Aller au contenu

nolibar

Membre
  • Contenus

    743
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de nolibar

  • Rang
    Forumeur forcené

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

Activer
  1. nolibar

    Le pape: l'avortement / un tueur à gages !

    Et la prolifération invasive et destructive parce que non contrôlée de l’espèce humaine, c’est quoi selon lui ?
  2. nolibar

    Qu'est ce que la philosophie ?

    La philosophie, selon moi, c’est l’art de parler et d’écrire abondamment pour, la plus part du temps, ne rien exprimer de vraiment substantiel pour l’esprit et donc la connaissance. C’est autant m’en apporte le vent. C’est, surtout et avant tout, de la rhétorique pour épater la multitude, peu encline à penser par soi-même ou démunie sur le plan de la raison pure. Mais, pour vous rassurez, je m’empresse de vous informer que ce n’est que les élucubrations d’un quasi illettré que je suis.
  3. nolibar

    Le suicide, courage ou lâcheté?

    « Le suicide, courage ou lâcheté? » Ni l’un, ni l’autre. C’est lorsque la souffrance physique et/ou psychique est devenue insupportable et qu’aucun espoir de jours meilleurs ne pointe à l’horizon que la personne, pour se libérer de cette vie de tortures, choisie de ne plus être, pour ne plus souffrir, et donc de se suicider. Arrivé à ce stade de la misère morale, il n’y a ni acte de bravoure ni lâcheté, car cela va de soi…
  4. nolibar

    La conscience

    Conscience « La conscience est la présence constante et immédiate de soi à soi. C’est la faculté réflexive de l’esprit humain, c'est-à-dire sa capacité à faire retour sur soi-même. C’est la conscience qui permet à l’Homme de se prendre lui-même comme objet de pensée, au même titre que les objets extérieurs. Ainsi la conscience de soi « accompagne » la conscience « tout court », la conscience du monde extérieur. » https://www.kartable.fr/ressources/philosophie/cours/la-conscience/11213
  5. nolibar

    L'univers est-il stupide ou intelligent ?

    Question : une machine robotisée a-t-elle besoin d’intelligence pour faire un travail répétitif ? La réponse est Non ! Elle a besoin seulement d’un programme l’obligeant à avoir des comportements précis afin de lui faire exécuter le travail prévu. Il en va de même pour l’Univers. Les programmes qui l’obligent à des comportements précis et répétitifs sont contenus dans les lois physicochimiques. La répétition de ces actions rudimentaires sur l’environnement, un nombre incommensurable de fois à chaque instant, a abouti, entre autres choses, à l’Homme complexe d'aujourd'hui...
  6. nolibar

    L'univers est-il stupide ou intelligent ?

    Il faut d’abord tenter de répondre à la question : Est-ce-que l’Univers a besoin de disposer de conscience et donc d’intelligence pour être ce qu’il est et se comporter tel qu’il le fait ? A cette question, je réponds non. Car, selon moi, il n’est qu’un grand robot laboratoire, un réacteur en chaîne de causes/effets, ayant pour programmes fonctionnels les lois physicochimiques. Il est issu d’une énergie/matière hautement condensée (peut-être une « chiure » d’un immense trou noir massif) qui, libérée des pressions de concentration extrêmes, s’est détendue libérant à son tour les lois physicochimiques rendues inactives par les pressions qu’elles subissaient. Le hasard n’a rien inventé… Il y a de grandes chances que l’hydrogène, l’hélium, … existaient déjà ailleurs dans d’autres univers.
  7. nolibar

    L'univers est-il stupide ou intelligent ?

    « L’Univers est-il stupide ou intelligent ? » Pour être intelligent, il faudrait qu’il soit, d’abord, doté d’une conscience lui fixant des buts à atteindre et, ensuite, qu’il soit capable de coordonner ses actions pour les atteindre. Je ne pense pas qu’il remplisse ces conditions ? L’Univers n’est qu’une sorte de grand laboratoire dans lequel les lois physicochimiques n’ont pas d’autres choix que d’agir lorsque les conditions environnementales sont réunies pour ce faire. Nous ne sommes que l’un des produits de cette agitation permanente. Le produit du hasard, diront certains, pour la simple raison que nous ne sommes pas capables de conscientiser l'enchaînement de l’incommensurable nombre de causes/effets qu’il a fallu pour créer ce que nous sommes…
  8. Vous voulez peut-être dire : j’éprouve un grand plaisir à manger de la viande, alors au diable la souffrance animale. Aux oubliettes cette dernière… En oubliant bien volontiers que l’Homme, s’il le voulait vraiment, trouverait certainement d’autres moyens de se nourrir, tout aussi efficaces voire plus et goûteux, que d’élever des animaux dans des conditions indignes au regard du respect de la vie, dans le seul but de se nourrir après les avoir fait mourir, bien trop jeunes, dans d’atroces souffrances…
  9. Cela me semble bien léger comme explication… Selon moi, l’Homme passe sa vie à la recherche du plaisir et à fuir les situations désagréables voire douloureuses. Personnellement, je n’assiste pas aux corridas pour la simple raison que je ne supporte pas la vue d’un animal qui souffre. Alors que l’on m’explique pourquoi d’autres, qui y assistent, applaudissent à deux mains lorsque le picador pique de sa lance ou que le torero plante ses banderilles dans le dos du taureau. Puis voir le taureau agonir dans des derniers soubresauts … Pauvre bête qui n’a eu que le tort de naître et de vivre que pour satisfaire les penchants sadiques de certains …
  10. Pensez-vous que les chasseurs et les amateurs de corridas ne prennent pas de plaisir à voir la souffrance animale aboutissant à la mort? Qu’ils n’en soient pas totalement conscients, je veux bien le croire. Mais cela ne change rien au fait qu’ils y prennent du plaisir…
  11. Ne dit-on pas que : « il n’y a pas de pire aveugle ni de sourd que celui qui ne veut ni voir ni entendre »?
  12. Si finalement cela n’enlève rien d’essentiel à l’attrait de vivre, l’Homme, lorsque cela nuit aux autres espèces et que cela ne porte pas atteinte à la pérennité de la sienne, ne devrait pas se laisser aller à ses pulsions animales destructives envers les autres espèces … Il montrerait ainsi qu’il est capable de faire preuve de sagesse et de compréhension en se montrant soucieux d’épargner d’une souffrance inutile les autres espèces animales…
  13. Désolé, mais je ne vois pas le mérite ni la gloire qu’il y a, à se comporter comme un singe à peine dégrossi ?
  14. Où ai-je écrit que je suis végétarien ? Bah ! Le faisant, contrairement à vous, j’éprouve plus de plaisir à le savoir vivant et libre que mort, même bien cuisiné dans mon assiette. A chacun ses plaisirs ! Bien qu’il soit toujours trop tôt, je reconnais que depuis peu, sous le fallacieux prétexte qu’ils sont encore trop jeunes pour mourir, je ne mange plus de l’agneau ni du veau, …
  15. Est immorale la mise à mort d’êtres sensibles (animaux) lorsque c’est pour le plaisir (les corridas, la chasse,…) ou lorsque l’Homme, de bonne volonté, pourrait trouver d’autres moyens de se nourrir plus économes pour la Planète (moins destructifs pour l’environnement) et cela, sans porter atteinte, d’aucune façon, à la pérennité de son espèce.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité