Aller au contenu

Oncle_Julien

Membre
  • Contenus

    292
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de Oncle_Julien

  • Rang
    Forumeur activiste
  • Date de naissance 03/03/1969

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Lieu
    Chez lui
  • Intérêts
    Soirées saucisses chez Clémentine

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Chères amies lectrices complètement contaminées - Chers amis lecteurs complètement contaminés - Vous qui êtes souvent contaminés sans même le savoir, vous n'êtes plus sans ignorer que tous les vieux complots se réalisent jour après jour. Il n'y a d'ailleurs plus une journée sans que les médias présentent un nouvelle information qui n'était encore qu'une théorie du complot il y a encore peu. L'exemple du vaccin obligatoire par exemple, auquel personne ne croyait. Olivier Véreux, oberstümfürher de la santé précise d'ailleurs récemment sur Tf1 que d'ici la fin du mois d'août 2021, 70 millions de personnes seraient vaccinées. C'est à dire la totalité de la population française. Le vaccin COVID 19 sera donc obligatoire malgré les engagements de notre glorieux Fürher, Adolf Macron. Ceux qui en doute, lisent ceci : https://www.bfmtv.com/sante/en-direct-covid-19-pas-de-nouvelles-mesures-ce-jeudi-mais-le-reconfinement-difficile-a-eviter_LN-202101210073.html?fbclid=IwAR0XWIN6ATB6bvyXJp4IrpYU7ycLaCrnzVCTrjIsFh9LTDGH0-b_Xc23zgA Les NAZIS sont donc de retour. L'exemple Allemand, (qui s'inspire du système Chinois), devrait nous inquiéter, si nous n'étions pas des peuples de lâches, de pleutres et de larves. Plusieurs Länders, (régions), comptent créer des centres de détentions obligatoires pour tous réfractaires aux mesures sanitaires. En commençant par les récidivistes. Les Allemands donneront l'exemple, comme il le font depuis 1939, en imposant le Passeport Vaccinnale. Le QrCode et le fichage électronique. La puce implantée sous la peau de chaque citoyen étant à terme la seule solution pour les états. Comme on peut le constater, toutes les vieilles théories du complot se précipitent déjà dans nos réalités. Joseph Goebbels s'occupe de la propagande. Joseph Mengele s'occupe des vaccinations. Adolf Macron gère le quatrième Reich avec l'aide active de ses illustres modèles. Pour avoir de plus amples informations sur ce qui se prépare, pour être certain de ne pas halluciner, invitons le lecteur à cliquer sur ce lien en retenant sa respiration : https://francais.rt.com/international/83007-covid-allemagne-vers-internement-obligatoire-pour-ceux-qui-enfreignent-quarantaine?fbclid=IwAR2grozOypTjkeYuxksz4FWrYConbML4x50hnUSXvK3SMSLxM6Ff787X37s L'Amérique vient de se débarrasser d'un président aux mains baladeuses, "bas de plafond", riche comme Crésus mais au bilan économique sans équivalent depuis Ronald Regan, pour le remplacer par un vieux pervers pédophile, pourri jusqu'au trognon et à la l'origine du terrifiant "Patriot Act" imposé après le 11 septembre 2001. Donald Trump, traité de fachiste, n'a jamais allumé aucune guerre durant ses quatre ans de présidence. N'a balancé aucune bombe sur personne. Contrairement à son prédécesseur. Et, curieusement pour l'investiture de Jo Biden, le "démocrate", l'armée américaine est présente dans toutes les rues des grandes villes. Etrange pour un défenseur des libertés. A t-il à ce point la conscience si peu tranquille ? Avec son passé sulfureux, il a de quoi s'inquiéter. Il y a quelquefois des Lee Harvey Oswald qui rôdent...Comme nous le découvrons, tout s'annonce merveilleux dans le plus merveilleux des mondes. Pour poser délicatement une cerise tout en haut du gâteau, notre Fürher, le glorieux Adolf Macron traite 66 Millions de français avec le plus inimaginable mépris. 66 millions de "procureurs". Espérons qu'un de ces "procureurs" s'occupe tout particulièrement de son cas. Avec des raffinements n'ayant rien à envier aux chinoiseries... Oncle Julien - (Observateur mondain)
