sentiment…) La loi ne s'occupe pas des sentiments, et ne s'occupe pas des intentions. Elle est sensé s'occuper des actes. S'occuper des "intentions" de "sentiment"… ça revient en réalité exclusivement à demander au juge de se transformer en religieux, et de condamner ce qu'il trouve mal, et qui choques ses petites valeurs personnelles. On est dans l'arbitraire le plus complet et total. Que les choses soient clair, il s'agit d'une loi qui a été inventé pour déresponsabiliser les criminels. Le problème à la fin de la guerre, c'était qu'énormément de monde avait collaboré, commis tout un tas de crimes. On ne pouvait techniquement pas enfermer tout le monde, encore moins faire des millions de procès et enquête pour savoir qui était coupable ou pas. Il a fallu trouver des astuces pour permettre aux criminels de rester libre. L'astuce, ça a été de déclarer que c'était des pauvres petit, que s'il avait buter ou torturé leur juif, c'était pas de leur faute. Les pauvres, ils avaient été "incité"… voilà, c'est tout… c'était des victimes en fait. Tout s'explique ! c'est des gens bien qui ont juste eu une "mauvaise influence" par de groooos méchant qui leur ont dit de faire des choses pas bien ! Les seuls vilains, c'est ceux qui leur ont dit de le faire, bien sûr ! Comme ça, on condamne 40 ou 50 gugus, au lieux de 4 ou 5 millions de personnes (et encore, je suis gentils), ça coûte moins cher. ça s'appelle déresponsabiliser les gens. Alors je vais vous montrer un exemple "de votre côté" pour que vous compreniez mieux la grosse bêtise de ces lois. Et ne me sortez pas que j'essaye de juger des trucs "subjectif" ou des "intentions", ou c'est que vous n'avez vraiment rien compris au problème. Il va falloir que vous acceptiez qu'on juge des sentiments des gens, et des intentions… même si c'est totalement absurde. Charli hebdo (ou d'autres) pondent une image "rigolote" (pour vous), mais qui provoque clairement de la haine chez certains. Car oui désolé, c'est ça le problème avec les sentiments, c'est subjectif. Et on va arrêter de jouer aux cons. Leurs intentions visent très clairement à jeter de l'huile sur le feu pour "créer la polémique"… Ce qui est une façon "polie" de dire qu'ils visent expressément à blesser des gens (que vous jugiez que ces gens sont con n'est pas la question), donc à provoquer de la haine, sinon, ils ne l'auraient pas leur polémique, les pauvres… MAIS si des mecs dont ces caricatures ont provoqué la haine décident de poser une bombe en réaction. C'est les mecs qui ont posé les bombes qui sont condamnable. Pas ceux qui ont cherché à provoquer cette haine. Voilà, c'est ça une responsabilisation des criminels. Ils sont adultes, c'est à eux de juguler leur sentiments. Même si c'est de la haine. Pourquoi ? Parce qu'on est en démocratie, et qu'en démocratie, TU DOIS ACCEPTER QUE L'AUTRE PUISSE EXPRIMER DES VALEURS QUI NE SONT PAS LES TIENNES. Même si ces comportements te rendent haineux. Même si c'est de la provoque qui vise expressément à te rendre haineux. Même si t'es bourré de haine… tu es responsable de tes actes, et si tu n'arrives plus à contrôler tes actes, tu va voir un psy avant de péter un boulon… ou tu es arrêté après. En démocratie, si réponse tu veux donner, c'est par le débat, par la parole, par l'expression que tu dois la fournir. Et c'est exactement pour cette raison que l'expression de TOUTES les opinions doivent être autorisées. Priver les gens de leur liberté d'exprimer leur opinions, (et évidement de chercher à convaincre les gens… >_< ), c'est les conduire à s'exprimer de façon violente, puisqu'il n'y a plus que de cette façon qu'ils peuvent répondre.
