Pour ou contre l'avortement

cjh81 Membre 3 246 messages
vous avez demandé un titcon ? ‚ 36ans
Posté(e)
L'avortement se définit comme l'interruption avant son terme du processus de gestation c'est-à-dire le développement qui commence à la conception, par la fécondation d'un ovule par un spermatozoïde formant ainsi un ¿uf , se poursuit par la croissance de l'embryon, puis du f¿tus, et qui s'achève normalement à terme par la naissance d'un nouvel individu de l'espèce.

POUR quand le BB a ou aura des probleme de sante, il faut penser a lui pour plus tard une fois que les parents ne seront plus la pour lui..........

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

femmesage Membre 135 messages
Forumeur inspiré‚ 33ans
Posté(e)

dans ce cas cela s'appelle une interuption médicale de grossesse, après la demande d'un couple, un groupe de médecin se reunis pour en débatre et décider si oui ou non c'est acceptable, c'est différent d'une interuption volontaire de grossesse en début de grossesse.

l'avortement médical de grossesse est possible en france jusqu'a terme!

il faut une raison médicale pour l'enfant ou/et pour la mère.

dans ce cas je suis POUR aussi bien sur mais la décision n'est pas facile a prendre!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
iksy Membre 39 messages
Forumeur balbutiant‚ 29ans
Posté(e)
Et les conneries sur la vie sacrée et spirituelle reservez le aux tueurs en serie et aux gens de guerre mais pas aux femmes qui avortent. Donc ceux qui sont contre l'avortement en invoquant la vie sacrée seront aussi contre l'euthanasie? car ça revient à tuer un être humain, faut voir plus loin que le sacré ou le religieux...

Tant qu'on est pas dans cette situation, on ne peut pas savoir comment on reagit.

D'abord, je te demande du respect.

Ensuite, ce que j'ai dit est loin d'être une connerie. D'ailleurs, je suis contre l'euthanasie, mais pour la peine de mort. Mais là c'est une autre histoire.

Même au cas de viol, je suis contre l'avortement. Mais je dois dire que ce n'est pas à la fille seule de s'occuper du gosse, la responsabilité est celle de toute la société. Il ne faut pas lui en vouloir si elle avorte, mais quand on peut éviter ceci, pourquoi la laisser faire?

Pour evidement,
Je suis pour l'avortement pendant les premières semaines de la grossesse. Sinon je suis totalement contre. Les personnes doivent assumer leurs propres gestes et en accepter les conséquences. Comme on dit: Prévenir vaut mieux que guérir.

L'avortement est un acte barbare et égoiste. Barbare puisque avorter c'est tuer un être humain, égoiste parce que la femme qui veut avorter ne pense qu'à elle, tout en laissant les valeurs de côté, et en oubliant que ce petit être à le droit de vivre. La vie est certes sacrée.

Assumer ses actes ? on dit ça aux ados quand ils se sont pris une cuite et qu'il doivent remboursé leur degats !

il est question de vies là... il s'agit de personne,

"la vie est sacré" lorsquelle est agreable oui elle l'est, mais dans le cas contraire ... non, on peut faire une impasse dessus me semble t il. Faite un peu de psychologie et reflechissez a deux fois pour comprendre la souffrance d'un enfant non desiré ... on en reparlera après.

Donner la vie a quelqu'un tout en sachant qu'il sera enchainer jusqu'a la fin de ses jour (s'il ne sont pas trop ecourté par une corde ou trois plaquette de medocs), je ne m'en sens pas capable personnellement...

Je n'apprécie pas les textes pathétiques. Réfléchis raisonnablement, et laisse les sentiments de côté.

Un humain reflechi selon ses ressentit et avec sa tête, les sentiments en fond parti. Ou alors oui effectivement je comprend pourquoi tu est contre l'avortement même en cas de viol...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cacahuete_grillée Membre 2 313 messages
Gourmande inspirée‚ 32ans
Posté(e)

Je respecte ce que tu pense Hinouda par contre je ne respecte pas ceux qui sortent l'excuse de la religion a tout bout de champ !

Une vie est sacrée? oui dans le sens où on considere qu'on a ete crée par Dieu et que la vie est agreable ce qui n'est absolument pas mon cas, donc tout le coté sacré et spirituel de la vie je m'en tape un peu, que tu y crois je le respecte mais ce n'est pas une argumentation, en aucun cas le religieux est une argumentation, c'est avant tout des croyances et des convctions qui n'entrent pas le cercle des choses rationels tel que l'avortement.

Utiliser la religion pour justifié le pour ou le contre l'avortement, c'est assez bas et prouve que tu n'as pas de réel avis sur la question, tu te contente de repeter à ta sauce le texte sacré (et puis d'ailleurs dans les textes sacrés bible ou coran ça ne gene personne les appels au meutre et au genocide donc le coté sacré de la vie...).

Ensuite, tu es ok pour tuer les criminels mais tu es contre aider des gens qui souffrent à mourir (dans le cas de l'euthanasie) ou aider des femmes violées et enceintes en difficultés? et aprés tu me dis que la vie est sacrée? si elle est aussi sacrée que tu le dis pour une femme enceinte, elle l'est aussi pour un criminel, Dieu n'est pas censé faire la difference entre ses creations

Si on devait suivre les religions, la terre serait peuplée de seropositif et on mettrai des barrieres qui nous rendrait la vie plus impossible qu'elle ne l'est deja.

Je pense que c'est à toi de reflechir, on peut avoir des convictions religieuses mais elles ne doivent pas brouiller notre jugement...

Modifié par Cacahuete_grillée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hinouda Membre 47 messages
Forumeur balbutiant‚ 27ans
Posté(e)
Je respecte ce que tu pense Hinouda par contre je ne respecte pas ceux qui sortent l'excuse de la religion a tout bout de champ !

Une vie est sacrée? oui dans le sens où on considere qu'on a ete crée par Dieu et que la vie est agreable ce qui n'est absolument pas mon cas, donc tout le coté sacré et spirituel de la vie je m'en tape un peu, que tu y crois je le respecte mais ce n'est pas une argumentation, en aucun cas le religieux est une argumentation, c'est avant tout des croyances et des convctions qui n'entrent pas le cercle des choses rationels tel que l'avortement.

Utiliser la religion pour justifié le pour ou le contre l'avortement, c'est assez bas et prouve que tu n'as pas de réel avis sur la question, tu te contente de repeter à ta sauce le texte sacré (et puis d'ailleurs dans les textes sacrés bible ou coran ça ne gene personne les appels au meutre et au genocide donc le coté sacré de la vie...).

Ensuite, tu es ok pour tuer les criminels mais tu es contre aider des gens qui souffrent à mourir (dans le cas de l'euthanasie) ou aider des femmes violées et enceintes en difficultés? et aprés tu me dis que la vie est sacrée? si elle est aussi sacrée que tu le dis pour une femme enceinte, elle l'est aussi pour un criminel, Dieu n'est pas censé faire la difference entre ses creations

Si on devait suivre les religions, la terre serait peuplée de seropositif et on mettrai des barrieres qui nous rendrait la vie plus impossible qu'elle ne l'est deja.

Je pense que c'est à toi de reflechir, on peut avoir des convictions religieuses mais elles ne doivent pas brouiller notre jugement...

Où ai-je parlé d'argument religieux, de Dieu, ou de mes croyances?? En disant que la vie est sacrée j'avais utilisé le mot sacré dans le sens [dont le degré d'importance ou d'intensité est largement supérieur à la moyenne].

En dépit de mes croyances religieuses, je suis contre l'avortement après les premières semaines de grossesses. Je ne vois pas ce que ça a de contradictoire avec le fait d'être pour la peine de mort et contre l'euthanasie. J'ai des arguments pour défendre chacune de mes positions.

Et concernant les femmes violées comme vous avez dit, je crois que la responsabilité de l'enfant est celle de toute la société. On ne doit pas lui reprocher d'avoir avortée au cas où elle n'a personne a ses côtés, mais je reste contre l'avortement pourtant.

D'ailleurs l'avortement représente une menace pour la mère aussi. Beaucoup de femmes meurent au cours du curtage.

Pour finir, remarquez ce qu'a dit Femmesage, rare sont les femmes violées qui veulent avorter, la plupart des femmes qui avortent s'étaient mal protégées lors de la relation sexuelle.

Mais après tout chacun son point de vue... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cacahuete_grillée Membre 2 313 messages
Gourmande inspirée‚ 32ans
Posté(e)

Je ne comprends pas trés bien ta definition de la vie sacrée, tu dis que ça n'a pas de rapport avec la religieux, alors pour toi c'est quoi une vie sacrée?