  2. Chères amies lectrices contaminées - Chers amis lecteurs contaminés - Vous qui êtes contaminés par les incessants mensonges distillés à longueur de journées par les médias, retrouvez le réconfort avec les bons conseils du docteur Julien. Il ne vous aura pas échappé qu'aucun SDF n'a jamais été contaminé par le Covid. La raison en est simple. Un SDF n'a pas accès aux médias. Ni à la télé, ni aux journaux, ni aux stations radios. Chacun sait que le Covid s'attrape d'abord par la télévision. Son aggravation se fait par les stations radios. La contamination devient critique par les journaux. Faites donc les expériences qui vont suivre. Les expériences selon les préceptes du docteur Julien s'avèrent particulièrement efficaces en cas de paranoïa, de peur ou encore de crédulité. Le docteur Julien vous recommande tout d'abord d'éteindre vos téléviseurs. N'ayez aucune crainte, éteindre la télévision ne provoquera pas votre mort. Comme toutes addictions aux drogues dangereuses, ce sont les trois premières journées qui sont les plus difficiles. Sachez qu'il n'y a pas de sevrage sans difficultés. Vous devez prendre votre courage. Le premier soir, vous vous surprendrez à marcher en rond dans votre salon en tournant autour de vos téléviseurs. N'ayez aucune crainte, les héroïnomanes, les cocaïnomanes ou encore les opiomanes connaissent bien ce phénomène de manque. Eux aussi ont besoin de trouver au fond d'eux même cette force, ce courage et cette détermination. Ensuite, au bout du quatrième jour, éteignez vos postes de radio. Il faut éviter les stations les plus dangereuses comme RTL, France Inter, Europe1, BFM, ou encore France Info. Ces stations s'insinuent insidieusement dans vos esprits pour y distiller leurs poisons. Là aussi, vous serez en proie au manque. Il vous manquera vos doses. Cette drogue est dure. La première semaine passée, vous constaterez les premiers signes d'une véritable rémission. Vous êtes sur la voie de la guérison. Vous êtes entrain de vous désintoxiquer. Vous vous surprendrez à esquisser quelques pas de danses devant le miroir de votre salle de bain. Vous vous ferez des clins d'œil. Vous vous surprendrez même à chantonner. C'est le moment idéal pour supprimer les journaux. Surtout les journaux d'opinion. Ces drogues agissent sur votre inconscient. Ces drogues peuvent vous déprimer comme elles peuvent vous mettre dans des colères noires. Ce sont de véritables vecteurs de haines. Pire encore qu'un match de football, vous pourriez avoir des pulsions meurtrières. Deux semaines de sevrage, d'efforts et de courage. Vous voilà retapés. Et, ô miracle, vous êtes toujours en vie. Il ne vous sera rien arrivé. Vous vous sentirez fort. Vous aurez alors la surprise étonnante qui va vous émerveiller. En effet, vous serez capable de penser par vous même. Vous vous surprendrez même à avoir des idées. Créatrices parfois. Le plus dur sera derrière vous. C'est le moment de parler de votre stupéfiante expérience autour de vous. A vos proches. A vos voisins. Vous vous surprendrez même à inviter des amis ayant vécu le même sevrage. Vous passerez de bonnes soirées à échanger, à échafauder des stratégies pour l'avenir. Vous vous surprendrez avec un moral d'acier. Vous vous souviendrez de tous ces dealers, ces vendeurs de tristesse, ces marchands de peur, ces vendeurs de craintes, ces marchands de morts qui apparaissaient tous les soirs dans vos salons pour vous soumettre à des paranoïas irrationnelles et morbides. Ultime satisfaction, tout comme les SDF, vous ne risquez plus d'attraper le Covid. Docteur Julien
  3. Montages vidéos Notre amie Estelle fait les montages de ses vidéos sur le vieil MSI de son papa. Cet ordinateur de 2006 fonctionne encore sous Vista. Elle ne l'a gardé que pour le Windows Movie Maker. Selon elle, c'est la meilleure formule. Et lorsque nous visionnons le résultat de ses bidouillages, nous en restons bluffés. En plus c'est gratuit, hyper fiable et d'une excellente qualité. Depuis le générique de début, qui défile comme au cinéma, jusqu'au générique de fin, c'est vraiment professionnel. On fait nos prises de vue avec une caméra numérique Sony 4K. On visionne sur l'écran géant du téléviseur. Ça ne pixelise jamais. Clémentine qui manipule la télécommande fait des arrêts sur images, des zoomes. Quinze ans d'âge et ça reste le top du top.