  3. Toi aussi tu es dangereux. Tout le monde est dangereux. Tu as une voiture, tu peux tuer la première foule qui passe si l'envie t'en prend. À la limite, les types les moins dangereux, c'est bien ceux qui ont été arrêté et qui sont entre quatre mur. Voilà, c'est ça le problème. Tu es de ceux qui considèrent que tuer pour se faire du fric, après tout, ça serait pas une si mauvaise chose que ça… Les victimes ou familles qui suivent et s'occupent encore de la vie des criminels des années après, devraient être suivies d'urgence par une équipe de psychologues. Moi je pense que les victimes feraient beaucoup mieux de chercher à se reconstruire et à reprendre leur vie en main, que de s'engouffrer dans des logiques de vengeance ou de punition. L'esprit de vengeance, c'est naturel, mais c'est une névrose humaine assez proche du masochisme, qui nuit très clairement à notre épanouissement réel, et peut nous conduire jusqu'à l'auto-destruction. Qu'on ne s'occupe pas assez des victimes, et de leur permettre de reprendre une vie normale, oui ça c'est vrai. Notre justice se préoccupe infiniment plus des criminels que des victimes dont elle a une énorme tendance à se fiche royalement. Le vivre ensemble ne devrait pas concerner que les criminels, mais aussi aider ceux qui ont subit les accidents de la vie de cette société. Je suis d'accord qu'elle ne fait assez ni l'un, ni l'autre. Au passage, oui, j'insiste sur le terme. Se faire trucider par un malade est un des risques de la vie, qui peuvent te tomber dessus quand tu vie dans une société humaine. Autant qu'une tuile qui te tombe sur la tête ou une voiture qui te fauche parce que le mec voulait éviter un chien sur la route. ça fait partit des accidents de la vie. Tu peux jouer les autruches ou accepter la réalité. Vivre c'est dangereux, on peut mourir brutalement. Le rôle de la nation, c'est de réduire au maximum ces risques. Et tuer un mec déjà arrêté ça n'a rien à voir avec la réduction des risques. L'idéologie des soucis d'économies dans le style "que les en gens meurent, bof après tout, c'est envisageable tant que ça coûte moins cher", beaucoup plus.
  4. Je connais un peu oui. Vu que j'y ai pas mal travaillé. Et les choses sont moins caricaturales. Et je maintiens ma petite relativisation vis à vis des punks, des anarchistes qui posaient des bombes, ou des communistes qui balançait des pavés. Chaque époque a eu ses problèmes, et nier le côté "politique" et "opposition au système" des jeunes n'aidera pas à le résoudre. Surtout si c'est le résoudre vraiment ce qu'on cherche. Je ne nie pas le problème ceci dis, et la lecture du fil me fait prendre conscience que ce directeur, aussi intéressé soit t'il dans l'écriture d'un livre polémique, est un peu plus modéré que les fervents illuminés bruleurs d'hérétique, qui vont ériger partout son livre… sans le lire. Donc oui, je dis qu'il faut relativiser. Le pions-influançeur, il vaux bien les pions-communistes en leur temps. Et les petits bourgeois étaient tout autant choqué. Rien de neuf sous le soleil en réalité. Il s'agit d'idéologie politique, donc d'éducation. C'est pas le taf de l'école d'empêcher les enfants d'avoir accès à d'autre point de vu, c'est le taf de l'école d'être capable de donner un esprit critiques aux gamins sur ces différents points de vus. Et ça ne sera pas possible tant qu'elle prendra partie pour le système. Le problème, le vrai et c'est pas nouveau, c'est que l'éducation nationale a été construite très conement pour "imposer" son point de vu aux gens. former les "soldat de la république" prêt à mourrir et à se sacrifier pour la petite gloire de généraux-crétin dans leurs fauteuils. Et maintenant plutôt des "soldat d'entreprises", mais rien n'a vraiment changé. Et les enfants sont très légitime et intelligent de s'opposer à son fanatisme. Tant que l'école cherchera à bourrer les têtes avec des conneries d'obéissance et de respect de l'exploiteur, du chef, de l'autorité qui t'entube — plutôt que d'éveiller l'esprit critique des enfants DONC leur faculté à critiquer la société — on aura des problèmes à l'école. Le vrai problème, c'est que le seul courant idéologique qui s'oppose vraiment à la société aujourd'hui, et lui oppose une critique, c'est l'islamisme. Réfléchie : quelle alternative leur offre t'on ? Si tu me répond que ça n'est pas le rôle de l'école, dans ce cas là supprimons l'école. Si son rôle c'est seulement de former des gens à travailler, laissons les entreprises payer les formations, et arrêtons d'utiliser nos impôts à ça. Nos impôts ne sont pas là pour aider les entreprises.