Je ne sais pas où tu as vu que beaucoup de femmes meurent pendant l'avortement, tes sources? le nombre de femmes qui meurent?

Ensuite je le repete mais là n'est pas le sujet, je trouve que c'est contradictoire le fait d'être pour la peine de mort (qui en France etait à la guillotine), mais contre l'euthanasie et l'avortement qui sont avant tout des methodes medicales pour soulager des douleurs physiques ou psychologiques alors que la peine de mort c'est pour punir voir venger.

L'avortement ce n'est seulement pour les femmes qui se sont mal protegées, il y a les femmes violées, les femmes qui font des grossesses à haut risques, les femmes qui ont decouvert que leur enfant aura une malformation ou sera handicapé mental ou moteur et qui ne se sentent pas prête à assumer une telle tâche, ce que je peux comprendre.

Je pense que les femmes qui avortent ne sont pas des monstres, qu'elles souffrent car avorter est une decision difficile a prendre.

Aprés pourquoi la societé devrait prendre en charge les enfants de femmes violées plus que les autres enfants, si un enfant né, il doit être aimer et proteger et pas rejetter parce que le pere est un violeur, c'est à la mere de prendre cette decision.

Y'a des femmes qui veulent garder leur enfant aprés un viol d'autres non, et un enfant qui est né d'un viol ne doit pas payer pour sa conception non voulue, au contraire il faut laisser le choix a ses femmes de decider si oui ou non elles veulent de cet enfant.

Pour ce qui est des femmes qui ne se protegent pas, je ne les plaint pas, y'a suffisamment de campagne de protection, y'a tellement de solutions pour se proteger aujourd'hui que c'est inexcusable.

Ensuite il y a les femmes qui se sont protegées mais qui ont eu des soucis pendant l'acte (capote qui craque, pillule qui ne fait pas effet ou qui a ete oublié) là l'avortement peut etre une solution surtout quand on ne veut pas ou qu'on est pas prêt pour avoir un enfant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hinouda Membre 47 messages
Forumeur balbutiant‚ 27ans
Posté(e)

J'ai déjà dit dans mon post d'avant que pour moi vie sacrée est synonyme de vie très importante, même plus importante que la moyenne. La vie n'est pas une simple notion pour qu'on puisse choisir le moment de mort de telle ou telle personne, sauf si cette personne mérite la mort comme punition.

Concernant les femmes qui meurent pendant l'avortement :

"L'avortement non médicalisé est une autre cause principale de mortalité maternelle. Environ 13% de l'ensemble de la mortalité maternelle sont attribués aux complications d'un avortement pratiqué par des personnes ne possédant pas les compétences nécessaires et/ou dans un environnement qui ne répond pas aux normes médicales minimales. Chaque année, près de 68.000 décès sont dus à des avortements pratiqués dans ces mauvaises conditions de sécurité médicale. Au niveau international, l'avortement insécurisé a été reconnu comme un problème de santé publique. Les chiffres sont éloquents. Sur les quelque 200 millions de grossesses qui, selon les estimations de l'OMS, sont recensées chaque année, environ 46 millions se terminent par des avortements provoqués qui, pour seulement 60% d'entre eux, sont pratiqués dans des conditions médicalement sécurisées. Chaque année, plus de 18 millions d'avortements sont provoqués dans de mauvaises conditions de sécurité.

Toutes les 6 minutes, une femme meurt des conséquences de méthodes d'avortement insécurisées. Par ailleurs, ce type d'avortement pratiqué dans de mauvaises conditions peut avoir des conséquences à plus long terme, comme l'infertilité ou des complications lors de futures grossesses.

Dans ses contextes d'intervention, MSF voit régulièrement des femmes en danger de mort souffrant d'infections, d'hémorragies, de blessures utérines ou autres, suite à un avortement non médicalisé pratiqué dans des conditions dangereuses."

_____________________

Et concernant les méthodes de l'avortement :

Le document suivant montre les différents types d'avortement connus. Il montre aussi des photos terrifiantes d'avortements par aspirations, empoisonnement salin, dilatation, césarienne, etc.

La peur du manque de ressource économiques, la peur du " qu'en dira-t-on ", d'affronter les neuf mois de grossesse et la responsabilité sont les principales causes de l'avortement.