  4. Chères contaminées Chers contaminés Vous qui êtes contaminés par toutes les mesures imposées par de la vraie racaille politico-médicale. Vous qui vous vous réjouissiez pour allez passer des vacances en montagne, glisser sur les pistes pour une fois qu'il y a enfin un hiver à neige. Ces crapules interdisent l'accès aux pistes et aux remontes pentes. Votre plaisir passera après le leur ! Ces psychopathes s'octroient le droit de vous autoriser d'être heureux ou malheureux. Vous vous rendez compte ? La montagne n'est plus à tout le monde. Elle appartient à une poignée de déments. Comme si vous étiez des gosses ! Si vous n'étiez pas aussi lâches, si vous n'étiez pas des larves, vous vous empareriez de ce tas de cinglés pour les empêcher de continuer à nuire à toute une nation. Il y a des raclures qui exigent même qu'il y ait un nouveau confinement. Vous vous rendez compte ? Ah, si vous n'étiez pas aussi lâches, vous iriez vous occupez d'eux. Hélas, vous êtes contaminés par quelque chose d'infiniment plus dangereux, plus mortel qu'un virus. Ce mal profond, viscéral et immonde, c'est les médias. Lorsqu'il n'y a plus assez de peur en France, les médias en importent un peu d'Angleterre, d'Afrique. Mais le plus mortifère de tous les virus se développe à Paris. Dans le microcosme des dangereux psychopathes qui humilient les français au nom de leurs dogmes méphitiques. Le variant parisien va vous emporter. Ces sinistres individus maléfiques vous annoncent déjà la couleur. Ils vous font croire que le variant sera encore plus contaminant en mars. Vous vous rendez compte de l'énormité d'un tel mensonge ? C'est surtout pour vous préparer à l'idée que cette bande de fous dangereux va vous confisquer le printemps à venir. Comme ils vous l'ont confisqué l'année dernière. En vous emprisonnant une nouvelle fois chez vous. Il faut êtres de vraies larves pour accepter ça ! Ne plus avoir aucun honneur. Ne plus avoir aucune dignité.
  5. J'adore les individus qui ne savent pas de quoi ils parlent...
  6. Analyse universitaire (et économique) du cas Plastic Bertrand.
  7. Oncle_Julien

    Argent

    Ayant la double nationalité, (Ecosse), il y a longtemps que j'ai pris mes précautions. Car il y a quand même de sacrées ordures qui dirigent ce pays où je vis encore pour quelques années. Je ne saurais trop recommander à tous ceux qui le peuvent de ne surtout pas laisser tous leurs œuf dans le même panier. Même pas la coquille dans celui-là, ici !
