Aller au contenu

nolibar

Membre
  • Contenus

    954
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de nolibar

  • Rang
    Forumeur accro

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. nolibar

    Les fonctions cognitives

    Ah bon ! C’est bizarre, parce que moi, je me suis retrouvé, par quatre fois, en situation de danger mortel immédiat et je sais que c’est grâce à mon esprit rationnel, qui a su supplanté ma peur atroce de mourir et à qui j’ai obéi docilement, que je suis encore en vie, et cela, sans aucune séquelle. Il m’arrive même parfois de penser que ma plus grande chance dans la vie, c’est de m’être retrouvé seul dans ces moments là. Car, dans le cas contraire, j’aurais certainement eu tendance à faire confiance en l’autre, les autres, et j’en serais peut-être mort ? C’est peut-être pour cela que j’ai tendance à penser que : « dans la vie, on n’est jamais si bien servi que par soi-même ».
  2. Si l’on désire vraiment comprendre l’Univers, il faut d’abord, me semble-t-il, appréhender les règles qui l’animent et donc, pour cela, observer ses comportements pour percevoir ces fameuses règles… Si vous me désignez un objet qui est unique et donc que l’on ne peut pas classer dans une catégorie ou une espèce ou que sais-je encore, vous aurez de bonnes chances de me convaincre que la Terre est, elle aussi, unique dans l’univers…
  3. « Une théorie dit que la Terre est la seule planète abritant de la vie dans l’univers observable » Ah bon ! Eh bien ma théorie, à moi, me dit que la Terre avec sa biodiversité et donc nous, nous sommes la preuve qu’il y a de la vie ailleurs dans l’Univers. Et cette règle tirée de mes observations est celle-ci : Tout ce qui existe appartient forcément à une catégorie, une espèce d’objets,… Que l’on m’explique alors pourquoi la Terre avec sa biodiversité échapperait à cette règle et serait donc, elle, unique dans l’Univers ? Mais bon ! Ce n’est que l’avis d’un ignare…
  4. nolibar

    divers questions sur des virus

    Ce que je ne comprends pas, moi, c’est pourquoi nos savants ne désignent pas, comme vecteur de transmission du covid-19, notre système respiratoire ? Je trouve les explications données sur sa transmission très niaises… A les croire, il possèderait de petites ailes pour se déplacer… Mais bon ! Je dis çà ou je dis rien, hein !
  5. Je suis, bien évidemment, entièrement d’accord avec vous … ! Ce que je veux dire c’est que : le MOI, que je ressens en moi, n’a pas choisi le corps et donc le cerveau qu’il habite… Il ne peut donc être, dans l’absolu, tenu pour responsable des disfonctionnements de ce dernier. On en revient donc au déterminisme … Je ne suis pas la cause de mon corps mais son effet, je me contente donc de le subir …
  6. Nous nous croyons libres d’agir à notre guise alors que, en réalité, nous devons nous contenter d’habiter un corps que dame Nature nous a imposé avec toutes les faiblesses qui le caractérise… Comment pourrions-nous, alors, être tenus pour responsable des disfonctionnements d’un corps qui nous a été imposé et que donc, nous n’avons ni construit, ni choisi ?
  7. « Y a t-il une autre réalité derrière le monde sensible ? » Il me semble que l’environnement tel que nous le voyons n’existe pas et que l’humain comme tout autre objet n’est, dans la réalité, qu’un amas d’atomes… Ce qui différencie, me semble-t-il, ces amas entre eux, ce sont les différentes variétés des atomes qui les composent et leurs assemblages ainsi que leur densité au centimètre carré, … Ces amas ne prennent forme, dans notre cerveau, et se distinguent les uns des autres, dans celui-ci, que par les hautes fréquences, du spectre lumineux, que leur enveloppe extérieure réfléchie et qui, par l’intermédiaire de la vue, sont traduites en différentes couleurs par notre cerveau...
  8. Ce dicton, me semble-t-il, convient très bien pour encourager nos chercheurs… Et pour le compléter je rajoute ceci : Vous finirez bien par trouver ce que vous ne cherchiez pas… C’est, selon moi, une aide précieuse à la sérendipité . Bon ! Je dis çà ou je dis rien, Hein !
  9. C’est pourtant simple à comprendre, il me semble, pour le non physicien que je suis : le système qui sert à la mesure introduit de l’inertie ou détourne, pour les propres besoins de la mesure, une partie significative de l’énergie du système à mesurer… cela provoque la déstabilisation et l’effondrement de l’onde…
  10. nolibar

    La crise de la pensée

    La plus part de nos intellectuels, ou reconnus comme tels, sont atteints de logorrhée lorsqu’ils expriment leur pensée… C’est, la plus part du temps, beaucoup de verbiage dont il ressort peu de vérités utiles à la connaissance du monde… Autant en apporte le vent !
  11. nolibar

    La crise de la pensée

    « La crise de la pensée » « Je pense donc je suis » disait un certain Descartes. Pourtant, la plus part des gens qui se disent pensant ne font que prendre pour argent comptant la pensée des auteurs reconnus par leurs pairs… A croire qu’ils ne possèdent que de la mémoire et aucune intelligence ou insuffisamment pour penser par eux-mêmes. Apparemment, ils n’ont pas pour maxime : « On n’est jamais mieux servi que par soi-même ! »
  12. Vouloir avoir raison si l’on pense vraiment avoir raison n’est en rien critiquable. Par contre, ce qui est critiquable, c’est de refuser d’écouter les arguments des autres tentants de nous démontrer que nous avons tort.
  13. nolibar

    La crise de la pensée

    Il y a surtout dans le monde une cruelle absence ou insuffisance de lucidité pour produire un rationalisme pragmatique teinté d’humanisme et de sagesse…
  14. nolibar

    Regards sur notre monde

    « Regards sur notre monde » Le système communiste d’organisation est l’épouvantail que l’on brandit, à tours de bras, pour effrayer le bon peuple afin de le maintenir résigné sous le joug du libéralisme capitaliste… Mais quand n’est-il vraiment de tout cela ? Il me semble que, le système communiste d’organisation est déjà à l’œuvre dans le système libéral ; il est tout simplement au service du capitalisme et est utilisé, entre autres, dans l’organisation des entreprises pour la production des biens de consommation… Alors que dans un système purement communiste, il est étendu à l’organisation de l’ensemble de la Société… Dans un système communiste bien pensé, c'est-à-dire rationnellement et pragmatiquement organisé, l’organigramme (ou agenda commun à tous) devrait-être la pièce maîtresse de l’organisation. Et cela, parce que, bien pensé, il indiquerait à tout un chacun, en prenant en compte ses capacités intellectuelles et physiques sanctionnées par des diplômes adaptés, ce qu’il doit faire précisément pour participer équitablement et de manière efficace à la production des biens de consommation nécessaires à tous… Dans un tel système, l’utilisation des ressources de notre Planète peut-être parfaitement contrôlée et permettre ainsi d’éviter les gaspillages de toutes sortes… Fini l’organisation bordélique actuelle qui nous envoie droit dans le mur… C’est certainement ainsi que des êtres d’une grande intelligence et dotés, de ce fait, d’une forme de penser évoluée s’organiseraient… Dans un tel système, tout un chacun, de manière équitable, doit participer à la production des biens de consommation pour l’ensemble de la Société et cela, en fonction de ses capacités intellectuelles et physiques et juste ce qu’il faut, rien que ce qu’il faut, ni plus ni moins …
×