L'avortement affecte psychologiquement le couple pendant beaucoup de temps. Aux états Unis, Juddy Mamaou, femme qui s'est fait avortée par aspiration affirme: « Le son de l'aspirateur me hante encore. Je ne peux pas utiliser un aspirateur sans penser à mon avortement».

Actuellement dans tous les pays du monde il se pratique approximativement 50 millions d'avortements par an, soit 50 millions de crimes. Jamais l'humanité n'était arrivée à un aussi bas degré de dégénération.

.: Méthodes Abortives.

Aspiration: Cette méthode consiste à connecter un tuyau à une bombe d'aspiration qui à une capacité 29 fois supérieure à celle d'un aspirateur ordinaire. La succion casse le bébé en morceaux et l'absorbe, en l'expulsant de l'utérus comme s'il était une poubelle. Comme le cerveau du bébé ne peut pas passer par le tuyau, on introduit dans la matrice un instrument qui compresse la petite tête et l'extrait.

.: Contraceptifs hormonales. (Avortifs, contragestifs).

Un avortement précoce et inaperçu peut arriver dans les 50% ou plus pendant les cycles menstruels à l'aide de pilules à dose très basse. Avec la pilule combinée l'avortement peut arriver une fois chaque deux ans. C'est à dire qu'une femme avorte dans un bon pourcentage en utilisant la pilule ou les injections. .: Dilatation ou curetage.

De la septième à la douzième semaine de gestation une méthode qui consiste à couper le bébé en morceaux est utilisée. Le bébé est coupé avec un couteau chirurgical et ensuite on effectue un curetage (on gratte l'utérus avec un instrument). La personne qui opère doit réunir les morceaux du bébé à nouveau pour s'assurer que l'utérus est complètement vide. Au petit bébé on lui coupe une jambe après l'autre et ainsi de suite tout son corps est coupé en morceaux. Les souffrances du bébé sont intolérables. C'est impitoyable.

.: Césarienne.

C'est le même principe qu'une césarienne jusqu'au moment ou l'on coupe le cordon ombilical, mais au lieu d'emmener l'enfant à la salle des soins intensifs pour sauver sa vie, il est déposé dans une poubelle et on le laisse mourir. Quelque fois les bébés bougent, respirent et parfois quelques-uns pleurent. Cette méthode est utilisée dans des grossesses avancées.

Dispositif Intra-utérin (Abortif).

On place dans l'utérus un objet de différentes formes. Le dispositif n'évite pas la conception mais il modifie le revêtement interne de l'utérus de façon à ce que l'enfant en grandissant ne puisse pas s'implanter en passant par la trompe de Fallope et finalement meurt. Les restes désintégrés de l'enfant sont éliminés par la menstruation.

La science a démontrée que l'avortement implique beaucoup de risques dangereux comme des hémorragies, des infections, des perforations de l'utérus, des cailloux sanguins, adhérence du placenta, etc. La stérilité augment de 10%. La naissance prématurée est une grande cause du retard mental et le degré augmente très sérieusement avec L'avortement.

.: Les Causes de l'avortement.

La principale cause de l'avortement est psychologique, c'est la peur:

Peur du manque de moyens économique pour nourrir l'enfant.

Cette peur naît par le manque de confiance en Dieu puisque le plus bel et le plus amour d'une mère est son propre enfant.

Malheureusement dans notre société de consommation et de fausses valeurs dans laquelle nous vivrons, a dévalorisé l'enfant qui doit venir au monde et avec son rationalisme elle a crée une fausse peur. Voyons un bel exemple: Kay James, directrice des relations publiques du MOUVEMENT PRO-VIE aux états Unis parle d'une femme de couleur terriblement pauvre, abandonnée par son mari alcoolique, qui avait eu son quatrième bébé sur une table. "J'étais ce bébé", dit madame James, universitaire et mère de trois enfants.

Peur à ce que diront les parents ou les autres personnes.

(Quand la jeune fille tombe enceinte de son petit copain). Réellement, les concepts et les raisonnements humains, de pères ou de tierces personnes face aux lois de Dieu ne doivent pas empêcher qu'un bébé vienne au monde. La vie, c'est Dieu qui la donne et Dieu est par-dessus n'importe quel concept.

"J'allais être le septième fils et ma mère était décidé à ne pas me laisser naître. Là, quelque chose de merveilleux arriva. Ma tante la fit changer d'avis c'est ainsi qu'elle m'a permit de naître. On peut dire que je suis un miracle". Arthur Rubinstein, pianiste.

