'moiselle jeanne

Membre
  • Compteur de contenus

    2 926
  • Inscription

  • Dernière visite

5 abonnés

À propos de 'moiselle jeanne

  • Rang
    Forumeur alchimiste

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays
  1. Ceci dit, dans le septennat, quand à l'élection présidentielle l'élu n'avait pas de majorité de son bord à l'AN, il y avait dissolution de l'Assemblée suivie aussitôt (1 mois après) de législatives. C'est ce qu'a fait Mitterrand en 81 et 88. Chirac ne l'a pas fait à son élection en 1995 car la majorité AN était de droite depuis 1993 (la sienne en plus : était tête de liste). Donc pour le coup, ça n'aurait rien changé. Il y aurait eu dissolution, et En marche aurait pu obtenir autant de sièges tout pareil. La différence, c'est qu'il y aurait eu d'autres élections 2 ans avant la fin du mandat présidentiel.. soit l'équivalent du quinquennat... et 2 ans de cohabitation ( ou pas...).
  2. Pipeau complet que ce prétexte du terrorisme. Il y a d'une part la rancoeur de l'AS envers le Qatar (trop "moderne", trop proche de l'Occident, trop indépendant, tro de pouvoir (gaz, chaîne Al-Jezeera) et d'autre part l'Iran que le Qatar ne condamne pas - sans soutenir non plus, mais pas condamner ça suffit largement. Danger l'Iran pour l'AS qui a redoublé juste avec les élections : y a pas eu d'élections depuis combien de temps, en AS ? Faut faire oublier que ça existe pas chez elle...
  3. On y travaille.. la recherche est en cours. Les énergies renouvelables en sont encore à leurs débuts, et déjà sont au niveau performance sans commune mesure avec 20 ans en arrière. C'est vraiment un secteur d'avenir et le recherche les rendra de plus en plus optimales. http://www.lepoint.fr/sciences-nature/des-batteries-pour-enfin-stocker-l-energie-solaire-06-03-2015-1910787_1924.php https://www.quelleenergie.fr/magazine/energie-solaire/energie-solaire-stockage-39745/ http://mavoiescientifique.onisep.fr/une-centrale-solaire-qui-stocke-lenergie-dans-des-sels-fondus/
  4. C'est un projet ambitieux et pour le moins inédit qui a vu le jour à Cochin, dans le sud de l'Inde. En effet, comme l'a rapporté The Verge, un aéroport international fonctionnant exclusivement à l'énergie solaire y a été inauguré mardi 18 août. Pour fonctionner, quelques 46.150 panneaux solaires ont été installés sur plus de 18 hectares. Cet immense parc photovoltaïque permet d'économiser 300.000 tonnes d'émission de CO2 sur les 25 prochaines années, précise le communiqué du Cochin International Airport Limited. Ce qui équivaut à la plantation de trois millions d'arbres ou à ce que consommerait une voiture circulant sur 1.7 milliards de kilomètres précise The Verge. Le "CIAL" est donc le premier aéroport de la planète à fonctionnant exclusivement à l'énergie solaire. Par ailleurs, le surplus d'énergie produit par les panneaux sera revendu au fournisseur d'énergie de l'État de Kerela dont dépend l'aéroport. http://www.huffingtonpost.fr/2015/08/20/aeroport-indien-solaire-110-energie-solaire_n_8016126.htmlhttp://www.huffingtonpost.fr/2015/08/20/aeroport-indien-solaire-110-energie-solaire_n_8016126.html L’aéroport de Montpellier a converti, en les couvrant d’ombrières, les 1 800 places de son parking, en ferme solaire de 4,5 MWc. Les 16 016 modules photovoltaïques fourniront 6 200 MWh/an, soit l’équivalent de la consommation d’électricité annuelle de 5 000 personnes. http://www.faiteslepleindavenir.com/2016/06/23/aeroport-solaire-de-montpellier/
  5. Un document qui date de la campagne? D'où vient le document exclusif publié ce lundi dans Le Parisien? Pas du gouvernement, affirme son porte-parole ce lundi, sans toutefois en démentir le contenu. Selon le communiqué officiel envoyé ce lundi donc, "ce document n'émane en rien du gouvernement, on ne sait pas quel est son statut et son contenu n'engage que son auteur. Le processus se poursuit avec les partenaires sociaux normalement". En fait, "c'est un document de travail de campagne, qui date d'avant l'annonce de la composition du gouvernement", précise même Matignon. http://bfmbusiness.bfmtv.com/france/reforme-du-travail-le-gouvernement-reagit-apres-des-fuites-dans-la-presse-1179622.html