  8. Un artiste mal perçu Il y a des artistes que la postérité omet de placer sur le piédestal de leur créativité unique. La liste de ces voués aux Gémonies serait bien trop longue pour être citée ici. Tout comme Léonard de Vinci, mondialement connu pour une œuvre unique, "La Joconde", Plastic Bertrand l'est pour "Ça plane pour moi". Certes, le premier officie dans le domaine des arts graphiques alors que le second s'illustre dans la musique dite "académique". D'aucun oseront même évoquer le "classicisme". Rarement un texte aura flirté autant avec les profondeurs de l'esprit. De la métaphore. Le parallèle avec l'œuvre de Léonard de Vinci prend ici tout son relief si on la compare à celle de Plastic Bertrand. Même si le tableau de l'un est pictural tandis que celui de l'autre est sonore. Il y a pourtant ce même désir, chez les deux artistes, d'inscrire leurs œuvres dans ce que l'expression a de plus fondamentale. La lisibilité immédiate. L'écoute immédiate. La vision viscérale. L'audition viscérale. En écoutant, en observant, nous apparaît rapidement cette évidence remarquable. Une de ces fulgurances de l'esprit propre aux grands génies. Cela crève les yeux comme les tympans. Pour bien comprendre l'objet de notre comparaison, il suffit d'observer une reproduction de "La Joconde", confortablement installé dans son fauteuil en écoutant "Ça plane pour moi". La profondeur n'est plus seulement littéraire ou philosophique, mais bien réelle. L'évidence nous envahit. La révélation nous accable. Regarder "La Joconde", fait "planer". Pour en être convaincu, nous invitons le lecteur à tenter cette fantastique expérience. Il faut se rendre au Musée du Louvre. Là, devant "La Joconde", les écouteurs sur les oreilles, l'impétrant prendra conscience de ce phénomène. Oui, Plastic Bertrand a produit un œuvre intemporelle dont nous sommes très loin de percevoir l'étendue. Loin d'en saisir l'infinitude. Car "Ça plane pour moi" permet de "planer" devant les toiles de nos artistes préférés. J'ai personnellement tenté l'expérience devant les toiles de Vermeer, de Geritt Dou ou encore de Rembrandt. Le phénomène se reproduit à chaque fois. Il y a dans le texte extraordinaire de Plastic Bertrand ces mots étonnants de pertinence éclairée : << J'ai eu un flash >>. Rien n'est plus exact car c'est ce qui nous arrive en coutant cette fantastique chanson devant une toile.. Clémentine, ma compagne, m'a fait remarquer que l'envoutement extraordinaire qu'exerce cette chanson sur l'auditoire a quelque chose de prémonitoire. Surtout dans cette phrase où Plastic Bertrand prévient : << Dès que le ciel me tombera sur la tête >>. Ou encore lorsqu'il précise : << Une vision en quatre couleurs >>. Nous comprenons alors le parcours, les méandres et le dédale intellectuel par lesquels l'artiste est passé pour peaufiner son art. Le fruit d'une probable longue introspection. Un chef d'œuvre que Plastic Bertrand offre à l'humanité avec une nonchalance affolante...
  9. J'ai opté pour TOR depuis longtemps. Le "Dark Web", c'est tellement mieux. Tellement plus ludique. Tellement plus affriolant. Et il y a tout, absolument tout ce qu'on veut. On peut y commander les choses les plus invraisemblables. La traçabilité y est impossible. C'est l'assurance d'une navigation totalement anonyme. A chacun de suivre son chemin en son âme et conscience. On ne peut se faire repérer sur le Dark Web que si on est préalablement "piégés". Puis "pistés". Il suffit de ne pas se faire prendre dans les filets lancés par les petits malins. Il n'y a pas davantage de hackers et de tentatives de piratages sue le Dark. Bien au contraire.
  10. La tarte à la tomate Avec Clémentine, nous avons pour habitude de savourer de délicieuses tartes à la tomate tous les jeudis soirs. C'est devenu un véritable rituel. Nous les appelons à tort "pizzas". Il faut dire qu'il y a une lointaine filiation. Je prépare la pâte le jeudi à midi. De la levure boulangère que je mélange dans un verre à moutarde d'eau tiède. Un demi cube pour 750 grammes de farine complète issue de l'agriculture biologique. J'y rajoute toujours un demi verre de lait de soja tiède. Je mélange en pétrissant longuement avec énergie dans un grand saladier. J'y rajoute 100 grammes de Parmesan. Pour diversifier, je peux également rajouter 100 grammes de gruyère de Comté. Bien évidemment, Parmesan ou Comté râpés en poudre. Je l'incorpore à la pâte avec une pincée de sel de Guérande. J'y rajoute le jus