  5. Au passage, j'ai bien conscience que la plupart des haineux qui sont pour la peine de mort sont choqué par une vérité insupportable : se retrouver en taule à vie devient plus agréable que leur vie "productive", stressée, pressée, angoissée… Et comme ils sont haineux, ils s'imaginent que si leur vie est pire que celle d'un taulard, c'est la faute du mec en taule, et qu'en allant le flinguer, ça améliorera leurs conditions. Non, ça leur permettra seulement de ne plus voir que leur vie est pire que celle d'un taulard. Et continuer de jouer les autruches et le déni de réalité jusqu'à la névrose la plus profonde. (c'est pour ça qu'ils sont haineux d'ailleurs… ) Et que le problème, c'est pas le mec en taule. C'est notre nation elle même qui rend la perspective de se retrouver en taule plus agréable que celle du travail honnête. Il est là le problème. Et c'est pas le mec en taule le responsable. C'est pour cette même raison que je pense que les prisonniers devaient avoir une vie descente, et qu'on prennent soin d'eux. Qu'un maximum de gens se rendent compte que la nation organise leur exploitation, à un point tel que la simple "descence" d'une vie de prisonnier devient plus agréable que celle qu'on leur donne en échange de leur efforts. Il serait temps que les gens ouvrent les yeux sur le fait qu'il y a un problème. Et qu'ils commencent à engueuler les vrais responsables, plutôt que de se chercher des boucs émissaires pour combler leur névroses dans de petit plaisir meurtrier.
  6. Moi non. Je pense que tuer pour se faire plaisir doit être condamné par la société. Toi, tu es pour qu'on se fasse plaisir à tuer des gens, à moins que ça soit pour se faire de petites économies. Après la sélection entre les bon et les mauvais, c'est juste une excuse pour avoir bonne conscience, et te sentir puissant en te prenant pour Dieu. Pour ma part, ceux qui tuent, même pour le plaisir, sont des êtres humains. La société doit s'occuper de sa population. C'est un impératif catégorique. Elle ne doit pas "choisir" ceux qu'elle garde et ceux qu'elle élimine parce qu'ils ne sont pas assez utiles. Qu'elle permette à chacun de vivre ensemble, autant le tueur que les autres, en mettant un mur entre les deux, c'est ça son rôle. Décider que la vie du petit rentier qui fout à la rue des gens qui vont crever dans les semaines qui suivent a plus de valeur que celle du type qui a pété un plomb et tué ledit rentier quand son gamin est mort la bouche ouverte… c'est pas le taf de la nation. ça c'est des histoires entre les gens. Soit la nation elle fait son taf, soit elle ne le fait pas, c'est tout. Et son taf, c'est de s'occuper de sa population. TOUTE sa population. ( et au passage, je pense que la nation et son choix d'organisation des gens, du travail, de ceux qui auront droit à des ressources et pas les autres, a une grande part de responsabilité dans les histoires qui arrivent entre les gens. )
  7. Oué à une époque c'était les punk ! les dealer de drogues, les lycéen anarchistes qui posaient des bombes et brûlaient les lycées… Sans oublier les communistes, qui faisaient la révolution, la vraie dans les lycées, et foutais le matériel en l'air ( et soutenait les anarchistes à poser des bombes… quand ils ne balançaient pas des pavés de 3 ou 4 kg sur la gueule des flics juste parce que c'était des flics… ) Maintenant, l'islamisme. Ils ne mangent plus de porcs, plus d'alcool, et ils disent des trucs pas gentils aux filles ! ( parce qu'avant les garçons, ils respectaient les filles ! Dignité, galanterie tout ça… ) Ces jeunes je vous jure. Et en plus !!! ils sont MUSULMAN !!! t'in vous vous rendez pas compte !!! Mon dieux c'est affreux ! ( f'in musulman, ils se revendiquent… parce que les engagements d'étudiant, on sait ce que ça donne passé 30 ans ^^ ) Opportunisme pour vendre un livre polémique biiieeen caricatural et assurer sa petite retraite ? Naaaaaan je vois le mal partout. ^^
  8. Lol tu as été sensible à la provoque. ^^ Ne t'inquiète pas, je considère que ceux qui tuent par plaisir doivent être arrêté, et enfermé. ( Les gens qui tuent par vengeance faisant partit de ceux qui se font plaisirs. ) Mais c'est une chose que j'accepte plus qu'un état qui tue par intérêt politique, ou simplement pour faire de petites économies. Question d'échelles de valeur touça tu vois… ^^
  9. Je ne pense pas. L'idée de devoir tuer des gens ne me dérange pas, mais j'aurai beaucoup de mal à devoir tuer sur ordre. Je ne crois pas assez dans la justice et les institutions pour être leur exécuteur, sans que je puisse avoir mon mot à dire sur la question. D'autant plus que je suis contre la peine de mort, par principe. (alors en devenir un exécuteur d'un outils politique que je réprouve… ) Tu va peut être me classer parmi les idéalistes-hypocrite… mais vois y plutôt une allergie à l'autorité, et un soupçons d'anarchisme. ^^ Pour ma part, je considère que tuer doit se faire par plaisir ou par nécessité, quand c'est la justice étatique qui le demande, il n'y a ni l'un ni l'autre. Tuer si ça n'est pas toi qui l'a décidé, ça gâche le plaisir.
  10. " En porter, ou pas : une question de choix ! Mais n’hésitez pas à redécouvrir l’intérêt de vivre seins-libres, pour votre santé ainsi qu’un meilleur confort au quotidien : une belle manière de vivre en harmonie avec son corps." houuuééééé !! moi je valide la conclusion ! Je suis pour le mouvement de libération des seins ! Quand vous aurez passer le cap, on parlera de l'avantage indéniable pour la santé de laisser la lumière du jour dessus ! *se sauve avant de se faire taper*
  11. Désolé, j'ai toujours du mal à m'exprimer de façon concise. :-/ La religion peut servir la politique, mais dans ce cas, c'est l'aspect politique qui prime. Mais je suis content que tu sois du même avis que moi. À savoir que le problème est politique, et pas religieux et que tous les imbéciles qui se focalisent sur l'Islam n'ont vraiment rien capté au problème. Pour ce qui est du mec qui boit, baise, se drogue etc… je n'ai pas dis qu'il ne pouvais pas se revendiquer d'une religion. J'ai dis que c'était tout sauf un mec qui pratiquait sa religion. Donc supposer qu'un tel type, c'est les principes religieux qui l'habitent… et que c'est les concepts religieux le problème, c'est juste profondément débile. Vrai. Je ne considère pas plus que les évêques qui distribuaient contre argent comptant des "absolutions" étaient de vrais chrétiens. Et je pense qu'il s'agissait d'athés hypocrites qui avaient bien réussi à se placer dans une position de pouvoir, et agissait sur des principes politiques et des logiques de pouvoirs… et certainement pas selon des principes religieux.. Si tu cherches vraiment à invalider mon hypothèse, il serait bien que tu cesse de confirmer mon point de vu à chacune de tes phrases. Je m'en fou que le mensonge colle bien à l'image qu'on veux lui donner. Si les "mecs qui partent" n'ont jamais vraiment été sensibles au pratiques religieuses, s'ils n'ont pas de culture religieuse, non. C'est uniquement la politique qui les faits bouger. L'enrobage religieux est totalement superficiel. Et absolument pas pertinent dans la démarche. Le gros problème c'est que tu crois vraiment que ces mecs et les mecs d'il y a plusieurs siècles sont de la même culture, et pensent de la même façon. Malgré ta soi-disante culture, tu n'as visiblement pas capté que le monde avait changé et que les paradigmes n'avaient absoluement rien