  6. La pire est la première : Ordonnance n°1 : négociation à la carte dans les entreprises Contrat de travail, durée de travail, santé et sécurité, salaires et emploi... seront désormais au menu des négociations en entreprises selon l'avant-projet de loi. La liste des sujets est très longue, et couvre des thèmes pour lesquels la loi prévoyait jusqu'ici qu'il était impossible de déroger par accord d'entreprise. Celle-là aussi n'est pas mal : Ordonnance n°5 : fusion des IRP L'objectif : fusionner le comité d'entreprise, le comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) et le délégué du personnel (DP) dans une instance unique. Une rupture avec notre modèle de démocratie sociale dans l'entreprise, qui repose aujourd'hui d'un côté sur des élus disposant de droits d'information, de consultation, d'expertise et d'alerte, et de l'autre sur des syndicats (représentatifs) qui seuls ont la capacité de négocier. Depuis de longues années, le Medef a demandé d'autoriser la négociation avec des élus sans étiquette. Ce qui serait un casus belli pour les syndicats. Et celle-là : Ordonnance n° 2 : le barème des prud'hommes Dans le collimateur : la durée des contentieux et surtout le montant, souvent très élevé, des condamnations qui, selon le Medef, les dissuade d'embaucher en CDI. Pour «sécuriser» les entreprises, le texte prévoit en cas de condamnation d'un employeur pour licenciement abusif, d'instaurer «un plafond et un plancher» pour graver dans le marbre le montant des dommages et intérêts versés au salarié. Initialement prévue dans la loi Macron de 2015, cette réforme a été retoquée par le Conseil constitutionnel. Avec quelques modifications de forme, elle a été glissée en 2016 dans la loi El Khomri, puis retirée face à la mobilisation. Elle refait son apparition, sans que l'essentiel soit précisé, à savoir les montants d'indemnisation. 3 ordonnances jugées prioritaires.. http://www.leparisien.fr/economie/reforme-du-travail-les-8-points-cles-du-plan-macron-05-06-2017-7018110.php
  7. Et combien avaient le bac avant 1968 ? Soit : combien de jeunes dans la population avaient ce niveau de culture générale ? combien pouvaient arriver jusque-là ? En 1960 : 80 770 candidats au bac, pour une réussite de 60% - 16% de la classe d'âge. En 2015 : 1 million de candidats, pour une réussite de 8 5% -77% de la classe d'âge. Même si le bac a beaucoup changé, qu'il est moins difficile, ce n'est pas pour autant que l'enseignement secondaire est devenu au niveau primaire d'avant 1968, n'est-ce-pas ? Ni que le bac d'aujourd'hui est inférieur au certif des années 60 ou avant, n'est-ce-pas ? Bon, si vous avez un doute, vous pouvez toujours tenter de passer les épreuves pour comparer : http://www.leparisien.fr/societe/bac-2016-1ere-les-sujets-de-l-epreuve-de-francais-17-06-2016-5893209.php http://www.letudiant.fr/bac/corriges-et-sujets.html http://societe.aufeminin.com/forum/auriez-vous-le-certificat-d-etudes-d-fd1432266 Et combien poursuivent des études supérieures, par rapport avent 1968 ? http://www.lejdd.fr/JDDATA/Societe/Le-bac-est-il-donne-a-tout-le-monde-741402 Je peux te dire sans me tromper que la proportion de la population ayant accès à une culture générale de bon niveau correct est sans commune mesure avec celle d'avant 1968.... Ben avec 16% de bacheliers, guère de problèmes d'embouteillages... 84% des appelés ne pouvaient même avoir la possibilité d' y songer un seul instant... Et combien avaient le bac avant 1968 ? Soit : combien de jeunes dans la population avaient ce niveau de culture générale ? combien pouvaient arriver jusque-là ? En 1960 : 80 770 candidats au bac, pour une réussite de 60% - 16% de la classe d'âge. En 2015 : 1 million de candidats, pour une réussite de 85% -77% de la classe d'âge. Même si le bac a beaucoup changé, qu'il est moins difficile, ce n'est pas pour autant que l'enseignement secondaire est devenu au niveau primaire d'avant 1968, n'est-ce-pas ? Ni que le bac d'aujourd'hui est inférieur au certif des années 60 ou avant, n'est-ce-pas ? Bon, si vous avez un doute, vous pouvez toujours tenter de passer les épreuves pour comparer : http://www.leparisien.fr/societe/bac-2016-1ere-les-sujets-de-l-epreuve-de-francais-17-06-2016-5893209.php http://www.letudiant.fr/bac/corriges-et-sujets.html http://societe.aufeminin.com/forum/auriez-vous-le-certificat-d-etudes-d-fd1432266 Et combien poursuivent des études supérieures, par rapport avent 1968 ? http://www.lejdd.fr/JDDATA/Societe/Le-bac-est-il-donne-a-tout-le-monde-741402 Je peux te dire sans me tromper que la proportion de la population ayant accès à une culture générale de bon niveau correct est sans commune mesure avec celle d'avant 1968.... Ben avec 16% de bacheliers, guère de problèmes d'embouteillages... 84% des appelés ne pouvaient même avoir la possibilité d' y songer un seul instant...