de deux grosses gousses d'ail. Je laisse la pâte reposer dans le saladier, sous un torchon. Dans l'endroit le plus chaud de la cuisine. Sur la desserte près de la cuisinière à bois. Cette pâte va gonfler considérablement. La tessiture d'une pâte à pain confectionnée avec la farine complète est plus aérée. Spongieuse. La farine complète est également plus onctueuse. Clémentine adore râper les fromages. Nous nous amusons beaucoup de ces préparations. Quand Estelle arrive le soir, elle participe avec d'excellentes idées. Je lave et je coupe de belles tomates fraîches. Issues de l'agriculture biologique ces tomates sont savoureuses. Peu juteuses en hiver elles ont la particularité d'êtres plus "grasses". Parfaites. Pendant ce temps, Clémentine lave et coupe de beaux bolets. J'émince deux belles échalotes et une grosse gousse d'ail. Je lave et je coupe du persil et de la ciboulette. Nous passons le tout dans un wok mais sans ajout de graisse. Une cuisson à feu doux est toujours préférable. Cette formule permet de conserver un maximum d'éléments nutritifs. Sans détruire les vitamines, les oligo-éléments ou autres nutriments. La garniture ainsi préparée tient davantage de la potée que de la sauce. Ce qui est parfait. Je mets un couvercle, je coupe le feux. Nous laissons reposer jusqu'au soir. Il est 13 heures. En soirée, avec l'arrivée d'Estelle, nous passons à l'élaboration du repas. Nous adorons nous préparer à manger. C'est une activité ludique et fort plaisante. Estelle aime régaler ses parents avec nos recettes. Estelle pétris une seconde fois la pâte à pain. C'est une boule énorme qu'elle divise en cinq parts. Deux pour demain midi. Trois pour ce soir. Je réchauffe délicatement la garniture. En hiver sur un coin de la cuisinière à bois. Dans trois plats à tarte en terre cuite et à bords hauts, Estelle étale la pâte. Je verse la garniture. Estelle la répand de façon homogène. Clémentine y dépose des cerneaux de noix en rond. Toujours onze car onze est notre chiffre à tous les trois. << Notre valeur numérique >> comme aime à le préciser Clémentine. Elle y dépose de fines tranches d'avocat. Parfois, Clémentine y dépose de fines tranches de Morbier, de Roquefort ou encore de Saint Nectaire. En fait, toutes les déclinaisons sont possibles. L'avantage de la cuisine sur la pâtisserie c'est qu'on peut improviser, inventer, faire preuve d'une créativité plus grande. Estelle rajoute du gruyère de Comté grossièrement râpé. Elle saupoudre sur le tout des graines de sésame grillé. Tout est prêt. J'enfourne. Là aussi, nous préférons laisser mijoter longuement. Ce n'est que dans le four électrique que nous pouvons contrôler. Le four à 180°. C'est impossible dans le four à bois. Au début, il y a presque quatre ans, je proposais souvent à Estelle de ramener les deux boules de pâte restante. Afin de faire gouter la différence à ses parents. Rien n'est meilleur au goût, comme pour la santé, qu'une pâte faite à base de farine complète mais biologique. Exempte de pesticides qu'on retrouve dans les farines complètes non biologiques. Il faut compter environs 45 minutes de cuisson. Dès que l'on voit l'ébullition "volcanique" sur les tartes, elles sont cuites. Nous adorons l'accompagner d'une salade. Laitue ou scarole. Saupoudrée de levure diététique.
  11. Travaux de rénovation III Ce matin, en allant remplir le grand panier en rotin d'une dizaine de bûches sous l'abri à bois, nous avons découvert les façades de la dépendance. Clémentine ne cache pas sa joie de voir que les travaux avancent malgré les alinéas d'une météo peu clémente. Les murs ont été sablés. Il ne reste qu'une fine couche de crépis. Elle servira de sous couche pour le nouveau crépis. La camionnette de l'entreprise étant partie pour le week-end, Clémentine m'a entraîné dans la bâtisse. La chape de béton est sèche. C'est superbe. Il y a déjà un des murs recouvert de plâtre neuf. Son odeur caractéristique est forte. Comme le précise monsieur Bertrand, notre voisin qui habite la maison plus bas, cette entreprise fait de l'excellent travail. C'est remarquable. Clémentine, tellement contente, m'a entraîné dans une sorte de tango dans toute la grande pièce. Le plan de l'escalier qu'elle a dessiné est posé sur deux planches en longueur sur des tréteaux. Double réjouissance pour Clémentine qui est la véritable Maître d'œuvre de ce chantier. Nous admirons la qualité de lissage du plâtre. Les travaux reprendront lundi prochain. C'est parfait.
