Aller au contenu
  • billets
    17
  • commentaire
    0
  • vues
    1 980

Restrictions dès septembre


167 vues

Ce qui nous attend dès septembre

Ne nourrissons surtout aucune illusion. Personne n'ignore que l'année prochaine, verra l'échéance des élections présidentielles. 2022. Chiffre 6 en numérologie. 

Les plus attentifs voient les manipulations d'opinions auxquels se livrent déjà les principaux médias. Il est d'une nécessité absolue pour les perdants qui gèrent ce pays de se maintenir aux "affaires" de la France encore cinq ans. Toutes ces énormes tricheries qui se préparent à tous les niveaux ne suffiront peut-être pas à maintenir ces sinistres individus à leurs fonctions actuelles. Ils sont donc morts de trouille. On les comprend ! 

Sans évoquer les comptes qu'ils auront à rendre à la justice pour leurs mensonges, leurs gestions calamiteuses et leurs fourberies. Toutes les exactions dont ces psychopathes ont été capables. Chacun comprendra qu'il est donc vital pour ces sinistres individus de s'accrocher à leurs postes. Ils risquent très gros. 

Certains ont même probablement des "contrats" qu'ils ne soupçonnent même pas sur leurs têtes. Ce qui est souhaitable. La facture est toujours salée. Ils veulent survivre encore cinq ans à tous prix. Continuer leurs bassesses... 

Depuis très longtemps, les "responsables" politiques savent qu'il est beaucoup plus facile de gérer une nation de 60 millions de prisonniers. C'est beaucoup plus simple pour contrôler des opinions. Pour éviter les échanges en enfermant toute une nation. Rien de plus dangereux que les lieux de convivialités. Les gens pourraient s'organiser. Pourraient réagir. Comme le disent les responsables de Davos : << Cette pandémie doit nous offrir une fenêtre d'opportunité pour organiser le "grand reset" ! >>. 

Chacun sait que pour procéder à un "Reset", il faut mettre l'appareil sur "Pause". Cette première "pause" a été effectuée. Une "Pause" de plus d'une année qui va donc permettre d'appliquer ce qui est prévu pour l'étape suivante. La fameuse "Cancel Culture" installée subrepticement depuis un peu plus d'un an va renforcer la nouvelle séquence qui se prépare. Car il faut seconder la stratégie sociale par un accompagnement culturel. Mental. Basé sur la "méfiance" de tout ce qui ne vient pas de la télévision. 

Il faut que l'ancienne formule du monde s'achève dans le chaos. Dans la violence. Certes, les dangereux criminels qui organisent méthodiquement cette catastrophe économique et sociale, se retrouvent face à des impondérables. Ils n'avaient pas prévu l'entrée dans le jeu des militaires. Et ceux qui ont des gendarmes dans leurs familles savent ce que ces derniers évoquent lors des diners d'anniversaires, de fêtes calendulaires et autres occasions familiales. Ils ne sont pas dupes. 

Les gendarmes rappellent qu'ils sont avant tout des MILITAIRES ! Ces gendarmes ont des contacts étroits avec leurs collègues policiers. Quelques ratées se préparent dans les plans de la crapule politicienne. Quelques épines dans les pieds vont faire grincer bien des dents. Ce sont des paramètres qui risquent fort de retarder les basses manœuvres de toute cette racaille politicienne constituée dans une large part de psychopathes, d'individus prêts à tuer pour la "raison d'état". De pédophiles aussi, pour certains d'entre eux. 

Aussi, dans ce sens, voilà ce qui nous attend pour cet été. Tel des prisonniers, il nous sera accordé quarte mois de promenade dans la cour du camps de concentration dans lequel nous avons été enfermés à nos insu. Les gardiens, sur les miradors, sont les médias de l'audio-visuel, les magazines "pipoles" et les allocutions gouvernementales. Ils encadrent nos esprits avec une redoutable efficacité. Bien plus performants que des gardiens armés tirant des chiens en laisse. 

Dès le 15 juin, il sera imposée la notion des nouveaux "variants". Dont évidemment le fameux "variant Indien". Chacun aura compris que c'est une manière habile de nous "préparer" depuis un mois. Pendant deux semaines il nous sera autorisé de circuler sans porter le masque sanitaire. Mais, avec l'arrivée du "variant Suisse", dès le 2 juillet, le masque sera à nouveau obligatoire dans l'espace public. Ils doivent organiser l'automne et les nouvelles mesures liberticides. 

Nous assisterons à l'apparition du "variant Lapon", puis du "variant Bavarois". Avant le "variant Polonais". Tout cela pour conditionner nos esprits à ce qui nous attend cet automne. Dès le retour des vacances, les esprits des français calmés, il sera imposé le couvre feu à partir de 19 h. A compter du 10 septembre. Il faudra laisser aux médias le temps de répandre les chiffres mensongers, les témoignages de détresse des concierges des hôpitaux déguisés en médecins. 

Puis dès le 2 octobre, les commerces non essentiels devront baisser les rideaux. A compter du 15 octobre il sera ordonné le confinement général. L'invention des "variants", prévu de longue date, va permettre de répéter ce scénario pour les dix ans à venir. C'est du moins ce que s'imaginent la sous-merde politicienne élue. (Elue pour faire "barrage" par une nation de vrais cons). Mais combien de temps ces millions de tristes cons vont-ils encore accepter ces humiliations. Ces gifles à l'intelligence ? Cet esclavage ? 

Il est d'une importance capitale, c'est un impératif vital. Il faut absolument enfermer la nation tout l'automne, tout l'hiver et tout le printemps 2022. L'élection présidentielle de Ducron Premier peut-elle se jouer à ce prix ? A moins de truquer les élections, de truquer les résultats des votes, ce n'est tout simplement pas possible. Mais gardons présent à l'esprit que Ducron Premier a été élu par tricherie avec seulement 20 % des voix la dernière fois.

Il suffit d'aller fouiller sur Google pour revoir l'ensemble de l'opération. 

Que chacun se prépare à cette nouvelle épreuve. Car ces ignobles stratèges n'en sont encore qu'aux toutes premières expériences. L'étape suivante sera l'asservissement pure et simple des esprits après celles des corps qu'ils ont déjà gagné. 
 

Fais gaffe Julien.JPG

0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Ce billet ne peut plus recevoir de commentaires supplémentaires.
×