  8. Mais je ne critique pas les gens qui votent blanc ou s'abstiennent, Pascou... Chacun a ses raisons.. J'ai soutenu ici tous ceux l'ayant fait pour le 2° tour, les défendant contre ceux critiquant ce choix... Je ne me défends de rien du tout, où avez-vous cela ? Je ne voulais surtout pas MLP, voter Macron était la solution la plus nette pour pas lui laisser une chance de plus .. encore une fois, j'assume. Et ce n'est pas parce que je vote pour quelqu'un que je lui prête allégeance : la France n'est pas un califat et ce n'est pas parce qu'on choisit qq qu'on est censé se courber à chacune de ces décisions. Tout le monde sait fort bien que ces 65% pour Macron ne sont pas un blanc-seing -lui-meme l'a dit d'ailleurs- et les medias ne l'oublie pas . Vous considérez que voter FI c'est voter qq qui approuve Macron.. parce que vous ne pouvez concevoir qu'on puisse voter X pour éliminer Y .. alors que ça existe bel et bien.. vu qu'on ne peut faire autrement si on ne veut absolument pas de Y : y a pas un Z en ligne, il y aura beau avoir x millions de blancs ou absentions, ça annulera pas l'élection et ça sera forcément X ou Y qui sortira.. Pas voter, c'est ne pas avoir de préférence de "détestation". C'est un choix que je respecte.. essayez de respecter ceux qui déteste l'un davantage que l'autre.. ça n'en fait pas des adeptes adoubant la personne choisie... Pas plus que celui qui vote pas : lui adoube les deux en lice, à ce moment-là.. en permettant à chacun de pouvoir gagner.. Je pourrais de mon coté vous dire que ne pas voter la semaine prochaine pour l'adversaire de Macron, c'est faire une erreur parce qu'ainsi vous lui donnez sa chance en ne faisant strictement rien pour vous y opposer bien que vous vous en défendez, n'est-ce-pas ? Mais pourtant, je ne juge pas en vous affirmant que vous faites une erreur ... Je n'ai pas votre vision des choses, mais bon , je respecte... Essayez donc aussi de respecter celle des autres, Pascou..
  9. La planète se fiche pas mal que ce soit une promesse de Trump ou pas.. Les électeurs de Trump représentent combien de terriens en % ? Depuis quand tous les autres seraient-ils tous censés approuver une décision sous le prétexte que c'était une promesse ? Toujours dans l'attaque sur le terrain personnel comme toute réponse, DDR, n'est-ce-pas ? C'est merveilleux à quel point vous tenez sans cesse à élever le débat en vous tenant au sujet... D'autant que même aux US, cette décision est fort loin d'être plébiscitée. Promesse ou pas...
  10. Point... "Rappelons brièvement les faits. Le 24 mai, Le Canard enchaîné met en cause le ministre pour des tractations immobilières remontant à 2011. L'hebdomadaire satirique raconte comment les Mutuelles de Bretagne, dont Richard Ferrand était alors le directeur général, avaient souhaité louer des locaux commerciaux à Brest pour ouvrir un centre de soins. Leur conseil d’administration avait choisi, entre trois propositions, celle d'une société civile immobilière (SCI) pas encore créée au moment de sa décision ; or la SCI créée pour l’occasion appartient à 99 % à sa compagne, Sandrine Doucen. Laquelle achète les locaux qu’elle va louer aux Mutuelles de Bretagne, sans aucun apport personnel, grâce à un prêt bancaire de 400 000 euros sur 15 ans, que les loyers perçus des Mutuelles permettent de rembourser pile-poil. Ces dernières ont aussi accepté de prendre à leur charge les travaux nécessaires à la rénovation des locaux dont elles ne seront que locataires. Coût : 184 000 euros, soit l’équivalent de 4 ans de loyer. Sans débourser autre chose que les 100 euros du capital de la SCI, la compagne de Richard Ferrand s’est ainsi constitué un capital immobilier qui, au terme du prêt, vaudra un peu plus d’un demi-million d’euros. La SCI, elle, a déjà vu la valeur de ses parts « multipliée par 3000 » six ans plus tard, selon Le Canard. "Après analyse des éléments complémentaires susceptibles de mettre en cause M. Richard Ferrand, ministre de la Cohésion des territoires, révélés par différents organes de presse [...], j'ai décidé de saisir ce jour la direction interrégionale de la police judiciaire de Rennes d'une enquête préliminaire." Quels sont ces éléments complémentaires ? Sans doute ceux apportés par Le Parisien le 29 mai et Le Canard le 31 mai, qui montrent que dans cette transaction aussi surprenante que lucrative, Richard Ferrand a joué un rôle clef. En proposant ces locaux au conseil d’administration des Mutuelles tout en signant parallèlement un compromis de vente par lequel il se rendait acquéreur desdits locaux, sous la condition expresse que les Mutuelles signent un bail avec une société civile immobilière qui prendrait la place de l’acheteur, ce qui lui permettait de s’effacer une fois l’opération réalisée." https://www.politis.fr/articles/2017/06/affaire-ferrand-la-verite-est-en-marche-37063/ Mais point ! non mais allo, quoi ...
  11. Donc, s'il avait promis d'eunathasier tous les bébés latinos (ou noirs, ou gros, ou handicapés) il aurait fallu applaudir s'il avait tenu cette promesse ? Fort étrange logique, de juger de la pertinence d'une décision uniquement sur le fait qu'on l'a "promis"... De toutes façons, le monde fera sans lui ; les USA ne sont pas toute la panète et l'accord de Paris n'est pas fichu parce que le grossier rouquin s'en fiche. Qu'il pollue à son aise son pays, grand bien lui fasse.. Les Americains jugeront.. Au pire, ça ne durera que 4 ans... (il faut 4 ans pour sortir de l'accord... et au pire Trump fera deux mandats..)
  12. Mais de toutes façons, mon candidat n'était pas au second tour, et il ne restait que le choix Macron-Le Pen ; ben désolée, je préfère encore Macron (ou je déteste moins Macron) J'aurais pas voté, ça n'aurait rien changé, Melenchon ne serait pas apparu pour autant au 2° tour et ça aurait fait exactement pareil pour les législatives. Mais bref, là on est HS. Pour ce qui est de la question, ce qui est reproché à Ferrand n'a aucune mesure avec ce qui l'a été pour Fillon, bien sûr. C'est pas pour autant que c'est anodin, simplement parce que c'est pas bien clair et que la suspision traîne et que les gens ne veulent plus de ces doutes et décalages pas nets et que c'est un prétexte à des rumeurs qui dépassent de loin ce qui est apparement un "délit" de favoritisme peu glorieux mais pas non plus une escroquerie inouïe digne d'un scandale d'Etat. Pour le respect de la clarté,il aurait dû se mettre en retrait jusqu'aux élections : si ses administrés le reconduisent, ben OK, rien à redire : c'est leur volonté ; s'ils n'en veulent plus, ben tout s'arrête là. Bon maintenant, enquête préliminaire ; au point où on en est, c'est pas plus mal ; ça évite au moins les soupçons de favoritisme et fayotage, et si l'enquête conclut à une faute, ça sera clair, si elle conclut l'inverse, ça le sera aussi ; les doutes seront au moins réglés.
  13. ben oui, j'ai voté Melenchon au 1° tour, Macron au 2°, j'assume et recommencerais tout pareil, trop contente d'avoir échappé à la valseuse. Mais quel rapport avec mon propos ? quel genre de "virginité" serais-je donc censée devoir me refaire ? Je n'ai aucunement changé d'avis sur Macron : je n'aime pas sa politique libérale en particulier sur le travail -tout ce que j'ai toujours dit ici. Je voterais FI aux législatives car j'approuve toujours pareil leur programme sur les pts dont j'ai toujours parlé ici : social, écologie, démocratie... et que des sièges à gauche ne seront pas de trop à l'AN, loin s'en faut.. Je n'ai non plus aucunement changé d'avis sur les LR et FN entre autres leurs "affaires" : choses que j'ai toujours dénoncées ici.. Je n'ai donc changé en rien ni mes opinions ni mes positions... et je me sens pas obligée de retourner ma veste pour dorénavant sanctifier les escroqueries des LR et FN en faisant semblant que l'affaire Ferrand puisse avoir un quelconque rapport d'importance avec ces dernières... Vous voyez, Pascou, c'est pas parce que je n'apprécies pas certaines lignes chez qq que je me vais me mettre à inventer et caricaturer tous ce que je pourrais trouver comme prétexte chez elle... et c'est pas parce que je le fais pas que j'adoube du jour au lendemain ce que je n'appreciait pas avant...
  14. En effet.. avant que REM ou les autres partis leur arrivent à la cheville en ce domaine, y en a un sacré boulot