  12. Bonjour monsieur le modérateur Il doit y avoir un bug car ce sujet indique 0 vue en début de page alors qu'il y a déjà 27 réponses. Je vous présente mes meilleurs vœux pour l'année nouvelle. C'était juste une aparté pour signaler le dysfonctionnement éventuel.
  13. Un peu de changement Tout comme le site Odyssée qui est amené à remplacer doucement mais sûrement YouTube, le site vk.com est appelé à remplacer Facebook. Il y a également Rumble qui ratisse large. Beaucoup d'inscrits sur les réseaux sociaux traditionnels en ont assez de voir leurs vidéos supprimées. Leurs interventions supprimées. Leurs informations supprimées. Car sur les réseaux sociaux traditionnels, (en passe de cesser de le rester), la censure devient ignoble, ignominieuse et inacceptable. Ce sont des milliers de personnes chaque jour qui rejoignent ces nouveaux réseaux sociaux. Avec Clémentine nous avons carrément supprimé nos comptes sur les "vieux" réseaux sociaux. Estelle aussi a tout fermé.
  14. Le disque dur Apple Clémentine a besoin d'un espace de stockage conséquent. A cet effet je lui ai offert un disque dur Apple. Tout à fait adapté au MacBook Air. Time Capsule AirPort 2 To. Elle possède déjà le MacWay qui est performant. Mais il est préférable d'avoir une seconde sauvegarde. Avec Time machine du Mac, elle garde le MacWay constamment branché sur son ordinateur. La mise à jour se fait automatiquement. On peut d'ailleurs l'entendre s'enclencher dans le silence de l'atelier. Lorsque nous sommes tous deux concentrés sur nos travaux, il y a ce petit ronflement caractéristique qui se met en fonction. Clémentine utilise le MacWay pour nos documents personnels, nos photos et la sauvegarde des fonctionnalités de l'ordinateur. Par contre, avec AirPort elle sauvegarde tout ce qui a rapport avec ses études. Elle enregistre systématiquement ses cours en lignes. Avec une telle capacité de sauvegarde, elle peut conserver tout un trimestre. Un disque dur SSD d'une rapidité surprenante. A peine Clémentine fait elle sa recherche que presque immédiatement s'affiche le résultat. Un bon investissement.
  15. Cadeau de Noël Jusqu'à présent, Clémentine suivait ses cours en ligne sur Windows. Pour des raisons de prudence sanitaire, son université étant fermée, elle n'avait d'autres choix que de suivre ses études grâce à son ordinateur. A Noël, je lui ai offert le nouveau MacBook Air. En quelques jours, elle a assimilé toutes les fonctionnalités qui lui étaient nécessaires. A 23 ans on s'adapte beaucoup plus vite à de nouveaux fonctionnements. Beaucoup plus vite qu'à 52 ans. Personnellement, je reste fidèle à Windows. J'ai mes petites habitudes. Et pour ce que j'en fais c'est largement suffisant. Enfin, je le pensais. Clémentine me montre toutes ces choses étonnantes qu'elle maîtrise déjà avec une maestria qui me laisse dubitatif. Consterné parfois. Je découvre qu'effectivement plein de fonctions sont plus simples d'accès, plus faciles d'utilisation. Sans même évoquer la vitesse surprenante des connexions à n'importe quel site. Clémentine a même habillé ses dossiers du bureau avec de belles photos de nos séjours en Ecosse. Ce que je n'ai jamais réussi à faire sur mon bureau Windows. C'est superbe ces petites photos pour personnaliser les dossiers du bureau. Ce n'est qu'un exemple ludique parmi d'autres. Maintenant, je reste interrogatif. J'ai bien envie de nous offrir un super ordinateur Mac de salon. Un grand écran c'est quand même bien. Surtout pour nos photos et nos films. Clémentine trouve que c'est parfaitement inutile. Elle me montre toutes les applications disponibles. Celles que nous pouvons télécharger pour des sommes dérisoires. Car il faut se méfier des applications gratuites dans certains secteurs d'activités. Clémentine a téléchargé des applications spécifiques pour ses études. C'est étonnant les performances immédiates sur le Mac. Je suis bluffé. Voilà le temps de la réflexion.
×