Peur des neuf mois de grossesse et des douleurs de l'accouchement.

la plus grande réelle mission de toute femme est d'être mère et de faire venir des enfants au monde. Si les animaux, qui sont irrationnels, ne se nient pas ce droit, pourquoi la femme doit avoir peur, si c'est une fonction naturelle qui correspond à sa nature de femme?

Problèmes de santé.

Il faut se souvenir que la mère Beethoven, le grand musicien qui a étonné de par sa musique divine, et qu'écoutent encore tous ceux qui veulent donner nourriture et vie à leur âme, était syphilitique et son père alcoolique.

Viol.

Le viol est un abus horrible avec des effets traumatiques pour beaucoup des victimes. Il n'est d'aucune consolation de savoir qu'une femme qui porte le fruit d'un viol termine par avorter, les grossesses n'arrive que rarement dans ce cas. Mais encore une fois, dans cette situation, nous parlons d'un être humain.

Une femme violée qui a écrit anonymement à un magazine dit qu'elle avait pris rendez-vous pour pratiquer un avortement et qu'elle l'avait annulé ensuite. «Je savais que ce que je portais en moi était mon bébé. Maintenant j'ai une fille, une merveilleuse fille et je donne grâce à Dieu tous les jours pour ne pas avoir avorté".

Contraceptifs hormonales.

La femme qui les utilise soit en pilules, soit en injections ou en implants, est déjà physiologiquement prête de ne pas avoir un enfant et si elle tombe enceinte, elle se sentira frustrée et dans beaucoup des cas elle se fera avorter. Ces contraceptifs sont une des principales causes de l'avortement de nos jours.

Tout ceci, les contraceptifs et ligatures de trompes causent la mort, provoque des maladies et des douleurs.

[Remarquez que le mot "peur" figure dans chaque cause de l'avortement. Pourquoi avoir peur? De quoi avoir peur? Les personnes qui ont peur n'avanceront jamais.]

Source + photos

Cliquez sur le lien pour regardez des photos sur les méthodes de l'avortement. (L'argument religieux fait partie de l'argumentation de ce site, mais ce n'est pas l'argument de base)

_____________________

D'autres liens aussi intéressants les uns que les autres, à lire absolument :

L'avortement est un crime / Exposé

Conséquences de l'IVG sur la psychologie de la femme

Toutes les 6 minutes une femme meurt suite à un avortement illégal et dangereux

_____________________

Je ne vois pas ce qui est contradictoire dans le fait d'être pour la peine de mort, et contre l'avortement et l'euthanasie. Mais c'est un autre débat.

_____________________

Voilà, tout ce que j'ai à dire a été dit, je crois que c'est votre cas aussi. En discuter prendra plus forme de cercle viscieux que de débat.

J'espère que vous allez lire ce que contiennent tous les liens que j'ai posté. En tout cas, ces arguments l'emportent et en parlant de raison, et en parlant de sentiments.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cacahuete_grillée Membre 2 313 messages
Gourmande inspirée‚ 32ans
Posté(e)

Pour l'avortement, je parle de l'avortement medicalisé beaucoup plus surveillé et qui mene rarement à la mort, pas de l'avortement "sauvage".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hinouda Membre 47 messages
Forumeur balbutiant‚ 27ans
Posté(e)
Pour l'avortement, je parle de l'avortement medicalisé beaucoup plus surveillé et qui mene rarement à la mort, pas de l'avortement "sauvage".

Les liens que j'ai mis parlent des deux sortes d'avortement. Et je vous prie de les lire avant de répondre à quoi que ce soit. J'ai posté à 16h34 et hop! Vous me répondez à 16h39 :o

Si vous avez pu lire tout ça en 5 minutes ... ;)

Et d'ailleurs, que ce soit médicalisé ou "sauvage", l'avortement est un crime, personne ne peut le nier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
iksy Membre 39 messages
Forumeur balbutiant‚ 29ans
Posté(e)

Et euh, d'aprés toi pourquoi il y a des avortement "sauvage" ? les feseuse d'ange (c'est comme ça qu'on appelle les femme qui pratique ça) le font en cachette, mais quelle en est la raison ? reflechi deux seconde.