à voir aujourd'hui. Et utiliser les paradigmes de la religion, (ce que tu prônes) pour comprendre ou agir face à ces types, c'est juste utiliser une façon de penser totalement obsolète et dépassée. Cependant, à en débattre, je commence un peu mieux à comprendre pourquoi les attardés religieux catho profond du front national (sous-catégorie du FN) n'arrivent souvent pas à comprendre que cette façon de concevoir les choses est complètement inefficace. C'est qu'ils n'arrivent tout simplement pas à sortir de leur intégrisme religieux, pour être capable de comprendre l'aspect politique du problème. En d'autres terme, ils se font totalement manipuler par ces terroristes athés, jouant à titiller leur intégrisme. Je n'ai jamais prêché la tolérance. ^^ Par contre, je pense que la bêtise est une connerie. Et que face à un problème, le cerner avec le paradigme le plus efficace est plus utile que de profiter du terrorisme pour ressortir ses petites haines racistes contre des gens qui n'ont rien à voir avec les terroristes. ça s'appelle l'instrumentalisation du terrorisme. Un peu comme si je me servais du prétexte du terrorisme pour lutter contre les imbéciles de droites-facho. Je pense que le terrorisme est un problème assez sérieux pour qu'on empêche les imbéciles de détourner notre attention du réel problème. Et que la priorité, c'est déjà d'éliminer de l'analyse toutes les pensées parasites absurdes et totalement non-pertinente. À commencer par la religion. Je penses que tu inverses les causalités. et qu'à te focaliser contre l'Islam plutôt que de te préoccuper du terrorisme. Tu oublis totalement dans ton raisonnement l'action politique des terroristes. Qui vise précisément à faire s'opposer ces deux camps. Ose invalider cette hypothèse. Oui, parallèlement au phénomène complètement a-religieux du terrorisme. Ces actions terroristes ont construit une opposition musulman - anti-musulman. Les deux camps vont se conforter l'un l'autre en s'affrontant, et se radicaliser. C'est bien exactement ce qui me dérange. D'une part, par ces conséquences, et aussi parce qu'il faut être vraiment con pour ne pas se rendre compte que c'est précisément dans ce but qu'on été perpétué ces actions terroristes. TANT qu'on se focalisera sur la question religieuses, des gens qui n'ont rien à voir avec les terroristes vont défendre très légitimement leur liberté religieuse. Oui, la conséquence des actions terroristes athée peut être une montée en puissance de deux camps mulsuman / anti-mulsuman qui vont s'étriper sur des questions de principes religieux et de principes démocratiques. ça ne veux pas dire qu'un camps ou un autre ai quoi que ce soit à voir avec ceux qui ont cherché à provoquer ce merdier. Donc tu conviens qu'il est plus urgent de réduire cette perception politique et ethnique. Plutôt que de l'exacerber et de chercher à la confirmer en permanence. Par exemple, en se présentant comme un peuple unis contre ces actions politiques : Tous Français, composé autant de musulmans que d'athées ou de cathos. Je crois surtout que ta bibliothèque t'es totalement monté au cerveau. Et que tu oublis totalement que tu ne parle pas des mêmes peuples, des mêmes façons de pensée, ni de la même religion (de ces peuples pas des organisateurs). En occultant totalement que l'islamisme est une religion totalement nouvelle, qui n'a jamais existé ni été pratiqué auparavant. Qu'il est donc totalement non pertinent de la considérer comme la continuité de l'Islam. Et que ces comportements non-pertinenant vont te conduire à d'énormes erreurs d'analyses. Je suis surpris ^^ Je n'avais jamais considéré que je défendais les musulmans. Véridique hein ! C'est vrai que j'ai parfois un peu de mal à réaliser les "cases" dans lesquelles ont peu me percevoir. :/ Très sincèrement, je n'en ai rien à battre des musulmans. Encore moins de la tolérance comme je t'ai dis. C'est la justesse de l'analyse de la situation qui me motive. Et en l'occurence c'est la France que j'essaye de protéger. Si je me bas contre cette analyse religieuse des choses, c'est parce qu'elle est complètement crétine, alors qu'il y a un danger réel. Que les Français s'entretuent, ça ne me dérange pas plus que ça. Le chaos ne m'a jamais dérangé, et après tout, c'est très républicain comme comportement. ^^
  12. Merci de confirmer que, puisque tu n'en sais rien non plus, dire qu'ils sont musulman est un pure fantasme. Donc ? Maintenant qu'on se trouve face au fait que le monde entier n'est qu'un vaste fantasme, flou et mouvant, remplis d'illusions, et personne, pas plus toi que moi et encore moins un quelconque diplômé n'a la moindre connaissance de quoi que ce soit. On fait comment ? Moi, contrairement à toi, je penses que la démarche scientifique est pertinente, et que la raison permet de comprendre et de modéliser le monde de façon efficace. La raison exige de poser, et d'exposer, un certains nombres de postulats au départ. (qui sont toujours des affirmations arbitraires) Bref, je n'expose pas un fantasme, j'expose (comme toujours) un raisonnement scientifique. Mon postulat c'est (entre autre) Qu'un mec qui détourne les textes dans le sens qui l'arrange ne leur donne pas une portée religieuse ( à moins de se prendre pour Dieu. ) En d'autre terme, qu'il n'y croit pas. Je regarde ce qui découle logiquement de ce postulat, en éliminant toute incohérence vis à vis du postulat de départ. (pas par rapport à ce que dis tout le monde, par rapport au postulat de départ. c'est ça la cohérence, ouvre un dico un jour bordel… ). Et en vrai scientifique, je regarde si ça correspond bien aux observations… ce qui est parfaitement le cas. Tout concorde. L'hypothèse de départ n'est pas invalidée. Et personne ici ne me fournis des éléments permettant de l'invalider. Car je ne pense pas avoir la science infuse, et je peux être passé à côté d'éléments invalidant mon hypothèse. Donc je l'exprime à tous, pour voir si quelqu'un est capable de trouver quelque chose d'invalidant. Ce qui n'est pas le cas. Ce que je fais, ça s'appelle la démarche scientifique. C'est un truc que tu as beaucoup de mal à manier, et contre laquelle tu t'oppose systématiquement avec la plus grande virulence. Ce qui est presque banal, puisque tu es plutôt de l'ordre des techniciens. Donc par définition totalement hermétique au fonctionnement scientifique. Ta façon de penser c'est plutôt "si tout le monde le dit, c'est que c'est vrai". (ou mieux, si c'est écrit dans un bouquin qu'on peut "sourcer" c'est que c'est vrai) En mode : la vérité n'arrive pas par le raisonnement scientifique, mais par ce que les spécialistes affirment dans leur bouquin. Ton paradigme, ça s'appelle le conformisme. Pour toi, toute personne qui exprime un truc qui sort de l'ordinaire est "incohérent" (parce que tu n'as pas la moindre idée de ce que ce mot signifie. Et tu penses qu'être en contradiction avec les "choses établies" c'est ça l'incohérence. ) Toute personne qui dit un truc que tu n'as pas déjà entendu ailleurs, c'est un "farfelu", ou un mec qui n'a pas la moindre idée de ce qu'il raconte. Toute personne qui remet en cause les affirmations de la "pensée unique" affirmée en haut lieux est un imbécile. Bref, tu est totalement hermétique au fonctionnement scientifique, et tu aurais été parmi ceux qui auraient brûlé Gallilé ou Darwin. Ces êtres parfaitement ridicules et absurdes qui disaient tant de chose contraires à ce qui était unanimement établis.
  13. Ha donc pour toi, gagner les élections, c'est être musulman… Donc Macron, c'est un musulman dans ta logique, c'est bien ça ? Ou alors, tu suggère qu'un mec élu est forcément honnête et profondément sincère ? Que jamais au grand jamais on n'a vu arriver un mec au pouvoir qui aurait entubé ses électeurs. Surtout dans des pays qui n'ont aucune culture démocratique, et n'avaient jamais voté de leur vie. Je n'ai jamais nié que les peuples de ces pays étaient musulmans. Ils auraient pû être bouddhistes, ou écologistes tu crois vraiment que ça aurait changé quoi que ce soit ? Je te rappelle que la thèse que tu défends, c'est que c'est les principes religieux de l'Islam qui génèrent ces attentats. DONC que si ça avait été une autre religion, jamais il n'y aurait eu d'attentats. Ce qui serait une thèse complètement risible si autant d'imbéciles n'en étaient pas intimement convaincu. Ne manques pas de bon sens qui on croit.
  14. "nous" accuser de ces horreurs ? Ha oué… donc pour toi, il y a vraiment deux camps hein… les athés sont les gentils, les religieux les méchant. Et c'est absolument impensable que parmi les athés, qui que ce soit puisse commettre des atrocités. J'ai toujours pensé que l'athéisme était une religion parmi les autres, sur tous ses aspects, mais je ne pensais pas qu'on en était à ce point. ça illustre quand même pas mal ce que je racontais… Il suffit de faire un truc affreux pour être un musulman. C'est même pire que ce que je pensais, en mode "tous ceux qui font des trucs affreux, ils sont forcément musulman"… ( ou catho ? je sais pas… pas athé en tout cas, ça c'est pas possible selon toi… ) Assez effrayant ton commentaire. Non, ma théorie c'est qu'un mec qui joue sur les principes religieux et les tords à ce point, comme ça les arrangent, n'y croient pas une seconde. C'est du simple bon sens. Je n'ai jamais dis qu'un pourri ne pouvait qu'être athée, ni l'inverse non plus. J'ai dis qu'il était impossible que les mecs qui organisent ces trucs soient religieux. Ceci dis, je suis peut être un peu excessif en affirmant qu'ils sont athées, ils sont peut être raëlien, ou ont peu-être une croyance bien à eux. Mais techniquement ça ne peut juste pas être l'Islam, ni de près ni de loin. ( Après, si on reste dans le paradigme "si ce mec fait un truc affreux, c'est forcément un musulman" ça reste cohérent. Profondément débile, mais cohérent. )
  15. Il ne t'aura pas échappé que ces mecs entrent dans ce système d'une certaine façon. Et en sortent plus tout à fait pareil. C'est le principe de l'endoctrinement. Et la destruction progressive de l'individualité. Au début, ces mecs violent des nanas… Et sont attiré par l'idée qu'ils pourront le faire de façon "légale" (dans leur pays). S'ils savaient qu'à terme, c'est eux qui se feraient violer ils y regarderaient à deux fois avant d'entrer dans le truc ( parce que c'est une des techniques, parmi d'autres, du processus de destruction de l'individualité. ) Ces mecs subissent un processus. Et ça n'a à aucun moment à voir avec un processus d'enseignement religieux. Je ne "dresse" pas le portrait des athées. Je dis que ces mecs ne sont pas religieux. ça n'est pas non plus du terrorisme athéiste, ils ne cherchent pas à ce que l'athéïsme triomphe, il n'en ont juste rien à battre de la religion. C'est du terrorisme athé. tout cours. Si tu tiens à qualifier ce terrorisme, je dirais surtout que c'est du terrorisme anti-occident pour les mecs qui se font sauter, et du terrorisme pro-marchands d'arme et pro-américain pour ceux qui l'organisent. Bien que je ne puisse pas être certain que ces organisateurs ne cherchent pas un pouvoir "oriental" à part entière… mais j'en doute fortement. Ces mecs ne me semblent pas chercher à construire quelque chose, et ça sert beaucoup trop directement les intérêts Américains, donc à moins qu'ils soient vraiment con, (ce qui est bien possible), je doute que ce soit leur objectif. Après, ces organisateurs sont peut être simplement pas très futés… c'est possible aussi.