1

2

voila theoriquement tu vien de comprendre que la mortalité suite au avortement vien principalement de ceu pratiquer sans condition medicale corecte, et donc non legale, et donc si ce n'est pas legal c'est que c'est interdit, donc ... interdit l'avortement et tu aura plus de morts. bon la je grossi le tableau mais la logique est la.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
miss rosy Membre 157 messages
Forumeur inspiré‚ 55ans
Posté(e)

Tabasco, Konvicted,Hinouda, vous êtes jeunes. Juste une petite question : Croyez-vous que l'on avorte histoire de passer le temps?

Vous êtes résolument contre alors j'espère pour vous que la vie vous mettra à l'abri d'avoir à prendre une telle décision un jour. Personne n'est à l'abri de rien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
_Dolph Modérateur 56 890 messages
Nikita‚ 150ans
Posté(e)

ni pour ni contre, une décision qui doit être terrible a prendre . Chacun son histoire je peux pas juger un acte qui se fait quand on est dans une détresse que je n'ai jamais connue.

J'ai eu ma première fille a 18 ans, elle était voulue et j'étais totalement prête a l'avoir, mais on a pas toutes cette chance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hinouda Membre 47 messages
Forumeur balbutiant‚ 27ans
Posté(e)
Et euh, d'aprés toi pourquoi il y a des avortement "sauvage" ? les feseuse d'ange (c'est comme ça qu'on appelle les femme qui pratique ça) le font en cachette, mais quelle en est la raison ? reflechi deux seconde.

1

2

voila theoriquement tu vien de comprendre que la mortalité suite au avortement vien principalement de ceu pratiquer sans condition medicale corecte, et donc non legale, et donc si ce n'est pas legal c'est que c'est interdit, donc ... interdit l'avortement et tu aura plus de morts. bon la je grossi le tableau mais la logique est la.

;):o

En gros ton post m'a fait rire. Pourquoi les faiseuses d'ange font ça en cachette? Réfléchis 5 secondes :

5

4

3

2

1

Voilà théoriquement tu viens de comprendre que l'interdiction de de l'avortement n'est pas la seule raison pour laquelle on applique des avortement "sauvages" mais il y a aussi le manque de moyens et d'argent.

"Interdits l'avortement et tu auras plus de mort"

Je vois que le mot logique n'a pas la même définition chez tout le monde. Est-ce qu'on n'aura plus de mort quand on va légaliser l'avortement? Réféchis 7 secondes :

7

6

5

4

3

2

1

Voilà, tu m'as comprise. :o

Tabasco, Konvicted,Hinouda, vous êtes jeunes. Juste une petite question : Croyez-vous que l'on avorte histoire de passer le temps?

Vous êtes résolument contre alors j'espère pour vous que la vie vous mettra à l'abri d'avoir à prendre une telle décision un jour. Personne n'est à l'abri de rien

J'espère que votre question est une fausse. Sinon la jeunesse ou l'âge sont loin d'être des contre-arguments... Oui, personne n'est à l'abri de rien, même ce pauvre bébé qui va être écrasé sans pitié...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cbar Membre+ 5 806 messages
avec Cbar, point de cafard‚
Posté(e)
Oui, personne n'est à l'abri de rien, même ce pauvre bébé qui va être écrasé sans pitié...

Mais non on ne tue pas de bébé rassures-toi c'est juste un amas de cellules sans conscience ni rien. Par contre, sans avortement il y a des mères qui meurent et elles ont une vie, une conscience¿

A une certaine époque lors de l'acouchement "normal" quand ça se passait mal le médecin demandait au père "la mère ou l'enfant ?" et le médecin faisait en sorte de sauver l'une ou l'autre. J'aurais dit "la mère". ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sheepy Membre 201 messages
Forumeur activiste‚ 28ans
Posté(e)

Oui, je pense qu'a choisir, il vaut mieux sacrifier la vie d'un "amas de cellules" comme dit cbar au lieu de celle d'une pauvre mère qui risque de prendre un gros risque pour elle-même et le gosse qu'elle ne pourra pas faire évoluer. Mais je ne peux pas dire que je suis totallement contre l'avortement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Pour finir, remarquez ce qu'a dit Femmesage, rare sont les femmes violées qui veulent avorter, la plupart des femmes qui avortent s'étaient mal protégées lors de la relation sexuelle.

C'est une mauvaise interprétation des statistiques.

Il y a deux faits :

  1. Presque aucune femme violée ne mène l'enfant à son terme : la plupart avortent.
  2. La plupart des femmes qui avortent ne sont pas des

Si on interprète mal les statistiques, on pourrait croire que le 2/ signifie que très peu de femmes violée se font avortées, mais pas du tout : on dit juste que les femmes violées représentent une faible proportions des femmes se faisant avorter.

J'ai déjà dit dans mon post d'avant que pour moi vie sacrée est synonyme de vie très importante, même plus importante que la moyenne. La vie n'est pas une simple notion pour qu'on puisse choisir le moment de mort de telle ou telle personne, sauf si cette personne mérite la mort comme punition.

Concernant les femmes qui meurent pendant l'avortement :

"L'avortement non médicalisé est une autre cause principale de mortalité maternelle. Environ 13% de l'ensemble de la mortalité maternelle sont attribués aux complications d'un avortement pratiqué par des personnes ne possédant pas les compétences nécessaires et/ou dans un environnement qui ne répond pas aux normes médicales minimales. Chaque année, près de 68.000 décès sont dus à des avortements pratiqués dans ces mauvaises conditions de sécurité médicale. Au niveau international, l'avortement insécurisé a été reconnu comme un problème de santé publique. Les chiffres sont éloquents. Sur les quelque 200 millions de grossesses qui, selon les estimations de l'OMS, sont recensées chaque année, environ 46 millions se terminent par des avortements provoqués qui, pour seulement 60% d'entre eux, sont pratiqués dans des conditions médicalement sécurisées. Chaque année, plus de 18 millions d'avortements sont provoqués dans de mauvaises conditions de sécurité.

Toutes les 6 minutes, une femme meurt des conséquences de méthodes d'avortement insécurisées. Par ailleurs, ce type d'avortement pratiqué dans de mauvaises conditions peut avoir des conséquences à plus long terme, comme l'infertilité ou des complications lors de futures grossesses.

Dans ses contextes d'intervention, MSF voit régulièrement des femmes en danger de mort souffrant d'infections, d'hémorragies, de blessures utérines ou autres, suite à un avortement non médicalisé pratiqué dans des conditions dangereuses."

Cela prouve bien qu'il est nécessaire d'autoriser l'avortement. L'interdire est criminel, et provoque la mort de nombreuses femmes à causes des mauvaises conditions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Si on interprète mal les statistiques, on pourrait croire que le 2/ signifie que très peu de femmes violée se font avortées, mais pas du tout : on dit juste que les femmes violées représentent une faible proportions des femmes se faisant avorter.

Et une femme victime d'un viol ne tombe pas systématiquement enceinte.

J'aimerais bien savoir la proportion, d'ailleurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
konvicted Membre+ 26 421 messages
I. C. Wiener‚ 26ans
Posté(e)
Si on interprète mal les statistiques, on pourrait croire que le 2/ signifie que très peu de femmes violée se font avortées, mais pas du tout : on dit juste que les femmes violées représentent une faible proportions des femmes se faisant avorter.

Et une femme victime d'un viol ne tombe pas systématiquement enceinte.

J'aimerais bien savoir la proportion, d'ailleurs.

D'après ce site, seulement 0,08% des viols engendrent une grossesse, ça confirme bien votre idée que si peu de femmes violées se font avortées c'est parce que très peu de femmes violées sont enceintes après leur viol, ce qui n'enlève rien à la cruauté de l'acte bien sûr.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Je n'apprécie pas les textes pathétiques. Réfléchis raisonnablement, et laisse les sentiments de côté.

Ah, et n'est ce pas pour des raisons sentimentales que vous êtes contre la fin de la grossesse ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Bougnoule lover
Invité Bougnoule lover Invités 0 message
Posté(e)

@Hinouda:

Si tu étais confrontée à une conception subie, garderais-tu l'enfant sachant que cela sera un handicape quasi-insurmontable dans ta vie professionnelle? (et de ce fait du restant de ta vie?) Les bons sentiments c'est bien, mais la réalité est malheureusement tout autre.

Si c'est le coté religieux qui te dérange, sache que l'avortement est autorisé jusqu'au 40 eme jour. (Religieusement, ce serait après le 40 eme jour que le embryon passe au stade de foetus, cad qu'une âme lui est insufflée)

J'te trouve de très mauvaise foi quand tu dis que l'interdiction n'est pas la seule raison de la prospérité des "faiseuses d'anges".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant